M'enregistrer  |  Connexion

Les super héros Funko Pop viennent de Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 5 figurines Funko Pop.

De Star-Lord à Doctor Strange en passant par Yondu et Yellowjacket sans oublier le Groot dansant. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Scorpion (le) (Gargan) - Marvel-World.com

Encylopédie - Scorpion (le) (Gargan)

News » Marvel » Encyclopédie (23209 lectures)

Véritable nom : MacDonald « Mac » Gargan
Profession : Criminel professionnel, ancien agent gouvernemental, ancien détective privé
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis avec un casier judiciaire
Identité : Connue des autorités
Autre identité : Spider-Man, Venom
Lieu de naissance : Yonkers, New-York (Etats-Unis)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Aucun
Appartenance à un groupe : ((comme Scorpion) allié d’Alistair Smythe, ancien employé de Justin Hammer, ancien membre des Maîtres du mal, ancien partenaire de Mr Hyde et de Delilah, (comme Spider-Man) ancien membre des Vengeurs, de l’Initiative, (comme Venom) ancien membre des Thunderbolts, des Sinister Twelve
Base d'opérations : Mobile (Etats-Unis)
Première apparition : VO : (Gargan) Amazing Spider-Man (vol.1) # 19 (décembre 1964, par Stan Lee & Steve Ditko), (Scorpion) Amazing Spider-Man (vol.1) # 20 (janvier 1965, par les mêmes), (Venom) Marvel Knights : Spider-Man # 9 (février 2005, par Mark Millar & Terry Dodson), (Spider-Man) Dark Avengers # 1 (mars 2009, par Brian M. Bendis & Mike Deodato Jr) – VF : (Gargan) Strange n°18 (juin 1971), (Scorpion) Strange n°23 (novembre 1971), (Venom) Spider-Man (Panini) n°69 (octobre 2005), (Spider-Man) Dark Reign n°1 (octobre 2009)
Taille : 1m87
Poids : (Gargan) 99 kg, (avec le symbiote) 111 kg
Yeux : Marrons
Cheveux : Bruns (mais il se rase habituellement le crâne)

Histoire : MacDonald « Mac » Gargan, un détective privé, fut engagé par J. Jonah Jameson, l’éditeur du Daily Bugle, pour suivre son jeune photographe Peter Parker afin de découvrir comment celui-ci réussissait à prendre autant de photos du héros costumé Spider-Man. Alors que Mac enquêtait, un article du Bugle vint à l’attention de Jameson évoquant un scientifique nommé le Dr Farley Stillwell, qui avait développé un moyen de muter les gènes des animaux afin de les transmettre des caractéristiques inhabituelles pour eux. A l’époque de l’article, les expériences de Stillwell lui avaient permis de donner des branchies à un rat et des poumons à un poisson. Jameson appela alors Mac et s’arrangea pour qu’ils se retrouvent chez Stillwell. Là, Jameson offrit 10 000 $ au chercheur afin qu’il développe un moyen de donner des facultés surhumaines à un être humain afin de créer un être capable de battre Spider-Man ; en parallèle, il offrit 10 000 $ à Gargan pour qu’il accepte de subir le traitement que Stillwell mettrait au point. Ayant besoin de cet argent pour continuer ses recherches, Stillwell accepta l’offre de JJJ ; intrigué, Gargan accepta également.

Stillwell décida de baser la transformation de Gargan sur le scorpion, un autre arachnide et donc, selon lui, adapté à la lutte contre Spider-Man. Il soumit alors Mac à une série de traitements chimiques et radiologiques afin de lui donner des capacités surhumaines. Doté d’un uniforme spécial et d’une queue mécanique contrôlée cybernétiquement – et conçue par le criminel appelé le Bricoleur – le Scorpion, la nouvelle identité portée par Mac, partit immédiatement à la recherche de Spider-Man pour l’affronter ; le héros s’aperçut rapidement que les capacités surhumaines du Scorpion dépassaient les siennes, et le héros commença par tenter de fuir son nouvel adversaire. Alors que les deux adversaires se poursuivaient, Stillwell observa un comportement particulièrement violent chez les animaux qu’il avait traités, et en conclût que le Scorpion allait tôt ou tard perdre ses facultés à discerne le bien du mal. Il tenta d’administrer à son cobaye un antidote expérimental mais mourut lors de sa tentative, en tombant d’une corniche d’un immeuble. Commençant à perdre la raison, Mac se lança dans une vague de crimes, mais fut finalement vaincu par Spider-Man, qui utilisa son astuce et son intelligence pour battre cet ennemi plus puissant que lui physiquement ; quelques semaines après, il connut une seconde défaite, toujours des mains de Spider-Man.

Après avoir libéré sous conditionnelle, le Scorpion connut sûrement l’une de ses plus humiliantes défaites, des mains, ou plutôt des fesses, de la jeune Jessica Jones qui venait de découvrir ses capacités surhumaines et assomma un Gargan en train de commettre un vol en lui tombant directement sur le dos. Evitant néanmoins d’être arrêté, il fut contacté par un réseau d’espionnage non identifié qui l’engagea pour suivre l’agent du SHIELD Sharon Carter. Il fut cependant battu en duel par Captain América et livré au SHIELD, où l’androïde assassin appelé Mr Kline réussit à s’emparer de son corps, et celui de Mr Hyde. Kline créa des répliques des deux criminels, qu’il envoya contre Daredevil l’un après l’autre. Suite à la défaite finale de Kline des mains de DD, le Scorpion et Mr Hyde se réveillèrent et purent s’échapper de leur emprisonnement. Persuadés qu’ils avaient été détenus tout ce temps par le SHIELD, les deux criminels lancèrent une campagne de terreur contre les agents du SHIELD, avant d’être stoppés par Captain América et le Faucon.

S’échappant de prison, le Scorpion décida de se venger de Spider-Man mais fut encore une fois battu ; échappant à la police, il décida alors de se venger de J. Jonah Jameson qu’il jugeait responsable de sa transformation en Scorpion et donc de ses défaites et humiliations ultérieures et aussi parce que, sa santé mentale se détériorant, il en était venu à croire qu’il ne pouvait plus retirer son uniforme. Par deux fois, il attaqua le directeur du Bugle, mais fut d’abord arrêté par la nouvelle héroïne appelée Miss Marvel (alias Carol Danvers) puis encore une fois par Spider-Man, qui, après l’avoir battu, lui montra que son uniforme n’était en rien fixé à son corps, soulignant ainsi que son esprit délirait de plus en plus. Profitant de cette situation, Mac plaida l’aliénation mentale et se retrouve du coup incarcéré dans une institution pour malades mentaux au lieu d’être enfermé dans une prison de haute sécurité. Là, il put s’évader facilement et partit se venger de Spider-Man mais fut arrêté par Captain América et le tisseur.

Le Scorpion fut libéré de prison par des agents du criminel Tête d’Œuf qui reconstituait les Maîtres du Mal, un groupe traditionnellement opposé aux Vengeurs. Mais la participation du Scorpion au groupe fut assez brève, puisqu’il fut capturé par les Vengeurs lors de leur premier affrontement. Et Mac retourna en prison. S’échappant encore une fois, il se rendit dans le laboratoire à l’abandon de Stillwell et accrut encore ses pouvoirs ; lorsqu’il apprit, peu après, que Jameson allait se remarier, il tenta une nouvelle fois de se venger de l’éditeur, kidnappant son fils John et sa future femme, Marla Madison. Spider-Man dut intervenir une fois de plus, défendant Jameson et les siens et battant le Scorpion, qui fut arrêté par la police et incarcéré de nouveau.

A la recherche de plus de pouvoirs, le Scorpion, de nouveau libre, accepta de devenir l’un des criminels surhumains employés par l’industriel Justin Hammer, en échange d’un équipement amélioré, principalement une queue plus versatile et dotée d’un véritable « dard ». Accomplissant sa première mission pour Hammer en tentant d’accomplir un kidnapping, le Scorpion fut mis en échec par Spider-Man. Peu après, durant l’épisode des Actes de Vengeance, Gargan se rendit au Canada en compagnie d’Asp, du Hibou et de Nekra mais, là, ils se heurtèrent à Alpha Flight et furent rapidement extradés aux Etats-Unis. Là, Gargan commença à chercher des alliés pour vaincre son sempiternel adversaire, commençant avec une alliance avec le Caméléon, puis avec le Bricoleur qui lui fabriqua une queue électrifiée ; mais aucune de ses tentatives ne put lui permettre de vaincre le héros. Cherchant encore une fois à améliorer son équipement dans l’espoir qu’il trouverait enfin le moyen de triompher de ses ennemis, il se rendit à Boca Caliente pour se fournir auprès de l’AIM (Advanced Idea Mechanics) ; là, il combattit Captain América, Diamondback, le Faucon et Shang-Chi, venus enquêter. Rentré aux Etats-Unis, le Scorpion combattit successivement Cardiac, le cyborg Deathlok (alias Michael Collins) puis, recruté par le Culte de Kali, fut encore une fois vaincu par Spider-Man, cette fois associé au Suaire. Cette dernière défaite plongea Gargan dans une véritable dépression, et il se réfugia dans les égouts de New-York – avec un esprit plus clair et lucide qu’il ne l’avait été depuis des années.

Mais, même après avoir décidé de renoncer à sa vie de criminel, le destin lui joua une farce cruelle à ses dépens. Spider-Man souffrait alors de problèmes personnels importants et il put à peine contenir sa violence quand il tomba par hasard sur le Scorpion. Les instants primaires du tisseur prirent le dessus et il battit Gargan sans pitié, risquant même de le tuer, tout en ignorant les supplications sincères de son ennemi lui disant avoir abandonné sa carrière de criminel. Le bref moment de clarté mentale de Gargan disparut sous les coups de Spider-Man, sa chance de rédemption définitivement détruite lors de ce passage à tabac. La violence quelques temps contenue de Gargan refit alors surface, le laissant plus psychopathe que jamais. Quelques mois après, le Scorpion combattit un autre Spider-Man – le clone du vrai héros, Ben Reilly – en tant une énième fois de se venger de Jameson. Gargan fut alors engagé par la Roxxon-Oil-Company, ce qui l’amena à combattre Spider-Man – de nouveau Peter Parker ; mais, peu après, c’est un troisième monte-en-l’air – Mattie Franklie, alias la troisième Spider-Woman, et qui alors se faisait passer pour Spider-Man qui avait disparu – que Gargan affronta, sans plus de succès que contre les deux autres Spider-Men. Cherchant désormais principalement des emplois de mercenaires, il combattit à deux reprises encore le premier Spider-Man, sans pour autant réussir la moindre victoire. Gargan, abandonnant quelques tempos son uniforme, eut alors une brève liaison avec la tueuse Delilah, mais refusa de participer à sa brigade anti-Spider-Man ; il fut peu après engagé par Lucia von Barda dans son armée de criminels surhumains, et participa au combat de celle-ci contre plusieurs héros à New-York. Plus tard, redevenu le Scorpion, tenta une nouvelle fois de tuer Jameson, mais sa tentative fut déjouée par Miss Hulk.

Plus tard, le Scorpion fut recruté par Norman Osborn, qui lui communiqua la véritable identité de Spider-Man et lui promit d’augmenter ses pouvoirs en échange de sa promesse à accomplir un plan mis au point par Osborn dans l’hypothèse où il lui arriverait quelque chose : kidnapper May Parker, la tante de Spider-Man. Gargan accepta la proposition et subit une nouvelle expérience, qui le laissa légèrement défiguré. Lorsque Osborn fut incarcéré, Gargan mit en route le plan mais, au cours de celui-ci, il fut approché par le symbiote de Venom, récemment devenu autonome, depuis qu’Eddie Brock, mourant d’un cancer, avait offert celui-ci aux enchères pour donner naissance à un nouveau Venom. Après avoir été acheté par Don Fortunato pour son fils Angelo, le symbiote avait abandonné le jeune homme, le laissant tomber d’un immeuble vers la mort, peu satisfait de ce partenaire. Cherchant un criminel plus expérimenté, le symbiote tomba alors sur Gargan. Risquant la colère d’Osborn, Gargan choisit l’union avec le symbiote plutôt que la mission de son précédent employeur, fasciné à la perspective des pouvoirs accrus promis par le symbiote et qui dépassaient de loin les facultés de son uniforme de Scorpion. Gargan devint ainsi le second Venom.

Après un plan compliqué pour faire évader le Bouffon vert de prison, ce dernier conduisit Spider-Man et la Chatte noire vers une confrontation avec les Sinister Twelve – douze ennemis du héros engagés par Osborn pour l’éliminer, et que le nouveau Venom avait rejoint. Le groupe faillit bien triompher des deux héros, mais l’intervention des Quatre Fantastiques et d’un groupe de Vengeurs menés par Captain América renversa l’équilibre des forces et les Twelve furent vaincus. Osborn étant parti assassiner Mary-Jane Watson-Parker, l’épouse de Spider-Man, le héros s’était précipité à sa suite, poursuivi par Gargan dans son nouvel uniforme. Les deux adversaires s’affrontèrent au-dessus des toits new-yorkais mais l’expérience plus grande de Spider-Man lui permit de faire tomber un immeuble en démolition sur son ennemi, mettant un terme au combat. Venom fut arrêté et envoyer à la prison de Ryker, où il est actuellement incarcéré. Il a juré à Spider-Man de ne jamais révéler son identité, préférant la conserver comme un moyen de pression sur le héros.

Peu après, il fut enlevé par l’Etranger, une entité cosmique, se faisant passer pour le Beyonder (désormais la Créatrice), en compagnie d’autres héros et criminels. Croyant être en compagnie de Spider-Man, il profita d’une diversion pour empaler ce dernier mais il se révéla quelques temps après être un Fantôme de l’espace ayant adopté l’apparence du tisseur. Médusa, elle-même enlevée, tenta de venger celui qu’elle croyait être le monte-en-l’air en flagellant Venom de ses mèches, et celui-ci abandonna bientôt le groupe, luttant contre lui jusqu’à ce que la véritable identité du « Beyonder » soit révélé. Echouant à vaincre ses adversaires, il fut renvoyé sur Terre, en compagnie des autres prisonniers. C’est là qu’il fut arrêté par le SHIELD et contraint de rejoindre les Thunderbolts, à présent dirigés directement par la Commission, peu après l’adoption du Superhuman Registration Act (SRA). Avec le groupe, il participa à la lutte contre les Vengeurs Secrets de Captain América, après avoir été implanté de récepteurs électriques, assurant aux autorités l’obéissance de Gargan. Au cours de l’affrontement final entre les deux camps, le nouveau Venom fut probablement responsable de la mort du Typographe. Néanmoins, la Commission chercha à rendre populaire la nouvelle équipe, concevant même des figurines à leur effigie pour développer l’engouement du public à leur égard. Peu après, Venom, avec les Thunderbolts, traqua Hurricane, puis Jack Flagg, qui réussit néanmoins à frapper Gargan. Furieux et protégé par son symbiote, il tenta alors de mordre sa cible, mais fut ramené à l’ordre par les implants cybernétiques, le plongeant dans l’inconscience. Jack Flagg put s’enfuir mais fut, peu après, rattrapé et maîtrisé par Bullseye. Après cette expérience, McDonald commença à craindre d’être totalement possédé par le symbiote, tout en refusant de s’en séparer, fasciné par la puissance qu’il lui conférait, développant une forme de dépendance à son égard.

Ces problèmes comportements resurgirent du coup brutalement quand les Thunderbolts furent envoyés arrêter Steel-Spider. Attaqué par celui-ci et Sépulcre (ou Shadowoman), Gargan perdit de nouveau le contrôle, devenant encore plus monstrueux ; Moonstone ayant été incapacitée peu avant, elle ne put déclencher ses implants et Venom mordit et arracha le bras de Steel-Spider, dévorant le membre arraché. Revenu à la base, il retrouva sa forme traditionnelle, sans effets négatifs apparents. Envoyé par Osborn arrêter Namor, il lui tira dessus avec un harpon, avant de lui arracher l’une de ses ailettes ; malgré cela, le Prince des Mers réussit à assommer Venom, lui arrachant la langue. Revenu au Mont Charteris, base des Thunderbolts, McDonald commença à avoir des hallucinations, persuadé que le symbiote lui parlait, l’incitant à se nourrir. Cédant à ces pulsions, il attaqua et dévora un garde, avant de se retrouver face à face au Swordsman (Andréas von Strucker) qui le maîtrisa à l’aide de son épée et d’une décharge d’énergie. Blessé, McDonald survécut néanmoins, grâce à la protection du symbiote. Peu après, Bullseye élimina les quatre prisonniers qui étaient à l’origine de la crise de folie des Thunderbolts, ramenant le calme dans leur base. Le groupe se rendit alors à New York afin d’y capturer Spider-Man ; durant la traque, le symbiote sentit la présence d’Eddie Brock. Pensant qu’il s’agissait de leur cible, Venom se rendit sur place mais, quand le symbiote tenta de s’unir de nouveau à Brock, qui avait été guéri de sa maladie par Mr Negative, la peau de Brock libéra une nouvelle substance qui commença à dissoudre le symbiote. Devenu Anti-Venom, Brock affronta McDonald, venant en aide à Spider-Man contre les autres Thunderbolts. Brock sembla purger totalement l’ancien Scorpion de son symbiote mais Osborn fut capable de trouver un remède permettant au symbiote de Venom de réapparaître. Le temps de la guérison de celui-ci, il reçut une nouvelle armure à l’image du Scorpion, affrontant de nouveau Anti-Venom qui était venu s’assurer de la destruction du symbiote. Brock eut cependant la vie sauve grâce à l’extra-terrestre qui refusa de laisser McDonald tuer son ancien hôte. Renonçant à capturer Spider-Man après ces incidents, Venom et les Thunderbolts regagnèrent leur quartier général du Colorado.

Quand les Skrulls tentèrent de conquérir la Terre, Venom et les Thunderbolts affrontèrent un Skrull à l’image de Captain Marvel (Mar-Vell). Ayant réussi à repousser celui-ci, le groupe se rendit d’abord à Washington puis à New York pour combattre les envahisseurs. Au lendemain de la victoire, Osborn se retrouva à la tête de l’Initiative et commença à chercher à éliminer tous ceux susceptibles de contrecarrer ses ambitions. Ainsi, il envoya Venom et les autres Thunderbolts contre Songbird mais, avec l’aide du Swordsman qui électrocuta Venom, la jeune femme puis fuir en simulant sa mort. Peu après, Norman Osborn ne tarda pas à constituer sa propre équipe de Vengeurs, principalement à parti des Thunderbolts. Pour dissimuler le recrutement de criminels, Osborn utilisa un sérum de sa conception pour rendre une apparence plus humaine au symbiote de McDonald, qui adopta alors l’identité de Spider-Man. Le groupe commença par venir en aide au Dr Fatalis contre la Fée Morgane, bataille durant laquelle McDonald fut transformée en un monstre démoniaque par la sorcière mais il retrouva son apparence humaine après la défaite de cette dernière. Quelques temps après, McDonald fut capturé par le véritable Spider-Man, avec l’aide de la Femme-Invisible, le tisseur souhaitant s’infiltrer dans la base d’Osborn afin d’y secourir son ami, Harry Osborn, le fils de Norman. Cependant, le faux Spider-Man ne tarda pas à s’échapper, rejoignant les Vengeurs d’Osborn. en parallèle de ses activités au sein du groupe, et contre l’avis d’Osborn, McDonald se lança dans une carrière « héroïque » en solo, capitalisant sur la popularité du héros pour satisfaire ses envies, tout en cherchant à diffamer Jameson. Rapidement, plusieurs des criminels qu’il avait estropiés – le Démentoïde, le Dr Tout, Eleven, l’Hippo, le général Wolfram – s’associèrent pour se venger de lui mais ils furent promptement vaincus par le nouveau Spider-Man. Puis, McDonald suivit les Vengeurs d’Osborn à San Francisco, y affrontant les X-Men alors que les émeutes entre anti- et pro-mutants se multipliaient. Quand Osborn réalisa qu’il avait été trompé par Namor et Emma Frost, qu’il croyait être ses alliés, il prit la tête de ses Vengeurs et du reste de ses X-Men pour attaquer directement les vrais X-Men sur leur nouveau refuge d’Utopia. Venom affronta alors Colossus, mais le nombre de mutants se révéla trop important et Osborn dut battre en retraite. Par la suite, McDonald et ses coéquipiers firent face à l’Homme-Molécule qui employa ses pouvoirs pour transformer McDonald et son symbiote en une masse de boue inerte ; mais, après la défaite de Reece par Sentry, Venom retrouva son apparence normale. Lorsqu’Osborn décida d’attaquer directement Asgard, McDonald et ses coéquipiers commencèrent par protester avant de céder aux ordres de leur chef, qui leur promit en échange leur libération et la fin de leur service à ses côtés. Si dans un premier temps, les assiégeants réussirent à prendre le dessus sur les Asgardiens et même Thor, le cours de la bataille se retourna avec l’arrivée des véritables Vengeurs menés par Captain América (Steve Rogers) et de plusieurs de leurs alliés. Venom combattit Spider-Man et Ms Marvel mais son symbiote l’abandonna pour l’héroïne ; le tisseur réussit à maîtriser Gargan, tandis que Ms Marvel se libérait du symbiote. Comme la plupart des alliés d’Osborn et Osborn lui-même, il fut arrêté à la fin du siège d’Asgard et incarcéré au Raft où le symbiote lui fut retiré de force par les autorités.

Cependant, ce retrait forcé entraîna des problèmes médicaux chez McDonald à cause de sa mutation génétique originelle. C’est alors qu’Alistair Smythe s’introduisit au Raft et emmena avec lui McDonald. Il lui offrit alors un nouvel uniforme du Scorpion, qui intégrait un système de soutiens vitaux afin de stabiliser l’état médical de l’évadé. Puis, Smythe convainquit aisément McDonald de s’associer à lui pour se venger de J. Jonah Jameson. Avec plusieurs cyborgs et une dénommée Fly-Girl, les deux hommes attaquèrent alors Jameson lors du lancement de la fusée de son fils John.

Pouvoirs : En tant que Scorpion, Gargan possède une force surhumaine lui permettant de soulever environ 15 tonnes (ou d’exercer une pression équivalente). Il est également doté d’une endurance, une vitesse et d’une agilité surhumaines (supérieures à celle de Spider-Man).

Comme Venom, le symbiote accroît encore les capacités surhumaines de Gargan ; il peut ainsi soulever jusqu’à 60 tonnes dans des conditions optimales. De plus, il peut adhérer à toutes les surfaces, les escalader, neutraliser le sens d’araignée de Spider-Man et se fondre dans son environnement, se rendant virtuellement invisible. Le symbiote est également capable de produire une forme de toile organique que Gargan peut utiliser d’une manière identique à celle de Spider-Man pour se déplacer d’immeuble en immeuble ou pour attraper ses adversaires. Le symbiote lui offre également une protection suffisante contre les balles et projectiles similaires.

Aptitudes : McDonald Gargan a des talents de détective moyen et souffre d’une certaine instabilité mentale.

Cliquez ici pour voir les schémas de la queue du Scorpion en grand

Armes : Comme Scorpion, Gargan possède une queue attachée à son uniforme et qui est contrôlée cybernétiquement. La queue fut équipée ultérieurement d’un véritable dard, en forme de hache, capable de libérer un acide particulièrement fort ; elle fut également électrifiée, ou dotée de projecteurs de plasma ou encore de neuro-toxines. Auparavant, elle servait essentiellement à écraser ou frapper ses ennemis ou servir de levier pour sauter. La longueur de la queue a également varié avec le temps, allant de 1m20 à l’origine jusqu’à une longueur de 6 mètres dans certaines versions – la dernière version utilisée mesurant environ 3 mètres. Comme Venom, le symbiote à été capable d’imiter la forme de la queue de son précédent uniforme.

Equipement : Comme Scorpion, Gargan portait un uniforme fait de mailles d’acier et de caoutchouc, qui lui fournissait une excellente protection contre les attaques. Les capacités exactes du nouvel uniforme du Scorpion sont inconnues, à part le fait qu’il est doté de systèmes médicaux qui stabilisent la santé de McDonald Gargan.

Par ThierryM

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 28
    Membre : 0