Noël Marvelien avec Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 6 figurines Funko Pop pour fêter Noël comme il se doit.

De Captain Bonhomme de Neige à Groot de Noël en passant par Marvel Girl et Iceman en version anniversaire. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Pitre (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Pitre (le)

pitre-le_0.jpg

  • Véritable nom : (I) Jonathan Powers, (II) Jody Putt
  • Profession : (Powers) Criminel, mercenaire, ancien comédien et acteur, (Putt) agent fédéral, ancien criminel
  • Statut légal : (les deux) Citoyen des Etats-Unis avec un casier judiciaire
  • Identité : (Powers) Publiquement connue, (Putt) Connue des autorités
  • Autre identité : (les deux) The Jester (VO) ; (Powers) Cyrano de Bergerac
  • Lieu de naissance : (Power) Hoboken (New-York, Etats-Unis), (Putt) inconnu
  • Situation de famille : (Powers) Célibataire, (Putt) inconnue
  • Parents connus : (les deux) Aucun
  • Appartenance à un groupe : (Powers) ancien chef de son propre gang, ancien allié du Cobra, de Mr Hyde, du Gladiateur et de l’Homme-Pourpre (Putt) ancien membre de l’Assemblée du Mal, de l’armée des Thunderbolts
  • Base d'opérations : (les deux) New York (New York, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : (Powers) Daredevil (vol.1) # 42 (juillet 1968, par Stan Lee & Gene Colan), (Putt) Cloak & Dagger (vol.3) # 9 (décembre 1989, par Terry Austin & Mike Vosburg) – VF : (Powers) Strange n°41 (mai 1973), (Putt) Marvel Manga n°13 (juillet 2003 avec la publication d’Agent X # 5 ; Cloak & Dagger # 9 reste inédit en France)
  • Taille : (Powers) 1m87, (Putt) inconnue
  • Poids : (Powers) 86 kg, (Putt) inconnu
  • Yeux : (Powers) Bleus, (Putt) inconnus
  • Cheveux : (Powers) Bruns, (Putt) inconnus

Histoire

Acteur frustré et en mal de reconnaissance, le Pitre a depuis longtemps canalisé ses talents de comédien vers le crime. Jonathan Powers travailla ainsi pendant des années pour percer sur la scène du théâtre, finissant par obtenir le rôle principal dans une reprise de Cyrano de Bergerac en dehors de Broadway. Mais, au milieu de la pièce, il fut hué et dut quitter la scène dès la première de la pièce, sa médiocre performance faisant l’objet le lendemain de critiques moqueuses et de mépris de la part du public et de ses pairs. Le directeur du spectacle, James Martin, renvoya immédiatement Jonathan. Fermement convaincu d’être un acteur de génie et que ses critiques étaient soient des jaloux soit aveugles à son génie, Jonathan refusa d’entreprendre des cours de comédie, maîtrisant à la place divers talents physiques qu’il jugeait utiles pour devenir un acteur important : l’acrobatie, l’escrime, la natation, le combat à mains nues, la musculation et bien d’autres. En dépit de tous ces efforts, le seul emploi de comédien que Jonathan put trouver fut celui de figurant dans un spectacle vulgaire du comédien Tubby, au cours duquel Jonathan passa son temps à recevoir des tartes à la crème dans la figure. Après des semaines dans cet emploi, Jonathan perdit la tête, frappa Tubby dans les coulisses, abandonnant son travail. Convaincu que le public ne souhaitait rien d’autre que de rire aux dépens d’une autre personne, Jonathan renonça à lui plaire et de devenir célèbre d’une autre manière en devenant le criminel en costume de comédien appelé le Pitre. Equipé d’armes et gadgets ressemblants à divers jouets et accessoires de théâtre, Jonathan commença une campagne de vols lucratifs.

