Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Spymaster (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Spymaster (le)

Véritable nom : (I) Inconnu, (II) Nathan Lemon, (III) Sinclair Abbott
Profession : (I) Espion et saboteur industriel, tueur à gages, ancien boxeur, (Lemon) espion et saboteur industriel, tueur à gages, ancien élève du Taskmaster, (Abbott) espion industriel, tueur à gages, ancien président de la Fondation Abbott
Statut légal : (tous) Citoyen des Etats-Unis avec un casier judiciaire, (Abbott) légalement décédé
Identité : (I & Abbott) Secrète, (Lemon) connue des autorités
Autre identité : (tous) The Spymaster (VO) ; (I) Ted Calloway, Jake Jordan, Harmon Taylor, Anthony Stark, probablement bien d'autres, (Lemon) Numéro Un, le Père Noël, (Abbott) aucune
Lieu de naissance : (tous) Inconnu
Situation de famille : (I & Lemon) Inconnue, (Abbott) Veuf
Parents connus : (I & Lemon) Aucun, (Abbott) Greta Abbott (épouse, décédée)
Appartenance à un groupe : (I) Ancien chef de la première Elite espionne, agent occasionnel de Justin Hammer, ancien employé de l'AIM, de la Maggia, de la Roxxon Oil Company, du SHIELD, du Taskmaster et du premier Zodiaque, (Lemon) ancien agent de Justin Hammer, du Taskmaster, ancien chef de la seconde Elite espionne, (Abbott) ancien allié du Fantôme
Base d'opérations : (tous) Mobile
Première apparition : : (I) Iron-Man (vol.1) # 33 (janvier 1971, par Allyn Brodsky & Don Heck), (Lemon) Iron-Man (vol.1) # 254 (mars 1990, par Bob Layton), (Abbott) Iron-Man : Inevitable # 1 (février 2006, par Joe Casey & Frazer Irving) – VF : (I) Strange n°30 (juin 1972), (Lemon) Strange n°259 (juillet 1991), (Abbott) Marvel Méga n°29 (octobre 2006)
Taille : (I) 1m85, (Lemon) 1m80, (Abbott) 1m85
Poids : (I) 97 kg, (Lemon) 86 kg, (Abbott) 90 kg
Yeux : (I) bleus, (Lemon) marrons, (Abbott) bleus
Cheveux : (I) blonds, (Lemon) bruns, (Abbott) blonds

Histoire : A peu près rien n'est connu du passé et de l'identité du premier Spymaster ; formé par le professeur criminel d’élite appelé le Taskmaster, il utilisa ses remarquables talents d’espionnage pour effacer toutes les informations le concernant et dissimuler sa véritable identité au reste du monde. La première mission connue du Spymaster fut quand Hugh Jones, PDG de la Republic Oil & Natural Gas – qui allait devenir la Roxxon Oil Company – l’engagea pour assassiner Simon Krieger suite à ses échecs répétés à discréditer les Industries Stark. Incarcéré après tenté, en vain, de faire accuser le PDG Tony Stark d’activités illégales, Krieger fut tué en prison par le Spymaster. Celui-ci forma par la suite une équipe d’agents indépendants, baptisée l’Elite espionne - Marya Penskiyov (ancienne agent du KGB), Samson Washington (un colosse de foire), Farley London (un magicien et maître du déguisement), Godfried Herter (spécialiste en électronique) et Roger Philips (un athlète et gymnaste). Au début de sa carrière, le Spymaster, et son groupe, fut souvent employé par le cartel du crime appelé le Zodiaque, et plus particulièrement le Capricorne, l’amenant à affronter à plusieurs reprises Iron-Man (Tony Stark) et Daredevil (Matt Murdock) lorsqu’il tenta d’infiltrer les usines de Long Island des Industries Stark. Son projet était d'enlever le dirigeant de Stark Industries, le multimillionnaire et playboy Anthony Stark, et de voler des projets industriels secrets qui avaient l'objet d'un contrat entre Stark et le SHIELD. Bien que le Spymaster et l'Elite espionne réussirent à kidnapper Tony Stark, celui-ci réussit à leur échapper, à passer son armure d'Iron-Man et, avec l'aide de certains employés de Stark Industries et de l'agent du SHIELD Jasper Sitwell, qui fut blessé par le Spymaster, put faire échec à leur tentative de vol et captura les cinq agents indépendants. Le Spymaster, de son côté, put s'échapper et fit son rapport au Capricorne ; ce dernier lui confia alors la tâche de capturer le vigilant appelé Daredevil, qui était récemment venu en aide aux Avengers lorsque ceux-ci avaient fait échec à la prise de contrôle de New-York par le Zodiaque. Le Spymaster, Daredevil, Iron-Man mais aussi Madame Masque et Nick Fury, le directeur du SHIELD, se retrouvèrent aux prises avec le Capricorne ainsi que ses coéquipiers du Zodiaque Sagittarius et Aquarius, dans leur lutte pour la possession de la Clé du Zodiaque, un objet extradimensionnel possédant de vastes pouvoirs énergétiques. Ce combat les emmena tous dans la dimension d'origine de la Clé, où ils rencontrèrent les créateurs de l'objet : la Fraternité de l'Ankh, avant de revenir sur Terre. Le Spymaster réussit de nouveau à éviter d'être capturé, contrairement à ses employeurs, et renonça à travailler pour le Zodiaque.

Les activités du Spymaster pendant les années qui suivent restent encore mystérieuses. Il retrouva par la suite Iron-Man lorsqu'il fut engagé par l'agent du SHIELD renégat Buck Richlen, et ses trois associés, pour assassiner Stark. Richlen – peut-être lui-même aux ordres du Bureau Exécutif des Directeurs du SHIELD – souhaitait éliminer Stark afin que Stark International reprenne ses contrats d'armements avec l'organisation internationale. Lors de sa première tentative d'assassinat, le Spymaster plaça une bombe dans son appartement de Manhattan ; lorsque celle-ci explosa, elle tua les adversaires d'Iron-Man, les premiers Ani-Men, mais pas Stark, qui était alors revêtu de son armure. Lors d'une seconde tentative, le Spymaster tira une balle dans la tête d'un Life Model Decoy (LMD, Simulacre Modélisé de Vie) à l'image de Tony Stark, en étant persuadé d'éliminer sa cible. Peu après, il fut attaqué par Iron-Man qui surveillait justement le LMD pour démasquer son agresseur et découvrir qui était ses employeurs. Alors que le Spymaster tentait de pirater les ordinateurs de Stark International afin d'obtenir la liste complète des actionnaires de la société – pour que Richlen et ses associés puissent plus facilement racheter leurs parts, il fut attaqué par Iron-Man. Le Spymaster fut vaincu et Iron-Man découvrit peu après l'identité des commanditaires, venant en aide à Nick Fury contre eux.

Plus tard, le Spymaster fut engagé par des agents renégats du SHIELD, conduits par Buck Richlen – peut-être lui-même aux ordres du Bureau Exécutif des Directeurs du SHIELD – pour assassiner Stark afin que l’organisation internationale puisse prendre le contrôle de Stark International et réintroduire la société dans le marché des armes. S’infiltrant dans Stark International, le Spymaster aperçut un LMD (Life Model Decoy ./ Simulacre de Vie Modelisée) activer un mécanisme secret, ouvrant alors un passage secret vers les laboratoires de Stark. Entrant à son tour dans les laboratoires, le Spymaster s’empara de plusieurs plans secrets de Stark, concernant l’armure d’Iron-Man et d’autres de ses inventions, afin de les vendre au plus offrant. Le Spymaster continua à garder Stark sous surveillance au cours des semaines qui suivirent et , lors de sa première tentative d'assassinat, plaça une bombe dans son appartement de Manhattan ; lorsque celle-ci explosa, elle tua les adversaires d'Iron-Man, les premiers Ani-Men, mais pas Stark, qui était alors revêtu de son armure. Attendant une nouvelle occasion, le Spymaster tira une balle dans la tête d'un LMD à l'image de Tony Stark, en étant persuadé d'éliminer sa cible. Peu après, il fut attaqué par Iron-Man qui surveillait justement le LMD pour démasquer son agresseur et découvrir qui était ses employeurs. Alors que le Spymaster tentait de pirater les ordinateurs de Stark International afin d'obtenir la liste complète des actionnaires de la société – pour que Richlen et ses associés puissent plus facilement racheter leurs parts, il fut attaqué par Iron-Man. Le Spymaster fut vaincu, mais put s’enfuir, et Iron-Man découvrit peu après l'identité des commanditaires, venant en aide à Nick Fury contre eux.

Des mois plus tard, le Spymaster vendit les schémas de l’armure de Stark au millionnaire Justin Hammer, devenant l’un des employés récurrents de l’homme d’affaire. Le Spymaster fut associé à un groupe de criminels costumés envoyés par Hammer pour combattre Iron-Man sur sa ville flottante. Iron-Man triomphe de presque tous ses adversaires, mais le Spymaster put une nouvelle fois s’échapper. Il fut alors engagé par Madame Masque, alors à la tête de la branche "Nefaria" de la Maggia, qui lui confia la mission d'enlever Bethany Cabe, alors l'amie de Stark, et de voler une nouvelle invention de Stark International. Il infiltra de nouveau la société, et s'empara du prototype inestimable d'un nouveau système électronique ainsi que de l'attaché-case de Stark, qui contenait, sans qu'il le sache, l'armure d'Iron-Man. Cependant, l'un des agents engagés par le Spymaster kidnappa la partenaire de Cabe dans son agence de gardes du corps : Ling McPherson. Iron-Man et son ami Jim Rhodes envahirent le quartier général de Madame Masque, à Derby dans le Connecticut. Espérant vendre le prototype à un autre acheteur, le Spymaster déroba à Masque la machine avant de prendre la fuite à bord d'un hélicoptère. Mais, Rhodes, à bord d'un autre appareil, le prit en chasse et contraignit l'espion à se crasher dans la mer, même s'il put s'échapper et éviter d'être pris. Stark récupéra son armure et McPherson fut finalement libérée, même si elle fut gravement blessée par ses kidnappeurs.

De nouveau, les activités du Spymaster redeviennent discrètes et inconnues. Il réapparaît après été engagé par l'AIM (Advanced Idea Mechanics) pour voler de nouveaux plans mis au point par Tony Stark pour son satellite orbital. Adoptant l'identité de Jake Jordan, le Spymaster s'entraîna avec l’AIM pour se faire passer pour un boxeur professionnel et réussit à faire du vieil ami de Stark, Harold "Happy" Hogan, son entraîneur, dans le but de se rapprocher de sa cible. Alors qu'ils résidaient tous les deux chez Stark, à Los Angeles, Hogan surprit "Jordan" en train de photographier des plans secrets mis au point par Stark pour le satellite. Le Spymaster dut combattre Iron-Man qui avait été alerté, et réussit à l'immobiliser avec des aimants électromagnétiques. Mais, alors, Hogan affronta à son tour le Spymaster, l'empêchant de fuir et, surtout, laissant le temps à Iron-Man de se libérer. Le Spymaster assomma Hogan avec une décharge d'un de ses rayons, mais il fut juste après battu par l’Avenger. Cependant, le Spymaster réussit à s'échapper une nouvelle fois pendant que l’Avenger prenait soin de son ami. Plus tard, le Spymaster convainquit Glitch (Charles J. Amundson), un génie de l’informatique capable de pirater n’importe quel système de sécurité, de rejoindre son Elite espionne afin de capturer Iron-Man. Cependant, découvrant les plans de Spymaster, Glitch le trahi, aidant Iron-Man à capturer l’Elite espionne et le Spymaster.

Quand la Roxxon Oil Company se mit en tête d’acheter un générateur de particules bêta – une nouvelle machine capable de produire de vastes quantités d’énergie – à la société Accutech, une firme d’électronique installée en Californie, elle se heurta à un refus des dirigeants de la société. Cependant, devant les refus persistants d’Accutech de se séparer de sa découverte, la Roxxon décida de provoquer la faillite de la société afin de pouvoir la racheter à moindre coût et ainsi s’emparer du générateur de particules bêta. Le directeur exécutif de la Roxxon, Carrington Pax, engagea le saboteur industriel appelé le Fantôme pour commettre des actes de destruction devant conduire Accutech à la ruine. Les sabotages du Fantôme forcèrent effectivement les dirigeants d’Accutech à vendre leur société mais ce fut Tony Stark qui racheta celle-ci et, à cause de l’intervention d’Iron-Man, le Fantôme ne put parachever la destruction de la firme. Furieux du manque de réussite du Fantôme ainsi que de la menace de ce dernier de tuer Stark, Pax le renvoya et engagea alors le Spymaster pour continuer les sabotages d’Accutech. Se faisant passer pour Stark, le maître espion prit le Fantôme par surprise et l’aurait tué sans l’intervention du véritable Stark, qui sauva la vie du Fantôme. Celui-ci récupéra mais le Spymaster le prit en chasse et put le vaincre une seconde fois. Entre temps, Stark avait revêtu son armure d’Iron-Man et le héros renversa le Spymaster avec ses répulseurs, l’empêchant à nouveau de tuer son adversaire. Le Fantôme prétendit vouloir aider le Spymaster sous prétexte qu’ils devaient fuir tous les deux Iron-Man et il installa sur l’uniforme du Spymaster l’une de ses machines lui permettant de devenir intangible. Tous les deux, ils purent passer à travers un mur mais avant que le Spymaster ne soit entièrement passé de l’autre côté, le Fantôme retira le système d’intangibilité. Le Spymaster se rematérialisa alors partiellement à l’intérieur du mur et mourut instantanément.

Quelques semaines après, Stark devait découvrir – en examinant l’armure de Force (Clay Wilson), un ancien agent de Hammer – que certains de ses propres systèmes, jamais commercialisés, avaient été incorporés dans l’armure de son adversaire. Stark envoya Ant-Man (Scott Lang) enquêter sur les dossiers informatiques de Hammer, découvrant alors que le Spymaster était responsable du vol, avant de vendre les schémas à Hammer. Avec le Spymaster mort, Justin Hammer eut besoin d’un saboteur industriel compétent, et il engagea le Taskmaster pour former un remplaçant. Son passé également mystérieux, Nathan Lemon intégra l’une des académies du Taskmaster où il devint l’un de ses meilleurs élèves. Il fut l’un des cinq élèves choisis par le Taskmaster pour participer à un test de survie avant de rejoindre l’équipe de Hammer. Lemon tua les autres candidats, devenant ainsi le candidat idéal pour devenir le nouveau Spymaster, s’il réussissait à passer le dernier test mis au point par le Taskmaster. Celui-ci lui confia la mission de retrouver la statuette d’un ange doré qui devait être installé sur l’arbre de Noël mis en place aux Entreprises Stark pour les fêtes de fin d’année. Adoptant le costume du Père Noël, le nouveau Spymaster put s’introduire sur place et s’empara de la statuette ; bien qu’il fut repéré par Iron-Man, ce dernier préféra le laisser partir avec la statuette plutôt que de le combattre et mettre en danger la vie des enfants présents.

Quelques semaines après, le nouveau Spymaster s’associa à d’autres criminels – Blizzard (Donald Gill), le Scarabée (Abe Jenkins) et Blacklash (Mark Scarlotti) – pour envahir les Entreprises Stark après l’annonce du décès – simulé – de Tony Stark ; ils furent cependant repoussés par Jim Rhodes, alors sous l’armure de War-Machine, ainsi que les Avengers. Quand le Piégeur, un autre criminel, tenta de poursuivre le mécanicien criminel appelé le Bricoleur pour un équipement défectueux, le Spymaster fut l’un des nombreux criminels appelés comme témoin mais le procès fut bientôt ajourné quand les criminels commencèrent à se battre entre eux. Miss Hulk les empêcha de détruire le palais de justice. A la recherche de nouveaux équipements, il se rendit alors sur l’île de Boca Caliente, alors possession de l’AIM (Advanced Idea Mechanics) et se heurta sur place à Captain América et ses alliés, le Faucon, Diamondback et Shang-Chi. Plus tard, quand Hammer tenta de racheter Beverly Hills en chassant les résidents par une politique d’intimidation à l’aide de gangs locaux, ses efforts furent mis en échec par Silver-Sable et son Wild Pack. Furieux, Hammer envoya le Spymaster, et d’autres agents, contre eux. Mais lorsqu’un membre d’un gang fut tué par un nouveau Blizzard au cours du chaos du combat, les gangs s’associèrent au Wild Pack, obligeant le Spymaster et ses alliés à prendre la fuite.

Justin Hammer engagea de nouveau le Spymaster pour qu’il injecte à Tony Stark des cellules trafiquées qui altéreraient ses hormones et déclencheraient des crises de rage. Le Spymaster envoya son Elite espionne tendre une embuscade à Stark, le battant presque à mort avant de lui injecter les cellules contaminées pendant que le Spymaster observant la scène à distance, sur le toit d’un immeuble. Stark fut finalement sauvé par l’intervention de Black Widow (Natacha Romanova) qui put chasser l’Elite et amener Stark à un médecin pour le soigner. Quand le psychique criminel Mentallo utilisa une machine amplifiant ses pouvoirs télépathiques pour atteindre une influence mondiale, il tenta de contrôler Stark mais il bloqua les ordres de Mentallo et l’esprit subconscient de Stark fut précipité dans une dimension cyber-astrale. Stark put maîtriser Mentallo, arrivant à contrôler les pouvoirs télépathiques amplifiés de son ennemi et les utilisa de manière impulsive pour effacer la connaissance de son identité secrète d’Iron-Man dans tous ceux qui l’avaient découverte aux cours des années, y compris le Spymaster. Plus tard, celui-ci envoya de nouveau son Elite espionne pour enlever Stark, qui réalisa alors que c’était le même groupe qui avait failli le tuer. Avec une rage décuplée à cause des cellules encore présentes dans son corps, Iron-Man attaqua violemment l’Elite et traqua le Spymaster jusqu’à sa cachette. Iron-Man surchargea alors le champ de force absorbant de son ennemi, le court-cuircuitant, et lui écrasa les mains, laissant la police l’emmener en détention.

Le tout autant énigmatique Sinclair Abbott, riche homme d’affaires et PDG de la Fondation Abbott, était depuis longtemps attiré par la vie criminelle ; découvrant la double identité de son rival Tony Stark et Iron-Man, Sinclair utilisa certains de ces contacts en prison pour convaincre Nathan Lemon de renoncer à son identité du Spymaster en le battant presque à mort, l’envoyant à l’infirmerie de l’hôpital. Quand cette tactique échoua, Sinclair utilisa son épouse, Greta Abbott, déguisée en infirmière, pour assassiner Lemon, tout en faisant passer le meurtre pour un accident. Sinclair reprit alors l’identité du Spymaster, devenant le troisième à porter ce nom. Comme tel, Sinclair convainquit le Fantôme de s’associer à lui pour détruire Iron-Man, utilisant l’ego démesuré du Fantôme contre lui en décrivant Stark International comme le plus grand défi qu’il pourrait avoir, pendant que lui, Sinclair, provoquait Stark sous son identité civile, lors d’une réception de la Fondation Abbott. Le Spymaster envoya le Fantôme s’emparer d’un nouveau système de laser, qui se trouvait contenir la conscience humaine du Laser vivant (alias Arthur Parks), comptant l’utiliser comme une arme pour le terrorisme. Après l’échec du Fantôme, le Spymaster mit un terme à leur alliance, laissant le Fantôme faire face seul à Iron-Man. Pendant la bataille, le système de sécurité maintenant le Laser sous contrôle fut surchargé et le criminel prisonnier put alors s’échapper. Iron-Man suivit la piste jusqu’au repaire du nouveau Spymaster, où celui-ci et son épouse se préparait à accueillir l’Avenger. Alors que le Spymaster combattait Iron-Man, le Laser vivant, qui suivait à son tour Iron-Man, pénétra dans le repaire de Sinclair, s’infiltrant dans les ordinateurs, tuant au passage Greta Abbott. Puis, le Laser tourna son attention sur Iron-Man, permettant du coup au Spymaster de prendre la fuite.

Le Spymaster fut, quelques temps après, contacté par Karim Mahwash Najeeb, directeur de la Coalition Mondiale Islamique pour la Paix, afin de tuer Tony Stark. Le Spymaster le traqua et attaqua Harold Hogan, son ami et chauffeur, le laissant sur le sol, à moitié évanoui, tel un appât pour attirer Stark. Alors que le Spymaster se plaçait en hauteur pour abattre Stark avec un fusil, Hogan, rassemblant ses dernières force, et attaqua le Spymaster, les faisant tous les deux tomber sur le sol en contrebas. L’uniforme du Spymaster lui permit de supporter l’essentiel de la chute et il put prendre la fuite, laissant Hogan, sur le sol, avec de sévères dégâts internes ; hospitalisé d’urgence, Hogan se retrouva dans le coma dépassé et devait décéder quelques temps après. Sinclair fut alors recruté par le Mandarin et Ezekiel Stane afin d’infiltrer la nouvelle compagnie de Stark, Stark Résistance ; s’intégrant dans le cercle des proches de Stark sous le nom de Leonard Pimacher, il commença par y poser une bombe, avant de devoir une nouvelle fois combattre Iron-Man. Puis, finalement arrêté par Bethany Cabe après avoir tenté de tuer Tim Cababa, il fut privé de son équipement et rendu presque impuissant ; désespéré, il sembla apparemment se suicider par l’intermédiaire de la police, qui ouvrit le feu à plusieurs reprises sur lui. Ironiquement, peu de temps avant, le premier Spymaster se révéla être bien vivant, ayant en fait envoyé un de ses hommes de mains, Mark Sharen, revêtu de son uniforme afin de simuler son propre décès et, ainsi, échapper aux autorités pendant de nombreuses années jusqu’à ce que Norman Osborn découvre sa survie.

Pouvoirs : Aucun.

Aptitudes : Le premier Spymaster était un extraordinaire espion et saboteur industriel, ainsi qu’un excellent combattant à mains nues ; il était un maître du déguisement et un acteur très talentueux, rendant ses impostures extrêmement crédibles. Très athlétique, il était particulièrement compétent dans l’art de manier les diverses armes à feu existantes. Son successeur possédait des compétences similaires bien que probablement inférieures compte tenu d’une expérience plus réduite.

Armes : Le premier Spymaster utilisait un large choix d’armes, certaines conçues par ses propres soins. Ses différents employés lui ont fourni certaines armes, et, enfin, le Spymaster a dérobé encore d’autres armes de différents propriétaires. En dehors des revolvers et explosifs conventionnels, le Spymaster employait de plusieurs armes très avancées. Au cours de ses premiers conflits avec Iron-Man, il portait des systèmes dans ses gants et son masque qui projetait des décharges énergétiques, avec une importante force de concussion. Il possédait des nunchakus amplifiés électroniquement qui pouvaient endommager même l’armure d’Iron-Man. En une occasion, le Spymaster put retenir prisonnier Iron-Man avec des petits mais très puissants aimants électromagnétiques et, une fois, utilisa une machine qui le maintient prisonnier à l’intérieur d’un « filet » d’impulsions électriques. Le Spymaster se servit également d’un missile incendiaire capable de pister Iron-Man en détectant les impulsions cybernétiques de son armure. Le Spymaster projetait des « disques-rasoirs » suffisamment tranchants pour percer l’armure d’Iron-Man et capable de suivre celui-ci en vol grâce à ses systèmes internes directionnels et de stabilisation. Il utilisait un objet qui pouvait siphonner l’énergie électrique d’un uniforme de combat fonctionnant à l’électricité lorsqu’il était attaché à cet uniforme. Récemment, le Spymaster portait divers systèmes permettant d’absorber l’énergie des répulseurs d’Iron-Man avec son gant gauche et de lui renvoyer par son gant droit. Le Spymaster possédait enfin des pistolets étourdissants susceptibles de rendre inconsciente une victime ou même de la tuer, ainsi qu’un gaz somnifère.

Equipement : Le Spymaster portait un uniforme en kevlar qui le protégeait des petites armes à feu conventionnelles. Lors de ses premiers combats avec Iron-Man, le Spymaster portait de petits réacteurs lui permettant de voler. Il transportait la plupart de ses armes et gadgets dans des poches de sa ceinture ainsi que sur la partie de son uniforme couvrant ses jambes. Pour se déplacer, le Spymaster utilisait un modèle avancé d’avion à vol stationnaire, qui pouvait opérer selon des instructions préprogrammées. Le Spymaster disposait d’un système dans la boucle de sa ceinture lui permettant de faire venir à lui son avion.

ThierryM 8630

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 11
    Membre : 0