M'enregistrer  |  Connexion
Encyclopédie - Faucon (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Faucon (le)

News » Marvel » Encyclopédie (32828 lectures)

Véritable nom : Samuel « Sam » Thomas Wilson
Profession : Aventurier, travailleur social, planificateur urbain, ancien criminel
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, avec un casier judiciaire
Identité : Publiquement connue
Autre identité : The Falcon (VO) ; Blackbird, « Snap » Wilson, Captain América, Frère Faucon, Frère Super-Héros
Lieu de naissance : New York (New York, Etats-Unis)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Paul Wilson (père, décédé), Darlene Wilson (mère, décédée), Sarah Wilson Casper (sœur), Gideon Wilson (Monsieur Gideon, frère), Jody Casper (neveu), Jim Wilson (neveu, décédé)
Appartenance à un groupe : Membre des Avengers, ancien membre des Héros à louer, des Défenseurs (d’un jour), du Peuple de la Nuit, de la Vengeance royale, ancien partenaire de Captain América (Steve Rogers)
Base d'opérations : New York (New York, Etats-Unis)
Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 117 (septembre 1969, par Stan Lee & Gene Colan) – VF : Strange n°38 (février 1973, avec Iron-Man (vol.1) # 39 ; Captain America # 117 a été publié dans Thor n°9 d’août 1978)
Taille : 1m88
Poids : 108 kg
Yeux : Marrons
Cheveux : Noirs

Histoire : Samuel « Sam » Wilson naquit à Harlem, à New York, d’un pasteur réputé du quartier, Paul Wilson, et de son épouse Darlene. Il eut une enfance heureuse au cours de laquelle il développa une affinité naturelle envers les oiseaux. S’entraînant à dresser les pigeons, il fut bientôt à la tête du plus grand pigeonnier de Harlem. Cependant, durant son adolescence, Sam fit connaissance avec le racisme et devint de plus en plus amer ; alors qu’il avait seize ans, il refusa de continuer à aller au temple de son père, convaincu que ses parents profondément croyants n’étaient que des ignorants, aveuglés par leur foi. Pour sa plus grande surprise, ses parents, plutôt que de se disputer avec lui, lui fournirent plusieurs livres sur différentes religions ainsi que sur la théologie comparative. Malheureusement, la nuit suivante, Paul Wilson fut tué en tentant de s’interposer dans un combat entre voisins. Deux ans plus tard, ce fut Darlene Wilson qui trouva la mort, abattue par un agresseur à un pâté d’immeuble de chez elle. Bouleversé de chagrin, et « furieux envers le monde entier », Sam tourna le dos à son passé comme volontaire et membre d’une communauté respectée. Quittant New York pour Los Angeles, il se créa une nouvelle identité « Snap » Wilson », un criminel professionnel, membre d’un gang et proxénète. Alors que « Snap » se rendait à Rio de Janeiro pour une grosse affaire, son avion s’écrasa sur l’Ile des Exilés, au cœur des Caraïbes ; des années plus tard, en parlant de cette île, il dirait « En vérité, j’ai adoré ce lieu. C’est là que j’ai rencontré mes deux meilleurs amis » en faisant allusion à Captain América et Ailes rouges. L’île, autrefois pacifique, avait été conquise par les Exilés, un groupe de prétendus conquérants, alliés de Crâne rouge (Johann Schmidt) durant la Seconde Guerre Mondiale. Cependant, après avoir acquis le Cube cosmique, Crâne rouge avait trahi ses alliés, les abandonnant sur cette île, où ils asservirent bientôt les indigènes. Se cachant des Exilés, Sam retrouva ses goûts d’enfant avec les oiseaux, en s’attachant à un faucon, qu’il baptisa Ailes Rouges et avec lequel il noua un véritable lien.

De son côté, cherchant à briser Captain América (Steve Rogers), Crâne rouge utilisa le Cube cosmique pour modifier la réalité, comptant utiliser Sam contre son ennemi. Pour commencer, il renforça le lien entre Sam et Ailes Rouges, créant un véritable lien mental entre les deux qui, avec le temps, allait permettre à Sam de communiquer et donner des ordres à Ailes Rouges. Puis, il altéra les souvenirs de Sam, effaçant les dernières années de sa vie en tant que « Snap » Wilson, et ne lui laissant que de faux souvenirs de travailleur social ; ainsi, Sam organisa les habitants de l’île pour résister aux Exilés et recouvrer leur liberté. Crâne rouge, après avoir échange son corps avec celui de Captain América, envoya ce dernier sur l’île des Exilés grâce au Cube cosmique. Rapidement, Sam et Rogers se lièrent d’amitié et ce dernier incita Sam à adopter une identité costumée pour inspirer les habitants et les mener dans leur révolte. C’est ainsi qu’ils conçurent l’identité du Faucon en s’inspirant du lien entre Sam et Ailes Rouges ; puis, Rogers entraîna Sam de manière intensive. Bientôt, ensembles, ils attaquèrent et triomphèrent des Exilés, puis de Crâne rouge, qui perdit le Cube cosmique, non sans que lui et Rogers aient auparavant retrouvé chacun son corps d’origine. La situation apaisée, le Faucon devint le partenaire officiel de Captain América, s’installant à Harlem où il devint effectivement un assistant social pour les déshérités du quartier.

A Harlem, Sam, comme assistant social, se retrouva rapidement en opposition avec des mouvements plus radicaux, et particulièrement celui de Rafe Michael, militant politique et ouvertement pour une lutte violente. A la même époque, Sam fréquenta Leila Taylor, ancienne partisane de Michael, mais qui fut lentement gagnée aux opinions plus modérées de Sam, en partie à cause des sentiments amoureux bientôt réciproques entre eux deux. En parallèle, sous son identité du Faucon, Sam continua à être le partenaire de Captain América, amenant ce dernier à lutter contre la criminalité locale, telle Tête-de-Diamant, qui tenta de faire accuser Sam d’un meurtre ; mais Captain vint en aide à son ami et l’aide à laver son nom, avant de permettre l’arrestation du criminel. Devenant le héros local à Harlem, le Faucon aida Captain contre l’AIM et Modok, avant de s’occuper principalement de Harlem en luttant contre le chef de la pègre locale, Face-de-Pierre et, une fois celui-ci vaincu et chassé des Etats-Unis, son successeur Morgan. Sam fut même amené à reprendre brièvement l’identité de Captain América quand celui-ci fut porté disparu lors d’une bataille contre les Fils du Bouclier. Lors du combat contre le Commandant masqué et sa Fraternité de l’Effroi, Captain América fut drogué par le criminel appelé la Vipère (Jordan Dixon) et l’antidote développa provisoirement chez lui une force surhumaine. Rapidement, ces nouvelles capacités de son partenaire provoquèrent chez le Faucon un sentiment d’infériorité qui décidèrent celui-ci à trouver un moyen de compenser ce qu’il pensait être une faiblesse. Aussi, étant entré en contact avec la Panthère noire (T’Challa), souverain du Wakanda, grâce à Captain América, Sam se rendit dans la petite nation africaine où le coéquipier de Captain au sein des Avengers lui donna un uniforme contenant de véritables ailes et doté d’un système anti-gravité permettant désormais au Faucon de véritablement voler. Revenu du Wakanda, le Faucon aida Captain à triompher du Secret Empire et de son principal agent, le premier Opale ; mais, ses certitudes ébranlées en découvrant l’identité du chef de l’organisation criminelle, Rogers ne tarda pas à renoncer à son identité costumée, tentant brièvement de mener une vie loin du monde héroïque, avant de devenir le premier Nomade.

Déçu et furieux de la renonciation de son ami, Sam poursuivit sa carrière de héros et tenta de former un nouveau Captain América, prenant sous son aile le jeune Roscoe, un jeune adulte rencontré dans une salle de sport. Malheureusement, c’est le moment que choisit Crâne rouge pour réapparaître ; mais, quand le nazi découvrit que le Captain América en titre n’était pas Rogers, il décida de faire un exemple et tua Roscoe, avant de capturer le Faucon, comptant ainsi attirer l’attention de son vieil ennemi. Apprenant la disparition de Sam, Rogers, effectivement, enquêta et, après avoir trouvé le cadavre de Roscoe, décida de redevenir Captain América pour sauver son ami. Lorsque Captain se retrouva face à face à Crâne rouge, ce dernier révéla ses manipulations à l’égard de Sam, le faisant obéir comme une marionnette, avant de lui restituer l’intégralité de ses souvenirs. Le choc plongea Sam dans le coma. Grâce à une thérapie du SHIELD et aussi l’aide de son ami, Sam reprit finalement conscience, aidant à vaincre Nightshade qui tentait de prendre le contrôle de l’héliporteur du SHIELD. Peu après, Sam dut faire face aux conséquences de son passé quand il fut accusé des crimes commis alors qu’il était encore « Snap » Wilson ; reconnu coupable des faits qui lui étaient reprochés, malgré le témoignage de Captain América et la preuve qu’il avait changé lorsqu’il aida à la défaite de l’Homme aux échasses, le Faucon fut cependant dispensé de peine de prison grâce à l’intervention de Nick Fury qui influa pour une peine d’intérêt général, comme héros costumé.

Après avoir accompagné Captain América contre les Forces royalistes d’Amérique, puis avoir rencontré le Peuple de la nuit, le Faucon fut engagé par Fury, sur l’idée de Captain, pour former les nouveaux Super-Agents du SHIELD, un groupe constitué pour faire face à la menace de la Corporation. Sam et Rogers mirent alors un terme à leur partenariat ; cependant, il s’avéra que la Corporation avait infiltré les Super-Agents et Sam fut capturé par l’organisation. Captain América, apprenant sa disparition, partit sur ses traces et, avec l’aide de Marvel-Man (Wendell Vaughn) et de l’incroyable Hulk, il libéra son ami qui aida à la chute de la Corporation. Au cours de cette époque, le Faucon envisagea de rejoindre le groupe des Défenseurs mais abandonna rapidement cette idée en constatant l’absence de cohérence de l’équipe. C’est alors que Captain América le recontacta, cette fois pour intégrer les Avengers. En effet, dans le cadre d’une régulation plus stricte du groupe et afin de satisfaire à l’image d’une véritable diversité ethnique, l’agent fédéral Henry Gyrich avait exigé que le Faucon rejoigne l’équipe. Bien que réticent à cause des circonstances de son arrivée, Sam accepta pour son ami, affrontant rapidement l’Homme-Absorbant, puis Modred le Mystique en Transie. Le Faucon, même s’il s’entendit bien avec les autres héros, regretta les conditions de son arrivée et, quand les Avengers retrouvèrent une certaine autonomie vis à vis des autorités, après une bataille contre la Gargouille grise, il quitta les Avengers pour se consacrer à sa carrière en solo, même s’il devait retrouver le groupe à l’occasion, selon les menaces.

Sam tenta une carrière politique et se présenta aux élections pour le Congrès ; mais son passé de « Snap » Wilson le rattrapa à cause des médias. Il faillit retrouver ses anciens penchants malhonnêtes mais surmonta l’épreuve et accepta son passé, même si ses espoirs politiques furent définitivement ruinés. Néanmoins, souhaitant être encore plus disponible et devenir un vrai symbole pour Harlem, il renonça à son identité secrète, permettant ainsi aux habitants du quartier de solliciter l’aide du Faucon en venant trouver Sam Wilson, l’assistant social. Cherchant à lutter contre les gangs, il se mit à travailler régulièrement avec le sergent Tork, qui devint bientôt son ami et confident. Ayant rompu avec Taylor, Sam sortit quelques temps avec Rachel Davis, une riche héritière de New York. Vers cette époque, le Faucon vint en aide à un mouvement de jeunes, la Légion, qui, après avoir été manipulé par Face-de-Pierre, souhaitait améliorer la vie des habitants de Harlem. Le Faucon joua le rôle de protecteur de la Légion, combattant le criminel Electro à cette occasion et sensibilisant le Président des Etats-Unis à la cause de la Légion.

Quelques mois plus tard, quand Rogers dut abandonner de nouveau son identité du gouvernement sur ordre de la Commission aux Activités Surhumaines (CAS), Sam accompagna d’autres amis de Rogers – Démolition-Man et le Nomade (Jack Monroe) – pour retrouver celui-ci. Ils purent convaincre Rogers de poursuivre sa carrière héroïque, cette fois sous l’identité du Captain. Le Faucon accompagna alors quelques temps le Captain à travers les Etats-Unis, affrontant la quatrième Escouade des Serpents, puis plusieurs criminels évadés de la Voûte, avant d’empêcher la terroriste appelée la Vipère d’empoisonner les eaux de Washington DC. Finalement, Rogers reprit son identité de Captain América et le Faucon regagna Harlem. Au cours des semaines suivantes, il retrouva à plusieurs reprises les Avengers, d’abord quand Captain América réorganisa l’équipe puis durant les événements appelés les Actes de Vengeance, puis face aux Fils du Serpent. Enfin, Sam fut appelé en tant que réserviste durant la guerre entre les Krees et les Shi’ar, faisant partie du contingent d’Avengers demeurant sur Terre pour assurer sa garde ; peu après, grâce à un ami des Entreprises Stark, le Faucon obtint un nouvel uniforme, plus moderne et doté de nouveaux équipements comme un grappin, des griffes, des lunettes améliorant sa vision et des ailes qu’il pouvait détacher de son uniforme et contrôler à distance par un système de télécommande. Avec ce nouveau costume, il accompagna Captain América pour retrouver Diamondback, la nouvelle coéquipière, et petite amie, du héros et qui avait été kidnappée par Crossbones, un des agents de Crâne rouge. Puis, avec eux deux, il se rendit sur l’île de l’AIM, Boca Caliente, avant de gagner le Pays sauvage pour combattre une nouvelle fois l’AIM.

C’est peu après son retour à Harlem que Sam apprit le décès de son neveu Jim Wilson, mort du SIDA. Soigné et aidé par Hulk, le Faucon garda une profonde reconnaissance envers le titan vert pour son soutien envers son neveu. Puis, alors que la santé de Rogers déclinait à cause de la déficience du sérum du super-soldat, il lui vint de nouveau en aide, avec les Avengers, contre l’AIM avant de participer à la lutte contre la menace psychique d’Onslaught, sacrifiant sa vie, comme de nombreux autres héros, pour mettre un terme au danger. Réincarné sur une réalité alternative créée par Franklin Richards, il regagna finalement la Terre quelques mois après, aidant les Avengers à se reconstituer, après une bataille contre la fée Morgane où il fut transporté dans une autre réalité, au sein de la Vengeance royale, devenant brièvement Blackbird. Peu après, confondu avec Stingray par Namor à cause de son nouvel uniforme, il décida de reprendre son uniforme précédent. Comme assistant social, Sam s’investit également dans les travaux de reconstruction du Word Trade Center.

Quand une nouvelle équipe d’Avengers fut réunie pour faire face à la menace internationale de Scorpio, les Nations-Unies proposèrent au groupe de devenir une agence internationale, bénéficiant du statut diplomatique. A cette occasion, Sam réintégra officiellement les Avengers, sollicité cette fois pour ses compétences et non la couleur de sa peau. Cependant, il ne resta guère longtemps à nouveau ; durant ce séjour, il découvrit que ses capacités avec Ailes Rouges avaient progressé et qu’il lui était désormais possible de contrôler d’autres oiseaux et de « voir » à travers leurs yeux, utilisant ce pouvoir pour traquer l’Epouvantail qui avait enlevé plusieurs enfants. Il utilisa aussi cette faculté pour espionner Gyrich (à présent agent de liaison entre les Avengers et l’ONU) et découvrit que Gyrich était harcelé par Dell Rusk, le secrétaire à la Défense, pour communiquer aux autorités des informations confidentielles sur les Avengers. Malgré leur hostilité mutuelle initiale, Sam et Gyrich acceptèrent d’œuvrer ensembles contre Rusk, lui fournissant de fausses informations, tout en rassemblant des preuves contre lui. Ils découvrirent alors que Rusk était en réalité Crâne rouge qui avait lancé une attaque biologique contre les Etats-Unis afin de s’emparer du pouvoir grâce à la panique ainsi créée. Ensembles, et avec les Avengers, ils purent démasquer Rusk et le vaincre, même si Sam fut sévèrement blessé lors de l’affrontement.

Peu après, un nouveau « Captain América » apparut, créé spécialement par les services secrets de la Marine des Etats-Unis ; perdant le sens de la réalité, il échappa à ses supérieurs, se lançant dans une campagne d’extermination de tout élément qu’il considérait comme terroriste. Afin d’attirer cet « Anti-Cap », les services de la Marine laissèrent filtrer des informations sur leur implication dans des armes biologiques, en complicité avec la famille criminelle des Rivas, de puissants seigneurs de la drogue cubains. Leila Taylor, qui était devenue journaliste, enquêta sur cette affaire et tenta de faire passer en fraude un échantillon du virus aux Etats-Unis mais fut arrêtée par des soldats américains de Guantanamo. Le Faucon, en souvenir de leur liaison, se précipita à son aide, la faisant évader et reprenant l’enquête de son amie. Au cours de celle-ci, il détruisit le laboratoire biologique des Rivas et obtint cet échantillon que convoitait Taylor. Après avoir ramené Taylor aux Etats-Unis, le Faucon contacta Captain América et lui confia l’échantillon. L’Anti-Cap intervint alors, assassinant le chef de la famille Rivas, avant de poursuivre Sam, Taylor et Captain, afin de mettre lui-même la main sur le virus. Cependant, ensembles, Sam et Captain purent, difficilement, vaincre l’Anti-Cap. Réalisant que la Marine souhaitait l’assassiner, Captain América le fit provisoirement incarcérer dans l’ambassade du Wakanda, jusqu’à ce qu’il puisse en sortir en toute sécurité. Mais, les héros étant désormais les seuls à posséder le virus, la Marine commença à les harceler et Sam, tout particulièrement, fut pris pour cible dans une campagne de diffamation, basée sur l’évasion de Taylor qu’il avait organisé, en rappelant son passé de criminel pour renforcer les accusations à son encontre. Bientôt, poursuivi par les autorités, le Faucon dut disparaître pour éviter d’être capturé.

Très peu de temps après, la Sorcière rouge, un autre membre des Avengers, perdit la raison et commença à utiliser ses pouvoirs, de manière inconsciente, pour remodeler la réalité, recréant ainsi plusieurs des tragédies ayant frappé le groupe au cours des années. Ainsi, elle déstabilisa l’esprit de Sam, faisant resurgir son ancienne personnalité de « Snap » Wilson. Se mettant à porter une arme, à se méfier de ses anciens amis, il attaque le nouvel ami de Taylor, Norman, quand celui-ci refusa d’aller se cacher avec elle et alla même jusqu’à tirer sur son ami Joe Robertson, le rédacteur du Daily Bugle, afin de faire croire à ce dernier que la Marine cherchait à le tuer. Bien que, finalement, Captain et les amis de Sam purent prouver les activités illégales de la Marine et, ainsi, l’innocence de Sam, les méthodes brutales de ce dernier tendirent ses relations avec Rogers. Finalement, Sam et Rogers discutèrent de cette évolution et Sam fut furieux de ce qu’il ressentit comme un ultimatum, mettant un terme à leur association. C’est alors que Norman, furieux envers Sam et le jugeant responsable de sa récente rupture avec Taylor, tira à son tour sur Sam. Captain, protégeant son ami, fut blessé et, ébranlé à l’idée de voir son ami presque mourir à cause de lui, Sam reçut comme un électrochoc et, après s’être occupé de Captain, décida d’abandonner quelques temps son identité du Faucon pour faire le point sur sa vie.

Cette pause fut rapidement interrompue quand Captain América sollicita son aide pour retrouver le Soldat de l’hiver et enquêter sur l’apparente mort de Crâne rouge. Au cours des événements, il apparut que le Soldat n’était autre que Bucky Barnes, le premier coéquipier de Rogers durant la Seconde Guerre Mondiale. Peu après cela, le Congrès adopta le Superhuman Registration Act (SRA) suite à la catastrophe de Stamford. La communauté héroïque se scinda suite au vote du SRA et Sam, redevenant le Faucon, rejoignit rapidement Captain América pour s’opposer aux autorités, devenant rapidement son bras droit et remplaçant même Rogers comme chef des « Secret Avengers » quand Captain fut brièvement incapacité après une bataille contre Iron-Man (Tony Stark), meneur du camp des légalistes. Mais, finalement, lors d’un ultime affrontement entre les deux groupes, Captain América se rendit aux autorités, mettant ainsi un terme à la Guerre civile de la communauté héroïque. Quelques temps après, Captain América fut assassiné sur les marches du palais de justice où il était conduit, dans le cadre de nouvelles machinations de Crâne rouge. De son coté, suite aux recommandations de Rogers lors de son arrestation, Sam se fit enregistrer selon le SRA et fut affecté au quartier de Harlem, tout en restant secrètement en contact avec les Avengers de Luke Cage, qui refusaient de se soumettre au SRA. Lors des funérailles de Captain América, Sam prononça une élégie et fut l’un des héros portant le cercueil du héros. Par la suite, Stark confia au Faucon et à Sharon Carter l’enquête sur l’assassinat de Captain ; au cours de celle-ci, Sam s’associa au Soldat de l’hiver. Sam et Barnes travaillèrent ensembles pour faire échec aux projets de Crâne rouge et de ses agents et Sam incita même Barnes à reprendre l’identité de Captain América pour préserver son héritage. Ensembles, ils réussirent à faire échec aux projets de Crâne rouge, visant à mettre un de ses hommes à la Maison Blanche ; au cours de leurs opérations, ils découvrirent la responsabilité du Crâne dans la mort de Rogers et affrontèrent le Grand Directeur (William Burnside), dont le corps avait été sauvé par le Dr Faustus, entre temps devenu l’allié du Crâne. Mais l’alliance forgée par Crâne rouge éclata, Faustus le trahissant et le Grand Directeur, après avoir repris sa propre identité de Captain América, se retourna également contre le criminel nazi.

Après la défaite de Crâne rouge, Sam rendit visite à Carter, qui se reposait dans sa maison familiale puis accompagna celle-ci et les Avengers à la cérémonie organisée mémoire du premier Captain América. Au cours de celle-ci, Carter leur révéla qu’elle avait peut-être le moyen de ramener Rogers à la vie. Pendant que Carter se remettait et réfléchissait au moyen de ramener Rogers, Sam devint le coéquipier de Barnes ; ensembles, ils partirent sur les traces de Burnside. Sam fut brièvement capturé par les acolytes de ce dernier, les Chiens de garde, mais réussit à leur échapper, permettant à Barnes d’affronter Burnside, qui fit apparemment une chute mortelle du haut du barrage Hoover. Peu après, Sam et Barnes retrouvaient Carter et d’autres alliés de Rogers afin de le ramener dans le présent ; le combat conduisit à une nouvelle défaite pour Crâne rouge, dont l’esprit se retrouva piégé dans l’un des corps artificiels d’Arnim Zola, alors que Sin était défigurée par une explosion. Revenu, Rogers décida de laisser à Barnes l’identité de Captain América et Sam demeura son coéquipier régulier, tout en rejoignant les héros régulièrement sollicités par Misty Knight pour ses nouveaux Héros à louer. Avec le premier, il fit face au Baron Helmut Zemo, furieux de voir que le seul succès de son père, la mort de Barnes, s’était révélé être une supercherie et, avec les seconds, fit face au Maître des maléfices, en réalité manipulé par l’Homme-pourpre. Mais Sin réapparut dans leurs vies, désormais dotée d’une extraordinaire puissance en étant devenue Skadi, l’une des Dignes du Serpent, le dieu de la peur d’Asgard ; lors d’une terrible confrontation à Washington, Sin tua apparemment Barnes, poussant Rogers à reprendre le manteau de Captain América et mener les héros au combat contre les forces du Serpent. En réalité, Barnes survécut, redevenant le Soldat de l’hiver mais sa survie demeura connue seulement d’une poignée de personnes.

Sam renoua alors son partenariat avec Rogers, comme quelques années plus tôt, poursuivant leur lutte contre Zemo, désormais alliée à une faction d’Hydra dirigée par la Reine Hydra. Quand éclata le conflit entre Avengers et X-Men, Sam se rangea naturellement aux côtés des premiers, accompagnant Miss Hulk (Jennifer Walters) et Moon Knight à l’école Jean Grey, pour s’assurer de la neutralité de ses résidents. Cependant, le mouvement fut interprété de manière agressive par les enseignants, conduisant à une bataille entre les trois Avengers d’un côté et Malicia, Mimic et Frenzy (Johanna Cargill) de l’autre ; l’arrivée d’Iron-Man, ou du moins d’une armure téléguidée, permit d’apaiser la situation mais cette bataille poussa plusieurs X-Men à rallier les forces de Cyclope contre les Avengers. De son côté, Sam suivit les Avengers quand ils se réfugièrent au Wakanda pour se cacher des Cinq Phénix ; là, il participa au combat contre Namor, venu attaquer le royaume africain, avant de lutter, avec ses coéquipiers, contre Cyclope quand celui-ci devient le seul Phénix. Peu après, Rogers et Iron-Man décidaient de réorganiser les Avengers, afin d’en accroître l’efficacité, augmentant ainsi leurs rangs ; Sam lutta ainsi contre Abyss et Ex Nihilo. Quand Rogers revint de la Dimension Z, Sam exprima sa méfiance envers sa nouvelle alliée, Jet Black, tout en se révélant un soutien utile pour Captain, éprouvé par les épreuves de la Dimension Z, l’accompagnant bientôt en Europe pour faire face à « Nuke » Wilson. Rentré aux Etats-Unis, il accompagna le groupe d’Avengers envoyés dans l’espace pour confronter les Bâtisseurs, participant aux batailles spatiales, doté d’un uniforme adapté. Il est, depuis, revenu sur Terre et poursuit ses activités comme associé du premier Captain América et membre des Avengers.

Pouvoirs : Grâce aux manipulations de Crâne rouge avec le Cube cosmique, le Faucon possède la capacité de communiquer mentalement avec Ailes Rouges, une forme de télépathie. Depuis peu, il est maintenant capable de communiquer d’une manière similaire avec les autres oiseaux en se concentrant (alors que le lien avec Ailes Rouges est inné et permanent) mais sur un rayon plus réduit qu’avec Ailes Rouges. Il est aussi capable de « voir » par les yeux de ces oiseaux. Il semble également capable, dans une certaine mesure, de contrôler les actions de ces oiseaux, les utilisant, par exemple, pour attaquer ses adversaires.

Aptitudes : Le Faucon est un excellent dresseur d’oiseaux sauvages ; il a été entraîné aux techniques de combats à mains nues, en gymnastique par Captain América.

Cliquez ici pour voir le schéma des premières ailes du Faucon en grand
Equipement : A l’origine, le Faucon portait un grappin en forme de serre d’oiseau sur son gant droit, qui lui permettait de se déplacer d’immeuble en immeuble, à la manière de Spider-Man ; pendant un temps, il récupéra cette griffe sur l’uniforme fabriquée par les Entreprises Stark. Après son voyage au Wakanda, il reçut un harnais dorsal doté de deux ailes faites en un alliage de titane léger et de film de Mylar. Ses ailes étaient détachables et recouvertes de capteurs d’énergie solaire extrêmement fins qui alimentaient en électricité des turbines miniatures à grande vitesse placées sous les ailes, sur son uniforme et sur ses bottes. Les ailes étaient fixées au costume par un système cybernétique. Ses ailes n’ont cessé d’évoluer au cours de sa carrière. Actuellement, il est équipé d’un harnais qui émet des ailes holographiques en « lumière solide » et qui ont une envergure maximale de 15 mètres. Contrôlées par un lien cybernétique, les ailes peuvent être reconfigurées instantanément en une douzaine de formes différentes. Une « poussée magnétique » fournit la puissance nécessaire au Faucon pour voler. Son uniforme possède aussi un système de blocage de GPS qui lui permet d’éviter d’être détecté par les satellites, tandis que la lumière de ses ailes interfère avec les systèmes de suivi des infrarouges. Un microtissu de vibranium a été installé dans l’uniforme lui-même, le protégeant des petites armes à feu. Tous ces systèmes sont contrôlés mentalement par des systèmes cybernétiques placés dans le masque du Faucon. Les lunettes de son masque possèdent divers avantages, comme des lentilles à infrarouges – ce qui lui permet de voir la nuit comme en plein jour – un système de jumelles et des senseurs placés autour du masque lui donnant une vision à 360° quand le système est enclenché. Actuellement, le Faucon peut atteindre la vitesse maximale de 400 kilomètres par heure.

Commentaires : Le Faucon est le premier super-héros afro-américain des comics mainstream (la Panthère noire, apparu avant lui, est purement Africain et les autres personnages afro-américains, comme Gabe Jones ou Joe Robertson, étaient des individus n’appartenant pas à la communauté des super-héros). Il précède ainsi Luke Cage de trois ans et Tornade (la première héroïne noire) de six ans. Il est également le premier super-héros d’origine africaine n’ayant pas le mot « noir » dans son nom de super-héros, précédant ainsi John Stewart (Green Lantern) de DC de plus de deux ans. Le premier héros noir des comics est Lobo, un tireur du Far-West, de Dell Comics, apparu en 1965.

Par Iron Sim

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 19
    Membre : 0