Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Iron-Man - Marvel-World.com

Encylopédie - Iron-Man

iron-man_0.jpg

  • Véritable nom : Anthony Edward « Tony » Stark.
  • Profession : Aventurier, PDG de Stark Resistance, de Stark Industries, de Stark Solutions, de Stark International, des Entreprises Stark, ancien directeur du SHIELD, ancien secrétaire à la Défense des Etats-Unis, ancien technicien d'Askew Electronics, ancien co-directeur de Circuits Maximus
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis sans casier judiciaire.
  • Identité : Publiquement connu.
  • Autre identité : « Tête de fer », « l'Avenger doré », « Tetsujin », anciennement Crimson Dynamo, Iron Knight, Hogan Potts, Randall Pierce, « Spare Parts Man » il s'est également fait passer pour Cobalt Man (Ralph Roberts).
  • Lieu de naissance : Long Island, New York (New York, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Howard Anthony Stark (père adoptif, décédé), Maria Collins Carbonell Stark (mère adoptive, décédée), Arno Stark (frère par adoption), Edward Stark (oncle par adoption, décédé), Morgan Stark (cousin par adoption) ; Isaac Stark Sr, Isaac Stark Jr (ancêtres par adoption, décédés).
  • Appartenance à un groupe : Membre des Avengers, des Illuminati, du Club des Damnés (en dehors du cercle intérieur), ancien membre des Gardiens de la galaxie, de l'Initiative, des Thunderbolts, de Force Works
  • Première apparition : VO : Tales of Suspense (vol.1) # 39 (mars 1963, par Stan Lee, Larry Lieber & Don Heck) – VF : Strange n°1 (janvier 1970)
  • Taille : 1m85 (1m97 en armure)
  • Poids : 102 kg (193 kg en armure)
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Noirs.

Histoire

Anthony « Tony » Stark est le fils de Howard et Maria Stark, dont la compagnie Stark Industries était l'une des plus importantes entreprises américaines. A l'âge de sept ans, Tony fut envoyé à l'internat par son père dans l'espoir de l'« endurcir ». Tony eut du mal à se lier avec les autres élèves, alors qu'il était de plus en plus fasciné par les machines, qui pouvaient être contrôlées ou réparées. Après avoir lui Le Morte d'Arthur de Thomas Malory, Tony fut séduit par ces récits du Roi Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde. En même temps, il était également passionné par les histoires de science-fiction d'Isaac Asimov ou de Robert A. Heinlein, mais, en grandissant, il en vint à admirer des scientifiques et des explorateurs tels que Marco Polo, Wilbur et Orville Wright ou encore Vasco de Gama. Adolescent, Tony sortit avec Meredith McCall, dont le père dirigeait une société rivale de Stark Industries. Du coup, les pères de Tony et de Meredith obligèrent les jeunes gens à mettre un terme à leur relation. Véritable surdouée, inscrit au MIT dès l'âge de quinze ans, Tony suivit, entre autres, les cours des professeurs Theodore Slaight, avant de suivre ceux du professeur Sal Kennedy à l'université de Californie à Berkeley. Il se révéla être un véritable prodige et sortit finalement du MIT avec une double maîtrise en physique et en ingénierie et major de sa promotion, alors qu'il n'avait encore que dix-neuf ans. Tony commença à travailler pour la compagnie de son père, mais en dépit de ses incroyables talents comme inventeur, il ne s'intéressait que peu à l'ingénierie et encore moins à la gestion des affaires de l'entreprise familiale. Il passait une grande partie de son temps à séduire les femmes ou à boire avec son cousin Morgan Stark et son meilleur ami Tiberius Stone. Tony eut une liaison avec Sunset Bain, une femme de cinq ans son aînée, et lui donna accidentellement accès aux secrets de la sécurité de Stark Industries. Bain finança un raid sur Stark Industries et utilisa des informations volées pour créer sa propre compagnie rivale, Baintronics, quand les Stark se révélèrent incapables de prouver son implication dans le cambriolage.

iron-man_1.jpg Alors que Tony avait vingt-et-un ans, ses parents moururent dans un accident de voiture et le jeune homme hérita de Stark Industries. Sa première décision de chef d'entreprise fut de racheter le fabriquant de la voiture de ses parents et de corriger le problème de freins qui avait apparemment causé leurs morts. Sans que Tony ne s'en doute, le vrai responsable de la mort de ses parents était la compagnie rivale de Republic Oil (qui allait devenir la Roxxon Oil Company), qui espérait que le désintérêt de Tony pour Stark Industries pourrait l'amener à accepter de vendre sa société. Manquant encore des talents nécessaires pour mener correctement des affaires, Tony promut la secrétaire Virginie « Pepper » Potts au poste d'assistante de direction, faisant reposer sur elle l'essentiel de sa charge de travail, qu'il considérait être un fardeau inintéressant.

Finalement, Tony commença à faire preuve de quelques signes de maturité quand il se fiança à Joanna Nivena. Il multiplia également les contrats militaires pour sa société, pour la conception et la fabrication, entre autres, d'uniformes de combat susceptibles de protéger les soldats et d'améliorer leurs capacités physiques sur le champ de bataille. Toujours à la recherche d'excuses pour quitter son bureau, Tony assista personnellement aux essais sur le terrain de l'équipement de sa conception dans l'une de ses usines à l'étranger ; cependant, peu de temps après son arrivée, la réception de Tony fut attaquée par un groupe de terroristes menés par le révolutionnaire du Sin-Cong Wong-Chou (lui-même, secrètement, un simple laquais de l'autoproclamé conquérant chinois du monde connu sous le nom du Mandarin). Durant l'escarmouche, une mine antipersonnel explosa et projeta un éclat d'obus tout près du cœur de Tony. Ramené prisonnier au camp de Wong-Chou, Stark partagea une cellule avec le professeur Ho Yinsen, un chercheur en physique chinois et prix Nobel, dont Tony étudiant avait admiré les travaux. Wong-Chou exigea que les deux scientifiques mettent au point des armes perfectionnées pour ses hommes. Sachant qu'il ne pourrait pas vivre très longtemps avec un éclat de shrapnel si près de son cœur, Tony proposa que lui et Yinsen consacrent leurs talents à mettre au point l'un des uniformes de combat qu'il avait inventé, doté d'un générateur de champ magnétique qui empêcherait l'éclat métallique de toucher son cœur. L'armure qu'ils créèrent devint la première véritable armure d'Iron-Man et était équipée d'un armement magnétique primitif pour se protéger. Tandis que la batterie de l'armure se chargeait en électricité, quelques hommes de Wong-Chou essayèrent de pénétrer dans le laboratoire. Yinsen partit créer une diversion et fut abattu sans autre forme de procès par les hommes de Wong-Chou. Quand la batterie eut fini de se charger, Tony Stark se jeta dans le combat sous l'identité d'Iron-Man et mit en pièces le camp de Wong-Chou. Il finit par regagner les Etats-Unis avec l'aide du marine américain et pilote d'hélicoptère James « Jim » Rhodes, lui-même blessé peu de temps avant. Sous son identité civile de Stark, il proposa à Rhodes un travail dans sa compagnie le jour où il en aurait besoin.

iron-man_2.jpg Au début, la nouvelle vie de Tony fut une vraie torture ; le poitrail de son armure devait être porté en permanence car les éclats étaient trop nombreux et trop prêts du cœur pour être retirés, et la plaque nécessitait d'être rechargée quotidiennement, alors qu'en même temps, il dissimulait l'existence de l'armure à quiconque, y compris sa fiancée. Devenant suicidaire, il alla même jusqu'à enlever ce poitrail pour mettre fin à ses jours, mais, finalement, le remit en place, déterminé à surmonter son handicap. A la même époque, il commença à boire fréquemment, pour faire face à sa dépression. Tony envisagea de commercialiser l'armure d'Iron-Man, mais finit par renoncer à ces projets, redoutant ce qui arriverait si l'armure se retrouvait entre des mains criminelles. Il finit par partager sa double identité avec Joanna Nivena, qui l'encouragea à utiliser son armure pour devenir un super-héros et sauver des vies. Tony en vint à accepter cette idée mais, réalisant que Tony s'épanouissait dans ce nouveau rôle qui n'était pas compatible avec une vie de famille comme elle la concevait, Nivena mit au final un terme à leurs fiançailles, sachant que Tony ne pourrait jamais être le mari avec lequel elle pourrait construire la famille dont elle rêvait.

iron-man_26.jpg Iron-Man commença à se faire une réputation, devenant l'un des principaux super-héros des Etats-Unis mais, alors qu'il empêchait la fuite de lions et de tigres d'un cirque, Tony vit la manière dont l'apparence de son armure effrayait ces mêmes personnes qu'il cherchait à protéger. S'inspirant d'une suggestion de sa nouvelle amie Marion, Tony repeignit l'armure d'une couleur dorée inoxydable. Sous la direction de Potts, Tony développa progressivement ses talents de redoutable homme d'affaire, dont le génie inventif, de juteux contrats et une politique commerciale volontaire étendit l'influence et la renommée de Stark Industries. L'adversaire le plus récurrent de Tony dans le monde des affaires se révéla être le sénateur Harrington Byrd, qui devait être régulièrement convaincu des capacités de Stark Industries à satisfaire à ses contrats, et entretenait des doutes persistants sur la fiabilité d'Iron-Man. Celui-ci devint néanmoins une figure de proue importante, une mascotte, pour la compagnie de Stark, alors que Tony faisait de lui son « garde du corps » personnel, justifiant ainsi de sa présence quasi permanente à ses côtés.

iron-man_3.jpg Quand l'incroyable Hulk fut accusé à tort de crimes orchestrés par le sorcier asgardien Loki afin de l'amener à combattre son demi-frère, Thor, le jeune ami de Hulk, Rick Jones, envoya un appel de détresse aux Quatre Fantastiques, permettant ainsi à Loki de le détourna vers Thor. Par chance, le message fut aussi intercepté par Iron-Man, et par Ant-Man (Henry Pym) et la Guêpe (Janet van Dyne). Les quatre héros firent finalement équipe avec Hulk pour vaincre Loki. Ant-Man suggéra que les cinq compagnons demeurent ensembles sous la forme d'une équipe permanente, et la Guêpe les baptisa « les Avengers ». Tony fut un élément-clé dans la mise en place de l'équipe, commençant par les financer d'abord par sa propre fortune personnelle puis, ensuite, au travers de la Fondation Maria Stark, une organisation caritative consacrée au financement des plus puissants héros du monde. Il leur fournit également le manoir familial de Manhattan pour tenir lieu de quartier général, un bâtiment qui fut désormais connu sous le nom de Manoir des Avengers. Un majordome depuis longtemps au service de sa famille, Edwin Jarvis, fut le seul membre du personnel qui resta au Manoir pour servir les Avengers, se révélant rapidement un élément indispensable à la cohérence du nouveau groupe. Tony négocia aussi avec le NSA (National Security Agency) pour obtenir une habilitation de sécurité nationale au travers de l'agent spécial James Murch.

Alors qu'il testait sa voiture de course « la Stark Spécial », Tony se blessa dans un accident de route mais il fut sauvé de l'explosion du véhicule par l'ancien boxeur Harold « Happy » Hogan. Afin de le remercier, Tony engagea Happy comme chauffeur personnel, et Happy devint une sorte de second garde du corps de son patron, éprouvant même du ressentiment envers Iron-Man. Par ailleurs, Happy tentait de manière récurrente de séduire Potts, bien qu'elle semblait tour à tour intéressée par Tony ou bien Iron-Man. De son côté, Tony était lui-même fortement attiré par Potts mais il ne se sentait pas le droit d'entretenir une relation amoureuse normale à cause de son armure et il essayait régulièrement de décourager les attentions romantiques de Potts. Pendant ce temps, un ancien scientifique de Stark Industries Gregor Shapanka (renvoyé pour vol), revint pour menacer Stark sous l'identité costumée de Jack Frost, un être capable de produire un froid intense ; Shapanka allait combattre régulièrement Iron-Man dans les années qui suivirent sous le nom de Blizzard. Iron-Man affronta aussi un super-agent russe doté de sa propre armure, la Dynamo Pourpre (Anton Vanko), qu'il put convaincre de passer à l'ouest. Vanko rejoignit Stark Industries avant de mourut plus tard en défendant l'entreprise contre une nouvelle Dynamo Pourpre (Boris Turgenov) et l'espionne russe nommée Black Widow (Natasha Romanoff).

iron-man_4.jpg Au cours d'une des premières aventures des Avengers, le Fantôme de l'Espace se fit passer pour Hulk, qui réalisa alors le peu de confiance qu'il inspirait à ses coéquipiers. Du coup, le titan vert quitta les Avengers et Tony dut batailler ferme pour prouver au gouvernement que l'équipe était encore viable. En affrontant le criminel appelé Mr Doll, Iron-Man se retrouva impuissant face à la capacité de son adversaire à infliger de la douleur en utilisant des talismans mystiques. Tony révisa complètement la conception de son armure pour produire une configuration nouvelle, plus légère et, pour la première fois, rouge et or ; revêtu de celle-ci, il triompha de Mr Doll lors de leur rencontre suivante. Iron-Man retrouva ensuite les Avengers pour rechercher Hulk, avant de se retrouver à combattre Namor, le Prince des mers. Tandis qu'ils pourchassaient ce dernier, ils tombèrent sur le corps comateux de Captain América (Steve Rogers), le célèbre héros de la Seconde Guerre mondiale. Ramené à la vie, Captain América fut accueilli dans le présent par les Avengers et invité à rejoindre leurs rangs. Captain América allait se révéler un élément clé de la viabilité et de la stabilité de l'équipe, devenant bientôt aussi important que Tony au sein des Avengers.

Iron Man alla ensuite combattre le Mandarin face à face pour la première fois, se créant ainsi un ennemi irréductible. Durant l'une de ses aventures, la batterie de l'armure d'Iron-Man atteignit ses niveaux les plus bas et Tony fit une attaque cardiaque. Il fut capable de recharger son armure à temps mais demeura à l'intérieur de l'armure d'Iron-Man pendant plusieurs semaines avant de trouver finalement un moyen de modifier la batterie de la plaque de son poitrail. A la même époque où il finançait les Avengers, Tony aida à mettre en place la super-agence d'espionnage du SHIELD conçue pour combattre les menaces terroristes. Tony fut rejoint par Reed Richards (Mr Fantastic des Quatre Fantastiques) et l'inventeur mutant Forge afin de construire le premier héliporteur, un énorme vaisseau aéroporté qui devint la base d'opérations mobile du SHIELD. Tony fournit également au SHIELD leurs armes, leurs uniformes de protection, des véhicules et différentes sortes d'accessoires spéciaux. Les androïdes de type LMD (Life Model Decoy / Simulacre de Vie Modélisé) de Tony, capables de se faire passer pour des humains, furent d'un usage particulièrement utile au SHIELD, et Tony lui-même devait employer occasionnellement un LMD afin que lui et Iron-Man puissent sembler se trouver au même endroit ensembles. Tony recommanda le colonel Nick Fury pour occuper le poste de directeur du SHIELD et Fury finit par être nommé à ce poste. Tony se mit aussi à fournir la communauté héroïque, notamment les quinjets des Avengers ou les inducteurs d'image pour les X-Men, rencontrés aux côtés des Avengers.

iron-man_5.jpg Iron-Man, Giant-Man (Henry Pym), la Guêpe et Thor finirent tous par quitter les Avengers mais l'équipe continua sous la direction de Captain América, avec les nouvelles recrues que furent la Sorcière rouge, Vif argent et Hawkeye (Clint Barton) ; un archer recherché par la police, Hawkeye avait combattu Iron-Man, poussé en cela par sa maîtresse, Black Widow, mais Iron-Man admit le sincère désir de Hawkeye de s'amender et soutint son recrutement au sein des Avengers. Continuant à subvenir aux besoins financiers et technologiques des Avengers, Tony demeurait à leur disposition comme Iron-Man lorsque cela était nécessaire, rejoignant et quittant leurs rangs à plusieurs reprises au fil des années qui suivirent, servant même parfois comme chef d'équipe. Quand le Russe en armure nommé Titanium-Man (Boris Bullski) lança un défi à Iron-Man pour qu'ils s'affrontent en Albérie, Tony répondit au défi et triompha de son ennemi, mais Hogan fut blessé en secourant Iron-Man. Au même moment, Potts réalisa qu'elle était plus amoureuse de Hogan que de Tony, et celui-ci les encouragea à se mettre en couple, convaincu qu'il ne pourrait apporter la stabilité à Potts. Hogan devait comprendre peu après que Tony et Iron-Man ne faisait qu'une seule et même personne. Quand Tony perdit conscience, à cause de la douleur suite à un nouvel affrontement avec Titanium-Man, des interrogations publiques se firent jour pour spéculer sur le fait que Stark était Iron-Man. Pour aider Tony à garder ses secrets, Hogan enfila l'armure, mais fut alors capturé par erreur par le Mandarin. Prenant sur lui pour se remettre de sa dernière attaque cardiaque, Tony vint au secours de Hogan. Peu après cela, Potts et Hogan se marièrent.

Peu de temps après, le SHIELD envoya l'agent Jasper Sitwell pour aider à diriger la sécurité de Stark Industries et défendre les intérêts de l'agence dans l'entreprise. Tony ressentit cette intrusion comme une nuisance indésirable, car la présence de Sitwell compliquait sa gestion de sa double identité. La situation se compliqua encore quand Sitwell et Tony tombèrent tous les deux amoureux de la magnifique Whitney Frost, mais elle s'avéra être la fille d'un ennemi des Avengers, le Comte Nefaria, et un membre haut placé de la hiérarchie du syndicat criminel appelé la Maggia. Cherchant à voler les inventions de Stark, Frost envoya des agents comme l'Homme au fouet (Mark Scarlotti) ou le Gladiateur (Melvin Potter) contre lui. Quand l'armure de Tony commença à lui faire défaut, nécessitant une modification immédiate pour sauver sa vie, Hogan aida Tony à construire cette nouvelle armure. Tony Stark entama aussi une nouvelle liaison avec Janice Cord, dont le père mourut lors d'une tentative motivée par la haine d'assassiner Iron-Man.

iron-man_6.jpg Après avoir utilisé l'un de ses LMD pour duper le Mandarin et protéger sa véritable identité, Tony fut horrifié quand ce LMD développa une personnalité indépendante et usurpa son identité civile. Le LMD obtint une armure d'Iron-Man et commença à diriger Stark Industries pendant que le vrai Stark était absent, convaincu d'être supérieur au véritable Tony. Incapable de prouver sa vraie identité, Tony tomba entre les griffes de Madame Masque (une Whitney Frost dotée d'un nouvel uniforme), devenue un agent de Mordecai Midas, un fanatique collectionneur d'or, qui tenta de contraindre Stark à lui donner sa fortune. Tony utilisa sa première armure d'Iron-Man pour détruire le LMD qui se faisait passer pour lui mais il eut une nouvelle attaque cardiaque durant le combat. Les Avengers le conduisirent en urgence à l'hôpital où le Dr Jose Santini, utilisant les dernières avancées de la recherche médicale, transplanta un cœur synthétique dans sa poitrine, permettant à Tony de se passer désormais de la plaque de poitrine de son armure pour vivre. Craignant de poursuivre sa carrière d'Iron-Man par peur de sa santé précaire, Tony détruisit les opérations de Midas puis chercha à prendre sa retraite.

juste après avoir affronté l'extra-terrestre Lucifer, Tony porta son choix sur le boxeur Edward « Eddie » March, autrefois le partenaire d'entraînement de Hogan, afin qu'il devienne le nouvel Iron-Man. Lui-même fan d'Iron-Man, March fut enchanté de la proposition mais n'informa pas Tony du fait qu'il souffrait d'un caillot sanguin dans son cerveau, susceptible de provoquer sa mort en cas de combat. Quand March fit ses débuts avec l'armure, il se trouva opposé à la dernière version en date de la Dynamo pourpre (Alex Nevsky). March manqua de peu de mourir durant leur duel et Tony fut contraint de reprendre l'identité d'Iron-Man pour lui porter secours une fois informé des problèmes de santé de March. Alors que Tony combattait la Dynamo pourpre, ils furent tous les deux attaqués par Titanium-Man et Janice Cord fut tuée lors de l'échange de tirs entre les combattants. Tous les deux amoureux de la jeune femme, Nevsky et Tony se reprochèrent mutuellement sa mort.

iron-man_7.jpg Alors que l'opinion publique contre sa compagnie de manufacture d'armes augmentait, Tony commença à éloigner sa société de la production d'armes. Se liant d'amitié avec l'ingénieur Kevin O'Brien, Tony lui révéla finalement sa double identité. Le héros conçut alors une seconde armure pour O'Brien, lui permettant de devenir le Garde pour le seconder en cas d'urgence ; cependant, quand O'Brien enfila l'armure, un dysfonctionnement dans les contrôlés cybernétiques déclencha des troubles mentaux chez l'ingénieur, le poussant à détester Iron-Man et à tenter de séduire Marianne Rodgers, qui sortait alors avec Tony. O'Brien s'allia avec Simon Gilbert, un actionnaire de Stark Industries qui s'opposait à l'abandon du marché de l'armement par la Stark. Quand Iron-Man et le Garde s'affrontèrent, Iron-Man tua accidentellement O'Brien. Gilbert continua à harceler Stark, avec son fils Gary Gilbert, l'activiste criminel appelé Firebrand ; cependant, la sœur de Gary, Roxanne Gilbert, était amoureuse de Tony et tenta de mettre un terme à l'hostilité de sa famille envers l'industriel. Après l'implication des Avengers dans la guerre Kree/Skrull, Iron-Man réunit Mr Fantastic, Flèche Noire des Inhumains, le Professeur Xavier des X-Men, le Dr Strange, Sorcier suprême de la dimension terrestre, la Panthère noire (T'Challa) du Wakanda et Namor, souverain d'Atlantis, afin de fonder les Illuminati, une organisation secrète visant à superviser et diriger la communauté héroïque, alors en pleine explosion. Les divergences de vues et d'anciennes tensions empêchèrent de s'accorder sur ce point mais, à l'exception de la Panthère qui refusa de participer, le groupe tomba d'accord pour un partage mutuel d'informations relatifs aux menaces susceptibles de peser sur la Terre.

Alors que sa compagnie commençait à s'étendre à travers le monde, Tony rebaptisa la société du nom de Stark International pour refléter cette évolution. Après avoir été principal témoin de l'impact que les armes fabriquées par son entreprise avaient eu sur des vies innocentes, Tony se résolut à abandonner complètement l'armement, et Stark International se tourna désormais vers la conception et la fabrication d'éléments électroniques et l'ingénierie informatiques. Michael O'Brien se manifesta peu après pour reprocher à Iron-Man la mort de son frère Kevin, cherchant à le traduire en justice ; mais il admit finalement l'héroïsme d'Iron-Man lors d'un affrontement avec Sunfire et lui pardonna la mort du premier Garde. Revêtant lui-même une nouvelle version de l'armure du Garde, Michael O'Brien aida Iron-Man contre le Mandarin et, quelques temps plus tard, fit également équipe avec le héros novice nommé le Valet de Cœur et d'autres alliés et amis de Tony, pour aider Iron-Man contre Midas. Iron-Man prit sous son aile le Valet de Cœur pendant un temps après cela, affrontant avec lui les Super-Soldats soviétiques et une colonie de Rigelliens mais le Valet reprit bientôt sa carrière en solo.

iron-man_8.jpg Durant l'affaire Midas, Stark et Madame Masque entamèrent une liaison amoureuse mais elle finit par se retourner contre lui lors d'une tentative désespérée de sauver la vie de son père. Néfaria mourut apparemment pendant le conflit qui s'en suivit entre Iron Man et Mme Masque et les deux amoureux se séparèrent de manière irréversible. Pendant ce temps, le SHIELD était frustré du renoncement de Stark International à l'industrie de l'armement, ce qui les avait forcés à se tourner vers des entreprises de qualité inférieure pour se fournir. Nick Fury autorisa trois de ses agents à tenter une prise de contrôle hostile de la compagnie de Stark mais les agents perdirent eux-mêmes tout contrôle et tentèrent à la place d'assassiner Stark. Même si Stark survécut à l'agression, il fut déçu et en colère de ce qu'il considérait être une trahison de la part de Fury, en qui il perdit un temps confiance.

A cette époque, les membres-clés du personnel de la Stark incluait James Rhodes, qui avait finalement accepté un poste de pilote de Stark lui-même ; la secrétaire extrêmement compétente de Stark, Bambina « Bambi » Arbogast ; le chargé de relations publiques Artemus « Artie » Pithins ; le chef de la sécurité Victor « Vic » Martinelli, installé à la Stark par le programme fédéral de protection des témoins ; la vice-présidente Yvette Avril ; la neurochirurgienne Erica Sondheim et enfin le technicien en électronique Scott Lang (secrètement le nouvel Ant-Man). Tony commença aussi à sortir avec la garde du corps Bethany Cabe.

iron-man_9.jpg L'industriel rival de Stark appelé Justin Hammer conçut un appareil qui lui conférait un contrôlé limité sur l'armure d'Iron-Man et il commença à tester cette capacité en créant des dysfonctionnements apparemment aléatoires. Hammer tira finalement un plein avantage de son système quand Iron-Man assista, comme invité, à une cérémonie publique de Sergei Kotznin, l'ambassadeur de Carmélie, dont le pays était sur le point de signer un contrat avec Stark International. Hammer déclencha l'un des rayons répulseurs de l'armure qui transperça la poitrine de Kotznin, le tuant sur le coup, sous les yeux de tous les invités. Avec Iron-Man recherché et l'armure confisquée, Tony se fit entraîner par Captain América dans diverses techniques de combats à mains nues afin de pouvoir laver son nom sans utiliser son armure. Découvrant que Hammer dirigeait une île artificielle privée, remplie de criminels costumés, tous à son service, Stark triompha d'eux tous en revêtant une autre de ses armures d'Iron-Man puis captura l'un des meilleurs scientifiques de Hammer afin qu'il témoigne pour innocenter Stark ; cependant, Hammer restait hors de toute atteinte aux yeux de la loi.

Le stress né de la combinaison des machinations de Hammer et de la constante pression du SHIELD poussèrent Tony à boire encore plus et plus souvent. Avec plusieurs amis de Tony, Bethany Cabe empêcha Tony de succomber complètement à l'alcool et il commença à accepter et faire face à son alcoolisme. Repartant de plus belle, Tony fit face à des défis comme la compagnie Cordco d'Edwin Cord, et, en exposant les activités criminelles de Cord, provoqua sa ruine. Tony acheta alors la Cordco pour Stark International. Stark commença à développer des armures spécialisées d'Iron-Man, dont sa première armure spatiale et celle à faible visibilité (ou armure furtive). Il utilisa pour la première fois l'armure furtive pour sauver le mari depuis longtemps porté disparu de Bethany Cabe, Alex von Tilburg, mais ce retour conduisit Tony et Bethany à se séparer quand elle décida de revenir auprès de Tilburg. Quand le Frelon (Hank Pym) commença à devenir instable et violenta sa femme, la Guêpe, Tony eut la tâche déplaisante de contacter les autres Avengers pour le faire passer devant une cour martiale, conduisant à l'expulsion de Pym de l'équipe. Tony entama bientôt une liaison amoureuse avec la Guêpe, mais Captain América – ayant récemment appris que Tony était Iron-Man – le convainquit que cette relation était contraire à l'éthique. Tony révéla alors sa double identité à la Guêpe, qui mit fin à leur liaison.

iron-man_10.jpg En s'opposant aux tentatives d'Obadiah Stane de former un conglomérat international majeur, Tony se fit sans le vouloir un dangereux et irréductible ennemi. Stane se lança dans des jeux de guerre psychologique contre Tony, qui comprenaient des attaques physiques menées par ses agents surhumains, l'Echiquier, remportant au détriment de SI des contrats essentiels, et amenant son pion Indries Moomji à séduire Stark, tout cela dans le but de pousser Tony à retomber dans l'alcool. Alors que la pression de Stane augmentait, Tony réagit comme son adversaire s'y attendait, et après que Moomji avait rejeté Tony, il renonça presque totalement à s'opposer à Stane. Quand le criminel Magma (Jonathan Darque) attaqua Stark International, Tony s'avéra trop ivre pour mener un combat efficace et, à la place, il révéla sa double identité à Rhodes. Avec Tony évanoui, Rhodes se résolut à enfiler l'armure et triompha de Magma, et Tony lui demanda alors de garder l'armure. Tony tourna alors le dos à SI, continuant à boire grâce à sa compagnie, ses propriétés et sa fortune, jusqu'à ce que tous ses biens soient saisis pour être protégés. Obadiah Stane intervint alors, mettant la main sur Stark International, la renommant Stane International mais Rhodes empêcha néanmoins Stane de s'emparer des armures d'Iron-Man.

Tandis que Rhodes continuait à tenir le rôle d'Iron-Man sans son aide, prouvant sa valeur en triomphant du Boulet, de l'Homme-Radioactif et même du Mandarin, Tony se retrouva dans la rue, buvant pour oublier ses problèmes. Alors que Rhodes participait aux Guerres secrètes dans l'espace, il s'y lia d'amitié avec une femme enceinte appelée Gretl Anders, qui devint une partenaire de beuverie régulière. Lors d'une nuit enneigée, Anders se retrouva sur le point d'accoucher mais ni l'un, ni l'autre n'avait de quoi payer une chambre chauffée. Tony mit au monde l'enfant d'Anders, le maintenant en vie, mais Anders succomba au froid. Après cette épreuve, Tony renonça à l'alcool, triomphant finalement de son alcoolisme, se tournant vers son ami Henry Hellrung pour le soutenir dans son combat. Il chercha à restaurer son amitié avec Rhodes, nouant de nouvelles amitiés avec les alliés jumeaux de Rhodes, Morley et Clytemnestra Erwin, qui s'étaient chargés de l'entretien de l'armure au cours des derniers mois ; cependant, Rhodes se méfiait à présent de Tony et refusa de le laisser s'occuper de l'armure, se révélant de plus en plus méfiant et violent envers son ami. Se souvenant de Kevin O'Brien, Tony réalisa que les contacts cybernétiques du casque avaient n'avaient probablement pas été correctement calibrés aux ondes cérébrales de Rhodes, comme O'Brien des années auparavant, et Tony construisit une nouvelle version de sa première armure afin d'affronter Rhodes et prouver qu'il n'était pas son ennemi. Convaincu, Rhodes permit finalement à Tony de s'occuper de l'armure qui fut adaptée à Rhodes.

iron-man_11.jpg Tony commença une liaison avec Clytemnestra Erwin alors que les quatre amis commençaient à poser les fondations de leur propre compagnie, basée en Californie, Circuits Maximus ; mais, voyant que son rival remontait lentement la pente, Stane décida d'en finir une fois pour toutes avec Stark. Il fit poser une bombe dans leur laboratoire, qui tua Morley et blessa grièvement Rhodes. Réalisant que Stane devait être stoppé à tout prix, Tony construisit son armure, abandonnant les traditionnelles couleurs rouge et or, technologiquement la plus avancée pour l'époque dans la nouvelle Résidence des Avengers de la Côte Ouest et alla faire face à Stane, qui avait conçu sa propre armure sous le nom d'Iron-Monger. Quand Tony triompha d'Iron-Monger, Stane préféra se suicider plutôt que d'assumer sa défaite.

Rhodes se remettant de ses blessures, Tony rejoignit les Avengers comme élément de leur nouvelle équipe occidentale (dirigée par Hawkeye) ; Tony commença à recouvrer sa fortune, sans pour autant revendiquer Stane/Stark International, et finit par développer sa propre nouvelle société sous le nom des Entreprises Stark, basée à Los Angeles, se concentrant sur l'exploration spatiale ; cependant, la mort de Morley retourna Clytemnestra Erwin contre Tony. Elle trahit Tony au profit de l'AIM et trouva la mort en essayant de tuer Iron-Man. Rhodes, lui, demeura fidèle à Tony et porta occasionnellement l'armure d'Iron-Man mais après un incident où il fut presque brûlé à mort, il tenta de renoncer à l'armure pour de bon, redevenant le pilote et, occasionnellement, le garde du corps de son ami.

iron-man_12.jpg Alors que Tony venait d'acquérir la compagnie Accutech, celle-ci fut sabotée par le Fantôme, un mercenaire prenant pour cible les entreprises industrielles. Un vieil ennemi de Tony, le Spymaster, prit également pour cible Accutech, et s'infiltra dans les locaux des Entreprises Stark avant d'être tué par le Fantôme. Tony intervint encore dans les plans de Justin Hammer quand il fournit un refuge à Force (Clayton Wilson), un agent de Hammer qui cherchait à s'amender et abandonner sa carrière criminelle. Stark s'arrangea pour simuler la mort de Force, avant de lui donner la nouvelle identité de Carl Walker, un chercheur en sciences. Pendant la fuite de Force, Iron-Man rencontra aussi un autre agent costumé de Hammer, le nouveau Blizzard (Donnie Gill), et Tony chercha à offrir au jeune Gill une chance de s'amender lui aussi. Gardant pour lui l'armure de Force, Tony l'analysa immédiatement. Pour sa plus grande surprise, Tony y repéra des schémas de circuits électroniques basés sur ses propres conceptions de l'armure d'Iron-Man. Employant l'ingénieur informatique Abraham Zimmer (un ancien employé d'Accutech) et Scott Lang, Tony pirata les archives informatiques de Hammer et découvrit que le Spymaster avait volé ses concepts et les avait vendus à Hammer. Celui-ci avait alors utilisé les concepts de Stark sur les armures de plusieurs de ses clients costumés, dont le Scarabée (Abner Jenkins), le Contrôleur, le Mauler (Brendan Doyle), les Raiders et l'Homme aux échasses (Wilbur Day). Fou furieux à l'idée que des innocents puissent avoir été tués à cause de sa technologie, Tony se résolut à éliminer toutes traces de sa technologie qui était tombée en de mauvaises mains.

Ayant déjà effacé toutes les archives informatiques de Hammer avec un virus fourni par Zimmer, Tony confia à ses juristes la mission de traduire en justice les criminels ayant utilisé sa technologie, pendant qu'Iron-Man les affrontait directement, utilisant un boîtier d'annulation pour griller les circuits volés de leurs amures ; cependant, il y avait peu de choses que les juristes de Stark étaient capables de faire pour aider leur employeur, celui-ci n'ayant déposé aucun brevet pour ses inventions liées à l'armure. Apprenant que Zimmer et Lang avaient été incapables de retrouver l'un des noms de la base de données de Hammer, Tony soupçonna Stingray, un employé fédéral, d'être cette personne. Quand Stingray refusa de voir son armure lui être confisquée, Iron-Man l'attaqua, le battant en duel, avant de découvrir que l'armure de Stingray n'était pas dotée des circuits litigieux. Iron-Man était désormais recherché pour l'agression de Stingray, et Tony fut contraint de dénoncer publiquement les actions de son garde du corps, qu'il renvoya officiellement, convaincu à présent que la meilleure solution serait de régler le problème sans recourir à la loi.

iron-man_13.jpg Quand le SHIELD se retrouva impliqué à son tour à cause de leurs armures de type « Mandroïde », Stark prétendit coopérer avec eux pour capturer Iron-Man, mais utilisa en fait cette opportunité pour confisquer l'armure de combat des Mandroïdes qu'il avait autrefois mis au point pour l'agence. Décidant qu'il ne pouvait faire confiance à personne pour l'usage de sa technologie, Tony s'attaqua ensuite aux armures des Gardes qu'il avait fournies pour assurer la surveillance de la Voûte, la principale prison fédérale pour les criminels surhumains. Au même moment, le gouvernement avait retiré à Steve Rogers son identité de Captain América, qui adopta la nouvelle identité du « Captain ». A la demande de Rogers, Tony lui fabriqua un nouveau bouclier, espérant qu'il pourrait servir de monnaie d'échange pour convaincre Rogers de ne pas interférer dans sa croisade pour les armures ; cependant, le Captain tenta d'arrêter l'attaque de Tony sur la Voûte et prit la défense des derniers Gardes. Le Captain rendit son bouclier à Stark, et, depuis cet incident, l'amitié entre les deux hommes est restée fragilisée.

Attaquant ensuite la Dynamo Pourpre (Dimitri Bukharin) et Titanium-Man (le Gremlin) en Russie, Tony grilla les circuits de l'armure de la Dynamo mais tua accidentellement Titanium-Man durant les combats. Devenu un hors-la-loi international, Iron-Man fut expulsé des Avengers. De plus en plus inquiet des activités illégales d'Iron-Man, l'armée américaine se tourna vers Edwin Cord, qui lui fournit la seul armure dérivée de la technologie volée par Hammer que Stark avait été incapable de localiser jusque là : Fire-Power. Agent de Cord, Fire-Power, poussa Iron-Man à l'affronter en duel et lança une attaque dévastatrice contre lui. Ne voyant pas de moyen de battre Fire-Power, Tony simula la mort d'Iron-Man en pilotant son armure à distance, que Fire-Power détruisit. Stark fut satisfait de laisser derrière lui Iron-Man, mais Cord saisit l'occasion pour se venger de Stark en envoyant Fire-Power détruire ses affaires. Finalement, Tony dut se résoudre à construire une nouvelle version de l'armure d'Iron-Man avec laquelle il triompha de Fire-Power. Tony décida de reprendre sa carrière d'Iron-Man, tout en proclamant officiellement que sa société avait recruté un nouvel Iron-Man. Le « nouvel » Iron-Man rejoignit les Avengers, la plupart d'entre eux comprenant immédiatement la supercherie de Stark et Iron-Man reconnut plus tard devant les Avengers qu'il était toujours Tony Stark.

iron-man_14.jpg Alors que les affaires de Tony continuaient à prospérer, il s'engagea dans des liaisons avec des femmes telles que Brie Daniels, Rae LaCoste ou Kathleen Dare. Préoccupé par son style de vie trépidant, Tony ne réalisa pas que Dare le suivait et le harcelait jusqu'à ce qu'il soit trop tard ; un soir, alors que Tony rentrait chez lui, elle lui tira dessus, endommageant sa colonne vertébrale et le laissant paraplégique. Utilisant au début un fauteuil roulant, Tony fut rapidement agacé par la manière dont les gens semblaient le regarder avec pitié. Il modifia l'armure d'Iron-Man afin qu'il puisse avoir pleine mobilité en la portant, et il commença à passer de plus en plus de temps en armure. Quand Tony apprit l'existence d'une biopuce conçue par la Cordco et peut-être capable de lui redonner la possibilité de marcher, il risqua sa vie en se la faisant implanter par les docteurs Cal Oakley et Erica Sondheim, réapprenant bientôt à marcher.

La biopuce attira l'attention d'un adversaire commercial appelé Kearson DeWitt, qui gardait rancune à Tony de griefs dont ce dernier ignorait l'existence. Financé personnellement par Desmond Marrs de la Marrs Corporation, DeWitt pirata la biopuce de Tony et prit le contrôle du système nerveux de ce dernier, imposant à son corps entier une tension insupportable. Tony résista à l'influence extérieure en utilisant un lien encéphalique dans son armure, mais, le temps qu'il triomphe de DeWitt, son corps avait été tellement abîmé qu'il pouvait à peine se déplacer. Tony revêtit une combinaison de réseau neuronal pour pouvoir agir, mais son armure devint la seule manière certaine de se maintenir en vie. Il rechercha l'aide du Dr Su Yin en Chine, mais le gouvernement chinois l'autorisa à venir en aide à Tony que si celui-ci envoyait Iron-Man combattre le Mandarin, qui venait de former une alliance avec le dragon makluen Fin Fang Foom et son équipage. Rhodes passa l'armure pour affronter le Mandarin, espérant épargner à Tony ce combat, mais Rhodes fut vaincu. Tony dut recourir à une unité télécommandée qui lui permettait de piloter son armure à distance mais il fut finalement redevenir lui-même Iron-Man pour vaincre le Mandarin et ses dragons.

iron-man_15.jpg Lors d'une mission avec les Avengers pour mettre un terme à la guerre entre les Krees et les Shi'ar, qui menaçait le système solaire, Iron-Man fut révolté en découvrant que l'Intelligence suprême des Krees avait orchestré le génocide de son propre peuple. Désobéissant à Captain América, Iron-Man prit la tête d'un groupe d'Avengers renégats pour exécuter l'Intelligence suprême (ce qui se révéla, plus tard, être un autre aspect du plan de l'entité). Après ces événements, Tony exprima ses regrets à Captain América et les deux commencèrent à rebâtir leur amitié brisée. Alors que la santé de Tony continuait à se détériorer, il accrut son recours aux armures télécommandées mais, quand celle-ci se révéla inadaptée pour combattre les Maîtres du Silence, Tony mit au point l'armure de gestion variable des menaces (également surnommée « War-Machine ») et récupéra les actifs de Stane International des mains son dernier propriétaire, Justin Hammer. Succombant à une défaillance complète de son système nerveux, Tony sembla mourir sur la table d'opération. Dans ses dernières volontés, il faisait de Rhodes le nouveau PDG des Entreprises Stark et lui laissait l'armure de War-Machine pour qu'il maintienne l'héritage d'Iron Man. Rhodes respecta les désirs de son ami, convaincu du décès de celui-ci.

Cependant, en réalité, Tony avait engagé Erica Sondheim et Abe Zimmer pour qu'il le mette dans une cuve cryogénique tandis qu'ils redessinaient le système nerveux entier de son corps, pour ainsi dire reconstruisant entièrement son corps. Après qu'une interface avec le cyberespace fut installée, Tony les aida à achever leur travail, alors qu'il demeurait en stase. Une fois qu'il fut ranimé, Tony découvrit qu'il devait réapprendre à accomplir même les gestes les plus simples, mais que ses sens étaient plus affûtés que jamais. Il révéla sa survie à Rhodes, qui fut furieux que son ami lui ait caché la vérité et démissionna immédiatement des Entreprises Stark. Les Avengers aussi furent déçus de la supercherie de Tony, et Rhodes prit de nouveau la place de Tony au sein du groupe. Tony laissa Rhodes garder l'armure de War-Machine et celui-ci poursuivit ses aventures sous ce nouveau nom de code. De son côté, Tony lança un nouvel ensemble d'armure, l'Unité 150 de Téléprésence Neuromimétique (ou NTU-150) qu'il pouvait contrôler depuis son lit de convalescence. Employant Veronica Benning pour l'assister dans sa rééducation physique, Tony tomba amoureux d'elle, entamant une nouvelle liaison. Il commença aussi à concevoir des intelligences artificielles pour le seconder dans ses travaux, parmi lesquelles HOMER (Heuristically Operative Matric Emulation Rostrum) et PLATO (Piezo-electrical Logistic Analytic Tactical Operator).

iron-man_16.jpg Quand la NTU-150 fut détruite en combattant Ultimo, le choc en retour faillit tuer Tony. De son côté, War-Machine recruta Bethany Cabe, Michael O'Brien, Eddie March, Happy Hogan et Clayton Wilson, les dotant chacun d'une ancienne version des armures d'Iron-Man afin qu'ils affrontent ensembles Ultimo comme la « Légion de Fer » mais, finalement, ce fut Tony, équipé de sa toute nouvelle armure modulaire, qui vainquit le robot géant. Quand les Avengers discutèrent de la suppression de la branche de la Côte ouest qui faisait face à d'insurmontables difficultés, Iron-Man revint juste assez longtemps pour participer au vote décisif, se prononçant en faveur de la dissolution des Avengers de la Côte ouest, puis démissionna à son tour des Avengers. Il recruta rapidement plusieurs anciens Avengers de la Côte ouest, au sein d'une équipe de sa propre conception, Force Works, lui fournissant un plein accès à sa technologie de pointe. Bien qu'il avait lui-même fait de la Sorcière rouge le chef de l'équipe, Tony ne put s'empêcher de prendre régulièrement le commandement de ses coéquipiers, provoquant des tensions internes croissantes. Quand la santé de Captain América se dégrada à son tour, à cause d'une détérioration de son sérum du super-soldat, Tony conçut pour lui une armure afin de l'aider à se maintenir en vie, tout en lui permettant de continuer à combattre le crime, se souvenant des propres épreuves similaires qu'il avait lui-même traversées.

A cette époque, Tony était secrètement et lentement tombé sous le contrôle d'Immortus, souverain des Limbes, qui se faisait alors passer pour son incarnation antérieure, Kang le Conquérant (de manière significative, l'influence d'Immortus avait contribué à la décision de Tony d'exécuter l'Intelligence suprême). Projetant de maintenir les Avengers sous pression, sur ordre de ses maîtres cosmiques, les Gardiens du Temps, Immortus dota Iron-Man de mystérieux alliés, en réalité des Fantômes de l'espace transformés. Alors que Tony perdait tout contrôle, il tua l'Avenger d'une fois le second Frelon (Rita DeMara), la nounou du Manoir des Avengers Marilla et la responsable des relations publiques de Force Works, Amanda Chaney. Quand les Avengers réalisèrent que désormais Tony Stark était leur ennemi, ils se rendirent dans une ligne temporelle alternative (la Terre-96020) afin d'y recruter un jeune Tony Stark, dont ils étaient certains qu'il était libre de toute influence d'Immortus, ce dernier ayant apparemment entrepris sa corruption de l'esprit de Stark depuis des années. Ce jeune Stark les aida à anticiper les actions du Tony adulte, s'appropriant l'une des armures de Tony, et les Avengers prirent d'assaut un bunker arctique où Tony avait mis au point l'arme ultime d'Immortus, un transposeur temporel, capable de sortir la Terre du flot temporel. Tony faillit tuer sa jeune incarnation en duel, mais, de « se » voir agonisant, permit à Tony de retrouver brièvement sa lucidité ; regrettant finalement ses actions, il conçut une plaque thoracique pour sauver le jeune Stark, avant de sacrifier sa propre vie pour détruire le transposeur et faire échec au plan d'Immortus en mourant comme le héros qu'il avait toujours été.

iron-man_17.jpg Le jeune Tony Stark commença une nouvelle vie tandis que les Entreprises Stark tombait entre les mains de Fujikawa Industries, une société japonaise, donnant naissance à la Stark-Fujikawa. Rhodes empêcha une fois de plus les secrets de l'armure d'Iron-Man de tomber dans d'autres mains, au prix de sa propre nouvelle armure de type Eidolon. Le jeune Tony, portant une armure d'Iron-Man de sa propre conception, périt apparemment à son tour, aux côtés des Quatre Fantastiques et des Avengers lors de la bataille contre le monstre psionique appelé Onslaught ; cependant, tous les héros disparus furent recréés sur une nouvelle Contre-Terre, façonnée par les pouvoirs mutants du jeune Franklin Richards, un monde où Tony Stark revint à la vie comme adulte plutôt que comme adolescent, parce que Franklin s'était basé sur l'image la plus familière qu'il avait des héros disparus. Sur ce monde, le cœur de Stark fut endommagé lors d'une attaque de Hulk, et il lui fallut de nouveau porter l'armure d'Iron-Man pour rester en vie. Lui et les autres personnes transportées sur la Contre-Terre finirent par apprendre qu'il ne s'agissait pas de leur monde de naissance et rentrèrent chez eux. A son retour, Tony, demeuré un adulte, découvrit qu'il possédait les souvenirs et l'expérience du Tony Stark d'origine, mêlés à ceux du Tony adolescent alternatif et de la personne qu'il avait été sur la Contre-Terre.

Une fois de plus au sommet de sa forme, Tony mit au point une nouvelle armure d'Iron-Man et aida à reformer les Avengers ; très vite, il demanda à passer en jugement devant ses pairs pour ses actions sous l'influence d'Immortus mais, parce qu'il n'avait pas été lui-même et avait montré sa valeur en se sacrifiant, les Avengers l'innocentèrent des charges. Plutôt que tenter de récupérer son ancienne société, Tony mit sur pied Stark Solutions, une firme de consultants à destination d'autres entreprises ou de riches particuliers financée par la fortune qu'il avait pu récupérer avec l'aide du cabinet Nelson & Murdock. Il rencontra bientôt la jeune Rumiko Fujikawa, petite-fille du fondateur de Fujikawa, et ils commencèrent à se fréquenter, en dépit de la forte opposition du père de Rumiko à cause de l'âge et de la réputation de playboy de Tony. La vie de Tony fut de nouveau mise en péril quand il apprit que son exposition constante à la technologie de son armure menaçait sa santé, mais il modifia son armure pour en corriger les défauts. Quand Iron Man triompha du criminel appelé Mentallo, Tony tira partie de la situation, utilisant le système de contrôle mental planétaire utilisé par Mentallo pour effacer tout souvenir de son identité secrète souvent découverte de chaque personne sur la Terre. Ensuite, il révéla de nouveau sa double identité aux personnes qu'il jugeait digne de sa confiance, les amenant à se rappeler les souvenirs qu'il avait enterrés. Certains des proches de Tony furent cependant mal à l'aise avec cette intervention mentale imposée, notamment Captain América qui désapprouva la décision de Tony. Celui-ci aida vers la même époque l'Avenger Warbird (Carol Danvers), qui avait sombré dans l'alcoolisme après avoir vu ses pouvoirs drastiquement réduits. Réussissant à la convaincre qu'elle était malade, il l'emmena aux Alcooliques Anonymes, l'aidant à se sortir de l'alcool.

iron-man_18.jpg Lors d'un conflit avec Sunset Bain, Tony découvrit que la conscience de l'androïde Jocaste, qui avait été membre des Avengers, était retenue prisonnière par Bain. Tony libéra Jocaste, qui devint sa secrétaire informatique personnelle ; cependant, Jocaste souffrait sans le savoir de la Directive Ultron, un programme parasite implanté au plus profond des consciences de toutes les créations de la menace robotique Ultron, les forçant à chercher les moyens de ressusciter Ultron après chacune de ses défaites. Jocaste fut ainsi contrainte de préparer l'armure d'Iron-Man pour qu'elle devienne le nouveau corps d'Ultron, mais le processus s'accéléra après qu'Iron-Man avait été touché par un éclair de foudre, provoquant une crise cardiaque à Tony sous le choc. Pensant que l'armure avait développé sa propre conscience, Tony essaya d'éduquer celle-ci, et l'aspect bénin d'Ultron-12 de sa personnalité fut plutôt réceptif, mais la cruauté de la plupart des modèles passés d'Ultron pervertirent l'armure, et elle tua l'Homme au fouet durant un combat ; pourtant, l'armure sacrifia sa « vie » pour sauver Tony, dont le cœur avait à nouveau lâché. Après avoir implanté un « cœur » robotique dans le thorax de Tony qui lui sauva la vie, l'armure se désactiva volontairement. Remis, Tony se retrouvait de nouveau dépendant de son armure, le cœur artificiel implanté ne disposant de sa propre source d'énergie.

Inquiet à l'idée qu'il pourrait concevoir une autre ensemble d'armure incontrôlable, Tony commença à porter de vieux modèles de son armure plutôt que de construire un nouveau modèle. Il rencontra bientôt les Fils de Yinsen, des moines qui avaient été formés par Ho Yinsen, dont ils avaient préservé le cerveau après la mort de son corps. Les Fils portaient des armures semblables à celle que Tony et Yinsen avaient construite des années auparavant. Apprenant que Wong-Chou était encore en vie, Tony aida les Fils de Yinsen à le combattre et l'un des moines tua finalement Wong-Chou. Plus tard, Tiberius Stone réapparut dans la vie de Tony quand il commença à commercialiser une puissante technologie de réalité virtuelle nommée « Dreamvision ». Stone se retrouva lié avec Rumiko, mettant un terme à sa relation avec Tony, qui ne tarda pas à découvrir que Stone nourrissait de grandioses plans de conquête du monde avec la Dreamvision ; Stone entama ses plans en concentrant ses ressources pour dénigrer l'image publique de Tony. Celui-ci finit par triompher de Stone mais ce dernier implanta une instruction subliminale dans le cerveau de Tony, poussant celui-ci à renoncer à sa fortune et à fermer Stark Solutions. Adoptant l'identité d'Hogan Potts, Tony devint un simple technicien informatique pour Askew Electronics, construisant petit à petit une nouvelle armure à partir du SKIN (Synthetic Kinetic Interfacing Nanofluid – Nanofluide synthétique à interface cinétique) développé par Askew, un fluide numérique capable de former une enveloppe autour d'objets afin de les rendre presque aussi résistant que l'adamantium. Iron-Man combattit le Fantôme puis l'AIM quand ils tentèrent de faire exploser Askew, et il reprit finalement son identité de Tony Stark, récupérant sa fortune et retourna aux affaires avec les Entreprises Stark.

iron-man_19.jpg Les Fils de Yinsen retrouvèrent les restes de l'armure qu'Ultron avait habité et tentèrent de la transformer pour en faire un nouveau corps pour le cerveau de Yinsen ; cependant, le programme Ultron reprit le dessus et prit le contrôle des Fils de Yinsen. Le seul moine qui résista, Sun Tao, unit ses forces à celles de Tony pour vaincre Ultron, mais les autres Fils de Yinsen trouvèrent apparemment la mort. A ce moment-là, le programme de Jocaste sortit des systèmes de Tony et s'installa dans le corps d'Antigone, un androïde désactivé progéniture d'Alkhéma, l'épouse renégate d'Ultron. Tony révéla finalement sa double identité au grand public quand il dut revêtir son armure en public pour sauver un chien qui risquait d'être écrasé par une voiture. Rumiko Fujikawa, finalement séparée de Stone, se réconcilia avec Tony et s'arrangea pour qu'il reprenne le contrôle de sa société initiale sous son nom d'origine – Stark Industries. A partir de là, Tony et Rumiko Fujikawa formèrent un couple très uni. Tony connut aussi plusieurs conflits avec Temugin, le fils du Mandarin (apparemment décédé à l'époque), et qui combattit Tony principalement par obligation filiale en l'honneur de la mémoire de son père.

Le chef de cabinet du président des Etats-Unis, Stu Conrad, proposa à Tony un poste au sein du ministère de la défense, en tant qu'entrepreneur. Bien que Tony ne fut pas vraiment intéressé, il enquêta sur les récents déboires du ministère et découvrit que le responsable des achats, Sonny Burch, avait utilisé la technologie d'Iron-Man dans l'équipement du ministère, exploitant une lacune juridique dans les brevets de Tony : le gouvernement avait accepté de ne pas reproduire la technologie de l'armure contre la promesse que celle-ci ne serait utilisée que par un employée de Tony Stark ; en révélant sa double identité, et donc qu'aucun employé n'utilisait l'armure, le gouvernement fédéral avait pu légalement se lancer dans l'exploitation de la technologie Stark. Tony fut ainsi incapable d'empêcher Burch d'utiliser ses inventions, et la mauvaise compréhensions par Burch de la technologie de Stark conduisait à des accidents sur le terrain à cause de dysfonctionnements. Déterminé à résoudre le problème, Tony se proposa comme nouveau Secrétaire à la Défense, promettant de concevoir des armures d'Iron-Man pour les soldats américains et de les entraîner dans leur utilisation. Finalement, Tony fut introduit au sein du gouvernement et Burch se suicida, après être tombé en disgrâce.

iron-man_20.jpg Découvrant que Burch avait aussi fait chanter Force afin qu'il aide le ministère de la défense, Tony tenta de réparer ses torts, lui accordant un poste de préparation des soldats pour le maniement des armures d'Iron-Man ; cependant, le mandat de Tony comme Secrétaire à la Défense de Tony prit brutalement fin dans un scandale public lorsque la Sorcière rouge, en pleine crise de démence, utilisa ses pouvoirs pour obliger Tony à boire et adopter un discours belliciste devant les Nations Unies à l'encontre de l'ambassadeur de Latvérie. En plein disgrâce à son tour, Tony fut rapidement renvoyé de son poste officiel. La folie croissante de la Sorcière conduisit à la dissolution des Avengers quand ses pouvoirs totalement hors de contrôle détruisirent le Manoir des Avengers et causèrent la mort de plusieurs membres, dont Hawkeye et Ant-Man (Scott Lang). Tony fut encore plus compromis quand un de ses anciens rivaux d'affaires, Clarence Ward, vola l'une des armures d'Iron-Man, avant de l'utiliser pour tuer le conseil d'administration de Stark Industries et Rumiko Fujikawa. Iron-Man triompha de Ward, avant de rappeler toutes les armures d'Iron-Man qu'il avait fournies à l'armée. Puis, il « renonça » publiquement en tant qu'Iron-Man, mais comptait secrètement continuer à agir comme tel, en prétendant qu'il s'agissait d'une nouvelle personne dans l'armure.

Iron-Man rencontra Mallen, un terroriste amélioré grâce au virus Extremis, un agent techno-organique développé par l'ancienne condisciple de Tony à l'université, Maya Hansen, qui avait volontairement laissé Mallen s'en emparer afin de démontrer au monde entier le potentiel destructeur de sa création. Après que Mallen avait vaincu Iron-Man, Tony demanda à Hansen de lui injecter le virus Extremis afin qu'il puisse faire face à Mallen sur un plan d'égalité. Le processus conduisit le corps de Tony à se reconstruire lui-même avec des organes améliorés et Tony découvrit qu'il pouvait désormais stocker la couche interne de son armure d'Iron-Man à l'intérieur même de ses os et la libérer en revêtant son armure ; il était désormais capable d'établir directement un contact avec virtuellement n'importe quel ordinateur de la Terre et d'effectuer des douzaines de tâches simultanément avec son cerveau. C'est un Tony nouvellement amélioré qui affronta à nouveau Mallen, réussissant cette fois à le tuer.

iron-man_21.jpg Avec Captain América, Tony contribua à relancer les Avengers, incluant cette fois des héros comme Spider-Man (Peter Parker) et Wolverine dans leurs rangs, et il fournit également son gratte-ciel de Manhattan, la Tour Stark, pour en faire leur nouvelle base d'opérations. Jarvis fut réengagé afin de servir les Avengers à la Tour, bientôt surnommée la Tour des Avengers. Tony devint en quelque sorte un mentor pour Spider-Man, et il l'encouragea à déménager avec sa tante May et son épouse Mary-Jane à la Tour Stark après que leur maison avait été détruite lors d'un combat. Tony fournit également à Parker un ensemble d'armure personnelle qui améliorait ses pouvoirs. Apprenant l'intérêt du congrès pour une loi de recensement des surhumains (Superhuman Registration Act, ou SRA), Tony emmena Parker avec lui à Washington DC, dans l'espoir d'arrêter les débats, employant secrètement son vieil ennemi Titanium-Man pour déclencher une bataille afin de démontrer l'importance de héros surhumains.

Tony apprit que, pendant qu'il avait été un prisonnier de Wong-Chou, le professeur Yinsen lui avait implanté un système dans son cerveau qui pouvait le faire passer sous contrôle d'une unité d'émission, désormais entre les mains du fils de Yinsen. Croyant que Tony avait trahi les idéaux de son père, le fils de Yinsen prit contrôle d'Iron-Man, le forçant à éliminer les membres restants du réseau de Wong-Chou. Quand un sniper du SHIELD tua le fils de Yinsen, il activa sans le savoir un programme de secours qui précipita quatre des toutes dernières armures de Tony dans une vague de destruction mondiale. Aidé des Avengers et des Quatre Fantastiques, Tony arrêta ses armures, mais cet incident l'amena à s'interroger sur la nécessité d'une surveillance des surhumains par des autorités supérieures. Un nouveau Spymaster (Sinclair Abbott) fit alors ses débuts, impliquant le Fantôme et le Laser vivant dans sa tentative d'éliminer Stark. Les Illuminati se retrouvèrent une nouvelle fois, pour discuter du danger représenté par Hulk ; en dépit de dissensions croissantes, ils résolurent d'exiler le titan vert sur une autre planète, inhabitée, afin de protéger la Terre.

iron-man_22.jpg Après un combat entre les New Warriors et Nitro à Stamford, dans le Connecticut, combat qui causa la mort de nombreux écoliers, la pression publique poussa pour adopter le SRA. Cette fois-ci, Tony soutint la mesure, croyant que si la communauté héroïque ne prenait pas elle-même en main la situation, ils seraient à terme impuissants face à un gouvernement tout-puissant et qu'il s'agissait là de l'occasion d'atteindre les objectifs initiaux de la formation des Illuminati. La plupart des autres Illuminati se retrouvèrent en désaccord avec ce point de vue et le groupe se sépara en mauvais termes, seuls Mr Fantastic et Flèche noire tombant d'accord avec Tony. Collaborant avec le Frelon (apparemment Hank Pym mais en réalité un Skrull infiltré) et Mr Fantastic pour imaginer et développer des initiatives en faveur du SRA et prendre ainsi la tête du mouvement en faveur de la législation pour mieux la contrôle, Tony rendit une nouvelle fois publique sa double identité, afin d'illustrer son soutien à la loi ; cependant, Captain América était en désaccord avec Tony et prit la tête d'un mouvement clandestin de résistance à la nouvelle loi, une décision qui provoqua la scission des Avengers. Perdant progressivement confiance à cause des choix moralement douteux des partisans de la loi en général et de Tony en particulier, ainsi que la mort de Goliath (Bill Foster) durant l'une des confrontations entre les deux groupes, le protégé de Tony, Spider-Man finit par rejoindre également la résistance. Afin de combattre les forces de Captain América, Tony forma une alliance avec les Thunderbolts du Baron Helmut Zemo, et commença à instaurer une forme de conscription pour des criminels costumés, les obligeant à entrer au service du gouvernement, en échange d'une peine réduite. Secrètement, Tony arrangea aussi pour provoquer une guerre entre les Etats-Unis et Atlantis, pensant que cela permettrait de rallier plus de héros à sa cause afin de défendre les Etats-Unis. Finalement, Captain América se rendit après avoir réalisé, lors d'une nouvelle bataille entre les deux camps, que le public ne comprenait pas son choix et soutenait au contraire les partisans du SRA ; il fut bientôt apparemment assassiné par des agents de Crâne rouge alors qu'il était conduit au tribunal, à la consternation d'Iron-Man. Le conflit entre surhumains quasiment achevé, Tony Stark fut nommé directeur du SHIELD (en remplacement de Maria Hill, nommé après la démission de Nick Fury) et nomma Ms Marvel (Carol Danvers) à la tête de l'équipe officielle des Avengers ; cependant, Luke Cage et Spider-Man refusaient de se soumettre au SRA, continuant à s'opposer à la législation au sein d'une faction rebelle d'Avengers.

Dans le prolongement du SRA, les Etats-Unis fondèrent l'Initiative des 50 états, une idée développée par Mr Fantastic et Tony, nommé à sa tête, consistant à développer une équipe de surhumains dans chaque état pour assurer la protection du pays, tandis qu'une école pour jeunes héros était ouverte à Stamford, le Camp Hammond. Lorsque Hulk revint sur Terre, après un long séjour sur une autre planète, Sakaar, que celle choisie par les Illuminati, il mena une armée de Sakaariens à New York, exigeant la reddition sans condition des Illuminati. Tony revêtit son armure « Hulkbuster » pour le combattre mais tomba devant la puissance colérique du titan vert. Tony fut néanmoins finalement capable d'arrêter Hulk en activant une puissante arme à bombardement laser montée sur un satellite. Le position de Tony comme directeur .du SHIELD fut menacée quand il fut affronter une fois de plus le Mandarin, qui avait organisé une campagne terroriste globale en utilisant le virus Extrémis. Au même moment, Tony commença à avoir d'inexplicables visions de ses amis disparus. La situation conduisit la Commission aux Activités Surhumaines (CAS) à s'interroger sur l'état mental de Tony ; mais, refusant d'abandonner le combat, Tony défia la CAS et finit par remporter la bataille, arrêtant juste à temps les plans du Mandarin.

iron-man_24.jpg Alors qu'il se remettait d'une tentative d'Ultron de prendre le contrôle de son corps, Tony reçut la visite de Spider-Woman, membre des Avengers de Cage, qui lui présenta le cadavre d'un Skrull qui se faisait passer depuis plusieurs mois pour la tueuse ninja Elektra. Comprenant que la Terre était victime d'une infiltration par les Skrulls, Tony réunit de nouveau les Illuminati pour leur révéler le danger ; mais Flèche noire se révéla à son tour être un Skrull infiltré, attaquant les autres Illuminati, bientôt rejoints par d'autres Skrulls. Namor tua le faux Flèche noire tandis qu'Iron-Man faisait exploser la zone, tuant les autres Skrulls. Mais, réalisant qu'ils ne pouvaient plus se faire confiance, les derniers Illuminati se séparèrent sans pouvoir convenir d'un plan d'action face aux extra-terrestres. Quand la reine des Skrulls Véranke lança l'invasion de la Terre, les défenses de la planète furent mises hors service par un virus qui circula grâce aux capacités de Tony liées à l'Extrémis, coupant quasiment instantanément toute technologie basée sur les inventions de la Stark. Bien que les héros, ainsi que plusieurs criminels, réussirent à repousser les Skrulls, ce fut le criminel « repenti » Norman Osborn qui tua lui-même Véranke, faisant de lui un héros planétaire aux yeux du grand public, une situation dont il sut parfaitement tirer parti. A l'opposé, Tony fut vilipendé pour l'échec de sa technologie et son incapacité à empêcher l'attaque des Skrulls. Le SHIELD fut démantelé et Osborn nommé à la direction du HAMMER, une nouvelle agence succédant au SHIELD. Osborn exigea de Tony qu'il lui livre l'ensembles des données enregistrées dans le cadre du SRA, afin de disposer de toutes les identités secrètes des héros. Tony refusa et téléchargea la seule copie de ces informations dans son propre cerveau. Réussissant à échapper à son arrestation ordonnée par Osborn, Tony effaça progressivement son esprit pour protéger les héros enregistrés. Fuyant à travers le monde, Tony reçut l'aide de Maria Hill, qu'il avait envoyé récupérer un disque dur contenant une sauvegarde de son propre esprit, avant le téléchargement des données du SRA, et de Pepper Hogan, à laquelle il confia Stark Industries, la dotant à son tour de sa propre armure, baptisée Rescousse et gérée par l'intelligence artificielle appelée JARVIS. Alors que l'esprit de Tony se détériorait drastiquement, il fut finalement attaqué à Dubaï par Osborn, revêtu de l'armure d'Iron-Patriot. A ce moment-là, Tony était quasiment décérébré et, tandis que leur duel était retransmis à la télévision, Osborn fut contraint de le ramener vivant aux Etats-Unis ou courir le risque de voir tous ses efforts pour redorer son blason totalement anéantis en tuant un homme impuissant. Confié à la garde du Dr Donald Blake – en réalité le vieil ami et allié de Tony, Thor – Stark avait laissé des instructions permettant à ses principaux amis de restaurer son esprit et le sortir de son coma, doté des souvenirs qu'il avait lors du début de sa cavale. Revêtant l'une de ses anciennes armures d'Iron-Man, Tony fut remis sur pied à temps pour rejoindre les Avengers et leurs alliés lors du siège d'Asgard, contribuant à la défaite finale d'Osborn en désactivant son armure d'Iron-Patriot.

Après la chute d'Osborn, Tony rejoignit une nouvelle fois les Avengers, se confectionna une nouvelle armure et créa une nouvelle société, Stark Resilient, dans le but d'utiliser sa technologie des répulseurs afin de fournir une énergie gratuite et propre au reste du monde. Quand Hood (Parker Robbins), ancien allié d'Osborn, vola les quasi omnipotentes Gemmes de l'Infini que les Illuminati avaient cherché à mettre en sécurité, les Avengers purent le battre quand Iron-Man utilisa les Gemmes au travers du Gant de l'Infini ; puis, Tony et les Illuminati se partagèrent de nouveau les Gemmes. Quand sept marteaux mystiques dévastateurs s'écrasèrent sur Terre, permettant aux lieutenants (les Dignes) du maléfique dieu de la peur d'Asgard, Cul, de s'incarner sur Terre, Iron-Man fut vaincu à Paris en affrontant une Gargouille grise (Paul Pierre Duval). Tony sacrifia alors ses efforts de sobriété au souverain asgardien Odin Borson en échange de son aide pour la création d'armes susceptibles de résister aux Dignes ; un Iron-Man amélioré par la magie asgardienne, ainsi que d'autres héros pareillement équipés, purent venir à bout des Dignes et de Cul le Serpent. Après avoir assisté aux funérailles de Captain América (James Barnes) et Thor Odinson, tous deux apparemment tombés durant les combats, les Avengers se reformèrent une fois de plus. Tony trouva malgré tout le temps de reconstruire la première Vision, détruit durant la crise de démence de la Sorcière rouge des mois auparavant, qui réintégra alors le groupe.

iron-man_25.jpg Après s'être échappé de prison, Osborn reforma le HAMMER et, avec d'autres alliés, défia les Avengers, qui réussirent à le vaincre. Pendant ce temps, le Mandarin formait une alliance avec Ezekiel Stane (le fils d'Obadiah), Justine Hammer (la fille de Justin) et Sasha Hammer, fille de Justine et du Mandarin. Ensembles, ils améliorèrent de nombreux ennemis d'Iron-Man, parmi lesquels le Laser vivant, Vibro, Blizzard ou encore Whirlwind, afin de mener une véritable guerre contre Tony. Après avoir simulé la mort de Rhodes (pour lui confier une nouvelle armure d'Iron-Man), Tony laissa le Mandarin croire avoir remporté leur première bataille ; puis, en collaboration avec Captain América (Rogers), Tony décida de quitter sa société pour protéger ses amis et se livra au Mandarin. Celui-ci obligea Tony et Stane, devenu un simple pion de son allié, à construire pour lui le Titanomech ; mais Tony et Stane purent convaincre plusieurs agents du Mandarin de s'allier avec eux pour affronter le Mandarin. Avec l'aide des héros locaux de la Dynastie et de la Triumph Division, Tony et ses alliés réussirent à détruire le Titanomech et vaincre le Mandarin, qui fut tué par Ezekiel Stane. Iron-Man se retrouva bientôt impliqué dans le conflit entre les Avengers et les X-Men concernant la Force Phénix, qui s'acheva par la défaite des seconds mais la résurgence des mutants, victimes de génocide durant la démence de la Sorcière rouge. Souhaitant faire le point sur sa vie, Tony décida de partir pour l'espace pendant un temps, équipé d'une nouvelle armure. Après avoir empêché de nouveaux mauvais usages de l'Extrémis avant de quitter la Terre, il intégra les Gardiens de la galaxie de Star-Lord.

Durant son séjour dans l'espace, Iron-Man fit face à un Enregistreur rigellien renégat, l'Enregistreur-451. Celui-ci lui révéla qu'il avait autrefois conclu un accord avec Howard Stark pour assurer la naissance de Tony, qui souffrait de malformations durant la grossesse de sa mère. L'Enregistreur expliqua avoir modifié génétiquement Tony, augmentant son intelligence, et l'adaptant pour faire de lui le pilote d'une gigantesque armure, le Godkiller, destinée à être la défense ultime de la Terre. Tony fut contraint de prendre les commandes du Godkiller mais se révéla incapable de le piloter ; découvrant que son plan avait échoué, l'Enregistreur-451 décida de détruire Tony et le Godkiller. Tony réussit à s'échapper d'extrême justesse, désactivant l'Enregistreur-451. Revenant sur Terre, Tony chercha à savoir pourquoi il avait été incapable de piloter le Godkiller et découvrit qu'il n'était pas le bébé que l'Enregistreur-451 avait autrefois modifié, mais un enfant adopté par ses parents pour empêcher le robot de découvrir le véritable enfant. Tony retrouva alors la trace de son frère par adoption, Arno Stark, qui ne courrait plus aucun danger avec la défaite de l'Enregistreur. Ensembles, les deux frères Stark décidèrent d'unir leurs génies inventifs pour exploiter les connaissances de l'Enregistreur afin de construire un monde meilleur, commençant par l'ancienne base du Mandarin.

iron-man_28.jpg Cliquez ici pour voir les armures d'Iron-Man.

Pouvoirs

Le corps entier de Tony Stark a été amélioré par le virus techno-organique Extremis, lui conférant des sens et des réflexes supérieurs. Il peut relier son cerveau avec presque tous les ordinateurs de la Terre, et effectuer des douzaines de tâches simultanément. La couche inférieure de l'armure d'Iron-Man est conservée dans ses os, et il peut la faire jaillir quand il revêt le reste de son armure. Celle-ci est elle-même magnétiquement fixée à la couche interne, s'assemblant elle-même autour du corps de Tony en l'espace de quelques secondes.

Aptitudes

Tony Stark est un inventeur de génie qui a été diplômé en physique et en ingénierie, avant de développer, au fil du temps, ses propres concepts et découvertes, de l'intelligence artificielle à la mécanique quantique. Ce don lui permet d'utiliser les équipements de son armure de manière inattendue et inédite afin de faire face aux différentes menaces auxquelles il peut être confronté. Il est également un homme d'affaires respecté, sachant gagner l'attention du public par ses prouesses économiques, ayant à plusieurs reprises construits des multinationales à partir de start-ups. Il a acquis une réputation de meneur d'hommes et, en dépit d'une tendance à faire ce qu'il juge devoir être fait sans s'embarrasser de questions légales, voire morales, bénéficie d'une image populaire positive, associée à une solide éthique personnelle, n'hésitant à renvoyer des employés ayant noué des affaires, même profitables, avec des partenaires peu recommandables, comme la Latvérie. Il apparaît aussi comme un industriel responsable sur le plan environnemental et à même de manœuvrer dans les milieux politiques. Bien qu'alcoolique, il fait preuve d'une solide volonté, ayant réussi à deux reprises à se sortir de l'alcool, émergeant plus solide que jamais après ces victoires.

Lorsqu'il se retrouva incapable d'utiliser son armure pendant un temps, Tony prit des cours de combats à mains nues avec Captain América, devenant désormais capable de se défendre seul quand le besoin d'en fait sentir. Il a aussi poursuivi son entraînement avec l'ancien boxeur Happy Hogan et l'ancien militaire Jim Rhodes.

Armes & équipements

L'armure actuelle de Tony possède de nombreux éléments standards des versions passées et peut être transportée dans un attaché-case quand elle est démontée. La technologie de métal mémoriel de l'armure la rend légère et flexible quand elle n'est pas utilisée, mais extrêmement résistante quand elle est polarisée. L'armure est aussi protégée par un bouclier d'absorption d'énergie qui s'étend à partir des gants, et un champ de force individuel. L'armure confère à son utilisateur une force surhumaine, lui permettant de soulever jusqu'à 100 tonnes. Les bottes à réactions de l'armure peuvent le propulser à une vitesse allant jusqu'à Mach 8. L'armure est couverte d'un revêtement spécial pour échapper aux radars et éviter les systèmes de verrouillages de ciblage ; elle peut être rendue invisible (système de camouflage) pour des modes d'actions furtives courtes. La réserve interne d'air a une autonomie d'un peu plus d'une heure et l'armure peut être entièrement scellée afin de voyager dans les milieux pauvres en oxygène, dans des environnements aquatiques ou le vide spatial. L'ordinateur de l'armure inclut un système d'autopilotage et de ciblage, des éléments que Stark utilise peu désormais depuis qu'il a été exposé à l'Extremis. L'interface cybernétique de l'ordinateur permet à Stark de piloter toutes les fonctions de l'armure, ainsi que de fournir un lien à distance avec les autres ordinateurs. Tony a amélioré le lien cybernétique afin de protéger son esprit contre les tentatives de contrôle externe, puisque l'armure a souvent laissé son esprit vulnérable aux attaques psychiques. L'armure comporte également des radars et des détecteurs environnementaux. L'armure contient un ensemble sophistiqué de communications par satellite radios pour l'espace orbital, qui peut aussi fournir des signaux radios locaux. En cas de capture, l'armure est équipée d'un mécanisme d'autodestruction.

Les éléments plus exotiques de l'armure comprennent la principale arme énergétique de Tony, les rayons répulseurs, une arme émettant un puissant rayon de particules conçue pour repousser les attaques. La plaque thoracique comporte l'unirayon, un puissant faisceau lumineux d'exploration qui peut projeter des rayons de quasiment chaque longueur d'onde du spectre lumineux (visible, infrarouge ou ultraviolet). L'unirayon comprend aussi un projecteur de rayon laser, un générateur de pulsations électromagnétiques capable d'éteindre tous les équipements électroniques sur une portée de 45 mètres (l'armure elle-même peut se relancer en l'espace de quelques minutes) et un projecteur holographique qui peut soit dissimuler l'armure, soit projeter d'autres images pour distraire et surprendre d'éventuels adversaires. L'armure a aussi été dotée de décharges à pulsations (des décharges de plasma extrêmement puissantes), de projecteurs soniques, de générateurs de champ magnétique et d'une torche laser.

iron-man_23.jpg Stark a aussi conçu un grand nombre d'armures dîtes spécialisées, adaptées à des environnements ou situations particuliers. Cela inclut le modèle « Hulkbuster », son armure la plus puissante, conçue à l'origine pour combattre l'incroyable Hulk. Pareillement, le modèle « Thorbuster » fut imaginé pour combattre Thor et combine la technologie de Stark avec la magie asgardienne. Il a aussi utilisé différentes armures furtives, qu'il est quasiment impossible de repérer mais qui ont une capacité offensive très réduite ; un modèle fut construit à partir de matériaux non métalliques. Les armures de grandes profondeurs sont conçues pour les missions se déroulant à plus de 5000 mètres de profondeur ; ses armures spatiale, à atmosphère extérieure et pour forte gravité sont réalisées pour des missions de longue durée en milieu non terrien. L'armure ablative a été construite en utilisant une série de puces électroniques auto-remplaçantes afin que les dégâts causés à l a structure d'ensemble puissent être instantanément réparés, et son armure arctique fut conçue pour des périodes prolongées dans des environnements dotés d'une température inférieur à zéro degré. L'armure de forage fut conçue pour creuser à travers la roche solide ; son armure anti-radiations a été imaginée afin de se déplacer dans des zones fortement contaminées par des radiations.

Stark conserve des exemplaires de ses anciennes armures. Les dispositifs de ses armures passées qu'il n'entretient plus comprennent des ajouts comme un revêtement à l'épreuve des lasers, des lanceurs de roquettes, des mini-pistolets, des mini-canons, des mitrailleuses, des patins à roulettes à réaction montés dans les bottes, une lame aussi tranchante que du diamant dissimulée dans un gant, une scie rotative également dans un gant, un émetteur de protons portable, du gaz lacrymogène, des explosifs, des ventouses montées dans les bottes, un générateur de champ magnétique qui tenait lieu de pacemaker tant que les éclats de bombe n'avaient pas été extraits de sa poitrine, une lame énergétique montée dans les gants, une unité de télécommande permettant à Tony de disposer d'un contrôle complet sur son armure tout en étant physiquement à plusieurs kilomètres, un lance-flammes, des chargeurs électriques qui permettent à Tony de relier l'armure à sources énergétiques plus importantes, la technologie SKIN qui rendit l'une de ses armures quasiment indestructible, des sondes de détection automatique, des tasers et de la mousse à incendie.


Iron Sim & ThierryM 190844

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 28
    Membre : 0