Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Electro (Dillon) - Marvel-World.com

Encylopédie - Electro (Dillon)


Véritable nom : Maxwell « Max » Dillon
Profession : Criminel professionnel, ancien poseur de lignes électriques pour Consolidated Edison
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis avec un casier judiciaire
Identité : Connue des autorités
Autre identité : Aucune
Lieu de naissance : Endicott, New York (Etats-Unis)
Situation de famille : Divorcé
Parents connus : Anita Dillon (mère, décédée), Jonathan Dillon (père), Norma Lynn (ex-épouse)
Appartenance à un groupe : Co-fondateur des Sinister Six, ancien membre des Superior Six, du syndicat criminel de Hood, des Emissaires du Mal et des Terrifics, ancien membre du groupe informel d’Opale, ancien partenaire de Mystério, Blizzard et de l’Homme-pourpre
Base d'opérations : Mobile
Première apparition : VO : Amazing Spider-Man (vol.1) # 9 (février 1964, par Stan Lee & Steve Ditko) – VF : Marvel (Lug) n°4 (juillet 1970)
Taille : 1m80
Poids : 75 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Blonds-roux

Histoire : Maxwell « Max » Dillon est le fils de Jonathan et Anita Dillon. Son père était un comptable peu compétent, collectionnant les emplois successifs, ce qui obligea les Dillon à déménager régulièrement tout au long de l’enfance du jeune Max, qui ne put, du coup, se faire des amis durables au cours de ses études. Finalement, alors qu’il était âgé de huit ans, Max vit son père quitter le domicile conjugal. Au fil des mois, Anita devint de plus en plus protectrice envers son fils unique, tout en le dévalorisant en permanence. Ainsi, alors que Max ambitionnait de devenir ingénieur en électricité, sa mère finit, à force de remarques, par le convaincre qu’il n’était pas assez intelligent pour réussir des études, créant ainsi un véritable complexe d’infériorité chez Max. Avec réticences, Max dut se contenter d’un simple travail de poseur de lignes électriques pour l’entreprise Consolidated Edison, devenant amer, égoïste et, en même temps, tourmenté par des doutes sur sa propre valeur. Max resta avec sa mère jusqu’à la mort de celle-ci, ressentant son décès comme une nouvelle forme d’abandon. Des mois plus tard, il épousa une jeune femme appelée Norma. Celle-ci tenta de convaincre Max de progresser dans sa carrière mais, Max refusant obstinément, Norma finit par quitter son mari et demanda le divorce.

Un jour, alors qu’il posait l’une de ces lignes en réparant un poteau électrique abîmé récemment, un orage inattendu éclata. Frappé par un éclair de foudre, Dillon s’accrocha inconsciemment à la ligne électrique. Les deux chocs électriques s’annulèrent mutuellement mais, au lieu de laisser Max pour mort, le choc provoqua un changement mutagénique en lui, lui conférant d’extraordinaires pouvoirs de contrôles et de créations de l’électricité. Ayant découvert ses nouvelles facultés, l’arrogant Max chercha une profession plus lucrative : le crime. Se confectionnant un uniforme coloré, et adoptant le nom d’Electro, décida de s’attaquer à sa première victime : J. Jonah Jameson, pillant avec succès le coffre-fort de l’éditeur sous ses propres yeux.

Un Jameson furieux affirma sans preuves que le criminel Electro n’était autre que Spider-Man sous un nouveau déguisement. Le héros ne put résister à l’envie de montrer à Jameson son erreur et il partit à la recherche d’Electro pour prouver sans conteste qu’ils étaient deux personnes différentes. Absolument pas préparé pour affronter le voleur, Spider-Man faillit être tué quand il reçut une décharge électrique simplement en touchant son adversaire. Il réalisa alors qu’il ne pourrait pas le vaincre sans ruser avec lui ; apercevant une bouche à incendie tout proche, Spider-Man court-circuita son ennemi, qui fut alors arrêté et permit au héros d’être lavé de toutes les accusations de Jameson. Après un second affrontement, et cherchant à se venger, Electro répondit à l’appel du Dr Octopus et s’associa aux Sinister Six mais le tisseur triompha à nouveau de lui en désactivant ses pouvoirs ; utilisant un câble d’acier pour faire une prise de terre, il fut ainsi combattre Electro et l’assommer.

Peu de temps avant, Electro s’était aussi heurté à un autre héros, Daredevil, qu’il combattit une nouvelle fois au sein des Emissaires du mal quelques mois plus tard. Il passa plusieurs mois en prison et, une fois libre, attaqua une fois de plus Spider-Man avant de partir pour la côte ouest après une nouvelle défaite. Là, il s’associa avec l’Homme-Pourpre et retrouva Daredevil qui le vainquit à nouveau. Après un affrontement contre le mystérieux héros appelé Oméga l’Inconnu, Electro devint le partenaire de Blizzard (alias Gregor Shapanka) et, ensembles, ils affrontèrent Spider-Man et Daredevil au cours d’une tentative de chantage contre le Daily Bugle de Jameson et son rival, le Daily Globe. Cherchant toujours des alliés pour accomplir ses crimes, il intégra les faux Défenseurs criminels qui se formèrent peu après la révélation de l’existence du groupe de héros, mais fut battu lorsque l’héroïne Hellcat libéra ses pouvoirs mentaux et étourdit tous les criminels assemblés. Electro enleva alors le jeune fils d’un sénateur, afin d’obtenir une rançon ; mais son projet fut déjoué par l’union de Captain América et de Spider-Man. Après cette défaite, qui le laissa immobilisé plusieurs mois, il fut incarcéré et transféré au Projet : PEGASUS, un projet gouvernemental consacré à l’étude des pouvoirs des surhumains.

S’échappant de sa détention, il intégra les Terrifics du Sorcier et combattit à leurs côtés Spider-Man et les Quatre Fantastiques, ce qui s’avéra une nouvelle erreur. S’évadant quelques mois après, il affronta de nouveau Spider-Man et faillit bien tuer le héros lors de leur duel ; sévèrement battu, le héros ne put triompher qu’en reprenant le combat en portant un costume entièrement isolé électriquement, annulant ainsi les facultés surhumaines d’Electro. Celui-ci fut de nouveau arrêté et confié au Projet : PEGASUS. Il y fut libéré par Opale (alias Karla Sofen) et rejoignit son équipe de surhumains, aux côtés de Blackout (alias Marcus Daniels) et le Rhino. Mais, la tentative d’évasion du centre de recherches fut mise en échec par l’intervention des Avengers et il fut repris. De nouveau libre, il enleva le président des Etats-Unis pour en obtenir une rançon mais Captain América et le Faucon mirent un terme à ses espoirs. Il affronta peu après Spider-Man, quelques jours avant le mariage de celui-ci ; au fil des mois suivants, il se heurta à plusieurs reprises au monte-en-l’air au cours de ses diverses tentatives de s’enrichir, invariablement vaincu par le héros. Enfermé à la Voûte, il put s’en échapper lors de l’évasion massive organisée par les cerveaux criminels au cours de l’affaire appelée les Actes de Vengeance.

Faisant profil bas quelques temps, il rejoignit les Sinister Six que le Dr Octopus avait reformé mais cette nouvelle formation ne s’avéra guère plus performante que la première version, ce qui ne les empêcha de se reformer peu après, sans plus de succès à l’arrivée. Après une nouvelle défaite en solo contre Spider-Man, il se rendit à Boca Caliente, l’île contrôlée par l’AIM (Advanced Idea Mechanics), probablement pour y améliorer son équipement, mais, au vu de ses apparitions ultérieures ne trouva guère de quoi le satisfaire. Electro commença alors à douter de lui-même et envisagea alors de renoncer au crime. Il trouva un travail dans le parc d’attractions de Coney Island comme phénomène de foire. Mais, ne pouvant supporter les rires de la foule, il craqua de nouveau. Dans une tentative de dépasser ses doutes intérieurs, il se rendit sur le sommet d’un building new-yorkais et absorba progressivement toute l’électricité de Manhattan. Spider-Man dut intervenir mais Electro, avec toute l’énergie accumulée, se débarrassa de lui sans difficultés. Mais même Electro avait ses limites. Sa tête sur le point de prendre feu, il tenta de libérer en une seule fois l’énergie accumulée mais découvrit qu’il avait dépassé ses capacités de contrôle. A ce moment, il se retrouva de nouveau submergé par ses doutes. Reprenant le combat, Spider-Man rassura Max ; le traitant en égal, il le convainquit que ses problèmes étaient purement psychologiques. Le discours du tisseur fonctionna et Electro libéra progressivement son énergie, rendant son électricité à Manhattan. Submergé par une honte inhabituelle, un Electro plein de gratitude envers son vieil adversaire le remercia et se livra volontairement à la police pour effectuer sa peine.

Des mois plus tard, redoutant que le meurtrier Kaine ne vienne le tuer comme d’autres ennemis de Spider-Man, Max s’évada et rejoignit d’autres criminels au sein des Sinister Seven (une version remaniée des Six), destiné à se défendre mutuellement contre une éventuelle agression. Une fois la menace de Kaine écartée, Electro, réalisant qu’il avait atteint un point vital de son existence, et se souvenant de son expérience au sommet de New York, il se prépara à accomplir une dernière tâche afin de regagner sa propre estime de lui-même. Il permit à la Rose (alias Jacob Conover), un chef de gang new-yorkais, et son agent Delilah, de l’attacher à une chaise électrique. Le pari fut payant et les pouvoirs d’Electro furent provisoirement décuplés. En échange, Max leur promit de les aider dans leur conquête du pouvoir sur la pègre, combattant les Vrais Croyants, une secte rivale du gang de la Rose. Mais son désir de vengeance contre Spider-Man – et, même, contre Manhattan elle-même – s’avéra plus fort que tout. Il mit au point un plan pour déclencher une réaction en chaîne parmi les centrales électriques new-yorkaises, dans l’intention de détruire l’essentiel de la ville. Même équipé encore une fois d’un costume isolant, Spider-Man faillit bien ne pas vaincre son ennemi.

Après cette nouvelle défaite, il fut une nouvelle fois arrêté. Plusieurs mois après, libéré, et ses pouvoirs ayant retrouvé leur niveau habituel, il rejoignit le Dr Octopus encore une fois pour reformer les Sinister Six, tentant d’assassiner le Sénateur Stewart Ward. Cette tentative ne fut guère plus réussie que les précédentes, surtout quand des dissensions internes déclenchées par Venom provoquèrent l’éclatement du groupe. Peu de temps après, Electro, en compagnie de Mystério (alias Daniel Berkhart), il attaqua de nouveau Spider-Man mais les deux criminels furent une nouvelle fois vaincus et Electro, même laissé pour mort Par Venom. Survivant malgré tout, il reprit sa carrière criminelle, s’associant brièvement avec le Vautour, avant d’être attaqués tous les deux par Spider-Man, alors à la recherche de sa tante, May Parker ; malgré sa défaite, il rejoignit bientôt les Sinister Twelve, pour combattre une nouvelle fois le tisseur mais dut alors faire aux Quatre Fantastiques, Daredevil, Captain América, Iron-Man et Ple Frelon (Hank Pym). C’est alors qu’il fut engagé par Elektra, alors chef de la Main (et en réalité un Skrull du nom de Siri, qui avait pris la place de la ninja), pour libérer Karl Lykos, alias Sauron, alors détenu au Raft, une sécurité maximale. Le criminel déclencha une puissante explosion, qui éventra la prison, permettant l’évasion d’une cinquantaine de criminels, dont Sauron. Poursuivi par les nouveaux Avengers, il fut arrêté, bien qu’il eut pris en otage sa propre petite amie, s’évanouissant à l’idée de faire face à Luke Cage. Au cours de la Guerre Civile, Electro rejoignit les Exterminateurs du Caméléon, cherchant à tirer avantage du fait que Spider-Man avait révélé son identité secrète. Il participa peu après à la réunion organisée par Hammerhead, qui fut interrompue par l’arrivée d’Iron-Man et du SHIELD.

Ayant échappé à l’arrestation, Max décida de rejoindre le nouveau syndicat du crime organisé par Hood. C’est à ses côtés qu’il alla combattre les Skrulls à Central Park, lors de l’affrontement final entre les extra-terrestres et la communauté surhumaine de la Terre. Peu après, quand les Avengers hors-la-loi et les Quatre Fantastiques aidèrent Luke Cage et Jessica Jones à retrouver leur enfant, kidnappé par le Skrull se faisant passer pour Jarvis, Electro fut attaqué par Wolverine (James Howlett) à la recherche d’informations pour ses coéquipiers. Le mutant abandonna le criminel inconscient et battu dans une allée et celui-ci disparut pendant plusieurs semaines, peut-être éprouvé par cette confrontation. Les épreuves subies par Max au fil des ans commencèrent à se voir sur son visage, qui commença, à cette époque, à être couvert de nombreuses cicatrices, indiquant à la fois son vieillissement et le prix à payer par son corps pour la possession de ses pouvoirs. De plus, Max réalisa qu’il était à présent ruiné, toutes ses économies ayant disparu durant un crack boursier. Furieux, Electro entreprit de prendre la tête d’un mouvement appelé « le Pouvoir au peuple », dénonçant la bourse de New York ainsi que Dexter Bennett, récemment devenu éditeur du DB, successeur du Daily Bugle. Brutalement populaire à cause de ses prises de positions, Electro vit la foule le soutenir contre Spider-Man quand ce dernier tenta de l’arrêter. Electro pactisa avec Bennett en échange du paiement du traitement mis au point par le Penseur pour le soigner, promettant alors d’abandonner sa campagne publique. Cependant, quand le Penseur tenta de soigner Max en augmentant ses capacités électriques, l’arrivée impromptue de Spider-Man interféra avec le processus, faisant d’Electro littéralement un éclair vivant. Revenant sur sa promesse, Electro attaqua Bennett, incitant ses partisans à allumer toute l’électricité de New York afin d’augmenter encore ses pouvoirs dans le but de détruire définitivement le DB. Alors que le bâtiment était cerné par la police de New York et J. Jonah Jameson, alors maire de la ville, Electro captura Bennett et tous ses employés dans l’immeuble ; aidé de la police et même de JJJ, Spider-Man réussit à affaiblir suffisamment Electro pour le vaincre et l’emprisonner dans sa toile, mais le bâtiment fut trop endommagé par la bataille et le DB fut fermé par un Bennett, également sérieusement blessé par des décombres. Max ne tarda pas à recevoir la visite de Sasha Kravinoff et du Caméléon alors qu’il était en détention et, peu de temps après, réussit à s’évader avec leur aide, avant d’aider, sur ordre des Kravinoff, le Vautour (Jimmy Natale) à échapper de sa prison.

Peu après, Electro eut une rapide confrontation avec Firestar et Gravity, qui le suspectait d’être le père de leur ennemie Réplique ; vainqueur, Electro les épargne afin qu’ils puissent faire savoir qu’il ne se reconnaissait pas dans les activités terroristes des Bâtards du mal, le groupe auquel appartenait Réplique, niant être le père de la jeune femme en expliquant avoir reçu ses propres pouvoirs bien après la naissance de cette dernière. Retrouvant les Kravinoff, il les assista dans la cérémonie visant à ressusciter Kraven le Chasseur, notamment le sacrifice de Mattie Franklin pour ramener à la vie Vladimir Kravinoff, le Chasseur gris. Max profita de la colère de Spider-Man envers les Kravinoff pour s’échapper une nouvelle fois et fut bientôt recruté par un Dr Octopus agonisant pour retrouver l’enfant de Menace (Lily Hollister). Electro tendit une embuscade au tisseur près d’un hôpital mais leur bataille fut interrompue par l’arrivée de l’Homme-Sable ; le tisseur tira partie de la situation, amenant Max à électrocuter l’Homme-Sable, le vitrifiant instantanément. Les éclats de verre frappèrent Electro, l’étourdissant quelques instants que Spider-Man mit à profit pour s’échapper. Il se lança alors dans une poursuite violente contre les criminels recrutés par Octopus après que le Caméléon l’avait trompé en lui faisant croire à la mort du bébé. Ainsi, il battit une nouvelle fois Electro, à Vinegar Hill, dans Brooklyn.

Evitant une nouvelle arrestation, Electro rejoignit les nouveaux Sinister Six du Dr Octopus, aidant le Caméléon à s’infiltrer dans une base de l’armée de l’air du New Jersey. C’est avec le groupe qu’il affronta l’Intelligencia, une bataille durant laquelle le Penseur, membre du second groupe, réussit à désactiver temporairement les pouvoirs de Max, avant d’être pris par surprise quand ce dernier l’agressa physiquement, réussissant à le mettre hors de combat. Quand les Avengers s’opposèrent aux Sinister Six, Electro fut le premier à tomber, projeté dans la haute atmosphère par Thor après avoir été surpris par son incapacité à atteindre Spider-Man, revêtu d’un nouvel uniforme. Max revint sur Terre et tenta de se venger de Thor en obligeant des scientifiques de l’AIM à le transformer afin qu’il puisse projeter des protons au lieu d’électrons mais il fut défait par le Spider-Man supérieur (l’esprit du Dr Octopus habitant le corps de Spider-Man), qui le convertit en un flux de protons avant de l’emprisonner. Le Spider-Man supérieur plaça Max dans un tube de stase, aux côtés de l’Homme-Sable dans son laboratoire sous-marin secret. Le Spider-Man supérieur finit par réunir ses prisonniers au sein des « Superior Six » contrôlés mentalement par Octopus, proclamant vouloir les obliger à s’amender pour leurs crimes, les renfermant dans leurs tubes une fois la mission accomplie. Mais les Superior Six finirent par échapper à son contrôle et tentèrent de se venger du monte-en-l’air (ignorant la substitution des esprits de Parker et Octavius), manquant de peu de détruire New York mais, avec l’aide de Sun-Girl, le Spider-Man supérieur réussit à remporter le combat et arrêter ses anciens alliés.

En fuite, Electro se rendit sur la Côte Ouest où il eut une altercation avec le Punisher à Los Angeles. Revenu à New York après la chute du Spider-Man supérieur, Electro fut humilié des remarques des clients du Bar Sans Nom, essentiellement d’anciens employés du Super-Bouffon (Roderick Kingsley) ; seule l’intervention du barman empêcha Max d’attaquer les moqueurs, lui rappelant aussi ses succès, notamment l’évasion massive du Raft, qui lui valait l’estime des véritables criminels tels que Crossbones ou le Comte Nefaria. Mais, déterminé à obtenir le respect qu’il jugeait mériter, Max retourna au Raft, déterminé à déclencher une nouvelle évasion massive, même si le Bouffon vert venait de réaliser récemment le même exploit. Mais, la décharge projetée par Electro échappa à son contrôle ; épuisant ses réserves d’énergie, il perdit conscience et provoqua la mort de nombreux criminels qu’il avait espérés libérer. Une fois repris conscience, Electro jura de se venger mais réalisa vite qu’il ne maîtrisait plus aussi bien ses pouvoirs, concluant que cette situation était le résultat des expériences de « Spîder-Man » durant son emprisonnement. Tandis qu’il cherchait à s’échapper aux autorités, la Chatte noire – également désireuse de se venger de « Spider-Man » - retrouva sa trace, lui proposant de s’unir contre leur ennemi.

Pouvoirs : Electro possède la capacité d’absorber, stocker et manipuler l’énergie électrostatique, qu’il peut ensuite libérer ou contrôler pour obtenir divers effets. En général, Electro absorbe son énergie à partir d’une source externe, mais, en l’absence de telles sources, il peut créer lui-même de petites quantités d’énergies électrostatiques en transformant l’énergie chimique de son propre corps, même si cela l’affaiblit physiquement. Electro peut également servir de transformateur, en touchant une source d’énergie extérieure (comme un générateur) et la canaliser dans son corps pour l’utiliser immédiatement sans la stocker.

Il a pu être constaté qu’Electro est capable de créer des éclairs sur une portée d’environ une trentaine de mètres. Cela nécessite une différence de potentiel électrique d’environ 30 millions de volts entre Electro et sa cible. L’analyse des dégâts provoqués par les décharges d’Electro indique qu’il peut atteindre une intensité de 200 ampères en quelques instants. D’autres analyses montrent qu’au cours d’un combat, Electro peut, sans se recharger, créer environ 1000 décharges d’une durée moyenne d’un dixième de seconde sur une durée de 100 secondes (ce qui correspond à une capacité de stockage d’au moins 20 000 coulombs).

Electro peut utiliser son énergie électrostatique de différentes manières. La manifestation la plus simple est l’émission d’éclairs à partir de ses doigts ; ces décharges, dont il contrôle le voltage, voyagent à la vitesse d’environ 350 mètres par seconde. Le trajet de ces éclairs ne suit pas systématiquement une ligne droite, car des substances conductrices – comme les métaux ou les champs magnétiques – peuvent influer sur la trajectoire. La portée de ces décharges est d’environ 30 mètres.

Electro peut se propulser en suivant les lignes des champs magnétiques ou tout autre objet avec un fort potentiel électrique (comme les lignes ou les câbles électriques). Il crée alors de petits champs électriques autour de ses jambes, qui engendre un champ magnétique inverse qui peut le porter au-dessus du champ magnétique engendré sur lesquels il glisse. Il peut ainsi atteindre une vitesse d’environ 225 kilomètres par heure ; au-delà de cette vitesse, il aura du mal à respirer sans assistance particulière. Il est également capable de créer des ponts électrostatiques sur lesquels il peut marcher, mais la dépense d’énergie pour y arriver est considérable.

Les pouvoirs électriques d’Electro lui donnent également certaines capacités sensorielles et manipulatrices. En « sentant » le courant circulant dans une machine, il est capable de prendre le contrôle des systèmes afin de les obliger à lui obéir. Il peut ainsi déconnecter les systèmes d’alarme, les ordinateurs ou surcharger tout système de contrôle fonctionnant électriquement qui n’est pas assez bien protégé.

Le flux électrique de la peau d’Electro est tel que lorsqu’il est chargé au maximum, une personne le touchant court le risque d’être électrocuté. Le corps d’Electro est lui-même immunisé contre les effets de cette électricité, ainsi que de toute autre source. Il ne peut donc pas être électrocuté, quel que soit le voltage. En utilisant une source d’électricité externe pour recharges ses réserves d’énergie, il peut dépenser indéfiniment l’énergie électrique sans diminuer ses réserves personnelles. L’électricité qui circule dans son corps accroît sa force, sa résistance et ses réflexes ; quand il est électriquement chargé, Electro est ainsi capable de soulever environ 250 kg (ou d’exercer une pression équivalent).

ThierryM 21640

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 9
    Membre : 0