Devenez un super-héros avec Cosplaysky.fr



Cosplaysky.fr, boutique en ligne spécialisée dans la conception de costume sur mesure vous propose des goodies de super-héros !

Les casques de Star-Lord et du Soldat de l'Hiver tailles réelles, un pull vous permettant de vous transformer en Deadpool, ainsi qu'un badge pour permettant de devenir un agent du SHIELD. Tentez dès maintenant de remportez l'un d'eux en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Toxin (Brock) - Marvel-World.com

Encylopédie - Toxin (Brock)

toxin-brock_0.jpg

  • Véritable nom : Edward « Eddie » Allan Charles Brock
  • Profession : Ancien vigilant, agent gouvernemental, journaliste
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, avec un casier judiciaire
  • Identité : Connue des autorités
  • Autre identité : Anti-Venom, Venom, Freddie Block
  • Lieu de naissance : New York (New York, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Divorcé
  • Parents connus : Carl Brock (père), Jamie Brock (mère, décédée), Anne Weying (Miss Venom, ex-épouse, décédée)
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre des Savage Six, des Revengers, des Sinister Six, du Daily Globe
  • Base d'opérations : Principalement New York (New York, Etats-Unis), à une époque, mobile à travers les Etats-Unis
  • Première apparition :
    • dissimulé : VO : Web of Spider-Man (vol.1) # 18 (septembre 1986, par David Michelinie & Marc Silvestri) – VF : Spidey n°106 (novembre 1988)
    • vu partiellement : VO : Web of Spider Man (vol.1) # 24 (mars 1987, par David Michelinie, Len Kaminski & Del Barras) – VF : Strange n°232 (avril 1989, avec Amazing Spider Man vol.1 # 298 ; Web of Spider Man # 24 est inédite n France)
    • vu complètement : VO : Amazing Spider-Man (vol.1) # 299 (avril 1988, par David Michelinie & Todd McFarlane) – VF : Strange n°233 (mai 1989)
    • Venom : VO : Amazing Spider-Man (vol.1) # 300 (mai 1988, par les mêmes) – VF : Un Récit Complet Marvel n°25 (février 1990)
    • Anti-Venom : VO : Amazing Spider-Man (vol.1) # 569 (octobre 2008, par Dan Slott & John Romita Jr) – VF : Spider-Man (Panini, vol.2) N)114 (juillet 2009)
    • Toxin : VO : Venom (vol.2) # 17 (juillet 2012, par Rick Remender, Cullen Bunn & Key Walker) – VF : Spider-Man Universe n°5 (mars 2013)
  • Taille : 1m91
  • Poids : 118 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Blonds-roux

Histoire

Enfant, Edward « Eddie » Brock fut élevé dans une famille catholique conservatrice à San Francisco. Son père, Carl Brock, s'enferma dans une attitude froide et peu aimante à son égard, reprochant à son fils la mort de son épouse lors de l'accouchement. Eddie lutta constamment pour obtenir l'approbation et l'amour de son père mais, même après avoir brillamment réussi ses études, il ne reçut de mièvres encouragements de la part de Carl Brock. Bien qu'également exceptionnel dans les disciplines athlétiques, Eddie s'inscrivit à une école de journalisme après avoir lu un article sur le scandale du Watergate et le rôle de la presse dans l'affaire. Après avoir été diplômé, Eddie déménagea à New York et put obtenir rapidement un poste au Daily Globe. Il s'y révéla un journaliste talentueux, même si cette réussite professionnelle ne lui attira pas plus les faveurs de son père que ses précédents succès universitaires. Eddie épousa Anne Weying, qui avait été séduite par son intelligence et sa gentillesse.

toxin-brock_1.jpg Le symbiote qui allait, avec Eddie, devenir Venom appartenait à une race de conquérants extra-terrestres ; manquant de sentiments propres, ils envahissaient les autres races et se nourrissaient des émotions des peuples asservis pour satisfaire leur goûte pour l'adrénaline. Finalement, vidés de leur essence, ces êtres exploités mourraient et les symbiotes partaient à la recherche de nouvelles victimes. Mais l'un de ces symbiotes fut emprisonné et condamné à mort quand ses congénères découvrirent qu'il cherchait plus à communiquer avec son hôte qu'à le dominer. C'est alors que l'entité cosmique appelée le Beyonder (aujourd'hui la Créatrice) organisa les Guerres secrètes et fabriqua la planète artificielle appelée Battleworld. Le héros Spider-Man (Peter Parker) fit partie des héros sélectionnés et, au cours des batailles sur ce monde, découvrit le symbiote qu'il prit pour un nouvel uniforme et ramena sur Terre au terme des Guerres secrètes. Souffrant de fatigues chroniques, intrigué par le comportement de ce costume, et motivé par d'autres faits étranges (comme la déclaration par le Puma que sa toile était de nature organique), le tisseur contacta Mr Fantastic des Quatre Fantastiques et ils découvrirent que le costume était en réalité un être vivant, d'une race extra-terrestre dont les membres vivaient en symbiose avec un hôte vivant. Richards put séparer Spider-Man et le symbiote, qui fut emprisonné quelques temps au Four Freedoms Plaza. De son côté, Eddie apprit qu'il était atteint d'un cancer incurable. Pour éviter d'y penser, Eddie se plongea dans le travail et mena l'enquête sur les assassinats du Rédempteur, un mystérieux tueur, ayant assassiné plusieurs notables de New York ; au cours de ses recherches, Eddie rencontra un certain Emil Gregg, qui lui confessa avoir commis les meurtres. Alors que Gregg était incarcéré, Eddie publia une série d'articles sur le présumé coupable mais c'est alors que Spider-Man, avec Daredevil, découvrit le véritable coupable, le sergent de police Stan Carter, et le livrèrent aux autorités. Il apparut alors qu'Eddie avait été victime d'un confesseur compulsif et, Eddie totalement discrédité aux yeux du public, le Daily Globe le renvoya, humilié d'avoir été aussi facilement abusé. Son père, apprenant l'affaire, refusa de lui parler et, pour l'essentiel, le renia.

Incapable de trouver un nouvel employeur respectable, Eddie fut contraint de travailler pour des magazines à la réputation sulfureuse. Face à sa peur croissante du cancer, Eddie retourna vers son ancienne passion sportive, se lançant dans l'haltérophilie, afin de réduire son stress. Alors qu'il acquérait la stature d'un athlète olympique, sa colère et sa dépression persistaient, conduisant finalement son épousa Anna à divorcer. Avec ses vies professionnelle et personnelle ruinées, Eddie envisagea de se suicider avant de se rendre dans l'église de Notre Dame des Saints où il pria Dieu pour obtenir son pardon ; ironiquement, c'est à cette église que Spider-Man et son ancien symbiote se livrèrent un ultime affrontement après l'évasion de ce dernier. Ayant été contrait à revêtir de nouveau le symbiote, Spider-Man eut l'idée d'utiliser les sons des cloches de Notre Dame des Saints comme Richards avait utilisé les ultrasons pour se débarrasser du parasite. Mais Parker fut le premier à succomber au bruit, avant que le symbiote ne soit affecté lui-même. Mais ce dernier, en voyant le tisseur souffrir, décida de se sacrifier pour lui sauver la vie. Spider-Man supposa que le symbiote était mort lors de cette séparation mais, à moitié conscient, le symbiote put détecter l'adrénaline produite par le cancer d'Eddie et par son ressentiment à l'égard de Spider-Man ; le symbiote se lia alors à lui, se nourrissant du cancer et prolongeant ainsi l'existence de l'ancien journaliste. Eddie accepta volontairement le symbiote, à la fois pour la guérison qu'il lui offrait et pour les pouvoirs surhumains similaires à ceux du tisseur qu'il lui octroyait, même s'il apprit que le symbiote le considérait comme un second choix par rapport à Spider-Man.

toxin-brock_2.jpg Son union avec le symbiote permit à Eddie de découvrir immédiatement la véritable identité de tisseur et de bénéficier de certains pouvoirs de celui-ci et de la faculté de ne pas éveiller le sixième sens du héros. La haine d'Eddie envers ce dernier influa sur les propres émotions du symbiote, le rendant peu à peu totalement fou. Eddie, sachant que le symbiote pouvait retourner vers Spider-Man, l'abandonnant alors à son destin, reprochant au héros ses différents malheurs, fut alors déterminé à harceler et tuer Spider-Man et sa famille. Eddie se rebaptisa « Venom » (Venin) par il prétendait empoisonner la vie de Peter Parker et Spider-Man. Il commença sa traque par des agressions minimes, poussant Parker sous le métro, puis en provoquant sa chute alors qu'il escaladait un immeuble, vérifiant que Spider-Man était incapable de le détecter. Finalement, quelques semaines après le mariage de Peter Parker et Mary-Jane Watson, Venom pénétra à leur domicile, terrorisant la jeune mariée ; le choc fut si important chez Mary-Jane qu'elle put convaincre son mari de déménager et de renoncer à son uniforme noir, similaire à celui de Venom. Quand Spider-Man affronta Venom, le tisseur put maîtriser son adversaire en le poussant à produire une telle quantité de toile que le symbiote fut presque totalement vidé de sa substance, permettant au héros d'assommer alors Eddie.

Richards mit au point une cellule capable de contenir Venom et celui-ci fut alors transféré à la Voûte, la prison fédérale pour criminels surhumains. Sur place, il utilisa les pouvoirs mimétiques du symbiote pour se faire passer pour un autre garde et put ainsi duper le jeune gardien, Hugh Taylor. Celui-ci ouvrit la cellule, et Venom tua alors le gardien, avant de s'évader. Eddie regagna New York ; se rendant à l'ancien appartement des Parker, il n'y trouva que la Chatte noire, également à la recherche de Spider-Man. Venom la battit sévèrement, mais décida de la laisser en vie comme avertissement au tisseur. Son symbiote simulant des vêtements civils, Eddie se rendit chez May Parker, la tante du héros, où il laissa par l'intermédiaire de la vieille femme un défi à Spider-Man. Le lendemain, Venom et Spider-Man s'affrontèrent et le tisseur changea de tactique, convainquant le symbiote d'abandonner Eddie pour revenir vers lui, ayant correctement deviné que la fusion d'Eddie et son symbiote était plus avancée que la sienne autrefois. La tentative de séparation volontaire du symbiote provoqua un traumatisme physique chez les deux ennemis de Spider-Man, qui sombrèrent dans l'inconscience et furent à nouveau arrêtés. Réussissant une nouvelle évasion, Venom repartit à la recherche de Spider-Man, qu'il retrouva cette fois en plein combat contre deux mercenaires, Stone et Styx. Lors de l'affrontement, ce dernier heurta par accident Venom ; étant doté du pouvoir de dessécher toute vie organique d'un simple toucher, Styx sembla tuer le symbiote et Eddie, privé de tout pouvoir, put être arrêté et fut incarcéré simplement à Ryker's Island, en attendant son procès. En prison, Eddie se retrouva enfermé avec Cletus Kasady, un tueur en série psychopathe. Mais le symbiote d'Eddie n'avait été que plongé dans le coma et, une fois revenu à lui et remis des blessures infligées par Styx, partit à la recherche de son hôte. Le symbiote était alors en phase de procréation ; ainsi, après avoir aider Eddie à s'échapper et redevenir Venom, il laissa derrière eux le jeune symbiote, qui se lia rapidement à Kasady. Peu après cela, Venom enleva Spider-Man et l'emmena sur une île reculée où le tisseur simula sa propre mort pour se débarrasser de son adversaire. Satisfait du résultat, Venom se résigna à vie seul sur cette île alors que Spider-Man regagnait secrètement le continent.

toxin-brock_3.jpg Quelques semaines après, Cletus Kasady, uni avec son symbiote, devenait le monstrueux Carnage. Spider-Man combattit celui-ci mais, incapable de le vaincre, se résolut à demander l'aide de Venom pour vaincre le tueur. Bien que furieux d'avoir été dupé, celui-ci accepta une trêve et les deux alliés purent vaincre le tueur ; cependant, le combat achevé, Spider-Man neutralisa Eddie, renforçant encore la haine de celui-ci à son égard. Mais, quand Venom recommença ses attaques contre Spider-Man, enlevant les parents récemment réapparus du héros – Richard et Mary Parker (qui devaient se révéler être des simulacres) , celui-ci sauvage la vie d'Anne Weying et Venom et Spider-Man conclurent une paix malaisée, Venom abandonnant son désir de vengeance à l'encontre du tisseur contre la promesse de celui-ci de ne pas l'arrêter. Eddie quitta New York pour s'installer à San Francisco ; il y devint rapidement le protecteur d'une communauté secrète souterraine, formée de survivants du séisme de 1906 qui avait ravagé la ville. Très peu de temps après, Eddie fut fait prisonnier par l'organisation appelée la Fondation pour la Vie, qui obligea son symbiote à engendrer cinq nouvelles créatures. Avec l'aide de Spider-Man, Venom échappa à sa prison, incapacitant alors les nouveaux symbiotes. Venom dut bientôt faire face au Jury, un groupe de mercenaires dotés d'armures de haute technologie et engagés par Orwell Taylor, le père du garde assassiné quelques mois auparavant par Eddie. Peu après, Venom et Spider-Man s'allièrent de nouveau quand Carnage réapparut, cette fois à la tête d'un groupe d'autres psychopathes, parmi lesquels Shriek ou encore le Bouffon noir. Le groupe déclencha une campagne de chaos à New York, nécessitant plusieurs autres héros pour les arrêter ; au cours des combats, une scission se fit parmi les justiciers entre ceux qui souhaitaient simplement capturer le tueur (comme Captain América et Firestar) et les autres qui, sous la conduite d'Eddie, parmi lesquels Deathlok et Morbius, désiraient tuer Carnage. Lors des combats, Venom fut brièvement capturé et torturé par Carnage, mais le groupe de tueurs fut finalement capturé et arrêté alors que Venom regagnait la côte ouest.

toxin-brock_4.jpg Plus tard, il se retrouva en conflit avec des hommes d'affaires corrompus et des mercenaires extra-terrestres appelés les « Traqueurs », qui enlevèrent divers membres de la communauté qu'il protégeait, dont deux femmes avec laquelle Eddie avait noué des relations amoureuses ; aidé du Ghost Rider (Dan Ketch), Eddie réussit à vaincre ses poursuivants et libérer les prisonniers. Cependant, réalisant que sa seule présence mettait en danger la communauté souterraine, Eddie décida de la quitter pour suivre sa propre voie. Peu après, le clone de Spider-Man – Ben Reilly – affronta Venom et réussit à séparer Eddie de son symbiote après une rude bataille. Eddie fut de nouveau emprisonné mais le symbiote ne tarda pas à le retrouver et ils purent s'évader ensembles. S'étant échappé de la Fondation pour la Vie, les cinq symbiotes engendrés de force partirent à la recherche de leur « père » pour qu'il les aide à ne pas dégénérer comme Carnage ; mais Eddie refusa de leur venir en aide. Le chef des cinq symbiotes, Scream, perdit alors la raison et tua les quatre autres symbiotes, qui fusionnèrent toutefois, formant alors Hybride. Scream retrouva sa santé mentale et vint à son tour en aide à Eddie contre Hybride. Après ces événements, Eddie commença à nourrir des doutes sur la noblesse de sa cause et renonça volontairement à son symbiote pour faire le point sur son existence. La détresse mentale du symbiote rejeté attira télépathiquement les autres membres de son espèce sur Terre ; ils créèrent un portail sur leur monde afin d'envahir la Terre et attaquèrent bientôt New York, s'emparant des habitants de la ville. Eddie se résolut à s'unir de nouveau avec son symbiote pour les combattre et, avec l'aide de Spider-Man (Peter Parker) et Ben Reilly, il réussit à créer un « hurlement psychique » conçu pour paralyser les symbiotes ; cependant, l'effet dépassa largement ses attentes et tous les symbiotes envahisseurs furent tués.

toxin-brock_7.jpg Eddie fut alors capturé dans sa cachette souterraine et passa en jugement pour ses actions comme Venom. Matt Murdock (secrètement le justicier Daredevil) assura sa défense, alors que le symbiote d'Eddie était tenu en échec par un inhibiteur chimique. Appelé comme témoin, Carnage/Clétus Kasady réussit à déjouer les effets de son propre inhibiteur et attaqua. Venom, Spider-Man et Daredevil s'allièrent et purent maîtriser Carnage. Néanmoins, avant que le procès ne puisse reprendre, Venom fut enlevé sans avertissement par une organisation secrète du gouvernement qui lui offrit une amnistie complète s'il acceptait de devenir leur agent. Bien que Venom apprécia au départ sa nouvelle immunité, il changea rapidement d'opinion quand le groupe décida de lui implanter une bombe dans la poitrine pour s'assurer de son obéissance. Après quelques missions, Eddie se lassa de cette situation et se fit opérer par son symbiote et put extraire la bombe. Mais cette situation provoqua une amnésie partielle chez Eddie suite à une blessure au crâne et il fut de nouveau séparé de son symbiote, apparemment tué par le Comité Overreach du gouvernement. En réalité, le symbiote survécut à nouveau et retrouva un Eddie toujours amnésique, fusionnant avec lui et lui rendant sa mémoire ; cependant, à partir de ces retrouvailles, l'influence du symbiote sur Eddie crût sensiblement, l'ancien journaliste abandonnant toute morale et parlant même de « je » au lieu du « nous » qu'il avait utilisé jusque là. Venom s'infiltra alors à l'Institut Ravencroft, massacrant les gardes et absorbant provisoirement le symbiote de Carnage. Il rejoignit les Sinister Six, mais se retourna contre ses coéquipiers quand ceux-ci commencèrent à se moquer, blessant sérieusement Electro et l'Homme-Sable, avant de faire de nouveau la paix avec Spider-Man.

toxin-brock_5.jpg Comme tous les précédents accords entre Eddie et Spider-Man, l'apaisement fut de courte durée, la haine de Venom connut un regain quand Anne Weying, rendue folle par la peur de son ex-mari, et après avoir elle-même brièvement porté le symbiote d'Eddie, se suicida après avoir vu Spider-Man dans son costume noir. Cependant, Venom perdit ses chances de se venger quand le puissant hybride d'humain et d'extra-terrestre, le Sénateur Ward, lui sépara par la force Eddie et son symbiote, même si cette séparation fut très provisoire. Le symbiote de Carnage engendra à son tour un nouveau symbiote, bientôt baptisé Toxin ; Carnage tenta de tuer sa progéniture mais en fut empêché par Venom jusqu'à ce que celui-ci réalise que l'hôte humain de Toxin, un policier, n'accepterait jamais de devenir son allié. Venom retourna ses alliances et proposa une trêve à Carnage pour détruite Toxin ; mais ce dernier reçut l'aide de Spider-Man et les deux héros purent repousser Venom et Carnage. C'est alors qu'une race extra-terrestre, agissant secrètement au sein du gouvernement américain, clona le symbiote de Venom à partir d'un bout de sa langue, coupé lors d'un combat avec Spider-Man. Le clone fusionna avec la jeune Patricia Robertson mais, peu après, Eddie put absorber le clone en lui, obtenant ses connaissances, et décida alors de suivre les ordres des extra-terrestres. Mais, avant de pouvoir le faire, Eddie réalisa qu'il devait fusionner de manière permanente avec son symbiote, sous peine de mourir. Mais refusant d'être lié à un hôte gravement malade, le symbiote refusa. Ce ne fut que grâce à l'intervention de Spider-Man que la fusion eut toutefois lieu, permettant à Eddie de survivre encore quelques temps.

toxin-brock_6.jpg Finalement, la capacité du symbiote à retarder le cancer d'Eddie fut dépassée par la maladie ; retrouvant brusquement la foi à l'idée de mourir, l'ancien journaliste se sépara volontairement de son symbiote et décida de le vendre au chef de la pègre nommé Don Fortunato, escomptant donner les cents millions de dollars reçus à diverses œuvres caritatives pour réparer ses fautes. Angelo Fortunato, le fils du parrain, devint brièvement un nouveau Venom mais, à la recherche de la gloire, il commença à massacrer des innocents et le symbiote abandonna son nouvel hôte, après avoir participé à son humiliation face à Spider-Man, en plein milieu d'une chute, précipitant ainsi Angelo Fortunato vers sa mort. McDonald Gargan, l'ennemi du tisseur appelé le Scorpion, hérita alors du symbiote, devenant un nouveau Venom. Ayant appris ces événements, Eddie se sentit responsable de la mort de Fortunato et fit une tentative de suicide en se tailladant les poignets mais les médecins de l'hôpital où était désormais soigné Eddie purent intervenir à temps et lui sauvèrent la vie. Peu après, durant la Guerre Civile, Spider-Man révéla son identité secrète au grand public, et Eddie put assister à la retransmission de la scène à la télévision. L'état d'Eddie empirait, l'amenant à avoir des hallucinations au sein desquels il voyait son symbiote, qui incarnait à ses yeux tout ce qu'il y avait eu de mauvais en lui. C'est alors qu'il aperçut dans le même hôpital que lui Mary-Jane Watson Parker en train de veiller au chevet de May Parker, très sérieusement blessée par balle au terme de la Guerre civile et plongée dans le coma. Eddie fut alors convaincu par le symbiote hallucinatoire de tuer la vieille dame. Il commanda un uniforme à l'image de celui noir du tisseur et se prépara à tuer May Parker, commençant par assassiner une infirmière qui s'était mise en travers de son chemin. A la dernière minute, Eddie changea d'avis, incapable de tuer une personne aussi innocente et vulnérable que May Parker. Quelques instants après, quand Peter Parker arriva dans la chambre, il aperçut Eddie sur le rebord de la fenêtre ; celui-ci s'était de nouveau entaillé dans les poignets, délirant sur la présence du symbiote en lui et espérant se débarrasser de celui-ci par ses blessures. Eddie demanda pardon à Parker avant de sauter par la fenêtre ; sa chute fut cependant stoppée par le héros et Eddie se réveilla, menotté à son lit. Eddie prit alors la résolution de reprendre le contrôle de sa vie pendant les dernières semaines qui lui restaient à vivre, acceptant la présence du symbiote hallucinatoire, tant que ce dernier acceptait de se soumettre aux choix d'Eddie et non de l'influencer.

toxin-brock_10.jpg Eddie sortit de l'hôpital quelques temps après et se mit à fréquenter une église, y priant régulièrement. C'est là qu'il fut découvert par le philanthrope Martin Li – secrètement le nouveau gangster Mr Negative. Au cours du procès qui suivit, Matt Murdock réussit à prouver devant le tribunal qu'Eddie n'était pas responsable de ses actions quand il était lié au symbiote et les charges furent abandonnées. Martin Li engagea alors Eddie à son centre de soupe populaire pour les défavorisés. Un simple toucher de Mr Negative soigna totalement le cancer d'Eddie et le purifia des restes du symbiote encore présents dans ses cellules. Eddie passa alors plusieurs mois dans ce centre, croisant May Parker qui travaillait bénévolement pour Li, et avait finalement récupéré de sa blessure. C'est alors que, à la recherche de Spider-Man pour le compte des Thunderbolts de Norman Osborn, McGargan, revêtu du symbiote, pénétra dans le centre, pensant y retrouver le tisseur. Apercevant Eddie, le symbiote tenta d'abandonner Gargan pour retrouver son hôte précédent mais la peau d'Eddie se révéla trop acide pour l'extra-terrestre, leur contact produisant une substance blanchâtre par les pores de sa peau. Entièrement couvert de celle-ci, Eddie revendiqua le nom d'Anti-Venom (surnommé aussi le Venom blanc) et attaqua immédiatement Venom. Après avoir reçu l'aide de Spider-Man, Eddie soigna Gargan du symbiote puis, percevant des reliquats de ce même symbiote chez le tisseur, s'attaqua à lui afin de le « guérir » également ; cependant, il commença alors à absorber les radiations du sang de Spider-Man, qui réalisa bien vite qu'il risquait de perdre ses pouvoirs. C'est alors que les hommes de mains d'Osborn arrivèrent sur les lieux pour ramener Gargan à leur appareil tandis que l'Homme-Radioactif et Songbird attaquaient Anti-Venom et Spider-Man, qui réussirent à échapper à leurs agresseurs.

La bataille achevée, Anti-Venom suivit les Thunderbolts, récupérant la caméra de Parker dont Osborn s'était emparé afin d'inverser le système permettant à la machine de cibler le tisseur pour filmer. Anti-Venom aida Parker à échapper aux traceurs d'Osborn, l'avertissement des mouvements de ce dernier, cherchant à démontrer sa bonne foi et son désir d'amitié. Anti-Venom conduisit Spider-Man jusqu'aux Industries Osborn où ils se séparèrent ; Eddie se fit passer pour Spider-Man afin de distraire les Thunderbolts, pour que Spider-Man puisse s'occuper d'Osborn. Anti-Venom entoila Songbird et l'Homme-Radioactif avant de faire face de nouveau à Gargan revêtu d'un nouvel uniforme du Scorpion afin de protéger son symbiote extrêmement affaibli. Après une rude bataille, Gargan frappa Anti-Venom avec son nouveau dard, lui injectant un poison qui sembla détruire le nouvel uniforme d'Eddie. Alors que Gargan allait porter le coup de grâce, le symbiote du Scorpion retrouva sa puissance et empêcha son hôte de tuer Eddie. Gargan expliqua à ce dernier que le symbiote était encore sentimentalement attaché à Eddie et renonça à le tuer, lui promettant néanmoins qu'une fois cet obstacle résolu, il reviendrait achever le travail, ce à quoi Eddie lui promit de s'occuper de lui le premier. Sans que Gargan ne le sache, le costume d'Anti-Venom se reforma et Eddie prit la fuite, désormais un fugitif pour son aide apporté à Spider-Man et sa bataille contre les Thunderbolts. Il redevint ainsi un vigilant urbain, comptant reprendre son rôle de protecteur des faibles, plus religieux que jamais sous le nom d'Anti-Venom.

toxin-brock_9.jpg Après avoir soigné une droguée appelée Jenna Cole en purgeant son corps de la drogue, Eddie se retrouva opposé à Mr Negative et ses Démons, qui utilisaient le « remède » employé par Gargan pour combattre leur ennemi. Après les avoir vaincus, Eddie découvrit par hasard que Mr Negative et Martin Li ne faisaient qu'une seule et même personne. Cette réalisation brisa Eddie qui idéalisait Li et réalisait que celui-ci était finalement un simple criminel ; sachant que personne ne l'écouterait à cause de son passé et de son apparence, il remit en question sa croisade. Continuant malgré tout sa mission, avec Cole, Eddie poursuivit le « nettoyage » des rues en débarrassant les drogués de leur accoutumance aux substances nocives, tout en luttant pour conserver sa santé mentale, ébranlée depuis sa découverte de la duplicité de Li, devenant au contraire extrêmement protecteur envers Cole mais brutal contre les criminels. Lors d'une attaque contre les gangs des Quintas, Eddie croisa le Punisher, également venu tuer les trafiquants. Anti-Venom protégea Cole contre le vigilant, qui était prêt à éliminer vendeurs et consommateurs de drogue. Mais, entendant la jeune femme appeler Eddie par son nom, le Punisher se retourna contre son allié, ouvrant le feu sur celui qu'il considérait comme un tueur. Du coup, Cole fut de nouveau enlevée par les Quintas , obligeant Eddie et le Punisher à travailler de nouveau ensembles pour suivre sa trace, se rendant ainsi au Mexique. Malgré une trêve instable, les deux vigilants réussirent à prendre d'assaut la forteresse du chef des Quintas ; Eddie put sauver Cole, qui avait cependant replongé dans la drogue pendant son enlèvement. Eddie ramena Cole en sécurité, alors que le Punisher tentait une dernière fois de le tuer, mais abandonnait après avoir constaté que son chargeur était vide.

Quand Anti-Venom réalisa que May Parker était également au courant de la véritable identité de Mr Negative, il résolut d'attaquer directement Negative avant que le gangster ne la fasse taire. Eddie s'associa alors à Spider-Man et du nouveau Spectre (Yuri Watanabe) pour combattre Negative. Le Spectre utilisa sa propre technologie pour dévoiler publiquement la double identité de Mr Negative, l'obligeant à abandonner son rôle de Martin Li et à se cacher des autorités pour éviter d'être arrêté. Anti-Venom et Spider-Man s'accordèrent alors sur une trêve concernant leur rivalité. Cependant, Eddie ne tarda pas à rejoindre les Revengers de Wonder-Man, affrontant alors les New Avengers de Luke Cage, avant que le groupe ne soit vaincu par les Avengers de Captain América. Anti-Venom se retrouva incarcéré, assumant pleinement son attaque contre les Avengers. Ayant recouvré la liberté, Eddie assista à la contamination de Manhattan par le virus développé par le Chacal et la Reine transformant les habitants en arachnide humanoïde. Anti-Venom utilisa ses pouvoirs curatifs pour soigner les victimes, leur rendant leur état normal ; du coup, l'armée dépêcha le nouveau Venom (Flash Thompson) pour le capturer et concevoir un remède. Les deux hommes s'affrontèrent, poussant le symbiote de Venom à brièvement s'unir de nouveau à Eddie, qui, terrifiée, eut une crise de panique, permettant à Thompson de récupérer son symbiote avant de capturer Eddie et l'amener aux Laboratoires Horizon. Là, Mr Fantastic proposa à Eddie d'utiliser son symbiote pour créer un remède susceptible de soigner tout Manhattan, l'avertissant toutefois qu'il en perdrait ses pouvoirs d'Anti-Venom. Eddie accepta de sacrifier son symbiote, permettant ainsi la guérison des habitants de Manhattan et contribuant ainsi à la défaite de la Reine.

toxin-brock_11.jpg Cette privation de pouvoirs n'empêcha pas Eddie de poursuivre sa croisade contre les symbiotes, qu'il jugeait malfaisants, armés d'un arsenal sophistiqué, et éliminant Hybrid et Scream. Mais, après avoir tenté en vain d'éliminer Venom, Eddie fut capturé par le nouveau Maître du crime (Bennett Brant) qui l'obligea à se lier au symbiote de Toxin. Tombant sous l'influence de ce symbiote, Eddie rejoignit les Savage Six du Maître du crime et se mit à traquer Venom, tentant une nouvelle fois de le tuer, avant de connaître une nouvelle défaite. Ayant regagné le repaire du Maître, Eddie y accueillit Venom quand celui-ci décida de mettre un terme aux activités de son ennemi ; Thompson réussit alors à maîtriser Toxin et séparer Eddie de son nouveau symbiote grâce à un lance-flammes. Mais, juste avant de basculer dans les flammes, le symbiote réussit à arracher Eddie des mains de Venom, l'emmenant avec lui dans le feu. Toutefois, ils réussirent à survivre et, de nouveau unis mais désormais Eddie en position de dominance, partirent sur les traces de Thompson, qui venait d'emménager à Philadelphie. Eddie alla trouver Thompson dans le lycée où il avait trouvé un poste d'enseignant, annonçant son intention d'éliminer Venom. Mais, après avoir du s'associer pour combattre un groupe de parasites cybernétiques menaçant l'établissement, Eddie, qui constata que Venom se comportait en héros, conclut une trêve avec Thompson, Toxin promettant de laisser Venom tranquille tant qu'il maintiendrait le symbiote sous contrôle, d'une manière similaire à ce que Spider-Man et Eddie avaient autrefois décidé. Eddie quitta alors Philadelphie, probablement pour reprendre ses activités de vigilant.

Pouvoirs

Sans symbiote, Eddie Brock ne possède aucun pouvoir. Quand il porte un symbiote, Eddie possède une force surhumaine, supérieure à celle de Spider-Man et lui permettant de soulever environ 12 tonnes. Les autres capacités physiques de Venom sont également accrues : agilité, réflexes, endurance, résistance. Venom peut adhérer à tout type de parois et ainsi escalader n'importe quelle surface verticale et également se déplacer sur les plafonds. Grâce au symbiote, Venom « neutralise » le sens d'araignée de Spider-Man, le rendant incapable d'anticiper ses attaques et augmentant ainsi sa vulnérabilité ; à l'inverse, le symbiote confère une forme de « sixième sens » à son hôte, similaire au sens d'araignée de Spider-Man ; le temps de réaction de Venom est toutefois moindre car la communication entre le symbiote et Eddie n'était pas instantanée (contrairement au sens de Spider-Man) et parce que les réflexes d'Eddie demeurent inférieurs à ceux du héros. Le symbiote peut modifier son apparence externe, et donc adopter celle de vêtements civils ou même se fondre dans son environnement, devenant presque invisible. Le symbiote peut produire une toile organique – qui remplace la toile artificielle utilisée par Spider-Man ; cette toile est directement issue de la substance du symbiote et une production trop importante de toile réduit ainsi le volume du symbiote et l'affaiblit fortement. Venom a le même usage que le tisseur de cette toile : déplacement d'immeubles en immeubles ou capture de ses ennemis. La toile peut être projetée à une distance de 20 mètres et a une résistance élastique de 55 kg par mm². N'étant plus liée au symbiote une fois émise, cette toile se désintègre en l'espace de 3 heures après son émission (sauf s'ils demeurent en contact avec le symbiote). Le symbiote produit également des tentacules et des filaments pour attraper ses ennemis, en plus de cette production de toile. Le corps de Venom est très résistant aux blessures physiques et son symbiote lui permet de survivre dans des environnements hostiles, par exemple en filtrant l'air ; le symbiote protège également Eddie contre les balles des armes à feu tels que les pistolets et les revolvers. Il peut également soigner les blessures ou maladies d'Eddie bien plus que vite que les soins médicaux standards (c'est ainsi qu'Eddie put survivre pendant des années avec un cancer en phase terminale). Le symbiote est aussi doté d' « ouvertures dimensionelles » de taille réduite qui permettent à son hôte de transporter avec lui des objets de petites tailles sans ajouter à la masse du costume. Le symbiote partage tous ses souvenirs et savoirs avec Eddie et projette ses propres désirs dans l'esprit de son hôte ; il est également capable de détecter sa progéniture, même si cette faculté peut être bloquée.

Après avoir été séparé du symbiote de Venom, certaines cellules de ce dernier demeurèrent dans le corps d'Eddie Brock et furent chargées d'énergie mystique par Mr Negative. Ces cellules fusionnèrent avec les leucocytes d'Eddie, formant un nouveau symbiote, d'une couleur blanchâtre, Anti-Venom. En tant que tel, Eddie possède toutes les capacités qui étaient les siennes comme Venom ; il a, en plus, acquis un toucher corrosif qui est capable de briser le lien entre un autre symbiote et son hôte. Il a aussi la faculté surnaturelle de « purifier » un corps humain des influences étrangères ou des mutations, comme les cellules de symbiote de Gargan ou le sang radioactif de Spider-Man. De plus, il ne possède plus les principales faiblesses des symbiotes comme les chaleurs extrêmes et les ondes sonores. Il possède aussi le pouvoir de diminuer la force de Spider-Man si celui-ci s'approche trop d'Anti-Venom.

Aptitudes

Eddie Brock était un journaliste compétent ; il était aussi un haltérophile et un culturiste extrêmement entraîné.

Caractéristiques particulières

toxin-brock_8.jpg Le symbiote se nourrissait des déjections corporelles et de l'adrénaline produites par le corps de son hôte. Le symbiote – et donc Venom – est particulièrement sensible au feu ainsi qu'aux sons aiguës, et tout spécialement les ultrasons.

Commentaires

La paternité du personnage de Venom est sujet à discussions depuis une interview de David Michelinie de 1993 dans Wizard # 21 de mai 1993, au terme de laquelle il revendiquait la seule paternité du personnage, tout en reconnaissant que la popularité ultérieure de Venom devait essentiellement à Todd McFarlane. Cette affirmation fut corroborée par Peter David (le scénariste de l'histoire du Rédempteur dans laquelle Venom devait prendre source), dans le Comics Buyer's Guide du 4 juin 1993 qui évoquait une discussion entre lui et Michelinie à l'époque de la création de Venom, bien avant l'arrivé de McFarlane comme dessinateur sur le titre Amazing Spider Man. De plus, sur le plan artistique, la situation se complique car Venom présente une situation complexe car son costume ne fut pas imaginé par McFarlane mais bien avant, dès mai 1984 avec le nouveau costume noir de Spider Man au lendemain de Marvel Super Heroes Secret Wars (et imaginé par Mike Zeck, Rick Leonardi, sous l'impulsion de Jim Shooter). Cependant, Erik Larsen, successeur de McFarlane sur Amazing Spider Man, conteste les affirmations de Michelinie, affirmant que celui-ci n'avait fait que reprendre le symbiote et placer ses pouvoirs sur un personnage sans profondeur, dont les motivations étaient mal construites, et qui tenait plus du cliché que d'autre chose. Au contraire, Larsen soulignait que c'était bien le travail de McFarlane qui avait permis de développer et rendre populaire Venom. John Byrne, sur son site, affirme également que l'idée d'un costume biologique lui vint dès la première série Iron Fist mais qu'il n'exploita pas à l'époque cette idée ; ce n'est que plus tard que Roger Stern vint lui demander la permission de reprendre cette idée pour le costume noir du tisseur. Mais Stern ne scénarisa qu'un épisode avec le costume noir et ce fut son successeur Tom DeFalco, et le dessinateur Ron Frenz, qui réalisèrent l'histoire où la véritable nature de ce costume était révélée, ainsi que sa faiblesse aux ondes sonores. De son côté, McFarlane affirme que l'idée de faire de Venom une créature monstrueuse est la sienne, afin d'éviter de faire de lui « simplement un type dans un costume noir. » Il convient de noter que cette controverse naquit précisément à une époque où les dessinateurs, comme McFarlane et Larsen, bénéficiaient d'une popularité sans précédent et capitalisèrent sur celle-ci pour produire leurs propres œuvres, dans la nouvelle compagnie Image Comics ; il est ainsi possible, voire probable, que cette dispute n'est qu'un élément du plus vaste débat sur l'importance respective du scénariste et du dessinateur, débat particulièrement animé à l'époque.


Spider-Fan & ThierryM 80228

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 24
    Membre : 0