Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Destructeur (le) (Marlow) - Marvel-World.com

Encylopédie - Destructeur (le) (Marlow)

destructeur-le-marlow_0.jpg

  • Véritable nom : Kevin « Keen » Marlow
  • Profession : Agent gouvernemental, aventurier, détective privé, journaliste, combattant de la liberté
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis sans casier judiciaire
  • Identité : Secrète
  • Autres identités : The Destroyer (VO) ; le Puissant Destructeur, Louis Kramer
  • Lieu de naissance : Inconnu
  • Situation de famille : Marié
  • Parents connus : Harriet Marlow (épouse), Felecia Marlow (fille), Haley Marlow (petite-fille), Darius (gendre), Richard Marlow (frère, décédé)
  • Appartenance à un groupe : Membre d’une agence gouvernementale non identifiée, ancien membre de la résistance allemande durant la Seconde Guerre mondiale
  • Base d’opérations : l’Allemagne, auparavant les Etats-Unis
  • Première apparition : VO : Mystic Comics # 6 (octobre 1941, par Stan Lee & Jack Binder) – VF : Destroyer (MAX) n°1 (juillet 2013, avec The Destroyer # 1 ; Mystic Comics est inédit en France)
  • Taille : 1m95
  • Poids : 97,5 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux :

Blonds

Histoire

Kevin « Keen » Marlow était un journaliste américain des années 1930 qui fut envoyé en Europe comme correspondant de guerre en 1941, chargé de décrire le régime nazi depuis l’Allemagne. Sur place, il fut rapidement obligé de diffuser la propagande nazie au détriment de la vérité mais, ayant appris l’existence de la prison Strohm, où étaient détenus des prisonniers politiques, victimes d’abus par les gardiens, il décida d’enquêter. S’étant introduit dans le pénitencier, il fut capturé et accusé d’espionnage avant d’être lui-même enfermé dans cette prison, partageant ainsi le sort des autres détenus. C’est là qu’il rencontra le professeur Eric Schmitt qui avait développé une variante du sérum du super-soldat avant d’être emprisonné à cause de ses origines juives. Sévèrement blessé, Schmitt fit ingérer son sérum à Kevin, qui se vit alors doté d’un corps au sommet de la perfection physique. Avec ses nouvelles capacités, Kevin réussit à s’évader, aidant d’autres prisonniers au passage.

destructeur-le-marlow_1.jpgLibre, Kevin inventa l’identité costumée du Destructeur et se promit de combattre et terroriser les nazis depuis l’intérieur de l’Allemagne, aidant tous ceux qui étaient opprimés par le régime hitlérien. Son costumé fabriqué à partir des lambeaux des uniformes de prisonniers fournis par les nazis, il commença à harceler les nazis et notamment la Gestapo dont l’un des responsables, le commandant Friedrich von Banger fut chargé d’éliminer le Destructeur. Mais celui-ci échappa à ses pièges, laissant derrière lui une note moqueuse pour provoquer Banger. En même temps, et probablement avec l’aide de résistants allemands, il se forgea la fausse identité de l’écrivain Louis Kramer. Puis, le Destructeur affronta l’agent nazi appelé la Balafre, qui utilisa une nouvelle machine pour asphyxier une foule de citoyens en colère qui s’opposaient à un groupe d’agents de la Gestapo au sujet du rationnement. Parmi les morts figurait le père de Florence von Ward, qui devint bientôt la confidente du Destructeur quand celui-ci lui promit de venger son père. Le Destructeur fut capturé par la Balafre mais réussit à s’échapper avec l’aide de Ward et le combat entre les deux hommes s’acheva quand la Balafre se fit exploser avec l’une de ses propres bombes.

