Noël Marvelien avec Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 6 figurines Funko Pop pour fêter Noël comme il se doit.

De Captain Bonhomme de Neige à Groot de Noël en passant par Marvel Girl et Iceman en version anniversaire. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Parker, May - Marvel-World.com

Encylopédie - Parker, May

parker-may_0.jpg

  • Véritable nom : Maybelle « May » Reilly Parker Jameson
  • Profession : Retraitée, ancienne bénévole dans une œuvre caritative, autrefois, hôtesse de maison de pension
  • Statut légal : Citoyenne des Etats-Unis sans casier judiciaire
  • Identité : Publiquement connue
  • Autre identité : Peut-être May Morgan, May Fitzgerald
  • Lieu de naissance : Brooklyn, New York (New York, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Veuve (deux fois)
  • Parents connus : Ben Parker (premier époux, décédé), John Jonah « Jay » Jameson Sr (second époux, décédé), un fils mort-né (décédé), Albert Reilly (père, décédé), Claire Reilly (mère, décédée), Annie Reilly (sœur, décédée), Jan Reilly (sœur), April Reilly (sœur), Richard Parker (beau-frère, décédé), Mary Parker (belle-sœur par alliance, décédée), Horace Reilly (oncle paternel, décédé), William Reilly (oncle paternel, décédé), Claudia Reilly (tante paternelle par alliance, décédée), Peter Parker (Spider-Man, neveu par alliance), Teresa Parker (nièce par alliance) ; Sam Reilly (cousin paternel), Diane Reilly (cousine par alliance), Roger Reilly (cousin), Harold Reilly (cousin) ; Julia Reilly (cousine paternelle), Alexa Reilly (petite cousine, fille de Julia) ; Amanda Reilly, Amy Reilly (petites cousines) ; J. Jonah Jameson Jr (beau-fils), Mary Jane Watson Parker (ex-nièce par alliance), May Parker (petite nièce, décédée), J. Jonah Jameson Jr (beau-fils)
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre de la Fondation Ben Parker, de Parker Industries, des Panthères grises, ancienne bénévole de FEAST
  • Base d’opérations : Manhattan (New York, New York, Etats-Unis), autrefois Boston (Massachusetts, Etats-Unis), Forest Hills, Queens (New York, New York, Etats-Unis), pendant un temps la Tour Stark (New York, New York, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : Amazing Fantasy (vol.1) # 15 (août 1962, par Stan Lee & Steve Ditko) – VF : Fantask n°4 (mai 1969, avec la publication de Amazing Spider-Man (vol.1) # 1 ; Amazing Fantasy # 15 a été publié pour la première fois dans Iron-Man (Artima) n°1 du 2ème trimestre 1980)
  • Taille : 1m65
  • Poids : 50 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Blancs

Histoire

parker-may_1.jpgMaybelle « May » Reilly était une jeune fille remarquablement jolie mais naïve, qui vivait avec ses parents, dans le quartier de Brooklyn durant la grande crise économique des années trente. Quand le père de May quitta la maison, sa mère dut, à contrecœur, l’élever toute seule – ne prenant nulle peine pour cacher à sa fille qu’elle ne voyait en elle qu’un fardeau non désiré. Quand May devint une jeune femme, deux hommes entrèrent en compétition pour la séduire. L’un d’eux était un homme riche et superficiel du nom de Johnny Jerome ; l’autre, un aboyeur de foire appelé Ben Parker. May se convainquit d’être amoureuse de Jerome, plus susceptible de lui offrir une vie sans difficulté financière par ces temps difficiles que Parker. Ce dernier l’avertit cependant que Jerome était en fait un criminel mais elle ignora les avertissements de Parker, les attribuant à des mensonges suscités par la jalousie. Un jour, toutefois, Jerome demanda à May de l’épouser, lui disant qu’il souhaitait qu’ils partent tout de suite. May entendit alors la police dans la rue et réalisa que quelque chose ne tournait pas rond. Parker arriva sur les lieux en catastrophe, affirmant à May que Jerome venait de cambrioler une joaillerie et avait abattu un homme en train d’appeler à l’aide. May réalisa alors que Jerome était bel et bien un criminel et rejeta sa demande ; Jerome fut arrêté par la police et condamné pour vol et meurtre.

parker-may_2.jpgMay Reilly mit de côté ses rêves d’épouser quelqu’un de riche et commença à réfléchir sur la voie que devait suivre sa vie. Venant à apprécier Ben Parker, et réalisant la dévotion du jeune homme à son égard, May ne tarda pas à tomber amoureuse de lui. Elle finit par épouser Ben Parker et s’installèrent ensemble, menant une vie calme et heureuse. Lors de leurs premières sorties en amoureux, ils se retrouvèrent souvent aux prises avec le très jeune frère de Ben, Richard Parker. Après leur mariage, May et Ben décidèrent de ne pas avoir d’enfants après la première grossesse de May, qu’elle ne put conduire à son terme – sans devoir ainsi s’inquiéter des soucis que les enfants peuvent apporter, réminiscence de l’enfance douloureuse de May. De son côté, Richard, devenu adulte, épousa Mary, et ne tarda pas à avoir un fils, baptisé Peter. Etonnamment, May et Ben se prirent d’une extraordinaire affection pour leur neveu ; le jeune garçon fascinait particulièrement Ben. Quand Richard et Mary – secrètement des agents gouvernements – devaient quitter le pays pour leur travail, May et Ben recueillaient avec joie le jeune Peter jusqu’à ce que ses parents reviennent.

Lorsqu’ils apprirent que Richard et Mary Parker avaient été tués en Algérie dans un accident d’avion, May et Ben furent désignés comme les tuteurs légaux de Peter, encore bébé. Comme Richard et Mary Parker étaient des agents secrets, Peter fut brièvement confié aux services sociaux tandis que le passé de May et Ben était scrupuleusement vérifié ; ils reçurent enfin la garde de Peter le jour même des funérailles des parents du bébé. Au début, May fut effrayée par cette nouvelle responsabilité qu’elle n’avait pas choisie, et même en colère contre Richard et Mary qui, en mourant, les laissaient, elle et Ben, avec une telle responsabilité à leurs âges déjà avancés. Pourtant, son cœur fut rapidement touché par la gentillesse et l’inventivité de Peter alors qu’il grandissait. Ensemble, May, Ben et Peter devinrent peu à peu une vraie famille.

Alors que Peter était en pleine adolescence, May et Ben ne réalisèrent pas que Peter, attiré par les sciences depuis toujours mais socialement peu intégré à son collège, était devenu, suite à la morsure d’une araignée exposée à la radioactivité lors d’une expérience scientifique, l’étonnant et flamboyant Spider-Man, la nouvelle coqueluche de la télévision. Pour eux, ces images appartenaient à un autre monde – un monde brutal, fait de violences et de crimes, bien loin de l’univers de la résidence des Parker dans la banlieue new-yorkaise de Forest Hills… du moins, May le pensait-elle ; de son côté, en une nuit, Peter, sous son masque, était devenu une vraie célébrité du monde du spectacle. Un soir, après une apparition à la télévision, Spider-Man aperçut un vigile en train de poursuivre un voleur dans les couloirs de l’immeuble d’enregistrement. Malgré la demande d’aide du vigile, Spider-Man, imbu de lui-même, ignora le garde et laissa le cambrioleur prendre la fuite.

parker-may_3.jpgUne nuit fatidique, le même cambrioleur, à la recherche d’un vieux trésor caché dans la résidence des Parker par le précédent propriétaire de la maison, le gangster Dutch Mallone, pénétra chez les Parker. En prison, le voleur avait partagé sa cellule avec un Mallone vieillissant et découvrit l’existence du trésor des murmures du vieux gangster dans son sommeil. Ce soir là, May et Ben s’étaient disputés pour une broutille et Ben avait quitté la maison pour marcher, sans refermer la porte d’entrée. En son absence, le voleur s’introduisit aisément chez les Parker. Quand Ben rentra à la maison, il surprit le cambrioleur qui maltraitait May pour qu’elle lui révèle l’emplacement de la cachette de Mallone. Quand Ben, en colère, ordonna au cambrioleur de lâcher sa femme, ce dernier paniqua et tira sur Ben, le blessant mortellement, avant de fuir vers un vieil entrepôt où il finit par être capturé par Spider-Man. Avant que May ne puisse appeler une ambulance, Ben lui dit une dernière fois combien il l’aimait et mourut dans ses bras. Ce fut ce drame qui aggrava fortement le condition cardiaque de May, lui provoquant plusieurs problèmes de santé au cours des années suivantes. Tourmenté par la culpabilité en découvrant que le meurtrier était celui qu’il avait laissé fuir, l’attitude de Peter envers sa vie et ses pouvoirs changea radicalement cette nuit-là, décidant de consacrer désormais sa vie à protéger les innocents et arrêter les criminels. Pendant plusieurs années, May se reprocha aussi la mort de son mari, pensant que s’ils ne s’étaient pas disputés ce soir-là, son mari serait peut-être encore en vie.

May dut alors continuer sa vie et élever Peter, sans la force et la joie de Ben – une vie d’autant plus compliquée par des soucis financiers récurrents, sa santé relativement fragile et le comportement de plus en plus étrange de son neveu. Parallèlement, parce qu’ayant déjà perdu son mari, elle redoutait de perdre Peter, May devint une tante extrêmement protectrice envers son neveu, parfois jusqu’à l’agacement de celui-ci. Pour aider sa tante à régler les factures, y compris les coûts croissants de ses frais médicaux, Peter devint un photographe indépendant pour le Daily Bugle, un quotidien de New York, exploitant ses exploits comme Spider-Man. May s’inquiétait pour son neveu qu’elle ne pouvait s’empêcher de voir comme un fragile adolescent, de le voir prendre ces photos, ce qui l’obligeait à se rapprocher de ces héros et criminels costumés qui l’effrayaient tant. Pour Peter, mentir en permanence à sa tante en lui cachant sa double identité, bien que difficile et désagréable –même s’il jugeait que cela restait indispensable – devint bientôt une manière de vivre. Se trouvant simplement en compagnie de la secrétaire du Bugle, Betty Brant, May fut enlevée par le Dr Octopus (Otto Octavius) lors de la première attaque des Sinister Six. Bien que Brant était la cible initiale de Dock Ock, il traita May avec tellement d’égard que celle-ci ne réalisa jamais que le charmant scientifique était en fait un dangereux criminel. Peu après le décès de Ben, May tomba gravement malade et fut hospitalisée, nécessitant une transfusion de sang. Bien que n’étant pas biologiquement de sa famille, Peter se révéla être un donneur possible pour sa tante ; après quelques hésitations, ignorant les effets que son sang radioactif pourrait avoir sur May, Peter accepta de donner de son sang et May retrouva la santé, avant d’aller récupérer en Floride. Quelques temps après, la radioactivité présente dans le sang de May manqua de peu de la tuer. Aidé par le Dr Curt Connors, Peter dut surmonter plusieurs obstacles en s’introduisant dans le quartier général sous-marin d’Octopus afin d’obtenir un sérum, l’ISO-36, qui mit un terme à la détérioration sanguine de May, et lui sauva la vie.

parker-may_4.jpgPendant plusieurs mois, May, et sa voisine, Anna Watson, conspirèrent toutes les deux afin de présenter à Peter la nièce de cette dernière, Mary Jane Watson, mais tous les deux fournirent une résistance inattendue. Très réticent au départ, Peter allait cependant vite sympathiser avec MJ, débutant une longue relation faite d’amitié, d’amour et de séparations entre les deux jeunes gens. Lorsqu’il finit par s’installer à Manhattan, partageant un appartement avec son ami Harry Osborn, le besoin de cacher ses sorties nocturnes et inexpliquées à sa tante diminua de lui-même. Vers la même époque, Anna Watson vint s’installer avec May. Bien que, désormais ils vivent chacun de leur côté, de nombreuses batailles de Spider-Man se déroulèrent dangereusement près de May. Par exemple, le Scarabée (Abner Jenkins) prit même au hasard comme otage et Spider-Man vint une nouvelle fois au secours de la vieille dame. Ainsi, le tisseur semblait, sans qu’elle le comprenne, inextricablement lié à sa propre vie.

parker-may_5.jpgAlors que sa vie commençait à se calmer quelque peu, May hérita d’une propriété sur une île canadienne, et qui se trouvait être le site d’une mine d’uranium ainsi que d’un petit réacteur commercial. Le Dr Octopus séduisit May, la poussant à accepter un rapide mariage, dans le but d’acquérir les biens de l’île et ses ressources nucléaires pour réaliser ses propres projets criminels. Cependant, les interventions successives de Hammerhead, et de Spider-Man, effaré de voir sa tante se rapprocher de l’un de ses pires ennemis, amena à la destruction de l’île et surtout évita le mariage de se conclure, le Dr Octopus passant même pour mort pendant plusieurs semaines. Peu de temps après, le Bouffon vert (Harry Osborn) captura une May Parker perturbée après qu’il avait découvert la véritable identité de Spider-Man mais May Parker fut une nouvelle fois sauvée par Spider-Man, toujours sans se douter qu’il s’agissait de son neveu.

Le choc de voir l’apparent retour de la petite amie assassinée de Peter, Gwen Stacy (en réalité un clone créé par le professeur Miles Warren, alias le Chacal), renvoya May à l’hôpital. Là, elle se retrouva face à face avec le Scorpion (McDonald Gargan) que le Chacal, connaissant la véritable identité de Spider-Man, avait orienté vers la vieille femme. May gronda avec indignation le criminel après que Spider-Man l’avait vaincu. Tandis que Peter et Mary Jane se rapprochaient l’un de l’autre plus que jamais vers cette époque, May soutint la jeune femme, l’encourageant à se battre pour lui, comme May avait du se battre elle-même pour que Ben Parker, timide, finisse par la demander en mariage des années auparavant. Toutefois, quelques semaines plus tard, Mary Jane rejeta la demande en mariage de Peter, lui cachant qu’elle était au courant de sa double vie et s’inquiétait trop de ses activités costumées pour l’épouser, et quitta New York pour s’installer plusieurs mois en Floride.

parker-may_6.jpgEn dépit de sa santé vacillante, May maintenait une volonté de fer. Elle rallia le mouvement des Panthères grises, pour la défense des droits des retraités et des personnes âgées. Lors de l’une des manifestations du groupe, elle eut une attaque cardiaque de moyenne gravité et dut être hospitalisée au Newhope Memorial Hospital. Alors qu’elle était sortie de l’hôpital et récupérait dans une maison de repos, le Restwell Nursing Home, le cambrioleur qui avait tué son mari fut libéré de prison. Recherchant toujours l’ancienne fortune de Mallone, il commença par mettre à sac la maison de May ; ne retrouvant pas l’argent dissimulé, il retrouva la trace de May dans la maison de repos. Là, il obligea le directeur de l’établissement, le Dr Ludwig Rinehart, à simuler la mort de May pour la faire disparaître et ainsi pouvoir l’interroger en toute tranquillité, sans l’interférence de son neveu. Ses plans furent perturbés d’abord par l’intervention de ce neveu sous son identité de Spider-Man mais aussi par Rinehart lui-même, en fait le criminel appelé Mystério, qui chercha à doubler son « associé ». Finalement quand Peter découvrit la vérité sur la survie de sa tante, il devint enragé, allant même se démasquer devant le cambrioleur. Réellement terrifié à son tour, celui-ci décéda d’un infarctus. Ironiquement, toutes ces épreuves n’avaient servi à rien car, comme May devait le révéler à Peter peu après, le trésor de Mallone avait depuis longtemps disparu, dévoré par des termites.

