Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Shocker (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Shocker (le)

shocker-le_0.jpg

  • Véritable nom : Herman Schultz
  • Profession : Cambrioleur, criminel professionnel, tueur à gages
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis avec un casier judiciaire
  • Identité : Publiquement connue
  • Autre identité : The Shocker (VO)
  • Lieu de naissance : Inconnu
  • Situation de famille : Inconnu
  • Parents connus : Aucun
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre des Sinister Six, des Thunderbolts, du syndicat criminel de Hood, des Sinister Seven, du Sinistre Syndicat, des Maîtres du Mal de Tête d’Œuf, des faux Défenseurs, ancien partenaire d’Hydro-Man, du Piégeur et du Rhino, ancien employé de l’Homme-pourpre
  • Base d'opérations : Mobile
  • Première apparition : VO : Amazing Spider-Man (vol.1) # 46 (mars 1967, par Stan Lee & John Romita Sr) – VF : Strange n°43 (juillet 1973)
  • Taille : 1m75
  • Poids : 79 kg
  • Yeux : Marrons
  • Cheveux : Bruns

Histoire

Herman Schultz commença sa carrière de criminel comme un simple cambrioleur, au succès plus que mitigé. Durant son troisième séjour en prison, il décida qu’il était temps de tenter une nouvelle approche. Utilisant une aptitude jusque là inexploitée comme bricoleur et inventeur, il utilisa l’atelier de la prison pour développer un prototype de machine à projection sonique dans le but principal de forcer les coffres des banques, mais ayant également un effet dévastateur en visant directement un être humain. Herman utilisa sa machine, la tenant à la main, pour s’évader ; libre, il convertit la machine en unités fixées sur des gants, les complétant avec un interrupteur au niveau du pouce ; il compléta sa préparation en se confectionnant un uniforme matelassé afin d’amortir l’effet des vibrations sur son propre corps.

shocker-le_1.jpg Adoptant le nom de Shocker, Herman testa son nouvel attirail sur le coffre-fort d’un bureau ; quand les destructions provoquées attirèrent l’attention de Spider-Man, les armes à vibro-chocs permirent au criminel de battre aisément le héros en le prenant par surprise. Mais, lors de leur seconde rencontre, Spider-Man entoura simplement de toile les mains de son ennemi, s’assurant qu’il ne pourrait appuyer sur les interrupteurs et serait donc sans défense. Le Shocker réapparut peu après en tentant de s’emparer d’une mystérieuse et ancienne tablette mystique, puis, avec un ego largement démesuré, tenta de plonger plusieurs quartiers de Manhattan dans le noir en inscrivant son nom sur les buildings. A chaque fois, il fut vaincu par Spider-Man, qui, en une occasion, utilisa la même tactique que lors de leur première confrontation mais en bloquant les gadgets du Shocker sur leur position allumé, Herman étant ballotté d’un mur contre l’autre jusqu’à l’étourdissement.

Lassé de ces défaites, le Shocker rechercha alors des alliés pour garantir son succès. Rejoignant les faux Défenseurs, des criminels rassemblés rapidement avec l’annonce officielle de l’existence des vrais Défenseurs, il fut vaincu comme la plupart de ses associés par les véritables héros. Plusieurs mois après, il rejoignit les Maîtres du mal de Tête d’Œuf, mais le groupe fut vaincu par Hank Pym, qui avait été enlevé par Tête d’Œuf. Abandonnant le simple vol, Herman modifia son équipement pour le perfectionner et devint un mercenaire et un tueur à gages, engagé au début de cette nouvelle carrière par Simon Steele. Cette mission l’amena de nouveau à affronter Spider-Man ainsi que l’aventurier Dominic Fortune. Un nouvel affrontement contre Spider-Man amena le Shocker vers une nouvelle défaite. Manipulé par le Dr Fatalis pour attaquer les Quatre Fantastiques, il fut battu par la Chose et la Torche humaine, lors d’une audition du groupe par une commission parlementaire. Evitant l’arrestation, il attaque de nouveau Spider-Man, aux côtés d’Hydro-Man et du Rhino.

shocker-le_2.jpg Reprenant sa carrière en solitaire, il se relança dans les cambriolages, ce qui le conduisit à être vaincu une fois de plus par Spider-Man. Il essaya de rejoindre le Sinistre Syndicat mais une nouvelle défaite face au tisseur convainquit les mercenaires de rejeter sa candidature. Vaincu encore une fois par Spider-Man quelques temps après, il tenta de perfectionner son équipement en contactant l’AIM (Advanced Idea Mechanics) et revint aux Etats-Unis pour reprendre ses crimes. Cependant, il ne connut pas plus de succès que lors de ses précédentes tentatives ; comme d’autres ennemis du tisseur, il se rapprocha des Sinister Seven pour s’unir face à la campagne de meurtres menés par Kaine, un clone de Spider-Man décidé à protéger celui-ci en éliminant ses ennemis. Il resta à leurs côtés pour quelques missions avant de s’associer au Piégeur (alias Peter Petruski) mais, même ensembles, ils furent battus. Peu après, le Shocker affronta, sans le savoir, une fois de plus Spider-Man, agissant alors sous l’identité de Dusk. Après un nouveau séjour en prison, il combattit Iron-Man avant de retrouver un de ses anciens partenaires : Hydro-Man. Affrontant encore une fois Spider-Man, les deux criminels furent à nouveau battus et arrêtés.

Libéré, peut-être sous caution, il fut brièvement manipulé par Lucia von Bardas, ancien Premier Ministre de la Latvérie, lors de sa tentative de vengeance contre Nick Fury et les héros qu’il avait utilisé pour la renverser. Le Shocker intégra quelques temps après une éphémère incarnation des Sinister Six organisée par le Dr Octopus au début de la Guerre Civile ; mais le groupe fut vaincu par les Secret Avengers de Captain América. Peu après, Herman se rendit à la veille funèbre de l’Homme aux échasses (Wilbur Day) où il fut blessé par le Punisher, venu éliminer plusieurs criminels. Ayant récupéré de ses blessures, il retrouva ses coéquipiers du Sinistre Syndicat, Boomerang et Hydro-Man, reformant alors le groupe avec eux. Ils tentèrent d’effectuer un cambriolage de l’Hôtel de Vente de Baily mais furent interrompus par Spider-Man (Peter Parker) avant de devoir face à plusieurs membres de l’Initiative : Komodo, War-Machine et les Scarlets-Spiders. Ces derniers appréhendèrent les criminels mais le Shocker échappa peut-être à l’arrestation. En tout cas, soit de nouveau libre, soit s’étant échappé, le Shocker fut engagé quelques semaines plus tard par un gangster pour faire dérailler une rame de métro à l’intérieure de laquelle se trouvait le jury du procès de son employeur. Ses actions attirèrent l’attention de Spider-Man qui, après une courte bataille, mit le Shocker hors de combat ; le tisseur lui retira ses gants vibratoires pour détruire des gravats qui bloquaient la sortie. Après avoir repris conscience, le Shocker sembla initialement coopérer avec le héros et les passagers de la rame mais, dès qu’il fut lui-même en sécurité, il active une puissante onde vibratoire à partir de sa ceinture, provoquant l’effondrement de la sortie principal et en profitant pour prendre la fuite. Spider-Man fut finalement capable de trouver une autre voie et de sauver la vie des passagers mais le Shocker demeura en liberté. Continuant à travailler pour la pègre, il se retrouva en compagnie de Boomerang pour collecter l’argent de paris et découvrit avec lui le cadavre de l’homme appelé le Book.

Herman rejoignit quelques temps le syndicat criminel de Hood, mais n’y joua pas un rôle prépondérant et accepta, peu après, l’offre d’Octopus de participer à la traque de l’enfant de Menace (Lily Hollister) pour le compte du Dr Octopus (Otto Octavius). En compagnie de Tombstone, il partit sur les traces de Hollister, avant de faire face à Spider-Man ; étourdi par le héros, il fut cependant mis en sécurité par Tombstone, avant l’arrivée de la police. Mais le tisseur, de plus en plus en colère, retrouva leurs traces et menaça Herman pour obtenir des informations sur la traque, qui lui révéla que le bébé était entre les mains du Caméléon qui l’avait amené au manoir des Kravinoff. Suite à cela, Herman fut de nouveau arrêté et, malgré l’absence de pouvoirs physiques, fut incarcéré au Raft, où il fut envisagé comme recrue au sein des Thunderbolts pour l’équipe Bêta, ayant été choisi par Mach-5 comme un candidat potentiel. Emmené à Chicago lors des événements de la Guerre du Serpent, Herman profita de la disparition d’une majeure partie des Thunderbolts pour s’éclipser et regagner New York, de nouveau libre. C’est là qu’il fut infecté par le virus de la Reine, se transformant progressivement en araignée humaine ; à présent doté de six bras, il se mit en quête du Penseur fou pour obtenir un remède, croisant sur son chemin Spider-Man et Carlie Cooper. Maîtrisé par le monte-en-l’air, Herman finit par retrouver son apparence humaine quand le virus fut éradiqué avec la mort de la Reine. Le Shocker fut alors recruté par l’Homme-pourpre qui cherchait à s’imposer sur la pègre new-yorkaise, ce qui le conduisit à affronter le groupe de Misty Knight, les Vilains à Louer, mis en place pour vaincre l’Homme-pourpre.

shocker-le_3.jpg S’échappant lors de la défaite de l’Homme-pourpre, Herman rejoignit les nouveaux Sinister Six, organisés par Boomerang, avec également Speed-Demon, le nouveau Scarabée et Overdrive. Mais Herman renouait avec ses anciens démons, sa confiance en lui de nouveau ébranlée par les récents événements et commençant à trouver du réconfort dans l’alcool. Quand Herman surprit une discussion entre Boomerang et le Caméléon, prouvant que le premier avait manipulé ses coéquipiers pour mieux les diriger, Boomerang finit par le découvrir et organisa cette fois la capture de ses coéquipiers au travers de Luke Cage et Iron-Fist (Daniel Rand), seulement pour les libérer lui-même afin de redorer son blason et, surtout, se retrouver seul avec Herman. Après l’avoir étourdi, il l’enferma dans le coffre d’une voiture, qu’il abandonna, pour se débarrasser d’un témoins. Mais le Shocker réussit à s’extraire du coffre, découvrant peu après la tête de Silvermane dans une casse de voitures. Mais, terrorisée par la tentative d’assassinat de Boomerang, il préféra se cacher dans un immeuble miteux, emmenant avec lui la tête de l’ancien chef de la Maggia.

Pouvoirs

Aucun.

Armes

Les unités à vibro-chocs du Shocker fonctionnent comme des pistolets à air comprimé, créant une série, en une succession rapide, de projection d’air à haute pression qui créent des impacts particulièrement puissants. Ces impacts, dans le cas d’un tir à distance, provoquent des vibrations destructrices qui pulvérisent le béton et causent de graves dégâts sur un corps humain normal et sur ses organes internes. Le Shocker teste fréquemment de différentes manières d’installer ses gadgets et surtout les systèmes de contrôle, tenter de trouver un emplacement qui ne pourrait pas être exploité contre lui par Spider-Man, ou ses autres ennemis.

Equipement

Son uniforme, qui contient sa propre alimentation électrique, établit également un bouclier contre les vibrations de ses armes et qui le protège, dans une certaine mesure, contre d’autres formes d’impacts. Il lui permet également, de cette manière, d’éviter d’être agrippé de quelque manière que ce soit, y compris la toile de Spider-Man.


ThierryM 14926

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !