Encyclopédie - Dynamo pourpre (la) (Boukharine) - Marvel-World.com

Encylopédie - Dynamo pourpre (la) (Boukharine)

dynamo-pourpre-la-boukharine_0.jpg

  • Véritable nom : Dimitri Boukharine
  • Profession : Aventurier, ancien agent gouvernemental, agent du KGB
  • Statut légal : Citoyen russe
  • Identité : Connue des autorités
  • Autre identité : The Crimson Dynamo (VO), Krasni Denamit (nom russe) ; Airstrike
  • Lieu de naissance : (Boukharine) Kuibyshev (Russie)
  • Situation de famille : Inconnue
  • Parents connus : Aucun
  • 'Appartenance à un groupe : Ancien membre de la Garde hivernale, du Protectorat du Peuple/Soviets suprêmes, des Super-soldats soviétiques, du KGB
  • Base d'opérations : Actuellement inconnue, autrefois Moscou (Russie)
  • Première apparition : VO : (Dynamo pourpre) Iron Man (vol.1) #109 (avril 1978, par Bill Mantlo & Carmine Infantino), (Airstrike) Soviet Super Soldiers #1 (novembre 1992, par Fabian Nicieza, Angel Medina & Javier Saltares) – VF : (Dynamo pourpre) Strange n°111 (mars 1979), (Airstrike) aucune apparition en France
  • Taille : 1m82
  • Poids : 90 kg
  • Yeux : Marrons
  • Cheveux : Chauve

Histoire

Les racines du programme de la Dynamo pourpre (Krasnii Denamit, en russe) remontent au moins jusqu’en 1963, sous le gouvernement du Premier Secrétaire du Parti communiste soviétique Nikita Khrouchtchev. Cependant, le programme ne connut ses premiers véritables succès qu’au cours des quinze dernières années, quand le savant et génie Anton Vanko fut affecté à Arsenal Tomska 44, un centre de recherches en Sibérie, où il développa la première version de l’armure de la Dynamo pourpre, secondé par une équipe de scientifiques et techniciens, parmi lesquels Boris Turgenov et l’expert en propulsion aérienne Alex Nevsky. Après avoir secrètement confectionné lui-même une seconde version de l’armure, Vanko quitta la Russie pour les Etats-Unis et Turgenov fut lancé sur ses traces, les deux hommes finissant par se tuer mutuellement sous les yeux du héros américain Iron-Man (Tony Stark). Nevsky devait développer puis utiliser une nouvelle version de l’armure de la Dynamo pourpre ; celle-ci fut récupérée par les autorités russes qui en dotèrent brièvement Youri Bezukhov avant de la lui retirer après l’échec de sa mission aux Etats-Unis.

dynamo-pourpre-la-boukharine_1.jpgL’armure de la Dynamo pourpre fut ensuite confiée à Dimitri Boukharine, caporal au sein du KGB. Dimitri fut associé aux jumeaux mutants Vanguard (Nikolaï Krylenko) et Darkstar, en dépit de sa propre défiance envers les mutants. Le trio fut envoyé sur la lune afin d’enquêter sur un « œuf » extra-terrestre qui venaient d’y être découvert. Ils aidèrent Iron-Man et le Valet de cœur (Jack Hart) à repousser une invasion lancée par les Colonisateurs de Rigel et leur succès conduisit le trio à être associé de manière permanente et officielle au sein des Super-soldats soviétiques. Le groupe fut manipulé par le général Nikolaï Koutzov afin de combattre l’incroyable Hulk (Bruce Banner) et Spider-Man (Peter Parker), puis poursuivit le Surfer d’argent (Norrin Radd) et acquit un quatrième membre en la personne de Grande Ourse (Mikhail Ursus) en affrontant la Présence (Sergeï Krylov) et le professeur Piotr Phobos, une bataille qui conduisit Dimitri à l’hôpital au terme des combats.

Après que l’équipe avait affronté le Fantôme rouge (Ivan Kragoff) puis enlevée par le Grand Maître (En Dwi Ghast) pour participer au Tournoi des Champions, Dimitri fut envoyé seul en mission aux Etats-Unis, où il se retrouva en conflit avec la Panthère noire (T’Challa) et la Torche humaine (Johnny Storm), ce qui conduisit à son arrestation. Après être rentré en Russie, Dimitri fut doté d’une version géante d’une nouvelle version de l’armure de la Dynamo pourpre, le Mark-IV. Cette armure mesurait environ 2m70 de haut et était dotée d’une force considérablement améliorée. Des rumeurs d’une attaque sur un centre de détention de mutants conduisit à l’affectation de Dimitri sur place, une mission durant laquelle il dut combattre et fut vaincu par la première équipe de Facteur X. Toutefois, le commandant du camp, Wolfgang Heinreich (Doppelganger), lui-même un mutant, ordonna apparemment à Dimitri de battre en retraite, ce que le caporal accepta avec joie. L’armure expérimentale du Mark-IV fut renvoyé à l’usine et Dimitri fut doté d’une version à taille humaine du Mark-IV.

dynamo-pourpre-la-boukharine_5.jpgLes coéquipiers de Dimitri au sein des Super-soldats montraient une attitude de plus en plus méfiante envers les autorités et, en apprenant que Dimitri appartenait au KGB, décidèrent de rompre avec lui, expulsant Dimitri de leur groupe. Ils se réunirent par opportunité afin de capturer le terroriste mutant Magnéto (Max Eisenhardt), qui avait antérieurement détruit une ville russe et Dimitri et les Super-soldats affrontèrent les X-Men et les Avengers durant leur traque du maître du magnétisme. Les préjugés anti-mutants de Dimitri rejaillirent au cours des combats, lui aliénant définitivement ses anciens coéquipiers et ils le placèrent sous arrêt quand il coula volontairement un cargo en poursuivant Magnéto. Compte tenu du fait que personne ne trouva la mort dans l’incident et qu’il comptait de toute façon prendre bientôt sa retraite, Dimitri ne fut pas poursuivi et repris du service ; mais, quand Iron-Man envahit la Russie et attaqua la Dynamo et le nouveau Titanium-Man (le Gremlin) durant sa croisade de la « Guerre des armures » pour éradiquer toutes les copies illégales de la technologie de son armure. Le pack de neutralisation d’Iron-Man fit fondre tous les circuits de la Dynamo pourpre qui dérivaient de la technologie de Stark, renvoyant provisoirement l’armure Mark-IV de la Dynamo pourpre sur les planches à dessin. La mise à la retraite de Dimitri fut de nouveau repoussée car les autorités russes décidèrent que son expérience serait indispensable pour tester la nouvelle armure de la Dynamo pourpre.

Quand les Super-soldats tentèrent de passer à l’ouest, le gouvernement russe constitua une nouvelle équipe, les Soviets suprêmes (rapidement rebaptisés le Protectorat du peuple), qui réunissait Dimitri comme Dynamo pourpre, le Garde rouge (Josef Petkus), Fantasma, Pérun et Vostok ; le gouvernement envoya les Soviets aux Etats-Unis sur les traces des transfuges. Après cela, le colonel général Valentin Shatalov du GRU, les services secrets militaires et rival du KGB, convoitait l’armure de la Dynamo pourpre pour lui-même et renvoya Dimitri aux Etats-Unis pour une mission perdue d’avance afin de récupérer l’armure du premier Titanium-Man. Cette mission provoqua d’importants dégâts très médiatisés, que Shatalov put exploiter pour obliger Dimitri à abandonner l’armure de la Dynamo pourpre, même si Dimitri eut une dernière occasion de la porter, aux côtés du Protectorat, s’alliant à Alpha Flight et aux Avengers contre les terroristes du Corps de la paix. Shatalov devint la nouvelle Dynamo pourpre, améliorant encore l’armure pour obtenir le Mark-V en utilisant une technologie prise sur l’armure de Titanium-Man.

dynamo-pourpre-la-boukharine_2.jpgCependant, Dimitri fut doté d’un nouveau type d’armure de combat et un nouveau nom de code, Airstrike. C’est sous cette identité qu’il demeura au sein du Protectorat. Tandis que l’armure d’Airstrike était finalisée, Dimitri porta de nouveau l’armure géante du Mark-IV de la Dynamo pourpre lors d’une mission visant à faire face à Hulk. Lorsque le Protectorat du peuple fusionna avec les Super-soldats pour former la Garde hivernale, les réactions à ses sentiments anti-mutants conduisirent à l’exclusion de Dimitri du groupe mais il demeura l’agent de liaison entre la Garde hivernale et le comité de sécurité du gouvernement russe. Celui-ci renonça à sa carrière héroïque mais reste en contact avec Stark ; ainsi, quand ce dernier dut fuir les Etats-Unis, poursuivi par Norman Osborn et ses partisans, Dimitri accueillit un temps l’industriel et lui prêta même une ancienne version de l’armure de la Dynamo pourpre pour l’aider dans sa fuite, tout en ignorant les injonctions d’Osborn de lui livrer le fuyard, lui jetant au visage qu’il n’était pas dupe de ses intentions, comme les Américains.

dynamo-pourpre-la-boukharine_6.jpgAprès la disparition ou le renvoi de ses successeurs, Dimitri fut de nouveau sollicité pour reprendre l’armure de la Dynamo pourpre, réintégrant les rangs de la Garde hivernale, où il retrouva ses anciens coéquipiers des Super-soldats. Peu après son retour, la Garde hivernale tenta de capturer le groupe de génies criminels appelé l’Intelligencia mais fut projeté dans l’espace par le Canon Zéro de l’organisation. Echappant à la mort, Dimitri abandonna une nouvelle fois son identité de la Dynamo pourpre, se retirant dans les montagnes de l’Oural. C’est que les autorités russes reprirent contact avec lui lors de la décision de restaurer la Garde hivernale en réaction à des tensions globales accrues, avec la présidence de la Panthère noire (T’Challa) sur les Avengers et l’apparition des Défenseurs des profondeurs de Namor qui visaient à chasser les humains des océans, une mission qui commença par l’attaque d’un sous-marin russe dans la Mer noire. Malgré ses réticences, Dimitri accepta de porter l’armure et prendre la tête du groupe qui partit aussitôt intercepter les Défenseurs des profondeurs, dont l’attaque sur Hydropolis avait déjà attiré les Avengers sur place. Bien qu’initialement, la Garde hivernale et les Avengers unirent leurs efforts contre Namor et ses alliés, Dimitri éliminant lui-même Manowar, les dissensions au sein de la Garde déclenchèrent un conflit avec les Avengers, que les Défenseurs mirent à profit pour prendre la fuite. Red Widow, nouvelle recrue de la Garde, obligea Dimitri à accepter de cesser le combat et regagner la Russie. Dimitri et la Garde ne tardèrent pas à se retrouver de nouveau opposé aux Avengers quand la Légion des morts-vivants du Colonel de l’ombre (Xarus) attaquèrent Dracula et ses vampires ; au cours des combats, la Légion sembla éliminer la majorité des membres de la Garde, dont Dimitri lui-même, mais les décès des héros russes restent à confirmer.

Pouvoirs

Aucun.

Aptitudes

Dimitri Boukharine était un agent du KGB formé à différentes techniques de combat et d’espionnage et qui a développé une grande maîtrise dans le maniement de l’armure de la Dynamo pourpre. Nourrissant des préjugés à l’égard des mutants, il est en revanche doté d’un solide sens de l’honneur et de loyauté envers l’Etat.

Armes & Equipement

dynamo-pourpre-la-boukharine_3.jpg Cliquez ici pour voir le schéma de l'armure Mark IV de la Dynamo pourpre en grand

Dimitri Boukharine commença par utiliser le Mark III de l’armure de la Dynamo pourpre, développé par Vanko et amélioré par Nevsky. Cette armure mesurait 1m95 de haut et pesait 260 kg et était équipée d’un générateur Vanko de faible capacité, pouvait projeter des décharges électriques et de force à partir de ses doigts et des décharges énergétiques à partir des paumes de ses gants. L’armure pouvait aussi émettre un rayon tracteur électromagnétique et possédait un projecteur de fumée noire, afin de pouvoir dissimuler sa fuite. L’armure était dotée d’une grande variété de détecteurs, dont des lentilles à infrarouge. Elle permettait à son utilisateur de soulever environ 8 tonnes et était extrêmement résistante aux dégâts ; elle possédait sa propre réserve interne d’atmosphère standard, permettant à son utilisateur de survivre dans le vide, le froid extrême et tout autre environnement hostile. Grâce aux ajouts de Nevsky, l’armure était également capable de voler.

L’armure de la Dynamo pourpre Mark IV fut principalement développée par le Gremlin (Kondrati Topolov), initialement très largement influencé par de la technologie Stark (ainsi qu’incluant les meilleurs éléments des précédentes versions de l’armure de la Dynamo pourpre), dont les rayons répulseurs et un système de vol à base de répulsion. Cependant, la technologie Stark fut totalement purgée des systèmes du Mark IV durant la Guerre des armures par le pack de neutralisation développé par Stark. L’armure mesure 2m de haut et pèse 190 kg. Parmi les armes dont elle est dotée, figurent des missiles montés sur les épaulières, des lasers palmaires, des décharges de plasma, des décharges électriques à haute fréquence et un rayon tracteur magnétique. Elle est construite en un alliage de carborundum (du carbure de silicium) et peut voler pour atteindre la vitesse de 175 km/heure et permet de soulever environ 70 tonnes. Elle peut émettre une charge électrique d’environ un million de volts.

La version géante du Mark IV mesurait 2m80 de haut et pesait 570 kg et était dotée d’une protection proportionnellement plus grande. Elle permettait de soulever environ 90 tonnes. Elle était vraisemblablement dotée des versions rudimentaires des armements des précédentes versions de l’armure (y compris les éléments issus de la technologie Stark, qui ne fut jamais purgé des systèmes de l’armure), bien que la capacité réelle de ces armements demeurent à établir.

Les capacités de l’armure d’Airstrike restent inconnues. Elle mesure 1m97 de haut et pèse 175 kg.


ThierryM 896

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aidé, il est temps de nous rendre la pareille !

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !