M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

L'Armurerie d'Iron Man - Version Française - Marvel-World.com

Qu'est ce que "L'armurerie d'Iron Man" ?

"L'armurerie d'Iron Man" est un travail de recherche de M. Tim Rassbach qui a pour but de recenser l'ensemble des armures portées par Iron Man. M. Rassbach nous a très gentillement permis de traduire son travail pour le public francophone.

Nous vous invitons trés fortement à faire une petite visite sur le site officiel, à ladresse suivante : http://www.ironmanarmory.com/

L'ensemble des droits d'auteurs de cette page revient à M. Tim Rassbach, Marvel World assure uniquement une traduction.

L'armure morcelable (Modèle XXIX, version I)

News » Marvel » Historique » L'Armurerie d'Iron Man : VF » L'armure morcelable (Modèle XXIX, version I) (4426 lecture(s))

Tout sur l'armure morcelable

C'est cool hein ?... Très cool en effet


Après s'être débarrassé de son armure infectée par de la vase extraterrestre (Modèle XXVI), Stark débuta une nouvelle création : L'Armure spatiale morcelable, Modèle XXIX, Version I, dans Iron Man #71 (Vol. III).

Un prototype conçu à l'origine pour l'exploration spatiale en environnement périlleux comme des champs d'astéroïdes, des queues de comète ou des orages cosmiques, le Modèle XXIX était une armure protectrice révolutionnaire complètement repensée. Un nouveau regard sur le concept d'invincibilité transcrit par son système "morcelable", signifiant que l'armure se détériore au fur et à mesure que les coups lui sont portés. Et en plus de sa capacité d'auto-réparation, sa particularité provenait du fait qu'elle éclatait en morceaux lors d'un contact, de toutes petites parties faites d'un polymère spécial à haute résistance.(L'armure possède un champ de force, cependant, des impacts un peu trop soutenus étaient en mesure de l'ébrécher malgré tout). Les morceaux étaient empilés en surface dans une structure alvéolaire ; empilés et tressés afin de créer une rupture sur la coque externe tout en restant élastique. Lorsqu'un morceau était endommagé, il se retirait puis un nouveau prenait sa place aussitôt.

Les petits morceaux détachables étaient créés dans un four à polymère, situé au dos de l'armure. Le four cuisait les nouveaux morceaux en fonction du besoin, les libérant par un des quatre ports. Ces nouveaux morceaux étaient attrapés par le champ de force puis mis en place par ce dernier. Bien que moins robuste que l'armure précédente (le Modèle XXVI), celui-ci était plus conforme aux missions actuelles de Stark (le Modèle XXVI ayant été détruit et investi par le nanoplasme visqueux extraterrestre et absorbeur d'armure). Lors d'une attaque extérieure (comme de la matière visqueuse par exemple), Iron Man avait la possibilité d'éjecter les morceaux compromis et ainsi rester libre de ses mouvements. (Stark était capable de reprogrammer le four en plein vol afin de créer de nouveaux morceaux. En les modifiant afin de les faire réagir irrémédiablement avec le nanoplasme lorsque celui-ci était absorbé, il était capable de les faire s'en emparer, les transformant ainsi en nano-machines contrôlable pouvant s'attaquer à la matière extraterrestre).

Au niveau design, l'armure morcelable fut un réel tournant vers les courbes propres et bien usinées du Modèle XXVI. En fait, nous pouvons même aller jusqu'à dire qu'elle bénéficiait d'un style plutôt "funky". Malgré sa forme de cosse (on a même l'impression que Stark s'est inspiré d'une baleine pour le look), l'armure était composée de contours à la fois souples et larges, agrémentés de courbes elliptiques qui lui donnaient un air légèrement bouffi et un brin alien. Il est à noter les larges moulages des bras sur les gantelets, un casque aux allures de poisson et des bottes-jambières qui ont l'air de tenir bien chaud. Bien que ressemblant fortement à de la lave en fusion, sa surface était dure. (Le casque comportait un masque rabattable).

L'armure spatiale morcelable bénéficiait de tous les avantages de la gamme standard des systèmes informatiques embarqués de Stark. Tout en faisant fonctionner cette armure complexe, le système surveillait également les signes vitaux du porteur. Il pouvait détecter toute perte de conscience et activer les systèmes de navigation d'urgence, y compris le pilote automatique.

Bien que bénéficiant de la large gamme d'équipement d'Iron Man en termes de détection et d'imagerie, l'armure possédait un tout nouveau rayon à imagerie magnétique. Au scan cérébral dans la paume viennent s'ajouter des bio-capteurs, le transformant ainsi en scan thermique. L'armure morcelable utilisait l'actuelle génération de boot-jets post-atmosphériques que ce soit pour des vols sur Terre ou dans l'espace. Elle pouvait également projeter un champ de bio-confinement, très pratique pour ramener des échantillons d'autres planètes ou pour traiter des dangers biologiques bien terrestres.

Arsenal : Répulseurs ; rayon central

Equipement spécial : En plus de pouvoir réparer et renforcer l'armure, le four polymère pouvait aussi générer un mur gravitationnel permettant à Iron Man de projeter un ensemble de leurres afin de déstabiliser les attaques et dévier des projectiles.

Traduction par Florian Platel

Copyright

Cette page est copyright 2001, 2002, 2005 Tim Rassbach.

Iron Man et tous les personnages associés sont la propriété de Marvel Comics.



Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 13
    Membre : 0