Le Père Noël arrive chez Series-Stores.fr



Series-Store.fr, boutique en ligne spécialiste des la vente de produits dérivés de séries TV et films vous propose une collection de 5 mugs Marvel mettant à l'honneur vos héros préférés.

Hulk, Captain America, Iron Man, Deadpool et les Avengers vous attendent dans ce concours ! Tentez dès maintenant de remportez l'un d'eux en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Kang le Conquérant - Marvel-World.com

Encylopédie - Kang le Conquérant

Véritable nom : Nathaniel Richards
Profession : Conquérant
Statut légal : Citoyen de la Terre 6311 (du 31ème et du 40ème siècle)
Identité : Secrète
Autre identité : Kang the Conqueror (VO), The Scarlet Centurion (VO) ; l’Homme bleu, Victor Timely, le Centurion écarlate, Rama-Tut, le Roi des Rois, le Maîtres des Hommes, le Seigneur des Sept Soleils
Lieu de naissance : la Terre-6311 (ou « Autre-Terre ») du 31ème siècle
Situation de famille : Veuf
Parents connus : Nathaniel & Cassandra Richards, leur fils non identifié et la matriarche des Eyriennes (ancêtres) ; Tara (alias Huntara), Red (alias Mr Fantastic), Franklin et Valéria Richards, divers Eyriennes (collatéraux par des ancêtres communs) ; Victor von Fatalis (supposé ancêtre) ; Ramadès (fils), Marcus Kang I à XXIII (fils, décédés) ; Ravonna Lexus Renslayer (alias Terminatrix & Nébula, épouse, présumée décédée)
Appartenance à un groupe : ancien membre du Conseil des Kangs, du Conseil Trans-Temporel des Kangs
Base d'opérations : le 40ème siècle de la Terre-6311
Première apparition : (Rama-Tut) Fantastic Four (vol.1) # 19 (octobre 1963, par Stan Lee, Jack Kirby & Dick Ayers), (Centurion écarlate) Avengers Annual # 2 (septembre 1968), (Kang) Avengers (vol.1) # 8 (septembre 1964, par Stan Lee, Jack Kirby & Dick Ayers) – VF : (Rama-Tut) Marvel (Lug) n°2 (mai 1970), (Centurion écarlate) Gamma n°10 (3ème trimestre 1980), (Kang) Marvel (Lug) n°13 (avril 1971 avec Fantastic Four Annual # 3 ; Avengers # 8 a été publié la première fois dans Eclipso n°26 de juillet 1973)
Taille : 1m90
Poids : 104 kg
Yeux : Marrons
Cheveux : Bruns

Histoire : Nathaniel Richard naquit vers l’an 3000 du calendrier de la Terre alternative appelée Autre-Terre (également connue sous le nom de Terre-6311). Harcelé durant son enfance par des enfants plus âgés que lui, sa gorge fut même tranchée par l’un d’eux, Morgan, et dut être hospitalisé pendant un an. Guéri, il étudia la science, la robotique et les enregistrements historiques effectués par l’un de ses ancêtres sur l’âge héroïque de la Terre-616 qui en était originaire. En grandissant, Nathaniel était de plus en plus attiré par l’aventure, dans un monde devenu contemplatif. Vers 25 ans, il découvrit la forteresse de son ancêtre ainsi que sa machine temporelle. Peu après des rencontres avec les Quatre Fantastiques venus de différentes Terres alternatives cherchant à faire échec à son incarnation future, un épisode qui s’effaça de sa mémoire, Nathaniel construisit un immense vaisseau en forme de sphinx et se rendit en l’Egypte autour de l’année 2950 avant Jésus-Christ (selon le calendrier de la Terre-616). Mais, le vaisseau s’écrasa, aveuglant Nathaniel et le bloquant à cette époque ; il réussit néanmoins à subjuguer la population locale grâce à sa technologie et les obligea à lui procurer une herbe radioactive qui soignerait sa vue ; adoptant le nom de Rama-Tut, il s’instaura pharaon et gouverna comme un dieu pendant une décennie, durant laquelle il rencontra Samira, la Maîtresse du Nil, et qui devint son ennemie, Amenhotep, qu’il transforma en une créature vampirique, et des voyageurs temporels tels que Killpower et les équipes de Génétix. Il eut un fils, Ramadès, avec une esclave. Finalement, lors d’un combat contre les Quatre Fantastiques de la Terre-616, un combat qui impliqua également En-Sabah-Nur (le mutant appelé plus tard Apocalypse), le dieu de la lune héliopolitain Khonshu, le Dr Strange et la branche ouest des Vengeurs, Rama-Tut dut quitter cette époque et repartir dans sa machine temporelle.

En route vers le futur, une « tempête temporelle » renvoya Rama-Tut vers l’époque contemporaine et il y rencontra le Dr Fatalis, lui-même perdu dans le flot temporel après une défaite face aux Fantastiques ; Fatalis ayant créé sa propre machine temporelle, les deux hommes imaginèrent appartenir à la même famille, voire même être le même individu ; les révélations ultérieures ont invalidé à peu près toutes ces suppositions. Abîmé par la tempête temporelle, le module de Rama-Tut fit un bon de quelques années dans le futur et s’écrasa de nouveau en Egypte, où il combattit d’autres voyageurs temporels : Blaquesmith et Cable. Reparti dans son vaisseau, et inspiré par le Dr Fatalis, il se confectionna une armure et adopta l’identité du Centurion écarlate ; il se rendit sur la Terre-689 et, trompant les Vengeurs, les amena à éliminer tous les autres héros et criminels de cette Terre afin qu’il puisse lui-même en prendre le contrôle ; mais il fut vaincu par les Vengeurs de la Terre-616 et projeté en dehors du temps.

Nathaniel souhaitait retourner à son époque natale mais des disruptions et des divergences temporelles le propulsèrent au 40ème siècle d’Autre-Terre, alors même qu’un autre Centurion écarlate continuait à exister et se retrouvait dans la Terre-S (ou Terre-712) où il devint un ennemi des héros de cette Terre, le Suprême Escadron. Nathaniel adopta une nouvelle armure et une nouvelle identité, celle de Kang le Conquérant, et se lançait dans la conquête de la Terre du 40ème siècle, n’épargnant que le petit royaume du roi Carélius à cause de son intérêt pour sa fille, la Princesse Ravonna Lexus Renslayer ; à chaque conquête, il éliminait systématiquement les familles dirigeantes, décapitant ainsi à l’avance toute tentative de rébellion en leur faveur. C’est à partir de cette époque, sans compter la divergence du Centurion écarlate, que la vie de Kang commença à perdre tout caractère linéaire ; compte tenu de ses nombreux voyages dans le temps, il créa d’innombrables divergences de lui-même et il devint rapidement impossible de déterminer pour chaque rencontre avec les héros de la Terre-616 quelle divergence de Kang était impliquée. Dans tous les cas, il finit par conquérir un empire s’étendant sur une centaine d’années-lumière dans toutes les directions et tourna alors son attention vers la Terre-616 et son « âge des merveilles » décris par son ancêtre. S’y rendant, il y fut opposé par les Vengeurs et dut rapidement battre retraite. A la recherche d’une nouvelle base pour étendre son empire, Kang s’établit en l’an 1901, adoptant le nom de Victor Timely, un brillant inventeur et industriel qui créa ville de Timely au Wisconsin, en devint le premier maire et la transforma en une merveille technologique au cours du siècle suivant ; « Victor » semblait vieillir et être remplacé par ses enfants (en fait, il s’agissait de Kang adoptant des déguisements et identités successives). La ville abritait également un portail vers Chronopolis, la capitale de son empire du 40ème siècle, à partir de laquelle il rassembla certains des meilleurs guerriers de diverses époques afin d’en faire sa garde personnelle, les Anachronautes. Kang attaqua une deuxième fois les Vengeurs, cette fois en employant un robot à l’image de Spider-Man (baptisé Timespinner) mais l’imposture fut révélée par le véritable Spider-Man qui, avec les Vengeurs, détruisit le robot. Se rendant au 6ème siècle, Kang tenta de conquérir Camelot, sur laquelle régnait alors Arthur Pendragon ; mais son projet fut mis en échec par la Chose et la Torche humaine des Quatre Fantastiques, prévenus de la tentative de Kang par Uatu le Gardien. Revenant vers le futur, il fut attiré par la machine émotionnelle du Dr Fatalis lors du mariage de Red Richards et Jane Storm et participa à l’assaut de nombreux criminels contre le couple.

Revenant finalement au 40ème siècle, Kang acheva sa conquête galactique et commença même à étendre son empire vers d’autres dimensions. Pénétrant la dimension de Kosmos, il y acquit la technologie nécessaire pour créer ses puissants Growing Men (des androïdes capables de croître en taille à chaque coup reçu). Il amena alors les Vengeurs à son époque, dans l’intention de les vaincre et les humilier devant Ravonna afin de la séduire et montrer sa valeur. Mais quand les Vengeurs, et Ravonna, lui résistèrent, Kang, furieux, décida cette fois de conquérir définitivement le royaume de Carélius ; cependant, lorsqu’il proposa une nouvelle fois à Ravonna de l’épouser, il provoqua une révolte dans ses propres troupes, ayant violé ses propres consignes de n’épargner aucun dirigeant ennemi ; le général Baltag prit la tête de cette rébellion mais Kang s’allia alors aux Vengeurs et put repousser les rebelles pour protéger la vie de Ravonna. Impressionnée par le fait que Kang ait risqué sa vie pour elle, Ravonna agit de même et se jeta devant le tir d’un Baltag vaincu pour sauver la vie du Conquérant, mais mourant apparemment à sa place. Kang, effondré, plaça Ravonna dans une stase dans l’espoir de trouver plus tard un moyen de la guérir. Plus tard, le Doyen de l’Univers appelé le Grand Maître vint trouver Kang pour le défier, lui offrant, s’il gagnait, le pouvoir de la vie et de la mort (la vie pour Ravonna, la mort pour les Vengeurs). Employant ces mêmes Vengeurs comme pions, Kang fut victorieux de l’un des deux duels mais pas du second, ne pouvant obtenir que l’un des deux pouvoirs : la vie ou la mort. Choisissant le second, il fut mis en échec par le Chevalier noir (alias Dane Whitman) qui n’était pas encore un Vengeur à l’époque et donc non soumis au nouveau pouvoir de Kang ; les Vengeurs sauvés, Kang se retrouva seul, devant vivre avec l’idée qu’il avait gaspillé ses chances de ressusciter Ravonna. De son côté, peut-être par sympathie envers Ravonna ou tout simplement perturbé à l’idée d’avoir perdu, le Grand Maître sortit Ravonna de sa stase, la guérit et la remplaça par un fac-similé d’elle-même, laissant Kang dans l’ignorance de la résurrection de son amour ; le Grand Maître exposa à Ravonna la trahison de Kang et celle-ci décida de se venger, devenant son ennemie connue sous le nom de Nébula puis Terminatrix. De son côté, Kang finit par reprendre ses projets et utilisa Hulk pour détruire un ancêtre de Banner, empêchant ainsi la formation initiale des Vengeurs ; mais son projet échoua. Envoyant un robot à son image, Kang tenta de capturer les Vengeurs lors d’un conflit avec un autre conquérant du temps : Artur Zarrko alias l’Homme de Demain ; mais l’intervention de Spider-Man et des Inhumains mit à mal ce projet et le robot dut détruit.

Le vrai Kang se lança alors dans l’une de ses campagnes les plus acharnées : celle de la Madone Céleste. Ayant découvert que cette Terrienne était destinée à mettre au monde le plus puissant être de l’univers, Kang décida d’en devenir le père pour pouvoir soumettre le fils et renforcer son pouvoir. Après des mois à effectuer des recherches, Kang resserra les candidates possibles à Agatha Harkness, Mantis et la Sorcière rouge ; il les enleva toutes les trois. Cependant, à ce moment-là, Rama-Tut arriva pour aider les Vengeurs à libérer leurs amies et faire échec à Kang ; au cours du combat, Rama-Tut révéla qu’il était en fait une incarnation future de Kang, qui, fatigué de ses conquêtes, était revenu à sa première incarnation pour méditer sur le sens de sa vie ; lorsque celle-ci fut libérée, il fut également révélé que Mantis devait être la Madone Céleste ; incapable de la garder prisonnière, Kang se résolut à la tuer mais le laser qu’il lui destinait fut intercepté par le Spadassin (alias Jacques Duquesne), qui mourut instantanément. Kang et Rama-Tut se lancèrent l’un contre l’autre et se retrouvèrent prisonniers des Limbes où Immortus, une incarnation future des deux ennemis, les retrouva ; Kang réussit à capturer Immortus puis Rama-Tut et employa la technologie du Seigneur des Limbes pour créer sa Légion des Morts-vivants, une équipe formée de pions officiellement décédés et prélevés dans le passé. Les Vengeurs réussirent cependant à vaincre et la Légion et Kang, qui dut s’enfuir en abandonnant Immortus et Rama-Tut. Il revint quelques jours après, accompagnés d’un trio de Kangs venus de périodes différentes, dans une dernière tentative désespérée pour capturer Mantis lors de son mariage. Immortus le dupa en remplaçant Mantis par l’un de ses Fantômes de l’espace, et en le laissant emmener sa « captive ».

Kang conçut alors une nouvelle base à Tombstone, en Arizona, autour de l’année 1873 dans le but de l’utiliser comme tête de pont pour conquérir l’ère moderne. Combattu des les héros de l’ouest de l’époque, bientôt renforcés par les Vengeurs, Kang se désintégra lorsque son champ de force fut court-circuité lors d’un affrontement avec Thor. Cependant, un système de sécurité transporta la conscience de Kang vers un corps alternatif, un procédé qui avait déjà eu lieu à plusieurs reprises à chaque fois que le Conquérant avait frôlé la mort. Bien que s’étant déroulé en l’espace de quelques mois aux yeux des Vengeurs, ces deux campagnes de Kang s’étalaient pour lui sur une décennie entière. Au cours de celle-ci, Kang entreprit d’autres projets, moins compliqués ; cherchant à acquérir un Cube cosmique et surtout son pouvoir de modifier la réalité, il se lança ainsi dans la conquête du 40ème siècle d’une Terre alternative, puis combattit la légendaire First Line et fut capturé par le Beyonder pour participer dans ses Guerres secrètes sur Battleworld.

Cependant, après avoir pris possession de son nouveau corps après sa défaite en 1873, Kang découvrit que sa base du 40ème siècle avait été ravagée par des rebelles fidèles à Baltag. Pour récupérer sa base, il partit à la recherche d’un de ses Growing Man, qui avait été caché au 20ème siècle et combattit une nouvelle fois Thor à l’occasion (d’ailleurs, pour Thor, ce combat se déroula avant la campagne de la Madone Céleste) et se retrouva banni une nouvelle fois dans les Limbes. Là, il tomba sur la forteresse d’Immortus, Ténébrae, et découvrit que ses multiples voyages temporels avaient engendré une multitude de divergences de lui-même. Manipulé sans le savoir par Immortus lui-même, Kang forma le Conseil des Kangs, choisissant parmi ses multiples divergences les plus capables d’entre eux pour en faire ses alliés ; ensembles, ces Kang commencèrent à éliminer les autres divergences. Mais l’un des trois membres du Conseil fit alliance avec la Ravonna d’une Terre alternative et décida d’éliminer toutes le terres divergentes, mais, après avoir accidentellement tué sa compagne, il fut lui-même éliminé par l’un des autres membres du Conseil. Ce dernier le remplaça par un androïde afin de pouvoir s’emparer sans difficultés de son empire, ce qu’il comptait réitérer avec tous les Kangs éliminés, s’emparant sans coup férir de tous leurs domaines. Au même moment, Kang réussit à reconquérir sa base du 40ème siècle avec l’aide de son Growing Man. Après avoir éliminé toutes leurs divergences, Kang élimina à leur tour les autres membres du Conseil. Immortus confronta alors Kang, lui révélant qu’il était son incarnation future et montra à Kang un globe psychique contenant toutes les mémoires des Kang éliminés ; Kang arracha le globe des mains d’Immortus, pour en devenir complètement fou alors que tous les esprits de ces Kang se mélangeaient avec le sien propre. Le dernier Kang, devenu en fait tous les Kang puisqu’il possédait tous leurs souvenirs, s’enfuit à travers les Limbes.

Pour se sauver, Kang employa les circuits temporels de son casque pour créer une nouvelle divergence de lui-même, séparant sa folie entre lui-même et ce Kang divergent. L’un se rendit à Chronopolis pour récupérer alors que le second, encore perturbé, fut recruté par le Conseil Trans-Temporel des Kang, un groupe d’individus qui avait vaincu ou tuer d’autres Kang divergents (avant que le premier Conseil des Kang ne commence l’épuration) et avaient ainsi usurpé son identité et son équipement. Ce Kang découvrit un complot conduit par Kang-Nébula (secrètement Ravonna, décidée à se venger de Kang) destiné à obtenir l’ « arme ultime » cachée à l’intérieur d’une Bulle Temporelle, une période temporelle de la Terre-8810 entourée d’une barrière temporelle infranchissable. Un trio de Kang suivit Kang-Nébula dans la Bulle Temporelle où ils furent projetés dans le vortex entourant la Bulle et finalement détruits, bien que le Kang divergent réussisse, avant de périr, à envoyer un Growing Man pour aider à faire échec aux plans d’invasion démoniaque de la Terre lors d’Inferno.

Ayant repris le contrôle de Chronopolis, le premier Kang chercha à se venger de Mantis durant Inferno, se heurtant aux Quatre Fantastiques et au Surfer d’argent malgré son alliance avec les Cotatis. Peu après, allié au Dr Fatalis, il tenta de s’emparer des Cubes cosmiques recueillis par le Magus pour mener sa Guerre du Pouvoir, prit la tête du Conseil Trans-Temporel des Kang et découvrit alors qu’un assassin le traquait depuis un certain temps et, se faisant remplacer par un robot, l’obligea à sortie de l’ombre ; il découvrit alors qu’il s’agissait de Ravonna, devenue Terminatrix. Intrigué par sa nature de guerrière, Kang l’affronta, mais se sacrifia pour lui sauver la vie, d’une manière parallèle à la manière dont Ravonna lui avait sauvé la vie des années plus tôt, lorsqu’elle faillit être tuée lors d’une attaque des Vengeurs que Ravonna avait fait venir du passé pour l’aider contre Kang. Surmontant sa haine envers Kang, Ravonna le plaça dans la même stase qu’elle avait « habitée » auparavant et, prenant l’identité de Kang, prit la tête de son empire pour en maintenir la cohésion ; elle prit également le contrôle du Conseil Trans-Temporel des Kang. Lorsque Chronopolis fut attaqué par l’entité temporelle appelée Alioth, Ravonna ranima Kang et, avec l’aide des Vengeurs, sacrifia le Conseil Trans-Temporel des Kang, afin d’utiliser leur énergie pour animer Tempus, une créature forgée à partir des Limbes et se nourrissant aussi de l’énergie temporelle, et bloquer ainsi la progression d’Alioth.

Désormais réunis, Kang et Ravonna gouvernèrent ensembles Chronopolis, s'installant pendant un temps dans la ville de Timely (Ravonna y adoptant l'identité de Rebecca Tourminet) ; Kang (sous le nom de Victor Timely) fonda et développa Timely Industries, une société spécialisée dans la technologie de pointe. De cette manière, diverses « découvertes » faites par Timely Industries se retrouvèrent dans les créations les plus avancées du 20ème siècle dont les synthozoïdes de Phinéas Horton (qui fut un temps employé à Timely), la machine temporelle du Dr Fatalis ou les Sentinelles de Trask ; cela garantissait également à Kang un moyen de prendre le contrôle de ses machines si le besoin s’en faisait ressentir. Cependant, bientôt âgé d'une soixante d'années, Kang commençait à se fatiguer des affaires administratives, regrettant les jours où il partait à la conquête de nouveaux territoires ou lorsqu'il était adoré comme un dieu au début de ses aventures et surtout redoutant de devenir Immortus, un être dont il méprisait le comportement et les manipulations subtiles. Il décida alors de retourner dans l'Egypte antique, reprenant l'identité de Rama-Tut et s'installant vers 2930 avant notre ère après avoir détruit sa chrono-sphère ; il y passa une dizaine d'années, mais, même là, il ne put retrouver les frissons et le plaisir de ses jeunes années. En 2920 avant Jésus-Christ, il croisa les Vengeurs de la Côte Ouest, prisonniers du passé. Déterminé à ne pas devenir Immortus, Rama-Tut tenta de briser le cercle en se plaçant en animation suspendue, et programmant sa machine pour se réveiller à l'époque moderne dans le but de combattre le Kang venu capturer la Madone Céleste (c'est-à-dire sa propre incarnation du passé), et espérant changer le cours du destin de ce Kang. Mais, Rama-Tut vécut exactement les mêmes événements auxquels il avait participé des années auparavant, mais cette fois du côté des Vengeurs ; désormais résigné à son destin, Rama-Tut se rendit dans les Limbes, mais, en y arrivant, il eut un flash d'Immortus en train de s'agenouiller devant les puissants Gardiens du Temps. Furieux à l'idée de devenir le laquais de qui que ce soit, et jura de triompher de sa propre destinée. Rama-Tut retourna alors à Chronopolis, reprit son identité de Kang et manipula ses rivaux pour qu'ils se détruisent mutuellement. Il détruisit ensuite le système de sauvegarde de son esprit dont il avait si souvent bénéficié, décidant que désormais il risquerait de nouveau véritablement sa vie et n'utiliserait plus de ruses pour tromper la mort, et retrouvant ainsi le goût du risque et le plaisir des combats. Après une brève bataille contre les X-Men, Kang forma une alliance avec Libra (alias Gustav Brandt), l'Intelligence suprême des Krees et les Vengeurs pour vaincre Immortus et les Gardiens du Temps. Le Seigneur des Limbes attaqua Chronopolis et, lors de la destruction de la ville, Ravonna et les Anachronautes furent apparemment tués. Cependant, lors du combat final contre les Gardiens du Temps, au cours duquel Immortus se retourna contre ses maîtres, Kang réussit à résister à la transformation en Immortus et élimina les Gardiens ; en même temps, un nouvel Immortus, plus jeune, divergeait de Kang, laissant chacun d'entre eux avec son avenir entièrement inconnu.

Revigoré par sa victoire, Kang commença à créer une série de successeurs, chacun d'eux étant baptisé Marcus. Ces enfants furent renvoyés dans le temps et formé pour devenir des guerriers dignes d'hériter de l'empire de leur père. Après une vaine tentative de conquête de la dimension connue sous le nom d’Autre-Monde (le domaine de Roma et de Captain Britain), Kang, accompagné de Marcus XXIII (équipé de la même armure que Kang avait porté sous son nom de Centurion écarlate) utilisa la base spatiale de Damoclès, son armada spatiale et diverses alliances avec des factions criminelles (dont des rebelles Atlantes et Déviants) pour conquérir la Terre ; il laça un ultimatum aux gouvernements de la Terre et, lorsque les Etats-Unis lui envoyèrent les Sentinelles pour l’arrêter, il en prit le contrôle (utilisant la technologie développée par Timely Industries) et rasa Washington ; les Etats-Unis signèrent une capitulation et, pour humilier les Vengeurs, Kang obligea la Guêpe à signer elle-même cet acte. Cependant deux groupes de Vengeurs résistaient et menèrent une ultime attaque contre Kang à la fois de la Terre et de l’espace ; la base de Damoclès fut détruite, s’écrasant au sol alors que sur la Terre entière les armées et alliés de Kang s’effondraient devant des mouvements de résistance. Captain América affronta Kang en duel singulier et réussit à maîtriser son ennemi, qui fut incarcéré. Marcus vint peu après libérer son père et l’inciter à reconstruire son empire. Kang lui expliqua que le but principal de cette conquête n’était pas l’asservissement de la Terre mais un test pour son fils, afin de voir si Marcus était un digne successeur de Kang ; celui-ci aurait compris la trahison de Marcus, qui plus d’une fois au cours de la guerre avait porté assistance à l’un des Vengeurs, Warbird (alias Carol Danvers), ayant été séduit par elle, si cette trahison avait eu pour but de le détrôner et s’emparer de son empire ; mais, dans le cas contraire, cette trahison ne pouvait qu’être sanctionnée et Kang tua alors Marcus. Déçu que toutes ses tentatives pour produire un fils digne de lui aient échoué, Kang demande à l’ordinateur d’arrêter le développement de Marcux XXIV. Après avoir repris ses esprits, Kang complota contre Iron-Lad, une divergence de lui-même créée suite à une de ses interventions dans son propre passé et affronta à l’occasion les Young Avengers. Iron-Lad fut finalement obligé de revenir à son époque et d’assumer son destin, se résignant à devenir Kang.

Tandis qu’un Kang d’un futur alternatif venait en aide aux Gardiens de la Galaxie de la Terre-616 afin de stopper l’effondrement spatio-temporel connu sous le nom de la Faille, les avertissant qu’Adam Warlock était redevenu le Magus et menaçait l’univers entier, les Vengeurs, récemment reformé après les événements du Siège d’Asgard durent, eux, combattre Kang, envoyé dans le présent par le Maestro pour empêcher une autre crise temporelle, qui prenait, elle, sa source sur la Terre. Avec le Maestro et une nouvelle génération de Vengeurs, les héros de la Terre purent sauver la situation, en convainquant le robot Ultron de se laisser vaincre pour éviter une catastrophe ultérieure.

Pouvoirs : Suite aux progrès médicaux de son époque, Kang vieillit plus lentement qu’un être humain du 20ème siècle.

Aptitudes : Kang est un expert du voyage et de la manipulation temporelles. Il maîtrise également la technologie avancée du 30ème siècle et du 40ème siècle. Il est un excellent stratège, un vétéran du combat à mains nues ou armé et il possède une volonté indomptable et une redoutable détermination à atteindre ses buts.

Armes : Kang porte en général avec lui diverses armes, telles que des défenses anti-matière, des générateurs d’écrans de protection, un projecteur de rayon vibratoire, un amplificateur de champ électromagnétique, un canon (manuel) lançant un missile à tête nucléaire d’émission de neutrino, un générateur de paralysie électrique, un diffuseur de gaz nerveux et un agrandisseur moléculaire.

Equipement : Kang commande une vaste armée de guerriers recrutés à travers toute la galaxie du 40ème siècle. Il utilise aussi de nombreux robots (dont ses Growing Men, équipés d’un « pollen de croissance » qui leur permet de croître de taille en absorbant l’énergie cinétique qu’ils reçoivent. De plus, il a constitué une garde d’élite de guerriers recrutés à diverses époques et appelée les Anachronautes (Apocryphe, Deathunt-9000, Loup Rouge, Raa, Sir Ralston, Ssith et Tyndar).

La principale base de Kang, le Centre, se situe au 40ème siècle, sur Autre-Terre. Il maintient également un avant-poste secret dans la dimension appelée le Purgatoire, de même que des forteresses dans un certain nombre de réalités alternatives. Son ancienne base et capitale, Chronopolis, alimentée par le Cœur de l’Eternité, servait de carrefour et d’accès à virtuellement toutes les époques de l’histoire humaine, tout en restant hors phase du flot temporel, étant ainsi indétectable. Son palais et ses habitants n’étaient pas affectées par les divergences temporelles ou par le passage du temps. Kang utilisait également un véhicule spatial d’environ 6 mètres de long et abritant sa machine temporelle et qui pouvait accéder à n’importe quelle époque, en passant par les Limbes. Kang a également utilisé un grand nombre de vaisseaux, dont le plus récent exemple est sa base de Damoclès employé lors de sa conquête de la Terre du 20ème siècle et détruite lors de l’affrontement final avec les Vengeurs.

Commentaires : Des différences existent entre l’histoire d’Autre-Terre et celle de la Terre-616 ; à cela s’ajoutent des différences calendaires entre les différents royaumes d’Autre-Terre ainsi que des dégâts aux enregistrements causés durant les périodes de guerres d’Autre-Terre. Tout cela concourt pour créer certaines discordances entre les dates auxquelles Kang et Ravonna font référence en parlant de leurs époques respectives.

ThierryM 30850

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 17
    Membre : 0