Redevenons tous enfants avec Kid Avenue !



Kid-avenue.com, chasseur d'idées et Marvel World vous proposent 6 lots exceptionnels !



Tentez dès maintenant de remportez une lampe 3D Spider-Man, la trottinette Avengers, la clé USB Hulk, le drap de plage Spider-Man ou la montre digitale Spider-Man en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Alex Ross - Marvel-World.com

Encylopédie - Alex Ross

Nom : Nelson Alexander Ross
Né le : 22 janvier 1970 à Portland (Oregon)


Alex Ross est né à Portland, en Orégon, mais grandit aux Texas, à Lubbock. Tout petit déjà, Alex Ross voulait devenir dessinateur de comics, suivant ainsi la voie de l’art, tracée par sa mère, illustratrice elle aussi. Comme on peut le voir dans le livre Mythologies de Chip Kidd, Alex Ross acquit très tôt une grande maîtrise du crayon. Il fût particulièrement influencé par Georges Pérez, Bernie Wrightson, ou Neal Adams, dans le monde du comics, mais aussi par de grands peintres américains, tels que Andrew Loomis, J. C. Leyendecker, et bien entendu, Norman Rockwell, dont l’inspiration est une évidence.

En 1987, Alex Ross partit pour Chicago pour intégrer l’Académie Américaine d’Art, où sa propre mère avait étudié avant lui. Une fois diplômé, il dessina divers comic books, dont une série basée sur le film Terminator pour la désormais défunte compagnie Now Comics. En 1993, il obtint son premier emploi autour des super-héros, en peignant une couverture d’un roman de Superman.

Pendant ce temps, Ross rencontra le scénariste Kurt Busiek, avec lequel il commença à proposer diverses idées pour des séries de gros éditeurs. Marvel accepta ainsi un projet visant à montrer une image différente de l’Univers Marvel, du point de vue d’une personne ordinaire. Ainsi naquit Marvels, publiée en 1994, et qui racontait l’histoire d’un photographe de presse, vivant sa vie dans un monde plein de super-héros. Beaucoup de lecteurs furent époustouflés par le talent d’Alex Ross, et le réalisme qu’il donnait à Spiderman, Captain America, aux Quatre Fantastiques, et à tous les autres.

Busiek, Ross, et le dessinateur Brent Anderson, profitèrent en 1995 de la création récente d’Image Comics pour développer leur propre série, Astro City (plus tard publiée par Hommage Comics). Un univers original de super-héros, toujours vu à travers les gens normaux, comme avait pu le lancer Marvels. Un bon moyen de disserter sur la normalité dans un monde où le sur-humain est la norme. Alex Ross dessinait les couvertures, et réalisait les designs des personnages et de la série.

En 1996, Ross fit équipe avec le scénariste Mark Waid, pour la mini-série DC Kingdom Comes, description d’un futur potentiel dans lequel Superman et les autres héros de son époque sortaient de leur retraite, pour mater une génération de héros et de vilains extrêmement violents. L’occasion pour Ross de changer quelque peu les designs de héros aussi important que Superman, Batman, ou Wonder Woman, et de faire de son personnage central, le Révérend Norman McCay une image de son père Clark Ross, lui aussi prêtre. Cet ouvrage lui vaudra un Eisner Awards, un oscar de la bande dessinée.

Kingdom Come permis à Alex Ross de consolider sa position de star de l’industrie du Comics. Il en profita pour réaliser un travail non super-héroïque plus risqué, chez DC- Vertigo. Oncle Sam, une introspection sur la face sombre des Etats-Unis d’Amérique.

Durant l’année 2000, avec l’écrivain Jim Kruger, Alex Ross scénarisa, et réalisa les designs de la série Earth X, pour Marvel, bientôt suivie de deux autres séries, Universe X et Paradise X. Une saga gigantesque, où tous les personnages de l’éditeur intervenaient.

Le succès fût correct, mais le travail de Ross et Kruger impliquait une telle connaissance de la continuité de l’Univers Marvel, que bon nombre de lecteurs ne suivirent pas. La décision d’Alex Ross de ne pas dessiner l’intérieur de ces comics, contribua aussi largement au désintérêt des lecteurs, qui n’y voyaient là qu’un plaisir de fan de la part de Krueger et Ross.

Entre 1998 et 2003, Alex Ross s’associa au créateur du dessin animé Batman the animated serie pour produire chaque année un comics au format tabloïd, pour les 60 ans de DC Comics. L’occasion pour eux de jouer avec les grandes icônes de l’éditeur.

Superman : paix sur terre, Batman : Guerre au crime, Shazam : le pouvoir de l’espoir, Wonder Woman : l’Esprit de la Vérité, ainsi que deux numéros spéciaux consacrés à la Justice Ligue of America.

Depuis lors, Alex Ross travailla beaucoup, tant sur les images du générique du film Spiderman 2, que sur une série en cours de publication écrite avec Jim Kruger, sur des crayonnés de Doug Braithwaite, appelée Justice et consacrée à la JLA.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : Yaneck Chareyre
Nombre de lecture : 5453

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 19
    Membre : 0