Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Floyd, Sally - Marvel-World.com

Encylopédie - Floyd, Sally

Véritable nom : Sally Floyd
Profession : Journaliste, militante des droits civils
Statut légal : Citoyenne des Etats-Unis sans casier judiciaire
Identité : Publiquement connue
Autre identité : Aucune
Lieu de naissance : Inconnu
Situation de famille : Divorcée
Parents connus : Minnie (peut-être Floyd) (fille, décédée), Ken (peut-être Floyd) (mari, divorcé), des parents non identifiés
Appartenance à un groupe : Employée du Daily Bugle, ancienne journaliste et propriétaire de Frontline, ancienne employée de The Alternative (quotidien de New-York)
Base d'opérations : New York (New York, Etats-Unis)
Première apparition : VO : Generation M # 1 (janvier 2006, par Paul Jenkins & Ramon Backs) – VF : X-Men Extra n°59 (novembre 2006)
Taille : Inconnue
Poids : Inconnu
Yeux : Bleus
Cheveux : Noirs

Histoire : Sally Floyd est une journaliste pour le quotidien new-yorkais The Alternative, un journal à la ligne éditoriale libérale, en bien des points à l’opposé du Daily Bugle de J. Jonah Jameson, et qui se décrit lui comme le "journal le plus hippy de New-York". Sally fut élevée dans une famille de classe moyenne, faisant des études de journalisme et trouvant à la fin de celles-ci un travail au journal constitutionnel d'Atlanta, avant de monter à New-York pour un emploi à The Alternative. Il y a environ deux ans, elle écrivit une série d’articles sur les mutants, baptisée les « Carnets mutants » et qui fit d’elle une icône de la défense des droits de cette minorité. Au cours de ses reportages, elle croisa le député Eugene Sykes ; à une époque indéterminée, elle eut également une liaison avec Warren Worthington, l’X-Man Archangel à une époque indéterminée.

Sally Floyd (il n’est pas clairement établi s’il s’agit de son nom de jeune fille ou d’épouse) et son mari Ken avaient eu une fille, Minnie qui venait compléter un mariage parfaitement heureux. Minnie naquit avec un poids de 2,5 kg et resta en couveuse quelques temps ; finalement, Sally et Ken purent emmener Minnie chez eux et la vie commença à suivre son cours. Malheureusement, au bout de quelques mois, il apparut que Minnie, au lieu de grandir et grossir, commençait à perdre du poids. Soumise à plusieurs examens médicaux, il apparut bientôt que Minnie était une mutante dont l’anomalie génétique l’amenait à rajeunir. Le choc fut terrible pour Sally et Ken qui assistèrent sans aucun espoir de guérison et en totale impuissance au rajeunissement progressif de leur fille, la voyant rapetisser, se réduire, ne plus être capable de parler ; ainsi, à l’âge de 4 ans, Minnie paraissait six mois. Peu à peu, le couple de Sally s’effondra en parallèle à la régression de Minnie ; ce fut d’abord l’absence le renfermement sur soi de chacun des deux parents et Sally finit par se réfugier dans l’alcool, ce qui ne fit que développer les disputes jusqu’au moment où Ken quitta le domicile conjugal. Vers la fin, Sally finit par s’installer à l’hôpital où Minnie avait été de nouveau placée dans une couveuse. Tout au long de l’agonie, elle fut soutenue par son rédacteur et ami, Neil Crawford, jusqu’au jour où même les machines ne purent plus maintenir Minnie en vie.

Sans époux, sans fille et presque sans volonté de vivre, Sally s’enfonça encore plus dans la boisson. Six mois après la mort de Minnie, alors qu’elle récupérait d’une énième cuite, se produisit l’événement qui devait lui permettre de reprendre sa vie en mains : le Jour M. Juste devant l’immeuble de The Alternative s’était écrasé un mutant appelé Ned Ralston, un des mutants qu’elle avait interviewés pour ses Carnets Mutants. Les jours suivants, Sally recueillit de nombreuses informations à travers les Etats-Unis puis le monde sur tous ces mutants désormais privés de leurs capacités surhumaines ; elle convainquit Crawford de la laisser écrire un papier sur ces mutants et se rendit à l’hôpital où était soigné Chamber, un autre des mutants qu’elle avait interviewés pour ses Carnets Mutants. Son article connut un succès énorme et bientôt Sally reprenait sa place de défenderesse des mutants, ses précédents articles étant réédités sous la forme d’un livre, retrouvant le député Sykes lors de débats publics. Peu après, la reprise de ses articles, Sally devint la cible d’un stalker, qui commença à lui envoyer les photos des mutants qu’il tuait. Cela ne découragea pas Sally qui reprit sa rubrique sur les mutants, rebaptisée les Ex-Carnets Mutants, interviewant des mutants pour voir comment ils réagissaient au Jour M.

Elle entra ainsi en contact avec Stacy-X, Jubilation Lee (l’ex-X-Woman Jubilé) devenue militante pour les droits civils et des inconnus tels que Dezmond Harris ; elle montrait ainsi le désespoir, la joie, la combativité de ces individus face à un événement ayant bouleversé leur existence. Pendant ce temps, le tueur, auto-baptisé la Goule, continua son harcèlement, commençant à l’appeler chez elle. Elle fut aussi contactée par Fred Dukes, l’ancien criminel mutant appelé le Colosse. Peu après, Ken reprit contact avec elle, mais sa réapparition ne provoqua qu’une nouvelle dispute entre eux deux. Après une visite dans un asile où était enfermé certains mutants, les menaces de la Goule se firent plus précises, projetant un cadavre sur la voiture de Sally ; puis, de retour d’un nouveau débat avec Sykes, elle assista au suicide de Sarah Purser en rentrant chez elle. Après avoir croisé Barnell Bohusk, autrefois le mutant appelé le Bec, elle contacta Marrow, qui, ayant conservé ses pouvoirs, avait pris la tête des Morlocks new-yorkais. Pendant tout ce temps, Sally collaborait avec la police pour procéder à l’arrestation du tueur.

Sally Floyd, qui cherchait depuis plusieurs mois à contacter les X-Men, eut alors un entretien avec Warren Worthington qui prétendit avoir lui aussi perdu ses pouvoirs. Puis, après une autre interview avec l’ancienne mutante Danielle Moonstar, Sally réalisa qu’il ne manquait plus qu’un seul article pour boucler ses Ex-Carnets Mutants : le récit de la vie de Minnie, sa fille. Elle réussit à convaincre Crawford de publier l’article, lui expliquant qu’elle en avait besoin pour pouvoir poursuivre sa vie, et accepter la mort de sa fille, une mort à laquelle elle aurait pu probablement échapper si elle avait survécu jusqu’au Jour M. Le soir même de la publication de l’article, Sally retrouva Warren, mais alors que ce dernier réconfortait Sally, la Goule surgit brusquement et les attaqua. L’arrivée des X-Men, qui surveillaient Sally dans l’espoir d’arrêter le fou meurtrier, ne purent l’empêcher de prendre Sally en otage mais celle-ci montra son caractère en ne cédant pas au monstre, en le provoquant et le distrayant pour permettre aux X-Men de la retrouver ; Archangel sauva Sally qui s’était jetée dans le vide pour échapper à la Goule et Cyclope détruisit la tour où s’était réfugié le tueur, mettant un terme à sa vague d’assassinats. Deux jours plus tard, après avoir été hospitalisée, Sally reprit son travail à The Alternative, où elle fut ovationnée autant pour ses articles que par sa participation à la capture de la Goule. Le même jour, elle se rendait à une réunion d’alcooliques anonymes, faisant le premier pas vers la complète guérison en prenant la parole.

Sally continua sa carrière de journaliste à The Alternative, discutant même avec Spider-Man juste avant qu’il ne se démasque à la télévision. Par la suite, Spider-Man expliqua qu’elle était l’une des trois journalistes en lesquels il avait vraiment confiance ; il devait révéler que ce respect provenait de l’interview de Marrow par la journaliste. Sally obtint également une interview avec l’ancienne membre des Vengeurs et surtout des New Warriors appelée Firestar, et protesta avec virulence à la violence qu’utilisa Iron-Man pour arrêter Prodigy le soir de l’application du Superhuman Registration Act.

Sally resta ainsi fermement opposée à cette loi, entrant en contact avec les divers mouvements de résistance, croisant ainsi le chemin de Captain América lors de l’une de ses interviews ; elle fut même arrêtée par le FBI pour refuser de dévoiler ses sources après avoir été « prise en otage » avec une banane par une personne non identifiée (probablement Nick Fury). Cependant, au vu des combats, avec la progression de son enquête, Sally évolua quelque peu sur ses positions. Au terme de la Guerre Civile, Sally et son ami Ben Urich interviewèrent les deux protagonistes majeurs du conflit : Tony Stark et Steve Rogers. Si Sally demeura réservée quant à l’usage de la loi et les méthodes de Stark, il apparut encore plus clairement qu’elle était en réel désaccord avec Captain América sur ses méthodes, lui reprochant d’avoir perdu de vue les envies des Américains et, en quelque sorte, d’être déphasé par rapport à la société moderne, ce qui s’illustrait par son incapacité à avoir rassembler l’opinion public derrière lui et contre le SRA. Cette expérience commune conduisit Sally et Urich à monter leur propre journal indépendant, Frontline, chacun démissionnant de son côté. Après des débuts encourageants, ils durent faire face à quelques difficultés et Sally, tout en s’en cachant auprès d’Urich, retomba dans l’alcool.

C’est alors que Hulk envahit Manhattan, décidé à se venger des Illuminati pour l’avoir exilé sur une autre planète et contraignant les autorités à faire évacuer New-York qui était promise à la destruction. Sally et Urich reprirent leur travail d’enquête auprès des simples citoyens, voyant leurs réactions face aux menaces surhumaines les dépassant. Sally, au cours de ses recherches, découvrit que l’un des mystérieux financiers de Frontline n’était autre que l’éditeur du Daily Bugle, J. Jonah Jameson, convaincu que la concurrence ne pouvait que conduire à l’amélioration de son propre journal et donc lui être bénéfique. Craignant que son ami ne se vexe de l’intervention de son ancien patron, Sally préféra taire la vérité à Urich mais cette situation la poussa à, de nouveau, cesser de boire. Peu après la fin du conflit avec Hulk, Sally se rendit au Camp Hammond lors d’une conférence de presse de Peter Gyrich, l’interrogeant sur sa capacité à faire respecter le SRA. Furieux, Gyrich riposta en ordonnant à ses assistants d’enquêter sur elle et de vérifier ses déclarations fiscales. Sally restait aussi en contact avec ses anciens collègues du Daily Bugle, comme Kat Farrell, se lançant mutuellement un défi pour découvrir le secret derrière les nouveaux New Warrriors. Dans cette optique, Sally interviewa ainsi d’anciens New Warriors, désormais membres de l’Initiative, comme Débrii, Justice (Vance Astrovik), Rage et Ultragirl. Mais ses questions sur le nouveau groupe suscitèrent immédiatement leurs méfiances, de même que sa comparaison entre le mouvement des Jeunes Gardes pour lequel Ultragirl avait été sollicitée et les jeunesses hitlériennes.

Même si elle ne réussit pas à dévoiler le mystère derrière les nouveaux New Warriors, Sally poursuivit son suivi de l’Initiative, ironisant sur le départ de Gyrich, officiellement motivé pour des raisons familiales, alors que Sally rappela que l’agent fédéral n’avait pas de famille. Puis, elle interrogea Prodigy (Ritchie Gilmore) sur ses motivations pour intégrer l’Initiative après avoir été le premier héros costumé à être arrêté au cours de la Guerre civile. Plusieurs mois après, Sally se lança dans une enquête sur Randall Crowne, candidat à la mairie, en informant ses collègues Urich, Joe Robertson et Peter Parker. Sally et Urich entrèrent alors en contact avec Harry Osborn, qui leur fournit plusieurs documents évoquant les crimes commis par Crowne. Sally poursuivit son enquête en s’intéressant à des centres d’accueils pour les réfugiés, croisant alors Betty Brant, du DB – la nouvelle appellation du Daily Bugle de Dexter Bennett. Reprenant ses reportages sur les élections, elle interviewa Martin Li et Walter Declun, deux autres candidats, même si ce fut finalement J. Jonah Jameson qui remporta les municipales. Peu après, Sally retourna au Camp Hammond, peu après l’invasion ratée des Skrulls, pour y assister à une conférence de presse où Justice annonça le décès de MVP au cours d’un entraînement et que l’administration avait volontairement caché cette mort. Elle tenta d’interroger le Gantelet (Joseph Green), puis Ultragirl, qui lui confirma le récit livré par Astrovik. Sally se trouvait encore sur place quand Norman Osborn, nommé à la tête de l’Initiative au lendemain de la tentative d’invasion de la Terre par les Skrulls, vint annoncer la fermeture du Camp Hammond et le recrutement de plusieurs criminels, officiellement amendés. Quand Sally mit en doute la sagesse d’une telle décision, Osborn lui répondit en citant d’anciens criminels devenus des héros reconnus. Bien que se faisant plus discrète, Sally, travaillant à présent pour le Daily Bugle après le départ de Bennett, est récemment venue interviewer des employés des Laboratoires Horizons, y compris leur propriétaire et patron Max Modell et son ancien collègue Parker. Découvrant que celui-ci fabriquait la technologie de Spider-Man, Sally refusa de dissimuler l’information et la confia à Robertson qui la publia dans le Daily Bugle.

Pouvoirs : Aucun.

Aptitudes : Sally Floyd possède d’excellents talents d’enquêtrice et est une excellente journaliste, capable de transcrire dans ses articles les sentiments et les impressions recueillis au fil de ses enquêtes.

ThierryM 6894

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 11
    Membre : 0