Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Banner, Brian - Marvel-World.com

Encylopédie - Banner, Brian

banner-brian_0.jpg

  • Véritable nom : Brian David Banner
  • Profession : Ancien physicien nucléaire
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, avec un casier judiciaire, légalement décédé
  • Identité : Pas de double identité
  • Autres identités : le Hulk Diable
  • Lieu de naissance : Un lieu non identifié aux Etats-Unis
  • Situation de famille : Veuf
  • Parents connus : Rebecca Banner (épouse, décédée), Robert Bruce Banner (Hulk, fils), Bruce Banner Sr (père, probablement décédé), une mère non identifiée (probablement décédée), Morris Walters (beau-frère), Elaine Banner-Walters (sœur, décédée), Susan Banner-Drake (sœur, probablement décédée), Mr Drake (beau-frère), Jarella (première bru, décédée), Betty Ross-Talbot (Miss Hulk rouge, ex-seconde bru), Caiera de l’Ancienne Force (troisième bru, décédée), Jennifer Walters (Miss Hulk, nièce), Camilla Black (Scorpion, peut-être petite-fille), Skaar (petit-fils), Hiro-Kala (petit-fils, décédé)
  • Appartenance à un groupe : Aucun
  • Base d’opérations : Actuellement aucune, autrefois Dayton (Ohio, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : (aperçu) Incredible Hulk (vol.2) # 267 (janvier 1982, par Bill Mantlo & Sal Buscema), (complètement) Incredible Hulk (vol.2) # 312 (octobre 1985, par Bill Mantlo & Mike Mignola) – VF : Hulk (Semic) n°40 (novembre 1998, avec Incredible Hulk (vol.2) # -1 ; Incredible Hulk # 267 et 312 sont inédits en France)
  • Taille : 1m77
  • Poids : 66 kg
  • Yeux : Marrons
  • Cheveux : Bruns

Histoire

banner-brian_1.jpgAu cours de son enfance, Brian Banner et ses sœurs, Elaine et Susan, ainsi que leur mère, firent l’objet de violences physiques et psychologiques de la part de son père, Bruce Banner Sr. Voyant un monstre en son père et convaincu qu’il avait lui-même hérité de ce « gène du monstre », Brian se promit qu’il n’aurait jamais d’enfant, de peur d’amener un nouveau Banner malfaisant dans le monde. Adulte, il rompit tout lien avec ses sœurs, refusant de se rappeler les mauvais souvenirs de son enfance en les fréquentant et tenta d’échapper complètement à son douloureux passé. A l’université, Brian rencontra Rebecca, dont il tomba immédiatement amoureux et qu’il finit par épouser. Diplômé en physique, Brian trouva un travail à Los Alamos, au Nouveau Mexique, engagé par le gouvernement au sein d’un projet visant à développer un moyen propre de création d’énergie nucléaire. Le stress de son travail finit par faire sombrer Brian dans l’alcoolisme et il commença à avoir des difficultés à gérer sa colère et sa frustration, explosant brutalement et devenant violent avec les autres même si ceux-ci cherchaient à lui venir en aide. Un jour, alors qu’il était ivre au travail, Brian provoqua accidentellement une surcharge dans certaines machines, déclenchant une explosion qui conduisit à son renvoi. Bien que les médecins affirmèrent que l’explosion n’avait causé aucune blessure chez lui, Brian devint convaincu que l’explosion de Los Alamos l’avait affecté sur le plan génétique.

banner-brian_2.jpgEn dépit de son vœu de ne jamais avoir d’enfant, Brian mit Rebecca enceinte et celle-ci donna naissance à leur premier fils qui fut, ironiquement, baptisé comme son grand-père. Détestant immédiatement le petit Bruce, qu’il pensait être lui aussi un monstre né des radiations auxquelles il avait été exposé et doté du « gène du monstre », Brian l’ignora complètement et tenta même de tenir Rebecca à l’écart de leur fils, confiant ce dernier à Mrs Meachum, une nounou qui se révéla négligente. Un Noël, alors que Bruce, encore enfant, s’était réveillé tôt pour aller voir les cadeaux offerts par sa mère, un jeu de mécano complexe, il réussit à l’assembler rapidement en dépit de son jeune âge. Quand Brian découvrit cela, il en fut renforcé dans ses convictions sur le fait que son fils était différent et anormal et il commença à le frapper, puis à battre son épouse quand elle vint secourir le petit Bruce. Les violences continuèrent plusieurs années et Rebecca finit par essayer de fuir avec son fils mais Brian les surprit tous deux alors que Rebecca mettaient leurs valises dans la voiture. Brian l’agressa et la tua en lui donnant une gifle qui la déséquilibra, la fit chuter, sa tête heurtant de plein fouet le sol en béton sous les yeux de Bruce qui assista, terrorisé et impuissant, au meurtre de sa mère. Sous la menace de sévères punitions, Brian empêcha Bruce de témoigner contre lui lors de son procès pour le meurtre de Rebecca Banner, affirmant que s’il le faisait, il finirait en Enfer. Terrorisé par la colère de Brian, le petit Bruce mentit au procès, affirmant que ni lui, ni sa mère n’avaient jamais été frappés par son père, expliquant qu’il ne comprenait pas pourquoi sa mère avait voulu fuir la maison. Brian échappa ainsi à toute condamnation pour manque de preuves mais il fut arrêté quelques temps plus tard quand, alors qu’il était une nouvelle fois ivre, il se vanta de la manière dont il avait échappé à la loi en battant son fils pour qu’il se taise. Emmené par les autorités, hurlant et vociférant, Brian jura à Bruce qu’il trouverait un moyen de se venger de lui. Brian fut incarcéré puis placé dans un hôpital psychiatrique tandis que Bruce était confié à sa tante Susan, devenue Mrs Drake.

banner-brian_3.jpgAprès quinze années d’internement, les médecins jugèrent que Brian était apte à réintégrer la société. Maintenant adulte, Bruce parla avec les docteurs qui lui expliquèrent que son père était guéri. Bien que très réticent, Bruce accepta d’accueillir son père chez lui le temps qu’il se reconstruise mais remarqua rapidement qu’il se comportait étrangement. Bruce reconnut qu’il pensait que Brian était toujours perturbé et ce dernier s’effondra, évoquant pour la première fois les violences qu’il avait lui-même subies de la part de son propre père. Cependant, Brian se comporta de manière de plus en plus étrange et quand Bruce lui suggéra qu’il lui faudrait reprendre une thérapie, Brian explosa, hurlant que s’il était allé mieux à l’hôpital, c’est parce qu’il était loin de Bruce et de son influence maléfique. Bruce le traita de fou avant de le laisser sur place pour se rendre sur la tombe de sa mère, dont c’était l’anniversaire de la mort. Brian l’y suivit, le harcelant en le qualifiant de monstre et qu’il cherchait seulement à sauver l’humanité d’un mutant et d’un monstre comme Bruce. Il lui annonça qu’il allait le répéter à travers le monde pour avertir les autres et la dispute tourna à la confrontation physique. Bruce tomba à terre et Brian était sur le point de sauter sur lui quand Bruce le repoussa avec ses pieds. Brian bascula en arrière et, ironiquement, se brisa la nuque sur la pierre tombale de Rebecca Banner. Traumatisé, Bruce réfréna ses souvenirs, oubliant le séjour de son père chez lui et les détails de sa mort, se convainquant qu’ils s’étaient battus devant la tombe de Rebecca Banner, où Brian l’avait battu une fois de plus avant d’être agressé et tué par de simples voleurs.

Le souvenir de Brian continua à hanter Bruce puis son alter ego monstrueux, l’incroyable Hulk, lui apparaissant souvent pour le provoquer, proclamant qu’il n’était pas meilleur que lui. Des ennemis, tels que Crâne rouge (Johann Schmidt) ou Mentallo (Marvin Flumm), utilisèrent aussi à l’occasion l’image de Brian pour tenter d’affaiblir et perturber leur adversaire. Quand l’esprit de Bruce se retrouva en Enfer, après avoir été séparé quelques temps de Hulk et envoyé sur la nouvelle Contre-Terre, il fit face à l’esprit de Brian. Initialement terrorisé par celui-ci, mais aussi le Leader (Samuel Sterns) et le Maestro (un Hulk d’un futur alternatif), Bruce finit par tenir tête à son père, le battant sévèrement puis l’étranglant avant de revenir sur Terre, grâce à l’esprit de Betty Ross Banner. Ayant réussi à lui tenir tête, Bruce découvrit que le fantôme de son père avait cessé de le hanter. Quand Bruce Banner fut diagnostiqué de la maladie de Charcot (la sclérose latérale amyotrophique), Reed Richards alla prélever de l’ADN de Brian Banner dans la tombe de celui-ci afin de mettre au point un remède. Une fois remis, Bruce Banner se rendit sur la tombe de son père, se lamentant que ses sentiments à son égard étaient plus que jamais confus.

banner-brian_4.jpgAu cours de la Guerre de Hulk, le héros à moitié démoniaque Trauma (Terrance Ward), doté du pouvoir de se transformer en les pires peurs de ses ennemis, adopta celle de Brian Banner quand il dut faire face à Hulk. Mais, absolument pas impressionné par la transformation de Trauma en Brian Banner ou d’autres ennemis, le titan vert lui infligea une correction, se vantant de n’avoir peur de rien, ni personne. Durant la Guerre du Chaos, Amatsu Mikaboshi, le Roi Chaos, ramena Brian à la vie, faisant de lui le Hulk Diable qui attaqua Hulk et ses alliés. Brian essaya de tuer une nouvelle fois son épouse, également ressuscitée, mais Hulk l’en empêcha. Brian se nourrit de la peur de son fils, grandissant en taille et en puissance pour maîtriser Hulk. Mais Jarella poussa Bruce à faire face à sa peur et Brian fut privé de cette source de pouvoir, retrouvant apparence humaine, avant de tomber en poussière, non sans avoir une nouvelle fois accusé son fils d’être un monstre.

banner-brian_5.jpgPar la suite, Brian se révéla capable de prendre possession des mutés gamma. Ainsi, il occupa le corps de Jailbait (Jess Harrison), lui faisant perdre le contrôle de ses pouvoirs et amenant son petit ami, Hotshot (Louis Lembert) à la croire possédée par le Diable. Puis, Brian commença à s’emparer de l’esprit de Walter Langkowski, qui avait pris l’habitude de passer de plus en plus de temps sous la forme de Sasquatch, le rendant vulnérable à l’influence de Brian. Ce dernier profita d’une blessure reçue par Langkowski dans une bagarre de bar pour prendre complètement possession du corps du savant, se retrouvant bientôt face à son fils. Quand Brian lui révéla sa vraie nature, Hulk recula initialement, avant de se convaincre que c’est Bruce Banner qui avait peur de son père. Hulk priva Brian du corps de Sasquatch en absorbant toutes les radiations gamma du corps de Langkowski, coupant ainsi le lien par lequel Brian tenait sa victime. Toutefois, il semble que Brian ait simplement transféré son esprit dans le propre corps de Hulk.

Pouvoirs

De son vivant, Brian Banner ne possédait aucun pouvoir. Depuis, sous la forme d’esprit, il est aussi puissant que son fils Bruce Banner le pense ; comme Bruce reste sous l’idée de son enfance d’un père tout puissant, invincible et malfaisant, c’est encore ainsi que Brian peut se manifester devant son fils, capable de dominer Hulk ou ses alliés. Plus tard, exploitant une « porte verte » conceptuelle, liée aux mutés gamma, Brian a montré qu’il était capable de posséder le corps des mutés, son esprit prenant le dessus sur l’esprit du corps qu’il possède.

Aptitudes

Brian Banner était un génie scientifique, spécialisé dans la recherche physique nucléaire.


ThierryM 1353

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 17
    Membre : 0