Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Culte du Pharaon vivant (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Culte du Pharaon vivant (le)

culte-du-pharaon-vivant-le_3.jpg

  • Membres actifs : Aucun
  • Anciens membres : Salomé Abdol/Fayah Sahid, Abdullah, Achmed, Ahmed, Arani, Baresh, Jamil, Kassim, Malek, Mustapha, Plasma (Leïla O’Toole), Rashid
  • Autres noms : Enfants du Soleil/Children of the Sun (VO), Cult of the Living Pharaoh (VO)
  • Base d’opérations : Autrefois le repaire d’Apocalypse, en Egypte ; avant cela : le Caire, Egypte ; le consulat d’Halwani, New York City, état de New York, Etats-Unis ; probablement d’autres caches dans la vallée du Nil ou dans l’état de New York aux Etats-Unis
  • Première apparition : VO : (Uncanny) X-Men (1st) 54 (mars 1969, par Arnold Drake & Don Heck) – VF : Strange n°55 (juillet 1974)

Histoire

Le mutant éternel originaire de l’Egypte antique En Sabah Nur (alias Apocalypse), entra très tôt en possession d’une technologie d’origine Céleste. culte-du-pharaon-vivant-le_0.jpgCette technologie pouvait potentiellement le doter de la capacité d’altérer la réalité, mais pour l’activer, il lui fallait se servir de douze êtres dotés de puissants pouvoirs énergétiques différents : onze de ces êtres déversant, via un catalyseur, leurs pouvoirs dans un douzième capable de les capter et de les diriger. Ces énergies auraient ensuite atteint un point critique dotant son hôte de puissants pouvoirs. Réalisant que son corps ne pourrait jamais supporter cette charge, Apocalypse se mit en quête d’un être le pouvant.

Au XXème siècle, après être sorti d’un profond sommeil, il gagna à sa cause les Enfants du Soleil, un culte à la recherche de l’incarnation moderne des anciens pharaons, et les additionna à son plan. Remarquant le mutant et professeur d’archéologie Ahmet Abdol, à peu près en même temps que le généticien maléfique Nathaniel Essex, alias M. Sinistre, et son puissant potentiel, il s’arrangea pour faire de lui un catalyseur de remplacement pour ses projets (le catalyseur principal étant le mutant Alexander Summers/Havok).

Alors qu’Abdol venait de s’échapper avec sa fille Salomé d’un accident de voiture et d’un lynchage ayant coûté la vie de son épouse Silène, il fut approché par Apocalypse, déguisé en enfant du Soleil, qui lui demanda de l’accompagner pour lui montrer sa destinée.

Abdol et Salomé furent conduits dans un temple caché dans le désert égyptien, un sanctuaire du culte du Pharaon vivant (un autre nom des Enfants du Soleil), culte plusieurs fois centenaire vénérant les Pharaons comme des divinités et attendant leur retour. Les membres du culte lui révélèrent alors avoir vu en lui le dieu vivant qu’ils attendaient et entrèrent à son service.

Sinistre, sous la direction d’Apocalypse, lui implanta alors de l’ADN prélevé sur le jeune mutant Alexander Summers, ce qui fit de lui le Monolithe vivant, une réplique du catalyseur nécessaire au bon déroulement du plan des Douze d’Apocalypse. L’opération se solda toutefois par la naissance d’une relation symbiotique entre Abdol et Summers, Summers empêchant le corps d’Abdol d’absorber autant d’énergie cosmique qu’il pourrait potentiellement le faire. Ainsi, lorsqu’Abdol identifia l’origine de sa limitation, il envoya son culte capturer le jeune Summers. L’enlèvement attira sur place l’attention de Cyclope (Scott Summers) le frère d’Alexander, et de ses coéquipiers X-Men. culte-du-pharaon-vivant-le_1.jpgAprès un premier affrontement entre les X-Men et le Culte, Abdol fut fait prisonnier. Tandis que les X-Men le conduisaient aux autorités, une embuscade des cultistes lui permit de s’échapper vers un autre temple, emmenant avec lui Summers qu’il emprisonna dans un caisson bloquant les radiations cosmiques. Cela lui permit d’absorber des énergies jusqu’à devenir un géant à la peau sombre, se baptisant alors lui-même le Monolithe vivant. Finalement, tandis que les X-Men affrontaient Abdol, Summers s’extirpa de son caisson et Abdol retrouva sa taille normale, ce qui mit fin à l’affrontement.

Par la suite, le Culte affronta la momie vivante N’Kantu lorsqu’elle essaya de dérober à leur maître le Scarabée en rubis, un artefact magique. Bien qu’Abdol parvint à défaire N’Kantu, le voleur connu sous le nom d’Aspic (Richard Harper), parvint à s’échapper avec l’artefact.

Quelques semaines plus tard, les membres du culte recapturèrent Summers (devenu Havok) sur l’île de Muir et dérobèrent l’ankh du Pharaon vivant dans le bureau du professeur Craig à l’Empire State University. A l’ESU, ils se retrouvèrent confrontés au super-héros Spider-Man (Peter Parker) mais ils parvinrent à lui échapper. Spider-Man les suivit jusqu’au consulat d’Halwani où il libéra Havok. Les deux héros se retrouvèrent alors confrontés à Abdol qui les vainquit grâce à l’ankh magique avec laquelle Havok fusionna. Les hommes du Pharaon placèrent alors Summers dans un caisson qui, cette fois, poussa Havok à absorber toute l’énergie dont il était capable. Le caisson amplifia l’énergie absorbée par Havok et la transmit au Pharaon. Celui-ci devint une fois de plus le Monolithe vivant. Le dieu asgardien du tonnerre, Thor, intervint alors et combattit le Monolithe pendant que Spider-Man libérait Havok. Une fois que le tisseur eut retiré l’ankh du cou de Summers, le Monolithe reprit sa forme humaine et fut projeté au loin par une tempête levée par Thor.

Les membres du culte assistèrent de nouveau Abdol après qu’il se vit confier le cristal de Cheops, une étrange gemme en forme de pyramide découverte en Egypte par le professeur Bradford, un autre archéologue. Ils capturèrent le professeur Bradford et deux autres anciens collaborateurs du professeur Abdol : les professeurs Merridew et Llewelyn, qui avaient emmagasiné en eux de l’énergie cosmique. Ils les enfermèrent dans des sarcophages de Toutankhamon qu’ils placèrent en triangle autour de la relique. Cette configuration permit à Abdol de se transformer en Monolithe vivant. Les activités d’Abdol et de son culte attirèrent l’attention des héros à louer Iron Fist (Daniel Rand) et Power-Man (Luke Cage), de leurs amies Colleen Wing et Misty Knight et des X-Men Cyclope, Diablo (Kurt Wagner) et Tornade (Ororo Munroe), qui passaient par là par hasard. Les enfants du soleil furent arrêtés par Iron Fist et Power-Man alors qu’ils conduisaient un véhicule blindé contenant le sarcophage du professeur Merridew tandis que Llewelin et Bradford étaient secourus par la police. Coupé de sa connexion avec les trois archéologues, Abdol perdit ses pouvoirs et fut arrêté par les héros. Le cristal de Cheops fut quant à lui détruit par Iron Fist.

