Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Force Works - Marvel-World.com

Encylopédie - Force Works

force-works_0.jpg

  • Membres actifs : Aucun
  • Anciens membres : Century, Cyber-Mancer, Iron-Man (Tony Stark), Moonraker (Gustav Brandt), la Sorcière rouge, Spider-Woman (Julia Carpenter), l’USAgent, Wonder-Man
  • Autres membres (honoraires, etc.) : Dreamguard
  • Autres noms : Aucun
  • Base d’opérations : Actuellement inconnue, autrefois l’Atelier (Venturia, Californie, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : Force Works # 1 (juillet 1994, par Dan Abnett, Andy Lanning & Tom Tenney) – VF : Titans n°195 (avril 1995)

Sommaire

Histoire

Après une longue série de désaccords sur la politique et la direction des Avengers, Iron-Man (Tony Stark) décida, après l’annonce de la dissolution des Avengers de la Côte Ouest, de former sa propre équipe, avec une philosophie différente des groupes constitués jusque là, plus offensive et cherchant à empêcher les situations de la crise plutôt que, simplement, les résoudre une fois qu’elles étaient apparues : Force Works. Il recruta à cette fin certains de ses anciens coéquipiers : la Sorcière Rouge (Wanda Maximoff), à laquelle il confia la direction du nouveau groupe, Spider-Woman (Julia Carpenter), l’USAgent (John Walker) et Wonder-Man (Simon Williams). Un personnel de soutien fut constitué, comprenant Fisher Todd (pour le soutien technique), Amanda Chaney (pour les relations publiques) et Consuela (domestique et nounou). Le groupe s’installa dans l’Atelier, un ancien centre de recherches et de développement des Entreprises Stark, intégrant une zone d’entraînement à réalité virtuelle (la Salle VROOM) et gérée par un ordinateur à la pointe de la technologie et projecteur holographique PLATON (Piezo-electrical Logistic Analytic Tactical Operator). L’idéologie qui sous-tendait le projet de Stark était le fait que les héros devaient réagir aux situations de crise avant qu’elles n’échappent à tout contrôle, voire les anticiper. Il espérait que les pouvoirs hex de la Sorcière rouge créerait une interface avec les programmes de probabilité de PLATON, permettant de prédire plus en amont les futurs points de crise et les solutionner avant qu’ils ne soient hors de contrôle.

Malheureusement, la première mission de l’équipe fut au-delà des capacités de prédictions de PLATON : la Starstealth, un groupe de guerriers krees venus sur Terre en compagnie d’un androïde type Enregistreur, accusant la Vision et Wonder Man d’être responsable de la destruction de leur planète natale, Hala (une situation provoquée en fait par l’Intelligence suprême). Lors d’une confrontation sur l’emplacement de l’ancienne résidence des Avengers de la Côte Ouest, le puissant canon ionique des Krees menaçait de détruire la Terre. Pour la protéger, Wonder Man s’interposa au tir et mourut apparemment en mettant un terme au danger, les Krees étant capturés et incarcérés sur Terre. Les forces des héros furent renforcées avec l’arrivée imprévue d’un extra-terrestre amnésique nommé Century. Celui-ci fut suivi par les Diasporés, une colonie d’insectes humanoïdes carnivores, qui ravageaient des mondes entiers. Force Works les repoussa de la Terre après une féroce bataille dans les rues de Houston, au Texas.

force-works_1.jpgEnhardi par ses premiers succès, mais toujours affligé par la mort de Wonder Man, Force Works s’embarqua dans une série d’aventures à travers le globe. Commençant dans la nation baltique de la Slorénie, ils rencontrèrent le champion mystique d’un peuple oppressé, Ember, et le guerrier en armure Black Brigade, force de frappe de leurs oppresseurs. A Hong Kong, ils s'associèrent à War Machine (Jim Rhodes) contre le Mandarin et ses Avatars puis, en Australie, ils découvrirent un héros néophyte nommé Dreamguard, l’aidant contre l’énigmatique extra-terrestre nommé l’Orphelin. Au cours de ces missions, l’équipe fut secrètement gênée dans ses actions par l’Enregistreur, qui était resté avec eux après leur bataille contre les Krees. La duplicité de l’Enregistreur fut finalement révélée après qu’il eut aidé la Starstealth à s’échapper de la prison pour surhumains appelée la Voûte. En parallèle, des tensions commençaient à apparaître au sein du groupe, Iron-Man lui-même contrevenant à l’autorité dont il avait investi la Sorcière rouge, en prenant ses propres décisions, sans respecter les choix de celle qui dirigeait encore officiellement l’équipe, pour la plus grande frustration de l’héroïne.

Après avoir fait équipe avec les Avengers contre la Starstealth et avoir échappé aux griffes du commerçant extra-terrestre appelé le Courtier, Force Works se retrouva mêlé dans un complexe plan d’Immortus, sous le déguisement de Kang le Conquérant, dans une série d’événements appelés plus tard le Passage. Au cours des événements, Iron-Man, tombé sous l’influence d’Immortus, trahit la plus récente recrue du groupe, Suzi Endo, la remplaçant par une version d’une Terre alternative d’elle-même qui usurpa son identité comme Cyber-Mancer. Parallèlement, Moonraker, apparemment un Fantôme de l’espace se faisant passer pour un héros déplacé entre les dimensions, rejoignit le groupe, dont les membres virent leurs souvenirs altérés afin de leur faire croire qu’il était un membre de Force Works depuis plusieurs mois et engagé dans une liaison amoureuse avec Spider-Woman. Moonraker sema avec succès confusion et doute puis conduit l’équipe au Viêt Nam, détournant leur attention d’Immortus et de ses véritables plans. Travaillant en équipe avec les Avengers, Force Works survécut à peine à ces épreuves mais le groupe se retrouva sans vraie motivation après le décès d’Iron-Man lors de l’affrontement final avec Immortus. Les coéquipiers demeurèrent ensembles suffisamment longtemps pour faire échec à une tentative des versions alternatives de Wonder-Man et Ultron de récupérer la malfaisante Suzi Endo, puis la plupart des membres reprit chacun sa propre route, la Sorcière rouge réintégrant directement les Avengers de la Côte Est, le groupe demeurant une tentative ratée pour constituer un groupe de héros plus proactifs que ceux existants jusqu’alors.

Des années après, quand le programme Initiative fut lancé par Tony Stark, depuis longtemps réapparu, au lendemain de la Guerre Civile, une nouvelle version de Force Works fut créée et envoyée dans l’Iowa. Si les effectifs de ce groupe ne sont pas connus avec précision, il est apparu par la suite, durant la tentative d’invasion de la Terre par les Skrulls, que Cyber-Mancer (la vraie Suzi Endo de la Terre-616) appartenait à ce groupe, selon les informations données par War-Machine.


Iron Sim 9673

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 22
    Membre : 0