M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

L'Armurerie d'Iron Man - Version Française - Marvel-World.com

Qu'est ce que "L'armurerie d'Iron Man" ?

"L'armurerie d'Iron Man" est un travail de recherche de M. Tim Rassbach qui a pour but de recenser l'ensemble des armures portées par Iron Man. M. Rassbach nous a très gentillement permis de traduire son travail pour le public francophone.

Nous vous invitons trés fortement à faire une petite visite sur le site officiel, à ladresse suivante : http://www.ironmanarmory.com/

L'ensemble des droits d'auteurs de cette page revient à M. Tim Rassbach, Marvel World assure uniquement une traduction.

L'armure Fantôme (Modèle XXVII, version I)

News » Marvel » Historique » L'Armurerie d'Iron Man : VF » L'armure Fantôme (Modèle XXVII, version I) (7885 lecture(s))

Devenir un fantome


Une excellente façon de régler plusieurs problèmes !!

Toujours prêt, voire un peu trop sur le qui-vive, Tony Stark ne faisait pas vraiment confiance à la Panthère noire – et ceci depuis un certain temps. Ce qui l’amena à apporter quelques modifications sur sa déjà formidable Armure furtive, Modèle XIII. Résultat : une toute nouvelle armure, une incroyable combinaison de combat en polymère qui le transforme en fantôme, invisible et silencieux.

L’Armure Fantôme, Modèle XXVII, Version I, fit une première apparition remarquée dans la Panthère Noire (vol. ??) #44. Des céramiques en composite avancé, soudés à un polymère type kevlar et renforcés par un réseau de fibres optiques, le tout fonctionnant en synchronisation avec toute une gamme de générateurs d’hologrammes à tête en polycarbonate, rendant ainsi l’armure invisible à toute forme de détection, y compris la vision nocturne, l’infrarouge et les super-sens d’humains améliorés. (Lors de sa première sortie, Stark ajusta spécifiquement ses générateurs d’hologramme sur la vision nocturne unique de la Panthère Noire, sur son exacte largeur de bande infrarouge.)

La surface externe, dans son intégralité, est avant tout comparable à un écran de cinéma. Des imageurs holographiques projettent des images des environs proches d’Iron Man sur la surface de son armure, créant ainsi une illusion d’invisibilité en s’intégrant harmonieusement à son environnement.

Afin d’aller plus loin pour contrecarrer les systèmes de détection, la combinaison abrite un appareil réducteur de bruit pour effectuer des filatures en toute discrétion. Et pour un silence total, l’armure emmagasine même le CO2 produit par le porteur – le relâchant par des petites fentes lorsque les circonstances le permettent. Garnis de circuits “intelligents”, mais expérimentaux, bio-organiques (à savoir des espèces de circuits bio-neuraux en forme de plaquettes de médicaments), les systèmes internes de l’armure sont presque aussi impressionnants que la coque "plastique" externe. (Ce qui n’est pas très loin de la vérité puisque celle-ci ne contient pas de métal. Grâce à cette conception en céramique polymérisé, elle est immunisée contre les griffes anti-métal de la Panthère Noire, qui seraient capables normalement de déchiqueter Tête de Fer).

A cause de l’équipement holographique, des circuits électroniques imposants (y compris les processeurs de combat à logique adaptive) et des systèmes d’alimentation permettant à tout ceci de fonctionner, il ne reste guère de place à l’armement. Comme dans la combinaison furtive, cette armure contient une charge limitée de répulseurs (3 coups). (Même sans utiliser les imageurs holographiques pour devenir invisible, Iron Man peut réorienter l’énergie de ses cellules d’alimentation dans les décharges de répulseurs.). Le manque d’espace interne signifie également qu’il n’y a pas de place pour un système embarqué d’alimentation en oxygène. En ce qui concerne le vol, il se fait à l’aide de boot-jets furtives.

Malgré les innovantes avancées de l’Armure Fantôme, deux défauts de conception importants ont été découverts lors de sa sortie inaugurale. Les défauts : (1) Si jamais la décharge de plasma réactif se détériore (notamment au contact du vibranium, voir ci-dessous) en même temps qu’Iron Man évacue le dioxyde de carbone, le plasma risque de se répandre dans les conduits et faire éclater le CO2 compressé, s’enflammer et ainsi exposer gravement l’armure ; et (2) La surface de la combinaison est comme un écran de cinéma. Si jamais l’écran est sale, les capacités d’invisibilité de l’armure sont compromises. La coque de céramique est poreuse. En plus de cela, le tissage en polymère est vulnérable à l’ammoniac. A l’aide d’un simple nettoyant à base d’ammoniac (type M. Propre), la Panthère Noire pouvait abîmer la surface vitrifiée de l’armure, y déposant des "taches" un peu partout. Résultat, certaines parties de l’armure ne pouvaient plus être dissimulées correctement. Bien que la Panthère Noire pût exploiter ces faiblesses lors de son combat contre Iron Man, ce fut finalement Ultron qui lui apporta sa plus grande aide pour se défaire de "l’Homme de plastique". La Panthère Noire utilisa un vieux Negator de Stark (qui fit fondre la technologie SE), en le modifiant à l’aide d’un code d’Ultron. Le Negator s’attaqua à l’armure de Tony en transmettant un code crypté fait à partir des codes d’auto-destruction d’Ultronics. Puis cela affecta le cœur artificiel de Stark, qui s’arrêta.

Arsenal : Répulseurs ; projecteur central limité (avec infrarouge) ; l’armure peut émettre des impulsions électromagnétiques d’un niveau très élevé.

Equipement spécial : Construit initialement pour contrer la Panthère Noire, le Modèle XXVII réserva malheureusement une mauvaise surprise : la décharge de plasma réactif. La couche première de l’armure était traitée pour réagir au vibranium. Dès en contact avec ce métal, comme les griffes de la Panthère Noire par exemple, l’armure relâche une puissante décharge de plasma, assez puissante pour mettre Thor à genoux.

Traduction par Florian Platel

Copyright

Cette page est copyright 2001, 2002, 2005 Tim Rassbach.

Iron Man et tous les personnages associés sont la propriété de Marvel Comics.



Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 16
    Membre : 0