Suite à son arrestation, Abdol fut extradé vers l’Egypte où il fut condamné et incarcéré dans la prison de Massad, au centre du pays. Grâce à ses pouvoirs, il parvint à échapper à ses chaînes et il fut secouru par les membres du Culte. culte-du-pharaon-vivant-le_5.jpgDans sa fuite, il n’hésita pas à sacrifier deux des membres de son culte laissés derrière lui, en activant leur collier électrique - porté par tous les membres de son culte - avant qu’ils se soient arrêtés et interrogés par les autorités. Abdol décida alors de se servir des pouvoirs cosmiques des Quatre Fantastique pour récupérer ses propres pouvoirs. A son insu, sa propre fille Salomé avait intégré les rangs du Culte du Pharaon vivant, sous le nom de Fayah Sahid. Sahid tendit un piège aux héros et les membres du Culte en capturèrent trois d’entre eux : la Femme Invisible (Susan Storm), Mr Fantastic (Reed Richards) et la Torche humaine (Johnny Storm). Sahid, quant à elle, fut capturée par Miss Hulk (Jennifer Walters), quatrième membre de la célèbre équipe à cette époque. Bien qu’ayant découvert qu’elle était sa fille, Abdol la tua à distance via le collier électrique, de peur qu’elle ne révèle ses plans. Abdol parvint à drainer les pouvoirs des héros pour se transformer de nouveau en Monolithe vivant et il partit pour les Etats-Unis. Les membres du culte resté en Egypte durent quant à eux affronter Spider-Man venu délivrer les Quatre Fantastiques. L’expérience d’Abdol avait débridé ses pouvoirs et il continuait de grandir. Convaincu par Captain América et Miss Hulk qu’il était devenu une menace pour le monde entier, il demanda à Thor Odinson de le projeter dans l’espace où il continua de grandir démesurément jusqu’à atteindre la taille d’une planète, développant son propre champ de gravité, sa propre atmosphère et sa propre biodiversité. Les cultistes tentèrent de l’y suivre mais le vide de l’espace leur fit vraisemblablement rebrousser chemin. Thor finit par se servir de Mjolnir pour transporter le Monolithe vivant dans un autre système solaire.

En l’absence d’Abdol, le Culte continua d’officier sur Terre, en Egypte, pratiquant même des sacrifices humains annuels censés hâter le retour de leur Dieu. L’un des membres du Culte, Leïla O’Toole, prit peur lors d’un de ces rituels et quitta l’Egypte pour l’Australie où elle fit la rencontre du X-Man Havok. Les cultistes firent appel à des mercenaires locaux pour la traquer, mercenaires qui la retrouvèrent en compagnie du héro mutant. Après avoir échappés aux mercenaires, Havok et Leïla passèrent plusieurs semaines ensemble durant lesquelles ils vécurent une idylle. culte-du-pharaon-vivant-le_2.jpgMais finalement, les cultistes et les mercenaires les retrouvèrent et enlevèrent Leïla, laissant Havok derrière pour mort. Ayant survécu, Havok traqua les kidnappeurs de Leïla jusqu’en Egypte, où il parvint à s’infiltrer dans le temple des cultistes. Dépassé par la reine du culte, Plasma, il dut prendre la fuite avant de revenir, accompagné par son coéquipier Wolverine. Cette fois, il découvrit que Plasma n’était autre que Leïla qui lui révéla qu’elle l’avait piégé. Les cultistes espéraient au départ capturer Havok et l’isoler des rayons cosmiques d’où il tire ses pouvoirs pour voir émerger un nouveau chef parmi la descendance du Pharaon vivant. Cependant, Leïla comprit qu’elle était elle-même la descendante du Pharaon vivant. Elle tenta alors de l’obliger à lui tirer des rafales de plasma pour qu’elle puisse les absorber mais il refusa. Hors d’elle, elle l’attaqua et dans sa rage, provoqua l’effondrement de son temple sur elle et ses fidèles, tandis que Havok et Wolverine prenaient la fuite.

Plasma survécut à l’effondrement du temple. De nouveau à la tête du Culte du Pharaon vivant, elle entreprit de rallier tous les cultes officiant au Moyen-Orient en se faisant passer pour l’élue des dieux et tenta de rallier le culte de Khonshu. Après plusieurs attaques terroristes menées à New-York City, Plasma et ses hommes furent confrontés aux héros Moon Knight (Marc Spector) et Ghost Rider (Dan Ketch). Plasma finit par périr dans une explosion.

culte-du-pharaon-vivant-le_4.jpg Le Culte du Pharaon vivant retourna par la suite sous le contrôle du mutant éternel Apocalypse et ils s’établirent sous une pyramide. Apocalypse avait décidé que le mutant déplacé temporel X-Man (Nate Grey) serait le réceptacle du rituel des Douze pour activer la technologie Céleste qui lui permettrait de modeler la réalité. Apocalypse et le Culte du Pharaon vivant s’allièrent aux aliens Skrulls qui, grâce à la Shi’ar Deathbird (Cal’Syee Neramani), leur avaient ramenés le Monolithe vivant de l’espace. Les Skrulls venaient de perdre leur monde trône face à Galactus et espéraient mettre à profit une alliance avec Apocalypse pour retrouver leur puissance. Apocalypse avait besoin du Monolithe vivant, contre sa volonté, pour canaliser la puissance des Douze avant de la placer dans le corps de X-Man, avec sa propre conscience. Ce rôle devait initialement échoir à Havok mais il était alors porté disparu. Apocalypse fit de Deathbird sa cavalière Guerre. Pour le compte d’Apocalypse, les Cavaliers, aidés des Skrulls, commencèrent à rassembler les Douze. Les différents enlèvements attirèrent à eux l’attention des X-Men. Alors qu’une immense bataille faisait rage au pied de la pyramide d’Apocalypse entre les X-Men, les Skrulls et les cultistes, les Cavaliers rassemblèrent les derniers Douze. Alors qu’Apocalypse venait de lancer son rituel, Magnéto, l’un de ses captifs, parvint à court-circuiter sa machine et à libérer le Monolithe vivant tandis que Cyclope, un autre captif, se jeta entre lui et X-Man. Apocalypse fusionna avec Cyclope à la place de X-Man et se mit à déformer la réalité autour des X-Men avant de prendre la fuite avec le Monolithe vivant, les Skrulls, les Cavaliers et les cultistes.

Le Culte du Pharaon vivant n’a plus refait parler de lui depuis. Il n’est en tout cas plus apparu aux côtés du Monolithe vivant. Il est toutefois possible qu’un certain nombre de ses membres aient rejoint le Clan Akkaba, pleinement dévoué à Apocalypse, les hommes de main du clan étant habillés et armés d’accessoires rappelant l’Egypte antique. Le Clan Akkaba fut cependant bientôt détruit par les jumeaux Apocalypse, Eimin et Uriel.

Pouvoirs/Equipement

Les membres du Culte du Pharaon vivant/les enfants du soleil sont tous des athlètes bien entraînés au combat au corps à corps et aux armes à feu et armes blanches. culte-du-pharaon-vivant-le_6.jpgCertains possèdent une force, une endurance et une résistance supérieures à la moyenne des êtres humains sans pour autant atteindre des niveaux surhumains. Ils portent des costumes rappelant l’Egypte antique. Leurs costumes diffèrent selon leur sexe ou leur rôle dans l’organisation. Les traqueurs sont les membres combattants, habillés en chendjits et portant des coiffes rappelant celles des pharaons ou bien inspirées d’animaux (ibis, faucon, chat, chacal, serpent..). Les scientifiques portent une blouse blanche par-dessus leur armure. Les chefs et grand-prêtres portent généralement des toges rouges ou bleues et dorées. Les simples cultistes ne sont pas des combattants et cachent généralement leur identité sous des capes de couleurs sombres. Les mercenaires qu’ils emploient n’ont pas de tenues spécifiques. Les costumes des combattants sont équipés de technologie high-tech comme des colliers électriques activables à distance. Ils portent également parfois des armes à feu, des armes et équipements divers tirant des rayons-lasers (poignets, masques, sceptres, pistolets…) ou diverses armes blanches ou contondantes, comme des lances, des cimeterres, des sabres, des dagues, des couteaux de lancer, des sceptres et des boucliers.

Ils voyagent le plus souvent à bord de divers petits aéronefs volants équipés de lasers et pouvant généralement contenir 2 à 4 cultistes (parfois jusqu’à 9 selon les modèles). Ils se déplacent parfois à cheval dans le désert.


Ineris 733

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 20
    Membre : 0