Sa convalescence terminée, May se réinstalla dans sa maison de Forest Hills et décida, Anna Watson étant partie en Floride retrouver sa nièce, d’en faire une maison de pension, accueillant ainsi une demi-douzaine de pensionnaires, ce qui lui permettait de compléter utilement ses revenus. Outre les époux Palermo, Victor et Rose, le vieil Arthur Chekov, et deux sœurs célibataires, Martha et Sophie Lund, May accueillit Nathan Lubensky, un retraité enjoué et charmant, condamné à rester dans un fauteuil roulant, et qu’elle avait rencontré à la maison de repos. May et Nathan développèrent une relation amoureuse et May, inquiète pour Nathan qui était un joueur compulsif, demande à Peter de veiller sur celui-ci. Malheureusement, Peter dut s’éloigner pour faire face à un danger en tant que Spider-Man et Lubensky fut sévèrement battu par des hommes de mains de son bookmaker. May ne fit aucun reproche à son neveu, lui expliquant comprendre qu’à son âge il n’avait plus le temps de s’occuper de personnes de leurs âges, des regrets qui firent plus de mal à Peter que ne l’auraient fait de vrais reproches. Peu après, Lubensky, ; qui avait récupéré de ses blessures, fut un soutien de poids pour May quand elle se fâcha avec Peter, après l’abandon par ce dernier des études à l’Empire State University. Cependant, May et Peter ne pouvaient rester très longtemps l’un sans l’autre, et, par l’intermédiaire de Lubensky, se réconcilièrent. A la grande surprise de Peter, qui n’imaginait pas sa tante avec un autre homme que Ben Parker, May et Nathan se fiancèrent – jusqu’à ce que Nathan, froidement calculateur, provoque la mort d’un voyou qui avait envahi la maison de May, prit ses pensionnaires en otage et frappé la vieille dame. Bien que les actes de Nathan aient été principalement motivés par son attachement à elle, May n’accepta pas le voir se livrer à une si dure vengeance ; ils rompirent et Nathan quitta la maison de pension. Cependant, il ne devait pas renoncer à May et, peu à peu, ils recommencèrent à se voir. Lorsque Nathan révéla à May qu’il était atteint d’un cancer en phase terminale, celle-ci décida de le reprendre chez elle, pour lui rendre plus doux ses derniers jours. Finalement, Nathan devait montrer son attachement à May en la protégeant d’une attaque du Vautour (Adrian Toomes), empêchant le criminel de la prendre en otage ; malheureusement, Nathan ne devait pas survivre à l’assaut du Vautour et mourut alors dans les bras de May. Peu après, Toomes vint demander pardon à May pour la mort de Lubensky mais cette dernière lui répondit que seul Dieu était capable de lui pardonner et qu’elle n’en était pas capable.

Entre sa dispute avec Nathan et la mort de celui-ci, Peter et Mary Jane Watson s’étaient mariés, à la plus grande joie de May. Tandis que les jeunes mariés vivaient à Manhattan, May décida de fermer sa pension et de vivre à nouveau seule. Elle sortit quelques temps avec le facteur Willie Lumpkin vers cette époque. Après avoir du quitter leur appartement de la Bedford Towers, expulsés par leur propriétaire Jonathan Caesar, les jeunes époux revinrent quelques temps s’installer chez May, malgré les hésitations de Peter qui eut l’impression de revenir des années en arrière dans sa vie d’adulte. Cependant, Peter et MJ réussirent à trouver un nouvel appartement et se réinstallèrent bientôt à Manhattan. May fut stupéfaite quand elle se retrouva face à Richard et Mary Parker, les parents de Peter. Tandis qu’ils réussissaient à convaincre celui-ci qu’ils avaient été retenus prisonniers des années dans un pays ennemi, May demeure très suspicieuse, engageant même un détective privé pour enquêter sur les deux survivants. Les doutes de May se révélèrent fondés quand il fut découvert que Richard et Mary Parker étaient des androïdes réplicateurs, conçus par le Caméléon (Dmitri Smerdyakov), dans le cadre d’un complot de vengeance initié par Harry Osborn, redevenu à l’époque le Bouffon vert. Très peu de temps après cela, Peter crut avoir perdu sa tante, morte après un nouvel infarctus qui la plongea plusieurs jours dans le coma. Cependant, il ignorait à quel point son ancien ennemi, Norman Osborn (le premier Bouffon vert), avait manipulé son existence dans l’espoir de le briser moralement. Ayant enlevé May, il la remplaça par une actrice ayant subi une opération esthétique pour lui ressembler ; des mois plus tard, alors que Osborn plongeait dans la folie complète après le rite mystique des Cinq, son agent, Alison Mongrain – aidée du journaliste Joe « Robbie » Robertson – révéla la cachette où May était séquestrée à Peter. Celui-ci libéra alors sa tante et triompha du Bouffon vert, qui fut alors interné, dont les manipulations de la vie de Spider-Man furent ainsi entièrement dévoilées.

parker-may_7.jpgAprès son retour, May tenta de reprendre sa place dans la vie de Peter et de son épouse ; avec la mort apparente de cette dernière, en réalité kidnappée par un mystérieux harceleur, sa véritable force intérieure devint clairement apparente, montrant à quel point May et Peter pouvaient surmonter tous les obstacles en restant fortement unis. Puis, après la réapparition de Mary-Jane mais sa séparation provisoire d’avec Peter, celui-ci se reposa encore plus sur May pour tenir le coup face aux avanies de son existence. May devait cependant connaître peu après un choc de plus dans sa vie, probablement le plus important depuis des années. Arrivant un après-midi à l’appartement de Peter, dont elle prenait plus soin depuis que MJ l’avait quitté, elle le trouva dans son uniforme de Spider-Man, couvert de bleus et épuisé, son équipement sur le sol, après un combat contre l’Héritier Morlun. Enfin, elle découvrait la vérité sur la double identité de son neveu. Après avoir passé une journée entière à réfléchir sur ce qu’elle venait de voir, elle décida de faire face à Peter avec cette révélation. Celui-ci tenta, bien en vain, de nier l’évidence mais dut bientôt reconnaître la vérité et mettre un terme à des années de mensonges et de dissimulation.

parker-may_8.jpgPlus forte que jamais et désormais pouvant mieux comprendre les difficultés de Peter, et ses responsabilités comme Spider-Man, May commença à s’intéresser de plus près au passé du héros, déterminée à comprendre ses actes, devenant une farouche défenderesse du justicier costumé, cessant même son abonnement au Daily Bugle à cause des éditoriaux anti-Spider-Man de son propriétaire, J. Jonah Jameson. Faisant désormais preuve d’une complète franchise l’un envers l’autre, la relation de May et Peter se renforça comme jamais auparavant. May devait inciter Peter à tenter une réconciliation avec MJ ; suivant ses conseils, Peter se rendit sur la côte Ouest, accompagné de May, et réussit à reconstruire son couple. Quelques temps plus tard, Peter et Mary-Jane se réinstallaient ensembles à New York. May se révéla encore plus qu’avant un soutien solide pour Mary-Jane, l’aidant à supporter l’angoisse régulière provoquée par l’activité héroïque de Spider-Man. Lorsque Norman Osborn fut finalement emprisonné, publiquement révélé comme le criminel costumé appelé le Bouffon vert, il fit capturer May par le Scorpion et l’enterra, dans un état semi-comateux, comme rançon pour sa libération de prison. Spider-Man accéda à sa demande, libérant Osborn puis retrouvant May. La tragédie frappa de nouveau May quand sa maison de Forest Hills fut incendiée par un ancien condisciple de lycée de Peter, Charlie Weiderman, qui souhaitait se venger de ce dernier. Tandis que Spider-Man intégrait les Avengers, May fut invitée à s’installer dans la luxueuse Stark Tower pour vivre avec Peter et Mary Jane. Là, elle se lia d’amitié et commença même à sortir avec le majordome des Avengers, qu’elle croyait être Edwin Jarvis (mais était en réalité un Skrull ayant infiltré les Avengers). Au cours d’une sortie avec « Jarvis », son mari bien aimé réapparut devant elle. Ce Ben Parker était, en réalité, originaire d’une réalité alternative, la Terre-6078, et avait été amené sur la Terre-616 par le Super-Bouffon (Robin Borne), elle-même originaire d’une Terre alternative de l’année 2211 (la Terre-9500). Rejeté par une May horrifiée, Ben Parker prit la fuite et finit par être tué. Bien que, comme Mary Jane, s’inquiétant de la sécurité de Peter en tant que Spider-Man, May apprécia de pouvoir partager pleinement sa vie et d’être là pour les moments difficiles de Peter Parker et de Spider-Man.

parker-may_9.jpgC’est alors que fut adopté le Superhuman Registration Act (SRA), suite au désastre de Stamford. Quand Tony Stark demanda à Parker de se démasquer en public, devant les journalistes, afin de soutenir leurs positions, le héros en discuta avec son épouse et sa tante. Toutes les deux tombèrent d’accord pour que Spider-Man révèle sa véritable identité au grand jour, fière de le voir être respecté enfin pour ce qu’il était. Cependant, très rapidement, May fut prise pour cible par les ennemis du tisseur. Ce fut d’abord le Caméléon qui, après avoir pris en otage d’autres relations de Spider-Man, tenta de s’attaquer à la vieille femme ; cependant, elle ne fut pas dupe de sa tromperie et l’empoisonna avec des gâteaux, le temps que les secours arrivent. Spider-Man regretta quelques temps après sa décision, abandonnant Stark et le soutien du SRA ; fuyant les autorités, Peter emmena May et Mary Jane dans un motel miteux pour les mettre à l’abri. Quand le Caïd (Wilson Fisk), alors incarcéré, apprit l’identité de Spider-Man, il envoya un tueur à gages, Jake Martino, au motel. Peter sauva Mary Jane d’une balle tirée par le sniper mais May fut touchée à la place. Plongée dans le coma, May fut hospitalisée sous son nom de jeune fille. Dans le même hôpital où était soigné Eddie Brock (auparavant Venom), en phase terminale de son cancer, May manqua d’être assassiné par un Brock en plein délire. Avec May toujours dans le coma, Peter proposa discrètement à celle-ci une nouvelle transfusion de son sang mais ses efforts échouèrent. Espérant réveiller sa tante, Peter contacta une May comateuse grâce aux pouvoirs psychiques de Madame Web (Cassandra Webb) mais May semblait heureuse de son sort. Alors que la police enquêtait, la nature suspicieuse des blessures par balle de May, Peter et Mary Jane furent obligés de violer la loi une fois de plus pour transférer May dans un autre hôpital. Après que Peter avait demandé avec violence à Stark son aide pour payer les factures d’hospitalisation de May, Stark, pris de remords, envoya « Jarvis » déposer deux millions de dollars à l’hôpital pour les soins. Malgré cela, les médecins de May étaient peu optimistes sur ses chances de récupérer un jour. Peter rechercha frénétiquement une personne capable de sauver la vie de sa tante : le Dr Stephen Strange, le Dr Octopus ou encore Curt Connors. N’ayant plus aucune option, lui et Mary Jane acceptèrent douloureusement à passer un pacte avec Méphisto, qui leur proposa de restaurer May en échange de l’effacement complet de leur mariage dans la trame temporelle. Consécutivement, May sortit du coma et retrouva sa pleine santé, dans sa demeure de Forest Hills, reconstruite par Harry Osborn (qui était revenu dans la vie de Peter après avoir simulé sa mort pendant plusieurs mois).

Comme le reste du monde, May Parker oublia complètement que son neveu n’est autre que Spider-Man quand celui-ci obtint du Dr Strange qu’il efface de la mémoire du monde entier la véritable identité de Spider-Man. May hébergea temporairement Peter jusqu’à ce qu’il trouve un nouvel appartement. De son côté, May ne tarda pas à rejoindre, comme bénévole, l’association FEAST (Food, Emergency, Aid, Shelter, and Training / Nourriture, Urgences, Aide, Abri, et Formation) qui s’occupait des déshérités vivants dans les rues de New York, sous la direction de Martin Li (qui était secrètement le gangster Mr Negative) ; au centre, elle retrouva Brock, qui avait survécu au cancer et elle ne tarda pas à assister à sa transformation en Anti-Venom. Puis, elle entama une relation amoureuse avec le père de l’éditeur J. Jonah Jameson, J. Jonah « Jay » Jameson Sr, qui finit par la demander en mariage et surprit May en réunissant l’ensemble de sa famille, les Reilly, lors d’une cérémonie de fiançailles à Boston. Après leur mariage, que le Dr Octopus, par pure jalousie, tenta vainement d’empêcher, ils partirent en voyage de noces à travers le monde. Rentrée à New York, après l’avoir surpris en train de torturer un de ses hommes, May fut brièvement corrompue par Mr Negative qui la rendit brusque et cruelle, jusqu’à ce que les sentiments de May pour son neveu ne finissent à annuler les effets des pouvoirs de Negative. Peu de temps, le secret de l’identité de Mr Negative fut révélé au grand jour ; May annonça à Peter qu’elle et Jay allait déménager à Boston, pour leur propre sécurité et aussi pour se rapprocher des Reilly, mettant en vente la maison de Forest Hills de May.

parker-may_10.jpgLe déménagement n’empêcha pas May, et Jay, de revenir régulièrement à New York pour visiter leurs proches et, lors d’un de ces voyages, leur avion fut involontairement abattu lors d’un combat entre le jeune, et irresponsable, héros appelé Alpha (Andrew Maguire) et le géant Terminus. Tandis que les Avengers venaient en aide aux autres avions, Spider-Man secourut May et Jay ; May fut cependant blessé lors de l’atterrissage d’urgence et elle se mit à boiter à cause de ses blessures. Peter lui manquant trop, May et Jay finirent par rentrer à New York mais peu après, le Dr Octopus échangea son esprit avec celui de Peter Parker, usurpant la vie de ce dernier pendant de longues semaines et faisant preuve d’un comportement plus condescendant et parfois brusque envers May. Durant l’attaque de la Nation des Bouffons, Mary Jane mit le couple en sécurité et, peu après, Peter, qui avait repris le contrôle de son corps et vaincu la Nation des Bouffons, s’excusa de son comportement auprès de May avant de décider de vérifier la prothèse de hanche de May, mise au point par Octopus, et prit la direction de Parker Industries, la société créée par Octavius pendant qu’il se faisait passer pour Peter Parker et Spider-Man. Grâce à la société de son neveu, May qui connut un succès fulgurant, May et Jay créèrent la Fondation Ben Parker pour venir en aide aux plus déshérités et améliorer leur vie autant que possible.

Le bonheur de May n’était malheureusement pas appelé à durer. D’abord, Jay Jameson se révéla bientôt gravement malade et, après avoir été hospitalisé, il mourut, May à ses côtés, veuve pour la seconde fois. Quand la branche de Shanghai de Parker Industries fut attaquée par Hydra et l’Octopus supérieur, May resta dans le bâtiment, espérant pouvoir faire quelque chose et y retrouvant Chunhua Tang, qui refusait de partir malgré ses blessures parce que sa nièce, Lian Tang, combattait Octopus aux côtés de Spider-Man. elle fut ainsi présente quand Peter décida de détruire sa société pour empêcher qu’elle ne tombe entre les mains d’Octavius et, le calme revenu, elle demanda à Spider-Man d’aller sauver le reste du monde – s’il pouvait faire face à Octopus, il pouvait faire face à n’importe quoi. Peu après, alors que May et Peter étaient rentrés aux Etats-Unis, elle apprit que le doctorat de celui-ci, obtenu quand son corps était occupé par Octopus, avait été annulé pour cause de plagiat et Peter fut renvoyé du Bugle où il avait trouvé un poste de journaliste scientifique après la déconvenue de Parker Industries. May eut une sérieuse discussion avec lui, affirmant qu’il devait assumer les responsabilités de ses actions et que son oncle Ben aurait du mieux l’élever.

Pouvoirs

Aucun.


ThierryM 10562

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !