Le Père Noël arrive chez Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 5 figurines Funko Pop pour fêter Noël.

De Spider-Man à Hulk en passant par Deadpool et Groot sans oublier Hala. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Reporter fantôme (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Reporter fantôme (le)

reporter-fantome-le_0.jpg

  • Véritable nom : Richard « Dick » Jones
  • Profession : Héros enregistré, aventurier, journaliste, éditorialiste
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, sans casier judiciaire
  • Identité : Publiquement connue
  • Autres identités : The Phantom Reporter (VO) ; Van Ergen
  • Lieu de naissance : Inconnu
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Un père non identifié (décédé), une mère non identifiée, un beau-père non identifié
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre des Douze, employé du Daily Bugle
  • Base d’opérations : Actuellement un manoir secret de l’armée américaine, autrefois New York (New York, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : Daring Mystery Comics # 3 (avril 1940, par Mike Robard & Sam Cooper) – VF : The Twelve 100% n°1 (février 2009)
  • Taille : 1m82
  • Poids : 81,5 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Roux

Histoire

reporter-fantome-le_1.jpgLorsque le père de Richard « Dick » Jones mourut lors de la Grande Guerre, il laissa à son fils la somme de cinquante millions de dollars et un exemple héroïque à suivre. Enfant, il se lia d’amitié avec Billy Sullivan, jusqu’à ce que le riche industriel Oswald Chancellor humilie Sullivan à cause de son évidente pauvreté ; l’absence de soutien de Dick à l’égard de Sullivan mit un terme à leur amitié. Sullivan finit par devenir un criminel, rejoignant le gang des Mannino. Athlétique, Dick devint un sportif accompli, pratiquant le football, la boxe, la lutte et l’escrime. Après avoir été diplômé de Yale, il devint un apprenti journaliste au Daily Express, renonçant aux avantages familiaux dans l’espoir de faire le bien autour de lui. Il fouilla le moindre recoin de la ville, qui avait succombé à une corruption généralisée, et découvrit qui était le responsable de cet état de fait. Apprenant la mort de Sullivan dans un incendie, Dick mena son enquête, découvrant des preuves d’incendie volontaire et les liens entre Oswald Chancellor et Silvio Mannino, apprenant qu’ils avaient envoyé Sullivan assassiner un chercheur de la Columbia University. Se rendant à Columbia, Dick reçut un masque des mains d’un fêtard ivre. Peu après, les hommes de main de Mannino piégèrent Dick dans un cul de sac ; s’inspirant des vigilants costumés qui commençaient à apparaître, Dick passa le masque et découvrit que ce seul accessoire intimidait ses agresseurs. Sous l’identité du Reporter fantôme, Dick apprit que le scientifique visé avait découvert le secret de la vie éternelle et que Sullivan l’avait volé pour Chancellor, avant d’être réduit au silence pour couvrir les traces de Chancellor et Mannino. Ayant utilisé la formule, Chancellor se retrouva doté d’une force surhumaine mais Dick réussit à le bousculer, lui faisant faire une chute mortelle à travers la verrière de son penthouse, provoquant apparemment sa mort.

reporter-fantome-le_3.jpgPlus tard, le Reporter fantôme s’intéressa à des violations de domiciles brutales qui se déroulaient dans l’East Side, faisant échec à l’une de ces intrusions en battant à mort les pillards, et découvrant une conspiration impliquant le commissaire du parc, le chef de la police et les éditeurs du News Telegram et du Record ; les journalistes finançaient les gros bras et utilisaient leurs journaux pour alimenter la peur au sujet des agressions de l’East Side, afin de pousser les résidents du quartier à vendre leur maisons à vil prix à l’un des éditeurs, qui les revendait ensuite au parc, engrangeant ainsi de vastes profits. Allant trouver et punissant chaque conspirateur, chacun leur tour, le Reporter obligea ensuite un membre du gang à se confesser à la police, impliquant ses employeurs et mettant un terme final à l’affaire. Après que les Etats-Unis étaient entrés dans la Seconde Guerre mondiale, le Reporter fantôme affronta des espions dissimulés à l’intérieur du pays puis, le 2 avril 1945, il rejoignit de nombreux autres héros costumés pour aider les forces alliées quand elles envahirent Berlin. Lui et onze autres héros, parmi lesquels Black Widow (Claire Voyant), Blue Blade, Dynamic-Man et Mastermind Excello (Earl Everett), furent piégés dans un bunker de la SS par les nazis, endormis avec un gaz soporifique et placés en animation suspendue dans une chambre secrète du bunker.

reporter-fantome-le_2.jpgDécouverts et ranimés plusieurs décennies plus tard, ils furent hébergés tous les douze par le gouvernement américain et installés dans un manoir, où l’armée américaine, en charge des héros, commença par leur dissimuler la durée de leur sommeil. Mais, intrigué par l’attitude des militaires et du personnel en charge du manoir, Dick organisa une « évasion », découvrant à cette occasion la vérité sur l’époque où ils se trouvaient. Les militaires reconnurent la vérité et les informèrent qu’ils pourraient demeurer dans le manoir une année entière, le temps qu’ils s’acclimatent au monde moderne et décident quoi faire de leur vie. Dick se sentit totalement déphasé mais son point de vue anachronique lui valut finalement un travail comme éditorialiste au Daily Bugle, dont le responsable des éditoriaux, Samuel Kingston, était convaincu que Dick pourrait fournir une perspective unique sur la société moderne. En même temps, Dick commença à se sentir attirée par Black Widow, qui repoussa froidement ses avances ; souffrant pour la première fois du syndrome de la page blanche, Dick réalisa qu’il avait besoin de l’adrénaline que lui offrait la lutte contre le crime et il redevint le Reporter fantôme, enquêtant sur le massacre d’un bar gay. Apprenant de la police que des meurtres similaires avaient été commis, et avertit par les prémonitions d’Excello qu’un membre de leur groupe n’allait pas tarder à mourir, impliquant d’une manière ou d’une autre le Reporter, Dick commença par soupçonner Black Widow d’être la tueuse et alla la trouver, la menaçant de son arme. Lui confiant qu’elle avait obtenu ses pouvoirs en servant le Diablo, Black Widow nia toutefois être l’assassin qu’il recherchait. Peu après, Excello fournit au Reporter fantôme un nouvel uniforme, plus protecteur, s’inquiétant à l’idée que la mort qu’il avait sentie venir pourrait n’être que la première d’une série. Plus tard, dans ces circonstances inconnues, le Reporter fantôme découvrit le cadavre de Blue Blade, manifestement assassiné par le robot Electro.

