Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Thoth-Amon - Marvel-World.com

Encylopédie - Thoth-Amon

thoth-amon_0.jpg

  • Véritable nom : Thoth-Amon
  • Profession : Grand Prêtre de Set, ancien conseiller royal
  • Statut légal : Citoyen de Stygie, légalement décédé
  • Identité : Publiquement connue
  • Autres identités : l’Homme noir, le Magicien du Cercle noir, le Maître Sorcier du Cercle noir, Thoth-Amon du Cercle noir
  • Lieu de naissance : Probablement un lieu non identifié en Stygie
  • Situation de famille : Inconnue
  • Parents connus : Aucun
  • Appartenance à un groupe : Ancien dirigeant du Cercle noir
  • Base d’opérations : Actuellement aucune ; pendant l’ère hyborienne, Khajar, Kheshatta, Khémi, Nebthu (Stygie) ; il résida un temps à Kordava (Zingara) et à Tarantia (Aquilonie)
  • Première apparition : VO : (Howard) The Phoenix On The Sword (Weird Tales de décembre 1932), (Marvel) Conan the Barbarian (vol.1) #7 (juillet 1971, par Roy Thomas & Barry Windsor Smith) – VF : (Howard) Le Phénix sur l’épée (juin 1982, Conan l’Usurpateur), (Marvel) Eclipso n°53 (3ème trimestre 1975)
  • Taille : Inconnue
  • Poids : Inconnu
  • Yeux : Noirs
  • Cheveux : Noirs

Histoire

Les origines précises du magicien stygien appelé Thoth-Amon demeurent inconnues ; il est seulement établi que, lors de sa première confrontation indirecte avec le Cimmérien Conan, il était déjà âgé de plusieurs siècles. Avant cette confrontation, Thoth-Amon fut le mentor du sorcier Kulan Gath, avant que ce dernier ne soit contraint de fuir la Stygie pour avoir pratiqué une magie jugée abominable même par les adorateurs de l’Ancien Dieu Set. Thoth-Amon fut responsable d’autres exils : celui de Karanthès d’Hanumar, Grand Prêtre d’Ibis, qui dut se réfugier en Némédie, et celui des vampires Morophla et Uathacht, sur lesquels il jeta une malédiction de sang, les obligeant à trouver refuge à Zamora. Quittant Kheshatta, la cité des magiciens, Thoth-Amon se rendit au nord, à Luxur, où il rencontra Neftha, une jeune enfant de la famille royale ; puis, il regagna Kheshatta, travaillant pendant un temps aux côtés du magicien Hath-Horeb. Thoth-Amon fut aussi responsable de réveil des Fils de Set, également appelés les Serpents-Hommes, ainsi que les Hommes-Serpents originaux, prenant immédiatement leur tête.

thoth-amon_1.jpgLa première confrontation entre Thoth-Amon et Conan, bien qu’indirecte, eu lieu à Numalia, en Némédie. Thoth-Amon y envoya un « cadeau » destination de son vieux rival Karanthès. Lorsque celui-ci ouvrit le présent, il fut instantanément tué par un Serpent-Homme, dissimulé à l’intérieur. Au même moment, Conan s’introduisit dans le temple de Karanthès pour dérober le fameux cadeau mais ne trouva que le corps du prêtre, dont il fut accusé du meurtre. Conan finit par tuer le Serpent-Homme mais pas avant que celui-ci ne tue les autres personnes présentes dans le temple. Conan regarda alors dans la vasque qui avait renfermé le Serpent-Homme et eut alors une vision de Thoth-Amon, ce qui le poussa à quitter Numalia. De son côté, Thoth-Amon fut contraint de fuir la Stygie suite à un conflit avec le roi Mentupherra et se réfugia à Kordava, en Zingara, où il resta plusieurs années, même après la mort de Mentupherra et l’avènement de son successeur, le faiblard Ctésiphon II.

De Kordava, Thoth-Amon envoya un sorcier qui lui était fidèle aller voler une page du Livre de Skélos, tombé entre les mains d’un Karanthès revenu à la vie. Le sorcier accomplit sa mission mais tomba sur un Kull et son château, déplacés magiquement dans le temps. Le sorcier se fit passer pour Gonar, un conseiller du roi Kull, et tenta de le conduire à la conquête du monde, afin que lui-même puisse alors en prendre le contrôle. Conan démasqua le sorcier, qui révéla ses intentions à Kull et au Cimmérien. Ayant observé l’évolution des événements de loin, Thoth-Amon envoya une image de lui, informant le sorcier qu’il était désormais seul. Conan tua le sorcier, tandis que Kull et son château regagnaient leur époque. Thoth-Amon ne tarda pas à être engagé par le comte zingarien Valenso de Kordava pour tuer l’un de ses ennemis. Pour ce faire, Thoth-Amon conjura un démon des Abîmes extérieures, l’Etranger noir, pour broyer et tuer l’ennemi de Valenso. Mais, une fois ce dernier mort, Valenso trahit Thoth-Amon, refusant de le payer et le dénonçant au roi Ferdrugo de Zingara ; Thoth-Amon dut prendre une nouvelle fois la fuite, regagnant la Stygie à la hâte.

thoth-amon_2.jpgArrivant à Khémi, Thoth-Amon y devint le conseiller du roi Ctésiphon III, qui venait de succéder à Ctésiphon II et n’était autre que la jeune Neftha devenue adulte. De loin, il envoya un autre Serpent-Homme attaquer Conan et ses alliés, Bêlit et Zula. Tandis qu’ils tuaient le Serpent-Homme, ils furent séparés et Conan fut attaqué par deux Hommes-Serpents qui se faisaient passer pour ses deux amis. Mais Conan repéra la supercherie et tua ses deux attaquants. Peu après, Thoth-Amon contacta un autre sorcier stygien, Ptor-Nubis, conseiller de l’oncle de Bêlit, le roi Nimkarrak d’Asgalun ; le maître du Cercle noir informa Ptor-Nubis que Bêlit ne tarderait pas à arriver à Asgalun, déterminée à revendiquer un trône qui était le sien par naissance. Puis, il kidnappa la déesse Astriel, surnommée la Reine des neiges, afin de l’obliger à le servir ; cependant, Astriel lui résista et fut libérée grâce à l’intervention d’un ancien allié, Kendrick. Pour regagner son domaine, Astriel engagea Conan pour l’escorter et la protéger contre les agents que Thoth-Amon avait envoyé contre elle. Le Stygien leur apparut pour les menacer mais, en dépit des efforts des hommes de main de Thoth-Amon, Conan put ramener Astriel dans son domaine, où elle retrouva toutes ses capacités et détruisit ce qui restait de leurs poursuivants.

Quand l’ancien sorcier antédiluvien Thulsa Doom, maintenant réduit à l’état de crâne désincarné, manipula ceux qui l’entouraient afin d’être conduit en Stygie, il y rencontra Thoth-Amon, auquel il proposa une alliance. Reconnaissant immédiatement la menace que représentait Doom, Thoth-Amon déclina et, après avoir réalisé que Thulsa Doom avait commencé à exercer son influence en prenant le contrôle des Hommes-Serpents et tentant de faire de même avec les Serpents-Hommes, Thoth-Amon résolut d’attaquer son rival, qui put toutefois prendre la fuite grâce à une précaire alliance avec Conan et ses nouveaux associés, le marin Kuchum et sa fille Li-zya. Souhaitant néanmoins surveiller son adversaire, Thoth-Amon transféra une portion de son essence dans le singe domestique de Kuchun, Ee-Ch’ing. Le petit singe tenta de noyer le crâne de Thulsa Doom mais celui-ci réagit en sectionnant la main du singe avec ses dents. Après cela, Doom trahit ses alliés, leur tendant un piège au cours duquel Conan et ses amis furent capturés par les Hommes-Serpents, qui les remplacèrent avant de prendre leur place à bord du navire, voguant bientôt vers un île de l’Océan méridional où gisait le reste du corps de Thulsa Doom. Entre temps, Conan s’était libéré, ainsi que ses amis, échappant aux Hommes-Serpents avant de former une alliance avec Thoth-Amon contre Doom, après avoir découvert que son esprit avait pris possession d’Ee-Ch’ing. Avec l’aide de Jandalinatjari, un Serpent aux Mille Couleurs, le groupe fut transporté sur l’île de Doom, où celui-ci avait reconstitué son corps, même s’il n’avait pas encore recouvré toute sa puissance. Mais les Hommes-Serpents de Doom, secondés par un Serpent aux Mille Couleurs rallié à l’ancien sorcier, Yarralamundu, attaquèrent le groupe de Conan ; Thoth-Amon réussit à s’emparer de l’esprit d’un Homme-Serpent, le transformant en une réplique de son corps et rejoignit le combat contre Doom, qui tint néanmoins tête simultanément au Stygien et au Cimmérien. C’est alors que Jandalinatjari prit le dessus et tua Yarralamundu et, aussitôt, bannit Thoth-Amon et Thulsa Doom de son île sacrée, renvoyant l’esprit du premier dans son corps en Stygie, séparant de nouveau le crâne et le corps de Doom, qu’il éparpilla dans le temps.

thoth-amon_3.jpgAprès l’échec du Cercle noir contre des envahisseurs, Thoth-Amon regagna Kheshatta et reprit le contrôle du cercle de magiciens. C’est à Kheshatta qu’il fut contacté par un autre sorcier stygien, Menkara, et le pirate zingarien Zarono le Noir, qui sollicitèrent son aide pour aider Villagro, duc de Kordava, à renverser le roi Ferdrugo à son propre bénéfice. En échange de l’aide de Thoth-Amon, ils lui promirent de chasser le culte de Mitra de la ville au profit de celui de Set. Dédaignant la copie du Livre de Skélos présenté par Menkara, Thoth-Amon exprima son mécontentement quand il comprit que les deux hommes avaient manqué une opportunité de mettre la main sur la Couronne du Cobra, un ersatz de la Couronne du Serpent, perdue depuis le Grand Cataclysme. Localisant magiquement la Couronne, Thoth-Amon se téléporta dans la cité de Gamburu, le domaine des Amazones. Il écarta aussitôt Nzinga, la reine des Amazones, s’empara de la Couronne et retourna à Zingara. Grâce à la Couronne, Thoth-Amon contrôla mentalement Ferdrugo pour qu’il abdique mais, au lieu de le faire couronner Villagro, Thoth-Amon se fit désigner comme nouveau souverain. Thoth-Amon retira la Couronne du Cobra pour recevoir celle de Zingara mais Villagro se précipita immédiatement, lui arrachant la Couronne du Cobra qu’il posa sur sa propre tête. Avec de grands efforts et aidé de Menkara, Thoth-Amon réussit à maîtriser et tuer Villagro, qui, sans aucune maîtrise de la magie, consuma les énergies de la Couronne en tentant d’en utiliser le plein potentiel. C’est alors que Conan et ses boucaniers arrivèrent, venant aider Ferdrugo et sa fille Chabela, poussant Thoth-Amon et Zarono à fuir Zingara, tandis que Menkara était tué lors de l’assaut qui s’en suivit.

Deux ans plus tard, Thoth-Amon apprit le décès, naturel, de Ferdrugo et entreprit de se venger de Valenso, lui apparaissant en vision pour l’avertir de sa fin prochaine maintenant que le souverain zingarien n’était plus en mesure d’assurer sa protection. De peur, Valenso embarqua avec sa famille pour longer la côte occidentale du continent hyborien. Mais Thoth-Amon retrouva sa trace et se rendit au village où s’était réfugié le Zingarien. Ni les Pictes, ni les mercenaires de Valenso ne purent arrêter le Stygien qui conjura l’Etranger noir, lui ordonnant de tuer Valenso la nuit même. L’Etranger noir se matérialisa dans la résidence même de Valenso, mais découvrit que, terrorisé, celui-ci s’était déjà donné la mort. Conan, engagé par Valenso, tua le démon pour protéger la famille du Zingarien mais Thoth-Amon, sa vengeance accomplie, se détourna de la situation, sans tenter de faire face à Conan.

thoth-amon_4.jpgC’est après cela que Thoth-Amon fut privé de son Anneau du Serpent quand un voleur le lui déroba une nuit. Privé de la puissance que lui conférait l’anneau, Thoth-Amon fut contraint de fuir quand les autres sorciers du Cercle noir tentèrent de le tuer pour prendre sa place. Sauvé par Ascalante, un Aquilonien et ancien comte de Thune, Thoth-Amon, maintenant un sorcier privé de presque tous ses pouvoirs, fut contraint de devenir le laquais d’Ascalante ; pendant plusieurs mois, Ascalante battit régulièrement le Stygien, le menaçant de le livrer à ses ennemis s’il faisait mine de se rebeller. En même temps, Ascalante complotait l’assassinat de Conan, désormais roi d’Aquilonie, espérant monter lui-même sur le trône. Contraint de servir de message pour Ascalante, Thoth-Amon fut stupéfait, lors d’une visite d’un complice d’Ascalante, de découvrir que l’Anneau du serpent était entre les mains d’un lourdaud du nom de Dion. Thoth-Amon tua immédiatement Dion, reprit son Anneau du serpent et conjura une immense créature simiesque qu’il chargea de tuer Ascalante, ses alliés et, si possible, Conan. Ascalante et les comploteurs furent effectivement tués mais Conan avait reçu l’aide d’Epimétreus le Sage qui avait doté l’épée de Conan de pouvoirs mystiques pour se défendre et protéger l’Aquilonie contre les forces de Set. Grâce à l’épée, le Cimmérien tua le démon, dont le cadavre se dissipa dans l’air, avant d’échapper à un autre piège de Thoth-Amon, tendu dans la demeure de Dion.

Thoth-Amon regagna la Stygie, reprenant progressivement sa place à la tête du Cercle noir, non sans rencontrer la résistance d’autres sorciers, comme Thutothémès, qui tenta d’utiliser le Cœur d’Ahriman pour vaincre Thoth-Amon. Entre quinze et vingt ans plus tard, de nouveau solidement installé à la tête du Cercle noir, Thoth-Amon avait depuis formé une alliance avec Louhi, Reine Sorcière du culte hyperboréen de la Main Blanche, Nénaunir, Grand Prêtre de Damballah à Zimbabwei, et Pra-Eun, Seigneur khitanien du Cercle écarlate et entreprit de se venger de Conan. Sur son ordre, Louhi et ses Hyperboréens capturèrent Conn, fils aîné et prince héritier de Conan, poussant ce dernier à se lancer sur ses traces, tombant dans une embuscade tendue par les sorciers. Bien que Thoth-Amon souhaita faire immédiatement exécuter Conan, les trois autres ne comprenaient pas sa précipitation, ne voyant aucun danger dans le Cimmérien prisonnier. Mais, celui-ci réussit à briser ses liens, tua le bras droit de Louhi, avant de tuer celle-ci et éliminer Pra-Eun. Thoth-Amon et Nénaunir durent fuir, se téléportant dans leur domaine quand les forces aquiloniennes investirent le château de Louhi. Cette fois, Conan était déterminé à écraser la menace de Thoth-Amon et descendit en Stygie, à Nebthu ; l’armée emmenée par Conan écrasa le Cercle noir, grâce au Cœur d’Ahriman manié par le druide Déviatrix ; lâchant la Hyèrne-Goule du chaos sur les Aquiloniens pour les occuper, Thoth-Amon s’enfuit vers Zimbabwei et son dernier soutien, Nénaunir.

thoth-amon_5.jpgConan mena son armée et le prince Conn jusqu’à Zimbabwei ; quand les wyvernes de Nénaunir firent prisonniers Conan et Conn, Thoth-Amon l’encouragea à les tuer sur le champ mais, sûr de lui, Nénaunir décida de les maintenir en vie afin de les sacrifier à Damballah. Mais, cette fois, ce fut Conn qui put se libérer, empalant et tuant Nénaunir mais laissa échapper Thoth-Amon, qui se téléporta immédiatement à distance, encore plus au sud, dans une région presque mythique, le Bord du Monde. L’éloignement ne ralentit pas Conan et ses hommes de continuer leur poursuite, faisant bientôt face aux derniers Hommes-Serpents, fidèles à Thoth-Amon. Si Conan succomba à la magie de la reine Lilit, Conn réussit à reprendre ses esprits et, profitant de Thoth-Amon et son père étaient en train de lutter sur le plan astral, enfonça son épée enchantée par Déviatrix dans le corps du Stygien ; celui-ci tomba mort sur le sol, presque immédiatement réduit en poussière. Conan récupéra l’Anneau du Serpent et le jeta dans l’Océan méridional, où personne ne pourrait le retrouver. Du moins le croyait-il.

L’Anneau du Serpent fut gobé par un poisson, qui fut lui-même pêché quelques temps après par un Stygien du nom de Nhaton. Quand ce dernier découvrit l’Anneau en ouvrant le poisson, les énergies de l’objet magique ramenèrent l’esprit de Thoth-Amon sur Terre, lui créant un nouveau corps. Thoth-Amon mit du temps à récupérer ses pouvoirs propres, avant de partir à la recherche de l’Anneau du Serpent. Encore faible, il trouva refuge auprès du baron aquilonien Maloric, l’aidant dans son projet de renverser Conan. Thoth-Amon fut ainsi vraisemblablement impliqué dans la tentative d’assassinat contre Conn, augmentant les capacités des assaillants qui attaquèrent le prince et son escorte ; Conn survécut à l’assaut mais passa pour mort pendant plusieurs mois, plongeant Conan et la famille royale aquilonienne dans le deuil et le chagrin. Thoth-Amon conjura ensuite une créature marécageuse pour tuer les Dragons noirs de Conan, dont plusieurs trouvèrent la mort en affrontant le monstre. Mais, l’alliance de Thoth-Amon et Maloric tourna court quand ce dernier essaya de tuer Conan, un plaisir que le Stygien tenait à se réserver pour lui seul. Du château de Maloric, Thoth-Amon utilisa sa magie pour retrouver la trace de Nhaton et de son Anneau ; informé par un esprit qu’il venait de conjurer que l’Anneau avait été pris par « l’un des siens », Thoth-Amon se rendit à Nebthu, en Stygie, exterminant le nouveau Cercle noir qu’il soupçonnait de détenir l’Anneau. Mais c’est en Aquilonie qu’il retrouva l’Anneau, entre les mains d’une créature démoniaque qui se faisait passer pour le fils de Nhaton. Après l’avoir détruit, il reprit l’Anneau, revenant véritable à la vie, avec des pouvoirs encore plus grands que par le passé. Menaçant le reste de sa famille, il obligea le fils cadet de Conan, le prince Taurus, à devenir son apprenti puis, profitant de l’absence de Conan du palais, il s’empara du château royal. Au cours des jours suivants, Thoth-Amon reforma le Cercle noir et forma Taurus à la magie, jusqu’au jour où Conan et Conn regagnèrent Tarantia. Si Conan fut impuissant face à la nouvelle puissance de Thoth-Amon, Conn était en possession de l’Epée des Anciens Dieux, offerte par la déesse Solaise. Grâce à l’épée magique, et l’aide de la sorcière Zandra, Conn fut souffler la flamme qui servait de réserve de puissance magique à Thoth-Amon. Profitant de la brutale faiblesse de Thoth-Amon, Conn lui trancha la main droite, le privant de l’Anneau du Serpent. Thoth-Amon tenta de récupérer sa bague mais Conan le saisit à son tour et lui brisa le cou d’un coup, le tuant une nouvelle fois, mais cette fois apparemment définitivement.

Pouvoirs

Thoth-Amon avait la réputation d’être le puissant sorcier de l’ère hyborienne. Cependant, pour différentes raisons, ses pouvoirs augmentaient et diminuaient. A certains moments, il possédait des pouvoirs quasiment illimités et, à d’autres, n’était capable que de quelques simples trucs de prestidigitateurs. Apparemment, avec le temps et la préparation suffisante, il pouvait accumuler de vastes quantités de puissance. Il a prouvé être capable de transférer son esprit dans des créatures inférieures, de projeter son essence sur d’immenses distances pour contacter d’autres personnes, de projeter des décharges d’énergie magique et d’ériger des boucliers mystiques, de faire léviter les objets, d’animer les objets inanimés, de manipuler mentalement d’autres personnes, de se téléporter et de conjurer et contrôler les créatures démoniaques. Un grand nombre de ses pouvoirs dépendait de son Anneau du Serpent, une source de puissance apparemment liée à l’Ancien Dieu Set.

Equipement

thoth-amon_6.jpgUne large part de la puissance de Thoth-Amon provenait de l’Anneau du Serpent, une bague magique très certainement lié à l’Ancien Dieu Set et capable d’accroître les pouvoirs naturels de son utilisateur. Le lien entre Thoth-Amon et l’Anneau devint si fort que l’Anneau fut capable de ramener à la vie le sorcier stygien en préservant son esprit. Thoth-Amon a utilisé en au moins une occasion la Couronne du Cobra, considérée être inspirée par la Couronne du Serpent. La Couronne du Cobra fut forgée par les Hommes-Serpents antédiluviens, peut-être par un groupe renégat ou comme remplacement la Couronne du Serpent, perdue lors du Grand Cataclysme. Avant d’entrer en possession de Thoth-Amon, la Couronne du Cobra était dissimulée sous une idole de pierre à l’effigie du dieu crapaud aux sept yeux Tsathoggua. La Couronne du Cobra amplifiait considérablement les capacités mentales de son utilisateur, lui octroyant des puissants pouvoirs télépathiques et télékinésiques. Dans les mains de Thoth-Amon, elle lui aurait probablement permis de contrôler des centaines de personnes. Toutefois, pour l’utiliser, il fallait garder un contact physique avec elle, voire la porter sur sa tête. Elle était cependant moins puissante que la Couronne du Serpent puisqu’elle fut détruite simplement à cause d’un mauvais usage de ses capacités.

Commentaires

Dans les romans et nouvelles écrites par Robert E. Howard, Thoth-Amon et Conan ne se rencontrèrent jamais face à face. C’est seulement avec les successeurs de Howard que le Stygien devint une sorte d’adversaire récurrent du Cimmérien, un rôle qui fut renforcé par Roy Thomas lorsque Marvel commença à éditer les aventures de Conan en comics.


ThierryM 869

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !