Encyclopédie - Titanium-Man - Marvel-World.com

Encylopédie - Titanium-Man

titanium-man_0.jpg

  • Véritable nom : Boris Bullski
  • Profession : Mercenaire, aventurier, agent du gouvernement soviétique/russe, administrateur du gouvernement soviétique
  • Statut légal : Citoyen soviétique/russe avec un casier judiciaire aux Etats-Unis
  • Identité : Publiquement connue
  • Autre identité : The Titanium Man (VO) ; Andy Stockwell, Boris l’Impitoyable, le Boucher, l’Autre, le Commandant
  • Lieu de naissance : Makeyevka (Russie)
  • Situation de famille : Inconnue (marié, divorcé ou veuf)
  • Parents connus : une épouse non identifiée, un père non identifié
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre de Remont-4, de Remont-6, du Front de Libération Vert, d’une unité d’espions soviétiques non identifiée, des Trois Titaniques, du KGB, ancien membre supposé du Marteau, ancien agent de l’AIM, de Demi-Visage, de Thanos, ancienne partenaire de Black Widow (Natacha Romanoff)
  • Base d'opérations : Mobile
  • Première apparition : VO : Tales of Suspense (vol.1) #69 (septembre 1965, par Stan Lee & Don Heck) – VF : Strange n°22 (octobre 1971, avec la publication d’Iron-Man (vol.1) #22 ; Tales of Suspense # 69 reste inédit en France)
  • Taille : 2m15 (en armure, 2m66)
  • Poids : 193 kg (en armure, 442 kg)
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Noirs, puis teints en bruns

Histoire

titanium-man_3.jpgMarxiste-léniniste convaincu dans sa jeunesse, Boris Bullski fut entraîné dans les techniques de combat et d’espionnage par Natacha Romanova (Black Widow) qui fut si impressionnée par ses capacités et sa détermination qu’elle exigea sa présence comme partenaire pour les missions qui lui étaient confiées par les autorités soviétiques, une fois que sa formation eut été achevée. Boris gravit rapidement les différents échelons de la hiérarchie pour devenir un responsable de haut niveau ; cependant, sa dévotion envers son devoir le rendit impitoyable et brutal, contribuant involontairement au désillusionnement de Black Widow envers son propre devoir. Son ambition, sa taille impressionnante et sa détermination aux idéaux communistes finirent par lui coûter la faveur des dignitaires du régime soviétique puis, à la chute de celui-ci, son rejet par des dirigeants désormais en rupture avec le communisme. Il finit ainsi par être nommé dans un poste purement administratif au fin fond de la Sibérie russe.

Quelques années plus tard, déterminé à retrouver les faveurs des autorités, Boris recruta plusieurs scientifiques qui avaient participé au projet d’armure de la Dynamo pourpre mené par le Dr Anton Vanko, dans le but de se faire construire une armure sur le même modèle ; incapable de reproduire les systèmes miniatures utilisés dans les armures du même type, les scientifiques créèrent une armure en titane assez large et massive pour que seule un homme de la corpulence de Boris puisse la manœuvrer. Avec l’accord de son gouvernement, Boris, portant désormais le nom de Titanium-Man, défia Iron-Man (Tony Stark) dans un duel singulier, avec l’intention de faire de sa victoire une propagande auprès du gouvernement russe et du monde entier. Poussé de son côté par les ultra-nationalistes américains, Iron-Man accepta le défi et lui et Titanium-Man se rencontrèrent dans le pays neutre d’Albérie devant des spectateurs du monde entier et une couverture médiatique impressionnante. Cependant, même si le combat se révéla un difficile challenge pour le héros américain, la taille et la force de Titanium-Man ne furent pas suffisants pour venir à bout de l’expérience plus importante et de l’ingéniosité d’Iron-Man et, même des préparations supplémentaires tels qu’un champ de mine ou un lance-roquettes ne purent parvenir à vaincre l’Avenger doré. Boris finit par se rendre, et ses obsessions politiques s’enrichissaient ainsi d’une haine farouche envers Iron-Man.

