M'enregistrer  |  Connexion

Les super héros Funko Pop débarquent chez Popito !



Popito.fr, boutique en ligne spécialiste des figurines "Funko Pop!" vous propose une collection de 5 figurines Funko Pop Marvel.

De Spider-Man à Deadpool en passant par Daredevil et Captain America sans oublier (encore) le Groot. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Montesi (les) - Marvel-World.com

Encylopédie - Montesi (les)

News » Marvel » Encyclopédie (1096 lectures)

Membres connus : Giacomo Montesi, Giuseppe Montesi, Marcello Montesi, Paolo Montesi, Victoria Montesi, Vittorio Montesi
Base d’opérations : (tous, sauf Victoria Montesi) la Cité-état du Vatican (Rome, Italie), (Victoria Montesi) actuellement inconnue, auparavant Manhattan (New York, Etats-Unis), autrefois Rome (Italie)
Première apparition :
- Paolo Montesi, Giacomo Montesi : VO : Doctor Strange, Sorcerer Supreme # 12 (décembre 1989, par Jean-Marc Lofficier, Roy Thomas, David Day & Dan Day) – VF : Aucune apparition en France
- Marcello Montesi : VO : Doctor Strange, Sorcerer Supreme # 13 (janvier 1990, par les mêmes) – VF : Aucune apparition en France
- Giuseppe Montesi : VO : Dracula lives # 6 (mai 1974, par Steve Gerber & Gene Colan) – VF : Aucune apparition en France
- Vittorio Montesi : VO : Doctor Strange, Sorcerer Supreme # 15 (mars 1990, par Jean-Marc Lofficier, Roy Thomas, David Day & Dan Day) – VF : Aucune apparition en France.

Histoire : Les Montesi sont une dynastie de hauts dignitaires de l’Eglise catholique romaine dont les origines remontent au douzième siècle. Pour des raisons inconnues, les Montesi présentaient une résistance unique aux effets corrupteurs du Darkhold, le livre maudit écrit par l’Ancien Dieu Chthon. Cette faculté amena la papauté à les charger de la protection du grimoire, une position qui fit d’eux des cibles privilégies pour diverses menaces occultes, principalement les vampires.

Né entre 1100 et 1110, Paolo Montesi était bibliothécaire à Rome, alors capitale des Etats pontificaux, en charge de l’Enfer (ou bibliothèque de Saint Gabriel), la partie de la bibliothèque conservant les ouvrages interdits, notamment les livres occultes et de magie noire. Après l’exécution du moine fou Aelfric en 1149, en Espagne, Paolo fit l’acquisition de plusieurs parchemins du Darkhold et y découvrit une prophétie sur le futur de l’Eglise catholique et du monde – qui allait être popularisée sous le nom de « prophétie de Malachie » – et d’autres sombres secrets qu’il partagea alors avec le pape en exercice, Eugène III. Paolo Montesi réalisa rapidement que la seule lecture des parchemins du Darkhold était susceptible de corrompre le lecteur mais sa solide foi – du moins, il l’interpréta ainsi – le protégea de cette influence ; néanmoins, dès Paolo, il apparut que la consultation de l’ouvrage rallongeait de manière extraordinaire l’espérance de vie de son utilisateur. Eugène III décréta alors que, désormais, Paolo serait le seul prêtre de l’Eglise catholique autorisé à manipuler les parchemins, qui furent reliés entre eux pour former un livre baptisé « le Livre des Péchés ». De plus, par dispense papale, Paolo fut autorisé à se marier afin de pouvoir engendrer un fils , qui lui succéderait, le temps venu, comme gardien du Darkhold. Toutefois, la nouvelle que l’Eglise était entrée en possession des parchemins se répandit et le seigneur des vampires Varnaë s’inquiéta de l’usage qui pourrait être fait d’un sortilège du Darkhold, capable d’annihiler tous les vampires de la Terre. Du coup, il prit la tête d’une armée de vampires et attaqua Rome à la fin du douzième siècle (peut-être en 1190) ; ironiquement, l’assaut fut mené le jour de la naissance de l’héritier de Paolo, Giacomo Montesi. Rusant, Varnaë réussit à tirer parti de l’âge avancé de Paolo, le faisant trébucher et, ce faisant, lâcher le crucifix qui assurait sa protection ; aussitôt, le seigneur des vampires se jeta sur Paolo et le tua. Cependant, ni lui, ni aucun de ses vampires ne purent franchir les défenses mystiques érigées par Paolo et les parchemins du Darkhold demeurèrent sous la garde de l’Eglise catholique.

Respectant les décisions d’Eugène III, Giacomo Montesi reprit les fonctions de son père, se promettant de trouver dans les parchemins un moyen de détruire les assassins de son père : les vampires. Il passa des années à étudier le livre et finit par découvrit que le sortilège – qui allait être connue, au fil des siècles, sous le nom de « Formule Montesi » – était absente des parchemins collectés par son père. De ses recherches, il déduisit que ces textes avaient été emmenés en Orient durant l’ère hyborienne et découvrit que les parchemins se trouvaient désormais dans les mains des Neuf Sages du Kamar-Taj, une petite nation située dans la chaîne himalayenne. Pour cette raison, Giacomo convainquit le pape Innocent IV d’organiser des expéditions vers le Kamar-Taj : en 1245, le franciscain Jean de Plan Carpin et le dominicain Ascelin de Lombardie prirent la tête de la première mais rentrèrent sans information sur le Kamar-Taj en 1247. En 1253, un autre franciscain, Guillaume de Rubrouck, organisa une deuxième expédition qui ne fut pas plus concluante que la première. Finalement, un contact put être établi avec des émissaires du Kamar-Taj en 1350, durant le règne du pape Clément VI. Cependant, âgé de plus de 150 ans grâce au Darkhold, Giacomo Montesi fut assassiné par un tueur anonyme au service de Varnaë vers 1360, laissant à son fils, Marcello Montesi, la charge de retrouver les parchemins disparus.

Né vraisemblablement vers 1350, Marcello Montesi renoua le contact avec le Kamar-Taj initié par son père vers le début du quinzième siècle (aux alentours de 1410), toujours dans le but de retrouver les parchemins manquants du Livre des Péchés, conservant l’espoir de ses aïeux de détruire les vampires. Les efforts de Marcello furent provisoirement contrecarrés par le sorcier Kaluu qui s’était emparé du pouvoir au Kamar-Taj et agissait secrètement pour le compte de Varnaë. Cependant, un jeune mystique, Yao (plus tard connu sous le pseudonyme de l’Ancien), réussit, vers 1450, à vaincre puis exiler Kaluu, permettant au Kamar-Taj et à Rome de renouveler leurs contacts. Marcello Montesi put alors récupérer les parchemins perdus du Darkhold, qu’il relia alors avec le reste de l’œuvre. Dès qu’il fut informé de la défaite de Kaluu, Varnaë décida de former son successeur et, en 1459, son choix se porta sur le voïvode valaque Vlad Tepes, bientôt connu sous le nom de Dracula. Juste avant de passer le titre de seigneur des vampires à Dracula, Varnaë se rendit à Rome et réussit à tuer Marcello, qui fut succédé par un fils dont le nom demeure à ce jour inconnu.

A la fin du dix-huitième siècle, en 1790, l’alchimiste immortel appelé Cagliostro se rendit à Rome pour y rencontrer l’héritier des Montesi. Cagliostro espérait s’emparer du Livre des Péchés et y trouver un remède à l’état de vampire afin de sauver sa compagne Lorenza Serafina, qui avait été vampirisée par Dracula. Eliminant Murgo, un bohémien au service de Dracula qui avait réussi à voler le livre aux Montesi, Cagliostro mit à son tour la main sur le Darkhold. Mais les efforts de Cagliostro furent vains : s’il identifia le moyen de détruire tous les vampires, il fut incapable d’obtenir le moyen de restaurer l’humanité des vampires et, en 1791, il se résolut à tuer Serafina en lui plantant un épieu dans le cœur. Cagliostro perdit à son tour le Darkhold, qui lui fut dérobé par son propre fils, le sorcier Tabou, qui le revendit au baron Grigor Russoff de Transie.

A l’époque moderne, le devoir des Montesi fut assumé par Giuseppe Montesi qui récupéra le Darkhold, réapparu en Californie entre les mains du père Ramon Joquez, brièvement possédé par l’esprit du moine fou Aelfric, après être resté pendant plusieurs générations dans les mains de la famille Russoff, devenue les Russell après avoir émigrée aux Etats-Unis. Giuseppe confectionna une copie du livre, qu’il adressa au chasseur de vampires Quincy Harker mais la copie fut égarée et n’arriva jamais à son destinataire ; cet exemplaire devait être détruit quelques temps après lors d’un affrontement entre Dracula et les X-Men, à Pendrammon Castle. En effet, le nouveau seigneur des vampires continuait à surveiller les Montesi et, alors que le Livre des Péchés était une nouvelle fois perdue, cette fois dans les Alpes, Dracula réussit à faire assassiner Giuseppe, s’introduisant lui-même au Vatican, supportant la douleur infligée par les symboles religieux afin d’atteindre Montesi. N’ayant pas de fils, ce fut le frère cadet de Giuseppe, Vittorio Montesi, qui reprit le flambeau familial.

A l’insu de tous, hormis son médecin personnel, Vittorio Montesi était stérile. Erudit passionné par la « prophétie de Malachie », Vittorio était obsédé par l’idée d’empêcher le retour de Chthon sur Terre. Convaincu qu’il était indispensable de perpétuer la dynastie des Montesi, Vittorio succomba à la tentation et utilisa le pouvoir du Darkhold pour engendrer un fils. Cependant, la magie noire du livre pervertit les intentions de Vittorio, qui engendra une fille. Désappointé, Vittorio se désintéressa de sa fille, baptisée Victoria, se plongeant dans l’étude des ouvrages mystiques de la bibliothèque vaticane. La rupture avec Victoria fut totale quand Vittorio apprit que celle-ci était lesbienne et vivait avec son amie, Nash Salvato. Devenue adulte, Victoria Montesi fut prise pour cible par le culte des Darkholdeurs qui posa une bombe pour l’éliminer. Vittorio rendit visite à sa fille hospitalisée après ses blessures mais, quand Vittorio montra son indifférence envers l’état de Salvato, plongée dans le coma par la même explosion, Victoria le rejeta, exigeant qu’il quitte sa chambre d’hôpital. Guérie, Victoria se rendit aux Etats-Unis, en compagnie de la professeur Caprice Hastings et de l’agent du FBI Sam Buchanan, partant sur les traces de pages perdues du Darkhold, et nouant des liens avec d’autres combattants de l’occulte, formant avec eux les Fils de Minuit. Vittorio et Victoria se retrouvèrent lors des funérailles de Hastings, tuée lors de la lutte contre des démons du Darkhold et Vittorio, tourmenté à l’idée que ses erreurs passées ne soient responsables de la situation actuelle, reprocha à Victoria d’ignorer ses responsabilités familiales au profit d’une quête qu’il jugeait insensée. De nouveau, la conversation dégénéra en dispute dès que Vittorio aborda l’orientation sexuelle de sa fille. Malgré cela, peu de temps, quand Victoria dut être sauvée par le Dr Strange des plans de Chthon, Vittorio Montesi accepta de devenir le tuteur de Jinx Hastings, le petit-fils adolescent de Caprice Hastings. Ses activités actuelles ne sont pas connues.

Par ThierryM

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 27
    Membre : 0