Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Fury, Nick - Marvel-World.com

Encylopédie - Fury, Nick

fury-nick_0.jpg

  • Véritable nom : Nicholas « Nick » Joseph Fury
  • Profession : Autrefois espion indépendant, directeur du SHIELD, agent de la CIA, de l’OSS, sergent de l’armée, instructeur parachutiste, cascadeur aérien
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, officiellement recherché par les autorités
  • Identité : Pas de double identité
  • Autres identités : The Unseen (VO) ; Doyle, l’Homme Masqué, l’Homme sur le Mur, l’Invisible, Patch, Scorpion ; il a utilisé divers autres pseudonymes dans le cadre de ses missions
  • Lieu de naissance : New York (New York, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Jack Fury (père, décédé), Katherine Fury (mère, probablement décédée), une mère adoptive non identifiée (décédée), Jacob « Jake » Fury (le Kraken, Scorpion, frère), Dawn Fury (sœur), Mikel Fury (Scorpion, fils, décédé), Rex Fury (ancêtre supposé, décédé), Nick Fury Jr (Marcus Johnson, fils), Vernon Fury (petit-neveu), Jerry Sapristi (cousin), Tina Sapristi (cousine par alliance) ; Ernesto, Giovanni, Pietro Sapristi (cousins au second degré) ; Gabriella, Maria, Rosa Sapristi (cousines au second degré)
  • Appartenance à un groupe : Ancien chef des Secret Warriors, des Howling Commandos modernes, ancien membre du SHIELD (les deux premières incarnations), de l’équipe Valkyrie, de la CIA, de l’OSS, de la Première Escouade d’Attaque (les Howling Commandos), de l’armée américaine, ancien agent de liaison avec le MI-5
  • Base d’opérations : Actuellement inconnue (mobile à travers le monde), autrefois l’héliporteur du SHIELD
  • Première apparition : VO : Sgt Fury and his Howling Commandos # 1 (mai 1963, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Marvel (Lug) n°1 (avril 1970, avec Fantastic Four (vol.1) # 21 ; Sgt Fury and his Howling Commandos # 1 a été publié dans Choc n°1 du 1er trimestre 1972)
  • Taille : 1m85
  • Poids : 102 kg
  • Yeux : Marrons
  • Cheveux : Bruns, tempes blanchissantes
  • Caractéristiques particulières : Nick Fury est borgne ; son œil gauche est couvert par un bandeau.

Histoire

Aîné des trois enfants de Jack Fury, et censé être le descendant de l’un des hommes qui porta le masque du Cavalier fantôme à la fin du dix-neuvième siècle, Nicholas « Nick » Fury naquit dans le quartier de Hell’s Kitchen, à New York, vers la fin des années 1910 ou le début des années 1920. Citoyen américain, Jack Fury s’engagea dans le Royal Flying Corps britannique dès 1916 et fut affecté en France. Assez tôt dans sa carrière de pilote, il abattit le célèbre Manfred von Richthofen et rentra aux Etats-Unis avec plusieurs décorations. Peu après son retour, il se maria et eut rapidement un premier fils, Nicholas « Nick », avant d’avoir une fille, Dawn, puis un second fils, Jake. Boxeur amateur, Nick rejoignit la Ligue athlétique de la police, où il apprit également à tirer ; mais, ayant le goût de l’aventure, après le lycée, Nick et son vieil ami Red Hargrove rejoignirent le Cirque Volant de Finley, un spectacle aérien itinérant. Ils devinrent tous les deux d’excellents pilotes et acrobates. Quand le Cirque Volant de Finley arriva en Angleterre en 1940, Nick et Hargrove donnèrent des leçons de parachutisme au lieutenant Samuel « Sam » Sawyer, un soldat américain affecté à l’armée britannique. Des semaines après, Sawyer fut désigné pour récupérer un espion britannique en Hollande, et il persuada Nick et Hargrove de l’accompagner. Leur avion fut abattu au-dessus de la Hollande, où ils rencontrèrent le colosse d’un cirque local, Timothy « Dum Dum » Dugan, qui les rejoignit dans leur mission de secours. Finalement, les cinq hommes revinrent sains et saufs en Angleterre. Inspiré par cette aventure, Dugan rejoignit l’armée britannique, et, au début de 1941, Nick et Hargrove regagnèrent les Etats-Unis pour s’engager dans l’armée américaine.

fury-nick_1.jpgNick et Hargrove furent plus tard affectés à la base de Schofiels, Oahu, à Pearl Harbor, Hawaï, où Nick devint très rapidement sergent. Le 7 décembre 1941, Pearl Harbor fut attaquée par les Japonais et Hargrove fit partie des nombreux morts du bombardement. Nick promit de se venger des Allemands et des Japonais. Quand les Etats-Unis déclarèrent la guerre aux forces de l’Axe, Sawyer, maintenant capitaine, fut affecté aux US Rangers et reçut la mission de former la Première Escouade d’Attaque, une escouade spéciale de rangers entraînés dans un cadre militaire strict mais en utilisant les techniques de combat développées individuellement par ses membres. Ayant eu carte blanche pour choisir les membres de cette équipe, Sawyer se donna beaucoup de mal pour faire nommer Nick comme officier supérieur sur le terrain. Les autres recrues comprenaient Dugan, un trompettiste de jazz afro-américain Gabriel « Gabe » Jones, l’expert en mécanique Isadore « Izzy » Cohen, l'acteur Dino Manelli, le manieur de lasso Robert « Reb » Ralston, et l’étudiant « Junior » Juniper. Les membres de l’escouade furent faits commandos honoraires de l’armée britannique et rapidement surnommés « les Howling Commandos », ou « Howlers » par Winston Churchill dès après leur première mission. D’autres unités sous le commandement de Sawyer durant le guerre incluent les Maulers du sergent Bull McGiveney, les Maraudeurs du Missouri du sergent Bob Jenkins, l’Escadron Nisei de Jim Morita et les Douze Tueurs de « Combat » Kelly.

Pendant presque quatre ans, Nick dirigea les Howlers au combat ou lors de missions d’espionnage sur pratiquement tous les champs de bataille de la guerre (et quelques uns au-delà). Quand Juniper fut tué lors d’une des premières missions du groupe, il fut remplacé par l’excentrique soldat britannique « Pinky » Pinkerton. Le déserteur allemand Eric Koenig les rejoignit également peu après, formant le noyau de l’équipe que les Howlers allaient conserver pour le reste de la guerre, même si d’autres soldats rejoignirent et quittèrent l’escouade au fil des mois. Son œil gauche blessé par une grenade ennemie, Nick reçut la Purple Heart mais refusa de quitter le service militaire actif, retrouvant finalement l’usage de son œil. Les Howlers affrontèrent plusieurs officiers supérieurs allemands, et notamment le Baron Wolfgang von Strucker. Les Howlers connurent un tel succès dans leurs opérations que Strucker ordonna la formation d’une unité similaire, l’Escouade Blitzkrieg, mais les Howlers continuèrent à triompher face à leur équivalent nazi. Les alliés occasionnels des Howlers furent les autres unités commandées par Sawyer mais aussi les Marines des Cols de Cuir du capitaine Simon Savage et les aventuriers costumés Captain América et Bucky. A une époque, Nick se lia aussi d’amitié avec un soldat canadien nommé Logan, secrètement un mutant surhumain et au service d’autres intérêts.

fury-nick_2.jpgAssez tôt dans le conflit, coupés des Howlers lors d’une mission en France, Nick fut gravement blessé par une mine antipersonnel. Découvert par des partisans français, il fut emmené chez un médecin à proximité, le professeur Berthold Sternberg. Sans que Nick ne s’en doute, Sternberg non seulement soigna les blessures de l’Américain mais le modifia également chirurgicalement afin qu’il puisse supporter une inoculation d’un sérum mis au point par Sternberg qui l’avait baptisé la « Formule d’Infinité » ; celle-ci était conçue pour ralentir et même arrêter le processus du vieillissement humain. Nick regagna son unité une semaine plus tard, ignorant toujours les expériences de Sternberg. Cependant, au cours de la guerre, l’exposition au sang de Nick introduisit également la formule dans le système sanguin des autres Howlers, leur permettant de demeurer exceptionnellement en forme alors même qu’ils commençaient à avoir un âge respectable. Nick retourna en France à plusieurs reprises durant la guerre, occasionnellement lors de missions d’espionnages pour le compte de l’Office Strategic Service (OSS, ou Bureau des Services Stratégiques).

Plusieurs semaines après la formation de l’unité, les Howlers reçurent la mission de détruire un rayon de la mort créé par le Baron Heinrich Zemo, qui le détruisit lui-même plutôt que de risquer de le voir tomber dans les mains ennemis ; Zemo devait devenir plus tard un des ennemis les plus connus de Captain América. Vers la mi-1942, tandis qu’il était à Londres, Nick tomba amoureux de Lady Pamela Hawley, une aristocrate britannique qui servait dans les unités ambulancières de Londres. En juillet de la même année, les Howlers s’aventurèrent en Roumanie et rencontrèrent le tristement célèbre vampire Dracula, qui se révéla un ennemi aussi féroce pour les nazis que les Howlers l’étaient. Cependant, l’agent nazi et vampire appelé le Baron rouge (John Falsworth) allait plus tard capturer les Howlers, même si ces plans tombèrent à l’eau quand un soldat américain qu’il avait vampirisé se retourna contre lui. Vers la fin 1942, les Howlers furent affectés en Afrique du nord, où ils se battirent aux côtés du chef des nomades du désert appelé le Faucon du désert et de sa fille Sheila, du capitaine Starr et les Marines de l’Item Company, puis du soldat d’infanterie Combat Casey, parmi d’autres.

fury-nick_3.jpgEn 1943, Nick et Dugan sauvèrent Pam Hawley du sorcier allemand appelé le Vicomte Krowler, intervenant involontairement dans un combat à travers le temps entre le démoniaque Dormammu et le futur Sorcier Suprême Stephen Strange, qui effaça de la mémoire des soldats tout souvenir de cette expérience. Les Howlers firent face à encore plus de magie quelques semaines plus tard quand ils firent équipe avec le voleur aventurier Jean-Luc LeBeau pour empêcher le Baron Strucker d’obtenir la gemme voyageant dans le temps appelée la Princesse Ephémère. Sur un plan plus prosaïque, Nick se décida enfin à demander Hawley en mariage mais, avant qu’il ne puisse faire sa demande, elle périt tragiquement lors d’un raid aérien allemand, tuée par la dernière bombe de l’attaque alors qu’elle venait déjà en aide aux blessés. Des mois plus tard, alors que Nick était en permission chez lui, son jeune frère Jake, jaloux de la célébrité de Nick, fut enlevé par le colonel nazi Klaue. Nick libéra Jake mais fut lui-même fait prisonnier, et Jake aida les Howlers à sauver Nick. Suite à ces événements, Jake s’engagea à son tour dans l’armée; il regretta rapidement sa décision, et son ressentiment envers Nick grandit encore.

A un moment donné, le cerveau criminel nazi Crâne rouge, déguisé, infiltra la base de Nick, même si les circonstances déjouèrent ses projets. En avril 1944, les Howlers combattirent directement Crâne rouge aux côtés de Captain América et Bucky, venant en aide à un industriel américain. Des semaines plus tard, les Howlers poursuivirent le Baron Strucker jusqu’au village allemand de Gruenstadt, où ils le virent prendre la tête d’une escouade de SS lors du massacre de la population entière du village. Horrifiés, les Howlers abattirent tous les hommes de Strucker jusqu’au dernier, même si Strucker réussit à s’échapper une fois de plus. Nick l’ignorait à l’époque mais Strucker rasa Gruenstadt afin de dissimuler sa découverte à proximité du village d’un groupe d’extraterrestre, les Gnobiens, qui étaient dotés d’une technologie extrêmement avancée. Après le massacre, Strucker entra en contact mental avec la chef des Gnobiens, obtenant de vastes connaissances de cette technologie extra-terrestre – même s’il devait plus tard le nier – tandis que les Gnobiens furent infectés mentalement par la personnalité malsaine de l’Allemand.

fury-nick_4.jpgLe 6 juin 1944, les Howlers prirent part au débarquement des Alliés en Normandie, en France occupée par les nazis. En octobre de la même année, ils retrouvèrent Captain America et Bucky pour faire face à une invasion complètement différente, aidant le Sorcier suprême de l’époque, l’Ancien, à lutter contre une alliance entre Dormammu et Crâne rouge ; une fois de plus, la sorcellerie permit d’effacer tout souvenir de Dormammu dans la mémoire de Nick, de ses hommes et des autres personnes impliquées. Revenant à une guerre plus conventionnelle, Nick et Cap détruisirent l’un des camps de guerre biochimique de Crâne rouge quelques semaines plus tard, libérant le pilote Michael Kramer et d’autres prisonniers. Les Howlers se retrouvèrent au sein des forces alliées qui arrêtèrent l’avancée allemande à la Bataille des Ardennes au cours des derniers jours de 1944. En 1945, les Howlers eurent une autre escarmouche avec le surnaturel, à Berlin, où le sorcier séculaire Algernon Crowe créait des soldats zombies pour les nazis. Les Howlers terrassèrent les zombies et brûlèrent le laboratoire de Crowe, croyant avoir tué le sorcier.

fury-nick_5.jpgQuand la guerre prit finalement fin en août 1945, Nick dirigea les Howlers sur une série de missions de « nettoyage » en Europe contre les agents de l’Axe qui subsistaient. C’est durant cette période que les Howlers firent fermer les laboratoires du camp de la mort où œuvrait Nathaniel Essex, qui allait devenir l’ennemi des X-Men appelé Mr Sinistre. Nick fut ensuite réaffecté à Okinawa, au Japon, afin d’y éliminer les dernières troupes qui demeuraient sur place, tandis que les autres Howlers retournaient à la vie civile. Nick fut bientôt recruté à plein temps par l’OSS. Travaillant avec des agents du MI-5 britannique, il fut envoyé sur les traces du colonel Ishii, un scientifique japonais renégat, qui avait préservé une cache d’armes biologiques ; Nick captura Ishii mais il fut le seul survivant de la mission. En 1946, Nick vieillit de soixante ans en quelques minutes à cause des effets à long terme de la formule d’infinité de Sternberg. Mais celui-ci, ayant anticipé cela, avait envoyé par courrier à Nick une version mutée de la formule et Nick se l’inocula immédiatement, retrouvant son âge normal. Cependant, les effets ne duraient qu’une année et Sternberg commença à extorquer de l’argent à Nick contre la fourniture annuelle d’un échantillon de la formule. Incapable de localiser Sternberg, Nick dut céder et lui acheta régulièrement des doses au cours des décennies suivantes.

fury-nick_6.jpgQuand l’OSS fut dissous en 1945, Nick fut réaffecté aux services secrets militaires et prit par la suite part à la Guerre de Corée qui commença en 1950. Durant ce conflit, Nick reconstitua les Howling Commandos qui se ré-engagèrent pour une mission spéciale visant à faire sauter une base de missiles derrière les lignes ennemies. Après le succès de cette mission, Nick fut promu lieutenant en second et dirigea une unité connue sous le nom de Groupe Valkyrie, jusqu’à la fin de la guerre en 1953 ; l’année suivante, Nick fut recruté par le colonel Tom Lynaugh au sein de la Central Intelligence Agency (CIA), y suivant un entraînement à Langley avant devenir un agent de terrain. A un moment, vers la fin des années 1950, Nick travailla avec une l’équipe de surhumains appelée la First Line et fut particulièrement impressionné par leur chef, le Yankee-Clipper.

fury-nick_22.jpgDurant une mission au Kansas en 1958, Nick se retrouva en train de combattre des extra-terrestres appelés les Tribelliens. Il était sur le point de succomber sous le nombre de ses adversaires quand l’équilibre des forces fut brusquement renversé avec l’arrivée de Woody McCord, qui triompha rapidement des Tribelliens, avant d’être mortellement blessé. Quelques instants plus tard, Howard Stark, l’associé de McCord, arriva à son tour sur place, découvrant Fury aux côtés du corps de McCord. L’industriel décida alors de montrer à Nick la mission que McCord avait menée comme défenseur de la Terre contre toutes les menaces potentielles pesant sur elle, lui proposant au final de succéder à McCord dans ce rôle. Nick accepta la proposition et, au cours des années suivantes, affronta dans le plus grand secret plusieurs dangers aux origines les plus diverses, tout en assumant ses fonctions d’espion et bientôt de responsable de la plus grande agence internationale de maintien de la paix. Cette ouverture vers un autre monde, empli de créatures monstrueuses et surhumaines modifia profondément la perception de Nick du monde qui l’entourait, l’ouvrant à l’importance d’agents surhumains pour accomplir certaines missions. C’est ainsi qu’il eut recours à une équipe ponctuelle de surhumains de 1959 à 1963, pour affronter un groupe de surhumains nazis. En 1963, peut-être suite à ces opérations, Nick avait été nommé colonel à la CIA, chargé d’un programme impliquant des agents télépathes ; l’une d’eux, Theresa Bellwether, fut assassinée dans le cadre d’une opération de défense baptisée Projet : Visage caché. Le destin exact du programme de Nick demeure inconnu mais, en 1967, il était en activité durant la Guerre du Vietnam, où il reforma à nouveau les Howling Commandos comme simples volontaires pour une nouvelle mission spéciale. Un an plus tard, il suivit un entraînement avec les forces spéciales des Bérets verts, qui précéda une autre formation avec les Bérets noirs en 1973. Peu d’autres choses sont connues sur les activités de Nick à la CIA, bien que, durant cette période, il travailla fréquemment avec son camarade de guerre Logan, lui-même devenu un agent des services secrets canadiens, tandis que Nick obtenait le grade de colonel. De plus, il recommanda aussi le recrutement d’un couple de jeunes mariés, Richard et Mary Parker, qui allaient devenir les parents de Peter Parker, plus connu aujourd’hui comme Spider-Man, un futur allié régulier de Nick. Mais, les talents et le sens stratégique de Nick lui attirèrent de nombreux rivaux, y compris un mortel agent des services secrets connu seulement sous le nom de code de Spook.

fury-nick_7.jpgAu début des années 1980, Nick enquêta sur une First Line réorganisée et les aida contre des envahisseurs souterrains, les Déviants. Suite à son rapport, il fut recommandé pour le « Projet SHIELD », une opération gouvernementale qui mit des années avant d’être véritablement bouclée. Plus tard, Nick se rendit sous couverture à Macao afin d’enquêter sur Amber d’Alexis, qui dirigeait un réseau d’espionnage et de contrebande d’armes à partir de son casino. Fury séduisit d’Alexis pour gagner sa confiance, apprenant finalement qu’elle avait déjà une liaison avec son frère Jake, maintenant un chercheur en biochimie. Nick finit par faire arrêter d’Alexis et le ressentiment de Jake envers son frère se transforma en haine. Quelques années plus tard, Nick reforma au moins une fois de plus les Howlers, pour une mission avec le pilote Ben Grimm. Vers la même époque, Nick travailla avec deux brillants scientifiques, Reed Richards et Tony Stark ; sans que Nick ne sen doute, les deux hommes étaient également impliqués dans le Projet SHIELD, tandis que son frère Jake devint bientôt un employé de Stark.

fury-nick_8.jpgCes dernières années, peu après les débuts des Quatre Fantastiques, Nick aida l’équipe contre le mystérieux et subversif Maître de la Haine. Suite à cette mission, Nick fut affecté à une enquête sur un espionnage mené au sein de Stark Industries, continuant à ignorer que Stark lui-même était impliqué dans la nouvelle unité d’espionnage international appelée le SHIELD (Supreme Headquarters International Espionage Law-enforcement Division), la version finalisée du Projet SHIELD. Alors que le directeur de l’agence, le colonel Rick Stoner, venait d’être tué par des terroristes de l’organisation criminelle dotée de haute technologie appelée Hydra, Nick fut effaré de découvrir que l’espion n’était autre que son frère Jake, qui était passé du côté des criminels, se retrouvant face à son frère, Nick fut blessé par balle à son œil gauche, ce qui réveilla sa vieille blessure de guerre. Même si ses opérations furent exposées au grand jour, Jake Fury s’échappa et Nick, son œil gauche maintenant presque totalement inutile, commença à porter un bandeau. Peu après, une mission en Russie l’amena à s’associer de nouveau à Logan, désormais l’agent surhumain canadien appelé Wolverine.

fury-nick_9.jpgRentrant aux Etats-Unis, Nick fut, sur les recommandations de Stark, recruté pour diriger le SHIELD, qui faisait face à de nouvelles attaques lancées par Hydra. Nick doutait de ses propres qualifications pour le poste mais accepta néanmoins le rôle, recrutant rapidement « Dum Dum » Dugan, qui devint le numéro deux du SHIELD, ainsi que Gabe Jones et Eric Koenig. Nick dirigea le SHIELD contre Hydra d’abord, puis l’AIM, une autre organisation criminelle, autrefois simple branche d’Hydra, avant d’affronter le Druide et d’autres terroristes. Refusant de risquer la vie de ses subordonnés sur des missions qu’il pourrait effectuer lui-même, Nick continua à agir comme un véritable homme de terrain. Un autre de ses bras droits fut Jasper Sitwell, un loyal administrateur dont la dévotion aux règles l’irritait presque autant qu’elle le satisfaisait, tandis que l’essentiel du développement de la technologie du SHIELD était supervisé par Sidney « Gaffer » Levine, un brillant inventeur, et, comme Nick, un vétéran d’une unité militaire, dans son cas, les Loups du Ciel, un groupe de haute technologie. Lors de ses premiers heurts avec Hydra, Nick tomba amoureux de Laura Brown, la fille du prétendu chef de l’organisation, l’Impérial Hydra (Arnold Brown). Quand celui-ci fut tué lors d’une bataille, Nick crut que Hydra serait rapidement démantelée mais le credo des terroristes « Couper un membre et deux autres prendront sa place » allait rapidement se révéler pleinement justifié. Quand la liaison de Nick avec Brown prit fin, il commença à fréquenter une autre agent du SHIELD, la Comtesse Valentina Allegro de Fontaine. Au sein du SHIELD, Nick eut rapidement accès à d’innombrables armes et équipements de très hautes technologies, conçues pour l’essentiel par Stark et Gaffer. Ainsi, il installa le quartier général de l’organisation sur l’héliporteur – un porte-avions aéroporté – et employa des robots conçus pour ressembler à des humains : les LMD (Life Model Decoy / Simulacre de Vie Modélisé) ou encore des voitures volantes.

fury-nick_10.jpgA peine quelques mois après avoir rejoint le SHIELD, Nick retrouva aussi son ami de la guerre Captain América, qui avait été ranimé par les Avengers après des décennies d’animation suspendue. Ironiquement, Nick fit face à des retrouvailles bien moins heureuses quand il apprit que Hydra, fondé dans les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale, avait secrètement pour chef nul autre que le Baron Strucker, qui tenta de faire chanter le monde avec ce qu’il appelait sa bombe de Spores létales. Toutefois, Nick repéra l’emplacement de la bombe et l’enferma sous le dôme de la base insulaire d’Hydra, où elle ne tua apparemment que Strucker et ses hommes. Se réjouissant encore de cette victoire, Nick faillit perdre la raison quand il devint un pion lors d’un jeu entre le dictateur latvérien le Dr Fatalis (Victor von Fatalis) et son adversaire robotique, le Prime Mover. Au cours de la partie, le SHIELD se heurta à un robot à l’image du criminel mégalomane chinois appelé la Griffe jaune et, quand l’adversaire récurrent de la Griffe, l’agent du FBI James « Jimmy » Woo, se retrouva impliqué dans cette affaire, Nick en profita pour le recruter au sein du SHIELD. Un autre ennemi refit surface quand Jake Fury, maintenant armé de la mystérieuse Clé du Zodiaque, attaqua le SHIELD sous l’identité du Scorpion ; finalement démasqué, le Scorpion affronta Nick à plusieurs reprises jusqu’à sa mort apparente, même si sa conscience devait survivre dans le corps d’un androïde de type LMD. Un dernier morceau du passé de Nick connut finalement un terme quand le professeur Sternberg fut tué par le criminel Steel Harris, qui tenta de reprendre le chantage à l’extorsion contre Nick pour la fourniture régulière de la Formule d’infinité. Cependant, avec l’aide de Valentina de la Fontaine, Nick affronta Harris et obtint lui-même les secrets de la Formule d’infinité, se libérant de toute forme de chantage.

fury-nick_11.jpgComme directeur du SHIELD, Nick affronta également divers ennemis surhumains aux côtés des héros costumés de New York, dont plusieurs d’entre eux devinrent ses amis ; appréciant sinon leurs méthodes au moins leur détermination, Nick devint ainsi le principal contact des divers héros costumés avec les autorités légales. Quand la Chose et une poignée d’Avengers commencèrent à organiser des parties régulières de poker, Nick devint un participant régulier de leurs rencontres. C’est lors de l’une de ces parties qu’il renoua son amitié avec Wolverine, maintenant un membre des mutants appelés les X-Men. Malgré son respect pour ces héros, Nick voyait aussi en eux des éléments incontrôlables et potentiellement dangereux et le SHIELD établit plus d’un plan d’action contre eux. Pendant des années, Nick opposa son devoir à ses amitiés, pas toujours à sa satisfaction. Alors que l’influence du SHIELD s’étendait, Nick commença à s’inquiéter de la corruption interne de l’agence et travailla avec un de ses anciens agents, l’héroïne appelée Mockingbird, pour démasquer plusieurs opérations criminelles. Nick devint la cible de l’organisation appelée le Sept, à cause des sections la composant ; le Sept attaqua la base aérienne du SHIELD, l’héliporteur, renversa le gouvernement d’un petit pays d’Amérique latine, puis attaqua Nick et ses hommes en Egypte ; leur piste conduisit jusqu’à Hong Kong, où Nick démasqua leur chef, l’Unique, qui se révéla être le véritable Griffe Jaune. Quelques années plus tard, en enquêtant sur l’utilisation de la Clé du Zodiaque, Nick fut stupéfait de rencontrer un nouveau Scorpion appelé Mikel Fury, et qui affirma être le fils de Jake Fury et d’Amber d’Alexis. Collaborant avec Wolverine, Nick contrecarra les dernières opérations criminelles de d’Alexis, mais celle-ci mit en joue Nick et lui révéla que lui, et non Jake, était le vrai père de Mikel. D'Alexis fut vaincue par Wolverine quelques instants après et Nick plaça Mikel sous la garde du SHIELD, même s’il réussit à s’échapper presque aussitôt.

fury-nick_12.jpgPeu après, Nick découvrit que le SHIELD et d’autres organisations, y compris Hydra, avaient été infiltrés par des formes de vie artificielles appelées les Deltites (apparentés aux LMD), qui trompèrent la plupart des agents de Nick, y compris Valentina de Fontaine, les retournant contre leur directeur. Nick dut se cacher, traqué par plusieurs de ses anciens amis, dont certains se révélèrent avoir été remplacés par des Deltites. Mais, recrutant une poignée d’agents demeurés loyaux à l’ancien directeur, Nick triompha finalement des Deltites, mais pas avant que presque tous les agents du SHIELD restants furent apparemment tués. Sans que Nick ne s’en doute, les Deltites avaient été un plan de secours de Strucker, qui se révéla bientôt bien vivant et conserva les agents supposés décédés en état de stase. Le SHIELD fut officiellement dissous et Nick voyagea à travers le monde pour fermer les différentes bases du SHIELD et détruire ses plus dangereuses technologies. Physiquement et moralement épuisé, Nick prit brièvement sa retraite, en compagnie de l’ex-agent Kate Neville, qui devint sa maîtresse durant la crise.

fury-nick_13.jpgQuelques mois plus tard, Nick abandonna sa retraite pour rejoindre de Fontaine, Neville et d’autres contre l’Escadron des Têtes-de-Mort, des Gnobiens altérés par le généticien et ancien nazi Arnim Zola et obsédés par la haine de Strucker envers Nick. L’Escadron tua de nombreux anciens agents américains du SHIELD avant que Nick ne réussisse à s’introduire dans leur programmation, après quoi ils se suicidèrent en masse. Plus tard, Strucker devait laisser entendre que les extra-terrestres étaient en fait des création d’Hydra mais ses prétentions semblent douteuses compte tenu des activités des Gnobiens durant la guerre et la présence de technologie kree parmi les Gnobiens. Peu après, un nouveau SHIELD (Strategic Hazard Intervention Espionnage Logistics Directorate), conçu pour être moins vulnérable à la corruption, fut constitué et Nick en devint le directeur. Sous le commandement de Nick, ce nouveau SHIELD renoua ses liens avec la communauté surhumaine et fit face à des ennemis aussi bien nouveaux qu’anciens, dont Algernon Crowe, devenu l’un des chefs de Mys-Tech, une organisation criminelle qui mélangeaient science et magie afin de conquérir le monde. Enquêtant sur la plus grande menace imaginée par Mys-Tech, la Non-Terre capable d’altérer la réalité, Nick fut tué par Crowe, avant d’être ressuscité quand une coalition de héros américains et britanniques inversa le cours du temps pour vaincre Mys-Tech. Nick fit plus tard équipe avec les Super-Soldats du Royaume-Uni contre le seigneur de la guerre Huang Zhu d’Hydra, au cœur du Pays sauvage.

fury-nick_16.jpgMalgré les succès initiaux de ce nouveau SHIELD, la tragédie frappa à nouveau quand Hydra, reprise en main par un Strucker revenu à la vie, massacra des centaines de nouveaux cadets du SHIELD. Mais Hydra fournit par mégarde des remplaçants quand Nick découvrit les agents considérés tués par les Deltites maintenus dans un état comateux par l’organisation terroriste. Apprenant alors la résurrection de Strucker, Nick fit à nouveau face à sa némésis et triompha de lui, même si l’Allemand réussit à éviter d’être capturé. Ayant retrouvé ses vieux agents et amis, Nick entreprit d’étendre le SHIELD, qui finit par rivaliser avec la taille et la complexité de son prédécesseur. Nick fit même la paix avec son fils Mikel, qu’il recruta aussitôt comme agent pour l’aider quand un conflit interne d’Hydra provoqua une recrudescence d’activités subversives dans son quartier natal de Hell’s Kitchen.

fury-nick_14.jpgQuelques temps plus tard, Nick reçut un message codé de détresse d’une personne appelée l’Ange déchu, et qui prétendait être Rick Stoner, considéré mort depuis longtemps. Nick commanda une réplique androïde de type LMD à Tony Stark et laissa la réplique à sa place, avant de remonter la trace du signal jusqu’au Projet : Porte Arrière, une expérience abandonnée du SHIELD, se retrouvant projeté dans une poche dimensionnelle avec l’Ange déchu qui, quelle qu’ait pu être sa véritable identité, mourut peu après, laissant Nick piégé pendant plusieurs mois dans cette réalité. Sans que Nick le sache, le LMD à son image captura et essaya de réhabiliter le vigilant assassin appelé le Punisher (Frank Castle) ; toutefois, Spook, l’ancien rival de Nick, fit subir un lavage de cerveau au Punisher, le convainquant que Nick était le vrai responsable de la mort de sa famille afin de le pousser à tuer le directeur du SHIELD. En dépit d’une longue traque, Castle réussit à tuer le LMD à l’image de Fury, tout le monde étant convaincu qu’il s’agissait du vétéran. Le LMD fut enterré au cimetière d’Arlington, en présence de ses vieux compagnons des Howling Commandos. Pendant ce temps, le subconscient de Nick avait remodelé la poche dimensionnelle en une réplique de l’Europe de la Seconde Guerre, où il revivait ses anciennes missions de Howler. Il retrouva ses sens grâce à l’arrivée de Sharon Carter, une ex-agent du premier SHIELD. Bien que Carter soit initialement venue sur place pour se venger de Nick, elle finit par l’aider à regagner la Terre. Nick démissionna brièvement de son poste de directeur du SHIELD, laissant ironiquement la place à Carter, mais il reprit bientôt sa place, avec une détermination plus grande que jamais. L’un des plus graves revers du nouveau SHIELD eut lieu peu après quand l’héliporteur fut piraté par Crâne rouge, qui unit ensuite ses forces au Maître de la Haine dans le but de répandre la haine à la surface du globe, mais les criminels furent vaincus par Nick, Captain América et leur ancien collègue de la guerre, Namor le Prince des mers.

fury-nick_17.jpgFinalement, en dépit des efforts de Nick, la seconde incarnation du SHIELD se révéla aussi vulnérable que la première à la corruption et Nick devint méfiant puis réservé vis à vis des opérations les plus contestables de l’agence, comme le Projet : Deathlok. Nick perdit même brièvement le commandement du SHIELD, rétrogradé à un poste administratif. Même en mettant fin à la menace de l’ancien agent d’Hydra Rudy Gargarin sur l’Ile Napoléon, Nick dut se battre pour retrouver son poste. Peu après, il recruta Jessica Drew, l’ancienne héroïne costumée Spider-Woman qu’il avait autrefois aidée au sein du SHIELD afin d’en faire un agent double au sein d’Hydra qui venait de contacter la jeune femme. Mais Drew devait être kidnappée peu après par les Skrulls, en train d’infiltrer aussi bien le SHIELD que Hydra, et remplacée par la reine Véranke. De plus, alors que les incidents avec les surhumains devenaient plus nombreux et plus dévastateurs, Nick, malgré ses efforts pour détourner l’attention du gouvernement de ses alliés récurrents tels que Spider-Man ou Daredevil, se retrouva en porte à faux avec les Quatre Fantastiques, les X-Men et même ses vieux amis Captain América et Wolverine, qu’il manipula pour une mission en Latvérie, en violation des ordres du Président des Etats-Unis. Ainsi, avec Black Widow (Natacha Romanoff), Luke Cage, Captain América, Daredevil, Spider-Man, Wolverine et la jeune Daisy Johnson (bientôt surnommée Quake) il renversa le gouvernement de Lucia von Bardas. Cet incident laissa de nombreuses rancunes entre Fury et les héros, rancunes exacerbées quand, quelques mois plus tard, Lucia von Bardas tenta de se venger des envahisseurs. Ses agissements secrets révélés au grand jour, Nick fut destitué de la direction du SHIELD et, pour échapper aux poursuites, il disparut de la circulation. Maria Hill succéda à Nick et dissimula dans un premier temps la situation au grand public en utilisant plusieurs LMD à l’image de l’ancien directeur.

fury-nick_18.jpgAlors qu’il se cachait en Amérique latine, Nick découvrit que son amie Valentina de Fontaine était en réalité un Skrull, réalisant l’infiltration des extra-terrestres sur Terre. Réalisant qu’il ne pouvait plus faire confiance à personne, il entreprit de réunir un groupe de jeunes candidats potentiels pour le SHIELD, connus de lui seul et qui étaient donc à l’abri des agissements des Skrulls. Malgré les risques, il reprit une dernière fois contact avec Drew, ignorant toujours la substitution des Skrulls, qui venait de rejoindre les nouveaux Avengers après avoir repris son identité de Spider-Woman. Il reprit ensuite contact avec Daisy Johnson, rétrogradée par Hill à cause de sa proximité avec Nick et l’envoya recruter de nouveaux agents. Elle réunit ainsi Phobos – le fils âgé d’une dizaine d’années du dieu olympien Arès – Yo-Yo Rodriguez, Feu d’enfer, le nouveau Druide et Muraille. Ils formèrent un groupe que Nick baptisa ses Secret Warriors, les préparant à l’inévitable guerre contre les Skrulls. Pendant ce temps, il prêta également l’une de ses bases secrètes à Captain América durant la Guerre civile de la communauté héroïque, même s’il n’intervint pas directement durant le conflit. Quand la guerre contre les Skrulls éclata enfin, Nick lança une contre-attaque durant la bataille de Times Square, réussissant à sauver la vie à plusieurs héros de l’Initiative et aux Young Avengers, dépassés par les forces des extra-terrestres. Les ramenant dans l’une de ses bases, il planifia immédiatement sa riposte. Il recruta le mercenaire Deadpool afin de l’envoyer parmi les Skrulls y obtenir des informations biologiques sur eux mais, après que Deadpool avait fait semblant de trahir la Terre pour s’emparer des renseignements, ceux-ci furent interceptés par Norman Osborn. Lorsque les Avengers firent face à Véranke et aux Skrulls à Central Park, Nick emmena ses troupes sur le champ de bataille, combattant de nouveau aux côtés des Avengers ainsi que du nouveau Captain América, James Barnes. Les Thunderbolts d’Osborn et même le syndicat criminel de Hood vinrent aussi combattre les Skrulls qui furent finalement défaits. Osborn profitait des informations obtenue peu avant pour tuer lui-même Véranke, devenant un héros aux yeux du grand public. La bataille terminée, Nick découvrit, avec les autres héros, que les héros remplacés par les Skrulls étaient bien vivants, prisonniers dans un de leurs vaisseaux ; mais, à peine fut-il rassuré sur les sort de ses amis « Dum Dum » Dugan et Valentina de Fontaine qu’il se téléporta avec ses Secret Warriors, sans leur parler.

fury-nick_19.jpgAlors que les Secret Warriors infiltraient une base secrète du SHIELD à Chicago, Nick découvrit que l’agence internationale avait toujours été financée secrètement par Hydra. Décidant de tourner alors son attention vers celle-ci, Nick envoya ses Secret Warriors perturber plusieurs opérations de l’organisation terroriste tandis que, de son côté, il formait ses propres Howling Commandos avec d’anciens agents du SHIELD qui avaient refusé d’entrer au HAMMER, la nouvelle agence de sécurité fondée et dirigée par Osborn. Nick se constitua ainsi une véritable armée privée d’environ 1200 hommes, renouant alors avec Dugan, Jones et Koenig. Ensembles, ils infiltrèrent une base du HAMMER et s’emparèrent de plusieurs héliporteurs. Pendant ce temps, Osborn manipulait Black Widow afin de tendre un piège à Fury ; celui-ci sembla tomber dans le piège mais le Fury abattu par Osborn se révéla être un LMD, permettant au vrai Nick d’aider Black Widow et son alliée Songbird à échapper aux nouveaux Thunderbolts d’Osborn. Tandis que Yo Yo était blessée lors d’un combat avec Hydra, Fury dut s’associer à Osborn pour interroger un agent renégat du HAMMER, qui leur révéla l’existence d’une autre organisation, le Léviathan, rivale secrète de Hydra. Fury faussa alors compagnie à Osborn, non sans avoir fait tuer la taupe du Léviathan et regagna sa base des Howling Commandos. Puis, il présenta à Quake les principaux dirigeants des nouveaux Howling Commandos, dont Alexander Pierce, un ancien agent du SHIELD, et Mikel Fury, tous les deux nommés à la tête de deux autres équipes de « chenilles », le surnom donné aux récentes recrues surhumaines de Fury. C’est alors que celui-ci fut appelé à l’aide par le premier Captain América, ramené du passé par ses coéquipiers des Avengers et prêt à livrer bataille à Osborn, qui venait de lancer un assaut sur Asgard. Fury et les Secret Warriors retrouvèrent plusieurs équipes d’Avengers pour prêter main forte à Thor et aux Asgardiens dans leur combat. Cependant, Fury refusa que Phobos les accompagne car il ne voulait qu’il se retrouve face à son père Arès, membre des Dark Avengers d’Osborn. Avec l’aide de Stark, les héros purent court-circuiter l’armure d’Iron-Patriot, portée par Osborn ; mais leur victoire tourna court quand Sentry (Robert Reynolds), un autre membre des Dark Avengers, perdit totalement la raison, submergé par sa conscience maléfique, Void. Réalisant le danger, Loki, âme damnée d’Osborn, vint en aide à Fury et aux Avengers, augmentant leurs pouvoirs et capacités avec les Pierres des Nornes, juste avant que Void ne le tue. Iron-Man utilisa alors un héliporteur du HAMMER pour le précipiter sur Void telle une gigantesque balle. Robert Reynolds reprit brièvement le contrôle de son corps, suppliant les Avengers de le tuer ; Thor commença par refuser, avant de s’exécuter en voyant que Void commençait à reprendre le dessus sur Sentry. La victoire acquise, les héros se séparèrent, tandis que la presse annonçait le retour de « l’Ere héroïque. »

fury-nick_20.jpgNick décida de demeurer caché, continuant à agir en coulisses, tandis que le rôle de responsable officiel des opérations d’espionnage et de surveillance était assumé par Steve Rogers, devenu directeur d’une troisième incarnation du SHIELD, avec l’aide d’une équipe de Secret Avengers. La lutte de Nick et ses hommes contre Hydra et le Léviathan reprit de plus belle, les amenant à se livrer de véritables batailles, qui brisèrent les deux organisations criminelles mais coûtèrent aussi la vie à plusieurs hommes de Nick, notamment Gabe Jones et Eric Koenig. C’est alors que Nick porta un coup fatal à Hydra quand le Kraken, l’un des lieutenants de Strucker, se révéla être Jake Fury, infiltré depuis des années au sein de l’organisation. Jake captura Strucker qu’il livra alors à Fury ; celui-ci lui révéla avoir été au courant de l’infiltration d’Hydra depuis des années et avoir manipulé son ennemi jusqu’à cet instant, avant d’achever Strucker d’une balle en pleine tête, mettant un terme à la lutte contre Hydra et son éternel rival. Nick n’en demeurait pas moins en contact avec Rogers et les Avengers, fournissant ainsi au groupe de Luke Cage, un sérum spécial, combinant la Formule d’Infinité et une version du sérum du super-soldat de Rogers pour soigner Mockingbird, gravement blessée lors d’un affrontement avec les reliquats du HAMMER d’Osborn. Quand Barnes, à son tour, manqua de peur de mourir en affrontant Skadi, durant la Guerre du Serpent, Nick donna encore un échantillon de son sérum pour lui sauver la vie. Peu de temps après, Nick dut venir en aide au sergent Marcus Johnson, traqué par différents mercenaires engagés par Orion, le chef agonisant du Léviathan. Après une folle course-poursuite, Nick révéla à Johnson que ce dernier était son fils naturel, caché sous une fausse identité pour éviter qu’il soit utilisé contre l’ancien directeur du SHIELD. Capturés ensembles par le Léviathan, père et fils réussirent à échapper à leurs geôliers, tuant Orion et mettant ainsi un terme à la traque. Cependant, il était désormais évident que la dissimulation de l’existence du fils de Nick était caduque et Johnson, prenant le nom de Nick Fury Jr, intégra à son tour le SHIELD, pendant que Nick décidait de prendre une quasi retraite après avoir réussi à faire de Quake la nouvelle directrice de l’agence. Cela n’empêcha pas Nick d’aider Barnes, ainsi que Black Widow, pour une série d’opérations secrètes contre d’anciens espions soviétiques implantés aux Etats-Unis.

fury-nick_23.jpgLorsque l’armurerie du Gardien Uatu fut cambriolée et l’un de ses yeux arraché par le second Orb, le Dr Midas et Oubliette, Nick Fury se rendit dans la citadelle du Gardien pour enquêter et identifier le coupable. Mais, arguant de son devoir de ne jamais agir, Uatu refusa de lui répondre ; cette réaction agaça Nick et, quand il comprit que les yeux du Gardien conservaient une trace de tout ce que l’extra-terrestre avait vu, il réalisa que le seul moyen d’obtenir des informations sur les criminels en fuite était de s’emparer de l’autre œil d’Uatu. Nick tua alors le Gardien avant de lui arracher son second œil. Pour maintenir sa couverture et également surveiller la tournure de l’enquête, Nick envoya un LMD à son image avec plusieurs héros sur la lune pour découvrir le cadavre d’Uatu et enquêter sur sa mort. Pendant ce temps, Nick réalisait que sa vie touchait à sa fin et qu’il lui fallait trouver un successeur comme McCord des décennies auparavant pour continuer à veiller sur la Terre. Nick arrêta son choix sur sept candidats : Ant-Man (Scott Lang), le Dr Strange, Emma Frost, Gamora, la Panthère noire (T’Challa), le Punisher (Frank Castle) et le Soldat de l’hiver (la nouvelle identité de Barnes). Il les contacta par le biais du LMD, prétextant vouloir mener une enquête parallèle à celle des Avengers pour retrouver l’assassin du Gardien. Le Dr Strange et le Punisher enlevèrent Orb, qui venait d’être enfermé dans la Tour des Avengers après que ces derniers l’avaient capturé avec l’un des yeux du Gardien. Pendant ce temps, le Soldat de l’hiver réalisa que Nick leur mentait et cachait certaines choses et il « tua » le LMD, avant de récupérer l’œil d’Uatu qui était entre les mains du robot, utilisant ces éléments pour retrouver le véritable Nick Fury. Suivant leurs propres indices, les autres héros sélectionnés par Nick arrivèrent sur un satellite secret, où ils se retrouvèrent tous face à un Nick vieillissant. Nick leur révéla alors son rôle de protecteur de la Terre, « l’Homme sur le Mur » selon son expression, une mission qui l’avait amené aux actes les plus extrêmes, de la torture d’extra-terrestre à des génocides à l’échelle planétaire ; il leur expliqua que, désormais, la Formule d’Infinité ne lui permettait plus d’accomplir sa mission et qu’il vieillissait rapidement, condamné à brève échéance et il devait se trouver un successeur. C’est alors qu’il réalisa que le LMD détruit venait de s’auto-détruire après être tombé entre les mains des Avengers ; reprenant l’œil des mains du Soldat de l’hiver, il s’enferma dans une pièce sécurisée, tentant d’activer le second œil du Gardien. A leur tour, les Avengers arrivèrent sur le satellite et Nick fit alors face aux héros, équipé d’une armure et tenant les deux yeux du Gardien ; Nick réussit à repousser les héros, révélant notamment un secret à Thor qui le rendit incapable de continuer à manier Mjolnir, puis il regagna alors la citadelle d’Uatu, où le Dr Midas tentait d’accroître ses pouvoirs. Nick combattit les Sans-Âmes de Midas et, durant le combat, l’un des yeux d’Uatu lui fut arraché par Orb ; Nick était sur le point d’être vaincu lorsque les héros qu’il avait sélectionnés arrivèrent et repoussèrent les criminels, avant de lui faire avouer qu’il était l’assassin d’Uatu. Dans un dernier effort, Nick obligea Midas à absorber la puissance du cadavre du Gardien, surchargeant son corps et tuant le criminel dans une explosion qui sembla également emporter Nick avec elle. Les héros repartirent alors mais Nick, affaibli, avait survécu ; c’est alors que les autres Gardiens punirent Nick en le transformant en un observateur silencieux et enchaîné, errant dans les ruines de la citadelle d’Uatu, sous le surnom de l’Invisible, tandis que le Soldat de l’hiver prenait finalement sa place de défenseur de la Terre, le nouvel « Homme sur le Mur. »

Pouvoirs

Grâce au divers traitements liés à la Formule d’Infinité, Nick Fury, malgré un âge désormais bien avancé, conserve l’apparence et la vitalité d’un homme d’au plus la moitié de son âge.

Aptitudes

Nick Fury a été entraîné à d’innombrables techniques de combats, armés ou non. Expert en armement, il est également ceinture noire de tae kwan do et ceinture marron en jiu jitsu ; il fut, dans sa jeunesse, champion poids lourds à la boxe quand il était dans l’armée. Il est un excellent athlète, un tireur d’élite et un excellent stratège. Vétéran de trois guerres, il a subi un entraînement de parachutiste, de ranger et suivit des formations aux techniques de démolition et de pilotage de la plupart des types de véhicules, sur terre, sur mer et dans l’air. Il a achevé la formation des forces spéciales des Bérets verts et noirs et a été agent de l’OSS, agent de liaison avec le MI-5 et agent de la CIA.

Armes & équipement

fury-nick_21.jpgComme directeur du SHIELD et le seul agent disposant d’une habilitation de niveau 33, Nick Fury a eu accès à l’ensemble des technologies utilisées et développées par l’agence internationale, soit une des technologies les plus avancées de la planète, développée par des génies tels que Reed Richards ou Tony Stark et exploitant certaines technologies extra-terrestres. Il a réussi à constituer 28 bases secrètes – connues de lui seul – où il a stocké au fil des ans un matériel innombrable, ce qui lui permet de poursuivre ses activités de manière autonome. Habituellement, il porte un costume mêlant kevlar et tissus béta, qui est à l’épreuve des balles et du feu. Il porte différents types d’armes à feu, s’adaptant aux circonstances.


Iron Sim & ThierryM 37136

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 12
    Membre : 0