Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Hogan, Happy - Marvel-World.com

Encylopédie - Hogan, Happy

hogan-happy_0.jpg

  • Véritable nom : Harold Joseph « Happy » Hogan
  • Profession : Assistant personnel, chauffeur, ancien agent de liaison de la Fondation Maria Stark, chef de la sécurité, garde du corps, boxeur professionnel, éleveur de chevaux, entraîneur de boxe
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis sans casier judiciaire, légalement décédé
  • Identité : Secrète (comme Iron-Man et la Bombe humaine)
  • Autres identités : The Freak (VO) ; la Bombe humaine, la Bombe Cobalt vivante, Iron-Man
  • Lieu de naissance : Brooklyn, New York (New York, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Divorcé
  • Parents connus : Virginia « Pepper » Potts (Rescousse, épouse), Clay Hogan (frère), un fils et une fille adoptive non identifiés, un père non identifié, un ou plusieurs frères ou sœurs non identifiés, un grand-père non identifié, Jamie Carlson (Jeune Abomination, fils)
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre de la Légion de Fer
  • Base d’opérations : New York (New York, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : (Hogan) Tales of Suspense (vol.1) # 45 (septembre 1963, par Stan Lee & Don Heck), (Bombe humaine) Tales of Suspense (vol.1) # 74 (février 1966, par Stan Lee & Gene Colan), (Iron-Man) Tales of Suspense (vol.1) # 84 (décembre 1966, par Stan Lee & Gene Colan) – VF : (Hogan) Strange n°2 (février 1970, avec Iron Man (vol.1) # 2 ; Tales of Suspense # 45 a été publié dans Iron Man : L’Intégrale n°1 d’avril 2008), (Bombe humaine) Strange n°3 (mars 1970, avec Iron Man (vol.1) # 3 ; Tales of Suspense # 74 a été publié dans Iron Man : L’Intégrale n°2 de janvier 2009), (Iron-Man) Strange n°61 (janvier 1975, avec Iron Man (vol.1) # 66 ; Tales of Suspense # 84 a été publié dans Iron Man : L’Intégrale n°3 de mars 2010)
  • Taille : 1m80 (2m35 comme la Bombe humaine)
  • Poids : 100 kg (360 kg comme la Bombe humaine)
  • Yeux : Marrons (noirs ou rouges comme la Bombe humaine)
  • Cheveux : Bruns (aucun comme la Bombe humaine)

Histoire

Surnommé « Happy » parce que personne ne l’avait jamais vu sourire, Harold Hogan, enfant, fut battu enfant par un père violent. Happy suivit des cours de boxes pour libérer ses propres tendances violentes. Même s’il se révéla être un talentueux combattant capable de tenir tête à des champions célèbres comme Battlin’ Jack Murdock ou des boxeurs prometteurs tels Eddie March, Happy connut une série de défaites à cause d’une tendance croissante à éprouver de la sympathie pour ses adversaires. Quand un autre boxeur, Charlie « Cobra » McCoyle, succomba à des dégâts au cerveau suite à de trop nombreuses années passées à recevoir de trop nombreux coups, Happy, ébranlé à l’idée de connaître une fin similaire, se retira des combats de boxe.

hogan-happy_1.jpgHappy assista peu après à la course automobile du 500-Mile Speedway Classic, à laquelle le milliardaire Tony Stark (Iron-Man) participait lui-même dans sa voiture « Stark Special » conçue par lui-même. Stark, dépendant à l’époque d’une plaque de poitrail pour maintenir son cœur en train de battre, fit un arrêt cardiaque et perdit le contrôle de la voiture, celle-ci se renversant avant de prendre feu. Hogan se précipita depuis les gradins et retira Stark de la voiture quelques secondes avant que celle-ci n’explose. Impressionné par le courage de l’ancien boxeur, Stark lui proposa une récompense de cinquante mille dollars mais Hogan, attribuant son héroïsme à de simples réflexes, répliqua que ce dont il avait besoin était un travail fixe, trois semaines de congés et un bon plan de retraite. Stark le prit au mot et lui proposa de devenir son chauffeur et garde corps ce que Happy accepta. Happy fut encore plus satisfait en rencontrant l’assistance de direction de Stark, Virginia « Pepper » Potts qui, attirée depuis longtemps par Stark, n’apprécia, ni ne retourna les attentions récurrentes et parfois maladroites de Happy à son égard.

Convaincu au départ d’avoir obtenu un « travail tranquille et sans risque », Happy découvrit rapidement qu’il se trompait quand il fut congelé dans de la glace lors d’une attaque de Jack Frost (Gregor Shapanka, qui allait devenir Blizzard). Au cours des mois suivants, Happy fut maîtrisé par l’Epouvantail (Ebenezer Laughton,), hospitalisé à cause de la Licorne (Milos Masaryk) et prit en otage par le Chevalier noir (Nathaniel Garrett). Incapable de tenir tête à de tels ennemis, il s’en sortit mieux au jeu permanent des répliques avec Potts, qui en vint à l’apprécier même si elle demeurait amoureuse de Stark. En dépit de ce triangle amoureux, Hogan demeurait férocement loyal envers Stark. Quand Happy découvrit le plan de Simon Krieger pour se faire passer pour Stark et, ainsi, le discréditer pour le compte de la Republic Oil (qui allait devenir la Roxxon Oil), Happy se fit lui-même passer pour l’un des mercenaires de Krieger, les Chiens de guerre, dévoila le rôle de Krieger sur une chaîne de télévision nationale, puis l’empêcha de s’enfuir pendant que Stark, comme Iron-Man, triomphait des Chiens de guerre. Le comportement hautain que Stark adopta en tant qu’Iron-Man lui aliéna aussi bien Happy que Potts et leur méfiance partagée envers le « garde du corps » de Stark les rapprocha tous les deux, surtout quand Stark se retrouva contraint de ne plus quitter son armure, les voyant tous les deux suspecter Iron-Man d’avoir enlever Stark. Finalement, Happy et Potts finirent par sortir ensembles, entamant une liaison amoureuse. Après que Happy et Potts avaient été kidnappés par Hawkeye (Clint Barton) et Black Widow (Natasha Romanoff), Happy, se sentant de plus en plus inutile en se comparant à Iron-Man, quitta son travail et rendit visite à sa famille en Irlande. Mais il fut poursuivi par Iron-Man qui, avec le soutien de Potts, persuader Happy de revenir et reprendre son travail auprès de Stark. Bien que Potts avait décliné la demande en mariage de Happy un peu plus tôt, le couple continua à sortir ensembles. Happy commença également à se douter que Stark et Iron-Man n’étaient qu’une seule et même personne.

hogan-happy_2.jpgQuand Titanium-Man (Boris Bullski) défia Iron-Man en duel, en Albérie, Happy et Potts accompagnèrent Stark sur place. Quand l’armure d’Iron-Man dut être rechargée durant le combat, Happy se précipita avec le chargeur mais fut abattu par le ricochet d’un tir d’énergie de Titanium-Man. Quand Happy s’adressa à Iron-Man en l’appelant « patron » avant de perdre conscience, Stark réalisa que son ami avait déduit sa double identité et accepté de protéger son secret, une révélation qui le galvanisa contre Bullski, dont il triompha rapidement. Ramené aux Etats-Unis pour y être soigné, Happy subit une procédure expérimentale à base de rayonnement au cobalt, l’Intensificateur nerveux, ou Enervateur, de Stark qui pouvait aussi bien canaliser de l’énergie dans un sujet ou l’en absorber. Bien que la machine réussit à guérir Happy, les énergies provoquèrent également une mutation de tout son système, faisant de lui une créature monstrueuse, presque dépourvue de toute intelligence. Baptisé la Bombe humaine, Hogan s’échappa de l’hôpital et se lança dans une vague de destructions jusqu’à ce que Stark ne l’attire à Stark Industries. Attiré vers Potts en dépit de son état mental dégradé, Happy essaya de l’enlever mais Stark la sauva et utilisa l’Enervateur pour absorber les énergies en excès dans le corps de son ami, lui redonnant son apparence normale, mais le laissant partiellement amnésique.

