Le Père Noël arrive chez Series-Stores.fr



Series-Store.fr, boutique en ligne spécialiste des la vente de produits dérivés de séries TV et films vous propose une collection de 5 mugs Marvel mettant à l'honneur vos héros préférés.

Hulk, Captain America, Iron Man, Deadpool et les Avengers vous attendent dans ce concours ! Tentez dès maintenant de remportez l'un d'eux en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Homme-Singe (l') - Marvel-World.com

Encylopédie - Homme-Singe (l')

Véritable nom : M’Baku
Profession : Chef de clan, criminel, mercenaire
Statut légal : Citoyen du Wakanda avec un casier judiciaire international, légalement décédé
Identité : Connue des autorités du Wakanda et des Etats-Unis
Autre identité : The Man-Ape (VO), The White Gorilla (VO) ; le Gorille blanc, « Magilla », « Binky », « M’Burger »
Lieu de naissance : le Wakanda (Afrique)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Chanté Brown (Queen Divine Justice, cousine), Damola (cousin, décédé)
Appartenance à un groupe : Membre du Clan Jabari, ancien membre de la Légion fatale, des Maîtres du Mal
Base d'opérations : le Wakanda
Première apparition : VO : Avengers (vol.1) # 62 (mars 1969, par Roy Thomas & John Buscema) – VF : Etranges Aventures n°37 (septembre 1974)
Taille : 2m13
Poids : 161 kg
Yeux : Marrons
Cheveux : Bruns


Histoire : La prospère nation africaine du Wakanda est composée de plusieurs tribus qui ont, à certaines époques, fait la guerre entre elles pour dominer les autres mais vivent sinon généralement en paix. La tribu isolationniste et traditionnaliste des Jabari vit son insatisfaction croître avec le recours grandissant des autres tribus wakandaises à la technologie et leurs relations croissantes avec le monde extérieur. La plupart des tribus wakandaises vénèrent le Dieu Panthère, le roi du pays adoptant l’uniforme de la Panthère noire en hommage à cette divinité, le chef religieux de toutes les tribus. Ces dernières années, quand la Panthère noire de l’époque (le roi T’Chaka) fut assassiné par Ulysses Klaw, les Jabari révélèrent leurs intentions de suivre le culte du Gorille blanc, peut-être l’ancienne déité appelé Gullah, un culte qui avait été interdit depuis des années. Les Jabari cherchaient à conquérir tout le Wakanda et les autres tribus s’unirent alors contre eux. Le fils de T’Chaka, T’Challa, nouvelle couronné, mis hors la loi la tribu entière des Jabari et les dispersa à travers tout le Wakanda ; les Jabari furent méprisés et tournés en ridicule, et certains même mis à mort. Le chef des Jabari de l’époque, Damola, fuit le pays avec sa femme et se réinstalla aux Etats-Unis, à Chicago (dans l’Illinois) ; là, ils eurent une fille, Ce’athauna Asira Davin, qui adopta bientôt le nom plus américain de Chanté Giovanni Brown. Une faction tribale rivale et non identifiée fit finalement assassiner Damola et son épouse, laissant la petite fille orpheline ; elle fut alors recueillie par Toyosi, nommée par T’Challa pour élever l’enfant. Peu à peu, les Jabari se réinstallèrent dans la Forêt de Cristal, un bois gelé du Wakanda, où ils s’habituèrent peu à peu au rude environnement, et y construisirent un vaste édifice, le Palais du Gorille, afin d’honorer le Dieu Gorille.

M’Baku devint le chef des Jabari après l’exil ou l’assassinat de nombreux autres chefs des Jabari. Il feignit de se lier d’amitié avec T’Challa durant leur enfance et leur adolescence, bien que le roi du Wakanda passa plusieurs années à l’étranger pour achever ses études. De son côté, M’Baku se mit en chasse de l’un des gorilles blancs sacrés qui vivaient dans la Forêt de Cristal et tua l’animal, avant d’en dévorer la chair, bien que ce rituel demeure chose secrète à l’extérieur des Jabari. Le rituel mystique accrut les capacités physiques de M’Baku et celui-ci fit de la carcasse du gorille mort un uniforme pour lui-même. T’Challa subit plus tard un rituel religieux similaire et devint la nouvelle Panthère noire, succédant ainsi complètement à son père. A une époque où T’Challa passait beaucoup de temps au-delà de l’océan pour servir au sein des Vengeurs aux Etats-Unis, M’Baku, en tant que premier officier des guerriers du Wakanda, fut nommé régent du royaume, devant officiellement respecté les choix politiques de T’Challa décidés avant son départ. Cependant, M’Baku commença immédiatement à effectuer des changements, construisant des statues secrètes en honneur au Dieu Gorille et mit en place des édits ordonnant l’exécution à vue de tous les étrangers pénétrant au Wakanda. Lorsque T’Challa chercha à faire admettre le Wakanda à l’Organisation des Nations Unies, M’Baku fit, par l’intermédiaire de son assistant, le nain N’Gamo, envoyer les loyalistes N’Taka, M’Chata et Naraba aux Etats-Unis, où ils recrutèrent le Tigre de la Mort pour éliminer T’Challa. Lui-même un dangereux guerrier qui avait été exilé du Wakanda, le Tigre de la Mort traqua et attaqua la Panthère noire avant d’être abattu et tué par le jeune ami du roi, Delroy Watkins. Plus tard, T’Challa emmena avec lui ses coéquipiers des Vengeurs – Œil-de-Faucon (Clint Barton), la Vision et leur allié, le Chevalier noir (Dane Whitman) – au Wakanda et M’Baku organisa un festin en leur honneur. Secrètement, il empoisonna les héros et les fit prisonniers, avant de révéler ses vraies loyautés, se présentant à eux dans son uniforme de l’Homme-Singe. Après une féroce bataille avec la Panthère noire au-dessus de la techno-jungle du Wakanda, l’Homme-Singe fut enseveli par les décombres d’une statue du Dieu Panthère, après avoir tenté d’écraser T’Challa avec elle.

La plupart des Wakandais crurent que M’Baku était mort, mais il fut en fait extrait du Wakanda par N’Gamo et le duo se rendit aux Etats-Unis. L’Homme-Singe fut bientôt recruté au sein de la première Légion fatale avec le Laser vivant, le premier Power-Man (Erik Josten, aujourd’hui Atlas) et le premier Spadassin (Jacques Duquesne) par l’ennemi des Vengeurs appelé le Moissonneur. Celui-ci promit à ses coéquipiers que celui qui vaincrait le plus de Vengeurs obtiendrait une récompense. L’Homme-Singe agit immédiatement et attaqua Captain América (Steve Rogers) mais prit la fuite quand le reste des Vengeurs arriva sur place. Peu après, il enleva Monica Lynne, la maîtresse de la Panthère noire à l’époque, et la retint en otage afin d’attirer T’Challa dans un piège, triomphant bientôt de la Panthère en combat singulier. L’Homme-Singe captura ensuite Captain América pendant que le reste de la Légion appréhendait les autres Vengeurs mais, alors que la victoire des criminels semblait acquise, le Moissonneur changea d’avis et libéra les héros après avoir découvert que la Vision était peut-être une recréation, sous forme d’androïde, de son défunt frère Simon Williams (alias Wonder-Man). La Légion fut bientôt vaincue et ses membres laissés pour la police. M’Baku fut officiellement exilé du Wakanda et commença alors une carrière de mercenaire, accumulant richesses et puissance tout en complotant son retour et la conquête du Wakanda, et la défaite finale de T’Challa.

Le Moissonneur reforma quelques années plus tard la Légion fatale et l’Homme-Singe affronta de nouveau les Vengeurs, cette fois aux côtés d’Ultron-12 afin de recruter Goliath (l’identité de l’époque de Josten). Ensembles, ils triomphèrent de Wonder-Man avant de prendre la fuite. Rapidement lassés des remarques raciales du Moissonneur contre les noirs, l’Homme-Singe et Griffe noire – Samuel Barone, une nouvelle recrue de la Légion – abandonnèrent bientôt le Moissonneur ; de leur côté, les Vengeurs triomphèrent du reste de la Légion. Manipulé par le Dr Fatalis et son sa machine augmentant l’agressivité, l’Homme-Singe attaqua les Quatre Fantastiques avec plusieurs autres criminels mais fut rapidement vaincu. M’Baku se rendit alors sur l’île de Boca Caliente, pour y assister à une vente d’armes organisée par l’AIM (Advanced Idea Mechanics) où, avec des douzaines d’autres criminels, il combattit Captain América et plusieurs de ses alliés. Apparemment, l’Homme-Singe retrouva ensuite Griffe noire et Goliath ainsi que des démons se faisant passer pour l’Enchanteresse, l’Exécuteur et le Baron (Heinrich) Zemo, dans le cadre d’un plan organisé par Méphisto, au sein d’un groupe baptisé les Maîtres du Mal, bien qu’il eut plus de ressemblance avec la Légion fatale. Méphisto organisa le groupe dans le cadre d’une lutte contre Wonder-Man et son propre fils, le démon Blackheart. Le groupe se sépara presque immédiatement après la fin du combat et certains événements ultérieurs permettent de supposer que l’ensemble des protagonistes de ces Maîtres du Mal ne furent que des illusions élaborées conçues par Méphisto lui-même.

Résidant toujours aux Etats-Unis, l’Homme-Singe accepta une proposition du Crimson Cowl (alias Justine Hammer) pour intégrer les nouveaux Maîtres du Mal organisés par celle-ci. S’installant dans une base secrète du Mont Charteris, à Burton Canyon, dans le Colorado, l’Homme-Singe et vingt-trois autres criminels participèrent au projet de chantage mondial du Crimson Cowl en utilisant une machine permettant de contrôler les conditions climatiques. Alors que l’Homme-Singe envisageait de prendre directement le contrôle des Maîtres du Mal afin de les utiliser pour se venger du Wakanda, les Thunderbolts – une équipe de héros hors-la-loi dirigée par Œil-de-Faucon – triomphèrent de l’intégralité du groupe. L’Homme-Singe fut emprisonné pendant un temps jusqu’à ce que Malice (alias Nakia), une ancienne Dora Milajee de T’Challa cherchant à se venger de lui, ne le libère. Ces dernières années, la Panthère noire avait recruté Chanté Brown comme l’une de ses Dora Milajee, ses épouses en devenir cérémonielles. Ayant grandi à Chicago, Chanté Brown était devenue une adolescente sarcastique avec des idées politiques bien arrêtées. Chanté Brown ignorait de son héritage tribal et les Jabari suspectaient que la Panthère noire ne l’avait recrutée que pour renforcer son contrôle sur les Jabari. Malice fournit à l’Homme-Singe les codes royaux du Wakanda et lui ordonna d’assassiner Ramonda, la mère adoptive de T’Challa, puis Chanté Brown, M’Baku ignorant totalement les liens de l’adolescente avec sa tribu.

L’Homme-Singe revint rapidement vers les terres des Jabari au Wakanda, où il découvrit une unité d’animation suspendue qui abritait une version de la Panthère noire venue de l’avenir. réalisant que la Panthère noire avait placé cette unité dans la Forêt de Cristal afin que nul ne la trouve, l’Homme-Singe la ramena immédiatement au Palais du Gorille, ravi d’avoir découvert l’un des secrets de T’Challa. Utilisant les codes que lui avait confiés malice, l’Homme-Singe prit le contrôle d’un vaisseau à bord duquel Chanté Brown et Ramonda se trouvaient et, après avoir abattu d’autres appareils, les conduisit à leur tour dans la Forêt de Cristal. Cependant, il découvrit rapidement que Chanté Brown était l’héritière des Jabari et se prosterna alors devant elle, se plaçant totalement sous les ordres de la jeune fille. De son côté, le jeune héros wakandais Vibraxas cherchait à retrouver Brown mais l’Homme-Singe perturba les pouvoirs vibratoires du jeune homme en lui retirant son bandeau frontal, qui permettait à Vibraxas de contrôler ses capacités. Vibraxas se retrouva pris au piège dans un linceul qui bloquait totalement ses pouvoirs. Les Jabari se préparèrent alors à la Marche des Lumières afin de proclamer Chanté Brown comme leur souveraine lorsque la Panthère arriva sur place et exigea que les Jabari respectent les lois du Wakanda. L’Homme-Singe se prépara à combattre T’Challa en duel mais fut choqué lorsque ce dernier demande au représentant des Etats-Unis Henry Peter Gyrich de combattre à sa place. Ce dernier, utilisant ses talents oratoires et sa connaissance des lois wakandaises pour provoquer M’Baku, réussit à éviter d’être blessé, bien que l’Homme-Singe arracha de ses dents la carte d’identification gouvernementale de Gyrich.

La Panthère noire revint bientôt et l’Homme-Singe reprit son combat contre son ancien ami, demandant à ce que les Jabari reçoive le droit de faire sécession et créent ainsi leur propre nation souveraine, se moquant de manière perpétuelle de T’Challa au cours du combat en l’appelant le « roi-chien ». Au cours de la bataille, Chanté Brown apprit finalement ses origines et la nature de son héritage, ainsi que ses responsabilités envers les siens. Quand les pouvoirs de Vibraxas revinrent, il détruisit involontairement le Palais du Gorille avec ses vibrations. La bataille des Jabari fut perdue, mais l’Homme-Singe chercha à remporter une dernière victoire en exposant l’unité d’animation suspendue avec l’autre Panthère noire à l’intérieur, révélant à tous le secret de T’Challa. L’Homme-Singe fut malgré tout emprisonné dans le palais de la Panthère noire pendant les semaines qui suivirent jusqu’à ce que Chanté Brown et Vibraxas le libèrent en échange de sa promesse de revenir chez les Jabari et de ne plus tenter de se venger de T’Challa. Cependant, immédiatement, M’Baku attaqua l’unité d’animation suspendue de la future Panthère noire, tuant celui-ci et provoquant de nouveau la colère du T’Challa contemporain. Les tribus du Wakanda s’unirent de nouveau contre les Jabari pendant que Chanté Brown cherchait un compromis pacifique à la situation et prit la défense de son peuple devant T’Challa. La Panthère, qui délirait à cause de problèmes médicaux, finit par s’énerver et frappa violemment la jeune fille, la blessant. L’Homme-Singe ordonna à sa tribu de se préparer à la bataille et une guerre civile éclata jusqu’à ce que Chanté Brown, bien qu’encore très faible, les supplia d’arrêter. Les Jabari déposèrent les armes et reçurent le droit de rentrer dans leur pays.

Des mois après, la Panthère noire annonça son mariage avec la mutante américaine Ororo Munroe, alias Tornade des X-Men, et l’Homme-Singe fut initialement furieux de ne pas avoir été invité à la cérémonie. Il se prépara une nouvelle fois à la guerre avec sa tribu, se rendant à la cérémonie pour y découvrir qu’il avait été en fait invité lors d’une escarmouche avec Spider-Man. Récemment, l’Homme-Singe, de nouveau aux Etats-Unis, s’associa avec le Moissonneur et le Saboteur dans un projet visant à détruire la Statue de la Liberté ; cependant, les trois criminels furent aisément vaincus par la dernière incarnation des Héros à Louer. De nouveau libre (peut-être par le biais d’une immunité diplomatique), il regagna le Wakanda et reprit la tête de sa tribu ; c’est là que, récemment, il fut attaqué par Morlun, le dévoreur de totems ; M’baku tenta de défendre son peuple contre Morlun mais fut bientôt réduit en cendres par ce dernier, n’ayant que le temps d’envoyer un messager auprès du Wakanda central pour les alerter du danger pesant sur la Panthère noire.

Pouvoirs : L’Homme-Singe a acquis des pouvoirs surhumains en dévorant la chair d’un gorille blanc sacré. Les capacités, accrues mystiquement, de M’Baku incluent une force, une vitesse, une endurance, une agilité et une résistance surhumaines.

Aptitudes : M’Baku est l’un des plus grands guerriers du Wakanda, bien qu’inférieur à la Panthère noire. Il est combattant à mains nues extrêmement doué, dont le style de combat rappelle celui des gorilles.

Equipement : M’Baku est revêtue de la peau du gorille blanc sacré auquel il doit ses pouvoirs.

ThierryM 13064

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 20
    Membre : 0