Spider-Man tisse sa toile chez Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 6 figurines Funko Pop pour fêter la sortie de Spider-Man : Far from Home.

De Spider-Gwen à Prowler en passant par Miles Morales et le Bouffon Vert. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Speed-Demon - Marvel-World.com

Encylopédie - Speed-Demon

speed-demon_0.jpg

  • Véritable nom : James "Jim" Sanders
  • Profession : Criminel professionnel, autrefois aventurier, chimiste en pharmacie
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis avec un casier judiciaire
  • Identité : Publiquement connue
  • Autre identité : Whizzer, Harvey James, "Speedy"
  • Lieu de naissance : New York (New York, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Aucun
  • Appartenance à un groupe : Membre des Sinister Six, ancien membre du syndicat criminel de Hood, du Sinistre Escadron, des Thunderbolts, du Sinistre Syndicat, de la Maggia, ancien employé d'Hammer Industries
  • Base d'opérations : New York
  • Première apparition : VO : (Whizzer) Avengers (vol.1) # 69 (octobre 1969, par Roy Thomas & Sal Buscema), (Speed-Demon) Amazing Spider-Man (vol.1) # 222 (novembre 1981, par Bill Mantlo & Bob Hall) – VF : (Whizzer) Etranges aventures n°51 (1er trimestre 1976 avec Defenders (vol.1) # 13 ; Avengers # 69 a été publié la première fois dans Les Vengeurs vol.1 (Arédit) n°3 du 1er trimestre 1981), (Speed-Demon) Strange n°178 (octobre 1984)
  • Taille : 1m80
  • Poids : 79,4 kg
  • Yeux : Marrons
  • Cheveux : Gris

Histoire

Médiocre chimiste en pharmacie, James "Jim" Sanders aspirait à une vie plus grandiose. Essayant de développer une formule permettant d'accélérer la vitesse, il échoue un nombre incalculable de fois jusqu'à ce qu'il soit approché par le Doyen de l'univers appelé le Grand Maître. Joueur au pouvoir cosmique, le Grand Maître avait défié le seigneur de la guerre temporel Kang dans son "Jeu des Galaxies", un tournoi de champions au sein duquel Kang choisit les héroïques Avengers comme pions. Ayant besoin de champions surhumains pour combattre les Avengers, le Grand Maître décida de créer de nouveaux surhumains à l'image de ses pions d'autrefois, l'Escadron suprême, une équipe de héros originaire de la réalité alternative de la Terre-712. Se rendant dans le passé récent de la Terre-616 afin de pouvoir créer rétroactivement sa propre version de l'Escadron, le Grand Maître offrit à Jim des pouvoirs surhumains en échange d'une période limitée de service. Jim accepta et le Grand Maître puisa dans les énergies du Puits Universel, une source fondamentale de puissance alchimique, utilisant celles-ci pour créer une étincelle alchimique" qui rendit la formule de célérité de Jim effective. Ingérant une fiole de sa nouvelle formule, Jim devient incroyablement rapide. A la demande du Grand Maître, Jim adopte l'identité costumé de Whizzer – à l'image de son modèle homonyme de la Terre-712, Stanley Stewart. Ignorant tout cependant de l'existence de celui-ci, Jim supposa que son nom avait été inspiré par le justicier costumé de la Seconde Guerre Mondiale, de son vrai nom Robert Frank. Sous sa nouvelle identité de Whizzer, Jim rejoignit les autres pions du Grand Maître – le Dr Spectrum, Hypérion et Nighthawk – au sein du Sinistre Escadron.

speed-demon_1.jpg Quand le Sinistre Escadron fit face aux Avengers, Whizzer reçut la mission d'attaquer la tour de l'horloge Big Ben à Londres, où il combattit l’Avenger Goliath (alias Clint Barton) ; cependant, l'allié des Avengers, le Chevalier noir (alias Dane Whitman) intervint de manière inattendue au cours du combat, mettant hors de combat Jim. A ce moment-là, les coéquipiers de Whizzer avaient également été battus par d'autres Avengers. Le Grand Maître abandonna alors le Sinistre Escadron après sa défaite et un Whizzer amer s'associa par la suite de nouveau avec le Dr Spectrum et Hypérion pour un nouveau grand projet : ils vendirent la Terre au prospecteur extra-terrestre Nébulon et acceptèrent de l'aider à inonder la planète pour les besoins de son peuple, confiant dans le fait que Nébulon leur trouverait d'autres mondes où vivre une fois la Terre dévastée. L'Escadron réuni, ou presque, obligea un Nighthawk réticent à les aider à construire un gigantesque canon à laser capable de fondre la glace des pôles, mais Nighthawk leur échappa et alla chercher l'aide des Défenseurs pour mettre un terme aux ambitions de l'Escadron. Nébulon et celui-ci furent apparemment détruits dans l'explosion du canon et Nighthawk devint un nouveau membre, et bientôt un pilier, des Défenseurs.

