Les Funko Pop des Gardiens de la Galaxie sont chez Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 5 figurines Gardiens de la Galaxie Vol.2 Funko Pop.

De Star-Lord à Gamora en passant par Mantis et Ego sans oublier Rocket sur son jet-pack. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Opale - Marvel-World.com

Encylopédie - Opale

Véritable nom : Dr Karla Sofen
Profession : Criminelle professionnelle, ancienne aventurière, ancien agent fédéral, ancienne psychologue et psychiatre
Statut légal : Citoyenne des Etats-Unis avec un casier judiciaire, ayant bénéficiée d’une amnistie présidentielle
Identité : Publiquement connue
Autre identité : Moonstone (VO) ; Météorite, Kate Sorenson, Ms Marvel
Lieu de naissance : Van Nuys (Californie, Etats-Unis)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Karl August Sofen (père, décédé), Marion Sofen (mère, décédée), grands-parents maternels non identifiés (a priori décédés)
Appartenance à un groupe : Ancien membre des Dark Avengers, des Thunderbolts, des Fémizones de Supéria, des Maîtres du Mal de Tête d’Œuf puis ceux du Baron Helmut Zemo, de la Corporation, ancienne agent du Dr Faustus
Base d'opérations : Mobile
Première apparition : VO : (Karla Sofen) Captain America (vol.1) # 192 (décembre 1975, par Marv Wolfman, Frank Robbins & Bruce Berry), (Opale) Incredible Hulk (vol.1) # 228 (octobre 1978, par Roger Stern, Peter Gillis, Sal Buscema & Bob McLeod), (Météorite) Incredible Hulk (vol.2) # 449 (janvier 1997, par Peter David, Mike Deodato Jr & Tom Wegrzyn), (Ms Marvel) Dark Avengers # 1 (mars 2009, par Brian M. Bendis & Mike Deodato Jr) – VF : (Opale) Gamma n°22 (juillet 19683 ; Captain America # 192 est inédit en France), (Météorite) Marvel Select n°1 (mars 1998, avec Tales of the Marvel Universe # 1, Incredible Hulk # 449 a été publié dans Hulk (Marvel France) n°37 de mai 1998), (Ms Marvel) Dark Reign n°1 (octobre 2009)
Taille : 1m79
Poids : 59 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Blonds

Histoire : Karla Sofen grandit dans le manoir d’un producteur hollywoodien comme la fille du majordome. Après la mort de son père, sa mère mena de front trois emplois simultanément afin d’assurer une vie correcte à Karla et lui payer les meilleures études possibles ; Karla jura de ne jamais finir comme sa mère, et de ne jamais placer les besoins d’un autre avant les siens propres. En dépit d’une carrière de psychologue déjà florissante, Karla détestait tellement être dépendante de ses patients pour gagner sa vie qu’elle se tourna rapidement vers des activités criminelles et devint l’assistante du Docteur Faustus. Elle participa à ses côtés à la prise d’otages à bord d’un dirigeable mais réussit à échapper à Captain América quand celui-ci vint libérer les prisonniers et vaincre Faustus. Apprenant peu après que le gouvernement cherchait un psychologue pour étudier Lloyd Bloch, alias le premier Opale, Karla se fit engager par les autorités et commença à s’occuper du prisonnier. Par le biais de gaz hallucinogènes et de manipulations mentales, elle le convainquit que sa gemme le transformait progressivement en monstre et qu’il était préférable pour lui de s’en séparer. Bloch céda et livra la gemme à Karla qui s’en empara et absorba ainsi les pouvoirs de celle-ci et abandonna son patient.

Reprenant le nom de Opale, Karla se fit alors engager par le syndicat du crime appelé la Corporation et plus particulièrement par sa branche Ouest. Elle fut envoyée à la Base Gamma pour essayer de manipuler Hulk pour le compte de ses employeurs, profitant d’une tentative du Dr Leonard Samson, alias le héros Doc Samson, d’accueillir Hulk et de le comprendre plutôt que de simplement le chasser. Cependant, la tentative de Karla tourna court quand Hulk l’aperçut en uniforme et qu’elle l’attaque ; elle réussit à faire croire à Samson et au Général Ross-la-Foudre qu’elle n’était que l’innocente victime du titan vert et provoqua même une dépression nerveuse chez Thaddeus Ross. Elle continua à œuvrer au sein de la Corporation jusqu’à ce que Hulk, Captain América, le Faucon et Marvel-Man (le futur Quasar) démantelèrent la branche Est de la Corporation et faillirent capturer Curtiss Jackson, patron de la branche Ouest. Karla, de son côté, réussit une nouvelle fois à échapper à l’emprisonnement. Peu après, tentant d’accroître ses pouvoirs, elle essaya de voler l’énervateur du Dr Curt Connors et se heurta à Spider-Man qui réussit à la capturer pour la première fois.

Incarcéré à Ryker’s Island, elle y fut libérée par le Requin-Tigre, alias Todd Arliss, travaillant pour le compte de Tête d’Œuf qui lui proposa d’intégrer ses Maîtres du Mal et de combattre avec lui les Avengers. Elle affronta ainsi les plus puissants héros de la Terre à plusieurs reprises avant d’être une nouvelle fois capturée lorsque Tête d’Œuf fut finalement tué au cours du combat par Hawkeye. Cette fois, elle fut emprisonnée au Projet:PEGASUS pour que ses pouvoirs sur la gravité y soient étudiés ; profitant que les cellules du Projet étaient momentanément désactivées suite à une attaque des Hommes de lave, elle forma un nouveau groupe avec Blackout, Electro et le Rhino, choisissant des partenaires dont elle estimait que leurs faibles intelligences lui permettraient de les manipuler sans difficultés. Mais, rapidement, le quatuor dut combattre les Avengers, et Opale abandonna Electro et le Rhino, fuyant avec Blackout, en passant par la dimension noire. Traqués par les Avengers, les deux criminels s’échappèrent finalement vers la Lune, où ils se heurtèrent aux Inhumains, ainsi qu’à Dazzler, appelée par Médusa pour dissiper les ténèbres de Blackout. C’est vraisemblablement durant cette époque où la carrière criminelle de Karla commençait à être publiquement connue qu’elle reprit contact avec sa mère ; mais, quand celle-ci rejeta Karla à cause de ses activités et de la honte qu’elle ressentait au sujet de sa fille, Karla, incapable d’accepter le regard de sa mère, l’étrangla.

Revenue sur Terre, et contrôlant toujours Blackout, Opale intégra, avec son pion, une nouvelle version des Maîtres du Mal, rassemblés par le Baron Helmut Zemo. Celui-ci, en dépit de la méfiance, réciproque, qu’il éprouvait envers Karla, se décida à la recruter à la fois pour ses talents de manipulatrices, ses compétences de psychologues et son contrôle de Blackout, un élément indispensable à l’assaut qu’il projetait contre les Avengers. Les Maîtres du Mal s’emparèrent du Manoir des Avengers, mais les héros, après une première défaite, surent se réorganiser et passer à la contre-attaque ; au cours de l’affrontement, Blackout eut le cerveau grillé lorsque Opale et Zemo luttèrent tous les deux pour en prendre le contrôle, puis Karla elle-même fut sérieusement blessée par Captain Marvel (alias Monica Rambeau) et dut être hospitalisée pendant plusieurs mois. Sortie de l’hôpital, Karla chercha à se venger de Rambeau mais fut une nouvelle fois arrêtée et incarcérée ; après avoir été attaquée par Lloyd Bloch, devenu le super-criminel Néfarius, et sauvé par Captain América, Opale fut contactée par Supéria pour former ses Fémizones mais refusant de servir les intérêts d’une autre personne qu’elle-même, Karla abandonna rapidement les criminelles. Après avoir combattu Volcana, elle se retrouva traquée une nouvelle fois par Néfarius, et fut, cette fois, secourue par les Avengers avant d’être incarcérée dans la prison fédérale pour criminels surhumains appelés la Voûte. Cette fois, Karla était décidée à purger sa peine et abandonner à sa sortie sa carrière criminelle.

C’est à la Voûte que le Baron Zemo la retrouva, l’aidant à s’évader malgré elle afin de la recruter dans sa nouvelle version des Maîtres du Mal ; cette fois, profitant de la disparition des Avengers et des Quatre Fantastiques, Zemo comptait faire passer son équipe pour de nouveaux héros afin de gagner la confiance des autorités et du public afin de faciliter son projet de domination mondiale. Avec réticences, Karla suivit Zemo et, changeant d’uniforme, adopta le nom de Météorite au sein de la nouvelle équipe, baptisée les Thunderbolts. Leur première apparition publique les amena à affronter Hulk, puis, combattant les Rats, un groupe de pillards, ils s’imposèrent rapidement comme les remplaçants des Avengers auprès de l’opinion publique, conformément aux projets de Zemo. Après avoir rencontré une jeune victime des manipulations génétiques d’Arnim Zola, une jeune fille du nom de Jolt (alias Hallie Takahama), Karla convainquit Zemo d’accepter celle-ci dans l’équipe, afin de renforcer la crédibilité des Thunderbolts. Météorite s’arrangea pour devenir rapidement une figure maternelle envers Jolt, qui était maintenue dans le secret des réelles intentions du groupe, et utilisa l’enthousiasme de la jeune fille pour renforcer son influence au sein des Thunderbolts en ralliant certains membres de l’équipe derrière elle par le biais de Jolt. Zemo finit par dévoiler lui-même au public les intentions réelles de son groupe et les identités de ses membres mais Météorite décida de s’opposer à lui, suivie par Mach-1, Songbird et, naturellement, Jolt. Aidés d’Iron-Man, les quatre Thunderbolts purent libérer les Avengers et les Fantastiques prisonniers de Zemo et vaincre celui-ci et Techno, le seul Thunderbolt encore fidèle au Baron, quand Atlas abandonna à son tour le fondateur du groupe. Après la bataille, les Thunderbolts s’apprêtaient à se livrer aux Avengers pour payer leurs crimes quand ils furent téléportés contre leur volonté dans une autre dimension.

Dans ce monde, connu sous le nom de Kosmos, Karla prit officiellement la tête de l’équipe et, la supercherie éventée, fut la seule du groupe à reprendre son nom de criminelle, Météorite cédant la place à Opale. Celle-ci conduisit avec succès son équipe, les sauvant de l’armée kosmosienne et, finalement, éliminant elle-même le Primotur (dirigeant) kosmosien afin d’assurer leur retour sur Terre. Inspirés par Jolt, Opale put convaincre ses coéquipiers qu’il serait plus profitable d’œuvrer pour leur rédemption comme héros plutôt que de se livrer simplement aux autorités pour être emprisonnés. Après avoir obtenu de fausses identités pour les Thunderbolts, elle put les faire échapper au SHIELD et aux Para-Foudres (aussi connus sous le nom de Avengers des Grands Lacs) avant d’affronter le criminel Graviton, auquel Opale, grâce à ses capacités de psychologue, put faire réaliser qu’il manquait de but réel, et, donc, d’envergure ; cette manière de se débarrasser de Graviton la mit en porte à faux avec les autres Thunderbolts, qui lui reprochèrent de ne penser qu’au présent sans envisager l’avenir et de négliger les conséquences de ses actes. Lorsque l’ancien Avenger Hawkeye rejoignit l’équipe, déclarant que les anciens criminels seraient amnistiés s’ils le suivaient, elle renonça à sa place de leader des Thunderbolts et lui laissa la place sans réelles protestations, pensant pouvoir l’influencer, et, à terme, le contrôler grâce à ses talents de manipulatrice et reprendre son ascendant sur ses coéquipiers.

Peu après, les Thunderbolts affrontèrent les nouveaux Maîtres du Mal, une véritable armée de criminels surhumains, et Opale décida de trahir son équipe. Mais, quelque chose dans son esprit la fit revenir sur sa décision, et elle triompha du Crimson Cowl, chef de ces nouveaux Maîtres, et retourna au sein des Thunderbolts. Quelques semaines plus tard, Graviton revint, ayant réfléchi sur les paroles de Karla ; il s’empara de la ville de San Francisco, la transformant en une île céleste. Les Thunderbolts tentèrent de l’arrêter mais ils furent capturés. Graviton offrit alors à Opale une place à ses côtés, comme reine consort, mais elle lui rit au visage. Alors que le plus jeune membre des Thunderbolts retournait la situation et sauvait les Thunderbolts, Karla se demandait pourquoi elle avait aussi rapidement décliné l’offre de Graviton. Lors d’une mission contre l’Empire secret, Karla entama une relation amoureuse avec Hawkeye ; mais, avec le temps, elle fut de plus en plus perturbée par des cauchemars récurrents montrant une ancienne guerrière extra-terrestre, qui lui parlait dans ses pensées. Peu après, l’équipe fut la cible de Scourge, qui tua Jolt. La mort de la jeune adolescente éprouva durement Karla. Par la suite, Citizen-V demanda l’aide des Thunderbolts contre sa propre équipe, le V-Battalion, une aide que les anciens criminels lui accordèrent, combattant les agents du V-Battalion ; Karla combattit néanmoins avec réticences, gênée d’affronter d’autres héros. Libérant une vaste quantité d’énergie pour arrêter le combat, rendant tout le monde intangible, elle prit aussitôt la fuite, désireuse de savoir ce qui lui arrivait et pourquoi elle développait un tel altruisme. S’arrêtant d’abord à Attilan que les Inhumains avaient déserté, elle se rendit alors chez les Quatre Fantastiques et, consultant leurs ordinateurs, découvrit enfin la réponse qu’elle recherchait.

Par ses propres moyens, elle se rendit sur la Zone bleue de la Lune où elle rencontra l’Intelligence suprême des Krees et lui demanda la vérité. L’Intelligence lui révéla que les fragments qu’elle appelait « pierre de lune » était des morceaux de la Pierre de Vie kree, qui était utilisée des siècles auparavant pour conférer leurs pouvoirs aux Gardiens de la Galaxie (un groupe sans aucun lien avec l’équipe homonyme du trente-et-unième siècle). La guerrière extra-terrestre qui hantait ses rêves était la précédente détentrice de la pierre de lune, dont la mémoire avait été stockée dans la pierre et poussait Karla à persister dans la voie de l’héroïsme. Les Thunderbolts réussirent à retrouver sa trace, de même que le nouveau Captain Marvel (alias Genis-Vell) qui proposa son aide à Opale. Conduits par ce dernier, les Thunderbolts et Karla se rendirent sur Titan, où Mentor et ISAAC tentèrent de retirer la pierre de lune du corps d’Opale. Cependant, après une longue discussion sur le potentiel de Karla à accomplir le bien, Mentor accepta qu’elle conserve la gemme mais effaça de celle-ci la mémoire de son ancienne propriétaire, laissant libre l’esprit de Karla, et, par conséquent, la complète responsabilité de ses décisions. L’équipe revint alors sur Terre, pour y trouver Jolt bien vivante. Celle-ci dévoila que Hawkeye leur avait menti en prétendant garantir leur amnistie, et que la Commission des Activités Surhumaines (CAS) n’avait pas accepté la demande de l’ancien Avenger. Immédiatement après, les Thunderbolts partirent traquer Scourge, qui était manipulé par Henry Peter Gyrich. Ils affrontèrent les Rédempteurs du V-Battalion, avant de s’allier à eux pour vaincre Gyrich, qui s’avéra être lui-même victime de manipulations. Valerie Cooper proposa alors aux Thunderbolts une amnistie pour avoir sauvé la planète d’un propre membre de la CAS, à la condition qu’ils abandonnent leurs identités de héros et que Hawkeye soit incarcéré. Celui-ci accepta, les Thunderbolts renoncèrent à leurs vies d’aventurier et purent reprendre une vie normale en toute légalité.

Karla fut rapidement contactée par Graviton, qui l’engagea comme instructrice. Au cours des semaines qui suivirent, Karla aida le criminel à comprendre et mieux contrôler ses pouvoirs, atteignant des capacités qu’il n’avait même jamais soupçonnées, tout en s’arrangeant pour qu’il tombe amoureux d’elle. Bientôt, Graviton attaqua les Rédempteurs, massacrant l’équipe. Il réussit également à maintenir l’ensemble des héros de la Terre dans le ciel, les empêchant d’intervenir, puis, souleva de même des centaines de cité à la surface de la planète, désireux de remodeler la Terre à son image. Les Thunderbolts se reconstituèrent pour l’arrêter, découvrant alors Karla, redevenue Opale, à ses côtés. Lors de l’affrontement final, elle hésite à combattre ses anciens coéquipiers et finit par les aider à vaincre Graviton. Cependant, le pouvoir de celui-ci provoqua son implosion, précipitant toute l’équipe sur la Contre-Terre. Prisonniers là-bas, les Thunderbolts devinrent finalement de véritables héros, sauvant des milliers de personnes dans leur cité volante, Attilan. Karla reçut la tâche de refaçonner les esprits des dirigeants mondiaux, créant un nouveau courant de pensée pour assurer la survie de tout le monde. Peu après, Karla récupéra une seconde pierre de lune auprès du Lloyd Bloch de cette planète – où il était connu sous le nom du Phantom Eagle – augmentant de manière considérable ses propres pouvoirs. Les Thunderbolts finirent par revenir sur Terre, laissant Jolt et les Young Allies sur la Contre-Terre pour parachever leur tâche de sauveurs universels. Là, les Thunderbolts découvrirent que Songbird (qui avait échappé à l’implosion de Graviton) et Hawkeye avaient constitué une nouvelle équipe de Thunderbolts en leur absence. Les deux équipes fusionnèrent et Opale expliqua à Hawkeye qu’il lui avait donné l’envie de devenir meilleure tout en lui disant qu’en restant à ses côtés, elle ne pourrait jamais vraiment savoir si elle changeait pour les bonnes raisons ou pour lui faire simplement plaisir. Convaincu que Karla et les premiers Thunderbolts n’avaient plus besoin de sa direction et sentant qu’ils méritaient tous une chance de montrer leur rédemption sans sa surveillance, Hawkeye abandonna avec tristesse l’équipe. Karla et lui se firent un tendre adieu, bien qu’elle ne résolut à admettre son amour envers lui qu’une fois qu’il fut parti. Néanmoins, elle resta un membre essentiel des Thunderbolts.

Lorsque les Avengers interférèrent avec le plan des Thunderbolts visant à prendre le contrôle des « énergies transnormales » de la planète par le biais d’une machine appelée le « Liberator », un système de secours se déclencha – un mécanisme que Karla avait implanté dans le « Liberator » dans le cadre de son complot personnel contre Zemo. L’énergie volée fut canalisée dans ses deux pierres de lune, augmentant encore une fois ses pouvoirs. Karla essaya d’utiliser cette énergie pour s’enfuir, mais les Thunderbolts et les Avengers unirent leurs forces pour l’arrêter. Finalement, Zemo se retrouva en possession des deux pierres et Karla sombra dans le coma ; plus tard, alors que Karla demeurait dans le coma, Mach-4, Songbird puis Zemo reprirent successivement la tête des Thunderbolts. Peu après la défaite du Grand Maître par les Thunderbolts et la disparition de Zemo lors de cet affrontement, Karla se retrouva liée mentalement à Songbird, par l’intermédiaire du pouvoir de la pierre de lune. L’expérience permit à Karla de sortir du coma et elle redevint Opale, désormais chef des Thunderbolts sur le terrain, sous la direction de Norman Osborn, quand l’équipe se retrouva placée sous l’autorité du gouvernement, dans le cadre de l’Initiative. Karla rejoignit cependant cette équipe sous la contrainte, menacée par Osborn de se voir retirer sa pierre si elle refusait. Opale se révéla un chef brutal et, au mieux, peu douée des Thunderbolts, décidée à achever rapidement une mission – la capture de Jack Flag – simplement pour pouvoir coucher avec l’un des agents du gouvernement, une attitude qui a provoqué l’hostilité croissante de Songbird. Cependant, Karla joue le jeu du groupe officiel, employé par le gouvernement, même si elle a récemment formé une alliance avec le Swordsman (Andréas von Strucker) dans le but de remplacer Osborn. A cette fin, elle a influencé certains agents du groupe pour qu’ils remplacent les médicaments de celui-ci par un placebo, et tenta, en parallèle, d’éliminer Songbird lors d’une autre mission sur le terrain.

Cependant, Karla fut blessée lorsque les Thunderbolts furent envoyés arrêter Steel-Spider. Celui-ci reçut l’aide de l’Aigle américain qui tira alors un carreau d’arbalète dans le poignet de Opale. Ce dernier fut transpercé et déchiré par le mouvement de l’appareil où s’était planté le carreau. Karla dut alors céder la direction de l’équipe sur le terrain à Songbird, le temps de sa guérison. Quand quatre criminels dotés de pouvoirs psychiques – Bluestreak, Caprice, Mindwave et Mirage – furent emprisonnés dans la base des Thunderbolts, ils utilisèrent leurs capacités pour altérer les esprits des Thunderbolts. Ainsi, ils obligèrent Karla à attaquer Doc Samson et Penance. Ce dernier réussit à la repousser avec une puissante décharge d’énergie ; bien qu’elle survécut à la riposte, son corps nécessita une nuit pour se stabiliser, avant d’être opérée et soignée. Peu après, Karla, remise complètement, assista à l’attaque du Mont Charteris par un Skrull renégat, l’agent dormant Khn’nr, qui avait adopté l’apparence de Captain Marvel (Mar-Vell), avant de refuser de suivre ses ordres et décider de se battre pour la race humaine. Lors de la bataille, Khn’nr révéla à Opale que sa pierre était d’origine kree et utilisa ses propres capacités de contrôle de l’énergie pour l’éteindre temporairement, avant de repartir. Quand les Thunderbolts, partis combattre les forces d’invasion des Skrulls à Washington DC, attaquèrent et abordèrent un de leurs vaisseaux, le Swordsman affronta plusieurs d’entre eux, aux côtés de sa jumelle, récemment clonée par Arnim Zola, un fait caché par son frère aux autres Thunderbolts. Opale profita de la distraction de son coéquipier pour l’immobiliser, avant de proposer une alliance aux Skrulls et Andréa von Strucker. Mais celle-ci se révéla ne pas être un Skrull, comme le supposait Karla et attaqua celle-ci. Bullseye réagit immédiatement, la tuant dans le dos, avant de tenter de tuer également Karla, qui dut se rendre intangible pour lui échapper, le menaçant afin de le faire rentrer dans le rang. Finalement, les Skrulls furent repoussés et Norman Osborn succéda à Tony Stark à la tête de l’Initiative, profitant de sa soudaine popularité née de la dernière bataille à Central Park.

Osborn commença par écarter tous les éléments susceptibles de menacer sa position et ordonna à Karla, Bullseye et Venom de tuer Songbird. Cependant, avec l’aide du Swordsman, Songbird réussit à leur échapper, faisant exploser la base des Thunderbolts. Alertée à temps par Bullseye, Karla put se rendre une nouvelle fois intangible, échappant à la mort. Peu après, après avoir essuyé le refus de Ms Marvel (Carol Danvers) d’intégrer ses Avengers, Osborn proposa la place à Karla ; celle-ci accepta, récupérant l’uniforme donnée à Ultra-Girl par Danvers et reprit le nom de Ms Marvel. Après avoir participé à la première mission des Avengers d’Osborn contre la Fée Morgane, Karla reprit sa stratégie de manipulation de ses coéquipiers, séduisant Noh-Varr, devenu le nouveau Captain Marvel au sein du groupe. Par ailleurs, afin de renforcer son imposture, Karla reprit la lutte de Danvers contre l’AIM, faisant néanmoins preuve de méthodes plus expéditives. Quand Osborn tourna son attention vers la question mutante et le sort des X-Men à San Francisco, Karla l’accompagna avec le reste de ses Avengers ; sur place, elle affronta Cargill et Nekra, avant d’obliger Malicia à prendre la fuite. Alors qu’elle traquait la jeune mutante Transe, Karla affronta de nouveau Malicia, cette fois avec Gambit et Danger. Avec l’appui de Transe, les héros purent vaincre Ms Marvel avant de fuir avec l’aide de Pixie. Peu après, quand les Avengers d’Osborn s’attaquèrent aux X-Men – et leurs alliés – sur l’île d’Utopia, Karla combattit de nouveau Cargill et Nekra, ainsi que la jeune Bling!. Mais, réalisant que seul un génocide des mutants leur permettrait de vaincre, elle réussit à convaincre Osborn de cesser le combat et d’abandonner Utopia.

Lorsque le psychiatre, le Dr Gerald Wright, choisi par Osborn pour évaluer son équipe, se révéla vouloir les tuer, Karla lui ouvrit son esprit afin de lui faire baisser sa garde et lui pulvérisa le bras, avant de l’étrangler. Détruisant une cellule de l’AIM à Atlanta, en Georgie, Karla récupéra une douzaine de « bébés MODOC », capables de modifier la réalité et qui entrèrent en communication télépathique avec elle. Soit contrôlée par eux, soit sincèrement émue par leur situation, elle les ramena avec elle pour assurer leur protection. Mais la chambre de Karla fut presque immédiatement ravagée par une étrange créature jaunâtre, déclenchant la colère d’Opale. Aidée de Venom, Noh-Varr et Iron-Patriot, Karla réussit à vaincre la mystérieuse attaquante et, aidée des Dark Avengers, déplaça les enfants dans la montagne des Thunderbolts, où ils furent volés par Deadpool pour le compte de l’AIM. De son côté, Karla, survolant New York, aperçut une version verte de l’éclair de Ms Marvel, juste avant d’être informée par Osborn du vol des enfants. Retrouvant la trace de Deadpool à Los Angeles, Karla put le maîtriser, avant de se retrouver face aux Avengers de Cage ainsi que quatre créatures de couleurs différentes dans une base souterraine de l’AIM. Tandis que les Avengers s’occupaient des enfants, les quatre créatures fusionnèrent en une pour reconstituer Carol Danvers, la première Ms Marvel ; refusant de perdre le droit de porter son nouveau nom de code, Karla tenta de la tuer mais aucun des coups de Karla ne fut à même de blesser l’héroïne revenue à la vie. Karla et Osborn découvrirent bientôt que Danvers était à présent liée à une femme appelée Catherine Donovan, un lien qui rendait l’héroïne invulnérable. Osborn tua alors Donovan mais ils découvrirent que celle-ci était une création du Narrateur, un jeune mutant capable de modifier la réalité et l’esprit de Donovan prit le contrôle du corps de Karla en train de combattre Danvers. Piégée dans son propre corps, Karla dut faire face à ses propres démons et décida de reprendre le nom d’Opale, expulsant Donovan de son esprit et permettant alors à Danvers et Donovan de fusionner pour restaurer pleinement la première Ms Marvel. Celle-ci réussit alors à arracher la pierre de lune à Opale, la privant de tous ses pouvoirs, avant de lui offrir une chance de s’amender et d’aller cacher la pierre de lune dans la tombe de la mère de Karla, l’incitant à faire le point sur son existence. Mais, si Karla réussit à récupérer la pierre, elle refusa de suivre les conseils de Danvers, se contenant de redevenir Opale au sein des Dark Avengers.

Revenue au quartier général des Dark Avengers, elle laissa échapper devant Noh-Varr que l’équipe était composée presque uniquement de criminels, une information qui poussa le Kree à quitter le groupe. C’est aux côtés des Dark Avengers que Karla affronta peu après l’Homme-Molécule qui la transforma en pure énergie avant de la restaurer, à la demande de Sentry. Elle les accompagna aussi pour combattre l’Homme-Absorbant, doté des pouvoirs d’un Cube cosmique, s’alliant pour le vaincre aux Avengers de Hank Pym. Après son échec avec Noh-Varr, Karla chercha à se rapprocher de son coéquipier Bullseye, le séduisant et couchant avec lui mais elle fut démasquée par Osborn et Victoria Hand, qui montrèrent à Karla qu’ils restaient les chefs du groupe et que toute tentative contre eux serait désormais lourdement sanctionnée. Ironiquement, ce fut alors Venom qui vint lui-même trouver Karla après avoir fait de manière répétée des cauchemars perturbants ; initialement rebutée par son coéquipier, elle saisit néanmoins l’occasion de provoquer Daken quand celui-ci les surprit tous les deux en tête à tête. Opale accompagna Osborn et les Dark Avengers lors du siège d’Asgard, secondant Iron-Patriot pour vaincre Thor, avant de devoir reculer devant l’assaut de Maria Hill, devenant intangible pour esquiver ses balles. Après avoir assisté à la mort d’Arès des mains de Sentry, Karla assista à l’arrivée des Avengers et de leurs nombreux alliés, sous le commandement de Steve Rogers afin de venir en aida à Thor et aux Asgardiens. Une nouvelle fois, Karla s’opposa directement à Ms Marvel, prenant le dessus jusqu’au moment où Iron-Patriot étourdit lui-même l’héroïne, juste avant de tomber devant Captain América et Iron-Man. Réalisant que la bataille tournait contre eux, Karla et Bullseye tentèrent de s’enfuir mais ils furent capturés et arrêtés par les Avengers.

Quelques semaines plus tard, Luke Cage décida de former une nouvelle incarnation des Thunderbolts, destinée à aider d’anciens criminels à s’amender, comme à leurs origines. Visitant la section féminine du Raft, Cage choisit de nouveau Karla pour rejoindre son groupe sur ordre des autorités fédérales, ce qui n’alla pas sans causer quelques tensions avec Songbird, également recrutée au sein de ces Thunderbolts pour aider Cage à surveiller les criminels sélectionnés. Mais Karla passa avec succès un test pour déterminer quels candidats feraient preuve d’une loyauté suffisante envers Cage, en simulant une attaque par le Baron Helmut Zemo. Fidèle à ses habitudes, Opale ne tarda pas à flirter avec Cage durant les missions, mais fut vite remise à sa place par le héros et ses autres coéquipiers. Au sein de ces Thunderbolts, Karla se révéla malgré tout une aide utile et volontaire, s’attirant sans l’avoir cherché la sympathie de l’Homme-Chose. Avec le groupe, elle participa à la défense de Chicago lors de la Guerre du Serpent avant d’être projetée dans le temps en compagnie de l’essentiel de son groupe. Après de nombreuses pérégrinations à différentes, du passé le plus reculé jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, les Thunderbolts se retrouvèrent dans le futur, avant de revenir dans le présent, retrouvant Cage et une seconde équipe de Thunderbolts pour combattre la menace de Sultan Magus. Ayant apparemment prouvé sa loyauté en ayant assuré la cohésion du groupe dans ses déplacements temporels, Karla fut chargée, avec John Walker et Skaar, de ramener d’autres Thunderbolts – Toxic Doxie, Ragnarok, Dark Spider-Man et le nouveau Trickshot – au Raft ; mais, ils furent pris à leur tour dans une déchirure de l’espace-temps, avant d’être projetés dans une réalité alternative où New York était partagée entre plusieurs secteurs, chacun dirigé par la version locale d’un héros de leur monde d’origine. Opale et Skaar furent séparés des autres Thunderbolts, affrontant le Dr Strange, puis la Chose et Mr Fantastic ; finalement, le groupe se reconstitua et réussit à regagner leur époque, où ils semblèrent accepter de demeurer ensembles sous la direction de Walker, redevenu l’USAgent. cependant, Toxic Doxie est apparue libre et indépendante, étant retournée à sa carrière criminelle ce qui jette un doute sur la pérennité de l’équipe.

Pouvoirs : Opale tire ses pouvoirs d’une pierre de lune (une gemme gravitique extra-terrestre) et peut utiliser l’énergie élémentaire de diverses manières. Elle dispose ainsi d’un physique surhumain, possédant une force et une résistance bien supérieures à la normale. Elle peut voler et, devenant intangible, traverser les objets solides (en diminuant la densité de son corps) ; elle est également capable d’émettre de la lumière – y compris des rayons de forces lumineux semblables à des lasers. Son uniforme est en fait une extension de sa pierre de lune et peut se manifester à la place de n’importe quels vêtements (et inversement) par un procédé d’accélération moléculaire (une autre facette de son pouvoir d’intangibilité). Si à l’origine, la pierre était portée sur son costume, elle fut plus tard absorbée par son corps jusqu’à ce qu’elle en soit expulsée lors événements qui la rendirent comateuse.

Lorsque Opale absorba une seconde pierre gravitique, elle fit la preuve de la capacité de contrôler des forces gravitationnelles suffisantes pour déplacer et manipuler la matière, créer des champs de force, accroître la gravité autour d’une cible pour l’écraser sur elle-même, engendre des trous noirs miniatures et même transporter des objets à travers des failles dimensionnelles. Dotée des deux pierres, Karla était l’une des surhumaines les plus puissantes de la planète.

Aptitudes : Karla est une experte en psychologie et en psychiatrie, ayant obtenu un doctorat dans les deux domaines ; ces compétences font d’elle une manipulatrice hors pair, capable de manœuvrer les sentiments et le comportement d’autres individus en sa faveur.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 13532

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 22
    Membre : 0