M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

L'Armurerie d'Iron Man - Version Française - Marvel-World.com

Qu'est ce que "L'armurerie d'Iron Man" ?

"L'armurerie d'Iron Man" est un travail de recherche de M. Tim Rassbach qui a pour but de recenser l'ensemble des armures portées par Iron Man. M. Rassbach nous a très gentillement permis de traduire son travail pour le public francophone.

Nous vous invitons trés fortement à faire une petite visite sur le site officiel, à ladresse suivante : http://www.ironmanarmory.com/

L'ensemble des droits d'auteurs de cette page revient à M. Tim Rassbach, Marvel World assure uniquement une traduction.

L'armure dépolarisée (Modèle VI Version I)

News » Marvel » Historique » L'Armurerie d'Iron Man : VF » L'armure dépolarisée (Modèle VI Version I) (13573 lecture(s))

L’armure classique fut détruite quand Happy Hogan (qui la portait à cette période), tomba de la terrasse de Stark jusqu’au, ses membres furent endommagés avant d’être soignés par le radioactif Monstre, le look classique d’Iron Man fut amélioré dans l’épisode #85 avec un nouveau processus de fabrication.

L’armure dépolarisée, modèle VI, version I, fut un autre tournant dans les conceptions toujours évolutives de l’armure de Stark. Similaire dans la conception externe, intérieurement, elle comprenait des circuits aux conceptions les plus sophistiquées et de la miniaturisation poussé à l’extrême – encore une fois, Stark créa une merveilleuse technologie.

Stark révolutionna totalement les matériaux et constructions basiques de l’armure, et en cours de route, l’élaboration, avec un nouveau processus vraiment incroyable de fabrication. Ayant toujours été handicapé par le fait d’avoir besoin de garder son attaché-case comprenant son armure à ses côtés, Stark conçu une armure plus fine. Si fine, puis aussi si légère que Stark pouvait la porter juste en dessous de ses vêtements civils. Le costume est fait d’un matériau semblable à ceux des maillots de bain qui se met sous les vêtements. Plus confortable et ajustable qu’avant, et donnant la même sensation que de porter des vêtements, quand il est polarisé, il devient aussi dur que le fer.

Libéré de son attaché, il peut maintenant avoir cette armure avec lui tout le temps. En faisant simplement cogner ses poignées d’une manière particulière – paumes hautes, comme des haltères de curling – Tony envoie un duo de signaux ultra-soniques via ses bracelets spéciaux d’identifications (un signal sonique caché au niveau du poignée) et sa montre, qui, à son tour, active l’unité de polarisation du faisceau au poitrail, provoquant à ses anneaux d’épaules et de cou à s’étendre en trois dimensions tandis que cela entraîne un abaissement des manches et des jambières en or. Puis, les circuits « mémoires » étendent les revers sur les gants et les bottes, protégeant entièrement ses mains et pieds. Finalement, le masque glisse sur sa tête par derrière. (Afin que le masque garde la symétrie nécessaire au nouveau processus de transformation en Iron Man, le nez devait être ôté)

Le modèle VI est enlevé à peu près de la même manière. En croisant sa poignée droite sur sa gauche, Tony envoie une charge qui dépolarise l’armure, la rétractant de ces gants, jusqu’au poitrail et ainsi de suite. Grâce à Red Richards – qui lui a fourni une garde robe entière faîte de molécule instables – Stark pouvait plier ses vêtements sous les bandes de feuilles de fer ultrafines et les stocker dans un petit compartiment au niveau des disques des hanches.

Même si Stark fait évoluer l’armure pour contrer chaque épreuve jusqu’à ce qu’il soit certain que ce soit l’armure la plus invincible connue par l’homme, elle a ses faiblesses. Dans l’espoir de rendre l’armure micro-fine pour provenir du poitrail, Stark échangea la résistance pour la convenance et la flexibilité, rendant l’armure dépolarisée plus vulnérable que ces précédents costumes – les gants et le masque spécialement qui furent endommagés en combats. Et bien que plus légère que les précédentes, à l’approche de la mort, impuissant, Iron Man pouvait toujours couler dans l’eau. (L’armure avait une fonction de flottage d’urgence qui s’injectait automatiquement afin de faire flotter Iron Man au cas où il perdrait conscience).

Les capteurs de rayonnement dans l’armure suivirent des lectures directionnelles, tandis qu’une console de capteurs dans le poignée gauche permettait de suivre d’autres formes. Un petit accessoire à tête chercheuse tiré des compartiments de la hanche pouvait être attaché à une cible pour fournir le suivi des infos sur l’armure.

De nouveaux circuits relais se fermaient automatiquement pour empêcher les circuits d’être surchargés ou frits pendant des attaques de souffles électriques.

En dépit de la modernisation de l’alimentation, il y avait des problèmes. Le thermocouple commençait à mal fonctionner de temps en temps. Plus tard, Tête de Fer n’avait pas d’autres solutions que d’absorber le rayon de chaleur du Fondeur.

Les patins à réactions furent reconçus et améliorés, fournissant à Iron Man un mode de transport d’urgence plus important.

Le récepteur intégré du heaume autorisait les communications, il permettait aussi au porteur d’écouter les bandes de la police, et comprenait un émetteur à hautes fréquences manuel. Des unités d’air conditionné internes fournirent un certain confort.

En complément de sa garde-robe, Stark portait une quantité d’accessoires dans ses compartiments aux hanches, dont une version miniaturisé de son rayon intensificateur d’énervement et une petite trousse de secours pour les réparations.

En dépit de ses exploits en conception, Tony Stark n’était pas content du modèle VI. Après juste quelques semaines d’utilisation, il nota qu’il n’était pas dans une position confortable avec l’armure dépolarisée. Il était gêné de ne pas sentir le métal sur lui. Il se plaignait aussi que c’était comme porter un T-Shirt et un maillot de bain. Tandis que l’armure dépolarisée contenait toutes les armes et accessoires des ces prédécesseurs, Stark préféra l’ancienne armure – bien que maladroite et lourde, elle était plus puissante.

Un moment, Stark fut forcé de laisser une copie de l’armure près de la baie de New York.

Armements : Répulseurs ; vario-faisceau de poitrine (faisceau lumineux et laser) ; des petites capsules de bombes cryogéniques capable de geler l’air, emprisonnant les cibles (stockés dans ses épaulettes droites)

Accessoires spéciaux du costume : Stark créa un circuit en esclave pour contrôler ses anciennes armures. Installé dans la paume de son gantelet gauche, ce micro-circuit de contrôle à distance lui permettait de contrôler les anciennes armures – spécialement si elles tombaient dans de mauvaises mains.

Copyright

Cette page est copyright 2001, 2002, 2005 Tim Rassbach.

Iron Man et tous les personnages associés sont la propriété de Marvel Comics.



Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 16
    Membre : 0