reporter-fantome-le_4.jpgMenant son enquête, Dick rencontre Elizabeth Zogolowski, la fille de Philo Zog, le créateur d’Electro et décida de porter le casque de contrôle du robot afin d’activer la mémoire de celui-ci et découvrir l’identité de l’assassin. Mais, avant qu’il ne puisse achever le processus, la police intervint, arrachant le casque de sa tête, déclenchant un choc en retour qui lui fit perdre conscience. Dick reprit ses esprits à l’hôpital, réalisant qu’il savait qui était le meurtrier. Après les funérailles de Blue Blade, il entreprit des recherches pour confirmer ses soupçons, enquêtant sur le passé de Dynamic-Man. Puis, il réunit les Douze, commençant par harceler Dynamic-Man de questions sur son « père », le professeur Simon Goettler, qui, religieux à l’extrême et opposé à toute forme de relation sexuelle, avait créé un homme synthétique exempt de toute attirance sexuelle, et ainsi libre du péché, un être qu’il baptisa Dynamic-Man. Synthétique, Dynamic-Man avait pu entrer en contact avec l’esprit mécanique d’Electro durant leur long sommeil et avait utilisé ce lien pour envoyer Electro tuer les personnes qu’il jugeait impures ou dangereuses pour lui. Quand Dynamic-Man nia les faits, Dick demande à Fiery Mask de brûler l’uniforme de Dynamic-Man, révélant la vérité aux yeux de tous. Une brève lutte s’en suivit qui se termina par l’effondrement du manoir auquel les Douze survécurent grâce au sacrifice de Rockman, tandis que Dynamic-Man profitait de la situation pour fuir. Puis, Dick mena Excello, Captain Wonder et Fiery Mask pour traquer et mettre un terme à la menace de Dynamic-Man, qu’ils retrouvèrent dans l’ancienne propriété de Goettler. Captain Wonder fut rapidement mis hors de combat par la machine qui avait donné ses pouvoirs à Dynamic-Man mais Excella put, à son tour, ralentir leur ennemi avec une décharge mentale. Dick tenta de lui tirer dessus à bout portant mais ses balles n’eurent aucun effet, hormis faire exploser son arme. Pendant ce temps, Fiery Mask avait réussi à détruire la machine, avant d’être mortellement blessé par Dynamic-Man. Pendant que Captain Wonder maîtrisait difficilement Dynamic-Man, Fiery Mask transmit ses pouvoirs à Dick qui les utilisa alors pour littéralement carboniser Dynamic-Man, au prix de terribles brûlures pour Captain Wonder. Puis, le Reporter fantôme détruisit le laboratoire de Goettler pour s’assurer qu’aucune réplique de Dynamic-Man ne puisse être construite. Les survivants des Douze se réunirent ensuite devant les ruines du manoir pour panser leur plaie ; peu après, ils assistaient aux funérailles de Fiery Mask, Dick utilisant ses nouvelles capacités pour enflammer la pierre tombale et s’assurer que la flamme brûlerait éternellement en souvenir de la mort héroïque de son coéquipier.

Réinstallés dans une base militaire, les Douze se séparèrent dans les semaines qui suivirent. Dick et Black Widow admirent être attirés l’un vers l’autre mais la jeune femme devait partir pour obéir à son maître alors que Dick souhaitait rester jusqu’au départ du dernier d’entre eux. Après un baiser, ils se séparèrent. Après le départ d’Excello, Laughing Mask puis le Témoin, Dick quitta à son tour la base. Il découvrit vite qu’une maison avait acheté en son nom par Exc Enterprises, une agence de détectives privés achetée et devenue la propriété d’Excello qui s’arrangea également pour Dick et Black Widow soient réunis. Acceptant la proposition d’Excello, le couple décida d’agir désormais ensembles dans leur lutte contre le crime.

Pouvoirs

Initialement, le Reporter fantôme ne possédait aucune capacité particulière. Durant l’ultime combat contre Dynamic-Man, il hérita des pouvoirs de son coéquipier Fiery Mask ; il fut ainsi doté d’une force surhumain, d’un souffle puissant et de la capacité d’effectuer des sauts de plusieurs kilomètres. Mais surtout, son corps peut émettre une formidable chaleur qu’il peut convertir pour ériger des boucliers de flamme ou projeter du feu par ses mains. Il est probablement capable de transmettre ses pouvoirs par le toucher, comme Fiery Mask le fit pour lui.

Aptitudes

Le Reporter fantôme fut, à l’université, un champion de boxe, de lutte et d’escrime, ce qui fait de lui un combattant redoutable. Il est aussi extrêmement observateur et dispose d’un esprit affûté, des qualités qui font de lui un excellent enquêteur. Il est également un tireur compétent, aussi bien de la main droite que de la main gauche.

Armes

Habituellement, le Reporter fantôme porte sur lui deux revolvers.


ThierryM 1038

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 26
    Membre : 0