M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

L'Armurerie d'Iron Man - Version Française - Marvel-World.com

Qu'est ce que "L'armurerie d'Iron Man" ?

"L'armurerie d'Iron Man" est un travail de recherche de M. Tim Rassbach qui a pour but de recenser l'ensemble des armures portées par Iron Man. M. Rassbach nous a très gentillement permis de traduire son travail pour le public francophone.

Nous vous invitons trés fortement à faire une petite visite sur le site officiel, à ladresse suivante : http://www.ironmanarmory.com/

L'ensemble des droits d'auteurs de cette page revient à M. Tim Rassbach, Marvel World assure uniquement une traduction.

Armure Ultimate 2.0

News » Marvel » Historique » L'Armurerie d'Iron Man : VF » Armure Ultimate 2.0 (5612 lecture(s))

Plus volumineuse et un peu plus inconfortable que les armures habituelles de l’univers Marvel, l’armure Ultimate 2.0 est plus orientée mécanique et robotique et s’inspire beaucoup moins du type "héroïque" qui est l’apanage de la plupart des armures de Tony Stark. Apparue pour la première fois dans The Ultimates Vol. 1, parution #2, lorsque Stark la prit pour faire un tour dans Manhattan, passant en trombe à travers le dédale des immenses et innombrables buildings que compte cet endroit.

Cette armure n’est pas juste une combinaison que Stark enfile rapidement. Cette armure Ultimate 2.0 est plus un système mécanique qu’une combinaison à proprement parler. Même si elle n’est pas aussi imposante qu’une exo-combinaison, elle en emprunte toutefois quelques signes distinctifs. Et plus important encore, Stark doit grimper dans l’armure. En réalité, la machine est tellement complexe que Tony a besoin d’une équipe au complet pour l’assister. Des techniciens préparent l’armure et l’aident à le faire rentrer ou à l’en sortir alors que d’autres (y compris Pepper et Happy) la surveillent depuis un centre de commande. Stark possède même une équipe de soutien spéciale prête à intervenir et à recharger l’armure si besoin.

L’armure est conservée dans un gigantesque complexe que Stark possède. Son équipe prépare l’armure sur la passerelle de lancement Iron-Tech, depuis laquelle Tête de Fer peut entrer en action après être passé dans un silo de lancement.

Une fois que Tony est à l’intérieur de l’armure, celle-ci se remplit d’un gel vert. Ensuite, elle se connecte à lui via des ports sur sa peau situés sur ses épaules, ses biceps juste au-dessus des coudes et d’autres sur les poignets. Cette interface sous-dermique permet à Tony de contrôler l’armure, la liant directement à lui.



Il n’y a finalement pas grand-chose à dire sur cette armure. Elle fait plutôt office de combinaison spatiale, voire finalement, de projet inachevé. L’ensemble est de couleur grise, recouvert de quelques zones rouges et agrémenté de quelques panneaux or ici et là. Il y a également une pièce rouge sur la partie supérieure du buste qui est équipée de deux ports bleus entourant le rayon central bleu. Ces ports lumineux contrastent avec la vision d’ensemble plutôt terne, tout comme les yeux lumineux sur le masque. Des bottes élégantes complètent le tout. (Il n’est pas scandaleux de dire que le design est très austère mais Stark jure que c’est comme s’il était "habillé" d’un F-14 [une bien étrange référence car, après tout, cet avion est à la retraite depuis plus de 30 ans, il ne doit être considéré maintenant comme technologie de pointe qu’en Corée du Nord]).

Le casque sur l’armure Ultimate 2.0 est plutôt large. C’est un ensemble de deux pièces avec un masque jaune escamotable.

Le système d’alimentation est plutôt polyvalent. Les différents niveaux sont mesurés par des jauges précises qui surveillent l’alimentation principale et la réserve. En cas d’urgence, Stark peut avoir recours à l’équipe de recharge susmentionnée mais il peut également le prendre en charge lui-même manuellement. (Durant une invasion extra-terrestre, Iron Man dérouta toute sa puissance vers ses propulseurs afin de pouvoir déplacer le vaisseau-mère. Cette action pompa toute l’énergie de ses systèmes. Il parvint toutefois à se recharger grâce à l’électricité publique en se connectant à un lampadaire).

Défensivement, la robuste armure externe est protégée par un imposant système de bouclier – un champ de force d’un rayon de 500m. Cette armure a été conçue avec un léger esprit de négativité.

Pour le vol, elle est équipée de propulseurs dans les bottes (incluant des boosters). Une flamme bleue se voit très souvent lorsqu’Iron Man se jette dans la bagarre.



Dans l’ensemble, l’armure a bien servi à Stark – au moins, elle ne l’a pas tué. Il a confessé qu’il n’en était pas très content à cause de ses performances car ce modèle 2.0 l’a déjà laissé tomber occasionnellement. (Il est même inquiet que les techniciens du SHIELD n’approuvent pas son utilisation à cause du problème qu’il a rencontré sur les champs de force.) Stark a même avoué non sans humour qu’à chaque fois que quelqu’un prend une photo de lui dans l’armure, ses actions chutent dangereusement.

Arsenal : rayon central ; brouilleurs de pensée (si puissants qu’ils peuvent même déstabiliser Hulk) ; des blasters au niveau des poignets (qui tirent des lasers verts).

Traduction par Florian PLATEL

Copyright

Cette page est copyright 2001, 2002, 2005 Tim Rassbach.

Iron Man et tous les personnages associés sont la propriété de Marvel Comics.



Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 15
    Membre : 0