Après avoir assisté à un second combat entre Stark et Titanium-Man, les souvenirs de Happy, y compris ceux concernant le secret de Stark, lui revinrent. Quand Stark fut hospitalisé peu après, il fut rendu public sa dépendance envers sa plaque du poitrail. Happy détourna les soupçons du public au sujet de l’identité d’Iron-Man et revêtant lui-même l’armure et apparaissant en public mais sa mascarade bien intentionnée lui attira plus d’actions qu’il s’y attendait quand le Mandarin le prit pour le véritable Avengers et le téléporta à son quartier général, le faisant prisonnier, jusqu’à ce que Stark, équipé d’une nouvelle armure, ne vienne à son secours et le libère après avoir vaincu le Mandarin. Quelques semaines plus tard, Happy et Potts s’éclipsèrent quelques jours et, après avoir annoncé leur mariage à Stark, donnèrent leur démission.

hogan-happy_3.jpgQuelques mois plus tard, Happy vint en aide à Stark pour construire une nouvelle armure mais il fut exposé à un bombardement au cobalt durant le processus, se transformant une nouvelle fois en la Bombe humaine. Stark mit un terme aux ravages de la Bombe humaine en le conduisant à l’intérieur d’un fourgon blindé, qui avait été rempli de gaz anesthésiant. Durant la crise, Potts réalisa la véritable identité de la Bombe humaine mais, après avoir retrouvé sa forme humaine, Happy ne conserva aucun souvenir de sa mutation. Plus tard, le Collectionneur partit à la recherche de la Bombe humaine pour sa ménagerie mais renonça à provoquer la transformation de Happy quand Stark obtint pour lui l’Epée solaire de la dimension de Luminia. Quand Stark se réinstalla brièvement à Detroit, dans le Michigan, Potts, qui avait repris son emploi d’assistante, l’y accompagna, créant des tensions entre elle et Happy. Lors d’un affrontement entre Stark et le Dr Spectrum, Happy s’apprêta à rejoindre son ami en revêtant une armure d’Iron-Man, à la stupéfaction, et bientôt désapprobation, de son épouse. Les remarques de Potts dégénérèrent en dispute et, sous le coup de la colère, Happy lui révéla alors la double identité de leur employeur, avant qu’ils ne finissent par se réconcilier, Potts le convainquant de ne pas porter l’armure pour aller se battre.

Après que Stark avait renoncé à la production d’armes, rebaptisant sa société Stark International, Happy devint son chef de la sécurité puis prit littéralement la place de son employeur comme Iron-Man, afin que le « garde du corps » de Stark puisse apparaître avec lui en public. Obligé de se lancer au combat quand les Super-Singes du Fantôme rouge kidnappèrent Stark, Happy combattit les singes mais fut dépassé, subissant des blessures internes fatales lors d’une chute. Après avoir vaincu les Singes et le Fantôme, Stark prit une nouvelle fois le risque d’utiliser l’Enervateur pour soigner son ami, qui redevint la Bombe humaine après avoir absorbé la puissance des bombardements au cobalt. Comme Bombe humaine, il combattit Iron-Man et manqua de peu d’atteindre une masse critique létale avant que Stark ne le débarrasse de ses énergies supplémentaires, lui redonnant forme humaine. Apprenant finalement ses transformations en la Bombe humaine, Happy subit une série de tests pour confirmer qu’ils ne pourraient plus avoir lieu et lui et Potts quittèrent de nouveau le service de Stark. Le couple se réinstalla dans les Montagnes rocheuses où ils tentèrent de développer leur propre ranch, puis déménagèrent à Cleveland, dans l’Ohio, où Happy trouva du travail comme manager de boxe et le couple devint une famille d’accueil, hébergeant un garçon et une fille qu’ils traitèrent comme leurs propres enfants.

Plus d’une année après avoir Stark, les Hogan furent enlevés par des agents au service d’Obadiah Stane, obsédé à l’idée de détruire la vie de Stark. Mais celui-ci, désormais réinstallé en Californie, vint à leur secours. Quelques semaines plus tard, Happy rendit visite à Stark en compagnie du boxeur Jake Jordan, qui se révéla être le premier Spymaster déguisé, ayant gagné l’amitié de Happy précisément pour pouvoir s’approcher de Stark et voler ses secrets pour les revendre à l’AIM. avec le Spymaster sur le point de vaincre Stark, Happy se lança dans la bagarre, occupant le criminel en lui livrant un combat de boxe avant d’être assommé par le Spymaster ; cependant, il donna ainsi suffisamment de temps à Stark pour vaincre le criminel. Happy fut de nouveau hospitalisé et, lorsque Stark voulut lui rendre visite, Potts refusa de la laisser entrer, soulignant que Happy ne cesserait jamais de vouloir l’aider, au mépris de sa propre sécurité et que, s’il était vraiment leur ami, il devait désormais ne plus les revoir pour éviter que Happy ne finisse pas être tué. La mort dans l’âme, mais réalisant la part de véracité des propos de Pepper, Stark quitta l’hôpital sans dire adieu à Happy.

hogan-happy_4.jpgPlus d’un an après, Happy, de même que d’autres hommes et femmes qui avaient porté l’armure d’Iron-Man, fut recruté par War Machine (James Rhodes) pour revêtir des armures de réserve au sein de la « Légion de fer » pour combattre ensembles le gigantesque robot Ultimo, même si ce fut finalement Stark qui triompha de l’androïde. Happy et son épouse reprirent leurs anciennes fonctions au sein de la nouvelle société de Stark, les Entreprises Stark, mais leur réunion fut de courte durée quand Stark, contrôlé par Immortus, trahit les Avengers. Apparemment tué au cours des événements, Stark fut remplacé par une incarnation plus jeune de lui-même, qui sembla à son tour trouver la mort avec de nombreux autres héros lors du combat contre l’entité psionique Onslaught. Après que les Entreprises Stark avaient été rachetées par la multinationale Fujikawa International, les Hogans ne restèrent pas au sein de la nouvelle société, Stark-Fujikawa, tandis que des difficultés financières conduisirent au retour à l’orphelinat de leurs enfants adoptifs. Suite à de nouvelles crises et tensions, Happy et Potts finirent par divorcer.

Quand les héros apparemment morts réapparurent quelques mois après, Stark, vivant et restauré à son âge traditionnel, créa une nouvelle société, Stark Solutions, et invita rapidement Happy et Potts à le rejoindre, ignorant initialement qu’ils étaient divorcés. La maladresse de Happy tandis qu’il travaillait aux côtés de son ex-épouse fut accrue quand il laissa involontairement un membre de l’Elite espionne, qui travaillait pour le second Spymaster (Nathan Lemon), s’infiltrer dans les bureaux de Stark. Pendant son temps libre, Happy renoua avec son passé de boxeur au travers d’activités caritatives au Beale Street Gym, et quand il vint au secours de passant lors d’une attaque de Fin Fang Foom, son héroïsme rejaillit sur la Fondation Maria Stark, et il obtint finalement un nouveau poste de liaison pour les affaires locales. Peu à peu, Happy et Potts se réconcilièrent et finirent par se remarier, restant aux côtés de Stark quand il lança ses nouvelles Stark Industries, après l’échec de Stark Solutions. Après avoir conçu un enfant avec Happy, Potts fut sévèrement blessée par l’ennemie en armure de Stark appelée Ayisha, et fit une fausse couche avant que Happy ne soit même informé de sa grossesse.

hogan-happy_5.jpgLorsque Stark, après un désastreux mandat comme Secrétaire à la Défense, rebâtit une nouvelle fois ses entreprises avec une nouvelle version de Stark Industries, Happy reprit ses fonctions originelles de chauffeur, même si son rôle comme ami et confident était ce qui comptait véritablement pour Stark. Pepper et Happy furent victimes d’une attaque de Clarence Ward, un ancien rival de Stark, qui s’était emparé d’une armure d’Iron-Man et tentait de faire passer le héros – et Stark dont la double identité était devenue chose publique entre temps – pour un meurtrier. Ils n’eurent la vie sauve que grâce à l’intervention du véritable Iron-Man qui s’occupa alors de Ward. Quelques semaines après, alors que venait d’éclater la première guerre de la communauté héroïque américaine, pour laquelle Happy soutint les choix de Stark, Happy s’arrêta dans une usine de Stark sur le chemin qui devait le conduire auprès de Potts pour fêter leur anniversaire de mariage. Il fut attaqué par le troisième Spymaster (Sinclair Abbott) afin d’attirer Stark dans un piège. Mais Happy riposta avec force, avant d’être très sérieusement blessé, sombrant dans un coma dépassé. Apprenant que Stark, qui à l’époque était doté de capacités cybernétiques, pourrait directement agir sur le système médical qui maintenait Happy en vie, une Potts effondrée et désespérée confia à Stark les craintes de Happy de continuer à vivre tout en ayant subi des dégâts irréversibles au cerveau. Initialement, Stark refusa toute idée d’euthanasie de son meilleur ami, mais après une discussion avec la Femme-invisible (Sue Richards) qui insista sur la détresse de Potts et sur le dilemme auquel son amie devait faire face concernant l’homme qu’elle aimait, Stark désactiva apparemment le système médical de Happy, lui permettant ainsi de trouver une mort paisible.

Alors qu’il subissait les effets d’une inversion morale apparue lors d’un combat contre l’Onslaught rouge, Stark, réinstallé à San Francisco, fit face à une nouvelle incarnation, plus jeune, de l’Abomination. Discutant avec l’adolescent, Stark apprit qu’il s’appelait Jamie Carlson et était le fils d’une ancienne employée de Stark Industries, Katrina Carlson, qui avait été exposée aux radiations gammas lors d’un accident dans les laboratoires de l’entreprise, tandis que Stark, comme Iron-Man, combattait le sorcier d’une autre dimension, au début de sa carrière héroïque. Initialement, Stark envisagea d’utiliser les pouvoirs de la Jeune Abomination pour son propre avantage mais il changea d’idée après avoir analysé l’ADN du garçon, découvrant alors que celui-ci était le fils naturel de Happy. Stark, en souvenir de l’un des rares hommes qu’il respectait, et malgré sa moralité corrompue à l’époque, décida de soigner Jamie Carlson.

Pouvoirs

Dans des circonstances ordinaires, Happy Hogan ne possédait aucun pouvoir surhumain particulier. En portant l’armure d’Iron-Man, il disposait des capacités habituelles conférées par celle-ci, selon le modèle employé. Comme la Bombe humaine, Happy pouvait soulever environ 10 tonnes et sa peau résistait aux balles, même si l’impact de celles-ci le faisait souffrir. Lors de sa troisième transformation, ces pouvoirs furent suffisamment accrus pour qu’il puisse soulever entre 20 et 50 tonnes ; il émettait également des radiations au cobalt à partir de son épiderme et pouvait décharger ces énergies supplémentaires sous la forme de décharges énergétiques.

Aptitudes

Happy Hogan est un excellent combattant à mains nues, particulièrement dans le domaine de la boxe, conservant un talent certain, même après avoir quitté le rang plus d’une décennie auparavant.


ThierryM 11141

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 25
    Membre : 0