Le Père Noël arrive chez Series-Stores.fr



Series-Store.fr, boutique en ligne spécialiste des la vente de produits dérivés de séries TV et films vous propose une collection de 5 mugs Marvel mettant à l'honneur vos héros préférés.

Hulk, Captain America, Iron Man, Deadpool et les Avengers vous attendent dans ce concours ! Tentez dès maintenant de remportez l'un d'eux en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Rom - Marvel-World.com

Encylopédie - Rom

Véritable nom : Rom Artour
Profession : Ancien Chevalier de l’espace, géniteur d’une nouvelle race de Galadoriens, Premier Directeur de Galador
Statut légal : Citoyen de Galador
Identité : L’existence de Rom est connue de la population de Galador, des Spectres noirs et de nombreux officiels du gouvernement et de l’armée des Etats-Unis, de même que plusieurs super-héros terriens, de la population de Clairton (Virginie). Par contre, le grand public de la Terre ignore tout de l’existence de Rom.
Autre identité : Aucune
Lieu de naissance : La planète Galador, localisation inconnue (bien que les Galadoriens prétendent que Galador existait au sein de la « Galaxie dorée » et fut déplacée dans une autre galaxie par Galactus, la localisation exacte passée et actuelle de Galador reste mystérieuse. Il est possible que Galador ait toujours existé au sein de la Voie lactée).
Situation de famille : Non officiellement marié
Parents connus : Brandy Clark (Starshine, épouse), Balin (Terminator, fils), Tristan (Liberator, fils)
Appartenance à un groupe : Ancien membre des Chevaliers de l’espace de Galador
Base d'opérations : Galador (et pendant un temps, la Terre)
Première apparition : VO : Rom #1 (décembre 1979, par Bill Mantlo et Sal Buscema) – VF : Strange n°133 (janvier 1981)
Taille : (humain) 1m85, (cyborg) 2m13
Poids : (humain) 113 kg, (cyborg) 385 kg
Yeux : (humain) bleus, (cyborg) senseurs visuels rouges
Cheveux : (humain) noir, (cyborg) aucun

Histoire : Rom est né il y a environ deux cents ans sur Galador, la planète d’une civilisation pacifique à l’apogée de sa prospérité. La guerre étant quasiment inconnue, la flotte de vaisseaux spatiaux de Galador voyageait à travers la galaxie pour partager leur technologie et leur philosophie avec d’autres civilisations. Alors que les Galadoriens avaient toujours été universellement accueillis, en pénétrant pour la première fois dans la soi-disant Nébuleuse noire, une armada de Spectres noirs, une civilisation hostile d’êtres métamorphes, leur tendit une embuscade. Les Spectres noirs renforcèrent leur attaque en invoquant des Ailes de la mort, des êtres démoniaques en forme d’oiseaux qui consumèrent des vaisseaux entiers, laissant les survivants brûlés et défigurés. A la fin du combat, la flotte entière de Galador était détruite. Le Premier Directeur (dirigeant) de Galador, en apprenant le désastre, sollicita la population de l’ensemble de la planète pour que des volontaires sacrifient leurs corps humains et subissent une transformation chirurgicale pour devenir une armée de cyborgs, les Chevaliers de l’espace, qui seraient capables de combattre dans la rigueur du froid de l’espace. Rom, un poète galadorien, fut le premier à se déclarer volontaire pour devenir un cyborg ; il fit parti du millier d’individus à être retenus pour la conversion. Il subit une opération chirurgicale au cours de laquelle son cerveau fut transplanté sur un exosquelette et une armure de circuits cybernétiques sur lesquels son système nerveux central fut greffé. Le reste du corps originel de Rom, comme pour tous les autres Chevaliers de l’espace, fut préservé par cryogénie sur Galador. Les Galadoriens comptaient rendre leur corps humain aux Chevaliers de l’espace une fois la guerre avec les Spectres noirs terminée.

Les Chevaliers furent envoyés avec des lance-missiles et d’autres armes offensives adaptées à chaque armure des Chevaliers. Lors de la confrontation majeure qui s’ensuivit, les Chevaliers de l’espace de Galador détruisirent l’essentiel de la flotte des Spectres noirs et Rom élimina l’une des Ailes de la Mort, une créature mystique faite de l’énergie du Soleil noir des Spectres. La bataille terminée, Rom informa le Premier Directeur que Galador ne pourrait être sauve tant qu’un seul Spectre noir resterait dans l’univers. Ainsi, Rom et d’autres Chevaliers de l’espace quittèrent Galador pour traquer les Spectres noirs et détruire tous leurs avant-postes et bannir leurs ennemis dans les Limbes.

Rom commença sa quête en poursuivant les restes de la flotte des Spectres, en route vers leur planète natale, le Monde des Spectres. Quand la flotte sentit Rom approcher, tous les vaisseaux, sauf celui de commandement, se dispersèrent afin de se répandre dans la galaxie ; ils ralentirent Rom par leur magie et celui-ci fut sauvé par l’intervention de l’Escadron des Chevaliers de l’espace, les tous premiers Galadoriens à avoir été greffés à leurs armures. Le vaisseau de commandement, espérant que le Monde des Spectres viendrait à bout de Rom, continua son voyage. Rom attaqua la planète, bannissant des milliers de Spectres noirs dans les Limbes. Les survivants furent obligés de fuir leur propre planète à cause de l’assaut de Rom. Réalisant qu’il était responsable de l’éparpillement des Spectres dans la galaxie, Rom convainquit les autres Chevaliers de l’espace de continuer leur traque dans tout l’univers avant que les Spectres ne deviennent une menace pour les autres mondes. Durant cette période, Rom combattit aux côtés de deux autres Chevaliers, Starshine et Terminator, le seul Chevalier sans humanité à retrouver puisque son corps avait été entièrement détruit par une maladie des Spectres et seul son cerveau avait pu être préservé dans une armure. Rom et les autres Chevaliers de l’espace quittèrent ainsi Galador pour traquer les Spectres noirs à travers la galaxie ; ils le firent pendant près de deux siècles. Au terme de cette époque, les détecteurs galadoriens repérèrent une forte concentration de Spectres noirs sur la Terre, où ils se faisaient passer pour des humains. Rom fut volontaire pour se rendre sur Terre et faire face seul à la menace locale des Spectres, craignant que l’envoi de l’ensemble de l’armada des Chevaliers de l’espace n’alerte inutilement la population locale. L’une de ses motivations était également de s’éloigner quelque temps de Galador après la condamnation à mort de son allié Terminator qui avait, dans un instant de colère, tué un innocent.

Deux cents ans après la bataille de Galador, Rom arriva ainsi sur Terre, atterrissant dans la ville de Clairton, en Virginie occidentale. Presque immédiatement, il s’attira la sympathie, puis l’amour, d’une jeune terrienne, Brandy Clark. Celle-ci l’aida dans sa croisade, d’abord seule, puis peu à peu avec l’aide de ses proches, d’abord son fiancé, Steve Jackson, puis ses parents et finalement toute la ville de Clairton, y compris Brock Jones, un héros costumé du nom de la Torpille. Outre les Spectres, Rom affronta d’autres menaces sur la Terre, dont l’une des plus formidables fut l’Hybride, un monstre né de l’union d’un Spectre noir et d’une terrienne. Dès les premiers temps, Rom est confronté à d’autres habitants de la Terre, certains dupés par les Spectres pour l’attaquer, comme le Valet de cœur, d’autres luttant déjà contre eux, tel Serpentyne, l’homme-lézard.

Sur Galador cependant, Mentus, un Chevalier de l’espace créé mentalement par le Premier Directeur de l’époque de la bataille de Galador, s’empara du pouvoir sur la planète ; pour cela, il utilisa Terminator, qu’il avait sauvé de la mort et auquel il avait offert l’humanité de Rom conservée cryogéniquement jusque là. L’armure de Terminator fut modifiée pour devenir identique à celle de Rom. Terminator se fit ainsi passer pour lui et devint le Premier Directeur de la planète, Mentus le contrôlant par derrière.

Rom retourna brièvement sur Galador à ce moment. Il y découvrit la supercherie, libéra les autres Chevaliers de l’espace que Mentus et Terminator avaient capturés. Au cours de la bataille, Terminator retrouva ses esprits et se rangea du côté de Rom, avant que Mentus ne soit tué par le Premier Directeur qui lui avait donné naissance. Les Chevaliers de l’espace durent alors faire face à Galactus et son héraut, Terrax. Terminator perdit la vie en affrontant Galactus et Rom crut alors définitivement perdu son humanité ; pour sauver Galador, Rom emmena Galactus sur le Monde des Spectres, espérant que ses ennemis se détruiraient mutuellement. Le Dévoreur de planètes se révéla incapable de détruire le Soleil noir et, comprenant le plan initial de Rom, prit sa revanche. Il déplaça Galador dans la galaxie, tout en gardant les Chevaliers de l’espace auprès de lui. Ainsi, leur planète était certes sauvée mais les héros galadoriens ignoraient tout de sa nouvelle position. Les Chevaliers de l’espace reprirent alors leur quête. En revenant sur Terre, Rom était, cette fois, accompagnée d’un autre Chevalier de l’espace, la galadorienne Starshine, secrètement amoureuse de lui. Peu après son arrivée sur Terre, Starshine fut tuée par les Spectres. La guerre contre les Spectres repris de plus belle ; de plus en plus aux abois, les Spectres volèrent l’armure de Starshine et un de leurs sorciers mâles, le Docteur Dredd, la greffât sur Brandy Clark, qui était prête à tout pour rester aux côtés de Rom, non sans lui avoir fait subir un lavage de cerveau pour l’envoyer tuer le Chevalier de l’espace. Mais, ce plan comme les autres, échoua et les Spectres durent à présent faire face à deux Chevaliers de l’espace. Avec Clairton libérée des Spectres, Rom et la nouvelle Starshine portèrent le combat sur le reste de la Terre, croisant au passage d’autres héros, comme les Super-Soldats soviétiques ou le Gremlin en URSS.

A ce tournant du conflit, les femelles de l’espèce, traditionnellement la faction dominante et plus tournées vers la sorcellerie que les mâles de l’espèce, défenseurs des sciences, prirent la campagne en main. Après avoir éliminé tous les mâles de la planète, elles lancèrent un assaut massif contre Clairton pendant l’absence de Rom et Starshine, un assaut au cours duquel la majorité de la population fut exterminée, et, parmi eux, Steve Jackson, la famille de Brandy Clark et la Torpille. Cette attaque déchaîna la colère de Starshine qui redoubla d’ardeur dans sa guerre contre les Spectres noirs.

Sur Galador, pendant cette période, la population qui se sentait sans défense, créa une nouvelle génération de Chevaliers de l’espace, conçus pour être encore plus puissants que la première génération.

Sur Terre, Rom et Starshine purent enfin convaincre les autorités terriennes de la menace des Spectres noirs, particulièrement lorsque les femelles Spectres renoncèrent aux attaques dissimulées et attaquèrent ouvertement le SHIELD et son héliporteur. Les nations terrestres unirent alors leurs efforts à ceux de Rom, qui devint le chef de la campagne, avec le Général Merriwether Locklin. La guerre mit Rom en contact avec d’autres héros de la Terre, comme le second Ant-Man, le Docteur Strange, la Chose ou bien encore Alpha Flight, le groupe officiel du Canada ; pendant un temps, il œuvra également côte à côté avec Rick Jones. D’autres héros, sans pour autant rencontrer Rom, firent face à la menace des Spectres, tels les Vengeurs ou les X-Men.

Au cours de la guerre, l’Hybride réapparut et utilisa la magie des Spectres pour séparer Brandy Clark de son armure de Starshine. Rom réussit à vaincre le monstre une fois de plus, mais, ne souhaitant plus faire courir de risque à sa partenaire, continua la guerre seule, la laissant avec Rick Jones.

C’est le moment que choisirent les Spectres pour lancer leur plus grande offensive contre la terre en modifiant magiquement le soleil pour le rendre noir (même s’il continuait à émettre de la lumière et de la chaleur) ; de cette manière, ils ouvrirent une brèche dans l’espace par laquelle ils firent venir leur planète natale, le Monde des Spectres. Les Spectres noirs comptaient fusionner leur monde et la Terre pour s’installer au cœur du système solaire. Un grand nombre de héros s’allièrent à Rom contre les Spectres alors que le Monde des Spectres se rapprochait. Finalement, en orbite autour de la Terre, Rom et le mutant Forge construisirent un neutraliseur géant à partir de celui de Rom ; Rom employa cette arme contre le Monde des Spectres, annulant ainsi ses énergies mystiques et provocant la disparition du Monde des Spectres. Comme tous les Spectres de l’univers tiraient leurs pouvoirs magiques de leur planète natale, toutes les sorcières spectres se retrouvèrent sans aucune magie pour lutter. Rom utilisa alors son neutraliseur pour bannir les derniers Spectres de la Terre dans les Limbes (cependant, les Spectres de l’univers restaient en activité). Sa mission sur Terre achevée, Rom quitta la planète pour voyager dans l’espace.

Dans l’espace, à la recherche de Galador, Rom rencontra d’autres races, comme les Shi’ar et le praetor Gladiator et de nouveaux dangers, dont Ego, la Planète vivante, ou le Chevalier de l’espace Breaker, qui s’était rallié aux Spectres noirs. Au fil de ses voyages, Rom retrouva d’autres Chevaliers, Seeker, Scanner, Trapper, et ensembles ils continuèrent leur recherche de Galador.

Pendant ce temps, sur Terre, l’être connu sous le nom de Beyonder envoya directement Brandy Clark sur Galador. Elle y découvrit la nouvelle génération de Chevaliers de l’espace qui avait pris le contrôle de la planète et éliminé l’essentiel de sa population humaine. Leur chef, Dominor, espérait que la seconde génération de Chevaliers de l’espace retrouverait à terme sa forme humaine et serait la source d’une nouvelle race, plus solide, plus parfaire de Galadoriens. Cependant, l’un des Chevaliers de cette seconde génération, Heatwave, détruisit les corps cryogéniquement préservés des première et seconde générations de Chevaliers de l’espace, sans l’aval de Dominor, et rendant le plan de celui-ci irréalisable. Puis, ceux-ci commencèrent à exterminer les survivants de la population humaine de Galador. Seul subsistaient les restes de Dominor, qui envisagea alors de repeupler Galador avec Brandy Clark. De son côté, par l’intermédiaire d’un portail shi’ar, Rom et ses alliés réussirent à retrouver le chemin de Galador. Rom et ses amis s’opposèrent au plan de Dominor qui fut vaincu par Rom. Les derniers Chevaliers de l’espace de la seconde génération utilisèrent leur dernier pouvoir, celui de s’unir en un cercle pour provoquer une explosion qui détruirait leurs ennemis et la planète Galador ; cependant, Dominor, pour empêcher toute révolte de ses Chevaliers contre lui-même, avait modifié l’armure de ceux-ci pour que l’emploi de ce pouvoir entraîne la destruction de ceux l’utilisant. Ainsi, Heatwave et les Chevaliers qui le suivaient encore s’auto-détruirent au lieu de terrasser Rom et Brandy Clark, réduisant en cendres la tour où Dominor conservait ses restes humains. Voyant cela, il saisit le neutraliseur de Rom et se suicida.

Peu après, les survivants de la première génération de Chevaliers de l’espace retrouvèrent Galador. Brandy Clark, de son côté, découvrit le corps de Terminator dans lequel reposait l’humanité perdue de Rom. Celui-ci put enfin abandonner son armure et, avec Brandy Clark, vivre en paix sur Galador, engendrant une nouvelle race de Galadoriens. Et dans l’espace autour d’eux, les derniers Chevaliers de l’espace assuraient leur protection. Rom et Brandy revinrent brièvement sur Terre quelques années plus, pour assister au mariage de Rick Jones et Marlo Chandler.

Des années plus tard, alors que Galador avait renoué avec d’anciennes colonies, survivantes de l’époque exploratrice des Galadoriens, Rom fut choisi comme Premier Directeur, adoptant le nom de Directeur Artour, en hommage aux légendes arthuriennes de la Terre, dont Brandy Clark était si friande, et conduisit Galador vers un nouvel âge d’or, rebâtissant l’ancienne civilisation pacifique. Rom Artour et son épouse eurent par la suite deux fils : Balin et Tristan, qui grandirent avec les récits de leur mère sur les exploits de Rom contre les Spectres noirs. Il créa l’Académie des Chevaliers de l’espace, pour assurer la sécurité de Galador en toutes circonstances, au sein de laquelle Brandy Clark elle-même servit, sous la nouvelle identité de Scanner. Des années après, Artour prit la tête d’une mission diplomatique vers la planète voisine Trion, sur laquelle des troubles étaient en train d’advenir, dans l’espoir d’apaiser la situation. Mais son vaisseau, le GMV Pracis 6, surnommé Excalibur, fut victime d’une embuscade et seule la Sentinelle, l’un des Chevaliers de l’espace de la nouvelle génération, survécut et put regagner Galador. L’embuscade fut, plus tard, révélée être un piège de Spectres noirs survivants mais Rom Artour n’a pas réapparu depuis lors et est vraisemblablement mort.

Pouvoirs : Sous sa forme humaine, Rom ne possède aucun pouvoir ; il possède la force et l’endurance normales d’un homme de son âge et de sa constitution, se soumettant à des exercices physiques réguliers.

Cliquez ici pour voir le schéma de l’armure de Rom en grand
Pendant son activité de Chevalier de l’espace, Rom était greffé à une armure métallique cybernétique. Les différentes fonctions de cette armure (mouvement, gestes divers) utilisent une batterie thermo-électrique méson/anti-méson, qui peut fonctionner sans difficulté pendant environ cinq siècles terrestres ; cette batterie remplace complètement les besoins respiratoires et nutritionnels de Rom ; il n’a donc besoin ni de respirer, ni de manger, ni de boire ; ainsi, il peut survivre indéfiniment dans l’espace ou tout autre milieu hostile à la vie. Son système nerveux et ses capacités cervicales ont été améliorées et accrues par l’adjonction d’ordinateurs, tout en étant maintenue en vie par un fluide semblable au sang qui continue à circuler à travers ses organes vitaux pour en obtenir les enzymes et vitamines essentiels à son cerveau. Le sommeil n’est plus non plus un besoin biologique ; néanmoins, pour reposer régulièrement son cerveau et continuer à rêver, Rom interrompt de temps en temps ses principaux circuits, se mettant sous une forme de « veille ». Rom a régulièrement besoin de recharger le canon à anti-meson ; pour ce faire, il absorbe du courant en touchant simplement des ampoules allumées. Sous cette forme de cyborg, Rom possède également une force surhumaine (générée par une motorisation fluide installée dans son armure), lui permettant de soulever/presser environ 15 tonnes. Le dos de son armure est équipé de deux réacteurs miniaturisés ; ils fonctionnent électriquement, générant un plasma de faible densité avec une vélocité suffisante pour quitter l’orbite d’une planète. Dans un milieu hors-atmosphérique (l’espace principalement), sa vitesse maximale est de 60 km/s [215 000 km/h] ; au sein de l’atmosphère terrestre, il peut atteindre une vitesse de Mach 4 800 km/h avant que la chaleur induite par la friction ne perturbe de façon permanente les senseurs extérieurs de son armure. L’entrée dans une atmosphère planétaire est rendue possible par une décélération contrôlée par ses réacteurs. L’armure de Rom contient un certain nombre de senseurs qui lui permet de localiser les distorsions spatiales (des pliures de l’espace-temps qui permettent d’effectuer des « percées » à travers celui-ci et ainsi franchir en un instant des distances interstellaires). L’armure de Rom est capable de supporter des températures allant de 4500 °C à – 210 °C ; elle est scellée hermétiquement, sans aucun vide à l’intérieur, une coquille d’un seul morceau (y compris au niveau des articulations) ; cette armure est capable d’encaisser des impacts balistiques allant jusqu’au tir d’un canon de tank et une pression de 7 kg par cm² (c’est-à-dire l’équivalent d’une explosion de 500 kg de TNT à une distance de 30 mètres) sans aucun dommage, ni aucune perturbation de ses fonctions. Les organes naturels de Rom conservés à l’intérieur de son armure sont améliorés par des micro-processeurs automatisés. La forme cybernétique de Rom a été conçue avec un nombre important de programme et circuits redondants pour que son corps ne perde aucune de ses capacités en cas de dégâts massifs ou de dysfonctionnements.

Armes : >Comme Chevalier de l’espace, Rom dispose d’une arme appelée le neutraliseur, la plus puissante arme jamais développée sur la planète Galador. La fonction essentielle du neutraliseur est de neutraliser n’importe quel type de champ d’énergie qu’il rencontre. Le neutraliseur fut développé comme un moyen de vaincre les Spectres noirs sans les tuer. Quand il est concentré sur un Spectre, le neutraliseur émet un rayon d’une puissance telle qu’il neutralise toutes les énergies autour de ce Spectre. Cette disruption dans les champs énergétiques provoque une déchirure de la trame de l’espace-temps de notre univers qui s’ouvre sur la dimension appelée les Limbes. L’énergie nécessaire pour neutraliser un Spectre n’est pas le niveau maximal d’énergie que l’arme peut produire. A puissance maximale, le neutraliseur tuera un Spectre en provoquant la disruption toutes ses fonctions vitales par l’élimination des bio-énergies ; Rom était particulièrement réticent à utiliser son neutraliseur à cette puissance. Rom n’avait besoin que de penser au niveau d’énergie souhaité et les impulsions cybernétiques de son armure calibrait automatiquement le neutraliseur sur cette puissance. A faible puissance, le neutraliseur est capable de dissiper les effets létaux des radiations. Cependant, à un niveau plus élevé, le neutraliseur peut tuer n’importe quel être vivant en dissipant son énergie vitale. Rom n’a jamais utilisé son arme de cette manière ; un être humain ne peut pas être banni dans les Limbes car sa physiologie ne survivrait pas aux effets du neutraliseur. A cause de son énorme potentiel de destruction, le neutraliseur est équipé de plusieurs systèmes de sécurité pour garantir que seul Rom peut l’utiliser. Le neutraliseur détruira automatiquement tout objet employé pour l’activer sans les signaux cybernétiques de l’armure de Rom (cependant, le Chevalier de l’espace Dominor réussit à utiliser le neutraliseur pour se suicider et avait donc trouvé un moyen de contourner ces sécurités). Le neutraliseur était conservé dans une brèche dimensionnelle de l’espace-temps d’où il pouvait le sortir à volonté en utilisant son générateur de brèches dimensionnelles.

Equipement : Egalement en tant que Chevalier de l’espace, Rom possède deux outils pour accomplir sa mission .
La première est son analyseur d’énergie. C’est son moyen essentiel d’identifier la présence des Spectres noirs métamorphes. Quand Rom suspecte la présence de Spectres dans son voisinage, il fait sortir son analyseur d’une poche dimensionnelle de l’espace et scanne les individus suspectés d’être des Spectres. L’analyseur émet un rayon d’ondes de fréquence hyper-hautes qui permettent à celui qui détient l’analyseur de détecter la structure moléculaire de l’objet qui y est soumis. Pour détecter les Spectres noirs, l’analyseur stimule certains éléments terrestres rares trouvés à l’intérieur du corps de l’extra-terrestre et provoquent chez ces éléments l’émission de fréquences radios visible à travers les senseurs visuels de Rom. Ainsi, en utilisant l’analyseur, Rom peut reconnaître n’importe quel Spectre quelle que soit la forme qu’il adopte. L’analyseur peut aussi scanner et analyser les champs énergétiques des non-Spectres, comme les mutants de la Terre. Avec des impulsions électroniques, l’analyseur informe Rom du pouvoir potentiel de l’individu scanné. Rom peut aussi employer l’analyseur pour remonter la trace de certaines traces énergétiques d’individus particulièrement puissants, comme les autres Chevaliers de l’espace. L’analyseur ne possède aucun pouvoir offensif ; c’est uniquement un objet de détection. Cependant, le scannage, qui plonge le sujet analysé dans un champ d’énergie de couleur rouge, a parfois provoqué des désagréments à certains individus.
Rom possédait également un traducteur universel, qui lui permettait de communiquer avec n’importe quel être pensant, quel que soit le langage parlé, en l’espace de quelques secondes. Le traducteur est un ordinateur d’origine galadorienne particulièrement complexe qui fut originellement programmé avec toutes les bases linguistiques des langages connues par les scientifiques de Galador. En employant un programme basé sur des concepts universels et leurs équivalents verbaux, le traducteur analyse les fragments linguistiques du langage jusque-là inconnu et extrapole la structure de ce langage pour que Rom puisse le comprendre. Une fois traduit, le nouveau langage est transmis et incorporé aux banques mémorielles de Rom (lorsqu’il était un cyborg). La voix de Rom était de manière parallèle traduite dans le nouveau langage par le traducteur. Le procédé d’analyse prend environ une trentaine de secondes. Le traducteur, comme l’analyseur et le neutraliseur, était conservé à l’intérieur d’une brèche dimensionnelle.

Dédicace à Kokovitch
ThierryM 18564

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 15
    Membre : 1

    - MrWolf