Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Baron Strucker (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Baron Strucker (le)

Véritable nom : Wolfgang von Strucker
Profession : Terroriste international, chef d’Hydra, ancien espion et agent de l’Allemagne nazie, officier de l’armée allemande.
Statut légal : Citoyen allemand avec un casier judiciaire international, légalement décédé
Identité : Pas de double identité
Autre identité : Snakeskin, John Bronson, Don Antonio Caballero, Emir Ali Bey, le Grand Impérator, le Suprême Hydra
Lieu de naissance : Schloss Strucker, Bavière (Allemagne)
Situation de famille : Veuf
Parents connus : Werner von Strucker (fils, décédé), Andréas von Strucker (le troisième Swordsman, fils, décédé), Andréa von Strucker (fille, décédée), deux épouses non identifiées, Elspeth von Strucker (troisième épouse, décédée), Jan (nom de famille inconnu, beau-fils, décédé)
Appartenance à un groupe : Ancien membre d‘Hydra, de THEM, du parti nazi allemand, de l’Escadron Tête-de-Mort, de l’Escouade Blitzkrieg
Base d'opérations : Mobile
Première apparition : VO : Sgt Fury and his Howling Commandos # 5 (janvier 1964, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Choc (Comics Pocket) n°4 (novembre 1972)
Taille : 1m87
Poids : 102 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Chauve

Histoire :

I. Premières années

Né à la fin du dix-neuvième siècle dans une noble famille prussienne qui s’était réinstallé en Bavière peu après la guerre franco-prussienne de 1870, Wolfgang von Strucker devint un champion de l’escrime à Heidelberg, et fut, lors d’un combat, défiguré, conservant des cicatrices faciales indélébiles. Wolfgang combattit pour l’Allemagne durant la Première Guerre Mondiale, au cours de laquelle il rencontra pour la première fois le joyau appelé « la Princesse éphémère » dont le sort était d’apparaître et disparaître à des intervalles temporels réguliers. Wolfgang poursuivit le joyau au cours des décennies qui suivirent. Quand Adolf Hitler s’empara du pouvoir en Allemagne en 1933, Wolfgang, devenu le Baron Strucker après avoir hérité du titre familial héréditaire, intégra le parti nazi, acquérant une sombré notoriété au cours des années qui suivirent. En 1936, lui et Geist, l’un des principaux hommes de mains d’Hitler, s’allièrent avec le télépathe égyptien Amahl Farouk – secrètement le Roi d’ombre – lors d’une tentative de modifier la lignée de la famille royale britannique afin d’installer un nouveau roi mieux disposé envers les Nazis. Leur complot fut cependant déjoué par l’aventurier canadien Logan et les membres d’Excalibur, voyageant dans le temps, Kitty Pryde et Rachel Summers. En 1937, Wolfgang fut envoyé aux Etats-Unis pour y assassiner le Sénateur Fulton, mais il fut mis en échec par l’aventurier à louer Dominic Fortune.

Alors que débutait la Seconde Guerre Mondiale, Wolfgang fut nommé commandant de l’Escadron Tête-de-Mort par Hitler et, en 1941, il fut envoyé à Madripoor pour aider le culte ninja de la Main à s’emparer de la jeune Natacha Romanova et la transformer en un maître assassin ; il fut vaincu encore une fois par Logan, assisté de Captain América et d’Ivan Petrovitch Bezukhov, tuteur autoproclamé de l’enfant. Plus tard, la même année, Strucker envahit la Latvérie, cherchant à utiliser le Sturm-Fänger (ou « Attrapeur d’orages ») pour contrôler des énergies cosmiques. La machine fut détruite par l’intervention des membres déplacés dans le temps de X-Force.

II. Les années de guerre

Après l’entrée en guerre des Etats-Unis, la First Strike Force de la Compagnie Able (bientôt connue sous le nom de « Howling Commandos ») devint une épine permanente dans le flanc des Nazis et Hitler se tourna vers Wolfgang, lui ordonnant d’humilier publiquement le chef des Howlers, Nick Fury. Wolfgang défia Fury en duel sur l’île de Norsehaven et Fury viola des ordres directs afin de rencontrer Strucker et satisfaire sa fierté. Avant leur duel avec des épées de bois, Baron offrit un toast à son adversaire et drogua secrètement le verre de Fury. Alors qu’ils s’affrontaient, Wolfgang fut surpris de voir qu’en dépit de la drogue et ses excellents talents d’escrimeur, Fury était un ennemi tenace, même s’il finit par succomber aux effets de la drogue. Strucker fit enregistrer l’événement et l’envoya en Allemagne comme élément de propagande afin de détruire la réputation de Fury. Peu après, ce dernier rencontra une nouvelle fois le Baron, bien déterminé à retrouver son honneur. Strucker tenta de droguer une nouvelle fois Fury mais le Howler Dino Manelli avertit Fury à temps, qui put alors battre Wolfgang en duel. Le Howler « Dum Dum » Dugan photographia la défaite de Strucker et les photos, circulant à travers l’Europe, annulèrent les effets de la propagande allemande antérieure.

Hitler demanda à Strucker de capturer les Howlers afin qu’ils puissent être exécutés à Berlin même. Strucker constitua alors l’Escouade Blitzkrieg dont chaque membre pouvait rivaliser avec un Howler, mais, malgré cela, les Howling Commandos triomphèrent de chaque membre de l’Escouade. Plus tard, Wolfgang conduisit ses hommes jusqu’à Londres pour y assassiner le Premier ministre britannique Winston Churchill et le maréchal Bernard Law Montgomery mais ils furent battus par les Envahisseurs, malgré la distraction fournie par le Chevalier teutonique. Strucker abandonna alors l’Escouade Blitzkrieg, qui furent par la suite récupérés par le colonel Klaue. De repos à Berlin, Wolfgang assista à l’attaque de Thor, le dieu asgardien du Tonnerre, contre la Chancellerie allemande, après quoi il suivit un homme au visage couvert de bandage vers un portail dans l’espace. Réalisant qu’il avait voyagé des décennies dans le futur, Strucker s’empara de plusieurs livres d’histoire évoquant la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Il rencontra le créateur de la machine temporelle, le Dr Fatalis, qui lui permit de regagner son époque, refusant de croire que Strucker pourrait gagner la guerre, même avec toutes les connaissances qu’il avait acquises.

Fatigué des échecs de Strucker, Hitler lui confia la mission d’écraser la résistance dans la ville française de Cherbeaux, ou alors de détruire la ville. Le Baron rassembla les résistants pour les envoyer dans des camps, afin d’éviter d’avoir à détruire la ville mais les Howling Commandos firent dérailler le train dans lequel il emmenait ses prisonniers, libérant les captifs. Hitler ordonna alors à Strucker de détruire Cherbeaux et celui-ci, après avoir placé des explosifs dans toute la ville, s’apprêtait à déclencher le détonateur ; mais il se retrouva au même moment face à face avec Nick Fury qui avait piégé le quartier général de Strucker d’autres explosifs, menaçant de le tuer. Mis ainsi en échec, Wolfgang accepta de laisser les villageois évacuer Cherbeaux, afin que lui et Fury puissent s’affronter une nouvelle fois. L’évacuation terminée, Wolfgang et Fury s’affrontèrent pendant que Cherbeaux étaient progressivement détruite tout autour d’eux ; Fury perdit face au Baron, suite à une explosion qui le déséquilibra. Cependant, pour avoir permis l’évacuation de la ville, Hitler ordonna aux S.S d’éliminer le Baron Strucker.

Strucker s’échappa alors d’Allemagne grâce à Crâne rouge, qui prévoyait la chute d’Hitler et du nazisme, et souhaitait disposer d’une nouvelle base de pouvoir pour l’avenir. Crâne envoya Wolfgang au Japon pour y créer une nouvelle organisation mais, rapidement, le Baron décida de la diriger pour lui-même. Au Japon, Strucker unit ses forces avec la secte ninja de la Main et un mouvement souterrain subversif en train d’apparaître et qui allait devenir Hydra. Strucker fut un élément décisif lors des premiers raids d’Hydra sur des usines de guerre afin d’équiper leurs troupes, et finit par confronter le Suprême Hydra, prétendant qu’en tant que véritable organisateur d’Hydra, il devait également en être le chef. Le Suprême Hydra, bien évidemment, refusa et tira sur Wolfgang mais celui-ci, qui avait prévu cette réaction, portait une veste pare-balles et tua alors le Suprême Hydra, adoptant dès lors son titre. Strucker élimina également le jonin – chef – de la Main en duel, coupant tout lien avec celle-ci pour empêcher les agents d’Hydra d’être séduits par les promesses des sombres pouvoirs du démon révéré par la Main, la Bête.

Strucker déplaça les opérations d’Hydra vers une île privé du Pacifique, qu’il rebaptisa l’île d’Hydra. Après avoir utilisé un sous-marin « fantôme » indécelable pour attaquer les navires alliés et japonais, l’île d’Hydra fut abordée par un commando allié, celui du Capitaine Simon Savage et son Commando de Marines, ainsi que par l’Escouade des Samouraïs du Japon. Savage et les autres réussirent à triompher des forces d’Hydra et Strucker fut obligé de faire exploser l’île. Avec les plans d’Hydra temporairement en panne, Wolfgang fut obligé de rentrer en Allemagne.

Pour retrouver les faveurs d’Hitler, le Baron soumit Fury à une drogue hallucinogène en Afrique, offrant la formule à Hitler si celle-ci se révélait utile sur le champ de bataille. Fury fut submergé par des hallucinations, mais ses Howlers purent le sauver, et lui permirent de récupérer. De plus en plus mal à l’aise avec l’évolution de la guerre, Wolfgang continua à diriger Hydra dans l’ombre tout en prétendant être un nazi loyal, mais détournant secrètement des ressources d’Hitler vers ses propres opérations. Il obtint également le Dragon de la Mort, un puissant sous-marin japonais, et en fit le nouveau quartier général mobile d’Hydra. Utilisant ses connaissances du futur, Strucker tenta de créer la première bombe atomique avant les Alliés, envoyant des agents de son organisation pour obtenir les matériaux nécessaires. Découvrant cela, les Envahisseurs finirent par attaquer le sous-marin, faisant de nouveau échec aux plans de Strucker et, au cours du combat, celui-ci perdit les livres qu’il avait ramenés de l’avenir.

En 1944, Strucker rencontra les Gnobiens, une race bienfaisante d’extra-terrestres dont le vaisseau s’était écrasé près de la ville de Gruenstadt. Réalisant ce que leur technologie pourrait apporter à Hydra, Strucker sympathisa avec les naïves créatures et tua la population de Gruenstadt pour couvrir ses traces. Les Howling Commandos arrivèrent, mais trop tard pour empêcher la tragédie, même s’ils purent blesser mortellement Wolfgang. Cependant, les Gnobiens purent soigner le Baron grâce à leurs pouvoirs, mais l’opération les rendit totalement fous, absorbant une partie de sa haine irraisonnée au cours du processus. Strucker prit la fuite, cacha leur vaisseau crashé, s’empara de disques contenant leurs connaissances, qu’il confia à ses scientifiques. Alors que l’Allemagne tombait à la mi-1945, Wolfgang fit placer deux des super-agents nazis, la Guerrière et Master-Man, en animation suspendue, à deux points opposés de Berlin, afin qu’ils restent disponibles le jour où il en aurait besoin. Puis, Wolfgang donna à Crâne rouge le gaz utilisé pour eux deux, et qui préserva le nazi pendant des décennies quand il fut enseveli sous des décombres après son ultime combat contre Captain América.

III . Les années de l’hydre

Réussissant à échapper aux Alliés et à ne pas être traduit en justice pour crimes de guerre, Wolfgang fit fabriquer par ses chercheurs un sérum ralentissant son vieillissement afin qu’il puisse lui-même superviser la progression d’Hydra au cours des décennies à venir. Lui et la Baronne Adelicia von Krupp capturèrent au cours de leurs machinations l’Agent Dix de la CIA, qui se révéla être un vieil ennemi de Wolfgang, le mutant Logan. Mais celui-ci fut libéré par l’intervention de deux autres agents de la CIA, Richard et Mary Parker. Ayant besoin de plus de ressources pour financer Hydra, Wolfgang enleva alors Gabrielle Haller, qui détenait dans son esprit les plans d’une cachette d’or nazi ; mais celle-ci fut défendue par ses deux amis, Charles Xavier et le mutant uniquement connu comme Magnus. Strucker fut vaincu, et Magnus, qui allait devenir Magnéto, s’empara de l’or pour financer ses propres plans.

Wolfgang se maria plus d’une fois au cours des années qui suivirent ; il eut de ses unions un fils aîné, Werner, qui reste toujours rétif à l’influence de son père, puis des jumeaux, Andréas et Andréa, qui se révélèrent être des mutants suite à des expériences subis durant la grossesse de leur mère par des scientifiques d’Hydra. Strucker reconstruisit l’île d’Hydra mais, cette fois, dissimula son rôle derrière une nouvelle organisation baptisée « THEM » au sein de laquelle il s’attribua le titre de Grand Impérator. Comme dirigeant officiel, à son ancienne place, il nomma un industriel américain, Arnold Brown, qui devait devenir l’Impérial Hydra, passant aux yeux de toute l’organisation comme le vrai maître de celle-ci. Le règne de Brown s’acheva quand il fut renversé par le SHIELD, une organisation d’espionnage internationale dirigée alors par Nick Fury et mise en place à l’origine pour lutter contre Hydra. Démasqué, Brown fut abattu par ses propres hommes alors même que Hydra s’effondrait autour de lui. THEM retrouva et ranima Crâne rouge mais Strucker finalement abandonna THEM quand la branche de recherche scientifique et une autre branche d’Hydra se séparèrent de celle-ci pour devenir, respectivement, l’AIM (Advanced Idea Mechanics) et l’Empire secret.

Strucker continua cependant à dissimuler sa véritable identité, adoptant les noms de Don Antonio Caballero, l’Emir Ali Bey ou encore l’agent du SHIELD John Bronson. Finalement, il se révéla comme le véritable cerveau derrière Hydra quand il se prépara à lâcher sur la planète une bombe contenant des spores mortelles à partir de l’île d’Hydra. Fury envahit la base de l’organisation, se déguisant en Strucker, avant de placer un masque de son propre visage sur la tête de Wolfgang, trompant ainsi les hommes de ce dernier qui lui tirèrent dessus. Strucker tomba dans la bombe de spores et fut apparemment détruit. Au fil des années, Hydra périclita, se scindant en des groupes de plus en plus autonomes les uns des autres, dirigés par divers autres criminels dont Silvermane, le Caïd ou Crâne rouge.

IV . Les années de la renaissance

Pendant les années qui suivirent, le roboticien appelé le Technoforgeron construisit un androïde à l’image du Baron Strucker, l’utilisant pour tester les capacités et l’éthique de Captain América. Le robot était si bien conçu qu’il trompa même le SHIELD, persuadé d’avoir fait prisonnier le véritable criminel. Strucker « survécut » également à travers d’autres androïdes de type LMD (Life Model Decoy, ou Simulacre Modélisé de Vie) basés sur son esprit. L’un d’eux fut activé sur l’île d’Hydra après la mort de Strucker et, persuadé d’être le véritable Wolfgang, combattit Captain América, Nick Fury et les membres des anciens Howling Commandos. Un autre trompa le Département H canadien en leur achetant une copie de l’uniforme porté par leur héros Guardian (alias Jim McDonald-Hudson). Mais le plus achevé fut le Deltite, un LMD que Strucker avait infiltré au SHIELD pour provoquer l’effondrement de l’organisation et qui se retrouva finalement à la tête de celle-ci et d’Hydra simultanément, s’amusant à jouer l’un contre l’autre. Quand le Deltite fut finalement démasqué et détruit, il avait réussi à corrompre totalement le SHIELD, tuer plusieurs de ses agents, et Nick Fury dut dissoudre le SHIELD.

Devant l’effondrement des capacités de nuisance d’Hydra, Crâne rouge organisa une mission pour partir à la recherche du Baron Strucker, déclenchant des opérations mineures afin de divertir l’attention de Nick Fury, alors en train de rebâtir un nouveau SHIELD. Des scientifiques d’Hydra se rendirent sur les ruines de l’île d’Hydra où ils trouvèrent le corps de Wolfgang ; ils sacrifièrent leur vie afin de la ranimer, après avoir mélangé les spores mortelles avec son corps. Strucker fut effaré de voir ce que son organisation, autrefois si redoutable, était devenue et commença à éliminer les branches les plus faibles, sélectionnant les membres les plus prometteurs, comme Cassandra Romulus, qui devint son amante et son bras droit. Pour montrer au monde que Hydra était de retour et plus puissante que jamais, Wolfgang fit exploser un LMD au nouveau quartier général du SHIELD, tuant plus de 1500 agents en formation.

Déterminé à abattre de nouveau Hydra, Nick Fury ignorait cependant la résurrection de Strucker et cherchait l’identité du cerveau derrière le renouveau d’Hydra. Wolfgang autorisa alors des expériences d’altérations génétiques sur plusieurs de ses agents, Sathan, Guillotine et Romulus elle-même, avant d’envoyer sur leurs traces des chasseurs de primes, Ron Takimoto, Dakini et Carl Striklan, pour les capturer. Nick Fury, Daredevil, Captain América et le Punisher furent impliqués dans cette course-poursuite, et, au cours des combats, Sathan, Takimoto et Dakini furent tués. Striklan devint un agent indépendant, rejoignant bientôt le Wild Pack de Silver-Sable sous l’identité de Crippler, et seuls Guillotine et Romulus retournèrent au service d’Hydra. Mais, Wolfgang avait atteint son véritable objectif : étudier les ressources surhumaines des Etats-Unis.

Strucker obtint une nouvelle victoire éclatante quand il commença à racheter secrètement WFET, une station de télévision propriété du Caïd (alias Wilson Fisk). Quand le SHIELD découvrit l’implication d’Hydra dans ce rachat, ils informèrent Daredevil, qui laissa alors la rumeur se propager dans les rues. Fisk conclut que Hydra était son ennemi et concentra ses efforts contre elle ; en réaction, Hydra lui vola l’essentiel de sa fortune, détruisant ses affaires et son organisation, mettant un terme à son règne en tant que Caïd de la pègre. Après la disparition du Caïd, ses anciens biens furent partagés entre diverses factions criminelles – y compris les trois enfants de Wolfgang et le Baron lui-même, de nouveau allié avec la Main qui envoya son assassin Izanami afin de réduire le nombre de concurrents. De son côté, Strucker adopta l’identité de Snakeskin, garde du corps de Werner, qui se faisait passer pour le cerveau derrière Hydra, avant de tuer son fils aîné, pour le punir d’avoir été indigne d’être son successeur.

A l’intérieur d’Hydra, Wolfgang dut faire face à la compétition, y compris de groupes tels que la Coalition Genèse, et il engagea le groupe de mercenaires de la Nouvelle Vague pour les abattre. La Vague reçut l’appui inattendu de Silver-Sable et de son Wild Pack. Pendant ce temps, Wolfgang préparait un assaut contre les Nations Unies, mais, entre temps, Fury avait découvert que son vieil ennemi était réapparut et avait repris l’organisation en mains. Il réussit à trouver sa base en Islande, où Strucker tua l’amie alors de Fury, Kate Neville, sous les propres yeux de celui-ci. Fury et Strucker s’affrontèrent sur le flanc de la montagne, et le combat s’acheva lorsque le directeur du SHIELD trancha la main droite de Wolfgang pour le faire tomber, apparemment vers sa mort.

Réussissant à survivre malgré tout, Strucker obtint une main bionique, conçue sur le modèle de la « Griffe de Satan », pour remplacer sa main droite. Il engagea alors les techno-drogués de System Crash pour renforcer Hydra en contrôlant les autoroutes de l’information de l’internet, mais Daredevil triompha de ses agents. Quand la Terre se retrouva sous l’influence de la Déesse, la contrepartie « bienfaisante » d’Adam Warlock, le Baron ne fut pas affecté et saisit cette opportunité pour tenter de se venger de Crippler. Mais, le Wild Pack et le SHIELD purent sauver ce dernier. Wolfgang rencontra alors un groupe d’Américains néo-nazis et monta avec eux une opération pour assassiner le président slovénien Wassily Kurov afin de s’emparer du pays. Mais le plan échoua quand Captain América et les Kreveurs de Skrulls intervinrent, bien que Kurov fut alors révélé comme étant un espion skrull. Wolfgang s’allia aussi brièvement au Baron (Helmut) Zemo, montant un complot destiné à leur donner le contrôle de la planète, mais ils furent mis en échec par les Avengers et les Thunderbolts, et Strucker et Zemo se séparèrent en ennemis.

Wolfgang initia un nouveau plan extrêmement ambitieux, dans lequel il prévoyait d’infecter des individus clés, tels que Henry Peter Gyrich de la Commission des Activités Surhumaines (CAS) américaine, avec des nanites, afin de contrôler ces personnes. Totalement manipulé par Strucker, Gyrich faillit tuer tous les surhumains de la planète avec ces mêmes nanites, mais il fut battu par les Thunderbolts, les Rédempteurs, le Nomade (alias Jack Monroe) et Captain América, même si, à l’époque, le rôle de Wolfgang restait inconnu. Il fut démasqué peu après par le V-Battalion qui fit une nouvelle fois échec à sa tentative d’utilisation des nanites pour asseoir son pouvoir.

V . Les années de déchéance

Wolfgang se remaria une troisième fois avec une femme appelée Elspeth, mais celle-ci n’avait que mépris envers lui et fut séduite au contraire par son garde du corps mutant, Gorgone, également agent de la Main. Elspeth et Gorgone complotèrent de leur côté pour s’emparer d’Hydra ; ils créèrent un clone de Wolfgang qui conspira alors avec la Main afin de prendre le contrôle mental de Wolverine, première étape vers la constitution d’une armée de surhumains. De son côté, ignorant le complot qui se tramait contre lui, le véritable Strucker passait un pacte avec Abe Jenkins (alias Mach-4) en l’aidant à financer la reformation des Thunderbolts, avant de leur envoyer diverses menaces qu’il avait également financé, comme les Démolisseurs, les Cinq Brasses ou le Grand Jeu. Wolfgang réalisa la duperie de sa nouvelle épouse quand celle-ci envoya Wolverine pour l’assassiner ; le Baron fut sauvé par l’intervention d’un nouveau et mystérieux Swordsman et il s’apprêta alors à reprendre le contrôle de son organisation en faisant exploser une bombe nucléaire à New York. Les Thunderbolts l’arrêtèrent et Strucker dut abandonner ses projets afin de s’occuper des querelles internes d’Hydra. Gorgone et Elspeth finirent par tuer leur clone de Strucker, faisant croire à la mort du véritable Baron, officiellement le punissant de l’échec d’une mission de Wolverine, qui fut alors capturé par le SHIELD et libéré peu après du contrôle d’Hydra. Mais leur règne sur Hydra fut bref ; quelques semaines plus tard, Wolverine et le SHIELD attaquèrent leur base ; Elspeth fut tuée et Wolverine élimina Gorgone en retournant ses pouvoirs contre lui.

De son côté, le véritable Strucker fut placé en stase pour récupérer de sa tentative d’assassinat avant d’être libéré par le Swordsman, qui lui révéla alors être son fils, Andréa, lui même au service du Baron Zemo. Wolfgang récupéra au cours des mois suivants, reconstituant les forces d’Hydra et faisant face à une tentative des Skrulls d’en prendre le contrôle dans le cadre de leur conquête de la Terre. Wolfgang fut capable de les repousser et, abandonnant les idéaux racistes et nazis, décida d’utiliser désormais son organisation pour dominer le monde plutôt que le « purger » de ses éléments faibles. Après la défaite des Skrulls dans leur projet d’invasion, Fury découvrit que le nouveau SHIELD avait toujours été sous le contrôle d’Hydra et entreprit, avec ses Secret Warriors, de couper les liens entre les deux organisations, renforçant ses agents avec de nouveaux Howling Commandos ; de son côté, Wolfgang constituait un nouveau conseil de direction d’Hydra s’entourant de la terroriste Vipère, d’une nouvelle Madame Hydra (bientôt révélée comme Valentina Allegro de Fontaine), Kraken, la Ruche et un Gorgone ramené à la vie et désormais dévoué au vrai Wolfgang. Mais rapidement, Fury et ses Secret Warriors s’opposèrent aux plans de Wolfgang ; les deux groupes se firent face en essayant de s‘emparer d‘une base du HAMMER, l‘agence qui avait remplacé le SHIELD et était dirigée par Norman Osborn, déclenchant une bataille entre les trois groupes ; bien que Hydra ait causé la mort de nombreux hommes de Fury, elle ne fut pas capable de remporter la bataille et dut battre en retraite alors que de nombreux hommes du HAMMER désertaient pour rejoindre les Commandos de Fury. Wolfgang et Osborn réalisèrent que Fury représentait une menace pour chacun d‘eux et décidèrent donc de conclure une alliance, après que Fury avait de nouveau réussi à échapper à Osborn et ses nouveaux Thunderbolts. Osborn promit sa neutralité envers les actions d‘Hydra si le Baron et son organisation attaquaient immédiatement Fury et ses troupes; l‘annonce du meurtre d‘Andréas von Strucker par Osborn n‘émut guère l‘ancien officiel nazi, qui admit avoir des dettes à régler envers Osborn.

Wolfang profita de la trahison de Hellfire, l‘un des Secret Warriors, pour le piéger et l‘obliger à collaborer avec Hydra, en menaçant la vie de ses proches. Wolfgang lança alors une attaque colossale contre les forces de Fury, tuant plusieurs de ses hommes de confiance, dont Gabriel Jones et Eric Koenig; et détruisant une large part de l‘armement de Fury, réduisant du même coup son influence et ses capacités d‘action. Apprenant alors que Hellfire l‘avait trahi, Fury l‘exécuta. Cependant, une quatrième organisation se mêla aux combats, le Léviathan, dont Fontaine se révéla être un agent infiltré au sein d‘Hydra; face au Léviathan et à Fury, Hydra subit plusieurs revers. C‘est alors qu‘il sollicitait l‘aide de son bras droit, le Kraken, que Wolfgang fut enlevé par celui-ci, qui se révéla être Jake Fury, frère de Nick et infiltré depuis des années au sein d‘Hydra et supposé mort. Wolfgang découvrit alors que les frères Fury l‘avaient surveillé, manipulé et contrôlé depuis des années et qu‘il n‘avait été, au final, qu‘une marionnette entre leurs mains. Désespéré, humilié, et totalement vaincu, Wolfgang n‘eut même pas le droit de prononcer ses dernières paroles avant que Nick Fury ne lui tire une balle en pleine tête, mettant apparemment un terme définitif à la carrière de son vieil ennemi.

Pouvoirs : Le corps de Wolfgang von Strucker contient un virus fait de spores létales, qu’il peut transmettre d’un simple toucher, tuant ses victimes presque instantanément. Le virus a augmenté également les capacités physiques de Strucker, lui permettant de guérir d’à peu près n’importe quelle blessure. S’il venait à être de nouveau tué, le virus serait alors libéré de son corps, devenant aérobie et menacerait alors toute vie sur Terre.

Aptitudes : Le Baron Strucker est un excellent escrimeur, et également un très bon tireur d’élite.

Armes : Son arme principale est désormais sa main droite mécanique, la Griffe de Satan, qui peut canaliser l’énergie, accroître sa force physique et contient aussi une mitrailleuse, des griffes tranchantes, des couteaux et une technologie lui permettant de se téléporter.

Commentaires : Campbell Lane a incarné le Baron Wolfgang von Strucker dans le téléfilm de 1988 intitulé « Nick Fury : Agent of Shield ».

ThierryM 16776

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 12
    Membre : 0