Encyclopédie - Natifs (les) - Marvel-World.com

Encylopédie - Natifs (les)

natifs-les_0.jpg

  • Représentants connus : Miek, Mung
  • Autres noms : The Natives (VO)
  • Base d’opérations : Sakaar
  • Première apparition : VO : Incredible Hulk (vol.3) #92 (avril 2006, par Greg Pak & Carlo Pagulayan) – VF : Hulk Monster Edition n°1 (septembre 2007)
  • Hauteur : Variable
  • Poids : Variable
  • Yeux : Jaunes
  • Peau : Brun gris

Traits

La société des Natifs est entièrement centrée autour de la ruche patriarcale. Bien que les ruches contemporaines des Natifs sont considérablement plus petites que les grandes ruches du passé de la civilisation des Natifs, les structures sociales basiques des ruches sont demeurées inchangées. La hiérarchie au sein d’une ruche est relativement simple : le roi de la ruche est la figure d’autorité dominante et celui qui prend les décisions clés tandis que tous ses « fils » vivent pour travailler dans le but d’améliorer la ruche. Au sein d’une riche qui fonctionne bien, les frères vivent en paix avec leur père, même s’il existe des incidents isolés où des fils ambitieux ont conspiré pour renverser leur roi. Seuls les mâles habitant les ruches ; depuis que les Natifs ont évolué à partir d’une espèce insectoïde primitive, les femelles des Natifs (surnommées les « reines ») sont réputées vivre dans des régions lointaines, densément boisées de Sakaar où l’épaisse flore protège leurs chairs sensibles des rayons délétères du soleil. Bien que les scientifiques des Impériaux n’ont jamais vu une reine, les Natifs asservis les décrivent comme des créatures gigantesques, solitaires, tout juste capable de se déplacer toute seule. Afin de se reproduire, un roi des Natifs doit effectuer un séjour au cœur de ces forêts mythiques pour y rechercher, et trouver, une reine. Après un archaïque rituel d’accouplement, la reine pond des œufs sur la carapace du roi, conservant les rares œufs de femelle produits par leur union pour les élever à part, au sein des forêts. Le roi et la reine repartent alors chacun de leur côté, normalement pour ne plus jamais se revoir. Portant les œufs fertilisés des mâles sur sa carapace, le roi les nourrit et prend soin d’eux jusqu’à ce qu’il finisse par créer une ruche où ses œufs sont conservés jusqu’à leur éclosion.

natifs-les_1.jpgSeul un nombre limité d’œufs éclosent chaque année, ce qui permet d’avoir une diversité dans les âges des membres de la ruche. Dès son éclosion, chaque larve de Natif est lié chimiquement à sa ruche, capable de communiquer avec ses frères par le biais de phéromones chimiques, un phénomène connu sous le nom de « chimiquer ». La plupart des Impériaux considère les Natifs comme des « insectes » sans véritable sens de l’individualité. Toutefois, certains scientifiques affirment que chaque Natif est un individu avec sa propre personnalité, ses envies, désirs et accomplissements, mais que c’est le lien chimique au sein de la ruche qui créé ce sentiment d’acceptation, de sécurité et de but dans l’existence qu’il est presque impossible pour un non Natif de comprendre. Le sens de la communauté qu’instille le lien chimique est si puissant que la plus grande crainte d’un Natif n’est pas sa mort individuelle mais plutôt la disparition de sa ruche. Ainsi, un Natif sera normalement prêt à mourir pour sa ruche, sans même émettre la moindre plainte. Les Natifs qui sont séparés de leur ruche meurent presque toujours dans un délai de un à deux ans. Cependant, il existe quelques cas où des Natifs déruchés ont été connus pour avoir survécu plusieurs décennies, en particulier quand ce Natif est encore très jeune lors de la séparation d’avec sa ruche. Mais les Natifs déruchés (ou tout simplement « les Déruchés ») sont généralement considérés avec mépris et dédain par les Natifs vivant en ruches, qui voient en eux des bannis malsains, et ils sont obligés de mener des existences solitaires, à l’écart aussi bien des Impériaux que des autres Natifs.

Les scientifiques impériaux ont depuis longtemps constaté que la vie normal d’un Natif se compose de quatre phases principales, bien que quelques uns, rares, d’entre eux puissent atteindre une cinquième phase. Tous les Natifs commencent leur vie sous la forme d’œuf translucide qui sont pondus environ une centaine à la fois lors de l’accouplement rituel entre un roi et une reine des Natifs. Le roi emmène les œufs mâles avec lui pour fonder sa ruche, creusant à mains nues un large tunnel qui va servir de nursery à la nouvelle ruche, une fois qu’il a trouvé un lieu acceptable. Une fois le tunnel creusé, les œufs mâles sont déposés avec précaution à l’intérieur, sur les murs du tunnel pour entrer en gestation. Dès lors, le seul devoir du roi est de veiller et nourrir les œufs, jusqu’à ce que la couvée explose. Après l’éclosion, le Natif mûri pour atteindre leur phase adulte, ils sont chargés d’étendre leur ruche au-delà du tunnel initial de celle-ci. Après leur éclosion, les jeunes ont d’abord une forme larvaire, des sortes de vers fouisseurs qui ne sont préoccupés par rien d’autre qu’assouvir leurs énormes appétits. Virtuellement sans défense à cette étape de leur existence, et dotés de capacités réduites de relations chimiques, les larves des Natifs sont confinés dans la sombre sécurité des tunnels de la nursery, où les membres adultes de la ruche s’occupent d’eux, leur apportant de vastes quantités de végétaux pour qu’ils s’en nourrissent. Quand elles éclosent, les larves sont en général dotés de larges mandibules et d’une maxillaire pour manger, d’un thorax et d’un abdomen allongés et d’organes sensoriels sous-développés, comme des antennes et des yeux. Cette phase larvaire dure en général quatre à six mois.

natifs-les_2.jpgAu terme de leur vie de larve, des glandes situées dans le cerveau du Natif commencent à sécréter des stéroïdes qui déclenche chez la larve une phase de nymphe. Grimpant jusqu’à l’entrée du tunnel de la nursery, la larve utilise le bois et les plantes mortes, en décomposition, qu’il mastique pour la mêler à sa salive, afin de construire des cocons imperméables qu’ils suspendent la tête en bas à partir du plafond du tunnel. Cette phase de cocon dure environ six mois, au cours desquels un très grand nombre des cellules de la larve évoluent pour permettre d’autres fonctions. Au terme de ce semestre de vie en cocon, les jeunes adultes émergent de celui-ci sous leur forme adulte. Ces « nymphes » sont anatomiquement identiques à leur fratrie plus âgé, mais simplement avec une taille plus petite. Chaque nymphe adulte possède deux antennes complètement formées, deux yeux à facettes, six membres et des glandes post-pharyngales indispensables pour la communication chimique qui est centrale pour la société des ruches. Les nymphes sont presque immédiatement mises au travail afin de procéder à la cueillette et récupérer les récoltes de la ruche. La plupart des Natifs deviennent pleinement adultes en trois ans. La carapace chitineuse d’insecte des Natifs adultes contiennent de grandes quantités de cellules de mélanophores riches en pigmentation qui permettent aux Natifs de s’adapter à la couleur de leur environnement après une période de temps donnée. Ceci a conduit à l’apparition de différentes « espèces » de Natifs qui ont évolué à travers Sakaar.

Bien que cette phase adulte soit la phase finale de la très grande majorité des Natifs mâles, quelques uns d’entre eux évoluent encore vers une cinquième phase – la phase royale. Chaque ruche des Natifs contient un roi. Dans une ruche qui fonctionne normalement, à la mort du roi, l’un de ses enfants connaît une seconde phase de métamorphose – mais significativement plus courte que la première – à l’intérieur d’un cocon protecteur qui accueille son corps tandis que ses cellules subissent de nouveau des changements drastiques dans leurs fonctions. Les glandes à l’intérieur du cerveau de l’adulte destiné à se transformer commencent à produire des stéroïdes dans des proportions bien plus importantes tandis qu’il développe une carapace chitineuse semblable à une armure et dotée de pointes, des mandibules plus longues, des phalanges dotées de griffes et une masse corporelle bien plus grande. Quand il sort de son cocon, il est automatiquement reconnu comme le nouveau roi de la ruche. Les scientifiques n’ont pas encore réussi à déterminer exactement ce qui déclenche la transformation, bien que la plupart d’entre eux s’accordent sur le fait que les capacités de liens chimiques entre les Natifs doivent jouer un rôle significatif dans cette évolution.

Histoire

natifs-les_3.jpgL’espèce des Natifs contemporains est supposée avoir évolué initialement à partir des anciennes colonies d’insectes des Plaines de Chaleen, sur la planète Sakaar, il y a environ deux cent millions d’années. Ayant comme caractéristique d’être la seule espèce consciente de Sakaar, la civilisation des Natifs se développa sans véritable interruption, ni influence extérieure, la seule menace pesant sur leur société étant les « Grands diables », ou caravanthus mazorus, des prédateurs qui se nourrissaient principalement des Natifs. Vers 2100 Avant, les Natifs, qui étaient jusque là principalement des chasseurs et des cueilleurs, commencèrent à développer des techniques agricoles et à domestiquer de petits animaux comme les faibles Jacquevers, qu’ils utilisaient comme source de nourriture. Avec l’avènement de l’agriculture, la civilisation des Natifs commença à se développer rapidement, initiant une Ere des Grandes Ruches royales de Chaleen. Bien que n’étant pas des entités politiques au véritable sens du terme, ces regroupements d’immenses familles, qui comprenaient en général entre cent et deux cents Natifs par ruche, étaient chacun d’eux dirigés par un roi de la ruche et se logeaient dans d’immenses et majestueuses flèches montant vers les cieux et construites à partir de boue et d’herbes séchées. Tandis que florissait la civilisation des Natifs, les différentes ruches commencèrent à s’étendre dans les autres régions de Sakaar et différentes sous espèces de Natifs commencèrent à émerger.

Mais la pacifique coexistence entre les royaumes des ruches des Natifs et des autres races conscientes de Sakaar n’était pas destinée à durer. Vers 1150 Avant, les Impériaux, une race d’humanoïdes à la peau pourpre qui étaient apparus sur Sakaar dans la périphérie du Grand Désert quelques six siècles plus tôt, entamèrent une expansion vers l’ouest, le long de la rivière Vandro. Initialement, les Natifs accueillir ces étranges nouveaux venus nomades et leur enseignèrent leurs différentes techniques agricoles. En échange, les Natifs apprirent la langue des Impériaux, bien que la structure de leur bouche chitineuse et leurs mandibules, parfaitement adaptées pour produire différents clics et chuchotements, rendaient difficile la prononciation de plusieurs mots du vocabulaire des Impériaux. Mais, tandis que la population des Impériaux commençait à croître et leurs petites villes à devenir des cités états en pleine expansion, Natifs et Impériaux entrèrent en compétition pour les ressources de la région. Le premier heurt majeur entre les civilisations des Natifs et des Impériaux eut lieu en l’an 28 Après lorsque les seigneurs de la guerre des Impériaux pillèrent une ancienne tour des Natifs, située dans la Province du Haut Vandro. Sans gouvernement centralisé ou armée organisée, les Natifs perdirent peu à peu du terrain face aux Impériaux, conduisant au déclin de l’Ere des Grandes Ruches royales aux alentours de l’an 1000 Après.

natifs-les_4.jpgEn l’an 500 Après, quand différents royaumes indépendants des Impériaux s’organisèrent au sein du Premier Empire sakaarien, la société des Natifs demeura largement inconsciente de cet important développement politique. Ce n’est qu’en 509 Après, quand le Père Empereur envoya des ambassadeurs aux différentes nations des ruches des Natifs leur proposant une alliance, que les Natifs finirent par remarquer l’apparition de l’Empire. L’offre du Père Empereur était simple : si les Natifs acceptaient de se battre aux côtés de la Garde Impériale dans les Guerres des Piques, le Père Empereur leur accorderait les terres qu’ils habitaient dans un décret royal. Plusieurs rois des ruches, las des années d’escarmouches avec les Impériaux, acceptèrent avec empressement l’offre du Père Empereur et engagèrent leurs ruches. Bien que n’étant pas techniquement des membres de la Garde impériale, ces unités spéciales de Natifs, surnommées par les Impériaux « les Brigades d’insectes », eurent un rôle essentiel dans plusieurs batailles décisives, culminant dans l’ultime défaite des Piques en l’an 540 Après.

natifs-les_5.jpgBien que le Père Empereur détestait les Natifs, qu’il considérait être une espèce inférieure, il respecta malgré tout leur contribution dans la guerre et, pour l’essentiel, honora la promesse qu’il leur avait fait. En l’an 541 Après, le Père Empereur décréta que tous les détritus qui jaillissait du Grand Portail appartiendraient aux premiers qui les trouveraient, même si ceux-ci étaient des Natifs. Ce n’est qu’avec la mort du Père Empereur en 552 Après, et l’ascension consécutive de son fils sur le trône de l’Empire, que les Natifs commencèrent à sentir un changement dans la politique de l’Empire à leur égard. Le Roi rouge initia de nouvelles politiques qui, selon certains, sont destinées à conduire au génocide progressif des Natifs.

A l’époque où Hulk (Bruce Banner) arriva sur Sakaar, environ 65% des Natifs avaient été asservis par les Impériaux. Un Natif seul se vendait habituellement pour une seule pièce d’argent dans des conditions normales mais, vendus en groupe qui sont liés chimiquement (permettant d’espérer une espérance de vie plus longue) et stérilisé (pour empêcher leur métamorphose en une forme royale), le prix de chaque Natif peut atteindre trois à cinq pièces d’argent.


ThierryM 1039

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aidé, il est temps de nous rendre la pareille !

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !