Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - O*N*E (l') - Marvel-World.com

Encylopédie - O*N*E (l')

one-l_0.jpg

  • Membres actifs : Nathaniel Briggs, Dr Valerie Cooper, Rajani Dhama, Colonel Miguel Reyes, Tracy Skylark
  • Anciens membres : Jennings, Général Demetrius Lazer, Alexander Lexington, Jeremiah Muldoon, Randall Nixon, , James Rhodes, Jake Slayton, John Steel, Emil Winston
  • Autres noms : Office of National Emergencies (VO) ; le Bureau des Urgences Nationales
  • Modèles : (initiaux et de série) la Sentinelle d’Assaut, la Sentinelle Furtive, la Sentinelle d’Exploration ; (ultérieurs et individuels) Crazy-Train, Mégatonne, Ogre, Shrapnel et War-Machine.
  • Base d’opérations : le Pentagone, Arlington (Virginie, Etats-Unis) ou le Centre de Commande de l’Escouade des Sentinelles (Nouveau-Mexique, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : House of M : The Day After (janvier 2006, par Chris Claremont, Randall Green & Aaron Lopresti) – VF : X-Men (Panini, vol.1) n°116 (septembre 2006)

Histoire

Le Bureau des Urgences Nationales (Office of National Emergencies, ou O*N*E) est largement la création du Dr Valerie Cooper, conseillère spéciale du président des Etats-Unis sur les affaires mutants et présidente de la Commission sur les Activités Surhumaines. Le Dr Cooper est bien connu pour ses efforts incessants en vue d’améliorer la sécurité du pays vis à vis des menaces surhumaines, d’abord avec la création de la STARS (Superhuman TActical Response Squad, ou Escouade de Réaction Tactique aux Surhumains), qui a déjà la charge d’appréhender les criminels surhumains.

Cependant, l’O*N*E se distingue de la STARS en ce sens qu’elle est conçue non seulement pour dissuader mais aussi pour affronter les menaces surhumaines, et plus particulièrement les mutants. Plutôt que de confier cette charge à une communauté super-héroïque déjà bien occupée et appauvrie avec la dissolution des Avengers consécutive à la démence de la Sorcière rouge (Wanda Maximoff), le Dr Cooper imagina que des hommes ordinaires équipés avec la technologie la plus à la pointe pourraient triompher de n’importe quel obstacle. La proposition de Cooper était d’employer des Sentinelles au sein de l’O*N*E, un domaine – les Sentinelles – qui avait été jusque là plutôt le domaine de son collègue, Peter Gyrich ; bien au courant de leurs limitations, Cooper imagina un moyen de contourner le problème récurrent de corruption de leurs programmations informatiques (d’abord face à Onslaught, ensuite face à Kang le Conquérant). Le point central de l’idée de Cooper était l’utilisation d’une technologie développée par les Entreprises Stark : d’une manière semblable à celle de l’armure d’Iron-Man (Tony Stark), Cooper envisageait de transformer les Sentinelles pour en faire des armures commandées par des pilotes.

Tony Stark fut, initialement, sceptique à l’idée de partager sa technologie ; mais, après son expérience au Secrétariat de la Défense, il décida d’accéder à la demande de Cooper, à la condition de pouvoir choisir l’instructeur des futurs pilotes de Sentinelles. Le choix de Stark se porta sur son ami Jim Rhodes – même si leurs relations étaient assez tendues depuis plusieurs mois maintenant -, le seul homme, excepté Stark lui-même, à avoir une large expérience dans la manipulation et le contrôle d’une armure. Compte tenu du passé militaire de Rhodes, le choix de Stark fut largement approuvé par les autorités fédérales. De son côté, Rhodes fut largement satisfait de cette opportunité, qui lui permettait de réintégrer les rangs de la communauté super-héroïque sans avoir besoin de protéger une quelconque identité secrète. Après une démonstration de leurs capacités, et malgré le coût extrêmement élevé du matériel, Cooper put convaincre une commission sénatoriale de soutenir le projet, et celui-ci fut installé dans une base militaire secrète.

one-l_1.jpgEn cinq mois, environ deux douzaines de robots avaient été construits mais c’est alors que le gouvernement, pour des raisons inconnues, décida que l’O*N*E ne serait pas sous la direction de Valerie Cooper mais sous celle du Général Demetrius Lazer de l’armée américaine, malheureusement un individu rempli de préjugés, un défaut manifeste pour quelqu’un amené à rencontrer les mutants sur une base régulière, au contraire de Valerie Cooper qui avait toujours su faire preuve d’objectivité dans ses relations avec les mutants. Cooper fut nommée directrice adjointe, intervenant régulièrement dans les affaires de l’O*N*E et entretenant une relation très tendue avec Demetrius Lazer. A l’inverse, Cooper sympathisa avec Rhodes et le colonel Miguel Reyes, officier-en-second derrière Lazer. Les premières recrues finirent par arriver, mélange de soldats décorés, de héros de guerre, de techniciens, d’informaticiens, de scientifiques et, au moins d’un mutant, une manière de souligner que la tâche de ces Sentinelles ne seraient pas de traquer les mutants. Néanmoins, cette présence pesa sur l’attitude de Lazer, qui décréta qu’aucun mutant ne serait nommé chef d’escouade. Peu de choses sont connues du premier groupe de pilotes de ce type de Sentinelles mais la seconde équipe de recrues connut rapidement des problèmes relationnels entre ses membres. Différents modèles de Sentinelles étant utilisés, les pilotes étaient supposés agir en équipe, œuvrant de concert et surveillant les arrières les uns des autres. Alors que l’encadrement de l’O*N*E avait précisément sélectionné des recrues avec des personnalités différentes, afin de les calquer au mieux aux facultés des Sentinelles, les membres de la deuxième escouade furent, dès le début et presque de manière constante, en train de s’accrocher verbalement les uns avec les autres. La situation évolue cependant quelque peu après les déboires de leur première mission. Alors qu’ils jouaient le rôle de gardes du corps pour l’un des sénateurs qui avait soutenu le programme Sentinelle O*N*E, le groupe dut faire à Super-Body, une arme secrète utilisée par Hydra. Super-Body désossa littéralement la Sentinelle de Jake Slayton – qui perdit les deux jambes – en partie à cause de Nathaniel Briggs qui était resté immobile, pétrifié de peur, durant tout le combat. A son retour, Briggs se retrancha derrière un prétendu dysfonctionnement de sa Sentinelle ou la faute de ses coéquipiers. Cependant, sa réaction et sa lâcheté amenèrent le reste de son équipe à se rapprocher et à former une véritable unité soudée et solidaire, encore plus quand Briggs fut nommé chef d’escouade par Lazer peu après.

Quelques temps après, la première escouade de Sentinelles O*N*E fut envoyé au Pays sauvage. Là, Brainchild, des Mutés du Pays sauvage, avait amélioré un troupeau de dinosaures à l’aide d’implants cybernétiques, leur conférant alors une forme limitée de télékinésie. L’escouade de Sentinelles ne s’attendait pas de telles capacités et elle fut aisément maîtrisée par les dinosaures. Alors que le reste de l’équipe était massacrée au combat, Jim Rhodes – qui conduisait l’escouade – ainsi qu’une pilote appelée Tracy Skylark furent capturés par Brainchild. Lazer envoya la seconde escouade quand il perdit contact avec la première, sans prendre en compte le fait que les pilotes n’avaient pas achevé leur formation. De plus, Briggs n’avait rien appris de la défaite du premier groupe de Sentinelles et tenta la même approche directe et brutale. Voyant les autres Sentinelles détruites les unes après les autres, Alexander Lexington désobéit aux ordres de Briggs et convainquit ses coéquipiers de se retirer avant qu’ils ne soient tous tués eux aussi. Puis, il prit le commandement de l’escouade, récupérant les pilotes survivants et décida d’établir un nouveau plan. Alors que le reste de l’escouade effectuait une diversion, Lexington envoya Briggs, avec la Sentinelle furtive, dissimulée aux yeux des dinosaures, l’emmener, lui et Meld (les deux membres mutants de l’escouade), à l’intérieur de la base des Mutés du Pays sauvage. Utilisant leurs pouvoirs respectifs pour organiser une attaque surprise, le duo réussit à libérer Rhodes et Skylark, les extraire de la base, où deux autres membres de l’escouade utilisèrent leur génie inventif, le combinant avec les pouvoirs de manipulation du métal de Meld pour créer une « Super-Sentinelle » géante à partir des reliquats des Sentinelles précédemment détruites. Cependant, après avoir triomphé des dinosaures utilisés par Brainchild, et avoir regagné leur base, l’escouade dut faire face à un général Lazer furieux une fois que Briggs lui eut raconté que Lexington avait ignoré la chaîne de commandement et avait également dissimulé sa nature de mutant lors de son recrutement. Toutefois, quand Lazer envisagea de placer Lexington aux arrêts, Rhodes et Cooper intervinrent personnellement, se portant tous les deux garants de Lexington.

Le statut de mutant de ce dernier ne devait guère devenir un problème récurrent puisque, lorsque la Sorcière rouge altéra la réalité en faisant disparaître les pouvoirs de plus de 90% des mutants, Lexington se retrouva parmi les mutant ayant perdu leurs capacités. N’étant plus considéré comme un mutant, Cooper profita alors de l’occasion pour le placer à la tête de la seconde escouade des Sentinelles O*N*E – respectant à la lettre, sinon dans l’esprit, l’interdiction de Lazer de voir un mutant diriger une escouade – lorsque l’équipe reçut une nouvelle mission. Les mutants au bord de l’extinction, les X-Men offrant un havre de sécurité pour les rares mutants survivants du monde entier (criminels ou non), l’Institut Xavier devenait une cible de choix pour les différentes organisations et associations hostiles aux mutants. Pour cette raison, l’O*N*E dépêcha l’escouade des Sentinelles pour assurer la sécurité de la résidence, que les mutants veuillent ou non de leur protection. Sous l’œil vigilant des Sentinelles, des troupes militaires sous le commandement du colonel Miguel Reyes aidèrent à ériger un camp de fortune pour « les 198 », ainsi que les derniers mutants étaient désormais surnommés. Compte tenu de leur passé avec les Sentinelles, les X-Men furent plus qu’hostiles à la présence des robots sur leur domaine, mais ceux-ci les aidèrent bientôt contre la Ligue des Sapiens et ils reconnurent qu’au vu de la situation, cette aide supplémentaire pourrait s’avérer nécessaire. De plus, il leur fallut se rendre aux décisions gouvernementales sur lesquelles ils ne pouvaient guère espérer intervenir. Alors que Cooper et Reyes tentaient d’apaiser la situation avec les X-Men, les tenant informés de leurs ordres, le général Lazer adopta de suite une approche différente. Faisant ériger un large mur autour du camp, officiellement pour empêcher les agresseurs d’entrer, les mutants découvrirent vite que ce mur les maintenait à l’intérieur du camp, les Sentinelles devant s’assurer qu’ils n’en sortiraient pas ; ainsi, le camp d’accueil devint bientôt une sorte de camp retranché sous l’œil des Sentinelles de l’O*N*E. De plus, quand certains mutants acceptèrent de recevoir des implants de pistage, officiellement pour assurer leur sécurité, ils découvrirent bientôt que ces implants avaient aussi une fonction de surveillance et de contrôle, pouvant libérer des électrochocs sur commande. Les Sentinelles de l’O*N*E durent, du coup, faire face à plusieurs émeutes des 198 et la situation ne s’apaisa que lorsque l’un des mutants détruisit les implants grâce à ses pouvoirs.

Néanmoins, il ne fut guère surprenant, la tension se maintenant, de voir plusieurs mutants des 198 accepter de s’allier avec Apocalypse (En Sabah Nur) quand lui et ses nouveaux Cavaliers attaquèrent les Sentinelles et les X-Men. Après avoir été exposés aux pouvoirs d’épuisement de Famine, seul Lexington trouva assez de volonté en lui-même pour rester à son poste et continuer le combat, alors que le reste de l’équipe abandonnait leur poste pour rechercher de la nourriture. Furieuse, Cooper leur promit de les envoyer en cour martiale ; cependant, compte tenu que les pilotes de l’O*N*E demeurèrent à leur poste, soit Cooper abandonna sa menace, soit le verdict de la cour ne fut pas sévère vis à vis des pilotes. Avec les Sentinelles hors de combat, Lexington vint en aide aux X-Men contre Apocalypse, bientôt renforcé par Rhodes et Skylark, venus en renfort à bord de nouveaux modèles de Sentinelles O*N*E. Cette situation de crise amena l’O*N*E à développer de nouveaux modèles de Sentinelles et les envoyer sur une base tournante à l’Institut Xavier. Malheureusement, les Sentinelles ne se révélèrent guère efficaces, autant pour empêcher les X-Men de quitter le Manoir pour des missions non approuvées officiellement que pour empêcher certains agresseurs de pénétrer dans la résidence pour attaquer les mutants, comme les Commandos de la mort shi’ar ou encore les Enfants de la Voûte.

Au cours des semaines qui suivirent, Lazer conduisit également une force de l’O*N*E sur Génosha, pour y poursuivre l’ancien mutant Vif argent qui s’était emparé en fraude des cristaux de terrigène des Inhumains. Malgré l’intervention de la Famille royale de ces derniers, Lazer et ses hommes purent mettre la main sur les cristaux, au nom de la sécurité des Etats-Unis ; Flèche noire (Blackagar Boltagon) lui demanda alors de lui restituer ces cristaux, propriété légitime des Inhumains mais le général refusa. En réaction, Flèche noire déclara la guerre avec les Etats-Unis, un conflit qui devait éclater quelques jours plus tard. Quand le Superhuman Registration Act (SRA) fut adopté par le Congrès, les X-Men, sous l’impulsion de Cyclope (Scott Summers), gardèrent une prudente neutralité, refusant de participer à la Guerre Civile qui éclata bientôt ; cependant, Lucas Bishop – qui avait été officier de police dans son avenir – quitta alors les X-Men pour rejoindre l’O*N*E. De leur côté, aidés par Domino (Neena Thurman) et Shatterstar, les 198 mirent à profit la situation pour organiser une évasion de masse, bientôt poursuivis par les X-Men d’un côté et par les Sentinelles et l’O*N*E de l’autre. Réalisant l’aspect sensible de la situation, le général Lazer utilisa le mutant Johnny Dee – qu’il conservait secrètement sous bonne garde depuis plusieurs semaines – pour manipuler les mutants des 198 les uns après les autres, exacerbant les conflits entre eux dans le but de prouver que l’ensemble du groupe était dangereux et qu’il fallait les maintenir sous bonne garde. Prenant le contrôle de plusieurs membres des 198, puis de Cyclope et de membres de l’O*N*E, Dee déclencha une bataille entre les différents groupes. Réalisant que la situation ne s’expliquait que par une interférence extérieure, Cooper alla trouver Lazer, exigeant des réponses de sa part. Elle fit arrêter le général et l’interrogea personnellement mais Dee, craignant d’être dénoncé, tua alors Lazer à l’aide de ses propres pouvoirs, et laissa les mutants reprendre leurs esprits. Au vu de cette situation, Cooper s’arrangea pour que tous les 198 soient amnistiés de leurs actes au cours de l’évasion, et prit le contrôle de l’O*N*E, modifiant les paramètres de surveillance du camp des 198 – dont plusieurs ne regagnèrent pas l’Institut Xavier après cet incident. Désormais, si les Sentinelles demeuraient chargés d’assurer la protection du manoir et du domaine dans son ensemble, tous les mutants étaient libres d’aller et venir sans être surveillés ou interrogés sur leurs déplacements.

Quelques semaines plus tard, le premier bébé mutant depuis le Jour M naquit, en Alaska. Un groupe d’X-Men partit à sa recherche, de même que plusieurs autres groupes ou individus ; revenus bredouille, les X-Men virent bientôt plusieurs des Sentinelles de l’O*N*E être victime d’une attaque de nano-Sentinelles qui prirent le contrôle des machines pilotées par Lexington et Jake Slayton. Initialement, il sembla que les Sentinelles étaient reprogrammées pour traquer de nouveau les mutants mais les nano-Sentinelles allèrent au-delà de la transformation des robots, fusionnant leurs pilotes avec les systèmes et tuant les deux pilotes, créant un étrange amalgame d’humains et de machines. L’une de ces créations fut détruite par les X-Men mais la seconde réussit à s’enfuir. Son sort actuel n’est pas connu mais, avec la dissolution des X-Men puis leur réinstallation à San Francisco, les Sentinelles de l’O*N*E furent démobilisées et, après les pertes subies, le projet semble abandonné par le gouvernement.

Nathaniel Briggs

one-l_2.jpg

  • Première apparition : VO : X-Men (vol.2) # 178 (janvier 2006, par Peter Milligan & Salvador Larroca) – VF : X-Men (vol.1, Panini) n°117 (octobre 2006)
  • Histoire : Nathaniel Briggs était un héros de guerre décoré lors des campagnes en Afghanistan et en Irak. Initialement nommé chef de la seconde escouade des Sentinelles de l’O*N*E, il se révéla alors souffrir de claustrophobie qui s’exprimèrent lorsqu’il se retrouvait aux commandes des Sentinelles. Du coup, il brilla surtout par son incapacité à diriger le groupe et à rejeter ses erreurs sur ses hommes, dénonçant la nature de mutant de Lexington au général Lazer, ce qui lui valut une promotion. Finalement, après le Jour M, Cooper profita de la perte de pouvoirs de Lexington pour faire de lui le leader de l’escouade. Affecté comme les autres à l’Institut Xavier, il fut tué lors de l’attaque de Vulcain (Gabriel Summers).

Rajani Dhama

one-l_3.jpg

  • Première apparition : VO : X-Men (vol.1) # 178 (janvier 2006, par Peter Milligan & Salvador Larroca) – VF : X-Men (vol.1, Panini) n°117 (octobre 2006)
  • Histoire : D’origine indienne, Rajani était une experte en informatique, spécialiste dans les scenarii d’entraînements militaires. A l’origine, Rajani fut entraînée pour piloter une Sentinelle d’exploration ; cependant, au vu de son caractère bien trempé, elle fut finalement affectée à une Sentinelle de combat.

le général Demetrius Lazer

one-l_4.jpg

  • Profession : Général de l’armée des Etats-Unis
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis sans casier judiciaire
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Eli Lazer (père, décédé), Sarah Lazer (mère, décédée), Albert (nom de famille inconnu, grand-père maternel, décédé), Martha (nom de famille inconnu, grand-mère maternelle, décédée), des grands-parents paternels non identifiés
  • Première apparition : VO : Sentinel Squad ONE # 1 (mars 2006, par John Layman & Aaron Lopresti) – VF : X-Men Extra n°58 (septembre 2006, avec X-Men : The 198 # 2 ; Sentinel Squad ONE est inédit en France)
  • Yeux : Marrons
  • Cheveux : Noirs
  • Histoire : Peu de choses sont connues sur le Général Demetrius Lazer avant qu’il ne soit nommé à la tête du Bureau des Urgences Nationales (ou O*N*E), mis à part le fait qu’il fut diplômé de l’école militaire de West Point avant d’être intégré comme officier dans l’armée américaine. Nommé donc à la tête de l’O*N*E, Demetrius Lazer présentait cependant l’inconvénient majeur d’être un farouche ennemi des mutants, ce qui ne pouvait que présager de relations tendues avec la communauté mutante, objet principal de son travail. Après avoir été formé, comme ses hommes, par James « Jim » Rhodes au maniement des Sentinelles, il supervisa les premières opérations de l’Escouade des Sentinelles O*N*E contre Super-Body puis les Mutés de la Terre sauvage. Peu après le Jour-M, il envoya l’Escouade à l’Institut Xavier où commençaient à se rassembler plusieurs mutants venus trouver refuge et protection auprès des X-Men ; parallèlement à ces opérations, délégués au Colonel Miguel Reyes, Demetrius conduisit un détachement de l’O*N*E sur l’île de Génosha pour y récupérer des extraits mutagènes des Inhumains. Refusant de les restituer à Flèche noire, souverain des Inhumains, Demetrius provoqua la colère de ce dernier et une dégradation des relations entre les deux nations. Lorsqu’une majorité des mutants réfugiés à l’Institut Xavier sortit du camp à l’instigation de Mr M (Absolon Mercator), Demetrius Lazer envoya ses Sentinelles pour les ramener. Au cours des événements, il rencontra le mutant appelé Johnny Dee, capable de contrôler mentalement tout individu dont il avait gardé un échantillon d’ADN et Lazer utilisa le mutant pour manipuler Magma et l’amener à tuer Mr M. Le mutant lui proposa alors de se mettre à son service et fut installé, dans le plus grand secret, au quartier général de l’O*N*E où seul Demetrius était habilité à s’entretenir avec lui. Le général utilisa de nouveau Dee lors de la fuite des 198, durant la Guerre Civile, mais Cooper découvrit que Demetrius menait ses propres actions et le tortura, lui brisant les rotules, afin qu’il révèle ses projets. Cependant, alors qu’il allait donner le nom de son complice, Dee prit le contrôle du général en utilisant ses pouvoirs et lui brisa le cou, le tuant net, avant qu’il ne puisse parler.
  • Aptitudes : Le Général Lazer est un tacticien et stratège militaire, formé aux technologies les plus modernes.

Alexander Lexington

one-l_5.jpg

  • Première apparition : VO : X-Men (vol.2) # 178 (janvier 2006, par Peter Milligan & Salvador Larroca) – VF : X-Men (vol.1, Panini) n°117 (octobre 2006)
  • Histoire : Lors de son recrutement au sein de l'*O*NE, Alexander Lexington dissimula ses pouvoirs aux autorités mais fut contraint de les révéler à ses coéquipiers lors de la mission de son escouade au Pays sauvage, afin de sauver ses coéquipiers. Au retour de l’escouade, il fut alors dénoncé par Briggs auprès du général Lazer. Cependant, lors du Jour M, il perdit ses pouvoirs, ce qui lui permit en revanche d’être nommé chef de l’escouade des Sentinelles O*N*E à la place de Briggs. Lexington fut affecté à la surveillance de l’Institut Xavier et trouva récemment la mort lors de l’attaque des nano-Sentinelles, étant fusionné avec sa propre machine.
  • Pouvoirs : Jusqu'au jour M, Alexander était un mutant capable de produire des courants électriques en manipulant les systèmes électroniques ; cela lui permettait de produire de puissantes décharges électriques.

Meld

one-l_6.jpg

  • Véritable nom : Jeremiah Muldoon
  • Première apparition : VO : Sentinel Squad O*N*E # 1 (mars 2006, par John Layman & Aaron Lopresti) – VF : Aucune apparition en France
  • Histoire : Mutant, Jeremiah naquit avec une apparence lui empêchant de dissimuler sa nature, contrairement à son coéquipier Lexington. Abandonné par sa mère dès sa naissance, il fut pris en charge par une base militaire où celle-ci l’avait laissé. Il fut, du coup, éleva par le gouvernement et placé au sein de divers projets, jusqu’au jour où il fut affecté au programme de l’O*N*E. Toutes ces affectations se firent sans lui demander son avis et Jeremiah se contenta de suivre les ordres qui lui étaient donnés. Quand ses coéquipiers apprirent l’existence qu’il avait menée jusque là, privé de toute liberté, ils acceptèrent de le voir quitter l’armée pour mener enfin sa propre existence. Meld simula ainsi sa propre mort lors d’une situation de combat et le reste de l’escouade couvrirent sa désertion, assurant leurs chefs que Jeremiah était mort au combat. Il n’est pas établi s’il a perdu ou conservé ses pouvoirs lors du Jour M. Il est, en tout cas, officiellement décédé aux yeux des autorités.
  • Pouvoirs : Meld est capable de modifier mentalement les métaux. Il peut ainsi les liquéfier entièrement afin de leur donner la nouvelle forme de son choix. Il a néanmoins besoin de toucher les métaux qu’il souhaite modifier.

Randall Nixon

  • Première apparition : VO : Sentinel Squad O*N*E # 1 (mars 2006, par John Layman & Aaron Lopresti) – VF : Aucune apparition en France
  • Histoire : Le passé de Randall Nixon demeure à ce jour inconnu. Affecté à la première escouade des Sentinelles de l’O*N*E, il fut victime de l’attaque des dinosaures de Brainchild au Pays sauvage et tué au combat. Son cadavre fut alors récupéré par Brainchild ; ce dernier, afin de montrer la supériorité de son propre intellect, disséqua alors le corps de Randall, ironisant sur la petite taille et les faibles capacités du cerveau d’un humain standard.

le colonel Miguel Reyes

one-l_7.jpg

  • Parents connus : Cécilia Reyes (sœur)
  • Première apparition : VO : Uncanny X-Men (vol.1) # 466 (janvier 2006, par Chris Claremont & Chris Bachalo) – VF : X-Men Extra n°58 (septembre 2006, avec X-Men : The 198 # 3 ; Uncanny X-Men a été publié dans X-Men (vol.1, Panini) n°118 de novembre 2006)
  • Histoire : Militaire de carrière, Miguel Reyes perdit de vue sa sœur Cécilia au même moment que les X-Men ; afin de retrouver sa trace, il décida de rejoindre l’O*N*E lorsque celle-ci fut organisée. Depuis lors, il a dirigé les opérations sur le terrain, successivement sous les ordres de Demetrius Lazer puis Valerie Cooper. Cependant, il n’a obtenu aucune nouvelle information ni d’indice sur le sort exact de sa sœur et il se demande si celle-ci est toujours en vie.

Tracy Skylark

one-l_8.jpg

  • Première apparition : VO : Sentinel Squad O*N*E # 1 (mars 2006, par John Layman & Aaron Lopresti) – VF : Aucune apparition en France
  • Histoire : Le passé de Tracy Skylark n’est actuellement pas connu. Affectée à la première escouade des Sentinelles de l’O*N*E, elle fut la seule survivante du groupe – avec leur instructeur Jim Rhodes – quand celui-ci fit face à Brainchild et ses dinosaures cybernétiques. Sauvée par la seconde escouade envoyée à leur rescousse, elle regagna la base et fut alors formée à tous les différents types de Sentinelles, y compris des unités expérimentales comme le Crazy Train. Son statut actuel n’est pas connu.

Jake Slayton

one-l_9.jpg

  • Première apparition : VO : X-Men (vol.2) # 178 (janvier 2006, par Peter Milligan & Salvador Larroca) – VF : X-Men (Panini) n°117 (octobre 2006)
  • Histoire : Jake Slayton fut affecté à la seconde escouade des Sentinelles de l’O*N*E. Lors de la première mission de son groupe, sa Sentinelle fut entièrement désossée par Super-Body. Du coup, Jake perdit ses jambes, bien que cela ne l’empêcha de poursuivre son entraînement comme pilote de Sentinelle de l’O*N*E une fois qu’il fut remis de ses blessures. Il fut alors affecté à une Sentinelle d’exploration. Cependant, après avoir été affecté à la surveillance de l’Institut Xavier, il fut récemment tué par les nano-Sentinelles qui prirent le contrôle de sa machine et fusionnèrent son corps avec le robot qu’il pilotait.

John Steele

one-l_10.jpg

  • Première apparition : VO : Sentinel Squad O*N*E #3 (mai 2006, par John Layman & Aaron Lopresti) – VF : Aucune apparition en France
  • Histoire : Sergent de l’armée, John Steele fut affecté à la première escouade des Sentinelles de l’O*N*E, dont il fut nommé le chef. Têtu et imbu de son rang, John était prompt à faire jouer son rang plutôt qu’écouter les suggestions de ses subordonnés, une attitude qui lui coûta la vie lorsque son escouade dut combattre les dinosaures cybernétiques de Brainchild.

Emil Winston

one-l_11.jpg

  • Première apparition : VO : Sentinel Squad O*N*E # 1 (mars 2006, par John Layman & Aaron Lopresti) – VF : Aucune apparition en France
  • Histoire : Scientifiques et principal chercheur du programme des Sentinelles, Emil Winston insista pour participer au programme d’entraînement des pilotes de Sentinelles. Cette expérience de première main lui permit de développer de nouvelles idées, modifiant et mettant au point de nouvelles conceptions pour les Sentinelles de l’O*N*E. Affecté à la seconde escouade des Sentinelles, il participa au combat contre Brainchild et ses dinosaures, aidant à la confection de la « Super-Sentinelle » qui vint à bout de leurs ennemis cybernétiques. Cependant, effaré par les deux douzaines de pilotes tués lors de cette opération, il abandonna le programme des pilotes pour retourner dans ses laboratoires.

ThierryM 10456

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 23
    Membre : 0