Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Carnage - Marvel-World.com

Encylopédie - Carnage

Véritable nom : Cletus Kasady
Profession : Aucune, ancien tueur en série, patient du Ravencroft Institute, prisonnier
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis avec un casier judiciaire
Identité : Publiquement connue
Autre identité : Aucune
Lieu de naissance : Brooklyn, New-York (New-York, Etats-Unis)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : des parents non identifiés (décédés), une grand-mère non identifiée (décédée), Venom (Eddie Brock, père symbiotique), Toxin (Pat Mulligan, fils symbiotique) ; Hybride, Scream et divers symbiotes non identifiés portés par Trevor Cole, Leslie Gesneria, Ramon Hernandez, Carl Mach (frères et sœurs symbiotique)
Appartenance à un groupe : Ancien chef de la « Famille Carnage »
Base d'opérations : Actuellement aucune, autrefois New-York (New-York, Etats-Unis), autrefois le Foyer pour Garçons de St. Estes (Brooklyn, New-York, Etats-Unis)
Première apparition : VO : (Kasady) Amazing Spider-Man (vol.1) # 344 (février 1991, par David Michelinie & Erik Larsen), (Carnage) Amazing Spider-Man (vol.1) # 360 (mars 1992, par David Michelinie & Chris Marrinan) – VF : (Kasady) Strange n°271 (juillet 1992), (Carnage) Strange n°284 (août 1993)
Taille : 1m82
Poids : 73 kg
Yeux : Verts
Cheveux : Roux
Caractéristiques particulières : Sous son apparence de Carnage, il possède des dents extrêmement longues et tranchantes, une mâchoire élargie et de multiples filaments jaillissants de divers endroits de son corps.

Histoire : Cletus Kasady eut une enfance troublée, dont les détails demeurent obscurs, Cletus prenant plaisir à modifier régulièrement son récit à chaque évocation. Apparemment, son père tua sa mère parce que celle-ci tentait de tuer Cletus ; cependant, lors du procès, Cletus témoigna néanmoins contre son propre père, affirmant qu’il avait tué son épouse sans aucune raison, conduisant à l’exécution du père de Cletus sur la chaise électrique. Les sentiments de Cletus à l’égard de sa mère demeurent toutefois troubles puisqu’il semble éprouver des sentiments à son égard, ayant tenté de déterrer son cadavre au terme de l’une de ses campagnes meurtrières. Toujours selon Cletus, il tua également sa propre grand-mère (peut-être après la mort de ses parents) durant son enfance, après avoir torturé et tué le chien de la vieille dame, l’attirant ainsi dans la cave afin de la pousser dans l’escalier pour la tuer. Dans tous les cas, privé de ses parents, Cletus se retrouva à l’orphelinat du Foyer pour Garçons de St. Estes où son comportement asocial fit de lui la cible des moqueries et vexations des autres pensionnaires, et même du personnel de l’établissement. Cletus se vengea en assassinant l’un des administrateurs avant de mettre le feu à l’établissement. Cletus devint alors un tueur en série, assassinant de manière totalement aléatoire ses victimes, au motif que la vie n’avait aucun sens et n’était gouvernée que par le chaos et le désordre. Il poussa ainsi une jeune fille devant un bas parce qu’elle avait simplement refusé de sortir avec lui.

