Noël Marvelien avec Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 6 figurines Funko Pop pour fêter Noël comme il se doit.

De Captain Bonhomme de Neige à Groot de Noël en passant par Marvel Girl et Iceman en version anniversaire. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Pygargue (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Pygargue (le)

pygargue-le_0.jpg

  • Véritable nom : Simon Maddicks
  • Profession : Criminel professionnel, mercenaire, ancien militaire
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis avec un casier judiciaire
  • Identité : Publiquement connue
  • Autre identité : The Killer-Shrike (VO) ; Harold Simmons
  • Lieu de naissance : Williamsburg (Virginie, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Inconnue
  • Parents connus : Aucun
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre de l’armée des Thunderbolts, de l’Air Force, ancien agent du Maître du Monde, de la Conspiration et de la Roxxon-Oil-Company
  • Base d'opérations : Mobile (Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : Rampaging Hulk (vol.1) # 1 (janvier 1977 par Doug Moench & Walt Simonson) – VF : Nova n°55 (août 1982, avec Peter Parker, the Spectacular Spider-Man # 57 ; Rampaging a été publié dans Bloodstone (Arédit) n°1 de mars 1984)
  • Taille : 1m95
  • Poids : 113,4 kg
  • Yeux : Marrons
  • Cheveux : Bruns

Histoire

Après son service militaire, Simon Maddicks devint un mercenaire et fut finalement engagée par la Roxxon Oil Company, comme agent chargé de missions secrètes. Choisi pour subir un traitement lui octroyant des capacités surhumaines, Simon fut envoyé aux laboratoires de recherches mutagènes de la filiale de la Roxxon, la Brand Corporation, où il subit un conditionnement intensif pour accroître sa force et son endurance, ainsi que des opérations chirurgicales qui lui implantèrent un générateur miniature d’anti-gravité conçu par le scientifique Paul Hazlett (alias Raptor) et installé à la base de sa colonne vertébrale. Finalement, il reçut un uniforme de combat avec des bracelets émetteurs de puissantes décharges électriques et acquit le nom de code de Pygargue.

Ayant appris l’existence d’un ancien groupe appelé la Conspiration par les achats effectués par la Brand, la Roxxon envoya Pygargue infiltrer le groupe. La Conspiration cherchait à réunir les fragments de la Gemme de Sang et, pour tester leur agent, ils l’envoyèrent aider l’extradimensionnel Ulluxy’l Kwan Tae Synn dans sa recherche. Ulluxy’l, à son tour, envoya Pygargue observer l’Ile de Bloodstone, demeure de l’immortel Ulysses Bloodstone, le possesseur d’un des fragments. Le Pygargue observait alors que le gigantesque monstre appelé Goram attaqua l’île et fut pris au piège dans ses défenses. Ignorant que Goram avait été envoyé par un autre membre de la Conspiration, Centurius, le Pygargue supposa que la Cosnpiration avait des rivaux dans ses recherches et libéra Goram, dans l’intention de le suivre jusqu’à sa base ; cependant, un tir presque raté de Bloodstone étourdit Simon, laissant alors Goram prendre la fuite. Le Pygargue affronta brièvement Bloodstone, qui frappa les bracelets de son ennemi ensembles, provoquant un court-circuit explosif qui laissa le Pygargue dans le coma. Bloodstone abandonna de manière anonyme Simon à la police new-yorkaise ; mais, sans preuve de ses activités criminelles, ils le placèrent simplement sous observation à l’Hôpital Delenor. La Conspiration envoya un autre de leurs agents, l’exosquelette vivant appelé l’Homme-Module, à la chambre d’hôpital de Simon. Persuadé qu’il était une forme inerte d’art moderne, la sécurité de l’hôpital laissa passer l’Homme-Module dans la boite où il s’était placé. Aidé de son supérieur Jocko, l’Homme-Module prit la fuite avec le Pygargue ; cependant, les chefs de la Conspiration furent éliminés avant que l’Homme-Module ne puisse regagner leur base.

Le Pygargue finit par reprendre connaissances mais il souffrait d’amnésie ; l’Homme-Module lui proposa de lui révéler son passé oublié en échange de son aide pour les propres projets de son sauveur, officiellement retrouver sa véritable forme humaine. Affrontant le Fauve et Spider-Man, les deux criminels volèrent un condensateur cellulaire puis piratèrent de l’énergie par micro-ondes d’une antenne d’émission télévisuelle de l’Empire State Building ; cependant, l’Homme-Module avait trompé son partenaire et escomptait en fait se transformer en un être de pure énergie. Considérant le Pygargue comme quantité négligeable, l’Homme-Module l’assomma avant de le jeter au loin ; mais le Fauve et Spider-Man utilisèrent alors les bracelets d’un Pygargue étourdi pour perturber la forme croissante de l’Homme-Module. Profitant de la confusion qui s’en suivit, le Pygargue reprit ses esprits et prit la fuite.

Le président de la Brand Corporation James Melvin le pista, l’aidant à retrouver la mémoire et à éviter d’être arrêté, le prenant comme garde du corps personnel. Sous la nouvelle identité d’Harold Simmons, le Pygargue accompagna Melvin à une soirée au penthouse de l’éditeur J. Jonah Jameson en honneur de ses fiançailles avec le Dr Marla Madison ; cependant, alors qu’il était parti en douce fumer une cigarette sur le balcon, les circuits de son uniforme, dissimulé sous son costume, attirèrent les énergies dispersées de Feu follet ; celui-ci pénétra les circuits de l’uniforme, et prit le contrôle du Pygargue comme d’une marionnette, l’obligeant à enlever Madison et l’amener dans l’un des laboratoires spéciaux de la Brand dans le New-Jersey, espérant qu’elle serait à même d’utiliser l’équipement sur place pour lui redonner sa forme physique. Ayant retrouvé leur trace, Spider-Man offrit son aide, tenant à distances les gardes de la sécurité, avant d’assommer le Pygargue après que Feu follet se soit extrait de son uniforme, et utilisa les bracelets électriques du criminel pour alimenter la machine de réintégration physique.

Suite à la dissolution de la Brand Corporation, le Pygargue devint un agent indépendant ; aux côtes de divers autres surhumains, il fut brièvement capturé et enfermé par Locksmith, avant d’être libéré par Spider-Woman (alias Jessica Drew). Après cela, le Pygargue fit circuler l’information qu’il était disponible pour toute mission ; ne trouvant aucune organisation intéressée par ses services, il en conclut qu’il devait accroître sa notoriété et vola alors la First Bank & Savings Association du Bronx. Devenant de plus en plus paranoïaque, lorsqu’il aperçut Spider-Man s’approchant de l’appartement où il résidait, Simon en déduisit immédiatement de manière erronée que le héros le recherchait et attaqua la premier, pensant que tuer Spider-Man lui donnerait la célébrité qu’il recherchait. Au lieu de cela, le héros assomma le Pygargue, après l’avoir attiré suffisamment près pour le frapper au seul endroit non protégé : le menton. Puis le héros laissa le Pygargue aux soins de la police. Le Pygargue demande au Bricoleur de lui construire un système pour accroître ses pouvoirs mais tomba une nouvelle fois sur Spider-Man en tentant de forcer un camion blindé pour régler sa dette au Bricoleur et il dut fuir les mains vides. Néanmoins, il rencontra le Bricoleur pour récupérer sa commande, mais découvrit que le tisseur était arrivé par coïncidence sur les lieux. Obligeant le Bricoleur à lui donner le système à crédit, le Pygargue l’enfila rapidement pour attaquer Spider-Man ; cependant, le Bricoleur avait anticipé la possibilité d’être arnaqué par son client et avait laissé de côté un circuit vital de côté jusqu’à ce que la vente soit conclue. Sans elle, le système se surchargea, court-circuitant l’uniforme du Pygargue qui fut rapidement mis hors de combat par le monte-en-l’air.

pygargue-le_1.jpg Quand la conspiration des « Actes de Vengeance » organisés par plusieurs cerveaux criminels offrirent de l’argent à différents criminels pour tuer un super-héros, le Pygargue s’associa brièvement à Coachwhip et le second Ringer (Keith Kraft), attaquant ensembles le vigilant appelé Moon Knight. Malgré le dédain de Simon envers ses coéquipiers à cause de leurs manques de capacités surhumaines, Moon Knight triompha facilement du trio. Le Pygargue prit une nouvelle fois la fuite, mais non sans avoir abattu l’hélicoptère du héros, blessant grièvement son pilote, Jean-Paul DuChamp, alias Frenchie. Le Pygargue s’associa peu après à la Gargouille grise et l’Homme-Dragon pour faire taire le criminel Woziah avant qu’il ne livre des preuves au FBI ; cependant, le protecteur de Woziah, Miss Hulk, assomma rapidement Simon. Décidant de se refaire comme propriétaire d’un casino à Atlantic City, le Pygargue commença à harceler les casinos appartenant à Charles Ramos, tentant de le faire chanter pour qu’il lui en donne un, le Palatin ; cependant, Frenchie, désormais guéri de ses blessures, était parti à sa recherche pour se venger, armé d’armes choisies soigneusement afin de contrer les propres pouvoirs de Simon. Après un combat brutal, Frenchie injecta dans le menton de Simon une drogue qui perturba le lien neural avec son générateur d’anti-gravité. Le Pygargue vola de manière aléatoire, percutant le plafond, le heurtant plusieurs fois jusqu’à perdre conscience. Montrant de nouveau des signes de paranoïa après cette rencontre, Simon se fit discret dans les mois qui suivirent, persuadé qu’un mystérieux ennemi cherchait à le tuer. Quand Spider-Man passa une nouvelle fois à côté de sa cachette, le Pygargue l’attaqua sans provocation mais fut rapidement mis hors de combat. Récupérant quelque peu sa santé mentale, le Pygargue se rendit à une exposition d’armes organisée par l’AIM sur l’île de Boca Caliente, où il rejoignit d’autres criminels pour attaquer Captain América, le Faucon et Shang-Chi quand ils infiltrèrent la manifestation.

Le Pygargue fut alors recruté dans une équipe de mercenaires volants baptisée l’Air Force, engagée par le Commandement Aérien ; cependant, après une mission de sauvetage d’un de leurs agents, Cardinal, du pénitencier de Ryker’s Island, le Pygargue et d’autres mercenaires furent capturés par les membres des New Warriors Nova (Richard Rider) et Turbo (Mike Jeffries) et Mickey Musashi (la seconde Turbo). Plus tard, l’Air Force collabora néanmoins avec les Warriors lors d’une mission en Afrique, et les deux groupes s’associèrent pour combattre l’organisation d’extrême droite Undertow et ses surhumains Soldats du Malheur. Plusieurs membres de l’Air Force furent tués ou blessés, et les autres ne durent leur survie qu’à l’aide des New Warriors. Après ce combat, l’Air Force se sépara et Simon se retrouva en prison dans des circonstances inconnues. Des employeurs non identifié s’arrangèrent pour libérer le Pygargue de prison pour qu’il assassine en échange Lin Sun et Abe Brown, deux anciens membres des Fils du Tigre, mais le Rôdeur (Hobie Brown), frère d’Abe, fit échec à la tentative de Simon. Plus tard, il fut recruté par l’Architecte pour attaquer un autre tueur, Shatterhead, ignorant que son employeur avait passé le même accord avec ce Shatterhead, dans le cadre d’un plan plus général de l’Architecte pour trouver quelqu’un digne de le tuer ; Shatterhead attaque le premier et envoya Simon à l’hôpital, l’éjectant ainsi du tournoi. Plus tard, le Pygargue s’associa à Whiplash (Leeann Foreman), Orka et Shockwave pour pirater un avion porteur, l’USS Intrepid, pour le compte du Maître du Monde ; mais le groupe fut rapidement vaincu par les Héros à Louer de Jim Hammond.

Le Pygargue tomba alors amoureux d’une femme appelée Nadine et ensembles, ils visitèrent le pays dans un vieux camping-car ; il promit à Nadine qu’il avait abandonné sa carrière criminelle et souhaitait s’installer avec elle une fois qu’ils auraient trouvé une ville accueillante où son passé ne poserait aucun problème. En vérité, bien que la confiance de Simon eut été ébranlée avec sa longue succession de défaites, il n’avait aucun désir de s’amender et quand Nadine l’aperçut en train de cambrioler un petite boutique dans la ville de Wassau, il admit la vérité. Il souhaitait qu’ils aillent de petite ville en petite ville, dépourvues de héros, jusqu’au moment où ils auraient assez d’argent pour s’acheter un nouveau camping-car et lui, un nouveau nom de code, comme « Death-Raven ». Mais la chance du Pygargue tourna court ; l’incroyable Hulk était lui-même dans la ville de Wassau et la paranoïa de Simon revint le frapper, persuadé que le titan vert était là pour lui. Hulk ne voulait cependant pas se battre et tenta d’ignorer le Pygargue jusqu’à ce que ce dernier n’effondre un immeuble entier sur lui. Se libérant des gravats, Hulk se débarrassa rapidement de Simon avant de s’éloigner. Ce n’est qu’à ce moment que le Pygargue réalisa que le camping-car était sous les gravats de l’immeuble. Creusant en vitesse, il découvrit le cœur brisé le cadavre de Nadine à l’intérieur.

Bien que se considérant responsable de la mort de Nadine, Simon n’en continua pas moins sa carrière criminelle mais il fut bientôt capturé par les Vengeurs. Placé sous la garde du SHIELD, il fut interrogé par les agents Jasper Sitwell et James Woo pour savoir où il obtenait son équipement onéreux compte tenu de ses faibles ressources. Le Pygargue admit que le Bricoleur l’avait équipé ces derniers temps et il accepta de conduire le SHIELD jusqu’au repaire de son fournisseur ; cependant, quand Simon tenta d’ouvrir la porte du laboratoire, le Bricoleur, se doutant vraisemblablement de sa duplicité, l’électrocuta avant de prendre la fuite (ces événements devaient par ailleurs conduire à l’organisation par Nick Fury d’une opération contre la Latvérie).

Bien que déclaré initialement mort lors de son électrocution (peut-être pour lui éviter d’être poursuivi par d’autres criminels), le Pygargue a récemment réapparu. Il tenta de voler les laboratoires de la Roxxon la nuit de Noël pour s’emparer du Projet Z, espérant que la sécurité cette nuit-là serait assez légère ; il fut cependant vaincu par un agent spécial de la Roxxon, le Criquet (alias Neil Shelton). Arrêté, il fit partie des criminels surhumains rassemblés par les Thunderbolts, alors au service de la Commission aux Activités Surhumaines du gouvernement américain suite à l’adoption du Superhuman Registration Act (SRA). Les Thunderbolts avaient reçu la mission de capturer le plus de criminels possibles, leur proposant l’alternative de rejoindre les Thunderbolts après avoir signé le SRA ou d’être incarcéré. Comme la plupart des autres criminels arrêtés, le Pygargue choisit de s’enregistrer et intégra l’armée des Thunderbolts. Pygargue participa à la lutte de Zemo contre le Grand Maître mais réussit à échapper aux autorités, apparaissant quelques temps après au Bar Sans Nom de New York. Par la suite, il affronta de nouveau Moon Knight, avant d’être attaqué par le Spectre noir quelques jours plus tard dans son lit d’hôpital.

Pouvoirs

Le Pygargue est doté d’une force surhumaine, ainsi que d’une vitesse et de réflexes supérieurs à ceux des humains. Le Pygargue possède également une unité anti-gravitique, implanté chirurgicalement sur sa colonne vertébrale et qui lui permet de voler.

Aptitudes

Le Pygargue est un combattant à mains nues au-dessus de la moyenne ; il maîtrise également de nombreuses techniques d’infiltration et de camouflage.

Armes

pygargue-le_2.jpg L’uniforme du Pygargue est doté de deux bracelets, chacun d’eux possédant deux griffes tranchantes ; l’ensemble du bracelet est capable de produire de puissantes décharges d’énergie.

Equipement

L’ensemble de son uniforme est fait de maille d’acier isolante, qui lui sert ainsi d’armure.


ThierryM 9082

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !