Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Kane, Solomon - Marvel-World.com

Encylopédie - Kane, Solomon

kane-solomon_0.jpg

  • Véritable nom : Solomon Kane
  • Profession : Aventurier, boucanier, puritain
  • Statut légal : Sujet du Royaume-Uni (seizième siècle)
  • Identité : Publiquement connue
  • Autres identités : Aucune
  • Lieu de naissance : une petite ville du Devonshire (Angleterre)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Aucun
  • Appartenance à un groupe : Aucun
  • Base d’opérations : Mobile
  • Première apparition : (comics) Monsters Unleashed # 1 (juillet 1973, par Roy Thomas & Ralph Reese) – VF : Eclipso n°77 (3ème trimestre 1981 avec Marvel Premiere # 33 ; Monsters Unleashed # 1 reste inédit en France)
  • Taille : 1m92
  • Poids : 71 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Noirs

Histoire

Solomon Kane naquit en 1549, au sein d’une famille prospère du Devonshire, en Angleterre. Solomon passa une enfance sans histoire et, vers 1566, soit âgé de 17 ans, tourmenté par un besoin d’aventures, il s’engagea dans la marine marchande. Au cours des années qui suivent, Solomon allait voyager à travers le monde, allant de l’Hindoustan à Cathay (la Chine) ; il monta progressivement les échelons et, entre 1570 et 1572, devint même capitaine de son propre navire. Vers 1572, Solomon voyagea jusqu’à Hispanola où il devient un boucanier, possédant ses lettres de marques contre les galions espagnols. Il revint en Europe en 1573, et, se rendant sur le continent, il combattit les Huguenots français lors des guerres de religion françaises de la fin du seizième siècle, s’engageant comme capitaine dans l’armée protestante.

kane-solomon_1.jpgSolomon quitta la France en 1575, se dirigeant vers l’Allemagne. Traversant la Forêt Noire, il s’arrêta une nuit à l’auberge du Crâne Fendu, où il dut faire face à un aubergiste meurtrier, cherchant à se venger de tous les hommes pour les souffrances qu’il avait endurées durant les guerres de religion allemandes. Il y croisa également un ancien brigand français, Gaston l’Armon, surnommé « le Boucher » pour ses actes durant les conflits français, qui fut tué par l’aubergiste avant que celui-ci ne soit apparemment tué par un fantôme. Reprenant sa route, il tua un dragon vers 1576 (peut-être la femelle du Scheusslischer Lindwurm, autrefois tué par le futur Saint Georges), près du Mont Magnet. Puis, se dirigeant toujours plus au sud, il rencontra au cours de son périple un autre aventurier, John Silent, en route pour Gênes afin de s’embarquer et lutter contre les barbaresques turcs, et, ensembles, se rendirent au Château du diable, domaine du Baron von Staler, un aristocrate tyrannique, imposant une loi d’airain sur son domaine. Après avoir été accueilli chez lui pour une nuit, ils réalisèrent la folie du baron, qui les attaqua, persuadé qu’ils étaient venus libérer son épouse qu’il maintenait séquestrée dans une chambre du château. Finalement, le Baron fut tué par Kane et les deux amis reprirent alors leur route.

L’année d’après, Solomon et John Silent atteignirent la Mer Méditerranée ; suivant l’exemple de Silent, Kane s’embarqua sur les galères génoises et devint corsaire. Solomon fut capturé par des musulmans et vendu comme esclave de galère. Réussissant à s’évader après plusieurs mois de détention, Solomon rentre en Angleterre, après avoir traversé l’Europe centrale, affrontant lors de son passage en Transylvanie le vampire Dracula, vers 1577. A peine rentré, il s’engage, en 1578, dans l’expédition de Sir Francis Drake dont le but est d’effectuer le tour du monde. Suite à une dispute avec Drake, Solomon est mis aux fers dans la cale du navire de l’explorateur ; profitant de l’assoupissement de son garde, Solomon put s’échapper et, après avoir envisagé d’assassiner son ancien capitaine, préféra prendre la fuite en quittant le navire. Il regagne le continent européen et, en 1579, après avoir assisté à l’agonie d’une jeune fille, décide de traquer son assassin, le brigand appelé Le Loup, ainsi que sa bande. S’il réussit à éliminer les hommes du Loup les uns après les autres, le chef de la bande lui échappe et prend la fuite en Afrique. Déterminé à venger l’innocente victime, Kane suit sa trace à travers le continent noir ; il retrouva finalement Le Loup en 1580, allié avec le chef d’une tribu africaine de la Côte des Esclaves, mais fut alors capturé. Dans la hutte où il fut attaché, Solomon rencontra l’homme-médecine N’Longa ; avec les pouvoirs de ce dernier, le Puritain put non seulement s’échapper mais renverser le chef de la tribu et finalement éliminer Le Loup. L’année d’après, il combattit pirates et esclavagistes dans un petit pays côtier du désert arabique mais ses aventures au cours des années suivantes sont peu connues ; il eut un nouvel affrontement, vers 1583 avec Dracula, tourmenté d’avoir laissé survivre le vampire lors de leur première confrontation ; Kane tue le seigneur transylvanien, qui meurt ainsi pour la première fois en tant que vampire – même s’il est ramené à la vie par des bohémiens quelques mois après.

kane-solomon_2.jpgSolomon Kane réapparaît en 1585 ou 1586 alors qu’il est aux côtés de Sir Richard Grenville et participe à plusieurs tentatives de coloniser le Nouveau Monde, combattant divers équipages de boucaniers. Kane rentre alors en Angleterre où, en 1587, il traverse la ville de Torkertown et, traversant la lande attenante, met un terme aux agissements du spectre attaquant tous les voyageurs la traversant. L’année suivante, 1588, Kane a rejoint de nouveau la flotte britannique et il participe à la défaite de l’Invincible Armada espagnole. Peu après, l’un des amis de Kane meurt de chagrin suite au décès de sa fille, capturé par Jonas Hardraker, le pirate surnommé l’Epervier des Mers. Solomon décide de venger son ami et part alors sur les traces de Hardraker, comme autrefois du Loup. Il le retrouve, ainsi que son équipage dont il connaît certains des membres, rencontrés lors de ses expéditions en Amérique, en 1590, et démantèle son réseau de contrebande, dirigé par l’aristocrate Sir George Banway.

En 1591, Solomon est marin à bord du « Revanche » ; il y retrouve Sir Richard Grenville. Peu après, celui-ci est tué en combattant des Espagnols. Solomon, de son côté, est capturé lors de l’affrontement. Il est livré à l’Inquisition espagnole, et sera torturé avant de réussir à s’évader. Ayant appris au cours d’un duel que son adversaire avait vendu autrefois sa propre cousine Marilyne Taferal, Kane décide de la retrouver, ou au moins de s'assurer de sa mort. Sa quête le ramène en Afrique, où il arrive en 1592, après avoir parcouru la Méditerranée ; s’enfonçant dans les territoires inexplorés, à la recherche de l’ancienne cité de Négari, aux origines antédiluviennes, où il affronta la reine-vampire Nakari, provoquant la destruction de la ville et ramenant finalement Marilyne à la civilisation, vers les siens. De son côté, Solomon reste sur le continent noir, qu’il ne quittera qu’en 1605, après l’avoir exploré d’est en ouest et du nord au sud. Il retrouva ainsi son ami N’Longa, qui, pour protéger son ami, et aussi rester en contact avec lui malgré les distances, lui confia un bâton magique ancestral, la Griffe de Bast. S’enfonçant au cœur de l’Afrique, il affronta une tribu de vampire, qui harcelait un village. S’aventurant plus dans la jungle, il eut la surprise de retrouver Jeremy Hawk, un des anciens marins de son époque au service de Grenville ; ensembles, ils investirent la cité perdue de Basti, dont Hawk tenta de devenir le roi ; cependant, Hawk se révéla un véritable arriviste et Kane fit appel mystiquement à son ami N’Longa qui prit possession de Hawk et devint, par l’intermédiaire du corps de l’ancien marin, le nouveau souverain de la cité. Pénétrant dans la jungle vierge africaine, Kane fut pris en chasse par une tribu sauvage ; alors qu’il allait être capturé et tué, Solomon fut mystérieusement sauvé par le fantôme de Richard Grenville, qui vint lui prêtre main forte et repoussa ses assaillants, avant de disparaître sans un mot.

kane-solomon_3.jpgContinuant ses explorations, il rencontra l’ancienne race des Akana, descendants des harpies de l’Antiquité. Après avoir assisté au massacre d’un village par les créatures ailées, Kane exerça une nouvelle fois sa vengeance, exterminant ces antiques créatures. Tombant par la suite sur une caravane d’esclaves dirigée par des arabes, Solomon décida de libérer les noirs prisonniers. Il fut cependant capturé et le groupe se retrouva bientôt devant un ancien temple, abritant une créature monstrueuse qui élimina tous les geôliers avant de succomber devant la Griffe de Bast détenue par Kane. Repartant seul, il rencontra la ville de Ninn, habitée par les derniers survivants de l’Assyrie, les aidant à renverser leur roi tyrannique pour mettre en place un régime plus ouvert.

Au terme de son séjour, en 1605, Solomon rentra en Angleterre, assistant à l’ultime vengeance de Roger Simeon, le nécromant, qui envoya par-delà sa mort, sa main tranchée éliminer ses accusateurs. Après encore quelques années d’aventures, Solomon décida de rentrer dans son village d’origine, en 1610, mais à peine quelques mois plus tard, l’inaction lui pèse trop et le Puritain vieillissant renonce à l’idée d’une retraite calme et tranquille. Il décide de reprendre la route. Néanmoins, aucun récit sûr n’évoque les dernières années de la vie de Solomon Kane et il disparut sans laisser de traces ; selon certaines sources, Kane se serait rendu au Groenland et y aida les survivants d’une colonie perdue de Vikings, en lutte avec une tribu d’hommes-loups.

Pouvoirs

Aucun.

Aptitudes

Solomon Kane était un excellent escrimeur, utilisant principalement une rapière pour les duels ou les combats rapprochés. Ses talents de combattants s’étendaient aussi au maniement des armes à feu de son époque et, naturellement, le combat à mains nues. D’un caractère sombre et taciturne, il était habité par le désir de venger les opprimés et les victimes, quels que puissent en être le coût ou la difficulté. Sa foi en Dieu était véritablement inébranlable et le conduisait à ne reculer devant aucun obstacle, persuadé que la puissance de Dieu viendrait l’aider à surmonter n’importe quel écueil, du moment que sa cause était juste.

Armes

Solomon Kane portait lors de ses aventures une rapière ainsi que deux pistolets à un coup.

Equipement

Outre la poudre et les balles nécessaires pour recharger ses pistolets, Kane fut, durant son second séjour en Afrique, en possession d’un ancien bâton mystique, appelé la Griffe de Bast. Constitué d’un matériau inconnu, cette arme était incassable et permettait de repousser les créatures surnaturelles ou venues d’une autre dimension. Les origines exactes du Bâton demeurent inconnues mais il était vraisemblablement âgé de plusieurs millénaires.

Commentaires

La chronologie présentée ici de la vie de Solomon Kane est basée sur un article de Richard Toogood, l’un des « biographes » du Solomon Kane de Robert Howard. A cet article ont été intégrés les récits apparaissant dans les comics de Marvel et mettant en scène Solomon Kane. Elle ne se veut nullement une référence pour le Kane proprement Howardien.

Historiquement, Solomon Kane apparut pour la première dans le numéro d’août 1928 de Weird Tales, avec l’histoire appelée aujourd’hui « Red Shadows » (VF : Ombres rouges) mais, à l’époque, simplement baptisée « Solomon Kane ».


ThierryM 8972

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 23
    Membre : 0