Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Namor - Marvel-World.com

Encylopédie - Namor

namor_0.jpg

  • Véritable nom : Namor McKenzie.
  • Profession : Souverain d’Atlantis, aventurier, ancien guerrier, commandant militaire, terroriste, homme d’affaires (propriétaire d’Oracle Inc. et SM Studios), pirate, vagabond, artiste de spectacle nautique
  • Statut légal : Double citoyenneté atlante et américaine
  • Identité : Publiquement connue
  • Autre identité : The Sub-Mariner (VO) ; Amer, Mr Brown, le Commandant suprême des Légions sous-marines, l’Empereur des Abysses, « Face de Poisson », Dr G.W. Falton, le Fils de Fen, le Fils Vengeur, « Fishy » McGoon, Mak-kenzee, Namor Premier, Joe Pierre, le Prince des Mers, le Prince d’Atlantis, le Rat d’eau, Rex, Dr Saki, Karl Schmidt, le Seigneur de la mer, le Seigneur des Sept Mers, Otto A. Ulrich, le Vieil homme, d’autres encore
  • Lieu de naissance : Tha-Korr (capitale antarctique des Atlantes, océan antarctique)
  • Situation de famille : Veuf
  • Parents connus : Dorma (première épouse et cousine, décédée), Marina Smallwood (seconde épouse, présumée décédée), Fen (mère, décédée), Kamar (fils, décédé), Leonard Stuart McKenzie (père, décédé), Thakorr (grand-père, décédé), Korra (grand-mère, probablement décédée), Immanu (arrière-grand-père maternel, décédé), Daka (oncle), Wathan (cousin & beau-père, probablement décédé), Zarina (tante), un oncle non identifié (époux de Zarina), un oncle non identifié (père de Namora, décédé), Wa-Korr (cousin & grand-père par alliance, probablement décédé), Byrrah (cousin, oncle adoptif, décédé), Aquaria Nautica Neptunia (Namora, cousine), Namorita (cousine au 2nd degré, décédée), Talan (cousin par alliance, décédé), Tom & Gladys Smallwood (beaux-parents par adoption), Daniel Smallwood (beau-frère par adoption), Lawrence McKenzie (demi-frère), Leon McKenzie (la Murène noire, demi-neveu), Llyron (demi-arrière-neveu) ; Arkus, Beemer, Bobo, Byrrahna, Dara (décédé), Namita, Seth (cousins) ; Elanna, Harran, Kalen, Kamuu, Ossem, Stégor, Zartra (ancêtres, décédés) ; N2 (clone)
  • Appartenance à un groupe : Membre des Illuminati, ancien membre des X-Men, des Cinq Phénix, de la Cabale, des Dark X-Men, des Avengers, des Secret Avengers, de la Vengeance royale, de l’Ordre, des Deep Six, des Défenseurs, de l’Equipe des Gagnants, des Envahisseurs (les deux incarnations)
  • Base d'opérations : Actuellement la Latvérie, autrefois Atlantis (océan atlantique), le Manoir des Avengers (New York, Etats-Unis), l’Hydro-Base (océan atlantique)
  • Première apparition : VO : (historique) Motion Picture Funnies Weekly (avril 1939, par Bill Everett ; jamais publié), (univers Marvel) Marvel Comics # 1 (octobre 1939, par le même), (moderne) Fantastic Four (vol.1) # 4 (mai 1962, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Fantask n°1 (mai 1969, avec Fantastic Four # 4 ; Motion Picture Funnies Weekly est inédit en France ; Marvel Comics # 1 a été publié dans Marvel : Les origines n°1 de décembre 2002)
  • Taille : 1m90
  • Poids : 125 kg
  • Yeux : Bleus-gris
  • Cheveux : Noirs
  • Caractéristiques particulières : Namor possède des oreilles pointues ainsi qu’une paire de petites ailes sur chacune de ses chevilles.

Histoire

L'enfance

Namor est le fils mutant surhumain de la princesse atlante Fen et du marin américain, le capitaine Leonard McKenzie. Lors d’une expédition vers le continent antarctique au début de l’année 1920, McKenzie commandait le brise-glaces Oracle, à la recherche du vaisseau perdu de Shackelton, ainsi que sa cargaison et son équipement. L’équipage de l’Oracle utilisa des explosifs pour briser l’essentiel de la banquise lors de leur traversée, ignorant que ces explosions avaient des effets dévastateurs sur la capitale sous-marine d’Atlantis ; son peuple à la peau bleue appartenait à la race des Homo Mermani, des humanoïdes aquatiques, dont les ancêtres avaient colonisé les ruines du continent englouti d’Atlantis des millénaires auparavant, avant de se répandre dans les autres fonds océaniques, comme l’Antarctique. L’empereur atlante Thakorr ordonna à sa fille, Fen, de réunir un commando pour enquêter sur ces explosions. Fen, au tempérament d’aventurière, partit immédiatement et seule, prenant avec elle une potion lui permettant de respirer temporairement à l’air libre. Découverte peu après être montée à bord de l’Oracle, la princesse se lia d’amitié avec le capitaine McKenzie et apprit sa langue au cours des semaines qui suivirent, durant lesquelles ils tombèrent amoureux l’un de l’autre.

namor_1.jpg L’improbable couple se maria mais leur lune de miel fut interrompue par la seconde, et non officielle, mission de l’Oracle : le mentaliste de spectacle et passager de l’Oracle appelé Paul Destine avait convaincu le capitaine de faire un détour exploratoire à l’intérieur du continent où, comme Destine l’avait prédit, ils découvrirent les ruines d’une fantastique et ancienne technologie développée par les Lémuriens, les cousins de l’océan Pacifique des Atlantes. Ensembles, McKenzie et Destine localisèrent une puissante machine à dynamo à l’intérieur d’un labyrinthe de cavernes de glace. McKenzie comptait partager sa découverte avec ses marins et le monde, mais Destine, assoiffé de puissance, souhaitait garder celle-ci pour lui tout seul et déclencha un éboulement en tentant de creuser la glace pour libérer la machine. McKenzie put en réchapper mais Destine fut enterré avec la technologie lémurienne sans espoir d’être sauvé. Cependant, Destine découvrit alors le Casque du Pouvoir (en réalité la Couronne du Serpent métamorphosée) dans les ruines lémuriennes et le pouvoir mystique de l’objet le maintint en vie pendant des décennies, augmentant ses capacités au fil des ans.

Peu après le retour de McKenzie à bord de l’Oracle, des Atlantes prirent d’assaut le navire. Fen avait disparu depuis bien longtemps depuis son dernier rapport auprès de son père et celui-ci, inquiet, avait dépêché une troupe de soldats dirigée par l’ambitieux seigneur de la guerre Krang pour la ramener, de force si nécessaire. Malgré les protestations de Fen, les hommes de Krang tuèrent apparemment McKenzie et ramenèrent la princesse avec eux à Atlantis. Reprenant conscience quelques instants après le départ des Atlantes, McKenzie, blessé et à moitié conscient ordonna à ses hommes de partir à la recherche de Fen mais l’équipage paniqué de l’Oracle refusa de lui obéir et alluma les machines pour partir aussi vite que possible de la région, endommageant la cité atlante plus que jamais tandis que le bateau se frayait un chemin à travers la glace. Plus tard, la même année, Fen mit au monde un fils qu’elle baptisa Namora (« le Fils vengeur » en Atlante). Ayant la peau rose comme son père, Namor pouvait respirer aussi bien sous l’eau qu’à l’air libre et développa des pouvoirs bien au-delà des capacités normales des Atlantes ou des humains. Elevé comme héritier présomptif du trône atlante, Namor était particulièrement fier de son peuple maternel, n’éprouvant que condescendance vis à vis des hommes de la surface. Vers quatorze ans, deux paires d’ailettes poussèrent sur chacune des chevilles de Namor ; rapidement, le jeune homme découvrit que ces ailettes lui permettaient de voler dans l’air sans aucune assistance.

namor_2.jpg Namor grandit dans l’Atlantis antarctique, aux côtés de ses cousines Dorma et Namora et de ses cousins Byrrah et bien d’autres encore. A l’âge de seize ans, Thakorr avait réinstallé la famille royale atlante dans une cité sous l’océan Pacifique ; durant cette époque, Namor eut une liaison amoureuse avec une jeune adolescente de la surface, Sandra Pierce, qui conduisit à une alliance entre les Atlantes et de riches hommes d’affaires de la surface ; mais les deux liens connurent un terme brutal quand une pollution pétrolière ravagea la cité du Pacifique, renvoyant les Atlantes vers l’Antarctique.

namor_3.jpg En 1939, peu avant son dix-neuvième anniversaire, Namor rencontra Rod Nelson et Ev Carley, deux spécialistes des récupérations marines, dans leur combinaisons de plongée. Les prenant pour des robots, Namor les tua involontairement, puis apporta leurs corps devant Thakorr et Fen qui, envisageant une invasion venue du monde de la surface, envoyèrent Namor à la surface en mission de reconnaissance. Arrivant à New York, les explorations sans précaution de Namor déclenchèrent la confusion et l’hostilité des habitants de la ville, conduisant Namor à avoir un comportement encore plus destructeur. Ayant passé l’essentiel de sa vie sous l’eau, Namor ne remarqua pas le déséquilibre d’oxygène qui frappait son cerveau à cause de sa nature amphibie, combinée à une activité à l’air libre prolongée et épuisante. La femme policier Betty Dean réussit cependant à attirer l’attention de Namor vers l’Allemagne nazie, alors que se profilait la Seconde Guerre Mondiale. De manière impulsive, Namor se mit attaquer des navires nazis. Malgré son amitié avec Dean, cependant, Namor reprit rapidement ses habitudes brutales à New York. Bien qu’irrité par les autorités du monde de la surface, Namor n’avait aucun véritable grief à leur encontre ; même après avoir été arrêté par la police de New York, Namor sauva volontairement plusieurs vies durant une urgence. Malgré les efforts de Dean, au début de 1940, Namor fut jugé et condamné pour les dégâts et les morts causés par son insouciance. Namor se moqua de ce verdict, convaincu qu’il pourrait s’échapper dès qu’il le souhaiterait ; mais la police le drogua et tenta de l’exécuter sur la chaise électrique, ce qui, ironiquement, réveilla au contraire ses forces. Namor se lança alors dans les pires destructions jusque là, se heurtant avec le collègue policier de Dean, Jim Hammond, alias l’androïde appelé la Torche humaine. Namor finit par vaincre la Torche après une épique bataille mais celle-ci conduisit aussi les deux adversaires à se respecter mutuellement.

Après le retour de Namor à Atlantis, le New-Yorkais Luther Robinson conduisit une expédition en Antarctique afin de capturer le Prince des mers et empêcher ainsi de futures attaques, ignorant alors que Thakorr, ayant revu ses idées d’une probable invasion venue de la surface, avait ordonné à son petit-fils de se retenir de toute forme d’hostilités, au moins pendant un temps. Quand Robinson attaqua Namor, les Atlantes capturèrent plusieurs membres de l’équipage. Amusé par la situation, Namor, sur un coup de tête, s’arrangea pour que les prisonniers puissent s’échapper. Fen, impressionnée par le courage de la petite amie de Robinson, Lynne Harris, ordonna à un Namor réticent de l’enlever afin d’en faire son épouse ; cependant, Robinson put sauver son amie. De plus en plus impatient, Namor reprit ses interventions sur le monde de la surface durant la Seconde Guerre Mondiale. Contactant la Torche humaine, et son nouveau coéquipier, le jeune mutant Toro (Thomas Raymond), Namor unit ses forces au duo, aidant les forces militaires atlantes à combattre des navires de guerre nazis. Alors même que les Etats-Unis n’étaient pas encore entrés en guerre officiellement, la victoire de Namor et des deux Torches leur valurent une grande popularité à travers le pays, qui semblait prêt à oublier les anciennes agressions de Namor. Mais, toujours instable à cause du déséquilibre d’oxygène dans son cerveau, Namor enleva Robinson et Harris pour les ramener à Atlantis. S’attachant au couple, il leur permit de l’accompagner en France, où il empêcha les forces nazies d’utiliser un tunnel sous-marin pour envahir la Grande-Bretagne.

Les années de guerre

namor_4.jpg Malheureusement, au début de 1941, une attaque dévastatrice des forces de l’Axe ravagea Atlantis, et blessa sérieusement Thakorr. Namor, perturbé et inquiet pour son grand-père, assurant la régence en son nom, perdit tout le bénéfice de son intervention avec les Torches en enlevant le président américain Franklin Roosevelt, espérant obtenir de lui une alliance inconditionnelle des Etats-Unis. Namor fut alors poursuivi par le premier super-soldat américain, Captain América (Steve Rogers), dont les talents et l’honneur impressionnèrent fortement le Prince des mers. Quand des agents nazis tentèrent de mettre à leur tour la main sur Roosevelt pendant la bataille des deux surhumains, Namor et Captain mirent de côté leurs différences pour le sauver le président. Peu après cela, Namor ramenait Robinson et Harris de France, les obligeant de nouveau à vivre à Atlantis, mais Betty Dean prit la tête de Légion de Loyalistes paramilitaires pour les libérer.

Se rapprochant des Etats-Unis, Namor passa plusieurs semaines à voyager à travers le pays, à bord de « blitz-buggy » volant personnalisé, mais revint bientôt vers les affaires internationales, brisant le contrôle des nazis sur une autre civilisation sous-marine, les Druides de Rockhenge. Quand Atlantis subit de nouvelles dévastations dues au conflit, Namor convoqua un sommet de tous les peuples aquatiques, durant lequel Bathia, souverain d’une race vivant dans la Mer baltique, proposa non seulement de mettre un terme à la guerre mais de conquérir la surface. A cause de son déséquilibre en oxygène qui renforçait son impulsivité, Namor accepta la proposition et, avant de réaliser vraiment ce qu’il faisait, il lança une série d’attaques contre l’Allemagne, la Roumanie, la Grande-Bretagne, l’Italie et même les Etats-Unis, où il déclencha un raz-de-marée cataclysmique. Retrouvant la raison avec l’aide de la Torche humaine, Namor fut amnistié en honneur des services passés rendus aux Etats-Unis et aux Alliés et il démontra une fois de plus sa loyauté en sabotant une alliance que son oncle Daka avait formée avec l’Allemagne nazie et le Peuple-Phoque, l’un des anciens ennemis d’Atlantis. Après avoir acquis un titre d’amiral honoraire dans la marine américaine, pour avoir démantelé un réseau d’espions à Hawaï, Namor conduisit son peuple dans plusieurs campagnes contre les forces de l’Axe, y compris des raids contre la France de Vichy, la libération d’îles américaines envahies par l’ennemi et la résistance contre l’invasion japonaise de l’Australie et de la Californie. Namor partageant désormais son temps de manière égale entre les océans et le monde de la surface, sa santé s’améliora et il devint de moins en moins sujet à des réactions irrationnelles.

Quand les Etats-Unis entrèrent finalement en guerre en décembre 1941, Namor rejoignit ses anciens adversaires, Captain América et la Torche humaine, avec leurs jeunes coéquipiers respectifs, Bucky et Toro, pour former les Envahisseurs, affrontant alors le surhumain allemand appelé Master-Man (Wilhelm Lohmer). Peu après, Crâne rouge (Johann Schmidt) prit le contrôle mental de Namor et de ses coéquipiers, jusqu’à ce que Bucky – le seul membre resté libre des Envahisseurs – et ses nouveaux alliés de la Légion de la Liberté purent libérer les quatre héros. Quelques semaines plus tard, Namor aidait Toro à libérer la Torche humaine du contrôle d’un autre criminel, le Python (Emil Cullen), doté de membres serpentiformes. Namor partagea alors son temps entre les combats aux côtés des Envahisseurs, affrontant des ennemis tels que la Croix de Fer (Helmut Gruler), le traître atlante Merrano (alias U-Man), les Super-Axis et bien d’autres menaces, tout en menant des opérations en solo, menant les tanks amphibies atlantes contre les divisions nazies du désert du Sahara ; cependant, lors de l’une de ses absences, Fen renoua l’alliance initiée par Daka avec les nazis, dont la brutalité, selon elle, était un gage certain de victoire. Aidé de Captain América et de la Torche, Namor chassa les nazis d’Atlantis, ce qui tendit provisoirement ses relations avec sa mère. Namor, par la suite, fit échec à une tentative d’invasion japonaise de l’Inde, avec l’appui du héros local nommé Maru le Garçon-Eléphant ; puis il retrouva une nouvelle fois les Envahisseurs et d’autres héros américains pour une mission derrière les lignes ennemies mais dont les détails demeurent flous.

En août 1942, moins de trois ans après sa première action contre les nazis, Namor avaient infligé au moins 500 millions de dollars de dégâts pour la seule Allemagne. Après avoir piégé le saboteur appelé le Poignard (Bill Howard) alors qu’il servait sous couverture dans la marine américaine, Namor tenta la même ruse en infiltrant un sous-marin nazi, mais il fut alors accusé de trahison et obligé de combattre de nouveau la Torche humaine et Toro avant de réussir à prouver son innocence. Quand l’armée japonaise créa ses propres « navires banquises » afin d’imiter les vaisseaux de guerre atlantes, Namor détruisit à lui tout seul des douzaines d’appareils des forces de l’axe, sous-marins et avions, tuant des centaines sinon des milliers de combattants ennemis.

namor_5.jpg Tout en acceptant des missions pour les services secrets, Namor, n’ayant pas de véritable allégeance envers les nations en guerre, à l’exception d’Atlantis, aida aussi la résistance française et d’autres mouvements de résistance intérieure contre les nazis. Son nouveau plan d’infiltration fonctionna beaucoup mieux que le premier quand il persuada des dirigeants nazis qu’il s’était rallié à leur cause, avant d’attirer les navires allemands dans une embuscade tendue par les forces alliées. Il mit aussi un terme à l’utilisation par les Japonais de monstres marins mécaniques ou mutés lors des batailles navales avant d’empêcher le Maître des Zombies (Alan Heinman) d’animer des cadavres pour assassiner le président Roosevelt dans les Caraïbes ; puis il s’opposa aussi à une invasion extra-terrestre menée à la Barbade. Namor ne négligea pas non plus ses efforts au sein même des Etats-Unis, combattant le Culte de l’Espadon dans l’Ohio, Dents-de-Sabre (Sim Altona) en Californie et le Croc Jaune au Kansas. En Floride, le mystérieux Ogar des Océans défia Namor pour la souveraineté sur les mers mais ni les monstres de protoplasme d’Ogar, ni ses alliés nazis ne lui permirent de ravir le supposé titre de Namor. Durant la guerre et dans les années qui suivirent, Namor entretint des résidences à New York, en Floride, dans les Caraïbes et probablement ailleurs. Lui et Betty Dean prirent à l’occasion des vacances en amoureux mais leur liaison ne fut pas assez régulière pour perdurer.

Alors que la guerre touchait à sa fin en 1945, Namor et ses coéquipiers des Envahisseurs eurent à pleurer la disparition de Captain América et de Bucky, considérés morts après une ultime rencontre avec le Baron Heinrich Zemo, même si tous les deux devaient s’avérer bien en vie des décennies plus tard. William Nasland, jusque là connu sous le nom de l’Esprit de ’76, remplaça Captain, tandis que Fred Davis reprit le nom de Bucky. Après avoir protégé les intérêts atlantes lors de la conférence d’après-guerre de Potsdam, Namor rejoignit Nasland, Davis et les autres membres des Envahisseurs au sein d’une nouvelle équipe, baptisée l’Equipe des Gagnants. Quelques mois plus tard, Nasland lui-même périt lors d’une bataille avec l’androïde Adam-II et le rôle de Captain América fut alors repris par Jeff Mace, jusque là Patriot. Quand il ne combattit aux côtés de l’Equipe, Namor s’occupa en combattant des individus tels que le monstrueusement équipé Araignée (Tom Hendricks), la vampire Monica Welles et le costumé Gang des As.

Les épreuves

namor_11.jpg Au début de 1947, Namor retrouva sa cousine Namora quand le couple d’Atlantes chercha à se venger de Brian « Stoop » Richards et de son gang pour leur pillage d’Atlantis et le meurtre du père de Namora. Amphibienne comme Namor, Namora l’accompagna dans ses activités à la surface, l’aidant à arrêter l’incendiaire Firebrand (Damon Malone), les expérimentations humaines du Professeur Dev Mencha et les crimes du Viking, l’un des nombreux criminels costumés manipulés afin d’occuper les héros de l’époque, pour le compte de l’organisation secrète des Organisateurs. Quand l’Equipe des Gagnants se sépara en 1949 après la disparition ou la démission de ses membres, Namor cessa ses aventures à la surface et se consacra alors à Atlantis, promouvant une expansion pacifique. Aux alentours de 1951, un autre héros de la guerre, le Destructeur (Roger Aubrey) essaya, mais sans succès, de recruter Namor pour sa propre équipe de champions, le V-Battalion. Durant ces années, la force de Namor diminua et son pouvoir de vol disparut provisoirement.

Vers la fin de 1953, Namor aida Betty Dean à enquêter sur les disparitions de plusieurs bateaux ; remontant leurs traces, ils découvrirent une invasion de robots extra-terrestres. Malheureusement, quatre années passées uniquement sous les mers avaient ravivé le déséquilibre cérébral de Namor, qui se montra plus capricieux et colérique que jamais. En dehors d’une soudaine et brutale fixation anti-communiste, Namor fit preuve d’une remarquable violence envers une race de requins possédés par des extra-terrestres et encouragea les habitants d’un monde itinérant à voler l’eau de la Terre. Il fut même banni à deux reprises d’Atlantis, sous prétexte d’avoir placé les intérêts de la surface avant ceux d’Atlantis, une accusation partiellement confortée par ses interférences répétées avec les tentatives d’invasion de la surface menées par son cousin Byrrah. Après que celui-ci eut réussi à retourner les autorités de la surface contre Namor en envoyant un robot à son image commettre des crimes, le Prince des mers se soumit à un processus de rajeunissement mis au point par la technologie atlante et qui restaura ses pouvoirs à leur ancien niveau.

Vers la fin 1955, Namor conduisit une délégation atlante pour solliciter l’entrée de leur pays aux Nations Unies. Malheureusement, leur arrivée inattendue déclencha la panique et un homme ouvrit le feu sur les Atlantes. Le tir de l’homme rebondit sur la peau presque invulnérable de Namor et tua un passant, Guillaume Trufaut, qui décéda sous les yeux de sa fille Jacqueline. Découragé par cet incident, Namor mit à nouveau un terme à ses aventures de la surface. C’est peut-être durant cette époque, voire un peu plus tôt, que Namor engendra un fils, Kamar, avec une jeune Atlante qui fut par la suite assassinée par un ennemi non identifié. Afin de protéger son nouveau-né, Namor l’envoya, avec réticences, en sécurité dans une petite colonie arctique.

Presque trois ans plus tard, peu après la naissance de la fille de Namora, Namorita (en réalité son clone), Namor partit enquêter sur une série d’attaques conduites contre Atlantes et fit face à Paul Destine, désormais le surhumain totalement appelé Destin. Ce dernier prit le contrôle de l’esprit de Namor et le renvoya, en volant, à New York, le privant de ses souvenirs et troublant son esprit, puis détruisit Atlantis avant de se replonger en animation suspendue. Excepté une brève période où il fut contrôlé mentalement par Griffe jaune en 1961, Namor vécut pendant plusieurs décennies comme un alcoolique sans nom et amnésique. Il se lia d’amitié à d’autres parias de la société, comme les vagabonds « Sunshine » Mary et John Mahoney (dont Namor sauva la vie menacée par Norman Osborn et les Enforcers – Fancy Dan, Montana et Ox) ; mais Namor demeura une sorte d’élément étranger, même au milieu des déshérités à cause de son manque persistent de souvenirs et de son esprit en permanence embrumé. Le groupe subversif Hydra tenta brièvement de recruter Namor mais les agents de l’organisation ne purent contenir l’amnésique, même si leur nouvel allié, le Fixer (Norbert Ebersol) les aida à échapper à la colère de Namor.

Le retour du prince

namor_6.jpg Ces dernières années, Johnny Storm, la Torche humaine des Quatre Fantastiques depuis quelques mois, s’aventura dans le Bowery, à New York, après une querelle avec ses coéquipiers. Reconnaissant Namor, la Torche l’emmena jusqu’au port de la ville et le jeta dans l’océan, ce qui réveilla une partie, mais pas tous, des souvenirs de Namor. Se précipitant vers un avant-poste atlante, Namor le découvrit détruit, repérant des radiations venues de la surface et apprit également la destruction de l’Atlantis antarctique ; n’ayant aucun souvenir de Destin, il reprocha ce désastre au monde de la surface. Ayant maintenant passé presque la moitié de sa vie à la surface, Namor était devenu presque fou suite à tous les traumatismes subis. Il conjura la créature marine monstrueuse nommée Giganto et attaqua New York avec une furie sans comparaison même avec ses attaques les plus violentes de sa jeunesse. Les Quatre Fantastiques purent tuer Giganto et repoussèrent l’attaque de Namor, mais pas avant qu’il n’ait été séduit par la beauté et le courage de la sœur de la Torche, Sue Storm, alias l’Invisible (qui allait devenir Sue Richards, et changer de nom de code pour la Femme-Invisible).

Après d’infructueuses nouvelles tentatives contre les Fantastiques – dont une brève alliance avec le monarque latvérien le Dr Fatalis (Victor von Fatalis) ainsi que le rachat d’une société de production cinématographique – Namor découvrit, au cœur de l’Atlantique, une cité de survivants atlantes, parmi lesquels il retrouva Dorma. Namor promit de venger les crimes contre Atlantis en conquérant le monde de la surface, envoyant ses légions vers la plupart des nations maritimes et menant personnellement l’invasion de New York. Bien que les forces atlantes triomphèrent en rencontrant peu de résistance sur de nombreux fronts, les Quatre Fantastiques résistèrent à l’invasion new-yorkaise de Namor et quand l’Invisible fut blessée lors des assauts, le Prince des mers mit en jeu sa victoire pour lui fournir des soins médicaux, s’aliénant l’ensemble de son peuple au point que la plupart d’entre eux l’abandonnèrent. Envisageant de réviser ses projets de conquêtes, Namor s’associa à l’incroyable Hulk (Bruce Banner) pour combattre les Avengers mais se retrouva esseulé quand Hulk retrouva sa forme humaine. S’échappant, Namor se rendit vers l’Arctique où il découvrit une personne gelée dans la glace et qui faisait l’objet d’adoration de la part d’une tribu d’Inuits ; furieux de ses récents échecs, il projeta ce bloc de glace dans la mer, sans réaliser que la personne prise au piège n’était autre que son ancien coéquipier et ami Captain América. Alors que les Avengers, à la poursuite de Namor, retrouvaient et ranimaient le héros de la Seconde Guerre Mondiale, Namor formait une nouvelle alliance avec Vuk, un extra-terrestre de la race des D’Bari, avec lequel il tendit une embuscade aux héros. Mais Captain, sa mémoire encore embrumée après un si long sommeil, libéra ses nouveaux alliés et aida à la défaite de Vuk et du Prince des mers, sans qu’aucun des deux anciens membres des Envahisseurs ne reconnut l’autre.

Après avoir réussi à rallier ses sujets auprès de lui, Namor forma une brève alliance avec Magnéto et sa Confrérie des Mauvais Mutants, affrontant alors les X-Men, mais son intérêt envers ses ennemis de la surface diminua brusquement quand Atlantis dut faire face à une invasion de hordes venues du nord de l’océan Atlantique et conduites par Attuma le Barbare. Sans que Namor ne s’en doutât à l’époque, Dorma recruta l’aide des Quatre Fantastiques pour soutenir Atlantis et Namor ; Attuma fut repoussé, mais il devait revenir à de nombreuses reprises pour assouvir ses désirs de conquêtes. Déterminé à résoudre ses différents avec le monde de la surface, Namor se rendit à New York et se laissa arrêter afin de pouvoir passer en jugement et, ainsi, exposer ses propres griefs en public, prenant alors Matt Murdock (alias Daredevil) comme avocat. Durant son absence, le seigneur de la guerre Krang se rebella contre le règne de Namor et s’empara du pouvoir à Atlantis, obligeant Dorma à devenir sa complice. Quand Namor, en plein tribunal, apprit ces développements, il quitta son procès, s’exposant à de nouvelles charges, malgré l’intervention de Daredevil et les efforts de ce dernier de le dissuader de partir. Namor se rendit à Atlantis mais fut vite capturé et emprisonné ; libéré par Dorma, il entreprit une quête afin de démontrer sa légitimité comme souverain en obtenant le Trident de Neptune, le symbole des empereurs atlantes. Après avoir combattu de nombreuses menaces et sauvé Dorma des Sans-Visages – auxquels Krang l’avait condamnée en découvrant qu’elle avait aidé Namor – Namor reçut la bénédiction de Neptune lui-même et put chasser Krang, reprenant son trône et officialisant son amour pour Dorma ; Krang fut condamné à l’exil et devait, comme Attuma, revenir plusieurs fois tenter de se venger de Namor et reprendre le trône d’Atlantis.

namor_7.jpg Ailleurs, Paul Destine se réveillait une nouvelle fois après des décennies d’animation suspendue et attira Namor afin de le vaincre et l’humilier à nouveau ; mais Destin, désormais totalement dément, se tua lui-même en sautant, sans l’aide du Casque du pouvoir, du haut d’un immeuble. S’emparant du Casque, Namor découvrit alors sa véritable nature et, influencé par elle, faillit lancer un nouvel assaut contre New York, avant d’en être dissuadée par une Betty Dean vieillissante. Quand Namor regagna Atlantis, l’Ancien Dieu Set utilisa la Couronne comme conduit afin de posséder Dorma, avant que Naga, le dément souverain de la Lémurie, ne s’empara de l’objet mystique. Presque tué par le tyran, Namor fut sauvé par le héros lémurien Karthon qui tua Naga et aida Namor à enfouir la Couronne au cœur d’une profonde fissure abyssale. Namor fut alors capturé par l’extra-terrestre Dynorr le Traqueur, des Alpha-Centauriens, qui, après s’être allié avec le prêtre atlante renégat Kormok, scella les membranes de filtre d’oxygène des poumons de Namor, le rendant incapable de respirer sous l’eau et, a fortiori, de régner sur Atlantis. Après avoir utilisé pendant des semaines une machine pour rester dans son élément naturel, Namor fut ramené à la normale grâce à un scientifique atlante, Ikthonn. Peu après, Namor affronta le démoniaque Sans-Visage aux côtés du Dr Strange (Stephen Strange), le protecteur mystique de la Terre. A cette époque, Namor s’était également lié d’amitié à l’Inhumain Triton et à l’océanographe Walter Newell, également connu sous le nom de Stingray.

namor_8.jpg Namor se consacra ensuite de nouveau aux intérêts de son royaume et demanda à Dorma de l’épouser et devenir sa reine. Peu avant la cérémonie cependant, Dorma fut emprisonnée et remplacée par une nouvelle ennemi de Namor, la demi-Lémurienne Llyra, même si l’imposture de celle-ci ne put invalider le mariage de Namor et Dorma selon les lois atlantes. Furieuse, Llyra prit la fuite et Dorma trouva la mort en sauvant Namor d’une attaque de Llyra, conduisant le Prince des mers à abdiquer son trône. Namor renouvela son association avec le Dr Strange, ainsi que le désormais moins versatile Hulk, afin de former le groupe non officiel des Défenseurs, bientôt rejoints tous les trois par l’extra-terrestre appelé le Surfeur d’argent ; ce dernier avait déjà été allié à Namor et Hulk quelques semaines plus tôt, formant les éphémères « Trois Titans » afin d’empêcher un désastre de frapper la planète. Namor retrouva peu après son père, Leonard McKenzie, mais les ennemis de Namor, Llyra une nouvelle fois avec le Requin-Tigre, retrouvèrent leurs traces à tous deux et tuèrent McKenzie. Attiré dans un piège par son cousin Byrrah, Namor rencontra alors la fille de Namora, Namorita, qui avait passé des décennies sous la tutelle de Llyra et était désormais à un âge comparable à l’adolescence humaine. Au milieu de cette tourmente émotionnelle, Namor fut contacté par Iron-Man (Tony Stark) afin de le rejoindre lui-même, le Dr Strange, Mr Fantastic (Reed Richards) des Quatre Fantastiques, Flèche noire (le souverain des Inhumains) et le Professeur X, chef des X-Men, pour former une cabale secrète surnommée les Illuminati, afin de surveiller et, éventuellement, manipuler les menaces liées à la communauté surhumaine de la Terre. Acceptant la proposition, Namor rencontra alors les autres membres du groupe de manière périodique au cours des années qui suivirent, comme lorsque Mr Fantastic sépara les Gemmes de l’Infini entre eux-mêmes afin d’en assurer la protection et la surveillance, confiant à Namor la Gemme du Temps. Néanmoins, Namor demeura sceptique envers les véritables intentions d’Iron-Man, ce qui contribua peut-être à son retour sur le trône d’Atlantis et le renouvellement d’un programme, initiée à l’origine durant ses années d’amnésie, d’implantation d’agents atlantes dormants dans la société de la surface.

L'abdication

Peu après, Namor confia la garde de Namorita à Betty Dean, mais le dément Dr Hydro les enleva peu après toutes les deux, ainsi que l’ensemble des passagers d’un avion, pour les soumettre à un gaz mutagène, qui transforma Dean et les autres humains en des créatures amphibiennes couvertes d’écailles vertes, bientôt simplement appelés les Amphibiens. Une fois Hydro défait, Namor proposa à ces individus de s’installer au cœur de la société atlante mais, se sentant mis à l’écart par les Atlantes, ils décidèrent de se réinstaller sur la base de leur ancien geôlier, l’Hydro-Base, qui devint également le centre de recherches de Stingray. Bien qu’occupé par ses responsabilités croissantes, Namor continua à partager son temps avec les Défenseurs, comme lorsque Dormammu et Loki manipulèrent ces derniers afin de combattre les Avengers. Lors de cet affrontement, Namor, qui avait désormais retrouvé ses souvenirs de la guerre, affronta Captain América mais les deux équipes finirent par s’allier pour vaincre leurs ennemis communs et se séparèrent en bons termes, amenant Namor et Captain América à renouer leur ancienne amitié.

namor_9.jpg Plus tard, alors qu’il affrontait l’Atlante muté Orka et son alliée de l’époque Virago, Namor libéra accidentellement un gaz toxique dans les eaux, plongeant la quasi totalité des Atlantes en animation suspendue et rendant Namor lui-même incapable de respirer l’oxygène de l’eau. Mr Fantastic donna alors un uniforme à Namor capable d’assurer artificiellement ce que son corps n’était plus à même de faire naturellement. Poursuivant Krang et ses alliés de l’Escouade des Serpents, Namor s’allia à Captain América (qui utilisait à l’époque l’identité du Nomade) pour vaincre les criminels et récupérer la Couronne du Serpent dont ils s’étaient emparés. Peu après cela, l’Hydro-Base fut envahie par Attuma, le Requin-Tigre et le Dr Lemuel Dorcas, qui assassina Betty Dean quand celle-ci s’interposa entre Namor et un rayon d’énergie tiré par le scientifique criminel. Furieux, Namor se résolut à s’allier au Dr Fatalis afin de libérer les autres Amphibiens et, ensembles, ils triomphèrent des envahisseurs, tuant Dorcas au cours de la bataille. Cependant, Fatalis exigea de Namor la poursuite de leur alliance, menaçant les vies des Atlantes comateux et prétendant pouvoir les ranimer. Quand Fatalis se retrouva occupé par ses propres soucis, Namor s’allia avec le nouveau héros appelé le Suaire pour fuir le domaine du tyran, puis combattit aux côtés des Avengers contre Attuma et ses hordes. Namor et Fatalis se retrouvèrent de nouveau côté à côté quand ils s’associèrent à Captain América pour faire échec aux derniers projets en date de Crâne rouge de dominer le monde. Finalement, Fatalis tint parole et guérit les Atlantes, avant de restaurer la capacité de Namor à respirer l’eau sans aide extérieure ; après un ultime combat contre Krang, les deux alliés se séparèrent. Peu après, Namor fut contacté par Emma Frost, qui cherchait à recruter le Prince des mers pour le compte de Sebastian Shaw qui recherchait un roi blanc pour son nouveau Cercle intérieur du Club des Damnés. Cependant, Namor et Frost nouèrent une liaison et envisagèrent de se retourner contre Shaw. Mais celui-ci, avec quelques Sentinelles et l’aide de son assistante Tessa fit échec à leurs projets, effaçant les souvenirs de Frost relatifs à cet épisode tandis que Namor repartait pour Atlantis, sans oublier pour autant les torts commis par Shaw à son égard.

Quelques mois plus tard, Namor retrouva apparemment Dorma bien vivante ; celle-ci le poussa à attaquer le monde de la surface une fois de plus mais cette femme se révéla n’être qu’un imposteur, un vieil ennemi des Défenseurs appelé Nébulon, dont la duplicité choqua profondément le Prince des mers. Namor envisagea brièvement une liaison avec sa coéquipière des Défenseurs appelée la Valkyrie (Brunhilde) mais demeurait hanté par les souvenirs de sa bien-aimée Dorma. Quelques semaines plus tard, lui et les trois autres membres fondateurs des Défenseurs furent manipulés par les mystérieux Tribunali afin de croire que le maintien de leur alliance conduirait à des événements qui détruiraient le monde. Avec regret, les quatre Défenseurs se séparèrent, remplacés par une nouvelle équipe, moins puissante. Alors qu’il s’allia à une nouvelle équipe, Alpha Flight, Namor rencontra l’amphibienne extra-terrestre Marrina, qu’il ramena avec lui à Atlantis après avoir vaincu leur ennemi, le Maître ; à Atlantis, son état d’esprit troublé l’empêcha de bien s’occuper des besoins de son peuple. Alors que ses sentiments envers Marrina se renforçaient, Namor, lors d’une seconde tentative pour intégrer Atlantis aux Nations Unies, poursuivit Jacqueline Trufaut, sans se douter qu’elle était la fille de l’homme mort en 1955 lors de la première tentative de Namor. Recrutant plusieurs Atlantes déshérités négligés par le régime de Namor, Trufaut les équipa d’artefacts mystiques et se transforma elle-même en une violente créature marine. Triomphant d’elle, Namor revint à Atlantis mais découvrit que ses conseillers lui demandaient d’abdiquer ; reconnaissant ses propres échecs, Namor accéda à leur demande et partit en exil sur l’Hydro-Base.

namor_10.jpg Cherchant une nouvelle orientation dans son existence, Namor accepta l’invitation de Captain América de rejoindre les Avengers mais, après avoir fait face au Beyonder puis au Conseil des Kangs, Namor fut rappelé à Atlantis. Profitant de l’absence du Prince des mers, Attuma avait enfin réussi à conquérir la ville, faisant prisonnier Marrina. Aidé des Avengers et d’Alpha Flight, Namor libéra Marrina qu’il épousa peu après ; acclamé par des réfugiés atlantes qui fuyaient le régime d’Attuma, Namor fonda le nouveau royaume de Déluvia, dont il devint le souverain, faisant de Marrina sa reine. Quand les Olympiens attaquèrent les Avengers, Neptune fut envoyé par son frère Zeus enlever Namor ; celui-ci, avec les Avengers, put s’échapper mais, à cause de l’attitude de Neptune, les Atlantes de Déluvia rejetèrent Namor à son retour. Une fois de plus, mais cette fois en compagnie de Marrina, Namor trouva refuge auprès des Avengers. Peu après, Marrina se transforma en un gigantesque serpent de mer, le Léviathan. Quand les Avengers se révélèrent incapables d’arrêter le Léviathan ou de rendre son apparence humaine à Marrina, Namor, le cœur déchiré, utilisa le Glaive d’ébène de son coéquipier le Chevalier noir (Dane Whitman), pour frapper son épouse, apparemment tuant celle-ci et, à défaut de la guérison, lui apporta ainsi le repos. En Atlantis, Attuma s’alliait avec Llyra et le Déviant Ghaur, afin de ramener Set sur Terre ; Namor sembla trouver à son tour la mort en affrontant des terroristes d’Hydra manipulés par le trio. Mais, lorsque les Avengers, les Fantastiques et d’autres héros menèrent l’assaut final contre Ghaur, Llyra et même Set, Namor réapparut, participant avec eux à l’ultime bataille. Peu après, au cours des Actes de Vengeance, une conspiration de cerveaux criminels, Namor se retrouve brièvement sous l’influence mentale du Contrôleur, lui-même alors un agent de Crâne rouge, et affronta une nouvelle fois Captain América. Cependant, avec l’aide du Dr Pym, Captain put libérer Namor du disque de contrôle et le Prince des mers retrouva sa liberté. Néanmoins, toujours considéré mort par la plupart des gens, Namor commença une époque d’errances et plongea progressivement dans la dépression et la folie. C’est alors que le scientifique Caleb Alexander, que Namor avait sauvé durant l’enfance de celui-là, se mit à suspecter que nombre de troubles psychologiques de Namor étaient dus au déséquilibre en oxygène de son cerveau ; ayant mis au point un traitement contre ce problème, il entra en contact avec le Prince des mers et réussit à le soigner, permettant à Namor de connaître dès lors une véritable stabilité émotionnelle. Pour la première fois de sa vie, Namor comprit que ce problème physiologique était à l’origine de bien de ses maux.

L'homme d'affaires

namor_12.jpg Déterminé à préserver son peuple et les océans même sans être le souverain d’Atlantis, Namor utilisa une fortune engloutie sous les eaux pour créer, par le truchement de Caleb Alexander et sa fille Carrie, la société Oracle Incorporated, une société privée dont le principal objectif était de s’occuper des problèmes environnementaux qui avaient si souvent pénalisés Atlantis. Cependant, peu après son installation comme directeur d’Oracle, Namor fut contraint de révéler qu’il était en vie quand une bombe d’un terroriste explosa à bord d’un pétrolier de sa société, obligeant Namor à intervenir directement pour protéger New York. Peu après, il perdit ses ailettes en combattant un monstre constitué de nombreux déchets polluants. Quand il se retrouva, par hasard, de nouveau aux côtés du Dr Strange et de Hulk, Namor combattit le sorcier Shanzar ; bien que le Sorcier suprême eut découvert que les prétentions des Tribunali sur la destinée apocalyptique des Défenseurs étaient une supercherie, Namor préféra poursuivre seul ses propres affaires. Avec l’aide de Namorita, et également de Jim Hammond, son ancien coéquipier des Envahisseurs la Torche humaine, Namor, toujours à la tête d’Oracle Inc., fit face à un procès longtemps retardé qui exonéra Namor de ses attaques passées, Namor accompagna Namorita à Atlantis où il sembla une nouvelle fois que Dorma était revenue à la vie ; cependant, cette Dorma ne se révéla être qu’un clone sans esprit de sa défunte épouse créée par le généticien atlante exilé Vyrra, qui révéla, à cette occasion, que Namorita elle-même n’était que le clone de sa mère.

Après avoir démenti le décès supposé du héros Iron-Fist (Daniel Rand), Namor se rendit dans le domaine extradimensionnel de K’Un-L’Un et y sauva le vrai Iron-Fist. Revenu avec ce dernier sur Terre, Namor enquêta sur un projet d’invasion des H’Ylthri, la race végétale originaire de K’Un-L’Un. Alors que le Prince des mers combattait Wolverine, prisonnier et asservi par les H’Ylthri, l’ennemi d’Iron-Fist nommé Maître Khan, responsable de la fausse mort de Rand, effaça tous les souvenirs de Namor, comme Destin l’avait fait des décennies auparavant, puis le téléporta au loin. Namor réapparut ainsi dans le nord-ouest des Etats-Unis et, sa mémoire revenant progressivement, fut finalement retrouvé par Namorita, grâce au lien mental qu’ils partageaient. Peu après, alors qu’il avait été enlevé par le Dr Fatalis, il fit face à une nouvelle résurrection quand sa mère Fen réapparut apparemment en vie et en bonne santé. Les trois se retrouvèrent à leur tour prisonniers de Khan qui, adoptant l’apparence de Namor, vendit une grande part des biens d’Oracle Inc. ; mais Namor réussit à briser sa prison et, de nouveau libre, put tuer Khan. Namor regagna alors Atlantis avec « Fen » mais celle-ci se révéla bientôt être la reine maléfique Artys-Gran, qui – ayant changé de corps avec en 1958 – était désormais partie prenante dans la conquête d’Atlantis par les Morts Sans Pardon, une ancienne race qui avait harcelé Atlantis des milliers d’années auparavant. Namor fut bientôt tué par Suma-Ket, l’époux d’Artys-Gran, mais Neptune le ramena à la vie, restaurant ses ailettes et lui donnant une armure sacrée de ses ancêtres. Avec plusieurs alliés, Namor affronta les serviteurs monstrueux des Morts tandis que la vraie Fen, piégée dans le corps d’Artys-Gran, ralliait les Atlantes pour qu’ils rejoignent son fils dans la bataille contre les Morts. Même si Artys-Gran et nombre de ses sujets furent tués, Fen trouva également la mort, en sacrifiant sa vie pour sauver celle de son fils.

namor_17.jpg Suite à l’apparent décès de Mr Fantastic, Namor rejoignit les autres Fantastiques dans leurs aventures, espérant enfin conquérir le cœur de Sue Richards. Mais Llyra tira partie de la situation en adoptant l’apparence de la Femme-Invisible avant de séduire Namor ; elle se prétendit alors enceinte de lui, d’un enfant qui était en fait celui du petit-fils de Leonard McKenzie, Leon. Après que Vyrra eut aidé Llyra à accoucher puis eut fait artificiellement vieillir l’enfant jusqu’à l’âge adulte, le fils de la demi-Lémurienne, Llyron, s’empara du trône d’Atlantis au détriment de son père. Vers la même époque, Namor s’associa avec Stingray et d’autres afin de bâtir Hydropolis, une cité sous-marine habitée à la fois par des Atlantes et des hommes de la surface et consacrée à la recherche scientifique et aux échanges culturels. Namor, Stingray et d’autres alliés aquatiques formèrent même brièvement l’équipe informelle des Deep Six mais se séparèrent peu après leur seule aventure.

Ni Namor, ni Llyron ne purent empêcher la plus grande tragédie jamais connue par Atlantis quand la fée Morgane força l’émergence d’Atlantis à la surface, tuant la moitié de sa population au cours du processus. Quittant peu après les Quatre Fantastiques quand Mr Fantastic se révéla être en vie, Namor les rejoignit peu après eux, les Avengers et d’autres héros afin de combattre l’entité psychique Onslaught. Suite à la défaite de ce dernier, Namor et ses alliés furent téléportés sur un monde à l’image du leur – créé par Franklin Richards dans les derniers instants de la bataille contre Onslaught et qui serait plus tard baptisé la Contre-Terre – afin d’y vivre une version altérée des événements passés jusqu’à leur retour sur Terre quelques mois plus tard. Parce qu’il avait régressé à son état antérieur, lié à son déséquilibre en oxygène du cerveau, sur la Contre-Terre, le subconscient de Namor rejeta brièvement la personnalité plus mûre qu’il avait développé, conduisant même à une incapacité psychosomatique à respirer dans l’eau. Le Dr Strange aida à stabiliser la psyché de Namor avec le mystique Talisman d’Abraxas mais Namor le rejeta sur un coup de tête après avoir appris qu’Atlantis était dirigé par le seigneur de la guerre Keerg, qui prétendait agir sur les ordres de Namor. Aidé de Captain América, d’Iron-Man et d’autres, Namor put dévoiler la tromperie de Keerg aux autres Atlantes, surmontant son problème respiratoire au cours des événements. Lors de la disparition de Namor vers la Contre-Terre, Jim Hammond avait utilisé Oracle Inc. pour fonder une nouvelle incarnation des Héros à Louer, dans le but de pallier la disparition des héros durant la bataille d’Onslaught ; après avoir de nouveau obtenu la loyauté de la plupart des Atlantes avant de soigner son peuple d’une épidémie, Namor vendit toutes ses actions d’Oracle Inc. pour se consacrer uniquement à la protection d’Atlantis et au bien-être de son peuple.

La chute d'Atlantis

La vie de Namor se compliqua quelque peu quand un vieil ennemi des Défenseurs, Yandroth, le lia mystiquement au Dr Strange, à Hulk et au Surfeur d’argent par le biais d’une malédiction qui provoquait leur réunion dès l’apparition d’une menace mondiale d’importance. Reformant à cette occasion les Défenseurs, Namor fut renversé une nouvelle fois par Attuma qui profita de ses disparitions régulières pour prendre son trône ; avec l’aide des Défenseurs, le Prince des mers put cependant récupérer celui-ci, triomphant d’Attuma et de ses lieutenants. Le quatuor des Défenseurs des origines fut toutefois peu à peu corrompu par la malédiction et chercha alors à conquérir le monde sous le nom de l’Ordre, avant de réussir à échapper à l’influence de leur ennemi avec l’aide des autres Défenseurs, de plusieurs héros et surtout la magie de Gaea. Retrouvant les Avengers pour faire face à une nouvelle crise mondiale provoquée par le nouveau Scorpio et l’entité cosmique appelée l’Intermédiaire, Namor se vit proposer par Captain América de réintégrer le groupe mais le Prince des mers, cette fois, déclina la proposition. Namor rejoignit une nouvelle équipe quand son implication avec une nouvelle incarnation des Envahisseurs l’amena à proclamer protectorat atlante, la nation de la surface du Mazikhandar. Cependant, le groupe se sépara rapidement suite aux assauts de l’organisation Axis Mundi, secrètement financée par Crâne rouge. Llyron, de son côté, forma sa propre organisation terroriste, les Cinq Brasses, afin d’attaquer aussi bien Atlantis que le monde de la surface au nom d’une faction religieuse extrémiste d’Atlantes, At’la’tique. Mais, après avoir été successivement vaincu par Namor puis les Thunderbolts, la colonie de Llyron fut infectée par une épidémie radioactive, déclenchée par l’Homme-Radioactif (Chen Lu), neutralisant le groupe pendant un certain temps.

namor_14.jpg Suite à plusieurs querelles avec les autres Illuminati concernant le bannissement de Hulk de la Terre, Namor cessa de nouveau toute activité à la surface mais sa complaisance relative fut interrompue quand une confrontation entre les New Warriors de Night-Thrasher (Dwayne Taylor) et plusieurs criminels surhumains s’acheva par la mort de plusieurs centaines de personnes, parmi lesquelles Namorita. Alors que le gouvernement américain réagissait en adoptant le Superhuman Registration Act (SRA), obligeant tous les surhumains à se faire enregistrer, Namor activa une cellule d’agents dormants atlantes aux Etats-Unis pour se concentrer sur le meurtrier, Nitro, qui fut capturé et emprisonné à Atlantis, malgré l’intervention de Wolverine qui traquait également l’Homme-explosif. Alors que la communauté héroïque américaine se livrait à une « Guerre civile » au sujet du SRA, Namor comprit les dangers d’un pays où les surhumains seraient aux ordres des autorités et tenta de convaincre la Panthère noire (T’Challa), souverain de la nation africaine du Wakanda, de prendre la tête d’une opposition internationale à l’enregistrement des surhumains. Durant le conflit, Iron-Man (Tony Stark) orchestra une attaque contre les intérêts atlantes, commençant par éliminer les autres agents infiltrés par Namor des années auparavant, afin de mettre au terme aux conflits intérieurs des Etats-Unis ; cependant, Namor demeura dans l’ignorance des détails des actions de l’Avenger en armure. Lors de l’affrontement final de la Guerre civile, Namor se rallia aux Secret Avengers de Captain América contre les héros légalistes d’Iron-Man ; cependant, Captain América renonça lui-même au combat en constatant la désapprobation des New-yorkais et se laissa arrêter. Quelques semaines plus tard, il participait aux funérailles privées du héros – assassiné sur les marches du tribunal où il était conduit – dans l’Antarctique, promettant aux autres participants que personne ne viendrait profaner le site.

Plus tard, Namor apprit qu’une cellule non autorisée d’agents dormants atlantes aux Etats-Unis et dirigée par son fils oublié Kamar avait décimé Bentonville, au Kansas, avec l’aide des pouvoirs de Nitro, dans le but de déclencher une guerre avec les Etats-Unis. Bien que Namor put arrêter Kamar et ses hommes, le SHIELD, désormais dirigé par Stark, insista sur une surveillance constante d’Atlantis, contraignant Namor à évacuer la cité avant de la détruire en utilisant les pouvoirs explosifs de Nitro. Cherchant même à simuler sa propre mort, Namor laissa derrière lui le cadavre de Kamar dans les ruines. Eparpillant son peuple à la surface de la Terre, faisant d’eux une race entière d’agents dormants, Namor forma de son côté une alliance avec le Dr Fatalis, installant un contingent de soldats atlantes dans la nation de Latvérie. Namor révéla que sa mort n’était qu’une ruse en apparaissant à San Francisco, en Californie, pour y faire face aux autorités locales ; il utilisa alors une technologie atlante afin de créer un immense raz de marée qu’il put immobiliser à quelques mètres des côtes. Finalement, Anthème, le chef de l’équipe de surhumains de Californie, l’Ordre, persuada Namor de retirer la barrière et Namor se livra volontairement sous l’autorité des Quatre Fantastiques. Il fut cependant rapidement libéré et, peu après, rejoignit la « Cabale » de Norman Osborn, une réunion de conspirateurs surhumains, reflet noir des Illuminati dissous, au sein de laquelle il retrouva le Dr Fatalis ; cependant, dès le début, il y forma une alliance secrète avec Emma Frost, elle aussi membre de la Cabale et qui avait retrouvé tous ses souvenirs de son ancienne liaison avec Namor, se préparant tous deux à former un front uni contre Osborn. Jouant le jeu, Namor rejoignit alors les Dark X-Men d’Osborn, uniquement le temps d’aider Cyclope (Scott Summers), chef des X-Men historiques, à mener à bien ses propres plans pour la défense des mutants. Avec Frost, il aida à libérer les mutants capturés par les forces d’Osborn, avant de gagner l’Astéroïde M, devenu le nouveau refuge des mutants choisis par Summers, sous le nom d’Utopia. Quand Osborn attaqua avec ses Avengers et ses X-Men, Namor affronta Sentry, lui tenant tête le temps que Frost puisse le manipuler mentalement pour libérer Void. Face à la communauté mutante unie derrière Cyclope, Osborn fut contraint de battre en retraite, tandis que Namor demeurait aux côtés des X-Men, rejoignant effectivement leurs rangs.

Le paria

namor_19.jpg Avec sa mémoire restaurée, Frost proposa à Namor de prendre leur revanche sur Shaw et ses manœuvres passées, lui promettant de l’aider à tuer l’industriel mutant contre la promesse de soutenir la cause mutante. Namor acceptant l’offre, Frost utilisa ses pouvoirs télépathiques pour faire venir Shaw au manoir du Club, où il tomba dans un piège fait d’illusions télépathiques ; en même temps qu’elle le maîtrisait, Frost manipula aussi télépathiquement Namor, lui faisant croire qu’elle le tuait, alors qu’elle se contentait de l’emprisonner dans les geôles les plus profondes d’Utopia. Namor et les X-Men découvrirent peu après que l’île d’Utopia s’enfonçait lentement dans l’océan ; pour régler le problème de manière permanente, Magnéto conçut avec Namor un plan pour construire une colonne de soutien de l’île, colonne qui servirait également de refuge aux Atlantes éparpillés à travers les océans, renforçant ainsi l’alliance entre mutants et Atlantes, qui furent bientôt des centaines à vivre sous Utopia. Namor aida les X-Men à défendre leur nouvelle demeure quand Bastion et ses Sentinelles attaquèrent l’île, avant d’être finalement repoussé par les mutants coalisés. Lorsque le vampire Xarus mena la nation vampire unie à San Francisco pour convertir les X-Men, Namor fut envoyé par Cyclope récupérer la tête de Dracula, afin de provoquer une scission chez les forces ennemies. Pour cela, Namor dut combattre les Aqueos, des vampires aquatiques, dont il découvrit que le chef n’était autre que son grand-père, Thakorr, transformé en vampire quelques instants avant la chute d’Atlantis en 1958. Les Aqueos, en réaction, attaquèrent la nouvelle colonie atlante d’Utopie, dont Namor assura la défense, aux côtés de la jeune mutante Loa (Alani Ryan), devenue capable de respirer sous l’eau grâce à une Amulette magique atlante. Finalement, vampires et Aqueos connurent une défaite sans ambiguité et Namor fut de nouveau acclamé comme un sauveur par son peuple.

Après avoir étudiée Loa, le Dr Némésis arriva à la conclusion que l’amulette avait changé de manière permanente la physiologie de la jeune mutante, désormais capable de vivre sous l’eau sans l’aide de cette amulette mais au prix de sa capacité à respirer à l’air libre. Peu après, des spectres jaillirent de l’amulette, emmenant Namor directement en Enfer, probablement parce que les barrières dimensionnelles venaient d’être affaiblies par le propre séjour infernal de Wolverine. Là, Namor dut affronter les Rois de l’Ancienne Atlantis alors que X-Men et Atlantes cherchaient un moyen de sauver leur ami. Ils reçurent alors l’aide inattendue du Dr Fatalis, qui ne tarda pas à se retourner contre eux, même si Namor réussit à revenir dans la dimension terrestre. Là, Namor dut faire face à une nouvelle rébellion, conduite par Krang et son allié Selach ; cependant, Krang abandonna rapidement Selach pour rallier Namor et Selach fut vaincu ; ce faisant, la dernière conquête de Namor, Abira, dut devenir la nouvelle Logomancienne royale pour remplacer celui assassiné, un processus qui la privait de toute forme d’émotions. Lorsque Skadi libéra le maléfique dieu de la peur d’Asgard, Cul le Serpent, celui-ci conjura sur Terre ses lieutenants, les Dignes, au moyen de marteaux mystiques. Attuma le Barbare fit partie des élus de Cul, devenant Nerkkod, le Briseur d’Océans. Nerkkod ravagea le nouveau royaume de Namor, dépassé par les nouveaux pouvoirs divins de son vieil ennemi. Du coup, le Prince des mers fit appel à son ami Stephen Strange qui utilisa ses pouvoirs pour réunir une nouvelle incarnation des Défenseurs : Namor, le Dr Strange, Loa et la nouvelle Miss Hulk (Lyra), avant que de nombreux anciens Défenseurs viennent leur prêter main forte, réussissant alors à repousser Nerkkod et ses troupes, peu avant la chute finale du Serpent et de ses Dignes.

Fidèle à sa promesse envers Frost, Namor demeura aux côtés des X-Men quand ils furent attaqués par les Avengers, inquiets de la prochaine arrivée du Phénix sur Terre, apparemment attiré sur la planète par la présence de Hope Summers. Namor affronta Luke Cage et la Chose, avant de suivre les X-Men qui se téléportèrent en lieu sûr après avoir simulé leur reddition, permettant à Hope Summers de se cacher des Avengers mais aussi des X-Men. Finalement, X-Men et Avengers retrouvèrent Hope sur la lune et Namor accompagna Cyclope, Frost, Colossus et Magie sur le satellite pour protéger la jeune mutante. Le face à face entre les deux équipes tourna vite à une nouvelle confrontation, jusqu’au moment où Iron-Man attaqua directement le Phénix, dans le but de le détruire. Cependant, au lieu de disparaître, le Phénix éclata en cinq portions qui, chacune, vinrent posséder les cinq X-Men présents, faisant d’eux les Cinq Phénix, qui n’eurent guère de mal à débarrasser des Avengers, avant de regagner la Terre avec Hope Summers. Captain América tenta de convaincre les Cinq Phénix, avant de se retrouver seulement en face à face avec Namor qui accepta d’écouter son vieil ami mais refusa d’abandonner sa puissance. Les Cinq Phénix commencèrent par transformer Utopia, faisant d’elle une forteresse flottante pour les mutants, avant de commencer à bâtir une véritable utopie à la surface du monde, fournissant nourriture, eau et énergie aux populations de la Terre, avant d’interdire toute forme de guerre entre les nations, imposant une paix universelle. Mais les Avengers continuaient à se méfier des X-Men et de la puissance du Phénix. Convaincu qu’ils finiraient par perdre le contrôle de leurs pouvoirs et menacer de détruire la Terre, ils résolurent d’enlever Hope Summers pour obtenir son aide. L’assaut des Avengers contre Utopie fut un échec mais ils furent sauvés par l’intervention inattendue de la Sorcière rouge qui emmena Avengers et Hope en sécurité. Cyclope ordonna alors de traquer les Avengers, emprisonnant les membres qui étaient capturés les uns après les autres, tandis que ceux demeurant libres étaient considérés comme des hors-la-loi. Mais le tempérament impétueux de Namor précipita sa chute ; refusant d’obéir à Cyclope par fierté, il entreprit de détruire les Avengers, se rendant au Wakanda où les derniers d’entre eux s’étaient réfugiés. Il utilisa ses pouvoirs pour lever un immense raz-de-marée à partir des eaux du Lac Turkana, pour mener son attaque. Il détruisit presque tout le royaume africain, noyant d’innombrables Wakandais innocents. Suite à cela, les Avengers présents, unissant toutes leurs forces, réussirent à vaincre Namor, dont la portion de la force Phénix abandonna son corps pour se répartir entre les quatre derniers Phénix. Profondément affaibli, Namor regagna Atlantis après cette défaite, ne participant plus aux combats ultérieurs, qui conduisirent à la défaite des Cinq Phénix et la renaissance des mutants grâce à Hope Summers maniant la force Phénix. Par la suite, Namor reçut la visite de Hope Summers, venue chercher des dossiers appartenant à Cable ; elle lui demanda s’il s’était remis de sa possession et, après avoir au début défendu ses actions en tant que Phénix, Namor reconnut qu’il se sentait à présent perdu, comme un crustacé perdu au milieu des mers infinies, avant de laisser Hope sur place.

namor_13.jpg Après avoir assisté et vécu une invasion venue d’une réalité alternative, la Panthère noire (T’Challa) décida de réunir à nouveau les Illuminati, Namor compris, en dépit des récentes actions du Prince des mers. Inquiets des révélations de Black Swan concernant la menace de collisions en cascade au sein du multivers, ils décidèrent d’unir leurs efforts pour sauver leur monde, détruisant l’une de ces réalités pour l’empêcher de percuter la Terre. Alors que les autres Illuminati se préparaient à de prochaines collisions, les tensions crûrent entre Namor et T’Challa ; le Prince des mers proposa un traité de paix entre les deux pays mais la nouvelle Panthère noire, Shuri, refusa d’oublier les dégâts causés à son pays, augmentant la tension entre les deux nations. Alors que Namor était à une réunion des Illuminati, avec T’Challa, les Wakandais, sur les ordres de Shuri, attaquèrent Atlantis, causant à leur tour de lourdes pertes aux Atlantes, et poussant désormais Namor à vouloir se venger à son tour. C’est ainsi que Namor simula sa reddition à Proxima Minuit, l’un des lieutenants de Thanos, venu conquérir la Terre pour retrouver, et tuer, son fils. Jurant allégeance à Proxima, Namor l’informa que la Gemme de l’infini qu’elle recherchait se trouvait au Wakanda, décidant celle-ci à lancer un deuxième assaut contre le pays africain, après celui mené par le Nain noir. Cette fois, les Wakandais, malgré la détermination des deux Panthères noires, furent vaincus, et Thanos et ses lieutenants mirent la main sur la technologie des Illuminati ; mais ceux-ci, absents durant l’attaque, profitèrent du départ de Thanos et Proxima pour attaquer et vaincre les soldats restés sur place, reprenant possession de leur matériel.

Pouvoirs

Namor est à la fois un hybride d’humain et d’Atlante et aussi un mutant possédant des caractéristiques présentes ni chez les premiers, ni chez les seconds. Doté d’une force surhumaine, Namor peut soulever environ 100 tonnes quand il est en contact avec de l’eau. Même à la surface, il conserve une force colossale qui lui permet de soulever environ 85 tonnes ; cependant, une privation durable d’eau réduit progressivement sa force physique. Une déshydratation durable (sans contact ou consommation d’eau), combinée avec une fatigue répétée, peut réduire sa force jusqu’à la classe 10 (faculté de soulever 10 tonnes) voire moins. Il peut même se retrouver à l’agonie, même si un léger contact entre sa peau et de l’eau restaurera sa santé. Les poumons de Namor contiennent des membranes de diffusion de l’oxygène, ou lamelles, qui lui permettent d’extraire l’oxygène de l’eau qu’il inhale. Il peut ainsi survivre indéfiniment soit sous l’eau, soit sur terre, même si le fait de passer trop de temps dans un environnement ou l’autre sans contact avec l’autre peut provoquer des sautes d’humeur brutales et des phases de dépressions. Même si Namor ne possède pas les branchies complètement devéloppées des autres Atlantes, il possède des branchies vestigiales fonctionnant partiellement derrière ses oreilles qui demeurent essentielles pour sa respiration sous-marine.

Le corps de Namor est adapté aux pressions des grandes profondeurs sous-marines, lui conférant une espérance de vie allongée, une vision améliorée qui lui permet de pénétrer les fonds océaniques et une circulation sanguine spécialisée afin de supporter des températures glaciales. Sa résistance et son endurance lui permettent de survivre dans l’espace hors atmosphérique sans aucun vêtement de protection, même s’il lui faut cependant un appareil afin de pouvoir respirer. Même les balles tirées à bout portant ne peuvent pas pénétrer sa peau. Les réflexes, l’agilité et la vitesse de Namor atteignent des niveaux surhumains ; il peut ainsi nager à la vitesse maximale de 100 kilomètres par heure. Il peut voler à une vitesse similaire grâce aux deux paires d’ailettes qu’il possède sur ses chevilles. Il possède un talent télépathique avec de nombreuses formes de vie marines et peut adapter ce talent pour communiquer avec les autres Atlantes. A certaines périodes, il a fait la preuve de capacités similaires à celles de certaines formes de vie marines, y compris la faculté de l’anguille électrique d’absorber et de projeter l’énergie électrique, le sens radar d’un poisson-caverne et l’expansion et rétractation du volume corporel d’un poisson-boule. Cependant, il n’a fait preuve de ces facultés que très occasionnellement ce qui laisse supposer que celles-ci sont liées à l’emploi d’une technologie atlante ou de certains facteurs biologiques qui ne sont pas totalement connus.

Aptitudes

Quand il ne souffre pas du déséquilibre en oxygène qui affecte parfois son cerveau, Namor est un tacticien et un chef accompli et il s’est également confirmé comme homme d’affaires talentueux si nécessaire. Il sait reconstituer et améliorer la technologie atlante et a la réputation de maîtriser la plupart des langues de la Terre ; il est établi qu’il parle l’atlante, le lémurien et l’anglais de manière courante.

Armes

Namor manie parfois le Trident de Neptune, à la fois comme arme et comme symbole de sa royauté.

Equipement

Selon les périodes, Namor a parfois employé divers objets puissants des Atlantes, comme la Corne de Protée, à l’apparence de coquillage, et qui permet de conjurer de monstrueuses créatures marines, comme une statue qui hypnotise l’adversaire de celui qui l’utilise, etc. Pendant un temps, il porta une boucle d’oreilles magique que lui et Namorita, qui portait sa jumelle, pouvaient employer pour communiquer à distance. Quand il devint provisoirement incapable de respirer sous l’eau, il compensa cette défaillance en portant une version modifiée de la tenue de respiration portée par les Atlantes qui doivent se rendre à la surface, adaptée afin d’inverser son fonctionnement habituel. Il porte parfois un autre uniforme, conçu à l’origine pour l’aider à survivre hors de l’eau, même si, actuellement, il n’a plus besoin de cette fonction ; l’uniforme contient un réseau miniature de tubes et de filtres, alimenté par des cellules énergétiques activées par la chaleur corporelle de Namor, et qui recycle l’humidité émise par les pores de sa peau. Il porta brièvement un poitrail sacré d’armure atlante aux qualités inconnues et, plus tard, l’amulette d’Abraxas, dont le but était de stabiliser ses sautes d’humeur qui venaient de réapparaître. Bien qu’il préfère habituellement se déplacer dans l’air et dans la mer par ses propres moyens, Namor emploie à l’occasion un vaisseau atlante multi milieux. Il utilisait un tel appareil dans les années quarante, prêtant un vaisseau aux Envahisseurs pour un emploi international et, au milieu de 1941, il utilisa également une jeep qu’il avait modifiée pour y inclure des pistolets mitrailleurs, des skis ; ce véhicule pouvait atteindre au moins la vitesse de 150 kilomètres par heure.

Commentaires

Bill Everett racontait que le nom du personnage de Namor (« the Sub-Mariner ») lui avait été inspiré par le poème de Samuel Coleridge « The Rime of the Ancient Mariner ».

Marvel a régulièrement surnommé Namor « le premier mutant de Marvel », ce qui est exact en considérant les dates de publication des différents épisodes. Cependant, il n’est pas le plus vieux mutant de l’univers Marvel ; plusieurs mutants sont plus âgés que lui comme Apocalypse, Séléné, Exodus, Wolverine, Mystique, Destinée, Azazel et le groupe de mutants appelés les Externels. Sa nature de mutant a été confirmée dans le premier épisode de la mini-série Illuminati au cours duquel il fit l’objet d’analyses de la part des Skrulls.


Iron Sim 40402

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 35
    Membre : 0