L'Escadron et Nébulon furent en fait projetés dans le royaume extradimensionnel de Zaar, demeure des Ludberdites, dont la technologie permit à Nébulon de renvoyer l'Escadron sur Terre quand ils choisirent de ne pas rester à Zaar. Cependant, peu après leur retour sur Terre, l'Escadron fut une nouvelle fois vaincu par les Défenseurs. Mais, comme l'Escadron n'était pas formé de criminels recherchés et ne pouvaient donc pas être incarcérés, le chef des Défenseurs, le Dr Strange, effaça magiquement la mémoire des trois membres de l’Escadron concernant leurs capacités spéciales et leurs carrières criminelles, leur permettant de reprendre leur vie civile. Jim se mit alors à travailler pour Hudson Pharmaceuticals comme préparateur en pharmacie sous l’identité de Harvey James jusqu’à ce qu’une rencontre avec les Avengers ne restaura ses souvenirs. Jim attaqua immédiatement ses anciens ennemis, même s’il fut rapidement vaincu.

speed-demon_2.jpg Faisant profil bas pendant qu’il développait, puis ingérait, une version améliorée de sa formule de célérité, Jim reprit sa carrière de criminel sous la nouvelle identité de Speed-Demon. Il passa des semaines à piller les musées, les galeries d’art et les salles d’exposition de Manhattan, se déplaçant tellement vite que personne ne réussit à l’identifier. Souhaitant cependant être crédité de ses exploits, Jim ralentit suffisamment pour être identifié comme Speed-Demon en volant le magasin audiovisuel de Willoughby et fit alors la une des journaux après avoir réussi à échapper à Spider-Man. Plus motivé par la célébrité que par le profit, Jim accorda une revanche à Spider-Man tout en dévalisant Bloomigdale’s, mais cette fois, le héros le captura avec l’aide de sa toile, qui put ralentir suffisamment Speed-Demon pour que le héros l’assomme. S’échappant de prison, Speed-Demon se lança dans une autre campagne de cambriolages, tenant tête à la fois à Spider-Man et à la Torche humaine (alias Johnny Storm), jusqu'à ce que Jim soit assommé par un chanceux rebond de l’apprenti héros appelé l’Homme-Grenouille.

Par la suite, Speed-Demon s’associa au Scarabée (alias Abner Jenkins), à Boomerang, à Hydro-Man et au Rhino pour former le Sinistre Syndicat, un groupe de mercenaires criminels. Même si le groupe connut quelques profits, il fut vaincu à plusieurs reprises par des ennemis tels que Spider-Man, Silver-Sable et l’Homme-Sable – sans compter les nombreuses et incessantes dissensions internes, suscitées notamment par Jim qui cherchait à conquérir la petite amie de Boomerang, l’une des sponsors du groupe, Leila Davis. Quand Boomerang, Davis et le Rhino se retournèrent tous les trois contre le leader du groupe, le Scarabée, Hydro-Man et Speed-Demon restèrent loyaux envers Jenkins parce qu’ils avaient le sentiment que c’est sous sa direction qu’ils continueraient à gagner de l’argent. Les deux factions du Syndicat s’affrontèrent finalement l’une l’autre dans une bataille qui fut interrompue par l’arrivée de Spider-Man, qui captura le Scarabée tout en le sauvant de ses ennemis. Jim et Hydro-Man prirent alors la fuite et le Syndicat se sépara.

Durant son appartenance au Syndicat, Jim avait continué à accomplir des crimes en solitaire, et fut vaincu ainsi par d’autres héros comme le Rocket-Racer, les Avengers ou encore la Freedom Force. Il se plaça également cinquième parmi les super-courreurs de la Terre lors d’une course jusqu’à la Lune organisée par un autre Doyen de l’Univers, le Courreur. Après la dissolution du Syndicat, Jim continua sa carrière de criminel. Il tenta, sans succès, de se venger du Rocket-Racer, puis rejoignit certains de ses anciens associés du Syndicat te d’autres criminels pour combattre les New Warriors et Spider-Man comme agents du magnat corrompu Justin Hammer avant que héros et criminels soient obligés de s’unir pour vaincre le Sphinx. Après avoir perdu face à Captain América puis le chasseur de primes Random, Speed-Demon rejoignit le Scarabée, Hydro-Man et Scorpia pour combattre le cyborg Deathlok (alias Michael Collins) et Spider-Man en tant qu’employés de la famille Silvermane de la Maggia. Retournant au service de Hammer, Jim combattit le désormais repenti Scarabée et les Thunderbolts – une équipe de criminels repentis comme le Scarabée lui-même – aux côtés d’autres agent de Hammer, le second Blizzard (alias Donald Gill), Hydro-Man et Whiplash ; Jim réussit à prendre la fuite quand le combat fut perdu. Speed-Demon refit surface à Madripoor comme participant d’un tournoi de blood sport, mais il fut battu par Wolverine.

Engagé par le chef terroriste d’Hydra, le Baron Wolfgang von Strucker, pour infiltrer les nouveaux Thunderbolts (désormais dirigés par Abe Jenkins lui-même sous l’identité de Mach-4), Speed-Demon rejoignit l’équipe comme double agent de Strucker après avoir aidé le groupe à vaincre les Démolisseurs. Arrogant, égoïste et cynique, Jim servit malgré tout avec compétence au sein des Thunderbolts, devenant une sorte de grand frère d’adoption pour son coéquipier, plus jeune et plus idéaliste, Donald Gill alias Blizzard. L’affable Jim commença aussi à s’intéresser à sa coéquipière Joystick, bien que celle-ci passa son temps à repousser ses avances, parfois même violemment. Quand le lien entre Jim et Strucker fut révélé au grand jour lors d’une attaque massive d’Hydra sur Manhattan, Speed-Demon choisit de rester aux côtés des Thunderbolts et Jenkins réussit même à persuader Speed-Demon de risquer sa vie pour aider Blizzard à neutraliser les armes nucléaires de Strucker.

speed-demon_3.jpg Cette victoire permit aux nouveaux Thunderbolts de devenir célèbres et populaires auprès des New-yorkais en une seule nuit, mais Jim ne sut pas comment réagir à ce genre de réactions positives du public et il replongea bientôt dans le crime. Malgré les objections de Blizzard, Jim commença secrètement à commettre des vols pour financer les Thunderbolts et Jenkins, à court d’argent ; pour ce faire, il revêtit son ancien uniforme de Whizzer, ne s’attaquant qu’à ceux qui, jugeait-il, méritaient d’être volés ou pouvaient se le permettre (ainsi, il aida le Shocker à effectuer un chantage de plusieurs millions avant d’abandonner celui-ci en lui volant l’argent). Quand Jenkins quitta les Thunderbolts, Jim décida de cacher ses activités malhonnêtes à Songbird, nouvelle chef du groupe, et se mit à garder pour lui le produit de ses vols. Comme d’autres héros ayant acquis leurs pouvoirs par le Puits Universel, Jim réalisa vers la même époque que ses pouvoirs augmentaient de manière significative, même si les raisons lui en demeuraient mystérieuses.

Lorsque Jim vola le riche Kyle Richmond, l’aventurier millionnaire riposte sous son identité de Nighthawk – l’ancien coéquipier de l’Escadron de Speed-Demon – et révéla les activités criminelles de celui-ci aux autres Thunderbolts. Simultanément, de nouvelles incarnations du Dr Spectrum (alias Alice Nugent) et Hypérion (alias Zhib-Ran) tentèrent d’obliger Nighthawk et Jim à réintégrer le Sinistre Escadron (désormais connu sous le nom de Pouvoir Suprême), avec l’intention de devenir des dictateurs mondiaux pour le plus grand bénéfice de la planète. Nighthawk et Speed-Demon refusèrent leur offre – le second parce qu’il méprisait l’idéalisme du nouvel Escadron – et ils affrontèrent l’Escadron avec les Thunderbolts. Nighthawk accepta alors d’oublier le vol de Jim si l’argent lui était restituée ; cependant, Songbird décida malgré tout d’expulser Jim des Thunderbolts pour son attitude malhonnête.

Un Jim amer rejoignit alors le Sinistre Escadron, de nouveau sous la direction du Grand Maître, et participa à leurs efforts pour maîtriser le Puits Universel. Au cours d’une série d’affrontement avec l’Eglise du Puits Universel, Speed-Demon se retrouva opposé à Joystick (secrètement un agent double du Grand Maître infiltrée parmi les Thunderbolts) qui le battit, lui brisa les jambes et le priva de ses pouvoirs de vitesse en les restituant au Puits Universel. Ne faisant cependant pas confiance au Grand Maître, Speed-Demon fournit à partir de ce moment-là des informations aux Thunderbolts par l’intermédiaire de Mach-4, en échange de la promesse que ses pouvoirs lui seraient finalement rendus. Il permit ainsi aux Thunderbolts de découvrir le dernier Puits d’énergie, qui venait d’être investi par le Sinistre Escadron ; les criminels repentis lancèrent un assaut massif contre leur ennemi, mais Joystick révéla alors ses vraies loyautés et aida le Grand Maître à triompher. Cependant, c’est alors que Jim apparut, ayant effectivement retrouvé son pouvoir grâce aux énergies du puits – et du coup récupéré presque instantanément de ses fractures ; il prit sa revanche sur Joystick et aida le Baron Zemo à vaincre le Doyen de l’Univers ; la victoire acquise, il prit la fuite avant l’arrivée du SHIELD.

James a récemment été aperçu à fréquenter le Bar Sans Nom de New York, où il fut recruté par Hood pour rejoindre son syndicat du crime fait de criminels surhumains ; c’est au sein de ce groupe qu’il affronta le gang de Mr Negative, dont Hood convoitait le territoire. Speed-Demon ne semble pas avoir suivi Hood lors du siège d’Asgard puisqu’il ne fut aperçu sur le champ de bataille et se trouvait être encore libre quelques mois plus tard à New York, quand il rejoignit la nouvelle incarnation des Sinister Six organisée par Boomerang. Speed-Demon réussit à faire fuir Spider-Man sous une avalanche de coups à grande vitesse mais, lorsque le tisseur repassa à l’attaque, le criminel manqua de peu d’être battu à mort par le Spider-Man supérieur. Depuis, sa nouvelle équipe a éclaté, suite aux manœuvres de Boomerang pour s’accaparer leur butin et James a pris ses distances avec le groupe.

Pouvoirs

Lorsque ses pouvoirs sont à leur maximum, Speed-Demon peut se déplacer à des vitesses supersoniques, une capacité qui s’accompagne d’une force au sommet des capacités humaines, d’une endurance, de réflexes et d’une résistance surhumains. Son processus de pensée et ses perceptions sont également d’une célérité surhumaine, ce qui lui permet d’accomplir des tâches complexes tout en se déplaçant rapidement ; il peut également percevoir son environnement de manière précise tout en atteignant une vitesse surhumaine. S’il est privé d’air, d’eau ou de nourriture pendant une période prolongée, sa vitesse et son endurance diminuent. Certaines de ses ruses à super-vitesse favorites consistent à former des cyclones en tournant en cercle, à monter sur les murs en acquérant suffisamment d’énergie cinétique pour résister temporairement à la gravité, à courir sur l’eau ou d’autres liquides en se déplaçant si vite qu’il ne brise pas la tension de la surface, à courir à travers des flammes suffisamment rapidement pour en sortir indemne et à frapper des cibles avec des douzaines de coups à grande vitesse en l’espace de quelques secondes (une technique qu’il a utilisé une fois pour briser un trottoir avec ses mains).

Aptitudes

Speed-Demon possède une intelligence légèrement au-dessus de la moyenne et il est un chimiste en pharmaceutique compétent. Il est également devenu depuis ses débuts un combattant à mains nues expérimenté, spécialement lors de combats à grande vitesse.

Armes

Parfois, Speed-Demon transporte avec lui des lames de jet qu’il peut lancer à de très grandes vitesses. Il utilise également de temps en temps des armes chimiques telles que des bombes de fumée, qu’il peut fabriquer en l’espace de quelques instants en utilisant sa vitesse et ses talents de chimiste.

Commentaires

Sous son identité de Whizzer, James Sanders ne doit pas être confondu avec les héros homonymes : Robert Frank, qui fut le Whizzer des années quarante et fut membre des Envahisseurs, et Stanley Stewart, le Whizzer de la Terre-712 et membre de l'Escadron suprême.


ThierryM 11233

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 17
    Membre : 0