Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Gardiens du Temps (les) - Marvel-World.com

Encylopédie - Gardiens du Temps (les)

gardiens-du-temps-les_0.jpg

  • Membres actifs : Aucun
  • Anciens membres : Ast, Vorth, Zanth, « l’Oracle de Siwa »
  • Autres noms : The Time Keepers (VO)
  • Base d’opérations : La Citadelle à la Fin du Temps ; l’Oracle de Siwa
  • Première apparition : VO : (les Perturbateurs du Temps) Thor (vol.1) # 243 (janvier 1976, par Len Wein, John Buscema & Joe Sinnott), (les Gardiens du Temps) Thor (vol.1) # 282 (avril 1979, par Mark Gruenwald, Ralph Macchio & Keith Pollard)– VF : (les Perturbateurs du Temps) Thor le fils d'Odin n°17 (juillet 1982), (les Gardiens du Temps) Ombrax Saga n°251, décembre 1986)

Sommaire

Histoire

Les Gardiens du Temps sont les créations de Celui-Qui-Reste, l’ultime directeur de la Time Variance Authority (TVA) existant au point final unique de toutes les réalités divergentes survivantes au sein du multivers, juste avant la fin de l’univers. Les Gardiens servant ainsi à deux objectifs : d’une part, ils seraient un don fait à l’avenir, instruisant les êtres du prochain cycle universel afin d’éviter les erreurs du passé. D’autre part, ils serviraient de batteries vivantes au pouvoir temporel, les énergies accumulées (et grandissantes) de l’existence éternelle de la TVA, étant utilisées pour garantir une qualité de vie aux employés de la TVA à la retraite.

Malheureusement, les trois entités qui émergèrent des couveuses de Celui-Qui-Reste furent immédiatement déformés – et même corrompus. Sous le nom de Perturbateurs du Temps, ils remontèrent le temps, cherchant à connaître les origines de l’univers, insensibles aux destructions provoquées à chaque époque qu’ils traversaient. La spirale de remontée du temps des Perturbateurs interagissait avec la Terre tous les trente siècles, un séisme cosmique déclenché à leur départ réduisant la planète en cendres. Artur Zarrko, l’Homme de Demain, s’aperçut grâce à son observatoire temporel la destruction qu’ils avaient provoqué sur la Terre du quatre-vingtième siècle et il réalisa que la Terre du cinquantième qu’il avait conquise (la Terre-7613) serait la suivante à tomber devant les Perturbateurs. Zarrko ramena alors de la Terre-616 Thor et ses alliés, le Trio palatin et Jane Foster, sur son monde, et promit à son peuple une fabuleuse récompense à celui capable de détruire les Perturbateurs. Après que les Perturbateurs avaient éliminé en quelques instants l’armée de Zarrko, celui-ci les informa que les mondes qu’ils visitaient n’étaient pas améliorés par le don du savoir que les Perturbateurs leur faisaient mais, au contraire, qu’ils en étaient entièrement détruits. Indifférents (considérant que le savoir qu’ils recherchaient valait bien le sacrifice d’un million de planètes), les Perturbateurs ignorèrent les attaques de Thor et de ses alliés alors qu’ils se préparaient à partir, détruisant la Terre-7613. Zarrko, Thor et ses alliés se rendirent alors à la Citadelle à la Fin du Temps, arrivant juste quelques instants avant la naissance des Perturbateurs et montrèrent à Celui-Qui-Reste ce que ses créations étaient devenues ; il arrêta alors les couveuses des Perturbateurs, empêchant leur existence. Puis, Zarrko, Thor et leurs alliés quittèrent la Citadelle pour regagner chacun son époque. Mais en secret, Celui-Qui-Reste remplaça les Perturbateurs du Temps par une version plus parfaite, celle des Gardiens du Temps ; cependant, cette action créa deux réalités divergentes à partir de cet ultime instant de l’univers. Dans une de ces réalités, Celui-Qui-Reste avorta les Perturbateurs et créa les Gardiens ; dans l’autre, il n’arrêta pas les couveuses des Perturbateurs, et donc n’y créa jamais les Gardiens du Temps. Ces deux divergences de la réalité ont alternativement pris le pas l’une sur l’autre depuis lors, avec les Perturbateurs et les Gardiens luttant pour le contrôle sur la fin des temps, afin de façonner la prochaine réalité. A un moment, Celui-Qui-Reste bannit un mystérieux quatrième Gardien du Temps dans l’Egypte antique de 2950 avant notre ère.

gardiens-du-temps-les_1.jpgLes Gardiens du Temps s’autoproclamèrent les surveillants du flot temporel, autorisant l’installation du portail extradimensionnel du Gardien Uatu, lui permettant d’observer les réalités alternatives. Ils nommèrent Immortus gardien du segment temporel s’étendant entre 3 000 avant Jésus-Christ jusqu’à 4 000 après Jésus-Christ. Ils lui ordonnèrent de détruire ou briser les Avengers (pour les empêcher de devenir une menace pour l’existence des Gardiens), mais Immortus fut si impressionné par les héros qu’il décida à la place de les observer et les guider, défiant les désirs des Gardiens du Temps. A la fin de la Guerre Kree/Skrull, les Gardiens du Temps confrontèrent Immortus, l’accusant de ne pas avoir respecté leur accord, et lui montrant les futurs potentiels de la Terre-9812 (la Terre du Bataillon galactique des Avengers) et d’autres réalités où l’humanité ravageait toutes les autres formes de vie à travers la galaxie. Ils lui ordonnèrent d’empêcher ces événements sinon ils détruiraient l’humanité elle-même. Ils chargèrent par la suite Immortus de tuer la Sorcière rouge (Wanda Maximoff), un nexus humain dont les enfants seraient dangereusement puissants, bien que le seigneur des Limbes œuvra au lieu de cela pour l’empêcher de se retrouver enceinte.

A un moment donné, les Perturbateurs du Temps prirent l’ascendant sur les Gardiens et, se faisant passer pour ces derniers, ils guidèrent Immortus pour l’amener à éliminer un certain nombre de réalités qui auraient réduit leur importance à la fin des temps. Ils ordonnèrent aussi à Immortus de guider l’éventuelle transformation d’un nexus humain en une source d’énergie. Immortus choisit la Sorcière rouge pour remplir ce rôle, mais celle-ci réussit à se libérer de son contrôle et rejeta son nouveau pouvoir. Les Perturbateurs intervinrent eux-mêmes, soi-disant avec l’intention d’empêcher l’énergie accumulée de mettre en danger les réalités futures. Ils transférèrent les immenses énergies expulsées de la Sorcière rouge vers Immortus, devenu alors un réceptacle immobile d’énergie temporelle, une énergie que les Perturbateurs pouvaient dès lors manipuler.

Vers cette époque, les Gardiens assistèrent aux funérailles d’Eon et menacèrent Uatu de lui confisquer son portail extradimensionnel après que le Laser vivant (Arthur Parks) avait franchi celui-ci et provoqué un certain nombre de divergences. Probablement, ils remontèrent le temps à partir de la Citadelle d’un point où ils avaient conservé leur suprématie, bien qu’il soit possible qu’il se soit agi des Perturbateurs toujours en train de se faire passer pour les Gardiens.

Toujours sous l’apparence des Gardiens, les Perturbateurs déterminèrent plus tard qu’il existait quatre nexus vivant principaux, chacun d’eux dans une réalité alternative différente, et susceptibles d’empêcher leur existence. Engageant des êtres de chacune de ces réalités afin d’obtenir leur aide, ils complotèrent pour détruire ces quatre êtres (ce qui théoriquement devait conduire à la destruction de ces réalités) afin de s’assurer qu’ils continueraient à prévaloir sur les Gardiens. A cause des efforts d’Immortus, assumant l’identité de l’énigmatique Celui-Qui-Murmure, qui s’opposa secrètement à leurs efforts, un seul des ces nexus humains fut détruit ; du coup, les Perturbateurs disparurent de l’existence. Libéré de leur contrôle, Immortus utilisa la puissance qu’il avait accumulé pour devenir une vague temporelle, menaçant de réécrire toute la réalité. Uatu et la TVA réussirent à neutraliser la menace d’Immortus et les Perturbateurs réapparurent ; cependant, les Gardiens apparurent à leurs tours et mirent à jour la supercherie des Perturbateurs. Ceux-ci se retirèrent dans leurs couveuses et les Gardiens retrouvèrent leur suprématie, ramenant les couveuses dans la Citadelle à la Fin du Temps et reprenant leur surveillance du flot temporel.

gardiens-du-temps-les_2.jpgAprès avoir décidé de ne pas intervenir dans une lutte de pouvoir interne à la Chronopolis de Kang, les Gardiens se présentèrent une nouvelle fois à Immortus, lui montrant que ses actions, en dépit de ses intentions, avaient finalement conduit vers les futurs de la Terre-9812. Les efforts ultérieurs d’Immortus pour gagner du temps – comme la mise en place des événements collectivement appelés le Passage afin de maintenir les Avengers sur Terre en prévision d’Onslaught – ne servirent à rien, et les Gardiens du Temps ordonnèrent à Immortus de tuer Rick Jones afin d’empêcher l’éveil de la Force Destinée dans le reste de l’humanité. Jones fut défendu par la contrepartie divergente et hostile d’Immortus, Kang le Conquérant, le mystérieux Libra (Gustav Brandt, autrefois du cartel du crime appelé le Zodiaque), et l’Intelligence suprême des Krees, ce qui permit à Jones d’employer la Force Destinée pour appeler à l’aide sept Avengers de diverses périodes temporelles. Immortus détruisit alors Chronopolis et convertit sa source de puissance au profit du Cristal de l’Eternité, avec lequel il pourrait éliminer les réalités dangereuses pour les Gardiens du Temps, c’est-à-dire, celles « abîmées » par l’humanité. Néanmoins, les Gardiens décidèrent de détruire toutes les réalités sauf le strict minimum nécessaire pour garantir leur existence. Ils s’emparèrent du Cristal de l’Eternité et se rendirent à la Citadelle à la Fin du Temps pour mettre en marche leur chrono-canon et tuèrent Immortus quand celui-ci décida finalement de s’opposer à eux. Alors que leurs autres ennemis leur faisaient face (les Avengers, Rick Jones, Kang, Libra et l’Intelligence suprême), les Gardiens firent appel à des légions d’Avengers venus de réalités alternatives et destructeurs ou tyranniques pour combattre leurs attaquants. Parallèlement, ils neutralisèrent Kang en forçant son évolution vers Immortus. Cependant, Jones, à son tour, conjura une immense armée de valeureux Vengeurs pour s’opposer à l’armée des Gardiens, rééquilibrant les forces en présence. Résistant férocement aux Gardiens, Kang provoqua une divergence entre lui-même et Immortus, se séparant en deux êtres séparés et provoquant ainsi un formidable choc temporel en retour qui étourdit les Gardiens. Ceux-ci s’apprêtaient cependant à tirer avec le chrono-canon mais Rick Jones, accédant une fois de plus à la Force Destinée, détruisit l’arme. Alors que les trois Gardiens luttaient pour reprendre leurs forces, un Kang triomphant vida ses armes sur les Gardiens, apparemment les détruisant. L’autre incarnation de Kang, sa nouvelle divergence d’Immortus, partit alors pour mener une nouvelle vie, indépendante cette fois des Gardiens du Temps. Les Gardiens du Temps furent aperçus par la suite comme prisonniers du virtuellement omnipotent Akhénaton ; s’il ne s’agit pas d’une apparition chronologiquement antérieure à leur mort, cela peut signifier que les Gardiens ont réussi à survivre à leur mort apparente. Néanmoins, ces trois Gardiens pouvaient être les Perturbateurs du Temps, une nouvelle fois déguisés, et dont le sort, après la défaite des Gardiens, reste inconnu.

gardiens-du-temps-les_3.jpgLe quatrième Gardien du Temps, capable d’avoir des flashs du flot temporel mais désormais incapable de voyager physiquement à travers le temps, devint connut sous le nom d’Oracle de Siwa. Quand Ramadès – le fils d’une autre incarnation de Kang, Rama-Tut – envisagea de conquérir l’ère moderne, il visita d’abord l’Oracle de Siwa pour lui demander si le moment choisi pour sa conquête était propice ; l’Oracle confirma cela. La légende de l’Oracle est notée également dans sa légitimation du règne de la Reine Hatshepsout, première femme Pharaon de l’histoire du pays aux alentours de 1 500 avant Jésus-Christ, et de celui d’Alexandre le Grand au 4ème siècle avant notre ère. L’Oracle était si craint que le Roi de Perse envoya une fois une armée de 50 000 hommes pour en détruire le temple. Les hommes se perdirent à jamais dans le désert. Quand Ramadès bannit les héros modernes appelés les Quatre Fantastiques dans l’Egypte antique, Reed Richards se rappela la légende l’Oracle de Siwa et supposa avec raison qu’il s’agissait d’un Gardien du Temps. L’Oracle révéla à Richards l’implication de Ramadès, ainsi que ses origines et ses motivations ; après cela, le père de Richards, Nathaniel Richards, arriva sur place et ramena les Fantastiques vers leur époque, où ils purent triompher de Ramadès.

Les Gardiens du Temps ont de vastes pouvoirs de manipulation de l’énergie temporelle. Ils peuvent vieillir des armées en entière jusqu’à l’état de poussière ou inverser leur vieillissement avant l’instant de leur conception (les immortels virtuels, tels que les Asgardiens, peuvent résister à ces effets). Ils peuvent conjurer des êtres à partir de n’importe quel point du flot temporel, les contraignant à accomplir leurs volontés. Ils peuvent voyager à travers le temps et les diverses réalités alternatives, former de puissants boucliers énergétiques, projeter des décharges de force pure et accorder des pouvoirs à d’autres individus. En utilisant les pouvoirs du Cristal de l’Eternité, ils peuvent supprimer des réalités entières, les effaçant totalement de l’existence, en quelques secondes. Ils prétendent avoir une autorité que même l’arbitre cosmique appelé le Tribunal vivant ne peut juger.

Les Gardiens du Temps n’ont qu’une seule contrepartie divergente dans le multivers : les Perturbateurs du Temps. Chacun des deux groupes existe dans l’une de deux réalités divergentes finales subsistant à la fin du temps. Les Gardiens et les Perturbateurs manipulent chacun de leur côté les événements du multivers pour assurer sa propre survie et domination sur leur contrepartie. Les Perturbateurs du Temps cherchaient à l’origine le savoir au commencement du temps, indifférents aux destructions des périodes temporelles qu’ils provoquaient en les traversant.


ThierryM 12384

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 11
    Membre : 0