titanium-man_4.jpgDes mois plus tard, avec une armure modifiée et plus maniable, après avoir subi des traitements hormonaux afin d’accroître encore sa taille et sa musculature, Boris se rendit à Washington D.C. pour combattre une nouvelle fois Iron-Man, présent dans la capitale pour témoigner devant le Congrès sous son identité civile. Le duo sembla encore une fois faire match nul, mais lorsque Titanium-Man menaça l’amie de Stark, Virginia « Pepper » Potts, Iron-Man surchargea les principaux circuits de l’armure de Boris, le renvoyant à toute vitesse vers un sous-marin russe ; cependant, embarrassés par les piètres performances de leur champion, ses compatriotes l’abandonnèrent, le laissant seul à la mer. Après avoir été sauvé par le scientifique appelé Demi-Visage (Trung Tuan), Boris fut ranimé et sa force fut de nouveau accrue ; il devint alors l’agent de son sauveur en Asie du Sud-est. Quand Iron-Man vint, peu après, enquêter sur les agissements de Demi-Visage, Boris réussit finalement à triompher de son ennemi, puis se prépara à détruire un village voisin de manière à en faire accuser l’armée américaine ; mais, Demi-Visage, apprenant que sa femme et son fils vivaient dans ce village, sabota l’armure de Titanium-Man, qui put alors être encore une fois vaincu par Iron-Man.

Rentrant en Russie, Boris reçut la mission de retrouver le dissident Alex Nevsky, qui avait fuit aux Etats-Unis avec une version améliorée de l’armure de la Dynamo pourpre créée par son mentor Vanko. Même si Nevsky espérait devenir un héros en la mémoire de son professeur, Iron-Man interpréta mal ses actions et s’opposa à lui ; leur combat fut interrompu par l’arrivée de Titanium-Man, qui, au cours de l’affrontement, tua accidentellement Janice Cord, la compagne de Nevsky. Le combat s’acheva quand Titanium-Man fut une seconde fois abandonné à la mer mais lui et Nevsky finirent par mettre derrière eux leurs échecs avant de se réfugier en Asie du Sud-est. Peu après, avec l’Homme-Radioactif (Chen Lu), ils formaient le groupe des Trois Titaniques, devenant les super-héros de la région. Manipulés par le criminel appelé le Slasher, ils combattirent les Avengers avant de se rendre compte de leur méprise. Quand la militante pacifiste américaine Roxanne Gilbert fut capturée par les hommes de Dragonfire, une cité expérimentale de la région, Nevsky combattit à nouveau Iron-Man, détruisant la cité au cours de leur lutte. Titanium-Man et ses deux coéquipiers furent ensuite vaincus par Kang le Conquérant (Nathaniel Richards) lors de l’affaire de la Madone Céleste, avant d’être tous les trois arrêtés par le gouvernement local. Individuellement, chacun d’entre eux put s’enfuir, même si Nevsky devait trouver peu après la mort, assassiné par les autorités de son pays.

titanium-man_5.jpgRevenu en Russie, Boris refit surface quand il fut envoyé en mission avec Darkstar (Laynia Petrovna) et Youri Petrovitch, nouvelle Dynamo pourpre, pour ramener au pays trois dissidents : Black Widow, l’ancien professeur de celle-ci au sein du KGB Alex Bruskin et Ivan Petrovitch, confident de longue date de Romanoff et également père de la nouvelle Dynamo. S’alliant avec les criminels américains Ravage (Stuart Clarke) et le Griffon (Johnny Horton), le groupe fut finalement vaincu par les coéquipiers de Black Widow, les Champions de Los Angeles et même ses propres coéquipiers russes tournèrent en dérision l’indéfectible loyauté envers les vieux idéaux communistes de Boris. Abandonnant ses nouveaux associés, Boris découvrit un autre ancien agent communiste, le Hongrois Milos Masaryk, alias la Licorne, dérivant dans l’océan après un combat contre Iron-Man. Boris ranima la Licorne, lui fit subir un lavage de cerveau et l’envoya combattre leur ennemi commun. Quand son plan échoua et que la Licorne sombra dans le coma, Boris s’attaque lui-même à Iron-Man, ravageant Manhattan avant que le vengeur doré ne lui inflige une nouvelle défaite publique, déchirant littéralement son armure, avant de le renvoyer chez lui en disgrâce.

