Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Lady Deathstrike - Marvel-World.com

Encylopédie - Lady Deathstrike

Véritable nom : Yuriko Oyama
Profession : Tueuse, dirigeante d’Oyama Heavy Industries
Statut légal : Citoyenne japonaise, avec un casier judiciaire au Canada
Identité : Secrète
Autre identité : La Geisha de la mort (Semic) ; Lady Dee (surnom au sein des Reavers)
Lieu de naissance : Osaka (Japon)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Kenji Oyama (Lord Vent Noir, père, décédé), deux frères non identifiés (officiellement décédés mais l’un d’eux est peut-être encore en vie)
Appartenance à un groupe : Ancienne membre de la Sororité, de la Consœurie des Mauvais Mutants, de la croisade Stryker et des Purificateurs, des Reavers, des Thunderbolts, ancienne alliée du Révérend William Stryker, ancienne employée de Dents-de-Sabre
Base d'opérations : Mobile à travers le monde
Première apparition : VO : (Yuriko Oyama) Daredevil (vol.1) # 197 (août 1983, par Dennis O’Neil, William Johnson & Klaus Janson), (Lady Deathstrike) Alpha Flight (vol.1) # 33 (avril 1986, par Bill Mantlo & Sal Buscema) – VF : (Yuriko Oyama) Strange n°189 (septembre 1985), (Lady Deathstrike) Strange n°211 (juillet 1987)
Taille : 1m79
Poids : 58 kg
Yeux : Marrons
Cheveux : Noirs
Caractéristiques particulières : Le corps de Lady Deathstrike a été améliorée par cybernétique, une particularité qui se voit aisément grâce aux circuits visibles à la surface de son corps. Ses mains, entre autres, ont ainsi été dotées de griffes en adamantium. L’opération qui fit d’elle une cyborg effaça également la cicatrice d’une marque au fer rouge qu’elle portait sur la joue droite.

Histoire : Née à Osaka, Yuriko Oyama est la fille de Kenji Oyama, un ancien pilote japonais kamikaze de la Seconde Guerre Mondiale qui fut horriblement défiguré lors du crash raté de son appareil en effectuant une attaque suicide contre un navire de guerre américain. Plus tard, honteux de sa survie, Oyama devint malgré tout le président de Oyama Heavy Industries, confiant l’éducation de ses deux fils et de sa fille Yuriko à une préceptrice, Marcy Stryker, épouse d’un vétéran de la guerre nommé William Stryker. Kenji Oyama éprouvait une profonde honte pour son échec des décennies auparavant et, du coup, il ordonna que ses trois enfants soient défigurés à leur tour, marquant leurs joues droites d’une cicatrice rituelle au fer rouge. Adoptant l’identité de Lord Vent Noir, Kenji Oyama, scientifique de formation, mit au point un procédé permettant de recouvrir les os d’un être humain du métal connu sous le nom d’adamantium ; Vent Noir espérait utiliser le procédé afin de constituer une armée de super-soldats japonais. Cependant, ses travaux lui furent volés et il mit plusieurs années avant de retrouver la formule. Eprouvant un mépris croissant envers la civilisation nippone née de l’après-guerre, Vent Noir, qui avait constitué une petite armée privée de fidèles partageant sa vision de l’avenir du Japon, fit amener le tueur américain appelé Bullseye sur son île, au large des côtes du Japon. A l’époque, Bullseye était tétraplégique, conséquence de sa dernière bataille avec le justicier aveugle Daredevil, et Vent Noir lui proposa de le guérir en utilisant le processus de son invention pour remplacer les os brisés de son squelette en échange de ses services pour l’assassinat du ministre japonais du commerce. Poursuivant Bullseye, Daredevil s’associa à Yuriko, qui cherchait à se venger de son père, autant pour les cicatrices qu’il lui avait infligées et pour la mort de ses deux frères, sacrifiés en servant leur père. De plus, elle était amoureuse de Kira, l’un des gardes privés de son père, et craignait qu’il ne finisse par connaître le sort de ses deux frères. Une fois remis sur pied, Bullseye s’évada de l’île, tuant plusieurs hommes de Vent Noir sans aucune intention de remplir sa part du marché ; peu après, Yuriko, qui conduisit le héros sur l’île privée de son père, tuait elle-même son père qui s’apprêtait à éliminer Daredevil.

Une fois seule, Yuriko put retrouver Kira mais celui-ci, apprenant la mort de Vent Noir, se suicida de désespoir. Le choc du décès de Kira changea radicalement la vision du monde de Yuriko et elle se promit dès lors d’assumer l’héritage de son père, de traquer ceux qui l’avaient déshonoré et de restaurer l’honneur du Japon. Convaincue que le héros Wolverine (James Howlett) était le résultat d’expériences menées à partir de notes volées à son père, elle revêtit une armure de samouraï et, se faisant désormais appelée Lady Deathstrike, attaqua Wolverine, déterminée à le capturer pour étudier son squelette modifié et le tuer afin de restaurer l’honneur familial bafoué par ce vol, ignorant que Howlett avait été l’involontaire cobaye du Projet Arme-X. Avec l’aide de Vindicator (Heather McNeil-Hudson), Wolverine put triompher de Yuriko et de ses hommes. Vaincue, Yuriko réalisa qu’elle ne pourrait vaincre Wolverine en restant une simple humaine ; d’une manière inconnue, elle entra en contact avec Spirale du Mojovers et, pénétrant dans son « Magasin des Corps », elle fut transformée en une cyborg, voyant ses capacités physiques grandement améliorées et recevant aussi des griffes et des os d’adamantium, similaires à ceux de Wolverine (l’opération lui permit aussi d’effacer sa cicatrice). Devenue une criminelle professionnelle, elle associa ses forces à d’anciens mercenaires du Club des Damnés – Cole, Macon et Reese – eux-mêmes devenus des cyborgs après une rude confrontation avec Wolverine. Les quatre cyborgs traquèrent Wolverine, ainsi que la jeune Katie Power de Puissance, à travers New York, mais ils furent finalement vaincus par le mutant.

Désormais motivée par la seule vengeance après ses deux échecs, Yuriko, avec les trois anciens membres du Club des Damnés, intégra à son tour les Reavers de Pierce ; quelques mois après le groupe de cyborgs tendit une embuscade à Wolverine dans l’arrière-pays australien où s’étaient installés les X-Men. Réussissant à le capturer, les Reavers crucifièrent Wolverine, l’y laissant pour mourir. Mais, l’X-Man fut secouru par la jeune mutante Jubilé et les deux mutants se réfugièrent dans les sous-sols de la ville ; après un nouvel affrontement avec les Reavers, Wolverine et Jubilé furent téléportés à distance par Gateway. Frustrés et convaincus que les deux mutants avaient trouvé refuge sur l’Ile de Muïr, les Reavers menèrent un assaut contre celle-ci, affrontant plusieurs X-Men, des rescapés du massacre des Morlocks et la Freedom Force. Les deux camps subirent de lourdes pertes et les Reavers, avec Lady Deathstrike, furent contraints de prendre la fuite.

Espérant à nouveau réussir seule là où les Reavers avaient échoué, Yuriko demanda à Gateway de la téléporter à proximité de Wolverine. A l’époque, celui-ci avait été projeté dans le passé, en 1937, et Lady Deathstrike se retrouva brutalement à cette époque, en pleine guerre civile espagnole ; Yuriko s’associa à la Luftwaffe allemande et affronta Howlett. Après que Lady Deathstrike avait perdu son bras droit, détruit par un tank, les deux combattants furent finalement renvoyés dans le présent grâce à une distorsion temporelle créée par leur présence et furent séparés par celle-ci, leur conflit toujours non réglé. Quand le groupe fut attaqué et massacré par les Sentinelles du mutant voyageant dans le temps Trevor Fitzroy, Lady Deathstrike, avec un nouveau bras droit, put échapper au massacre en compagnie de Cylla Markham, dernière recrue du groupe et mena une carrière en solo de mercenaire et de tueuse à gages. Peu après, Lady Deathstrike et Cylla attaquèrent Wolverine ; Yuriko triompha de son ennemi, grandement affaibli après que le mutant Magnéto avait extrait de force l’adamantium de son corps. Réalisant ceci, Lady Deathstrike, qui s’apprêtait à porter le coup fatal, cessa immédiatement le combat, considérant qu’il n’y avait pas d’honneur à tuer son adversaire, puisqu’il n’était plus en possession du métal utilisé avec le procédé mis au point par son père. De son côté, Pierce reconstruisit ses hommes avant de les emmener, avec de nouveau Yuriko parmi eux, capturer Milo Thurman, un ancien agent du gouvernement réputé possédé d’immenses pouvoirs prophétiques ; Pierce comptait faire de lui un autre Reavers sous son contrôle mais ses plans furent contrariés par la mutante et mercenaire Domino, qui avait été autrefois l’amante de Thurman. Cependant, tandis que Domino combattait Lady Deathstrike, Pierce eut le temps de télécharger dans ses systèmes environ 60% de la conscience de Thurman, avant que sa base ne soit détruite.

Par la suite, quand l’ancien mentor de Wolverine, Ogun, réapparut, il s’empara du corps de Lady Deathstrike pour attaquer son ancien élève ; lors de leur duel, Ogun abandonna le corps de Yuriko quand il eut compris, grâce à elle, la manière d’infiltrer tous les systèmes cybernétiques. Peu après, Yuriko s’associa au groupe terroriste appelé la Force Ukiyoe, dont le but était de purger le Japon de l’influence américaine, affrontant alors Captain América, peu après son retour d’un exil dans une autre dimension. Puis, Yuriko fut prise pour cible par les Sentinelles suprêmes, un groupe de cyborgs chasseurs de mutants et obéissant à Stryfe, un autre voyageur temporel. Bien que non mutante, le corps de Lady Deathstrike avait été dotée d’un système d’activation des Sentinelles de classe Oméga ; contrainte de s’associer à Wolverine et aux X-Men, Yuriko aida à la défaite de Stryfe et de ses troupes. Cette alliance forcée n’empêcha par Yuriko de reprendre sa lutte contre Wolverine, ayant découvert qu’il avait à présent retrouvé l’adamantium de son squelette. Alliée à Dents-de-Sabre et Oméga-Red, elle blessa sérieusement Yukio et enleva Amiko Kobayashi, respectivement une amie et la fille adoptive du héros, les tenant en otage pour obtenir que Wolverine se livre à eux. Mais, quand Dents-de-Sabre obtint ce qu’il voulait, il abandonna ses deux associés sur place, regagnant la base du Projet Arme-X qui avait commandité toute l’opération.

Retrouvant William Stryker et l’aidant à s’évader, Lady Deathstrike lui prêta main forte au sein de sa croisade anti-mutants, lui donnant accès aux ressources d’Oyama Heavy Industries. Aidant Stryker dans son combat, Yuriko fit la preuve de la capacité de se connecter directement à l’internet mais tomba alors sous le contrôle mental de « Paul », un ordinateur conscient qui cherchait à assurer la protection de la communauté mutante de Mount Haven. Contrôlée par Paul, Yuriko affronta à la fois Stryker et les X-Men, faisant une nouvelle fois face à Wolverine. Ironiquement, Yuriko remporta plus facilement la bataille sous le contrôle de Paul que lorsqu’elle agissait seule mais elle fut finalement ensevelie sous des gravats, tombés lors de la bataille. Quand l’X-Man Bishop partit à sa recherche, il ne put trouver que son bras gauche cybernétique. Ayant malgré tout survécu, Yuriko rentra au Japon et récupéra de ses blessures. Sur place, elle découvrit que, des années plus tôt, le héros japonais Sunfire (Shiro Yoshida), et trois mutants – Blindspot, Malicia et Mystique – avaient tenté de s’emparer du processus de greffe de l’adamantium mis au point par son père Vent Noir. Ignorant, ou se désintéressant, le fait que l’opération avait échoué, Lady Deathstrike chercha à se venger d’eux. Capturant Blindspot, elle s’allia au Samouraï d’argent qui envoya une photo de Malicia, Mystique et Sunfire aux médias qui la publièrent. Intrigués – car Blindspot avait effacé de leur mémoire tout souvenir de cet incident – Malicia et Sunfire se rendirent dans la cachette de Yuriko. Le mutant japonais eut les deux jambes tranchés lors de la bataille avec Lady Deathstrike, et bientôt les deux mutants furent capturés. Cependant, absorbant à sa demande les pouvoirs de Sunfire, Malicia put se libérer et s’enfuir, prenant en chasse Lady Deathstrike et lui tranchant à son tour les deux jambes. L’arrivée inopinée des X-Men provoqua cependant la distraction de Malicia, et Yuriko mit à profit celle-ci pour disparaître.

Après sa confrontation avec Malicia et Sunfire, Yuriko refit surface comme prisonnière aux Etats-Unis ; durant la Guerre Civile de la communauté héroïque, elle fut recrutée de force au sein de l’armée des Thunderbolts de la Commission aux Activités Surhumaines, libérée sous condition de prison afin de combattre les Secret Avengers, qui s’opposaient au Superhuman Registratin Act (SRA). Lady Deathstrike combattit ainsi aux côtés d’autres criminels, comme Venom (McDonald Gargan), le Pitre (Jody Putt), Bullseye, Jack O’Lantern (Steve Levins), le Maître de corvées et Songbird. Elle participa ainsi à l’ultime bataille du conflit, à Times Square, avant d’être renvoyée dans la prison de la Zone Négative. Se retrouvant de nouveau en liberté dans des circonstances inexpliquées, Yuriko prit la tête d’un nouveau groupe de Reavers, s’associant aux Purificateurs de Stryker, à présent dirigés par Matthew Risman, pour détruire les mutants ; ces Reavers et Lady Deathstrike furent attaqués par les Nouveaux X-Men, qui cherchaient à venger la mort de plusieurs d’entre eux, tués par les Purificateurs. Au cours de la bataille, Lady Deathstrike blessa très gravement Hellion. Immédiatement, Rockslide et X-23 attaquèrent Yuriko, endommageant gravement son armure, avant que Pixie, des Nouveaux Mutants, ne téléporta les jeunes mutants au loin. Quelques jours plus tard, Lady Deathstrike mena ses Reavers sur les traces de Cable, qui assurait la protection du premier mutant né après le Jour-M. Wolverine, sur ordres de Cyclope, prit la tête d’X-Force pour protéger Cable et affronter les Reavers. X-23, qui avait rejoint X-Force entre temps, s’attaqua elle-même à Yuriko, la tuant apparemment de ses griffes en coupant ses membres cybernétiques plus vite qu’ils ne pouvaient se réparer, avant de transpercer son corps avant qu’elle ne puisse récupérer.

Mais Yuriko échappa une nouvelle fois à la mort grâce aux action de Spirale qui l’emmena au Body Shoppe, où son corps fut réparé ; secrètement, cependant, Spirale en profita pour modifier légèrement la personnalité de Yuriko, la rendant plus ouverte aux suggestions et d’un tempérament moins rétif ou rebelle. C’est au Body Shoppe que Madelyne Pryor entra en contact avec Spirale, l’invitant à intégrer sa Consœurie des Mauvais Mutants. Bien qu’elle ne fut approchée directement pour rejoindre le groupe, Yuriko, redevenue Lady Deathstrike, accepta l’offre de Pryor ; compte tenu des changements mentaux orchestrés par Spirale, il demeure possible que cette décision ait été directement influencée par Spirale elle-même. Quoi qu’il en soit, au cours des opérations de la Consœurie, Lady Deathstrike se montra effectivement docile, obéissant sans discuter aux ordres reçus, tout en appelant Spirale « Maîtresse. » Après la résurrection de Revanche (Kwannon) par le groupe, la Consœurie décida d’attaquer directement les X-Men et Lady Deathstrike fut chargée de s’occuper de Wolverine, dont elle transperça les poumons avec ses griffes. Yuriko occupa ainsi Wolverine tandis que le reste de la Consœurie pillait sa chambre, mettant la main sur une boucle de chevelure de Jean Grey qu’il conservait en souvenir. Mais quand la Reine rouge fut vaincue par les X-Men, sans avoir pu profaner le cadavre de Jean Grey, le groupe se sépara et Spirale et Lady Deathstrike s’échappèrent par un portail ouvert par Spirale. Plus tard, Lady Deathstrike réapparut à nouveau au sein des Reavers, toujours assoiffée de vengeance contre Wolverine. Avec eux, elle attaque Utopia, la nouvelle base des X-Men, tentant de faire exploser l’île en y déposant une bombe mais X-Force s’interposa ; mais, Wolverine aspergea Yuriko de kérosène avant de l’enflammer. Bien qu’insensible depuis sa transformation, elle s’enfuit de terreur et téléchargea alors son esprit sur internet, quelques instants avant que son corps n’expire. Par la suite, elle fut recrutée par le Dr Octopus pour assurer la protection d’une de ses bases, en Australie ; Yuriko y affronta le second Kangourou, qu’elle tua d’un coup de ses griffes, le décapitant net.

Peu de temps après, Lady Deathstrike retrouva Dents-de-Sabre et Mystique lors d’une réception organisée en leur honneur ; elle y croisa aussi un mystérieux assassin, appelé Lord Deathstrike, qu’elle appela avec affection « cher frère », laissant supposer que ses deux frères ne sont peut-être pas décédés tous les deux. Dans des circonstances peu précises, Lady Deathstrike, se considérant plus machine qu’humaine au fil de ses transformations cybernétiques, une situation certainement renforcée depuis que sa conscience était devenue capable de se télécharger dans de nouveaux corps. C’est dans cet état d’esprit que Lady Deathstrike et les Reavers entrèrent en contact avec les Descendants, un culte formé de robots et dirigés par un homme connu seulement sous le nom du Père et qui prenait ses sources dans la création de la première Torche humaine. Yuriko et les Reavers vinrent ainsi assister Père quand il proclama l’avènement des Descendants à la face du monde, ce qui amena les Secret Avengers à intervenir pour s’opposer à eux. Si Deathstrike et les Reavers prirent initialement le dessus, la première Torche humaine, refusant les choix des Descendants, réussit à détruire l’Orbe auquel les robots devaient la vie, mettant un terme brutal à la menace. Le sort exact de Yuriko au terme de cet affrontement demeure inconnu mais elle sauva une nouvelle fois sa conscience en quittant son corps artificiel.

Plus tard, la conscience de Lady Deathstrike fut téléchargée dans le corps d’Ana Cortes, et les deux esprits formèrent une liaison symbiotique. Cortes était une adolescente colombienne, récemment rentrée de pension à Bogota après le décès de son père pour hériter de la fortune de celui-ci. Yuriko/Ana se rendit à l’Ecole Jean Grey, en compagnie de son amie Reiko, afin d’y récupérer la technologie des Sentinelles Oméga sur Karima Shapandar. Apercevant celle-ci en train de faire un jogging avec M, Lady Deathstrike et ses hommes les attaquèrent ; durant la confrontation, Shapandar fut blessée ainsi que Deathstrike qui fut contrainte de battre en retraite. Découvrant alors l’existence d’Arkéa, Yuriko/Ana décidèrent de récupérer des éléments de l’entité, recrutant ce faisant Typhoïd, pour enlever John Sublime, qui fut bientôt libéré par les X-Men même si les deux femmes purent s’échapper. Recrutant à présent l’Enchanteresse, et formant ainsi la Sororité, les criminelles reprirent la quête d’Arkéa ; reprenant conscience, cette dernière prit possession de Reiko, avant d’accroître les capacités des trois membres de la Sororité. Une nouvelle fois le groupe échappa aux X-Men, mais Lady Deathstrike commença à se montrer instable, l’esprit d’Ana regrettant les choix que Yuriko l’avait amenée à faire et les orientations suivies par le groupe. Quand Arkéa fit ressusciter Séléné par l’Enchanteresse, Ana alerta les X-Men, avant de tenter de pousser Typhoïd à la tuer mais celle-ci refusa. Quand Arkéa évoqua la prochaine résurrection de Madelyne Pryor, Ana préféra se suicider pour ne plus être utilisée ; mais la mort d’Ana n’arrêta en rien les plans d’Arkéa qui retira simplement la conscience de Yuriko de son cadavre pour la placer dans le corps de Reiko, à côté du sien. Le cadavre de Cortes fut imprégné de l’ADN de Jean Grey afin qu’il puisse héberger la conscience de Pryor et Amora acheva alors le sortilège de résurrection. C’est alors que les X-Men attaquèrent ; au cours de la bataille, Arkéa fut détruite mais la conscience de Lady Deathstrike demeure intacte dans le corps de Reiko.

Pouvoirs : Lady Deathstrike est une cyborg dotée de capacités physiques (force, vitesse, agilité, endurance et réflexes) surhumains. Son squelette a été couvert artificiellement de molécules d’adamantium qui rendent ses os virtuellement incassables. Elle peut utiliser ses systèmes cybernétiques pour connecter sa propre conscience avec n’importe quel système informatique, ce qui lui permet de transférer les données ainsi récupérées directement dans son cerveau, qui agit alors comme un ordinateur. Grâce à Donald Pierce, ses systèmes cybernétiques incluent un programme de réparation et de reconfiguration permanentes, qui permet à Yuriko de soigner automatiquement toutes ses blessures ; plus les dégâts sont importants, plus le programme aura besoin de temps pour pleinement restaurer son corps. Ces systèmes agissent aussi bien sur ses composants cybernétiques que biologiques. Les doigts de Yuriko ont été remplacés par des griffes télescopiques en adamantium qui peuvent atteindre jusqu’à une trentaine de centimètres de long. Ses griffes lui permettent de trancher à peu près n’importe quelle matière, à l’exception de l’adamantium. Même si sa forme normale est évidemment celle d’un cyborg, elle utilise des déguisements si nécessaire.

Aptitudes : Lady Deathstrike maîtrise un grand nombre d’arts martiaux et est une experte de l’art du kenjitsu et autres techniques guerrières des samouraïs. Elle est aussi une excellente pilote d’avions et de navires. Elle est bilingue japonais et anglais.

Armes : Avant sa transformation en cyborg, Yuriko utilisait un katana en acier trempé, d’une longueur d’1,50 mètres, doté d’un système électromagnétique lui permettant de trancher le métal. L’arme fut détruite en heurtant le champ de force produit par l’uniforme de Vindicator. Plus tard, elle se mit à employer de nombreuses armes à feu chargées de balles perforantes, différents types d’explosifs, parmi lesquels des grenades, des shurikens et des nunchakus.

Equipement : Lady Deathstrike revêt une armure de bataille japonaise traditionnelle modifiée pour elle par les forgerons de l’organisation de Vent Noir. A une époque, Lady Deathstrike portait un bracelet qui était capable de détecter l’adamantium à proximité.

Caractéristiques particulières : Lady Deathstrike est émotionnellement perturbée et cela interfère largement avec son efficacité. Deathstrike est une fanatique déséquilibrée, une condition qui a encore été accrue par sa transformation en cyborg.

MrWolf 19097

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 17
    Membre : 0