Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Nuke (Simpson) - Marvel-World.com

Encylopédie - Nuke (Simpson)

nuke-simpson_0.jpg

  • Véritable nom : Frank Simpson
  • Profession : Agent gouvernemental, tueur, terroriste, sergent de l’armée des Etats-Unis d’Amérique
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, avec un casier judiciaire
  • Identité : Secrète
  • Autre identité : Scourge (VO) ; l’Agent Simpson, Arme-VII, Nuke, Terreur
  • Lieu de naissance : Dayton (Ohio, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Charles Simpson (père, décédé), une mère non identifiée (décédée)
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre des Thunderbolts, de l’Arme Plus, ancien employé de Ran Shen, du Caïd, de Felix Caridad et bien d’autres encore
  • Base d'opérations : Mobile à travers la planète
  • Première apparition : VO : (Nuke) Daredevil (vol.1) # 232 (par Frank Miller & David Mazzucchelli), (Terreur) Thunderbolts # 133 (août 2009, par Andy Diggle & Miguel Sepulveda)– VF : (Nuke) Collection Super-Héros n°29 (janvier 1990), (Terreur) Dark Reign n°7 (avril 2010)
  • Taille : 1m82
  • Poids : 100 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Blonds
  • Caractéristiques particulières : Nuke possède une imitation du drapeau des Etats-Unis tatoué sur son visage.

Histoire

Originaire de Dayton, dans l’Ohio, Frank Simpson était le fils perturbé d’une femme de la haute société locale, riche mais violente et alcoolique, qui terrorisait son fils. Frank développa ainsi une affection malsaine pour sa baby-sitter, la seule figure maternelle de son existence. La jeune femme, qui nourrissait ses propres sentiments à l’égard de Charles Simpson, le père de Frank, décida de capitaliser sur cette affection pour inciter le jeune garçon à assassiner sa propre mère. C’est ainsi qu’en 1953 après le retour de ses parents d’une soirée, Frank provoqua la chute de sa mère dans l’escalier pendant que Charles Simpson raccompagnait la baby-sitter chez elle. Sur le trajet, ils furent interceptés par le mutant Logan, alors un agent du Programme Arme Plus, qui avait été envoyé pour enlever Frank Simpson ; sous l’uniforme d’un policier, Logan arrêta Charles Simpson, éliminant rapidement la baby-sitter avec l’arme de ce dernier. Piégé par Logan, Charles Simpson, incapable de faire face aux inévitables accusations de meurtres, ne tarda pas à se suicider. De son côté, Logan gagna la maison des Simpson où il découvrit le jeune Frank devant le cadavre de sa mère ; il l’emmena avec lui et le livre au Programme pour qu’il y soit utilisé comme cobaye.

nuke-simpson_1.jpg Des années plus tard, en 1968, Frank Simpson était devenu un soldat américain, participant à la guerre du Vietnam comme agent des opérations secrètes. Capturé dans un village du sud du Vietnam, il fut torturé par les Viêt-congs ; sur place, il croisa de nouveau la route de Logan, qui se faisait alors passer pour un espion russe servant d’agent de liaison entre l’Union soviétique et les Viêt-congs et était en réalité au service d’une mystérieuse agence, peut-être toujours le Programme Arme Plus ou sa version de l’époque, le Projet Arme-VII. A son tour, Logan tortura Frank, brisant définitivement l’esprit déjà bien déséquilibre du soldat. Constatant que Frank n’avait aucun souvenir de leur précédente rencontre, pour des raisons inconnues, Logan se moqua de lui et le scarifia sur le visage du drapeau américain, ironisant qu’ainsi il se souviendrait de lui à l’avenir. Pendant la séance, Logan lui implanta la phrase « Pas V.C. » (Pas de Viêt-Cong) dans son esprit, qui déclencherait désormais chez Frank le besoin irrépressible de massacrer, pour se venger des tortures subies. Son travail achevé, Logan abandonna Frank aux mains des Viêt-Congs, observant de loin la suite des événements. Demeuré inconscient après le supplice de Logan, Frank fut de nouveau torturé par le biais de séances d’électrocutions. Frank demeurant apparemment insensible, un Viêt-Cong s’approcha pour vérifier si le prisonnier simulait ou était mort ; ayant feint sa perte de conscience, Frank attendit que le garde fut à portée et, secouant ses liens, lui arracha l’oreille de ses dents, tout en électrocutant son geôlier lors de leur contact. Quand le second garde tenta de poignarder Frank, celui-ci plaça sa première victime entre eux, et le couteau se planta dans celui-ci, provoquant l’électrocution du second Viêt-Cong. Réussissant à briser ses liens, Frank accueillit un autre soldat alerté par les cris avec une mitraillette récupérée sur les cadavres, avant de transpercer son crâne avec le couteau retiré du premier Viêt-Cong. Puis, armé de la mitraillette, Frank parcourut le réseau souterrain, éliminât tous les soldats croisés sur son chemin. Sortant finalement des tunnels, fou de rage et ayant récupéré plusieurs autres armes, Frank tomba alors sur le village voisin. Quand les villageois l’aperçurent, couvert de sang, ils tentèrent de le calmer en criant « Pas V.C. » ; immédiatement, la phrase fatidique déclencha une furie sans nom chez Frank, qui incendia complètement le village, tuant tous les habitants jusqu’au dernier, des plus jeunes enfants aux vieillards. Satisfait du résultat de l’expérience, Logan, qui observait toujours et se cachait dans la jungle, changea d’uniforme, venant récupérer Frank à bord d’un hélicoptère américain pour le compte de ses mystérieux employeurs. Cette expérience laissa un souvenir durable sur l’esprit de Frank qui, au cours de ses futures missions, devait souvent avoir l’impression de combattre uniquement des Viêt-Congs.

nuke-simpson_2.jpg Frank « disparut » alors de la circulation pendant plusieurs années ; il est certain qu’il fut alors le cobaye du Projet Arme-VII (ou Projet Homegrown), sans qu’il ne soit établi que son transfert fut immédiat au Projet après sa capture par Logan ou s’il intervint ultérieurement. Quoi qu’il en soit, Frank, désormais surnommé « Nuke », subit plusieurs expérimentations pour le rendre plus redoutable et faire de lui une véritable machine à tuer. Un réseau maillé fut greffé sous son derme, afin de le protéger des balles et un second cœur lui fut implanté. Si le développement de ses talents de combattant constitua un véritable succès, son instabilité mentale croissante réduisit considérablement son utilité. Alors que sa force et son résistance était considérablement accrues, que sa dévotion à ses supérieurs était totale, Nuke avait perdu tout sens des réalités, plongeant dans la folie. Afin de stabiliser son état, il lui fut confié une série de pilules, de couleurs différentes ; si la première, rouge, n’avait qu’un effet placebo (présentée comme la source de ses pouvoirs en augmentant son adrénaline alors que ceux-ci étaient permanents), les pilules bleus et blanches permirent de contrôler son agressivité et sa violence ; avec le temps, il devint un véritable drogué à ces pilules, les réclamant afin d’apaiser ses cauchemars récurrents. Les activités de Nuke au cours des années qui suivirent demeurent inconnues.

Néanmoins, la démence de Nuke s’avéra finalement un avantage pour ses employeurs, leur permettant de l’envoyer accomplir n’importe quelle mission, sans que Frank ne remit en cause la légalité de celle-ci. Il se retrouva ainsi, quelques années plus tard, au service du généralissime Felix Guillermo Caridad, le président dictateur de la petite nation d’Amérique latine du Tierra Verde, grâce aux liens de ce dernier avec certaines officiels du gouvernement américain. Nuke fut envoyé détruire une forteresse de résistants au régime de Caridad ; le succès de Nuke dans cette opération devait séduire le président et le pousser à développer un projet visant à doter le Tierra Verde de son propre agent gouvernemental surhumain.

nuke-simpson_3.jpg Par la suite, alors que Nuke avait été envoyé au Nicaragua, le Caïd (Wilson Fisk) put corrompre le général Lewis Haywerth pour lui prêter le super soldat afin de l’utiliser, à Hell’s Kitchen, au cœur de New York, contre le justicier Daredevil. Alors que Nuke semblait encore se croire au Vietnam, prenant ses pilules rouges, évoquant la récupération de soldats portés disparus, et préparant ses armes pour sa future mission, le colonel chargé de l’opération au Nicaragua s’efforça, en vain, de le ramener à la réalité ; toujours inconscient d’être en Amérique centrale, Nuke passa son masque à oxygène, sautant de l’hélicoptère avant d’arroser le camp ciblé de napalm, causant 197 morts. C’est alors que Nuke et son supérieur furent informés de la nouvelle mission à New York, et quittèrent alors le Nicaragua. Quelques jours après, Nuke était lâché au cœur de New York, avec l’ordre de ne pas utiliser le napalm, au motif de la présence d’Américains dans la zone ; depuis l’hélicoptère, Nuke ouvrit le feu avec sa mitraillette, tirant sans distinction sur le public et blessant alors un bébé ; Daredevil, à quelques pâtés de maison, entendit les tirs et les cris du bébé alors que Nuke ouvrait le feu sur un hélicoptère de la police qui tentait d’abattre l’appareil du super soldat. Après avoir détruit un château d’eau en ouvrant le feu sur le héros aveugle, qui se dissimula immédiatement, Nuke, en dépit de l’ordre du colonel d’annuler la mission, sauta de l’appareil sur le toit d’un bâtiment, convaincu de venir en secours à des militaires prisonniers. Daredevil, entendant les hurlements d’agonie de chacune des victimes de Nuke, se jeta sur l’ancien militaire ; mais Nuke était insensible à la douleur, et le héros changea de tactique, renversant son adversaire et le faisant basculer du toit de l’immeuble vers un réseau de câbles électriques. Nuke, choqué par le courant, finit sa course sur le toit d’un véhicule de police en contrebas. Mais, à peine atterri, Nuke faisait mine de se relever quand Daredevil le percuta de plein fouet, le faisant passer à travers le toit dans l’habitacle, avant de lui arracher son arme des mains. Le héros aveugle sortit Nuke de la voiture, quelques instants avant qu’elle n’explose, assénant au tueur un coup avec la crosse de son arme. C’est alors que le colonel, voyant la situation dégénérée totalement, ouvrit à son tour le feu sur Daredevil mais celui-ci put riposter avec l’arme de Nuke, faisant exploser l’hélicoptère. Alertés par les explosions, les Avengers arrivèrent à leur tour sur place, voyant Daredevil en train d’interroger brutalement Nuke, l’étranglant à moitié, afin qu’il reconnaisse ses liens avec le Caïd. Mais, épuisé par sa défaite et ses blessures, Nuke se contenta de réclamer à répétition une nouvelle pilule blanche.

nuke-simpson_4.jpg Les Avengers procédèrent à l’arrestation de Nuke, sous les yeux stupéfaits de Captain América. Celui-ci décida de mener sa propre enquête, surprenant un entretien entre le général Haywerth et le Caïd puis s’infiltrant au centre où était incarcéré Nuke ; au niveau souterrain n°6, il découvrit l’existence du programme de super-soldat et l’appartenance à Nuke au projet. De son côté, Haywerth était allé trouver Nuke, afin de le rassurer et le ramener à la raison mais la psychose du soldat l’amena à se sentir trahi de toute part ; désespéré, il s’empara de l’arme d’un garde, tuant le personnel présent à l’exception de Haywerth. Puis, brisant ses menottes, il avala une boîte entière de pilules rouges avant de prendre la fuite. Captain América pénétra alors dans la pièce, alerté par la sirène déclenchée par l’évasion de Nuke. Ce dernier ouvrit le feu sur le héros, qui se protégea de son bouclier. Captain attaqua, projetant Nuke à travers le mur ; tous les deux se retrouvèrent sur un toit. Au moment où Captain étourdissant Nuke, Daredevil surgit, toujours à la recherche d’informations. Ils furent surpris par l’arrivée d’un hélicoptère qui ouvrit le feu sur Nuke, le touchant plusieurs fois à la poitrine ; alors que Captain s’occupait des attaquants, Daredevil conduisit le prisonnier d’urgence à l’hôpital avant de changer d’avis et le livra alors sur le bureau de Ben Urich, au Daily Bugle, Nuke apparemment décédé.

Cependant, Nuke n’était que sérieusement blessé, survivant grâce à son second cœur, et son corps inanimé fut récupéré par le Projet Arme Plus. Nuke fut alors transféré à une agence gouvernementale secrète des Etats-Unis et conduit à l’ambassade américaine à Santiago du Chili. Sur place, Nuke fut soigné et transformé en un cyborg, les parties de son corps irrémédiablement abîmées remplacées par des systèmes mécaniques, amenant le scientifique chargé de le « soigner » à le comparer au héros de télévision, Steve Austin, « l’homme qui valait trois milliards » même si, pour le chercheur, Nuke en vaudrait soixante. Désormais, Nuke était doté de deux pompes hydrauliques, l’une pour la circulation sanguine, la seconde pour lui injecter des calmants dans le sang. Ironiquement, il fut alors découvert que les pilules jusque là avalées par Frank – qu’il croyait être des amphétamines – n’avaient en réalité qu’un effet placebo, Nuke n’ayant jamais eu besoin de voir ses capacités accrues artificiellement.

nuke-simpson_5.jpg Récemment, après des mois de traitement, l’armée américaine décida d’employer de nouveau Nuke pour qu’il traque et élimine le mutant Wolverine, qui venait d’attaquer la Maison Blanche après avoir retrouvé la mémoire. Après quelques semaines de poursuite, Nuke se retrouva face à face avec Logan ; malgré l’amélioration de Frank, Wolverine se révéla être un adversaire bien plus puissant, tranchant rapidement les jambes de Nuke avec ses griffes, et découvrant alors la nature désormais cybernétique de son ennemi et ancienne recrue. Bien qu’immobilisé au sol, Nuke tenta alors d’utiliser son lance-roquettes ; immédiatement, Wolverine fit exploser une grenade près du visage de son adversaire, dévoilant encore un peu plus sa nature de cyborg et la perte de son humanité. Alors que Logan était prêt à l’aider et le sauver, la réalisation que Nuke était désormais plus machine qu’homme conduisit Wolverine à décider de le tuer ; il en fut cependant empêché par Captain América, toujours convaincu que Nuke était un échec du programme du « Super-soldat » et dont il se sentait, à cause de cela, responsable. Sur la demande de Wolverine, Emma Frost prit le contrôle mental de ce qui restait de Frank Simpson, dans le but de restaurer son esprit ; Logan chargea Frost de le tenir informé de ses résultats, l’avertissant que si elle était incapable de le soigner, il viendrait le tuer pour mettre un terme à ses souffrances.

nuke-simpson_6.jpg Probablement grâce à son alliance avec Frost au sein de la Cabale, Norman Osborn réussit à acquérir Simpson, le faisant soigner aussi bien physiquement que mentalement. Frank souffrait alors d’amnésie et Osborn lui donna l’identité masquée de Terreur, avant de l’affecter à ses Thunderbolts, un groupe effectuant les basses œuvres du responsable de l’Initiative. Lorsque le groupe fut chargé d’éliminer Songbird, Black Widow, chef du groupe, se révéla être Natacha Romanoff se faisant passer pour Yelena Belova ; quand celle-ci vint en aide à Songbird, dévoilant la supercherie, Osborn nomma Terreur comme nouveau chef d’équipe. Mais, quand Terreur ordonna à ses coéquipiers d’exécuter Songbird, qui avait été faite prisonnière avec Black Widow et un LMD à l’image de Nick Fury, plusieurs membres du groupe se retournèrent contre lui : Headsman tenta de le tuer, et Paladin lui vint en aide pour maîtriser leur chef. Le Fantôme utilisa alors ses pouvoirs pour provoquer un choc électrique chez Terreur, provoquant une amnésie partielle afin de couvrir leur trahison, permettant alors à Black Widow et Songbird de s’enfuir. Furieux, Osborn retira à Terreur son commandement du groupe ; celui-ci demeure néanmoins actif au sein des Thunderbolts, sans souvenir de sa précédente identité. Quand Osborn envoya son équipe secrète éliminer les Agents d’Atlas, la mission tourna encore plus mal ; les Agents prirent le dessus sur les Thunderbolts, jusqu’à ce que la schizophrénie de Wilson ne le pousse apparemment à éventrer l’Uranien. Cependant, tout cela avait été orchestré grâce aux pouvoirs télépathiques de l’Uranien et James Woo ordonna alors à son coéquipier d’implanter une suggestion subliminale dans l’esprit de Terreur, lui ordonnant de tuer Osborn dès qu’il le verrait. Une fois les Agents d’Atlas repartis, les Thunderbolts contactèrent leur employeur et le visage d’Osborn apparut par image holographique au milieu du groupe. Immédiatement, Terreur sortit son arme, la pointa sur l’image et tira ; la balle traversa naturellement l’hologramme, touchant Headsman en pleine tête, le tuant sur le coup. Peu après, le groupe fut envoyé à Asgard, durant le siège de la cité, afin de s’emparer de la lance d’Odin, susceptible de garantir la victoire d’Osborn. Cependant, l’équipe fut vite combattue par les Avengers de la Guêpe (Hank Pym) ; Terreur réussit à mettre la main sur l’arme, l’utilisant pour trancher les membres gauches de l’USAgent, (John Walker) avant d’être abattu par le Paladin, lassé des agissements de son groupe et refusant d’obéir plus longtemps à Obsorn.

Tombant dans le coma suite à ses blessures, Frank fut emmené au Raft, où il fut emprisonné dans l’infirmerie de la prison. Ironiquement, Walker fut nommé directeur du Raft et convainquit le personnel médical de laisser Wilson dans le coma, sans chercher à l’en sortir, préconisant qu’ils consacrent leurs talents pour des patients ayant une vraie chance de s’amender, une opinion partagée par Steve Rogers, qui considérait que tout réveil de Nuke reviendrait à fournir à nouveau un mercenaire à des individus mal intentionnés. Rogers ne se t rompait guère puisque Wilson se retrouva entre les mains de Ran Shen, alias Iron Nail, un terroriste chinois, qui réussit à le restaurer, avant de l’envoyer en Europe orientale pour y attaquer des individus qui lui avaient été présentés comme des ennemis des Etats-Unis. Captain América et le Faucon durent intervenir, réussissant à maîtriser le dément pour le livrer au SHIELD, où Rogers et Nick Fury Jr lui promirent d’essayer d’effacer les conditionnements mentaux dont il avait été victime. Cependant, dès le premier examen, le Dr Cérébulles déclencha une réaction en chaîne dans le corps de Simpson, provoquant une explosion dans la base du SHIELD, tuant probablement Nuke.

Pouvoirs

A l’origine, Nuke était un homme aux capacités physiques surhumaines, quasiment insensible à la douleur et aux blessures conventionnelles. Sa vitesse dépassait aussi les standards habituels des autres hommes - lui permettant de courir jusqu’à une vitesse de 110 kilomètres par heure – et il possédait une force surhumaine. Il est doté d’un second cœur qui lui assure une circulation sanguine bien supérieure à celle d’un homme normal et donc une oxygénation supérieure. Compte tenu que les pilules rouges n’ont en réalité aucun effet sur sa biologie, cela implique que le taux d’adrénaline de Nuke est en permanence supérieur à celui d’un humain non augmenté artificiellement ; il est cependant possible que le taux d’adrénaline puisse aussi être contrôlé à distance depuis que Nuke est devenu un véritable cyborg. Cette transformation a conduit au remplacement de ses os par des composants cybernétiques qui améliorent encore sa résistance et sa force physique.

Aptitudes

Nuke est un redoutable combattant à mains nues ou avec les différents types d’armes conventionnelles modernes, tout particulièrement les armes à feu. Sa démence renforcerait sa sauvagerie naturelle, faisant de lui un guerrier extrêmement dangereux. Nuke souffre d’une instabilité psychique chronique ; longtemps associée à sa prise de pilules, il est désormais établi qu’elle a des bases plus profondes, prenant racine dans l’enfance même de Nuke. Cependant, son addiction mentale aux pilules n’a fait que détériorer une situation déjà avancée.

Armes

Nuke a employé diverses armes au cours de ses missions ; il a souvent employé une mitrailleuse, qu’il porte cependant lui-même et utilise comme une mitraillette ; sa folie l’a amené à surnommer son arme « Betsy ». Celle-ci était apparemment dotée d’un compteur, permettant à Nuke de connaître le nombre de ses victimes (cependant, s’il paraît possible de déterminer le nombre de balles tirées, connaître le nombre de morts semble des plus improbables).

Equipement

Avant d’être doté de pompes hydrauliques dans son corps, Nuke utilisait des pilules de trois couleurs différentes ; les rouges (des amphétamines) augmentaient son adrénaline (lui permettant d’améliorer ses prouesses physiques), les blanches (des barbituriques) le plongeaient dans un état d’inconscience et les bleues (des sédatifs) lui permettaient de se relaxer (sans elle, il était sujet à de nombreux cauchemars liés à ses opérations militaires antérieures). Il fut toutefois révélé que les pilules rouges n’avaient qu’un effet placebo sur Frank, entretenant ainsi sa propre psychose et son sentiment de dépendance. Il a aussi utilisé divers équipements militaires, dont un hélicoptère de combat, rendu anonyme par l’absence d’inscription ; cet appareil était doté de deux mitrailleuses. Il fut détruit lors du combat de Nuke avec Daredevil.

Caractéristiques particulières

Depuis sa transformation en cyborg, le métabolisme mécanique de Nuke peut être commandé à distance à partir d’une base secrète construite dans le Tierra Verde ; les techniciens sont ainsi capables de stopper les systèmes cybernétiques du corps de Frank Simpson.


MrWolf & ThierryM 15462

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 11
    Membre : 0