Finalement arrêté, il fut emprisonné à Ryker’s Island pour les meurtres commis, condamné à onze fois la perpétuité et se retrouva, pendant un temps, dans la même cellule qu’Eddie Brock. Egalement connu sous le nom de Venom, Brock était, lors de cette incarcération, séparé de son symbiote, considéré comme mort ; mais, bien vivant, celui-ci partit à la recherche de Brock, le retrouvant dans sa cellule et se liant de nouveau avec son hôte. Redevenant Venom, les deux êtres détruisirent facilement les murs de la prison et s’enfuirent dans la nuit, sans prendre garde que le symbiote extra-terrestre avait laissé derrière lui un reliquat biologique issu du symbiote. Le symbiote qui avait possédé Brock – et, auparavant, le justicier Spider-Man, alias Peter Parker – était un représentant d’une caste naturellement moins violente que le reste de son espèce, une race sanguinaire de parasites de l’espace. Tel ne fut pas le cas de sa progéniture. Désireuse de trouver rapidement un hôte, le reliquat biologique, « l’enfant de Venom », s’unit au seul être humain présent : Cletus Kasady. Le nouveau couple symbiotique, profondément porté sur la violence et le chaos de part les tempéraments de ses deux composants, choisit le nom de Carnage naquit. Bien plus dangereux et puissant que Venom, Carnage s’enfuit à son tour de la prison, s’embarquant dans une nouvelle campagne meurtrière aveugle, commençant par tuer un étudiant de l’Empire State University qui était l’un des amis de Peter Parker. Ayant appris l’évasion du compagnon de cellule de Brock, Spider-Man découvrit l’enfance de Cletus et, poussé par une intuition, Spider-Man se rendit sur les lieux de son premier crime, l’orphelinat de St. Estes. Là, il affronta Carnage mais la puissante créature triompha facilement du héros, avant de prendre la fuite. Faisant appel à la Torche Humaine (Johnny Storm), Spider-Man se rendit sur l’île où il avait piégé Venom quelques temps auparavant, afin de discuter avec lui de la nouvelle menace. Réalisant qu’il s’agissait là d’une opportunité en or, Brock accepta d’aider les deux héros à combattre Carnage en échange de sa propre liberté. Après sa défaite initiale, Spider-Man n’eut d’autre choix que de céder aux exigences de son ennemi. Respectant sa parole, Venom aida les deux héros à vaincre Carnage mais Spider-Man, qui s’était simplement engagé à libérer Brock et non à le laisser partir, réussit à capturer ce dernier avec l’aide des Quatre Fantastiques, renvoyant Brock en prison.

De son côté, Cletus fut interné au Ravencroft Institute, un institut psychiatrique et centre d’enfermement pour surhumains déments. Résistant à tous les traitements, les pouvoirs de Carnage devinrent quasiment impossibles à contenir et il finit par s’échapper, s’associant à cette occasion à une autre détenue de Ravencroft, Shriek. Tous les deux, ils réunirent autour plusieurs autres surhumains portés sur la violence : le Bouffon noir, le second Carrion et le Doppleganger. Venom et Spider-Man furent parmi les premiers à s’opposer à eux mais, incapables à eux deux, de contenir la furie de leurs ennemis, ils s’allièrent à la Cape et l’Epée, Captain América, la Chatte noire, Deathlok (Michael Collins), Firestar, Iron-Fist (Daniel Rand), Morbius le vampire et Nightwatch. Ensembles, et en dépit de dissensions internes aux héros sur la manière d’arrêter les criminels, ils purent mettre un terme aux agissements de Carnage et des siens et Cletus fut renvoyé au Ravencroft Institute. La seconde incarcération de Cletus devait être encore plus courte que la première ; s’évadant de nouveau, Carnage décida de tuer le seul ami qu’il avait jamais eu, Billy Bentine, espérant à la fois perpétuer son « message » de chaos absolu et contredire la théorie de ses médecins qui espéraient l’apaiser en faisant appel à ses bons sentiments, tels que l’amitié. Spider-Man s’opposa de nouveau à Carnage, et, avec l’aide de Bentine qui poussa Cletus à reprendre sa forme humaine, réussit à assommer le tueur d’un seul coup, avant de le renvoyer en détention.

Cletus tenta à plusieurs reprises de s’évader, mais sans succès, semblant prendre goût à ces tentatives ratées. Cependant, si Cletus était satisfait de cet état des choses, son symbiote nourrissait d’autres projets ; contre toute attente, il abandonna son hôte afin de se lier à John Jameson, alors le chef de la sécurité du Ravencroft Institute. Prenant Spider-Man en chasse (ignorant que le costume avait été repris à l’époque par Ben Reilly, le clone de l’original), Carnage laissa le tisseur triompher de son hôte ; une fois Jameson hors d’état de combattre, le symbiote l’abandonna lui aussi, se liant avec Spider-Man, créant ainsi la monstruosité surnommée Spider-Carnage. Cependant, la volonté de Reilly fut trop forte et il réussit à contrôler les envies meurtrières de son symbiote suffisamment longtemps pour revenir au Ravencroft Institute où il put s’en séparer et faire de nouveau enfermer la créature. Déterminé à retrouver la liberté, le symbiote tenta par la suite de fusionner avec le Surfeur d’argent, formant alors une créature appelée Cosmic-Carnage ; mais l’ancien héraut de Galactus connaissait la défunte race des symbiotes et put vaincre son adversaire, l’emprisonnant dans un cocon d’énergie.

Réussissant à s’échapper de cette prison énergétique, le symbiote revint finalement vers Cletus, mais fut peu après absorbé par Venom, qui abandonna le tueur psychopathe sans aucun pouvoir. Cletus tenta un temps de redevenir Carnage sans son symbiote, se peinturlurant de rouge et reprenant ses meurtres mais, privé de toute capacité surhumaine, fut rapidement maîtrisé par Spider-Man. Cependant, alors qu’il semblait que la menace de Carnage était définitivement disparue, Cletus s’échappa de Ravencroft, appelé vers la Zone négative par une mystérieuse et lointaine voix, qui se révéla appartenir à un autre symbiote. Associé à une créature encore plus diabolique que la précédente, Cletus combattit Spider-Man (qui était redevenu Peter Parker) et Blastaar et put être finalement capturé. Revenu sur la Terre, le symbiote de Carnage engendra un nouveau symbiote (comme Venom avait donné naissance à Carnage) qu’il essaya de tuer avant qu’il ne devienne adulte. Cependant, le symbiote survécut et se lia avec l’officier de police nommé Patrick Mulligan. N’éprouvant que haine à l’égard de sa progéniture, Carnage tenta de le tuer à plusieurs reprises, alors que Venom cherchait à défendre le nouveau symbiote, qui fut rapidement baptisé Toxin. Cependant, Venom réalisa rapidement que Toxin ne suivrait pas ses traces, répondant aux désirs de Mulligan de faire respecter la loi, et il s’associa à Carnage afin d’éliminer celui qui risquait devenir une menace pour eux deux. Ils faillirent réussir mais furent arrêtés à temps par Spider-Man et la Chatte noire. Toxin, fou de rage, s’attaqua alors à Carnage et Venom qui durent prendre la fuite, réalisant qu’ils ne pourraient venir à bout du nouveau symbiote, et renoncèrent à leur projet de tuer Toxin. Peu après, Carnage se retrouva de nouveau en prison, cette fois au Raft, le quartier pour surhumains de la prison de Ryker’s Island à New-York. Il tenta de profiter de l’évasion massive organisée par Electro pour retrouver la liberté mais se retrouva face à face au héros Sentry (Bob Reynolds). Celui-ci l’empoigna, le conduisit jusque dans l’espace orbitale et déchira le corps du tueur en deux, semblant mettre un terme définitif à son existence.

Mais, le symbiote protégea la vie de son hôte en les plongeant tous deux en hibernation, tout en couvrant entièrement le haut du corps de Cletus, coupant court à l’effusion de sang. Carnage demeura ainsi en orbite pendant plusieurs mois, jusqu’au moment où il fut découvert par des employés de Michael Hall. Celui-ci, président de la Hall Corporation, cherchait à concurrencer l’industriel Tony Stark sur le marché des prothèses et vit en Carnage une occasion unique de mettre au point des prothèses évoluées capables de réagir à la simple pensée de leur utilisateur. Après plusieurs mois de recherches et d’expérimentations, passant outre toute précaution, Hall équipa l’une de ses employées, le Dr Tanis Nieves, d’un de ses bras prothèses, après qu’elle avait été attaquée par le Doppelganger, qui avait senti le retour du symbiote de Carnage sur Terre. Mais, à proximité du symbiote, la prothèse prit vie et obligea Nieves à tuer plusieurs de ses collègues, avant de libérer le symbiote qui fusionna de force avec la jeune femme, devenant un nouveau Carnage. Le symbiote contraignit Nieves à s’introduire au centre de la Hall Corporation où il retrouva le corps amputé de Cletus, qui avait été artificiellement maintenu en vie grâce aux prothèses de la Hall Corporation. Cletus récupéra le symbiote, redonnant ainsi pleinement vie à Carnage. Immédiatement, il tenta de se venger de son emprisonnement, tandis que Spider-Man et Iron-Man essayaient de l’arrêter. Quand Shriek apparut à son tour, Carnage révéla que son symbiote était de nouveau en train de procréer ; à peine apparu, le nouveau symbiote se lia brièvement avec Shriek, avant d’être arraché de son hôte. Le nouveau symbiote tourna son attention vers Nieves, donnant naissance à un nouveau héros, Scorn, qui réussit à vaincre Shriek. Cependant, Carnage profita de la confusion pour s’échapper avec le Doppelganger, promettant de revenir pour réaliser un bain de sang.

Pouvoirs : Sans son symbiote, Cletus Kasady possédait la force d’un homme de son age, de sa corpulence et pratiquant des exercices physiques réguliers, même si sa psychose lui permettait probablement d’améliorer sa force en période de tensions. Une fois associé au symbiote, Cletus faisait preuve d’une force surhumaine lui permettant de soulever environ 50 tonnes, soit bien plus que Spider-Man ou Venom (les raisons de cette supériorité sur eux demeure inconnue). Si le symbiote de Venom était lié à Brock au niveau du système nerveux, la fusion de Cletus et son symbiote s’effectua au niveau cellulaire, liant les cellules de sang de l’humain et les cellules du symbiote, empêchant les autorités de séparer définitivement l’humain du symbiote sans provoquer la mort de Cletus. Le degré de fusion de Cletus et de son second symbiote demeure à déterminer.

Comme Venom et Spider-Man, Carnage peut adhérer aux surfaces verticales, voire aux plafonds, produire des « fils » qu’il utilise pour se déplacer d’une manière similaire aux balancements de Spider-Man avec sa toile. Comme Venom, il peut créer des « lassos » qui lui permettent d’attraper et entraver ses adversaires ; il est doté de griffes longues et extrêmement tranchantes. De plus, il peut projeter ces créations, en forme de lames, de haches, d’épées ou autres, sur ses ennemis. Comme Venom, Carnage est capable d’absorber les impacts des balles des armes à feu conventionnelles ; il est, là aussi comme Venom, particulièrement vulnérable aux attaques soniques (mais moins que Venom) et aux flammes (mais plus que Venom). Le symbiote de Carnage peut imiter l’apparence de n’importe quel vêtement même si Carnage n’a jamais été utilisé cette capacité afin de se camoufler dans un environnement (comme Venom l’a, parfois, fait). Si Venom est un symbiote doté d’une masse limitée, Carnage, au contraire, forme constamment de nouvelles molécules et dispose ainsi de réserves inépuisables qu’il trouve chez ses victimes, comme un vampire, se nourrissant d’elles d’un simple toucher.

Carnage est capable de neutraliser le sens d’araignée de Spider-Man jusqu’à un certain degré mais pas totalement. Le symbiote est aussi capable de bloquer l’aptitude naturelle de son géniteur de le traquer. Le symbiote de Carnage a aussi la faculté de « voir » par toutes les parties de lui-même, relayant l’information à son hôte, qui ne peut donc pas être surpris par une attaque dans le dos.

Caractéristiques particulières : Le degré de fusion de Cletus et de son symbiote est tel que l’humain est devenu dépendant physiquement du symbiote. Ainsi, quand le symbiote fusionna avec Ben Reilly, Cletus vieillit de manière rapide et précoce, son corps se détériorant rapidement, le laissant incapable des actions les plus simples comme actionner un évier. Dès que le symbiote lui revint, Cletus retrouva la santé. Par la suite, il apparut que cet affaiblissement de Cletus était lié à un cancer de l’estomac qui était maintenu en échec par l’action du symbiote (comme dans le cas de Venom et du cancer de Brock) ; une fois que le symbiote eut entièrement soigné le cancer de Cletus, celui-ci put survivre sans son symbiote, ce qui est montré quand Venom finit par l’absorber.

Note : Bien que Carnage soit apparemment mort, il convient de remarquer que ce n’est pas la première fois que cela semble être le cas et il demeure fortement improbable que Carnage et Cletus Kasady soient véritablement décédés. A plusieurs reprises, il a été constaté que les symbiotes ne pouvaient mourir que par une dégénérescence consciente. Par ailleurs, le symbiote de Carnage a fait l’objet de descriptions contradictoires, comme dans « Maximum Carnage » où il fut expliqué que le symbiote avait provoqué une mutation du sang de Cletus Kasady, lui permettant de régénérer indéfiniment son costume, puis que le symbiote était simplement prisonnier des cellules de Kasady, attendant d’être libéré par une coupure.

A l’origine, David Michelinie créa Carnage pour être une version plus sombre de Venom, dans l’intention de tuer Eddie Brock (l’alter ego de Venom) dans Amazing Spider-Man (vol.1) # 400 et amener le symbiote à « sauter » d’hôte en hôte. Cependant, avec la popularité croissante de Venom et Brock, Marvel refusa cette idée et Michelinie conçut alors un nouveau personnage, qui devait initialement s’appeler « Chaos », puis « Ravage » avant d’être baptisé « Carnage ».

Iron Sim 42903

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 7
    Membre : 0