Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Technets (les) - Marvel-World.com

Encylopédie - Technets (les)

technets-les_0.jpg

  • Membres actifs : Bodybag, China Doll, Ferro², Flex, Gatecrasher, Joyboy, Nombres, Ringtoss, Synapsis, Thug, Yap
  • Anciens membres : Elmo, Ferro, Henry Dur-à-Cuire (1er clone), Henry Dur-à-Cuire (2ème clone), Pandora, Paradok
  • Autres noms : The Technets (VO), the N-Men (VO) ; les D-Men
  • Base d’opérations : Inconnue, autrefois Brighton Pier (Brighton, Royaume-Uni)
  • Première apparition : VO : (anglaise) Captain Britain (vol.2) # 4 (avril 1985, par Alan Davis), (américaine) Excalibur Special Edition # 1 (1988) – VF : Un Récit Complet Marvel n°23 (août 1989, avec Excalibur Special Edition # 1 ; Captain Britain vol.2 #4 est inédit en France)

Histoire

F Les Technets sont une équipe de chasseurs de primes, autoproclamés les meilleurs mercenaires d’un millier de mondes. Originaires d’une variété de mondes et de dimensions, l’éclectique assemblage traque les fugitifs, sauve les prisonniers et retrouve les objets de valeur dans n’importe quelle dimension, ligne temporelle, réalité ou époque, tant que la prime est suffisamment élevée. Les principaux rivaux du groupe sont l’Exécutive spéciale, une escouade bien plus récente de mercenaires formées des années après les Technets mais qui a néanmoins régulièrement croisé la route de l’ancien groupe grâce aux capacité de voyage temporel des deux équipes.

A l’origine, les Technets étaient constitués de Gatecrasher, Elmo, Fascination, Ferro, Pandora, Paradok, Ringtoss, Thug et Yap. Cherchant à échapper à sa maîtresse, Opul Lun Sat-Yr-0, tyran de son propre monde, Kaptain Briton (Byron Bra-Dhok) prit la fuite vers la Terre-616, où il savait pouvoir trouver un homologue presque identique, Captain Britain (Brian Braddock). Une fois sur place, Kaptain Briton modifia secrètement la signature électronique de Braddock afin qu’elle soit identique à la sienne, trompant ainsi les laquais de Sat-Yr-9 envoyés par elle, attaquent la mauvaise cible. Après les échecs répétés de ces propres forces à capturer le fugitif, Sat-Yr-9 engagea les Technets afin de lui ramener Kaptain Briton mais eux aussi furent trompés par la ruse de Bra-Dhok et attaquèrent Captain Britain. Cependant, ils réalisèrent rapidement qu’ils avaient été dupés quand Braddock les confondit avec l’Exécutive spéciale, un groupe que Bra-Dhok n’avait jamais rencontré. Les Technets suivirent la trace de Kaptain Briton jusqu’à la demeure de Captain Britain, Braddock Manor, où les deux sosies s’attaquèrent mutuellement. Les Technets décidèrent de se tenir à l’écart du duel et de s’occuper ensuite du vainqueur mais, après avoir vaincu Braddock, Bra-Dhok échangea leurs uniformes et trompa une seconde fois les Technets en les amenant à emmener la mauvaise personne. Ils livrèrent Braddock à Sat-Yr-9 et se préparaient à repartir quand Braddock, qui avait repris conscience, leur annonça leur erreur ; bien que reconnaissant que les Technets avaient capturé la mauvaise personne, Gatecrasher tenta initialement d’obtenir une prime de Braddock pour le ramener chez lui mais accepta de suspendre les négociations quand une Sat-Yr-9 folle de rage envoya son armée contre eux. Réalisant rapidement qu’ils étaient dépassés par le nombre de leurs ennemis, Gatecrasher libéra Pandora, qui absorba toutes les forces de Sat-Yr-9. Seule cette dernière survécut à la confrontation, escaladant les cadavres de ses soldats pour rester hors d’atteinte de la moisissure.

Après avoir ramené Braddock dans sa réalité d’origine, les Technets visitèrent les Mondes-garous pour leur commerce d’écailles de dragon mais ils arrivèrent quelques instants avant la levée des deux lunes, qui déclencha un changement lycanthropique parmi tous les habitants locaux et, alors qu’ils combattaient les autochtones désormais habités d’une folie homicide, Elmo reçut une perforation mortelle. S’échappant, les Technets firent un arrêt au Bar Ragrock pour organiser une veillée en la mémoire de leur coéquipier disparu mais ils furent interrompus par les Pirates Forcenés, dont le chef demanda brutalement Gatecrasher en mariage, tout en faisant follement des commentaires sur sa taille ; perdant son came, Gatecrasher écrasa le crâne du chef des pirates avec sa chope de bière, le tuant instantanément. En grande infériorité numérique et en matériel face aux autres pirates, les Technets furent contraints d’abandonner tous leurs gains en guise de réparation.

Reprochant à Gatecrasher leurs malheurs, tous les Technets, hormis Yap et Fascination, l’abandonnèrent, intégrant rapidement l’Exécutive spéciale, qui avait découvert les avanies des Technets dans les textes historiques et remontèrent le temps pour en tirer avantage. Bien que Cobweb, le précognitif de l’Exécutive, prédisait que Fascination ne rejoindrait pas l’Exécutive avant trois autres siècles, le chef de l’Exécutive, Ruby Murray, tenta de manière répétée de l’écarter de Gatecrasher. Concluant finalement que la loyale Fascination, dont l’intelligence était supposée être un peu plus élevée que celle d’un animal de compagnie, n’abandonnerait jamais Gatecrasher tant que sa maîtresse serait envie, Murray concocta un plan pour tuer Gatecrasher d’une manière que Fascination ne pourrait le lui reprocher. D’abord, se faisant passer pour le Despote de Kandahar, il organisa une fête que Gatecrasher ne put éviter de perturber, avant qu’il n’engage la mercenaire saoule pour récupérer un cristal de roche censé représenter un modèle parfait de l’univers dans un temple inca du Pérou du quatorzième siècle, peu de temps avant qu’un séisme ne vienne ravager la région. Après que Fascination avait échoué plusieurs fois à récupérer le bon objet dans les caveaux du temple, Gatecrasher se fit passer pour une déesse céleste, demandant aux indigènes de la vénérer et de lui offrir le cristal en guise de tribut. Murray, sous le déguisement du Grand Prêtre du Temple, joua le jeu mais lui expliqua qu’un banquet était indispensable pour accomplir la cérémonie, trompant Gatecrasher et Yap pour qu’ils ingèrent des fruits contenant des milliers d’œufs de parasites. Pour empêcher l’éclosion des œufs, dont les parasites dévoreraient les corps de Gatecrasher et Yap de l’intérieur, ils furent tous deux obligés de s’asseoir sous une cascade d’eau glacée, située sous le temple, à l’épicentre du séisme à venir. Le « Grand Prêtre » moqueur ironisa sur leur situation, laissant délibérément Yap trouver dans son esprit l’emplacement d’une racine susceptible de les soigner. Murray espérait que Gatecrasher enverrait Fascination, dont les habitudes alimentaires basées sur les émotions lui avait épargné l’ingestion des œufs, retrouver le remède et avait laissé des oiseaux géants surveiller les racines, anticipant le fait que Fascination serait incapable de les vaincre avant que le séisme ne frappe la région. Mais, au lieu de cela, Gatecrasher envoya Fascination chercher de l’aide ; sautant dans le temps, Fascination retrouva Captain Britain et sa petite amie Meggan, qui, arrivés dans le passé, se débarrassèrent rapidement des oiseaux, et purent apporter le remède à Gatecrasher et Yap quelques instants avant le séisme, qui détruisit le temple.

Au cours des trois siècles suivants, Fascination mûrit mentalement et se rebaptisa elle-même Synapsis, tandis que Gatecrasher amadouait Ferro, Ringtoss et Thug pour qu’ils réintègrent les Technets et recruta plusieurs nouveaux membres : Flex, Bodybag, China Doll, Joyboy et Nombres. Cependant, la chance de l’équipe dans le choix de ses missions ne brilla guère plus qu’auparavant. Ayant été chargé par sa bien-aimée Princesse Flavie de réunir le nectar de miel d’une ruche géante dans une dimension inaccessible, le barbare Niroc prit Nombres en otage pour obliger le reste des Technets à accomplir la mission pour son compte. Ils s’exécutèrent avec réticences mais, bien que China Doll réduisit les insectes géants jusqu’à une taille plus habituelle, les Technets fut méchamment piqués par l’essaim avant de récupérer avec succès le butin, et leur chagrin ne fit que croître quand ils apprirent que Flavie ne convoitait ce nectar que pour soigner la forte acné de Niroc.

Quelques temps plus tard, les Technets devinrent les pions involontaires dans les plans de la gardienne omniverselle Roma de créer une équipe de héros sur la Terre-616 afin de combattre la menace future du magicien Nécrom. Ayant besoin d’un catalyseur pour réunir les héros ensemble, Roma poussa son assistante, la Majestrix omniverselle Opale Luna Saturnyne (une homologue d’Opul Lun Sat-Yr-9 de la Terre-794) d’engager les Technets, prétendument pour capturer la mutante Phénix (Rachel Summers) dénoncée comme menace pour la réalité. Bien que Phénix était alors captive du magnat interdimensionnel de la télévision Mojo dans son Mojovers, Saturnyne dirigea les Technets vers la Terre-616, tandis que Roma envoyait à deux des anciens coéquipiers de Phénix, Diablo (Kurt Wagner) et Shadowcat (Kitty Pryde), qui récupéraient tous les deux de sérieuses blessures sur l’île de Muir, en Ecosse, un rêve commun de Rachel Summers. Ce rêve ranima les résidus psychiques des liens de Phénix avec eux, créant un phare télépathique éblouissant qui, tout à la fois, poussa Phénix à s’échapper du Mojovers, et attira les Technets vers l’île de Muir avec une vision de l’avatar d’oiseau de feu du Phénix, s’assurant ainsi qu’elle soit présente lors de l’incursion des Technets. Avec une brusquerie bien anticipée par ses commanditaires, Gatecrasher fit prisonnières Shadowcat et Meggan mais Diablo put s’échapper et partir obtenir l’aide de Captain Britain. Avec Phénix apparue au cœur du Londres de la Terre-616, Roma s’assura que les Technets la retrouve au même moment que les Lycaons envoyés par Mojo ainsi que Captain Britain et Diablo. Lors de la mêlée qui s’en suivit, un Lycaon tua Ferro et les prisonniers des Technets furent libérés ; avec un membre tombé au combat, les Technets battirent en retraite, laissant les héros former Excalibur. Toutefois, après avoir recruté Ferro², virtuellement identique au Technet décédé, Saturnyne les informa qu’ils étaient désormais exilés sur la Terre-616 jusqu’à ce qu’ils accomplissent leur mission. Mécontents, les Technets, refusant d’encourir la colère de la Majestrix, passèrent un accord avec le conseil municipal de Brighton, promettant de manipuler les événements afin de fournir un temps idéal pour les touristes en échange d’un logement à l’extrémité de la jetée de Brighton.

Depuis son affrontement avec les Technets, Sat-Yr-9 avait été renversée et avait fui vers la Terre-616, où elle avait tué puis pris l’identité de son homologue de ce monde, Courtney Ross, et cherchait désormais à rebâtir son pouvoir. Sachant que le frère de Byron Bra-Dhok avait développé des pouvoirs lui permettant de manipuler la réalité, Sat-Yr-9 chercha à recruter le frère de Brian Braddock, James Braddock, qu’elle suspectait de disposer des mêmes capacités ; cependant, elle découvrit qu’il était prisonnier au Mbangawi, en Afrique de l’est, pour des crimes incluant le trafic d’êtres humains. Apprenant la présence des Technets à Brighton, elle envoya son laquais Nigel Frobisher les engager pour lui ramener Jamie Braddock. Ignorant la véritable identité de leur employeur, comme ses motivations, les Technets s’introduisirent aisément dans la résidence de l’empereur du Mbangawi et y trouvèrent Braddock torturé mystiquement par le souverain du pays, le Dr Crocodile (Joshua N’Dingi), et sa sorcière, Kura. Me Dr Crocodile gaza Gatecrasher, lui montrant des visions des crimes de Jamie Braddock, et elle réalisa que les Technets avaient été engagés sous de faux prétextes ; mais, l’interruption provoquée par les Technets donna à Braddock une chance de se libérer, ses pouvoirs de manipulation de la réalité éveillés par les tortures de Kura. Entrant en contact avec l’esprit perturbé de Braddock, Yap prit peur et téléporta les Technets et Braddock à Brighton, où James Braddock maîtrisa aisément les Technets, leur faisant oublier ce qui était arrivé, avant de partir rejoindre Sat-Yr-9.

Finalement, les Technets essayèrent une nouvelle fois de capturer Phénix, se téléportant dans le phare qui servait de base à Excalibur, où ils prirent par surprise le dragon domestique de Shadowcat, Lockheed. Après que Lockheed avait brûlé une partie des cheveux de Gatecrasher, elle ordonna à Yap de téléporter le dragon au loin mais, ignorant que le phare était un nexus pour les énergies extradimensionnelles, Yap ouvrit involontairement un portail vers la Terre-78411 où les dinosaures avaient survécu. Curieux, le théropode mutant Devil Dino traversa le portail et les Technets, stupéfaits, l’attaquèrent mais Devil Dino les battit avec une incroyance aisance, presque en s’amusant. Yap téléporta Devil Dino chez lui mais cela ramena également Lockheed de la Terre-78411 et, avec Excalibur maintenant alerté par le bruit, les Technets, épuisés, battirent en retraite en se téléportant à distance. Frustrée, Gatecrasher développa une machine clone destinée à se suicider, l’explosif Henry-Dur-à-Cuire à l’image d’un poussin ; les Technets l’utilisèrent pour prendre Excalibur par surprise, faisant exploser leur phare alors que l’équipe était en train de prendre son petit déjeuner. Constatant les dégâts, le reste des Technets craignait qu’ils avaient dépassé leurs attentes et tués leur cible mais, bien que pris par surprise, Excalibur survécut et riposte quand les Technets tentèrent de s’emparer d’une Phénix étourdie par l’explosion. Surveillant les événements de loin et refusant de prendre le risque que les Technets ne provoque la séparation d’Excalibur, Roma ordonna à Saturnyne d’envoyer des agents, le fonctionnaire Horatio Cringebottom et le technicien Bert, interrompre le combat ; ostensiblement là pour réparer le membre robotique d’Excalibur appelé Bidule, doté de dangereux pouvoirs de téléportation, ils placèrent les Technets en stase, fournissant à Excalibur l’opportunité de déplacer les mercenaires d’une manière telle qu’ils se mettent mutuellement hors de combat les uns les autres dès que le temps serait rétabli pour eux. Cringebottom laissa aussi un message holographique de Saturnyne informant les Technets que la prime placée sur Phénix était annulée, qu’ils ne seraient donc pas payés et que leur exil sur la Terre-616 était prolongé indéfiniment. Alors que le reste du groupe, en colère, se retournait contre Gatecrasher, celle-ci et Yap se téléportèrent pour leur échapper.

technets-les_1.jpgDésormais à la rue, les autres membres des Technets proposèrent de reconstruire le phare d’Excalibur en échange de l’autorisation de rester sur place. Bien que réticent, Excalibur accepta, partant du principe qu’il valait mieux ne pas laisser errer les Technets et qu’il était préférable de pouvoir les surveiller Tandis que les Technets respectaient leur partie de l’engagement, partager les quartiers exigus du phare avec neuf extra-terrestres imprévisibles augmenta les tensions entre les membres d’Excalibur, dont plusieurs décidèrent de s’éloigner provisoirement. Du coup, lorsque le commissaire de police Dai Thomas demanda l’aide d’Excalibur pour capturer un voleur de musée apparemment invisible (secrètement un laquais démoniaque de Nécrom), Diablo recruta les Technets pour l’aider. Après un lamentable échec lors de leur première tentative pour capturer le voleur, Diablo arriva à la conclusion qu’ils avaient besoin d’une identité de groupe plus solide afin de favoriser le travail d’équipe et il les rebaptisa les D-Men, les dotant d’uniformes adaptés. Alors que Nombres était laissé au phare, où il avait entamé une liaison amoureuse avec un autre invité d’Excalibur, un dragon extradimensionnel sauvé de captivité par Excalibur, les D-Men se positionnèrent à la Brum Art Gallery, anticipée comme étant la prochaine cible du voleur, et, cette fois, détruisirent le démon, bien qu’ils ne purent découvrir qui le contrôlait. Leur bataille fut secrètement observée par Tweedledee du Crazy-Gang, qui recherchait apparemment quelque chose pour remplir le vide émotionnel qu’il avait repéré dans sa coéquipière, la Reine de cœur. Quand les D-Men abandonnèrent par négligence leur coéquipier Joyboy derrière eux, Tweedledee le kidnappa. Ironiquement, les pouvoirs de Joyboy de pervertir les désirs annula les effets des rêves psychotiques de la Reine de cœur et les deux constituèrent une symbiose bienfaisante, mutuellement bénéfique pour eux deux. Avant que les coéquipiers de Joyboy ne puissent partir à sa recherche, l’Exécutive spéciale se présenta au phare ; Wardog, le successeur de Murray à la tête de l’Exécutive spéciale, informa les mercenaires que Cobweb prévoyait une forte probabilité de l’imminente destruction de la Terre-616 et les invita à intégrer l’Exécutive. Comme ils ne seraient plus alors membres des Technets, ils échapperaient à la condamnation à l’exil de Saturnyne. Acceptant avec empressement, les Technets firent leurs adieux à leurs hôtes d’Excalibur et partirent pour d’autres réalités, emmenant avec eux la compagne de Nombres et la progéniture du couple qui venait de récemment éclore. Heureusement, les prédictions de Cobweb sur le futur de la Terre se révélèrent infondées, car Excalibur détruisit Nécrom, la menace que le précognitif avait détectée.

Tandis que les autres Technets avaient donc quitté la Terre, à Brighton, Gatecrasher s’apitoya dans son sentiment de culpabilité pour avoir envoyé Henry-Dur-à-Cuire à la mort, pendant que Joyboy créait un Pays des Merveilles idyllique que le Crazy-Gang vint habiter. Cependant, finalement, Joyboy retrouva ses coéquipiers et, quelques mois après, les anciens membres des Technets, y compris Gatecrasher, se réunirent sur Hors-le-Monde pour le mariage de Brian Braddock et Meggan. Avec la levée de l’exil du groupe, Saturnyne engagea les Technets pour une nouvelle mission – les raisons de leur réunion, par choix ou par peur de la réaction de Saturnyne, demeurent inconnues. Elle les renvoya sur la Terre-616 pour appréhender Franklin Richards, le fils mutant capable de modifier la réalité de Mr Fantastic (Reed Richards) et la Femme-invisible (Sue Richards) des Quatre Fantastiques. Gatecrasher développa un nouvel Henry-Dur-à-Cuire, et l’utilisa pour faire exploser Pier 4, la base des FF à l’époque, avant de se rendre sur place pour capturer leur cible mais ils se retrouvèrent néanmoins face aux Fantastiques et Gatecrasher fit téléporter tout le monde dans le royaume de Roma à Hors-le-Monde, où le Corps des Captain Britain les attendait. Cependant, Franklin Richards augmenta les pouvoirs des Quatre Fantatsiques ; les voyant étriller le Corps, les Technets prirent la fuite mais l’oncle de Franklin, la Torche humaine (Johnny Storm), les aperçut et obligea Gatecrasher à le conduire auprès de leur employeur.

Bien que les activités ultérieures des Technets demeurent incertaines, Synapsis finit par reprendre le nom de Fascination et, de même que Nombres et Ringtoss, réintégra l’Exécutive spéciale, rencontrant de nouveau Captain Britain, à un moment dans le flot temporel antérieur à la première rencontre entre Braddock et les Technets.

Gatecrasher

technets-les_2.jpgLeader des Technets, Gatecrasher est une femme humanoïde très grande, massive et à la peau bleue, dotée d’une force prodigieuse bien qu’apparemment pas surhumaine. Elle dispose de certaines capacités télépathiques, dont les limites n’ont jamais été clairement établies, et est armée de blasters montés sur ses poignets. Bien qu’elle se targue d’avoir une éducation distinguée, elle s’adresse habituellement aux autres avec condescendance, et sa susceptibilité à fleur de peau est souvent mise à l’épreuve par tout ce qu’elle juge être une insulte. Cependant, sa principale faille est son incapacité à admettre ses propres erreurs et défauts, ce qui l’amène régulièrement à choisir des missions peu judicieuses pour son équipe.

Bodybag

technets-les_3.jpgBodybag est un énorme reptile bipède qui secrète une toxine neurale qui paralyse instantanément l’essentiel des fonctions nerveuses centrales de sa victime, empêchant tout mouvement musculaire volontaire ou même pensée consciente ; il les avale alors entièrement pour les stocker dans l’un de ses trois cocons dorsaux remplis d’un gel narcoleptique.

China Doll

technets-les_4.jpgLa serpentine China-Doll peut réduire la taille des individus ou des objets d’un simple contact, ce qui lui permet d’immobiliser ou transporter plus facilement ses captifs.

Elmo

Elmo est un extra-terrestre non humanoïde emplie de gaz, avec des tentacules sensibles qui peuvent atténuer les champs énergétiques, annulant ainsi les pouvoirs psychiques ou les capacités surhumaines.

Ferro & Ferro²

technets-les_6.jpgLe canin Ferro était un escrimeur à quatre bras exceptionnellement doué. Tué par les Lycaons, il fut remplacé par son frère jumeau, Ferro², doté des mêmes talents.

Flex

technets-les_5.jpgFlex, appartenant à la même race qu’Elmo, il pouvait rendre tout ce qui était touché par ses tentacules aussi flexibles que le caoutchouc.

Henry Dur-à-Cuire

technets-les_12.jpgHenry Dur-à-cuire a été créé par Gatecrasher pour être une arme. Il ressemble au personnage de dessin animé appelé Titi mais possède une horloge sur son crâne. Quand le compte à rebours est terminé, Henry s’auto-détruit avec la force d’une bombe. Il s’est ainsi détruit lors de sa première mission, mais a été par la suite reconstruit et a réintégré les Technets avant d’exploser de nouveau.

Joyboy

technets-les_7.jpgJoyboy, qui ressemble à un enfant humanoïde extrêmement corpulent, peut télépathiquement détecter les plus grands désirs d’une personne, qu’il rend alors réels mais d’une manière déformée et cauchemardesque.

Nombres

technets-les_8.jpgNombres est un bipède reptilien nonchalant de grande taille et doté de yeux bulbeux d’insecte, qui sert principalement de comptable et de négociateur pour l’équipe. Habituellement non combattant, il peut toutefois projeter des rayons énergétiques enflammés à partir de ses yeux s’il est poussé à bout.

Pandora

technets-les_14.jpgPandora était une est une moisissure visqueuse dotée de conscience et capable de couvrir des centaines de mètres carré, qui volait habituellement dans une unité de confinement sphérique. Elle était rarement déployée par le groupe, car elle absorbait toute forme de vie avec laquelle elle entrait en contact et devait être ensuite littéralement aspirée dans sa sphère après cela.

Paradok

technets-les_13.jpgParadok pouvait produire une force semblable à la foudre à partir de ses mains.

Ringtoss

technets-les_9.jpgRingtoss peut émettre, à partir de sa tête, des décharges énergétiques ou lancer des anneaux de force capables d’immobiliser les individus ou produire de l’énergie autour de ses mains pour traverser les objets.

Synapsis

technets-les_10.jpgElevée dans une cuve, Synapsis, initialement appelé Fascination, peut voler et se téléporter à travers le temps et l’espace ; elle peut suivre la trace d’individus par leur odeur, même quand des centaines d’années les séparent. Elle se nourrit des émotions intenses et son toucher peut éteindre l’esprit d’une personne en allumant toutes leurs synapses neurales simultanément, leur faisant visualiser tous leurs souvenirs en même temps sous la forme d’un kaléidoscope.

Thug

technets-les_11.jpgThug, Gallifreyien élevé en cuve, est un petit humanoïde costaud et trapu, fait pour la lutte, doté d’une force et d’une agilité surprenante.

Yap

technets-les_15.jpgCompagnon permanent de Gatecrasher, Yap est une créature semblable à un lézard humanoïde, en permanence perché sur les épaules de Gatecrasher, qu’il agace en l’appelant en permanence « maman ». Les liens familiaux éventuels entre Yap et Gatecrasher demeurent inconnus et la chef des Technets fait régulièrement allusion, de manière désobligeante, à Yap comme « sac d’os ». Yap tient le rôle de moyen de transport, de pisteur et d’officier tactique pour les Technets, pouvant se téléporter avec d’autres personnes à travers les dimensions et détecter et analyser les auras psychiques des individus et les schémas électroniques des objets complexes. Il est également doté d’un degré indéterminé de télépathie.


ThierryM 7988

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !