Noël Marvelien avec Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 6 figurines Funko Pop pour fêter Noël comme il se doit.

De Captain Bonhomme de Neige à Groot de Noël en passant par Marvel Girl et Iceman en version anniversaire. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Sin-Cong (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Sin-Cong (le)

sin-cong-le_0.jpg

  • Nom officiel : la République socialiste du Sin-Cong (Cong hoa Xa hoi Chu nghia Sin Cong)
  • Population : 3 124 000 habitants
  • Capitale : Thoat Nhin
  • Sites notables : le Palais impérial
  • Gouvernement : République communiste
  • Principales langues : le sin-congais, l’anglais, le français, le chinois (mandarin), le cantonais
  • Unité monétaire : le dollar sin-congais
  • Principales productions : les hydrocarbures, le café, le riz, le thé
  • Défense nationale : les Forces armées du peuple du Sin-Cong (qui intègre l’Armée, la Marine et l’Armée de l’air, avec un total d’environ 20 000 militaires en activité)
  • Première apparition : VO : Avengers (vol.1) #18 (août 1965, par Stan Lee & Don Heck) – VF : Vengeur (Pocket) n°15 (3ème trimestre 1975)

Relations internationales

Le Sin-Cong est membre de l’ASEAN (Association of Southeast Asian Nations / Association des nations de l'Asie du Sud-Est), du Sommet de l’Asie orientale, des Nations Unies et de l’OMC (Organisation mondiale du commerce). Allié militaire et politique important de la Chine populaire, le Sin-Cong a de piètres relations diplomatiques avec les Etats-Unis et la France, dont le Sin-Cong fut un protectorat pendant plusieurs décennies. Le terroriste Wong-Chou, abrité dans le pays, a lancé des attaques contre la Malaisie et le Japon.

Relations extra-terrestres

Aucune connue.

Population non humaine

Plusieurs Novhumains sont apparus au Sin-Cong après le passage de l’un des deux nuages de brumes terrigènes libérés dans la destruction d’Attilan. Le gouvernement sin-congais a procédé à l’arrestation et l’expérimentation de ces Novhumains, avant de les exécuter.

Surhumains locaux

Après le survol du pays par les brumes terrigènes d’Attilan, plusieurs Novhumains apparurent au Sin-Cong, parmi lesquels Thahn Ng, surnommé le Rêve vivant.

Citoyens notables

sin-cong-le_1.jpgArmand Duquesne était un officiel de haut rang dans l’administration du Sin-Cong à l’époque où le pays était un protectorat français mais abusa de sa position sociale pour tourmenter ses employés sin-congais, y compris son majordome, Nguyen. Ce dernier finit par rejoindre les forces de la révolution menées par Wong-Chou et il tua lui-même Duquesne à la première occasion. Le fils d’Armand Duquesne, Jacques Duquesne, servit également au sein du mouvement révolutionnaire, sous l’identité masquée du Spadassin, et il aida les hommes de Wong-Chou à plusieurs reprises jusqu’à ce que les forces françaises se retirent du pays, qui obtint ainsi son indépendance. Wong-Chou joua un rôle essentiel dans la révolution sin-congaise, montrant la Chine en exemple pour que son pays imite cette dernière. Après avoir mené les siens à la victoire, Wong-Chou abandonna sa position pour entrer au service du Mandarin, mais revint plus tard, utilisant le pays comme base d’opérations de ses actions terroristes à travers le monde asiatique.

Résidents surhumains

Aucun connu.

Criminalité locale

Le Sin-Cong est un petit producteur de drogues, qui connaît aussi une faible activité en matière de prostitution et de trafic d’êtres humains. Une résistance populaire sin-congaise est supposée exister et s’opposer au gouvernement dictatorial communiste.

Criminalité internationale

Le Sin-Cong a essayé d’améliorer son image publique internationale en manipulant, en une occasion, les Avengers américains afin qu’ils affrontent le Commissaire, un gigantesque robot, mais celui-ci fut finalement vaincu par les héros costumés. Quelques années plus tard, Iron-Man (Tony Stark) et les Fils de Yinsen envahirent le pays afin de combattre Wong-Chou et son organisation terroriste.

Histoire

sin-cong-le_2.jpgLe Sin-Cong fut fondé comme protectorat français dans les années 1850 et resta sous le contrôle français jusqu’à ces dernières décennies. Le principal défenseur de l’indépendance du Sin-Cong fut le révolutionnaire Wong-Chou, dont la puissante rhétorique sut mobiliser les Sin-Congais pour les amener à renverser les autorités coloniales françaises. La révolution de Wong-Chou reçut le soutien inattendu de Jacques Duquesne, le propre fils d’Armand Duquesne, un haut responsable du gouvernement français ; les Duquesne étaient réputés être les descendants d’un héros de la Première Guerre mondiale, le Cavalier pourpre, qui se battit pour la France contre l’Allemagne. Convaincu que la situation au Sin-Cong reflétait la situation connue par son ancêtre supposé, Jacques Duquesne se confectionna une identité costumée, le Spadassin, afin de mener les révolutionnaires au combat sans être reconnu. Après plusieurs mois de luttes, les Français finirent par quitter le Sin-Cong, qui gagna ainsi son indépendance. Quand Jacques Duquesne découvrit son père avait été l’une des premières victimes françaises – en dépit des promesses de Wong-Chou de l’épargner par considération pour Jacques – il se retourna contre Wong-Chou et abandonna le Sin-Cong, devenant par la suite un mercenaire, un criminel avant de gagner sa rédemption en rejoignant les Avengers, au sein desquels il trouva la mort en héros.

Wong-Chou abandonna aussi le Sin-Cong après avoir contribué à la mise en place d’un nouveau gouvernement, largement sous l’influence de la Chine. Prenant la tête d’autres rebelles, il entra au service du Mandarin, tandis qu’un conseiller militaire chinois, le major Hoy, venait soutenir le nouveau dirigeant du pays, surnommé le Commissaire. Pour mieux asseoir leur pouvoir, les deux hommes firent construire un gigantesque robot qu’ils firent passer pour le vrai Commissaire, dirigeant le pays dans l’ombre derrière lui. Afin de démontrer sa force, le Commissaire lança un faux appel de détresse afin d’amener les Avengers dans son pays pour leur infliger une humiliante défaite des mains de son robot et prouver ainsi la supériorité du Sin-Cong sur les Etats-Unis. Cependant, le plan se retourna contre ses auteurs et la Sorcière rouge (Wanda Maximoff) découvrit la vérité sur le Commissaire et détruisit le panneau de contrôle utilisé par Hoy, provoquant un court-circuit fatal dans le Commissaire. Hoy prit la fuite mais le Commissaire resta au pouvoir mais sombra quelques temps après dans le coma et son fils lui succéda, reprenant le nom du Commissaire.

sin-cong-le_3.jpgConvaincu que le monde était lancé dans une course aux armements surhumains, le second Commissaire ordonna des expériences sur nombre de ses concitoyens, dépensant la moitié du budget national dans ces recherches. Le Commissaire finit par s’associer à Hydra, les aidant à se fournir en armes et technologies, et obtenant un immense financement, utilisé pour développer ses recherches sur les surhumains. Depuis, le Sin-Cong a fait l’objet de nombreuses sanctions internationales, pour ses liens avec l’organisation terroriste et ses abus répétés contre les droits de l’homme. Les expériences menées contaminèrent les eaux de diverses radiations, entraînant d’innombrables maladies dans la population. Quand le Sin-Cong tenta de construire sa propre centrale nucléaire, celle-ci fut détruite par Iron-Patriot (Jim Rhodes) et ses drones. Lorsque les brumes terrigènes frappèrent le Sin-Cong, plusieurs Novhumains apparurent au sein de la population du pays. Régime profondément xénophobe, le gouvernement nia l’apparition des Novhumains, tout en ordonnant à l’armée de traquer et brûler vifs les Novhumains, les cocons et leurs familles. Alertée par des réfugiés sin-congais, la Mission diplomatique des Inhumains, dirigée par Crystal (Crystalia Amaquelin) décida d’enquêter ; les Inhumains furent accueillis par le Commissaire, qui leur présenta son pays comme le dernier bastion d’une humanité « pure ». Les Inhumains purent toutefois interroger des habitants du pays, sous la surveillance de l’armée, mais ne trouvèrent aucune trace des Novhumains. Mais Crystal avait envoyé une seconde mission secrète, afin de mener sa propre enquête et celle-ci découvrit d’abord les humains empoisonnés par les radiations. Finalement, alertés par l’expédition d’espionnage mais aussi le Novhumain Thahn Ng, alias le Rêve vivant, Crystal et la Mission décidèrent d’intervenir et purent convaincre l’armée de déposer le Commissaire ; de son côté, Thahn Ng prit le contrôle mental du Commissaire comateux, le faisant sortir du coma et prenant la tête du pays au travers de l’ancien dirigeant. Quelques temps après, le Sin-Cong, ayant amélioré l’équipement de son armée grâce à une technologie extra-terrestre fournie par la famille Zoo, entreprit des manœuvres militaires avec le Viêt Nam voisin.


ThierryM 367

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !