Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Docteur Faustus (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Docteur Faustus (le)

Véritable nom : Johann Fennhoff
Profession : Criminel professionnel, psychiatre
Statut légal : Citoyen autrichien avec un casier judiciaire aux Etats-Unis
Identité : Connue des autorités
Autre identité : The Doctor Faustus (VO) ; le Maître de l’esprit (auto-proclamé), le Dr Benjamin
Lieu de naissance : Vienne (Autriche)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Anna Fennhoff (mère, décédée), Herr Fennhoff (père, décédé)
Appartenance à un groupe : Ancien allié de Crâne rouge, de Karla Sofen et du Grand Directeur, ancien dirigeant officieux et créateur de la Force Nationale, ancien membre de la Corporation, de l’Empire secret
Base d'opérations : New York ; autrefois Derby (Connecticut)
Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 107 (novembre 1968, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Thor Pocket n°4 (janvier 1978)
Taille : 1m97
Poids : 145 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Roux
Caractéristiques particulières : Pendant un temps, suite à des blessures, le Dr Faustus se déplaçait en fauteuil roulant.

Histoire : Johann Fennhoff naquit dans une famille riche, aux nombreuses relations, de Vienne, en Autriche. En 1938, lorsque l’Allemagne nazie absorba l’Autriche lors de l’Anschluss, la famille Fennhoff émigra à Londres, un voyage qui les laissa sans un sou. La famille ressentit cette nouvelle pauvreté comme une disgrâce et le père de Johann mourut quelques temps après, malade du cœur. Au fil des ans, Johann se renferma sur lui, lisant des livres, principalement les œuvres de Freud et Jung, alors que sa mère Anna utilisait le peu d’argent qu’elle gagnait pour assurer une bonne éducation à son fils. Sa mort ultérieure ébranla tellement Johann qu’il commença à avoir des hallucinations d’elle, et se mit à chercher un moyen de lui prouver sa valeur et luttant pour restaurer l’honneur du nom familial. Motivé par ceci, Johann devint l’un des psychiatres prééminents du monde, même si, dans sa psychose, Anna Fennhoff demeurait peu satisfaite de ses résultats. Cherchant à atteindre des objectifs encore plus ambitieux, Johann adopta l’identité du Dr Faustus, d’après le personnage littéraire, le Dr Faust, qui avait vendu son âme au diable en échange du pouvoir et de la connaissance. Puis, Faustus chercha à utiliser sa grande intelligence pour contrôler les esprits des autres hommes.

Le Dr Faustus se rendit aux Etats-Unis et y rencontra bientôt le héros Captain América (Steve Rogers) lors d’un spectacle télévisé. Le Dr Faustus put le convaincre de suivre une psychothérapie, découvrant alors la culpabilité de Captain envers la mort apparente de son partenaire, le jeune Bucky Barnes. Cherchant à établir sa supériorité en détruisant son ennemi sans utiliser la force, Faustus fournit à Captain des « pilules à cauchemar » et le soumit à diverses hallucinations mettant en scène des attaques de nazis. Avec un Captain apparemment convaincu qu’il souffrait de troubles mentaux, le Dr Faustus lui donna des « pilules de vieillissement » déguisées comme de simples soporifiques. Suspicieux malgré tout, Captain América amena les pilules au SHIELD pour analyse, puis, réalisant qu’il avait été manipulé, joua le jeu du Dr Faustus dans la recréation de la mort de Bucky jusqu’à ce que le psychiatre ne se démasque lui-même. Captain América le battit alors d’un seul coup.

Libéré de prison, Johann prit le contrôle de l’Asile et Maison de Repos des Ames Egarées, dans le Connecticut. Il apprit que la petite amie de Captain durant la Seconde Guerre Mondiale, Peggy Carter, n’avait jamais récupéré des événements traumatisants de la Guerre et de la mort supposée de Captain à la fin de celle-ci. Peggy Carter avait cessé de parler, continuait à se vêtir de manière permanente en noir et avait développé une amnésie. Grâce à un de ses hommes de main, le Dr Johann Wolfgang, le Dr Faustus convainquit la famille de Peggy Carter de la faire interner dans son asile. Attirant Captain América, le Faucon (Sam Wilson) et l’agent du SHIELD Sharon Carter – la propre sœur de Peggy – dans une recréation de la Seconde Guerre Mondiale organisée dans l’Asile, le Dr Faustus obligea Peggy Carter à observer les événements, espérant déclencher la résurgence de ses souvenirs et, ainsi, découvrir les points faibles de Captain América. Cependant, le héros échappa aux pièges de Faustus et retrouva Peggy. Sa simple présence restaura la santé mentale de celle-ci et, ensembles, ils purent vaincre le Dr Faustus et Johann Wolfgang.

Quelques temps plus tard, le Dr Faustus rencontra un employé désabusé de Stark International afin d’obtenir plusieurs armes mortelles. Avec sa nouvelle assistante, le Dr Karla Sofen (la future Opale), Faustus invita divers gangsters à bord d’un avion et menaça Manhattan à l’aide des armes à moins que les autorités ne laissent ses partenaires piller la ville. Par hasard, Captain América – sous son identité civile de Steve Rogers – était monté à bord de ce même avion. Lors d’une bataille en plein vol, l’un des gangsters tira avec son arme une balle qui rebondit sur le bouclier de Captain et fracassa un hublot. La soudaine décompression de la cabine projeta Faustus hors de l’appareil. Cependant, ayant toujours souffert de la peur du vide, le Dr Faustus s’était équipé d’un parachute sous son costume et celui-ci put lui sauver la vie. Se cachant, il passa les mois suivants à apprendre les détails d’un laboratoire gouvernemental caché dans les sous-sols de Manhattan où avait été enfermées les réserves de vaccin du pays contre une forme de grippe. Comptant y introduire un additif psychotrope afin de pouvoir contrôler par hypnose ceux qui recevraient le vaccin, le Dr Faustus acquis un canon à laser auprès du Bricoleur (Phineas Mason) que lui et ses hommes utilisèrent pour creuser dans le sous-sol et arriver jusqu’au laboratoire. Interrompus par Spider-Man (Peter Parker), Faustus utilisa la fumée narcotique de sa cigarette pour convaincre le tisseur de rejoindre son camp. Spider-Man réussit ainsi à éviter avec succès les systèmes de sécurité du couloir conduisant à la réserve de vaccins, avant de désactiver l’ensemble des systèmes de sécurité ; cependant, l’aération installée dans le plafond du laboratoire purgea le cerveau de Spider-Man des influences de la fumée de Faustus et il s’empara de l’additif de ce dernier avant que le Dr Faustus n’ait put l’introduire dans les vaccins. Spider-Man rebrancha alors les systèmes de sécurité, étourdissant alors son ennemi avec les lasers.

Peu après, l’organisation criminelle appelée la Corporation fut libérer Faustus de prison. Ils le placèrent à la tête d’un institut psychiatrique des Catskills où était internés les Captain América et Bucky des années 1950. Promettant d’améliorer un gaz de contrôle mental pour la Corporation, Faustus utilisa les deux anciens héros comme cobayes. Après avoir poussé « Captain » à tirer sur son partenaire, le tuant apparemment, le Dr Faustus conserva le gaz pour lui-même et forma la fasciste Force Nationale. Transformant « Captain » en le Grand Directeur de cette organisation, il organisa un rassemblement à Central Park où son gaz mental fit des spectateurs présents, y compris Sharon Carter, en une foule violente et presque incontrôlable. Plus tard, des membres de la Force Nationale tentèrent de tuer Peggy Carter, s’immolant par le feu plutôt que de se laisser arrêter. Faustus envoya alors son armée de la Force Nationale à Harlem, avec Sharon Carter, sous contrôle, à sa tête. Après que la Garde Nationale ait arrêté les émeutiers et empêché une escalade des combats raciaux, Faustus laissa croire au vrai Captain que Carter s’était, elle aussi, immolée. Puis, il attira Captain América dans son quartier général rempli de pièges et, après l’avoir soumis à son gaz, l’intégra dans sa Force Nationale. Daredevil réussit à déprogrammer le héros pendant que le Dr Faustus et le Grand Directeur prenaient la fuite à bord d’un dirigeable, qu’ils remplirent des réserves de gaz avec l’intention d’en asperger Manhattan. Les deux héros les poursuivirent, montèrent à bord de l’appareil ; lors de la confrontation, le Grand Directeur, réalisant le meurtre de son ancien partenaire, sembla se suicider en s’immolant, déclenchant alors un incendie à bord du dirigeable ; les bonbonnes de gaz furent déstabilisées et piégèrent Faustus sous elles ; cependant, Captain América lui sauva la vie après le crash de l’appareil, tandis que le Grand Directeur survivait de son côté, gravement brûlé et bientôt récupéré par Faustus qui le plaça de nouveau en animation suspendue.

Les chefs du nouvel Empire secret libérèrent bientôt Faustus et lui demandèrent de prouver sa valeur s’il voulait les rejoindre. Johann espérait réussit ceci en détruisant l’esprit de Red Richards. L’Empire lui donna des fonds pour ouvrir l’Institut Fennhoff et y développer l’absorbascanner, qu’il donna à Larry Ekler, le fils mentalement perturbé de l’un des amis les proches de Richards. Sous l’identité de Monsieur Tout-le-Monde, Ekler utilisa la machine dans une tentative futile d’imposer l’égalité entre les gens en absorbant les énergies de tous les passants afin qu’il puisse agir comme le porte-parole de l’homme du peuple mais Mr Fantastic le convainquit qu’il était en train de tuer ceux qu’il voulait aider. Horrifié, Ekler abandonna l’arme et prit la fuite. Avec Richards remontant la trace de l’absorbascanner jusqu’à l’Institut Fennhoff, le Dr Faustus envoya contre lui des fac-similé des Quatre Fantastiques, un imposteur de Spider-Man et un barrage de stimuli mentaux. Richards feignit de s’effondrer mentalement puis, alors que son ennemi avait baissé sa garde, retourna la situation et triompha de Johann. Imaginant sa mère en train de l’abandonner à cause de son nouvel échec, le Dr Faustus subit sa propre dépression nerveuse.

Johann finit par retrouver ses facultés mais sa convalescence exacerbe les blessures qu’il avait reçues avec les bonbonnes de gaz, l’obligeant à rester dans un fauteuil roulant. Il prit possession de la Maison du Crâne après le décès apparent de Crâne rouge et y attira Captain América, l’exposant à de puissants hallucinogènes, utilisant des représentations audiovisuelles de ses amis, ennemis, proches dans le but de le convaincre que le suicide était la seule manière de rétablir l’équilibre après le meurtre d’un agent d’ULTIMATUM par Captain América. Le héros résista cependant aux hallucinations alors que Johann succombait lui-même à une vision de Crâne rouge, en fait un hologramme contrôlé par le criminel toujours bien en vie.

Se rendant en Floride, le Dr Faustus prit le contrôle d’un nouvel établissement psychiatrique et ordonna aux mercenaires appelés les Vagabonds afin de capturer le Nomade (Jack Monroe) – la nouvelle identité du Bucky des années 1950. Faustus soumit Monroe à des drogues psychotiques et le reprogramma jusqu’à ce qu’il se souvienne que les parents étaient des sympathisants nazis qu’il avait accidentellement dénoncé au FBI, une prise de conscience qui le brisa moralement. Espérant renforcer son contrôle sur la pègre de la Floride, Johann envoya un Monroe désormais obéissant à tous ses ordres tuer son rival, le Slug, mais Captain América empêcha le meurtre. Reprenant ses esprits, le Nomade décida de tuer le Dr Faustus, retournant à sa base mais Captain América put convaincre son ancien partenaire de simplement arrêter le psychiatre criminel. Plus tard, cependant, Jack Monroe fit de nouveau face au Dr Faustus à la prison de sécurité maximale de Waxlin et lui tira dessus, apparemment le tuant.

Cependant, le Dr Faustus survécut. Disparaissant de la circulation pendant des années, il réapparut récemment, ses jambes apparemment guéries et désormais allié avec Crâne rouge dans le cadre du dernier projet de celui-ci pour vaincre Captain América. Se faisant passer pour un psychologue du SHIELD, le Dr Faustus effectua plusieurs séances de thérapie avec divers agents de l’organisation, qu’il plaça peu à peu sous son contrôle mental. Tel fut le cas, entre autres, de Sharon Carter – réapparue elle aussi depuis quelques mois ; il la soumit à une hypnose qui conduisit la jeune femme à se rapprocher de nouveau de Captain América, avant de l’assassiner à bout portant lors de son transfert au tribunal après les événements de la Guerre civile des super-héros. Suite au décès de Captain América, le Dr Faustus hypnotisa l’agent du SHIELD Patrick Stansfield pour qu’il laisse la fille de Crâne rouge, Sin, et son Escouade des Serpents, pénétrer un héliporteur du SHIELD afin de libérer Crossbones. Par la suite, Johann commença à travailler sur le Soldat de l’Hiver (Bucky Barnes lui-même) après sa capture par Crâne rouge ; si le Soldat put finalement s’échapper, simulant sa soumission au conditionnement de Johann, ce dernier demeura au service de Crâne rouge, lui livrant le Captain América des années cinquante qui avait lentement récupéré de ses brûlures. Johann le soumit à un nouveau conditionnement avant de l’envoyer contre Barnes, devenu entre temps le nouveau Captain América. Mais l’attaqua échoua et l’ancien Grand Directeur échappa au contrôle de Faustus ; celui-ci, devant les vitupérations croissantes de Crâne rouge et d’Arnim Zola, décida alors qu’il lui fallait prendre ses distances avec eux. Il libéra Sharon Carter de son conditionnement, l’aidant à s’évader tandis que lui-même quittait la base du Crâne, disparaissant sans laisser de traces.

Quelques temps plus tard, Black Widow (Natacha Romanoff) et le Faucon capturèrent Johann, qui accepta alors de témoigner en faveur de Bucky Barnes, qui passait devant le tribunal au sujet de ses anciennes activités en tant que Soldat de l’hiver pour les autorités soviétiques, en tant qu’expert de la manipulation et du contrôle mentaux, contre la promesse d’une amnistie présidentielle. Steve Rogers dut intervenir afin de l’amener à accepter l’offre en menaçant de révéler au grand jour sa récente implication dans le complot de Crâne rouge, sans révéler son retournement de dernière minute, lui faisant courir le risque de nouvelles poursuites. Contraint d’accepter l’accord, le Dr Faustus apporta son témoignage, réussissant même à manipuler subtilement le procureur, le poussant à attaquer le juge afin de prouver à quel point le contrôle mental peut amener n’importe qui à agir contre ses convictions. Depuis lors, ses activités sont inconnues.

Pouvoirs : Aucun

Aptitudes : Le Dr Faustus est un excellent psychiatre et psychologue qui maîtrise parfaitement toutes les méthodes de contrôle, d’influence et de lavage du cerveau. Egalement extrêmement charismatique, Faustus est un expert de la guerre psychologique et des manipulations mentales et a montré, à plus d’une reprise, la capacité de bénéficier des services d’une personne s’étant auparavant opposé à lui.

Equipement : Afin de renforcer encore ses talents psychiatriques, le Dr Faustus a souvent utilisé des projecteurs d’hologramme, des gaz hallucinogènes et d’autres machines susceptibles d’affaiblir la volonté de ses adversaires et d’accroître leur crédulité.

ThierryM 9085

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 20
    Membre : 0