Après cela, Keen et Ward se fiancèrent mais elle fut bientôt arrêtée par les nazis et envoyée dans un camp de concentration pour faire pression sur son oncle, le professeur Herman Berg, afin qu’il mette au point une nouvelle arme chimique pour les nazis. Le Destructeur vint au secours de la jeune femme et de son oncle, s’attaquant même directement à Hitler afin de pouvoir détruire la bombe où avait été installée le produit chimique, avant qu’elle ne soit lâchée sur l’Angleterre. En octobre 1941, le Destructeur enleva le journaliste allemand Emil Hansen dans un train nazi. Puis il força le journaliste à l’accompagner dans un autre train, rempli d’explosif, que le combattant envoya s’écraser sur les murs du camp de concentration de Reibnich, libérant les prisonniers et espérant que Hansen pourrait ainsi faire circuler la vérité sur les horreurs du Troisième Reich. Entre temps, Florence avait adopté l’identité de Florence van Banger ; sortis ensembles en civil, Kevin et Florence rencontrèrent le savant nazi Wilhelm von Sin, qui testait des machines pour couler les navires de guerre britanniques. Adoptant son identité du Destructeur, Kevin détruisit les machines de Sin, poussant celui-ci à faire une chute mortelle.

A cette époque, le britannique Brian Falsworth avait aussi reçu le sérum de Schmitt et adopta lui aussi l’identité du Destructeur pour combattre les nazis. Apparemment, Kevin le laissa faire afin d’accroître la confusion des Allemands et préserver ainsi sa propre double identité. Il n’est pas certain que Kevin et Falsworth se soient rencontrés durant cette époque.

destructeur-le-marlow_2.jpgPoursuivant ses attaques contre les nazis, le Destructeur découvrit la tentative du Dr Dragon de lancer une invasion de l’Angleterre en creusant un tunnel sous la Manche. Le Destructeur put découvrir le site de forage et le fit exploser, provoquant l’engloutissement de la zone. Il fit également prisonnier le Dr Dragon, qu’il réussit à livrer aux autorités militaires britanniques. Rentrant en Allemagne, le Destructeur s’introduisit dans un hôtel en se faisant passer pour un valet, aidant un espion britannique à s’enfuir et regagner son pays. Furieux des exploits du Destructeur, Hitler ordonna à un agent de la Gestapo, von Maus, le chasseur d’hommes, d’éliminer son adversaire. Mais le Destructeur triompha aisément de von Maus et se fit passer pour celui-ci afin d’infliger une défaite personnelle et humiliante à Hitler lui-même. Plus tard, le Destructeur apprit que le pasteur Muller, un prêcheur virulent contre le nazisme, allait être exécuté par la Gestapo pour ses articles. Kevin se rendit au camp de concentration où était détenu Muller et lui sauva la vie en lui permettant d’échapper aux griffes de Bungler le Boucher. Peu après cela, Kevin vint en aide à Radio Liberté, une station de radio pirate qui émettait dès que Hitler effectuait un discours public, insultant le dictateur.

En 1942, ayant appris que le capitaine Achhimmel de la Gestapo et l’espionne Inga von Leche recherchait un acteur pour se faire passer pour le Destructeur et ainsi obliger celui-ci à se manifester pour enquêter, Kevin se fit passer pour l’acteur allemand Lewis Kramer. Sous ce déguisement, il libéra trois écrivains allemands opposés au régime, les sauvant de l’exécution, avant de tuer lui-même Achhimmel. Puis, le Destructeur s’attaque à l’agent nazi Gruber qui employait des esclaves afin de construire des usines d’armement souterraines dans la Forêt noire pour les protéger des bombardements alliés. Kevin réussit à découvrir l’emplacement de ces usines et les fit exploser, tuant Gruber au cours de l’opération. Se faisant ensuite passer pour le capitaine von Nuisanz, il libéra Florence et des journalistes qui avaient été arrêtés pour être torturés par le Tisonnier.

destructeur-le-marlow_3.jpgL’année suivante, il empêcha une invasion de la Suisse, combattant un bataillon de chars d’assaut, tuant tous les soldats allemands et poussant le régime à renoncer à son projet. S’installant en France, il vint en aide à la Résistance pour échapper à des nazis en les faisant passer pour mort. Rentré en Allemagne, il secourut une espionne prénommée Gloria à fuir le pays, emmenant avec elles des secrets sur les plans nazis, affrontant à cette occasion le capitaine Krause. Réussissant à passer en Afrique du nord, le Destructeur y fit dérailler un train transportant des soldats allemands, avant de tous les massacrer. Repassant par la France, il libéra une petite ville du colonel von Bitters avant de revenir en Allemagne, où il aida à identifier visiblement les cibles pour les bombardements alliés grâce à une peinture phosphorescente, même s’il dut faire face à la présence d’un traître dans les rangs du petit groupe de résistants. En décembre, le Destructeur fit partie des nombreux héros tués par Crâne rouge quand celui-ci réussit à s’emparer d’un Cube cosmique. Mais le Crâne fut finalement vaincu par les Envahisseurs ainsi que des Avengers venus de l’avenir et la réalité fut restaurée, le Destructeur revenant alors à la vie, oubliant progressivement cet incident.

En 1944, le Destructeur réussit à s’introduire dans la demeure d’Adolf Hitler mais il tomba sur un groupe de sosies du dictateur et ne sut quel individu éliminer pour mettre un terme à la guerre. Retrouvant les forces alliées, il fit circuler de fausses informations auprès des Allemands pour les détourner des vrais projets des Alliés, se laissant même capturer pour donner de la crédibilité à ces informations. Les Allemands tombèrent alors dans une embuscade, dans la petite ville française de Chapelle et le Destructeur échappa à des geôliers puis il aida des prisonniers alliés à regagner leurs lignes. La guerre tournant à l’avantage des Alliés en Europe, le Destructeur décida de rejoindre le front pacifique ; volant un avion allemand, il se rendit à Tokyo où il attaqua immédiatement les forces japonaises, triomphant facilement de leur agent appelé Juggernaut, avant de prendre la fuite. Dans la prétendue Vallée de la Mort, il empêcha le savant appelé le Visage de développer son usine d’armements biologiques, faisant exploser les armes, ainsi que le Visage et ses hommes. En Corée, il aida Mère Ting et son groupe de résistants à détruire d’autres usines d’armement, supervisées par le général Muki. Regagnant alors le Japon, il contrecarra les projets de Captain Suicide de lancer une attaque de zeppelins sur les Etats-Unis en atteignant le continent américain par le biais d’un tunnel passant sous l’Océan pacifique, détruisant les tunnels et ensevelissant Suicide dans les gravats.

destructeur-le-marlow_4.jpgEn 1945, c’est aux Etats-Unis qu’il fit échec à plusieurs espions japonais installés en Californie ; plusieurs d’entre eux lui ayant échappé, il les pista, les empêchant de récupérer du matériel allemand, avant de provoquer leurs morts en détruisant le sous-marin qui devait les ramener chez eux. Envoyé au Japon, il y découvrit la manière par laquelle les Japonais coulaient des navires de guerre américains sans être repérés, et qui fit échec à des sous-marins camouflés en épaves pour tendre des embuscades aux autres navires. Rejoignant les forces alliées sur une île du Pacifique, le héros sauva plusieurs prisonniers américains sur le point d’être exécutés et les aida à éliminer le chef de leurs geôliers, l’auto proclamé Baron sanglant. Lors de l’une de ces dernières aventures de la guerre, le Destructeur arrêta également un projet germano-nippon d’employer une flotte japonaise avec de nouvelles bombes allemandes ; mais le héros put détruire les navires, avant d’être repêché en pleine mer par les Alliés.

La guerre terminée, le Destructeur revint aux Etats-Unis et s’installa à New York, travaillant pour son ami, le détective privé Jerry Crane. Quand des gangsters commencèrent à être mystérieusement abattus par un tireur non identifié, le Destructeur réussit à découvrir l’implication du chef de gang Trigger Connolley, qui convoitait les affaires de ses rivaux. Puis, le Destructeur mena l’enquête sur un chantage à la protection, qui sévissait dans Chinatown et traqua Killer Sikes et son gang, les livrant à la justice. Puis, il traqua Rocky Scarpulla et son gang, surnommé « l’Agence de la mort. »

destructeur-le-marlow_5.jpgBien des années plus tard, Kevin était devenu un agent du gouvernement, se faisant une galerie d’ennemis au cours de sa carrière. Quand il apprit qu’il ne lui restait plus que quelques mois à vivre, le Destructeur décida d’éliminer tous ceux qui représentaient, à ses yeux, une menace potentielle une fois qu’il serait mort. Il tua ainsi son propre frère, Richard Marlow, en plus de plusieurs autres de ses anciens adversaires. Tout particulièrement, il voulait retrouver la Balafre, devenu sa némésis et au courant de sa véritable identité et à l’origine de la perte de son bras droit par la femme de Kevin. Quand le criminel apprit que le Destructeur le recherchait, il décida de sortir de sa retraite pour tuer son vieil ennemi. Il kidnappa alors Felecia Marlow, la fille de Kevin, et détruisit sa maison en tendant un piège au Destructeur. Avec le mari de Felecia et ancien partenaire, Turret, le Destructeur traqua la Balafre, le retrouvant dans une usine à l’abandon. La Balafre avait recruté plusieurs autres adversaires du héros, parmi lesquels Bruiser, Crocodile et Organite. Bien que la Balafre entailla les poignets de Felecia, Turret put intervenir à temps et lui sauver la vue, pendant que le Destructeur tuait Bruiser et Crocodile avant d’arracher les bras de la Balafre. Puis, il fracassa le crâne du criminel de ses mains, avant que Turret ne puisse réussir à le calmer.

Plus tard, récupérant à l’hôpital, Kevin apprit l’emplacement du quartier général de la Horde, une organisation terroriste. Impatient d’éliminer un autre ennemi de sa liste avant sa mort, il mena un assaut militaire contre le groupe. Cependant, pas encore remis complètement de son combat à l’usine, il se retrouva vite dépassé par le nombre de ses adversaires et ne dut sa survie qu’à Turret, venu avec l’équipe d’assaut et qui put sauver la vie de son ami, avant de tuer lui-même Krakoom, le chef de la Horde.

destructeur-le-marlow_6.jpgQuelques jours après, encore en convalescence, Kevin fit un troisième infarctus et sembla quelques instants être mort. Son âme se rendit dans des sortes de limbes, où il affronta un trio de trois créatures qui voulaient l’emmener vers la lumière ; vainqueur, il reprit connaissance entre les mains des médecins, qui lui annoncèrent que son cœur affaibli semblait se réparer lui-même, lui offrant une seconde chance de vivre. Poursuivant sa convalescence à l’hôpital, Kevin apprit que son ennemie Techtronica avait téléchargée sa conscience dans les esprits de plusieurs informaticiens du Pentagone. Toutefois, le gouvernement refusa d’écouter Kevin, poussant Turret à revêtir l’uniforme du Destructeur pour sauver le Pentagone. Initialement inquiet à l’idée de faire vivre à sa fille les mêmes risques que lui-même avait imposé à sa femme, Kevin finit par accepter et être heureux de voir son héritage repris par son gendre, considérant celui-ci comme sa plus grande réussite. Il est probable que Keen Marlow abandonna alors son identité du Destructeur pour profiter paisiblement de sa famille.

Pouvoirs

Keen Marlow possédait une force surhumaine, ainsi que des capacités physiques supérieurs à celles des humains normaux.

Aptitudes

Le Destructeur était un excellent athlète, au moins de niveau olympique ; il était aussi un excellent combattant à mains nues.

Commentaires

Suite à plusieurs retcons dans les années 1970 et 2000, la continuité de Keen Marlow est devenue quelque peu confuse. Le Destructeur apparut dans plusieurs publications de Timely Comics dans les années 1940 et était alors Kevin Marlow. Cependant, dans Invaders (vol.1) # 18, une retcon fait de Brian Falsworth le véritable Destructeur, tandis que Kevin Marlow n’était plus une véritable personne. L’identité du Destructeur fut ensuite reprise par Roger Aubrey quand Brian Falsworth devint le second Union Jack. Toutefois, Official Handbook of the Marvel Universe (vol.4) # 8 ainsi que Official Handbook of the Marvel Universe A-Z # 3 clarifient cette situation en expliquant que les trois hommes furent actifs en tant que Destructeur et à la même époque. Pour complexifier encore un peu plus les choses, Marvels Project # 7 laisse entendre que Brian Falsworth utilisa l’identité de Keen Marlow comme pseudonyme. Mais il s’agit vraisemblablement d’un erreur du scénariste Ed Brubaker car Marlow est considéré comme un personnage officiel de l’univers Marvel.


ThierryM 6103

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 28
    Membre : 0