Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Kraven le Chasseur - Marvel-World.com

Encylopédie - Kraven le Chasseur

kraven-le-chasseur_0.jpg

  • Véritable nom : Sergeï Kravinoff
  • Profession : Chasseur, mercenaire
  • Statut légal : Citoyen soviétique, doté d’un passeport éthiopien, avec un casier judiciaire international
  • Identité : Publiquement connue
  • Autre identité : Kraven the Hunter (VO) ; Spider-Man
  • Lieu de naissance : Volgograd, Russie (anciennement Stalingrad)
  • Situation de famille : Veuf
  • Parents connus : Nikolaï Kravinoff (père, décédé), Anna Makarova Kravinoff (mère, décédée), Sasha Aleksandra Kravinoff (épouse, décédée), Dmtri Kravinoff (ou Dmitri Smerdyakov, le Caméléon, demi-frère), Vladimir Kravinoff (le Chasseur gris, fils, décédé), Alyosha Kravinoff (fils), Ned Tannengarden (fils, décédé), Ana Tatiana Kravinoff (fille)
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre des Sinister Six, ancien employeur du Gibbon, ancien employé de Lightmaster, ancien partenaire du premier Tarentula, du Caméléon
  • Base d'opérations : Actuellement aucune, autrefois mobile à travers la planète
  • Première apparition : VO : Amazing Spider-Man (vol.1) # 15 (août 1964, par Stan Lee & Steve Ditko) – VF : Marvel (Lug) n°10 (janvier 1971)
  • Taille :1,78 m
  • Poids :75 kg
  • Yeux :Marrons
  • Cheveux :Châtains

Histoire

kraven-le-chasseur_1.jpg Sergeï Kravinoff était un chasseur de gros gibier, qui devint obsédé avec l’idée de triompher du héros américain Spider-Man (Peter Parker) afin de prouver à ses propres yeux et aux yeux du monde qu’il était le plus grand chasseur de la planète. Contrairement aux autres chasseurs, Sergeï dédaignait l’utilisation d’armes à feus et même d’arcs et de flèches, préférant abattre les animaux dangereux à mains nues, compensant le manque de moyens par de longues préparations afin d’affaiblir sa cible avant de porter l’assaut final. De plus, il employait un sérum mystique lui conférant une force similaire à celle de Spider-Man, même s’il demeurait une réelle menace pour le monte-en-l’air sans ce sérum.

Né au sein de l’aristocratie russe peu avant la révolution bolchevique, Sergeï et sa famille quittèrent la Russie après la révolution de 1917, s’installant alors aux Etats-Unis. Ruinée, sa famille fut humiliée de vivre comme de simples citoyens après leur vie aisée en Russie ; Sergeï souffrit tout particulièrement de cette déchéance, un sentiment qui allait le pousser toute sa vie à chercher un moyen de recouvrer l’honneur familial perdu. Alors qu’il n’était encore qu’enfant, sa mère, Anna Makarova, fit une dépression et se suicida. Peu après, son père se remaria et eut un second fils, Dmitri Smerdyakov. Sergeï et Dmitri s’entendirent bien mais, en même temps, le premier n’hésitait pas à imposer son autorité sur son demi-frère, passant son temps à l’humilier, le rabaisser, voire le battre. Devenu adulte, Sergeï partit pour l’Afrique, dans le but d’y retrouver le passe-temps de ses ancêtres : la chasse. Sur place, il fut formé dans les diverses techniques de chasse par un dénommé Grégor qui fit de lui l’un des meilleurs chasseurs de son temps ; mais, toujours insatisfait, Sergeï chercha à améliorer encore ses capacités et découvrit auprès de tribus reculées d’Afrique des potions exotiques qui améliorèrent ses capacités physiques ; sa force s’en trouva développée et ses réflexes, améliorés. Il devint ainsi capable de terrasser un taureau à mains nues, de courir aussi vite qu’un guépard et ses réflexes devinrent plus vifs que ceux d’un serpent. Mais, rapidement, il réalisa que ses nouvelles capacités le rendaient nettement supérieurs physiquement au gibier normal et, tout aussi rapidement, il commença à s’ennuyer. A la même époque, il abandonna son nom de naissance, répondant désormais uniquement au nom de Kraven le Chasseur. Se désintéressant de la chasse, Kraven voyagea à travers le monde, visitant la Russie, devenue l’Union soviétique, ou les Etats-Unis, fréquentant de nombreuses femmes, qui lui donnèrent d’encore plus nombreux enfants. Si deux d’entres eux, Alyosha et Vladimir, reçurent le nom de famille de leur père, laissant supposer qu’ils furent donc reconnus par celui-ci, d’autres, comme Ned Tannengarden, ne restèrent à ses yeux que des enfants illégitimes, si tant est que Kraven lui-même ait été au courant de leur existence. En tout état de cause, Kraven ne s’occupa réellement que d’Alyosha, qu’il forma aux techniques de la chasse, voyant en lui son véritable, et seul digne, héritier. kraven-le-chasseur_2.jpg Kraven revint une nouvelle fois aux Etats-Unis lorsque son frère, devenu un espion soviétique du nom du Caméléon, fit appel à lui pour éliminer le héros costumé Spider-Man qui avait fait échouer les plans de Smerdyakov quelques mois auparavant. Débarquant, Kraven fit la démonstration de sa force en remettant en cage des animaux évadés, arrivés sur le même bateau. Kraven fut alors contacté par J. Jonah Jameson qui lui demanda également d’arrêter Spider-Man ; mais les intentions de Kraven allaient au-delà de la simple capture, fasciné à l’idée de retrouver un adversaire à sa mesure. Avec son frère, Kraven étudia les techniques du tisseur afin d’en cerner les faiblesses ; puis, lui tendant une embuscade, il lui injecta une drogue qui perturba les capacités de Spider-Man, faisant de lui une proie facile pour le Chasseur. Puis, il accorda quelques jours de répit à sa proie, afin de faire durer le plaisir de la chasse ; pendant ce laps de temps, il fit insérer une note dans le Daily Bugle, le journal de Jameson, affirmant sa capacité à triompher du tisseur. Quelques jours plus tard, Kraven tendit une nouvelle embuscade à Spider-Man ; celui-ci faillit bien être capturé mais réussit finalement à retourner la situation et captura non seulement Kraven mais aussi le Caméléon. Peu après, ils furent tous les deux expulsés des Etats-Unis. Mais, dès cette première altercation – et défaite – Kraven devint obsédé par Spider-Man, le seul adversaire lui ayant non seulement échappé mais en plus vaincu. Au cours des années suivantes, il allait multiplier les tentatives pour triompher de son adversaire et retrouver l’honneur qu’il estimait avoir perdu lors de ce premier combat.

Tentant tous les deux de revenir illégalement aux Etats-Unis, Kraven fut capturé presque immédiatement par Iron-Man (Tony Stark) alors que le Caméléon, échappant au Vengeur, tentait, en vain, de triompher de celui-ci en manipulant ses coéquipiers des Vengeurs, dans l’espoir de montrer sa valeur à son frère aîné. Peu après, Kraven s’allia au Dr Octopus (Otto Octavius), Electro, l’Homme-Sable, Mystério (Quentin Beck) et le Vautour (Adrian Toomes) pour former les Sinister Six, un groupe dont l’unique but était de se débarrasser de Spider-Man. Mais, optant pour des attaques individuelles successives dans le but de fatiguer le héros, les Six furent mis en déroute les uns après les autres par le monte-en-l’air. Quelques mois après, Kraven tenta de se faire passer pour Spider-Man en revêtant un uniforme identique à son ennemi ; harcelant alors Jameson, il essaya de salir l’image de son ennemi dans l’espoir d’attirer son attention. Son plan réussit et Spider-Man chercha à découvrir l’identité de cet imposteur. Les deux ennemis se retrouvèrent piégés dans un vieil immeuble où ils durent s’associer pour combattre un gang de voleurs. Puis, une nouvelle fois, Spider-Man captura Kraven qui, par souci de son honneur, révéla la vérité sur son imposture à la police. Kraven continua cependant à traquer Spider-Man, engagé par le Bouffon vert par « l’intermédiaire » de Norman Osborn, sans réaliser que les deux personnes n’en était qu’une ; mais cette nouvelle tentative s’acheva par un autre échec. Libéré de prison, Kraven chercha à obtenir son paiement de la part du Bouffon vert, s’attaquant alors Osborn, le seul contact qu’il connaissait. Kraven kidnappa son fils, Harry Osborn, ; mais, faisant face à Norman Osborn, Sergeï réalisa que ce dernier avait véritablement tout oublié de leur ancien accord (en effet, durant l’incarcération de Kraven, Osborn avait affronté Spider-Man et, lors de cette bataille, Osborn devint amnésique, oubliant jusqu’à l’existence du Bouffon vert). Abandonnant Norman et Harry Osborn, il affronta une fois de plus Spider-Man, déclarant qu’il ne voulait plus avoir affaire aux Osborn. Quelques semaines plus tard, jaloux de voir un nouveau Vautour (Blackie Drago) triompher de Spider-Man, alors affaibli par une forte grippe, et donc de lui voler l’honneur de vaincre le tisseur qu’il pensait lui revenir de droit, Kraven attaqua le second Vautour. Il piégea ce dernier dans une jungle artificielle, où ils furent tous les deux surpris par un Spider-Man rétabli qui captura simultanément ses deux ennemis.

Dans les mois qui suivirent, Kraven s’attaqua à d’autres héros, probablement afin d’améliorer ses capacités et ses talents de chasseur face à une proie humaine. Il se heurta ainsi aux premiers X-Men, avant de défier en duel Ka-Zar, alors en visite à New-York. Vaincu par le seigneur du Pays sauvage, Kraven décida de prendre sa revanche et se rendit en Antarctique. Sur place, alors qu’il cherchait son ennemi, il découvrit un vaisseau écrasé dans les marais où il trouva une couveuse abritant un enfant extra-terrestre d’une taille de quelques centimètres. Kraven décida d’élever ce bébé et s’aperçut qu’au fil de sa croissance, celui-ci adoptait une taille colossale. Kraven baptisa l’extra-terrestre, de la race des Tsiln, Gog et décida de profiter de la taille, de la force et de l’obéissance enfantine de celui-ci pour prendre sa revanche sur Ka-Zar. Surprenant une expédition du Daily Bugle, à laquelle participait Jameson, Peter Parker et Gwen Stacy, il enleva cette dernière afin d’attirer Ka-Zar. Kraven réussit au-delà de ses espoirs, se retrouvant non seulement face au seigneur du Pays sauvage mais également à Spider-Man, venu délivrer son amie. Mais, du coup, les deux héros purent triompher de Gog, qui finit enlisé dans des sables mouvants, tandis que Kraven faisait une chute apparemment mortelle du haut d’une falaise. Survivant, mais avec un bras cassé, Kraven regagna les Etats-Unis. Là, ne pouvant affronter directement le tisseur, il s’allia à un simple laveur de vitre, Martin Blank, qu’il entraîna avant de lui donner l’identité costumée du Gibbon. Lui donnant une version différente de son propre sérum, qui provoqua une éphémère crise de fureur chez le Gibbon, Kraven renvoya celui-ci recherche et attaquer Spider-Man. Cependant, le sérum modifié s’avéra trop instable et Spider-Man put profiter des problèmes mentaux rencontrés par Blank pour capturer son ennemi. Dans l’ombre, Kraven ressassait son nouvel échec.

Quelques temps plus tard, guéri de sa fracture, Sergeï s’attaqua à Daredevil et à la Veuve noire, se rendant pour cela à San Francisco ; bien qu’il crut avoir triomphé du héros en l’ayant précipité d’une falaise, il s’avéra qu’en fait celui-ci avait été sauvé par la prêtresse de Titan appelée Dragon-Lune. Pendant ce temps, la Veuve noire triomphait seule de Kraven. Ayant réussi malgré tout à s’échapper, Kraven s’attaqua alors à l’Homme-Loup (John Jameson) avant de se heurter à Tigra qui réussit à le faire arrêter une nouvelle fois. Ayant purgé sa peine, Kraven fut engagé par Edward Lansky (alias Luminex), pour combattre de nouveau Spider-Man, cette fois avec l’aide du premier Tarentula. Mais, le tisseur triompha de ses deux agresseurs, Kraven recevant une violente décharge électrique qui le mis hors de combat. Echappant à une nouvelle arrestation, Sergeï se retrouva vite avec Tigra sur ses traces ; tendant un piège à l’héroïne, il put la capturer, l’asservissant au moyen d’un collier électrique. Il tenta de l’utiliser contre Spider-Man mais celui-ci déchira le collier et les deux héros mirent en déroute Kraven, qui fut une nouvelle fois arrêté puis expulsé des Etats-Unis. Voyageant, il rencontra alors une jeune prêtresse vaudou haïtienne, Calypso Ezili. Avec elle, Kraven s’apaisa pendant un temps, chassant de nouveau des animaux sauvages et constituant un zoo privé. Mais Ezili rêvait de voir son amant s’illustrer de plus brillante manière et, libérant elle-même les proies de Kraven, accusa Spider-Man du forfait, poussant ainsi le vieux chasseur à reprendre sa lutte contre son ancien ennemi. Mais, Spider-Man vint une nouvelle fois à bout de son ennemi et les deux amants furent arrêtés. Convaincu alors qu’il ne serait jamais digne de l’amour d’Ezili tant qu’il n’aurait pas humilié Spider-Man, Kraven repartit une nouvelle fois en chasse. Cette fois, l’Haïtienne perturba les sens du héros, alors que lui et Kraven s’affrontaient. Quand le Chasseur réalisa que son duel avec le monte-en-l’air était truqué, voyant une fléchette hallucinogène planté dans le cou du tisseur, Kraven abandonna le combat, pour ne pas être déshonoré par une victoire indue. Une nouvelle fois, la police les arrêta, lui et sa compagne. Refusant de demeurer avec Calypso tant qu’il n’aurait pas retrouvé son honneur, Kraven et elle se séparèrent. Il vint peu après en aide à Ka-Zar, grièvement blessé d’une balle à la tête et sujet à des hallucinations. Aidé de Shanna et Spider-Man, Kraven aida à retrouver et capturer Ka-Zar, qui errait, amnésique dans les rues de New York, avant de le conduire à l’hôpital pour l’y faire soigner. Kraven tenta de prendre sa revanche sur Tigra ; celle-ci, alors membre des Vengeurs de la Côte ouest, affronta le Chasseur en duel, également désireuse de montrer sa valeur à ses coéquipiers. Mais Kraven, particulièrement bien entraîné, faillit bien venir à bout de son ennemie, qui ne fut sauvée que par l’intervention d’Œil-de-Faucon (Clint Barton) et de l’Oiseau-moqueur. Peu après, Kraven fut recruté par Méphisto pour attaquer le Beyonder mais il fut repoussé par la Chose qui avait pris le parti de l’être extradimensionnel. Traité comme un fétu de paille par rapport à d’autres surhumains bien plus puissants que lui, cet incident incita Kraven à revenir à des proies en accord avec ses capacités.

kraven-le-chasseur_3.jpg Redevenant un chasseur d’animaux sauvages, Sergeï réalisa que le monde avait changé et que les mouvements de protection des animaux l’empêchaient désormais de se replonger dans la jungle africaine pour s’y livrer à son ancienne passion. Sentant finalement que son heure était réellement passée, et déterminé à mourir avec honneur et à l’heure de son choix, Kraven décida de consacrer les derniers instants de sa vie à triompher de Spider-Man. Alors que celui-ci avait depuis peu achevé sa lune de miel avec Mary-Jane Watson, Kraven drogua Spider-Man avec une fléchette et l’enterra vivant dans un cimetière, l’ayant plongé dans un profond sommeil, proche d’un état comateux, qui dura plusieurs jours. Endossant l’uniforme de Spider-Man, Sergeï assuma l’identité du héros et sa mission, exerçant une justice plus rude et plus brutale sur les criminels, n’hésitant pas à en tuer certains, tout cela dans le but de montrer qu’il était un meilleur Spider-Man que l’original. Puis, il se lança dans sa dernière chasse, traquant la créature des égouts appelée la Vermine, un être mi-homme mi-rat, résultat des expériences génétiques menées par le Baron Helmut Zemo. Spider-Man avait été incapable de vaincre seul la Vermine, ayant nécessité l’aide de Captain América (Steve Rogers) pour y arriver et Kraven considérait que réussir seul ce que le tisseur n’avait pu faire, établirait sans conteste sa supériorité. Sergeï retrouva la Vermine, l’affronta et triompha de lui, l’enfermant dans une cage qu’il installa dans sa dernière demeure, attendant le réveil de Spider-Man. Lorsque celui-ci émergea finalement de ces deux semaines de coma, s’extrayant de sa « tombe » à mains nues, il se précipita immédiatement chez Kraven pour se venger ; cependant, le Chasseur refusa de se battre, annonçant au tisseur que leur lutte était désormais terminée et qu’il avait montré sa supériorité en triomphant d’abord de son ennemi, puis en épargnant sa vie, avant d’accomplir seul ce que le tisseur avait été incapable de faire ; certain de sa supériorité sur le tisseur, heureux à l’idée d’avoir recouvrer son honneur, Kraven jugeait que tout nouveau conflit entre lui et Spider-Man était inutile. Spider-Man refusant de tuer la Vermine, Sergeï libéra ce dernier, obligeant le tisseur à partir sur ses traces. Resté seul dans sa maison, Kraven prit son fusil et mit un terme à ses jours, en se tirant une balle en pleine tête.

Si Spider-Man ne devait, naturellement, ne plus avoir affaire à Kraven pendant un temps, l’héritage de celui-ci, sous divers aspects, ne cessa de le poursuivre. Le tisseur dut d’abord affronter Calypzo Ezili, parfois seule, parfois avec d’autres alliés comme le Lézard, qui tenta de venger son ancien amant en tuant le héros. Puis, ce fut le tour du Caméléon, qui, ayant appris la mort de son demi-frère, décida lui aussi de le venger, orchestrant, avec la complicité de Harry Osborn, alors devenu le second Bouffon vert, le retour des parents de Peter Parker, sans se douter que le jeune homme n’était autre que son ennemi. Après une confrontation avec un Spider-Man déchaîné suite à cette manipulation de ses sentiments, le Caméléon devait craquer mentalement et ne jamais retrouver véritablement sa santé mentale, finissant par se prendre pour Sergeï Kravinoff lui-même. Finalement, Spider-Man dut aussi affronter les deux fils légitimes de Kraven ; d’abord, Vladimir, qui devint le Chasseur gris et combattit Spider-Man avant d’être tué par Kaine, l’un des clones de Spider-Man ; ensuite, Alyosha, qui se fit même passer pour son père, avant de profiter de l’héritage de sa famille et devenir un allié de Spider-Man et renoncer à la haine du héros, avant de craquer mentalement à son tour. Tout dernièrement, une fille de Kraven, Ana Tatiana Kravinoff, reprit à son compte la quête de Kraven de vaincre Spider-Man, enlevant le colocataire du héros, Vin Gonzales.

Ana Tatiana Kravinoff n’était cependant que les prémices d’un plan orchestré par sa mère, Sasha Aleksandra Nikoleavich (qui était aussi la mère d’Alyosha et de Vladimir), afin de reconstituer la famille Kravinoff en ramenant son époux à la vie. Au cours des semaines qui suivirent, les femmes des Kravinoff réunirent plusieurs criminels ennemis de Spider-Man, y compris le demi-frère de Kraven, le Caméléon, et son fils Alyosha, dans le but de se venger du tisseur et ressusciter Kraven. Commençant par kidnapper Madame Web, le groupe engagea le mercenaire Deadpool pour occuper Spider-Man pendant que Mattie Franklin, la dernière Spider-Woman en date, était kidnappée à son tour. Après avoir ensuite enlever à leur tour Arachné (Julia Carpenter) puis Araña (Ana Corazon), la famille Kravinoff et ses alliés partirent traquer Kaine, le clone du tisseur. Sacrifiant successivement Franklin puis Kaine (confondu avec le Spider-Man véritable), le groupe ramena à la vie Vladimir Kravinoff, sous une forme léonine, et Kraven lui-même. Reprenant lentement conscience de la réalité, Kraven retrouva sa famille, réalisant bientôt que la résurrection était imparfaite à cause du sang corrompu utilisé (celui d’un clone). C’est alors que Spider-Man, rendu fou furieux à cause des morts de Franklin, Kaine et aussi Mme Web, attaqua avec toute sa force les Kravinoff. Incapables de tenir tête au monte-en-l’air, les Kravinoff profitèrent du fait qu’il dut s’occuper des prisonnières restées en vie pour prendre la fuite, se réfugiant au Pays sauvage. Furieux de la tournure des événements et rendant son épouse responsable, Kraven tua celle-ci ainsi que l’abomination qu’était devenue Vladimir, avant de promettre à Alyosha et Ana de former celui d’entre eux qui survivrait à l’autre. Alyosha prit la fuite, sa petite sœur sur ses traces, impatiente de montrer sa valeur à son père.

Pouvoirs

En ingérant diverses potions mystiques, Kraven obtenait une force surhumaine lui permettant de soulever environ 2 tonnes dans des conditions optimales ainsi que des capacités physiques supérieures à celle d’un humain : agilité, réflexes, endurance, résistance, adresse, vitesse, pouvant atteindre la vitesse de 90 kilomètres par heure sur de courtes distances. Ces mêmes potions ralentissaient également considérablement son rythme de vieillissement. Ainsi, au moment de sa mort, alors qu’il était âgé de plus de soixante-dix ans, il avait encore l’apparence d’un homme d’une trentaine d’années, même si l’âge commençait à émousser ses capacités physiques. Comme il ingérait constamment ces potions, il possédait en général en permanence ces capacités, mais, sans les effets de celles-ci, il conservait une force physique et une agilité du niveau d’un athlète olympique. Ses sens (ouïe, vision, odorat) sont également accrus par les sérums, lui permettant de traquer ses proies.

Aptitudes

Kraven était un brillant tacticien ainsi qu’un chasseur et un pisteur très doué. Il maîtrisait de nombreuses formes de combat, armé ou à mains nues. Il était très familier avec la médecine, les tranquillisants et les poisons exotiques et connaît parfaitement les points sensibles d’un corps humain ou de ceux des animaux qu’il traque. Il développa son propre style de combat en affrontant les animaux de la jungle à mains nues. Il était aussi compétent pour dresser les animaux sauvages.

Armes

Kraven utilisait une grande variété d’armes, dont des lances, des fléchettes, des haches, des filets, des fouets, divers poisons et des gaz.

Equipement

kraven-le-chasseur_4.jpg

Cliquez ici pour voir le schéma de la veste de Kraven en grand

La veste à tête de lion de Kraven était capable de projeter des chocs électriques et d’émettre une poussière narcotique.

Commentaires

Compte tenu de sa motivation à être le meilleur des chasseurs en traquant un être humain, de ses origines russes, Kraven le Chasseur fut probablement inspiré par le Comte Zaroff, personnage inventé par Robert Connell dans l’une de ses nouvelles « Les Chasses du Comte Zaroff » (The Most Dangerous Game), nouvelle adaptée au cinéma dans le film du même nom en 1932.


Skateur80 17206

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 8
    Membre : 0