Spider-Man tisse sa toile chez Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 6 figurines Funko Pop pour fêter la sortie de Spider-Man : Far from Home.

De Spider-Gwen à Prowler en passant par Miles Morales et le Bouffon Vert. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Blue Streak - Marvel-World.com

Encylopédie - Blue Streak

Véritable nom : (I) Don Thomas, (II) Jonathan Swift, (III) inconnu
Profession : (Thomas) Criminel professionnel, ancien agent du SHIELD (infiltré), ancien agent de la Corporation, (Swift) agent de Celia Ricadonna, criminel professionnel, (anonyme) vigilant ou criminel
Statut légal : (Thomas) Citoyen des Etats-Unis avec un casier judiciaire, (Swift & anonyme) inconnu
Identité : (Thomas) Connue des autorités, (Swift & anonyme) secrète
Autre identité : (Thomas) Blue-Boy (surnom donné par la Vamp), le « Chéri des Derby de patineurs » (un surnom de sa propre invention), (Swift & anonyme) aucune
Lieu de naissance : (les trois) Inconnu
Situation de famille : (Thomas) Célibataire, (Swift & anonyme) inconnue
Parents connus : (les trois) Aucun
Appartenance à un groupe : (Thomas) Ancien membre de la Corporation, ancien membre des premiers Super-Agents du SHIELD, (Swift) Membre du Gang de Ricadonna, (anonyme) partenaire de Caprice, Mindwave et Mirage
Base d'opérations : (Thomas) Mobile, (Swift) New York (New York, Etats-Unis), (anonyme) inconnue
Première apparition : VO : (Thomas) Captain America (vol.1) # 217 (janvier 1978, par Roy Thomas, Don Glut & John Buscema), (Swift) Heroes for Hire (vol.2) # 3 (décembre 2006, par Justin Gray, Jimmy Palmiotti, Francis Portela & Billy Tucci), (anonyme) Thunderbolts (vol.1) # 117 (décembre 2007, par Warren Ellis & Mike Deodato Jr) – VF : (Thomas) Captain América (Arédit) vol.1 n°20 (février 1983), (Swift) Civil War Monster n°1 (juillet 2007), (anonyme) Spider-Man (Panini, vol.2) n°104 (septembre 2008)
Taille : (Thomas) 1m77, (Swift & anonyme) inconnue
Poids : (Thomas) 86 kg, (Swift & anonyme) inconnu
Yeux : (Thomas & anonyme) Bleus, (Swift) inconnus
Cheveux : (Thomas) Roux, (Swift & anonyme) bruns

Histoire : Le premier Blue Streak était un agent de l’organisation subversive appelée la Corporation et qui reçut la mission d’infiltrer l’agence d’espionnage internationale appelée le SHIELD, dans le cadre de son nouveau programme de « super-agents ». Inspiré par le grand nombre de justiciers surhumains, le SHIELD avait décidé à l’époque de créer sa propre équipe d’agents disposant soit de capacités surhumaines propres, soit, comme Blue Streak, dotés d’un équipement technologique leur permettant d’accomplir des prouesses surhumaines. Blue Streak était ainsi équipe de patins dotés de propulseurs lui permettant de se déplacer à des vitesses surhumaines. Peu après la formation des Super-Agents, ils furent opposés à Captain América par Nick Fury afin de tester leurs capacités et aussi de convaincre l’Avenger d’aider à leur entraînement. Si Captain déclina la proposition de Fury, le Faucon, alors partenaire de Captain América, accepta de devenir leur professeur.

Peu après, le Faucon disparut pendant plusieurs jours, ayant été en fait capturé par la Corporation. Les Super-Agents supposèrent qu’il avait décidé d’arrêter de les entraîner et ne se préoccupèrent pas de son sort – il est probable que les agents doubles de la Corporation aient été au courant de son kidnapping et aient poussé leurs coéquipiers ignorants à ne pas s’inquiéter. Cependant, quelques semaines après, Captain América contacta les Super-Agents de la base de Manhattan du SHIELD pour avoir des nouvelles du Faucon et Blue Streak lui répondit qu’il leur avait dit « qu’un de ses anciens contacts lui avait appris que Jim Wilson était en danger » et était parti peu après. Peu après, Captain fut attaqué par le Constricteur, un autre agent de la Corporation. Sachant que seul Jasper Sitwell et les Super-Agents étaient au fait de sa présence dans le QG du SHIELD, Captain comprit que les Super-Agents avaient été infiltrés et se rendit à leur base d’entraînement. Captain leur révéla savoir que l’un d’eux étaient un espion et, après un nouvel affrontement, Blue Streak paniqua et tenta de s’enfuir, pour être arrêté par le bouclier de Captain et ensuite passé à tabac par la Vamp – un autre Super-Agent mais aussi agent infiltré de la Corporation qui cherchait à faire taire Blue Streak pour préserver son secret. Presque battu à mort, Blue Streak donna alors l’emplacement de la base de la Corporation à Los Angeles, puis, arrêté par le SHIELD, fut envoyé en prison.

Après effectué sa peine de prison, Blue Streak reprit sa carrière criminelle, désormais comme agent indépendant et avec l’aide du financier malhonnête Justin Hammer, Blue Streak améliora et compléta son équipement. Il connut un certain succès dans le Midwest américain. Ses patins à propulseurs ainsi que ses armes à laser lui permettaient ainsi de poursuivre les véhicules motorisés sur les autoroutes afin d’en voler les passagers. Finalement, Blue Streak affronta une nouvelle fois Captain América, qui le rencontra sur une autoroute dans le nord des Appalaches. Don réussit à faire croire à Captain qu’il était tombé d’une falaise, obligeant le héros à descendre afin de le retrouver, alors même qu’il prenait la fuite dans une autre direction. Cependant, incapable de se déplacer beaucoup plus loin avec ses patins, Streak fit de l’auto-stop et fut récupéré par le conducteur d’un camion. Malheureusement pour lui, le chauffeur se révéla être le Fléau de la pègre sous un déguisement – après l’avoir suivi depuis le Bar Sans Nom régulièrement fréquenté par Don – et l’assassina peu de temps après l’avoir accueilli dans son véhicule.

Par la suite, le criminel Lou Dexter – surnommé le Nécrophile – fit l’acquisition de cellules biologiques de Blue Streak, ce qui lui permit d’imiter ses capacités et bénéficier de ses capacités à guérir rapidement. Cependant, Dexter fut plus tard arrêté par Vif argent. Durant la « guerre civile » de la communauté héroïque américaine, un nouveau Blue Streak – Jonathan Swift – fut recruté par la criminelle Celia Ricadonna, aux côtés d’autres criminels. Swift a subi, comme les autres, des opérations chirurgicales afin de recevoir des implants d’organes skrulls, lui permettant d’acquérir certaines de leurs facultés, comme la modification de son apparence. Aux côtés de ses coéquipiers, il infiltra la prison où était détenue Ricadonna afin de la faire évader. Tandis que Ricadonna attendait de subir la même opération de transplantation d’organes skrulls, Blue Streak et ses coéquipiers résidèrent à la base de la Corporation effectuant le traitement. C’est là qu’ils furent attaquer par les Héros à Louer de Misty Knight, qui traquaient Ricadonna ; Blue Streak lui-même fut vaincu par la détective qui le projeta à travers un mur avec son bras cybernétique. Emmené ensuite par Orka, son sort ultérieur est, à ce jour, inconnu. Quelques semaines après, un troisième Blue Streak fut arrêté par les Thunderbolts de Norman Osborn, pour infraction au Superhuman Registration Act (SRA) ; ce Blue Streak fut enfermé dans la base du Colorado de l’équipe, où il eut une conversation télépathique avec trois autres prisonniers : Caprice, Mindwave et Mirage, évoquant leur désir de tuer tous les Thunderbolts. Ayant pris le contrôle mental de Venom (McDonald Gargan), Blue Streak le poussa à tuer plusieurs gardes de la base des Thunderbolts, tout en empêchant ces derniers de se rappeler qu’ils pouvaient à tout moment l’arrêter grâce aux nanites implantés dans leurs corps. Finalement, ce fut Bullseye qui intervint, tuant Blue Streak et ses alliés en leur projetant un scalpel directement dans le crâne.

Plus tard, le premier Blue Streak fit partie des dix-huit criminels assassinés par le Fléau de la pègre qui furent ressuscités par Hood (Parker Robbins) avec la puissance de Dormammu, dans le but de constituer une escouade pour tuer le Punisher (Frank Castle). Durant les combats, Thomas se retrouva à combattre Henry Russo, alors partenaire du vigilant ; Russo réussit à briser la nuque de Thomas, le tuant une seconde fois.

Pouvoirs : Le premier Blue Streak semble avoir doté d’un rythme de guérison accéléré, lui permettant de récupérer rapidement de ses blessures. Le second Blue Streak possède la faculté des Skrulls à changer son apparence, grâce aux organes skrulls qui ont été implantés chirurgicalement dans son corps.

Aptitudes : Le premier Blue Streak était un combattant à mains nues moyen, sachant néanmoins exploiter parfaitement sa vitesse et ses patins afin d’esquiver son adversaire et profiter de la moindre occasion pour l’attaquer. Le second Blue Streak n’a, pour le moment, pas montré de capacités particulières.

Armes : Initialement, au sein du SHIELD, Blue Streak ne portait aucune arme. Après avoir repris sa carrière criminelle, il compléta son équipement de lasers installés sur ses poignets et ses bras ; ces armes projetaient des rayons suffisamment intenses pour percer le métal d’un véhicule blindé en l’espace de 30 secondes. Il transportait également des clous pointues qu’il dispersait parfois derrière lui afin d’empêcher d’éventuels véhicules de poursuite de le rattraper. Le second Blue Streak a récupéré l’équipement du défunt Don Thomas.

Equipement : Le principal équipement de Blue Streak était ses « patins à propulseurs » qui lui permettaient de patiner jusqu’à une vitesse de 200 kilomètres par heure. Les patins étaient fixés sur des bottes contenant un équipement de propulsion qui projetaient un courant d’air comprimé derrière Blue Streak, assurant ainsi sa propulsion. Streak pouvait activer des « rétro-patins » (qui projetaient également des jets d’air) installés sur les orteils de ses bottes afin de lui permettre de rouler à reculons. L’air comprimé était suffisamment puissant pour permettre à Blue Streak de rouler sur les surfaces verticales, comme les murs. Il pouvait également, avec ses patins, effectuer des sauts d’une longueur d’environ trois mètres. Cependant, son équipement initial, au SHIELD, semble nettement inférieur à celui ultérieur, ce qui laisse supposer que ses prouesses au début de sa carrière étaient nettement inférieures.

De plus, son uniforme contenait une visière pour les yeux, était fortement rembourré pour le protéger contre les coups, et éventuellement les chutes, ainsi que d’une armure légère le mettant à l’abri de la friction et de la résistance de l’air, et là aussi pour le protéger contre les coups ou les accidents. L’uniforme de Blue Streak contenait enfin un système respiratoire lui permettant de respirer normalement tout en se déplaçant à des vitesses élevées.

Comme pour les lasers, Jonathan Swift a récupéré l’équipement de Don Thomas pour devenir le nouveau Blue Streak.

ThierryM 7621

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 20
    Membre : 0