Retrouvant la faveur auprès d’extrémistes du gouvernement, Boris trouva la trace d’un dissident expatrié aux Etats-Unis, Sergei. Celui-ci était un ingénieur en armures de combat et avait récemment créé une quantité de prototypes d’armures digitalisées ; les armures pouvaient être compressées à l’intérieur de petits systèmes ressemblant à des cartes de crédit et pouvaient ainsi être aisément transportables et dissimulées. Boris obligea Sergei à créer plus d’armures et à équiper l’armure de Titanium-Man de ce système. Boris prétendait connaître la famille de Sergei et le menaçait de la tuer s’il ne lui obéissait pas ; cependant, en réalité, la famille de Sergei était morte depuis longtemps. Boris, adoptant l’identité du Commandant et cachant sa nationalité par le biais d’hologrammes, recruta plusieurs vétérans désillusionnés de l’armée américaine et forma avec eux le Front de Libération Vert (FLV). Puis, il les lança dans une vague de crimes avec l’intention secrète de provoquer l’effondrement de l’économie américaine grâce à des sabotages informatiques. Le FLV combattit Béta-Ray-Bill et Sif mais quand Sergeï découvrit que ses parents étaient morts depuis longtemps, il dévoila la véritable identité de Boris à ses recrues, le laissant faire face à la colère des membres du FLV, qui demeuraient des patriotes américains. Tous piégés sous leur forme de cartes de crédits peu après, Sergeï déchira la forme digitalisée de Titanium-Man. Alors que Boris semblait être mort, le mutant russe appelé le Gremlin (Kondrati Topolov) se confectionna à son tour une armure de titane et devint le second Titanium-Man, servant au sein des Super-Soldats soviétiques avant de trouver une mort accidentelle en combattant Iron-Man.

titanium-man_6.jpgL’ancien associé du Gremlin, Dimitri Boukharine, la dernière Dynamo pourpre en date, entra en fraude aux Etats-Unis et restaura par inadvertances les membres du FLV à partir de leurs formes digitalisées dans l’espoir de retrouver Boris. Il réussit à restaurer son compatriote à partir des morceaux de la carte mais la recomposition de Boris après aussi longtemps, ainsi que la dégradation des cartes, provoqua des troubles mentaux chez Boris alors même qu’une partie de sa jambe gauche n’était pas reconstituée. Souffrant à l’agonie, Boris élimina les autres membres du GLF, eux aussi reconstitués par Boukharine, avant de s’attaquer à ce dernier, qui piégea de nouveau Boris sous forme digitalisée avant de le ramener avec lui sous cette forme, en Russie. Peu après, le Colonel-général Valentin Shatalov recruta Boris, une nouvelle Licorne (Yegor Balinov) et Firefox (Grigori Andreivitch) au sein de Remont-4, une unité consacrée aux idéaux soviétiques que Boris révérait ; Shatalov lui-même devint une nouvelle Dynamo pourpre tandis que Boukharine adoptait l’identité d’Airstrike et intégrait le Protectorat du peuple, bientôt devenu la Garde hivernale. Boris retrouva la faveur de son gouvernement, en tant que l’un des héros de son pays mais un combat contre des révolutionnaires à Omsk s’acheva brutalement pour lui quand il fut téléporté dans l’espace par le Titan Thanos, qui le plaça au sein d’une équipe dirigée par l’extra-terrestre Géatar et comprenant Nitro (Robert Hunter), le Rhino (Aleksei Sytsevich) et le Super-Skrull (Kl’rt) ; le groupe fut envoyé sur la planète H’aarg afin d’y capturer le robot appelé l’Oracle de l’Ancien savoir, que convoitait Thanos. Bien que leur vaisseau fut détruit par Thanos lui-même, trahissant ses agents devenus inutiles, Boris réussit à propulser les restes du vaisseau dans l’espace où le groupe fut finalement sauvé par le Surfer d’argent (Norrin Radd), qui ramena Boris et le Rhino sur Terre. Peu après, travaillant pour l’AIM (Advanced Idea Mechanics / Ateliers d’Investigations Métascientifiques), Boris aida Captain América (Steve Rogers) et Nick Fury à sauver l’ancien bourreau russe Dmitri Panshin d’agents rebelles du SHIELD ainsi que de l’imbécile en armure, l’Agent Orange (Roger Goshaw).

Quelques temps plus tard, en réaction à sa recomposition incomplète à partir de la carte du GLF, Boris tomba malade et serait mort si Shatalov ne l’avait pas complètement greffé à son armure de titane. Irrité de son incapacité à retirer désormais son armure, Boris devint fou de rage quand Remont-4 fut dissous suite à une tentative ratée de coup d’état contre un gouvernement qu’il percevait à présent comme une bande d’irrécupérables corrompus. Emprisonné peu après, Boris s’évada quand Tony Stark visita la Russie dans le but d’ouvrir la première usine de Stark International implantée dans le pays. Réagissant à l’attaque de Titanium-Man en revêtant son armure d’Iron-Man, Stark fut secondé par Black Widow ainsi que Shatalov, qui fut blessé au cours de la bataille. Quand la colère de Boris le conduisit vers la nation voisine et désormais indépendante du Kazakhstan, où il attaque la station de Baïkonour, Iron-Man, changeant son armure pour passer celle de la Dynamo pourpre et donner l’impression aux Russes que c’était leur propre héros qui assurait leur protection, se précipita dans la bataille. Par l’intermédiaire du communicateur vocal de l’armure de la Dynamo, Shatalov et Black Widow tentèrent de convaincre Boris de se rendre, mais sans succès. Finalement, Shatalov utilisa à distance l’équipement de l’armure de la dynamo, déclenchant son arme à fusion, qui projeta Titanium-Man vers les fusées de lancement, qui explosèrent ensembles. Stark retrouva un Boris agonisant parmi les décombres, furieux d’avoir été utilisé par Shatalov et lui reprochant d’avoir fait couler inutilement le sang. Peu après, Shatalov fut lui-même lâché par ses supérieurs qui lui reprochèrent de ne pas avoir attendu l’autorisation d’employer une force létale pour combattre Titanium-Man et lui confisquèrent l’armure de la Dynamo pourpre.

titanium-man_7.jpgDes mois plus tard, ayant récupéré et portant une nouvelle version de l’armure de Titanium-Man, Boris attaqua les Entreprises Stark aux Etats-Unis, abattant Sun-Tao, un associé de Stark, qui utilisait à l’époque sa propre version de l’armure d’Iron-Man. Passant son armure, Stark affronta une nouvelle fois Titanium-Man, cette fois dans l’espace, mais fut incapable de l’empêcher de détruire un satellite des Entreprises Stark. Iron-Man croisa une nouvelle fois son mystérieux assaillant lors d’une tentative d’intercepter la comète Stuart-Barnes 2 afin d’éviter qu’elle ne s’écrase sur la Terre et provoque de considérables destructions. Ayant adopté l’identité d’un agent de la sécurité appelé « Andy Stockwell », Titanium-Man accompagna Iron-Man dans l’espace sur le vaisseau Clement, mais une fois que la catastrophe mondiale avait été évitée, il attaqua l’Avenger en armure, escomptant provoquer la chute de débris de la comète dans le but de faire retomber le blâme sur les Etats-Unis. Proclamant son appartenance à un réseau mondial d’agents communistes infiltrés appelé le Marteau, « Stockwell » espérait déclencher une révolution mondiale. Mais Iron-Man reprit le contrôle du Clement et son adversaire fut laissé à la dérive dans l’espace.

Récemment, Titanium-Man, apparemment toujours Boris Bullski, a refait surface, cette fois comme mercenaire au service de son ancien ennemi emblématique, Tony Stark, afin de simuler une attaque sur Washington D.C., pour de souligner l’intérêt de champions surhumains pendant que le Sénat débattait du projet du Superhuman Registration Act. Vaincu par Spider-Man (Peter Parker), Titanium-Man réussit cependant à s’enfuir, demeurant un soldat en colère et amer toujours en attente de la juste guerre à mener. Ayant regagné la Russie, Boris rejoignit Remont-6, successeur de Remont-4, et, avec ce groupe, combattit la Garde hivernale, avant d’être vaincu par Darkstar (Sasha Roerich), même s’il réussit à s’échapper et éviter l’arrestation, se réfugiant ironiquement aux Etats-Unis. C’est là qu’il affronta le Protecteur (Noh-Varr), qui réussit à le vaincre. De nouveau libre, il fut contacté par le Dr Octopus (Otto Octavius) pour l’aider dans son plan après la capture de deux membres des Sinister Six. Mais, se définissant avant tout comme un patriote russe bien plus que comme un criminel, Boris alerta Black Widow des projets d’Octopus et accepta de suivre le plan de Spider-Man pour contrer les projets du criminel. Mais, quand Boris pénétra l’une des bases du Dr Octopus, il fut vaincu par le Scorpion (McDonald Gargan) en dépit de ses meilleurs efforts.

titanium-man_8.jpgPeu de temps après, Titanium-Man se retrouva au service du Mandarin, et fut alors doté d’une toute nouvelle armure ; plusieurs autres agents du Mandarin avaient été contraints de lui obéir mais il n’est pas établi que ce soit le cas pour Boris. Avec les autres hommes de main du Mandarin, Boris affronta de nouveau Iron-Man mais, malgré le nombre, connut une nouvelle défaite.

Pouvoirs

Boris Bullski a subi plusieurs expériences, à base d’hormones, pour accroître sa taille et sa force, afin d’améliorer encore les fonctionnalités de son armure.

Aptitudes

Même sans son armure, Boris Bullski possède une force largement supérieure à la moyenne humaine, étant capable de soulever entre une tonne et une tonne et demie.

Armes & équipements

titanium-man_2.jpg Cliquez ici pour voir les schémas de l’armure de Titanium-Man en grand

La première armure de Titanium-Man, mesurant 2m80 et pesant plus de 360 kg, était équipée de plusieurs équipements dont un rayon paralysant monté dans le casque et capable d’immobilier aussi bien les systèmes organiques que mécaniques, avec le potentiel d’être létal pour les premiers. Les yeux du masque facial émettent des « rayons destructeurs » énergétiques qui peuvent, ou non, avoir des propriété différente des décharges énergétiques émises par les gants ; la plaque thoracique émet un rayon « sapeur d’énergie » qui absorbe la force d’un adversaire afin de renforcer la source d’alimentation de l’armure. Les gantelets émettent des « cercles de flux magnétiques » qui peuvent s’étirer et se contracter autour d’une cible, déstabilisant un adversaire en vol et sa capacité à contrôler son altitude. L’armure elle-même peut développer une charge magnétique pour attirer ou repousser les objets, et elle fut modifiée ultérieurement afin de pouvoir être convertie en objet semblable à une carte de crédit, portée à la ceinture et permettant à celui-ci de la retirer ou l’enfiler instantanément.

La seconde armure de Titanium-Man augmente sa force par un facteur d’au moins cinquante et permet à son utilisateur de voler. Elle est résistante à la plupart des formes de dégâts, équipée d’un système de survie dans les grandes profondeurs océaniques aussi bien que dans le vide spatial ; elle est chargé afin d’annuler les champs de force. Les gantelets de l’armure peuvent émettre des décharges énergétiques, également appelés « rayons destructeurs », qui peuvent être utilisés pour produire une force de concussion ou désintégrer. Un usage à faible niveau de cette capacité permet à l’utilisateur de brûler ce qu’il touche. Il n’est pas établi que cette version de l’armure dispose des autres capacités de la première armure.

Commentaires

Sa collaboration avec Natacha Romanova est un clin d’œil aux personnages de Boris et de Natacha dans le dessin animé « The Rocky and Bullwinkle Show » de la fin des années cinquante et début des années soixante.


ThierryM 18940

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aidé, il est temps de nous rendre la pareille !

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !