Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Digitek - Marvel-World.com

Encylopédie - Digitek

digitek_0.jpg

  • Véritable nom : Jonathan Bryant
  • Profession : Aventurier, ancien chef de projet scientifique
  • Statut légal : Citoyen du Royaume-Uni sans casier judiciaire
  • Identité : Secrète
  • Autres identités : « La Singularité »
  • Lieu de naissance : Sutton Coldfield, West Midlands (Angleterre, Royaume-Uni)
  • Situation de famille : Marié
  • Parents connus : Samantha Russell Bryant (épouse)
  • Appartenance à un groupe : Aucun
  • Base d’opérations : Londres (Angleterre)
  • Première apparition : VO : Digitek # 1 (décembre 1992, par Andy Lanning & Dermot Power) – VF : Civil War n°4 (juin 2007, avec Civil War : Frontline # 6 ; Digitek # 1 est inédit en France)
  • Taille : 1m87
  • Poids : 90,7 kg
  • Yeux : (Bryant) Inconnu, (Digitek) bleus électrique
  • Cheveux : (Bryant) Bruns, (Digitek) aucun

Histoire

Peu de choses sont connues sur les premières années de Jonathan Bryant avant qu’il ne vienne travailler pour la branche londonienne de Nakasoni Corporation. Peu de temps auparavant, le protosilicone, une forme vivante de silicone capable d’imiter les tissus du cerveau humain, fut découvert par les Troupes Kether des Warheads, des mercenaires interdimensionnels et agents de la sombre et techno-mystique corporation appelée Mys-Tech. Nakasoni Corporation, filiale de Mys-Tech, organisa alors le projet « Digitek » afin d’étudier un ordinateur de protosilicone vivant baptisé la Psi-Clé, et choisit Jonathan comme directeur du projet. La relation entre Jonathan et son épouse et associée, Samantha, commença à devenir tendue et, bientôt, elle abandonne le projet. Roland Greville, un génie en électronique travaillant pour Miracle Systems, une compagnie rivale de Nakasoni, infecta la Psi-Clé avec un virus ; puis des mercenaires engagés par Greville pénétrèrent dans le laboratoire de Nakasoni, abattirent Jonathan, qui tomba dans le dôme contenant la Psi-Clé et celle-ci lia leurs esprits, téléchargeant en Bryant une partie de ses programmes. Les mercenaires s’emparèrent de la Psi-Clé, laissant une bombe afin de détruire le laboratoire et couvrir leurs traces. Ils abandonnèrent Jonathan, agonisant et marmonnant en apercevant la bombe, qui explosa en détruisant le bâtiment. Mais Jonathan ne mourut pas et découvrit la carte de visite de son épouse dans les décombres ; il se transféra à travers les lignes téléphoniques jusqu’à l’appartement de Samantha Bryant et tenta de la convaincre qu’il était son mari. Mais quand il toucha sa femme, il absorba un peu d’électricité et nota qu’il se sentait alors plus fort. Il absorba alors de la puissance depuis toutes les sources d’énergie présentes ; Digitek était né.

digitek_1.jpgSamantha Bryant, cependant, ne le crut pas et il décida de lui montrer ce qui lui était arrivé. Toujours incrédule, il lui révéla que Nakasoni n’était qu’une façade pour l’organisation appelée Mys-Tech. Refusant d’accepter la transformation de son mari, Samantha Bryant tenta d’appeler la police, mais Digitek s’échappa à travers le même téléphone qu’elle utilisait. Le lendemain Digitek se rendit au bâtiment en ruines de Nakasoni, à la recherche d’indications sur les agresseurs et retrouva alors Samantha. Ils découvrirent des morceaux de la bombe et Digitek put découvrir que cette dernière avait été fabriquée par Miracle Systems. Il se transporta alors lui-même au quartier général de Miracle Systems à Londres. Quand il arriva, il découvrit que les mercenaires Curtis Vogel, Katherine Petrezyn et Lawrence Paxton avaient été transformés en guerriers digitalisés par le virus mis au point par Greville, baptisés les Bacilicones, devenant, respectivement Byte, Kay et Purge. Les Bacilicones attaquèrent Digitek mais il se transporta de nouveau avant d’être frappé et utilisa le beeper de son épouse pour revenir dans le monde réel. Purge ordonna à Byte et Kay de le suivre et ils attaquèrent Digitek dès que celui-ci se rematérialisa. Au cours du combat, Digitek découvrit ses pouvoirs de digitalisation, transformant ses bras et ses mains en diverses armes. Il réussit à remporter le combat avant l’arrivée de Purge et lui et Samantha se rendirent dans un vieux cottage des Costwold Hills, dans le Gloucestershire. Arrivé là, Digitek décida de chercher de l’aide, et, secondé de la Psi-Clé, il put transporter Deathlok (Michael Collins) ; Digitek lui expliqua la situation avant de se recharger, quelques instants avant que les Bacilicones ne passent à l’attaque. Digitek et son nouvel allié purent blesser Byte mais durent fuir face à leurs adversaires unis.

Alors que Deathlok rentrait aux Etats-Unis, Digitek s’enfuit avec Samantha à Londres, tous les deux décidés à s’attaquer à Miracle Systems. Utilisant une cabine téléphonique vandalisée pour accéder au réseau de télécommunications, Digitek et Samantha Bryant se dématérialisèrent dans les lignes téléphoniques, avant de se rematérialiser dans un magasin d’informatique appartenant à Marx Jephcott, un ami de Samantha. Byte et Kay tentèrent de les suivre mais Digitek déconnecta le téléphone juste au moment où ils se rematérialisaient. Kay réussit, difficilement, à survivre mais Byte fut entièrement désincarné à travers le cyberespace. Après un court combat, Digitek put également détruire Kay. Purge survint à ce moment et un nouveau combat s’engagea entre lui et Digitek, dans le magasin de Jephcott ; pendant le combat, Samantha rechargea la Psi-Clé, lui rendant toutes ses capacités. Digitek remporta le combat en abattant Purge avec sa main transformée en canon mais le Bacilicone réussit alors à télécharger sa personnalité, à travers les lignes téléphoniques, dans Greville et ils semblèrent alors fusionner et attaquèrent Samantha. Mais Digitek put intervenir, protégeant sa femme. Le nouveau Purge se révéla trop fort pour Digitek et le projeta bientôt sur la Psi-Clé ; cette stratégie s’avéra une erreur car, en touchant la Psi-Clé, Digitek la purgea de son virus, ce qui détruisit instantanément Purge. La bataille achevée, il sembla que Jonathan Bryant était mort également et son corps humain fut enterré peu après ; cependant, au cours des funérailles, Digitek se rematérialisa, révélant qu’il n’avait plus besoin d’un corps physique pour exister, et était devenu un être de pure énergie, déterminé à combattre Mys-Tech, et se réconciliant avec sa femme.

digitek_2.jpgPlus récemment, Digitek fut envoyé aux Etats-Unis pour y collecter des informations mais fut arrêté et incarcéré en même temps que Speedball (Robert Baldwin) après l’adoption du Superhuman Registration Act. Speedball évoqua par la suite le fait que Digitek – sa volonté apparemment sapée par la technologie de la prison – se suicida en digitalisant son propre bras en une arme avant de se faire exploser la tête. Toutefois, le « suicide » de Digitek était en réalité un plan bien étudié pour fuir la prison et regagna l’Angleterre. Il réapparut quelques temps comme l’un des agents de réserve de l’agence britannique du MI-13 et participa au combat contre l’armée de vampires levée par Dracula depuis la lune. Puis, aux côtés de nombreux héros, il s’opposa à un nouveau plan de Mys-Tech visant à sacrifier la population britannique à Méphisto ; quelques temps après, il affronta Killpower, manipulé par Méphisto qui l’envoya à la tête d’une armée de démons.

Pouvoirs

Digitek est un être d’énergie conçu d’après la forme originelle de Bryant. Il possède une force, une résistance, une endurance, des réflexes et des capacités de régénération supérieures à la moyenne humaine. Son esprit, identique à celui d’un ordinateur, lui donne des capacités cognitives améliorées et il peut communiquer avec tout système cybernétique. Son lien mental avec la Psi-Clé leur permet à tous les deux d’accroître leurs capacités de récupération et régénération dès qu’ils entrent en contact. Bien qu’il n’ait plus besoin de manger, boire ou respirer, il doit absorber de l’énergie électrique à intervalles réguliers. Il peut transformer toute ou partie de son corps (un procédé qu’il appelle « digitalisation ») en diverses formes d’armes ou dé véhicules bio-mécaniques. Ainsi, il peut « digitaliser » un bras en une arme à énergie, améliorant également sa vue et ses capacités tactiques, ou transformer le bas de son torse en une moto. Il peut aussi solidifier l’énergie sous la forme d’une armure corporelle ou de simples armes, comme une épée. Il peut se « digitaliser » complètement, ou d’autres personnes, en électricité pure afin de se déplacer par les lignes téléphoniques et naviguer à travers le cyberespace. Il peut projeter des images, même s’il ne semble pas capable de créer des images multicolores. Son « unité centrale », analogue d’un cœur humain, est son point faible. Apparemment, Digitek ne peut être tué seulement que par des dégâts massifs à son unité centrale ou en dispersant ses électrons au-delà de ses capacités à se reconstituer.

Aptitudes

Jonathan est un génie dans les domaines de l’informatique et de la micro-électronique.


ThierryM 5568

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 14
    Membre : 0