Le candidat corrompu à la mairie Richard Raleigh engagea secrètement le Pitre pour saboter la campagne du candidat au poste de District Attorney (DA) de New-York, Foggy Nelson, craignant que celui-ci, avec ses principes de haute moralité, ne vienne enquêter sur son administration. Le Pitre terrorisa Nelson et ses amis, y compris l’avocat aveugle Matthew Murdock, qui combattit le criminel sous son identité du justicier Daredevil, mais Jonathan abandonna ses efforts contre Nelson après la mort de Raleigh lors d’un événement sans lien avec sa campagne contre Nelson. S’échappant, le Pitre reprit ses cambriolages, plus pour le frisson que pour le profit. Sous son identité de Jonathan Powers, il simula son propre assassinat, faisant accuser DD de sa « mort », avant d’annoncer sous son identité du Pitre qu’il allait livrer Daredevil à la justice. Traqué à la fois par le Pitre et la police, DD tendit un piège à Jonathan, se faisant lui-même passer pour le Pitre lors d’une émission télévisée. Incapable de tolérer l’existence d’un imposteur, Jonathan attaqua la station de télévision et combattit Daredevil qui put le vaincre et démasqua le véritable Pitre devant les écrans de télévision, révélant que la mort de Jonathan Powers n’était qu’une imposture. Daredevil fut ainsi innocenté et le Pitre fut arrêté et incarcéré. S’évadant, Jonathan commença à voler et receler des jouets anciens avec l’aide du Cobra et de Mr Hyde, opérant à partir de la fête foraine en déshérence de Lemuel Frye, dans le New-Jersey. Frye découvrit leurs opérations et les fit chanter en échange de son silence et, bientôt, pour conduire Daredevil dans un piège, mais une fois que le héros fut capturé, le trio tua Frye. Cependant, Daredevil réussit à s’échapper et put arrêter les trois criminels avec l’aide de la police appelée à l’aide par Karen Page.

S’évadant de nouveau, le Pitre enleva un scientifique qui avait développé un système sophistiqué de modification des émissions audios et vidéos. Obligeant le scientifique à lui obéir, le Pitre monta une campagne extrêmement élaborée, créant des flashs d’information et de publicités spécialement conçus pour miner la crédibilité de Foggy Nelson, alors en pleine campagne de réélection pour le poste de DA ; Nelson, en partie à cause de ces publicités humiliantes, perdit les élections. Jonathan commença alors à créer des reportages sur des fausses nouvelles afin de miner la confiance du public dans l’autorité, la télévision ; bientôt, le Pitre tua le scientifique qu’il avait enlevé, ayant acquis la maîtrise complète de son système et n’ayant donc plus besoin de lui. Le Pitre utilisa ces fausses informations pour retourner le public contre la police, les super-héros en général et Daredevil en particulier, préparant ainsi New-York pour une massive vague de crime sous sa direction. Jonathan tua certains chefs de gangs qui refusaient de le suivre afin de prendre la tête de leurs hommes et asseoir sa position. Le Pitre réussit même à convaincre pendant un temps que Daredevil était véritablement un meurtrier et avait piégé Powers pour le faire passer un criminel des années auparavant ; mais le héros aveugle réussit à défaire et capturer le Pitre, dévoilant ses complots au public et renvoyant Jonathan en prison.

pitre-le_1.jpg Par la suite, l’Homme-Pourpre recruta le Pitre, le Cobra, Mr Hyde et le Gladiateur (Melvin Potter) pour l’aider à tuer Daredevil mais le justicier put les vaincre avec l’aide du super mercenaire appelé le Paladin. Finalement libéré sur parole – les autorités ignorant, apparemment, ses divers meurtres – Jonathan s’allia avec un autre prisonnier récemment libéré, Ace Taggert, pour chercher à se venger de James Martin, mais ils furent vaincus et capturés par Daredevil et Moon Knight. S’évadant une nouvelle fois, Jonathan enleva secrètement le célèbre acteur Benedict LaForge, qui devait incarner Cyrano de Bergerac lors d’une pièce de théâtre retransmise en direct à la télévision. Emprisonnant LaForge, Jonathan joua le rôle à la place de l’acteur et fut étonnamment bon – au point que DD qui avait découvert la substitution, décida de le laisser finir la pièce, se faisant même passer pour le Pitre aux yeux de la police pour laisser Jonathan jouer sur scène, alors que LaForge qui s’était libéré avait appelé les forces de l’ordre à l’aide. La pièce terminée, applaudi par les spectateurs et presque ovationné, Jonathan se rendit sans difficulté à la police, déterminé, après avoir fait la preuve de son talent, à accomplir sa condamnation et à reprendre une vie honnête.

Après que Jonathan eut cessé sa carrière de Pitre, Jody Putt, un fan de Powers, adopta l’uniforme et l’équipement de son idole. Ce second Pitre forma et dirigea l’Assemblée du Mal au cours des « Actes de vengeance » – organisés par une coalition de grands cerveaux criminels réunis par Loki, le dieu asgardien du mal – sur l’injonction de son idole, le Dr Fatalis ; mais, ce Pitre et son groupe furent vaincus et capturés par les Vengeurs et la Cape et l’Epée. Ce nouveau Pitre réapparut quelques temps plus tard parmi les criminels du Bar Sans Nom à Springdale (dans le Connecticut) où, lors d’un one-man show, il se moqua et assomma le criminel appelé le Matador. Plus récemment, Putt fut l’un des nombreux criminels de faible envergure engagés par la famille du crime des Quatre Vents lors d’une tentative, infructueuse, contre l’Agent-X, Outlaw et le Taskmaster.

pitre-le_2.jpg De son côté, Jonathan Powers fut libéré sous conditionnelle et, renonçant au crime, revêtit néanmoins son uniforme du Pitre dans le cadre d’une nouvelle affaire « le Pitre en boîte », accomplissant une pléthore de différentes tâches, légales, comme « des spectacles lors de réceptions, des performances artistiques ou des plaisanteries terre à terre ». Engagé par Elaine Kendrick, du cabinet Nelson & Murdock, pour délivrer des documents légaux à Daredevil (qui était alors poursuivi en justice par Samuel Griggs). Jonathan simula un cambriolage, espérant ainsi attirer DD ; son plan marcha à la perfection et, après révélé que le vol était bidon, il donna à Daredevil les documents confiés par Kendrick. Puis, Jonathan reprit sa carrière honnête d’amuseur. Plus tard, il rencontra un dénommé Lawrence, étudiant du mysticisme Mikkyo, et expulsé du culte ninja de la Main avant que sa formation avec eux ne soit achevée. Lawrence vendit apparemment à Jonathan la promesse de capacités surhumaines, lançant un sortilège dans ce but ; le Pitre se retrouva doté d’une force surhumaine, totalement dément, et possédé par un démon hideux à l’image d’un bébé en conséquence du sort. Il tenta de voler une banque mais fut stoppé par Daredevil. Au cours de leur confrontation, Jonathan vomit involontairement le démon, qui commença à initier une campagne de terreur dans la ville, avant de prendre possession de Lawrence qui se suicida, entraînant le démon bébé avec lui dans la mort. De son côté, Jonathan Powers se retrouva dans le coma après cette expérience, un état dans lequel il semble toujours être.

pitre-le_3.jpg Au cours de la Guerre Civile de la communauté héroïque des Etats-Unis, Putt fit sa réapparition, comme membre de l’armée des Thunderbolts. Comme tel, il figura parmi les criminels contrôlés par les autorités, par nanotechnologie, afin de capturer les héros non enregistrés. En compagnie de Jack O’Lantern (Steve Levins), il poursuivit Spider-Man (Peter Parker), réfugié dans les égouts après avoir combattu Iron-Man (Tony Stark). Déjà blessé, Spider-Man reçut de nouvelles blessures et allait être capturé par les deux criminels quand le Punisher (Frank Castle) intervint, les abattant tous les deux et mettant un terme à la courte carrière du troisième Pitre. Plus tard, Mr Hyde exhuma son cadavre afin de l’étudier et trouver un moyen de contrecarrer la nanotechnologie maintenant ces criminels sous contrôle gouvernemental.

Pouvoirs

Aucun.

Aptitudes

Acteur de théâtre, Jonathan Power est également un excellent athlète, en pleine forme physique, ayant particulièrement pratiqué la gymnastique, les acrobaties, le saut, l’escrime, le combat à mains nues, la musculation, la plongée et la natation. Il est un comploteur et manipulateur hors pair, un organisateur très capable et un inventeur et bricoleur amateur particulièrement doué ; ainsi, Jonathan a fabriqué pas mal de ses accessoires même si certains d’entre eux ont été mis au point par l’inventeur criminel appelé le Bricoleur (dont, probablement, la plupart de la technologie robotique du Pitre). Jonathan est également une autorité en matière de jouets, étant un collectionneur averti, avec une expertise particulière dans le domaine des jouets anciens. Mégalomane souffrant d’un besoin pathologique de reconnaissance, le premier Pitre est un artiste né qui peut rarement résister à une occasion de se mettre en valeur. Lorsqu’il fut possédé par le démon du Mikkyo, le Pitre possédait une force surhumaine doublée d’une instabilité mentale le portant à la violence.

Armes & équipement

Le Pitre porte habituellement un petit arsenal d’armes « maisons » conçues pour ressembler à des jouets inoffensifs et divertissants. Son arme favorite reste un yo-yo, en général assez lourd qui peut ainsi être utilisé sur ses cibles avec une grande force ; le câble du yo-yo est parfois en acier, ce qui permet à Jonathan de s’en servir pour étrangler ses ennemis. Certains de ses yo-yos produisent un hurlement assourdissant quand ils sont tournés à grande vitesse – Jonathan portant des protections pour les oreilles afin d’éviter d’en subir les effets. Au moins l’un de ses yo-yos est conçu pour atteindre la vitesse d’une balle quand il est projeté. Le Pitre transporte également souvent des billes en marbre qu’il éparpille sur le sol afin de semer d’éventuels poursuivants. Il a également utilisé des boules en caoutchouc, remplies d’explosifs, ou en un plastique aussi dur que de l’acier. Il a utilisé des boulettes puantes capables d’étourdir ses ennemis, ou des bracelets, cachés dans ses manchettes et libérant le même gaz, voire du faux « pop-corn » libérant du gaz quand il explose. Naturellement, il porte des filtres sur les narines pour éviter d’être affecté par ces gaz. Il transporte parfois des frisbies qui répandent une drogue liquide anesthésiante. Il utilise aussi de mains artificielles détachables, telle qu’une main extensible susceptible de délivrer des décharges électriques, un autre qui peut servir de pistolet à air comprimé, ou un poing extensible qui peut frapper un ennemi à distance avec une très grande force. De même, il dispose d’un diable en boîte qui, une fois libéré, peut frapper un adversaire éloigné de plusieurs mètres quand la boîte est ouverte. Il a aussi utilisé des avions miniatures télécommandés, équipés de diverses armes ou d’explosifs.

Le Pitre utilise aussi souvent un système de surveillance vidéo à distance, ayant même placé une fois un émetteur à haute fréquence sur l’uniforme de Daredevil. Il lui arrive également d’utiliser des armes à feu conventionnelles, voire, en une occasion au moins, un pistolet libérant un rayon capable de réduire un être humain en cendres.

Le Pitre a fréquemment utilisé des robots, en général à sa propre image et souvent miniaturisés mais pas toujours. Il a utilisé des robots d’environ 60 centimètres, commandés par un système de contrôle à distance, et équipés de lasers, de perceuses en diamant, de petits réacteurs leur permettant un vol limité, de simulateurs vocaux et de sonars intégrés utilisés pour forcer les serrures à combinaison. Parmi les robots à taille humaine, Jonathan en a équipé certains de projecteurs d’énergie dans les mains, de systèmes à décharges électriques dans les yeux, de simulateurs vocaux, et de cavités dans la poitrine permettant d’abriter les avions miniatures du Pitre. Il a même fabriqué une fausse version de son corps (civil) qui dupa pendant un temps la police, permettant de simuler sa mort, mais le faux corps fut détruit par auto-combustion afin d’éviter une autopsie.

Le Pitre a aussi utilisé un sous-marin monoplace ainsi qu’un hélicoptère fait sur mesure, et a même modifié une fête foraine pour en faire une succession de pièges mortels, comme des pinces géantes, des voitures sur rails piégées et susceptibles d’atteindre des vitesses extrêmement élevées. Pendant un temps, il utilisa aussi un système informatique permettant de modifier et pirater les émissions télé- et radiodiffusées en se basant sur des images et commentaires existants mais recomposés pour former de nouveaux documentaires, nouvelles, publicités, etc. Ce système lui permettait aussi de remplacer les émissions normales par ses émissions factices.

Après avoir renoncé au crime, Jonathan utilisait désormais des jouets ou accessoires inoffensifs, comme une dague factice qui répand de l’encre rouge pour simuler une blessure, une fausse bombe qui libère un nuage de farine quand elle explose. Ses services du « Pitre dans la boîte » pouvaient être contactés à partir d’un site internet appelé www.jest-in-case.com.


ThierryM 8309

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !