Redevenons tous enfants avec Kid Avenue !



Kid-avenue.com, chasseur d'idées et Marvel World vous proposent 6 lots exceptionnels !



Tentez dès maintenant de remportez une lampe 3D Spider-Man, la trottinette Avengers, la clé USB Hulk, le drap de plage Spider-Man ou la montre digitale Spider-Man en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - District X (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - District X (le)

Véritable nom : le District X
Autres noms : The District X (VO) ; Mutant Town, Freak City, le Middle East Side
Localisation : Alphabet City, Manhattan, New-York, Etats-Unis
Résidents connus : Jake Costanza, Mrs Costanza, Gregor, Daniel « Shaky » Kaufman, Lara l’illusionniste, Sylvie Lauziere, Hanna Levy, Absolom Mercator, Armena Ortega, Ismael Ortega, les Rats des Tunnels, Toad-Boy, Lorelei Travis, le Ver (Winston Hobbes), “Filthy Franky” Zapruder
Première apparition : VO : New X-Men # 127 (août 2002, par Grant Morrison, John Paul Leon & Bill Sienkiewicz) – VF : X-Men (Marvel France) n°75 (avril 2003)

Histoire : Le District X, ou Mutant Town comme il est couramment surnommé, est un quartier de New-York qui est devenu un havre de paix pour les mutants du monde entier. Situé dans les limites du 11ème Precinct (Commissariat) de la Police new-yorkaise, dans le quartier d’Alphabet City (aussi appelée Loisaida), Mutant Town se caractérise par des statistiques illustrant le côté déshérité du quartier, comme le taux de chômage, d'illettrisme les plus élevés des Etats-Unis, le taux de surpopulation le plus élevé hors Los Angeles et les taux de criminalité (prostitution, trafic de drogues, vols de véhicules et cambriolages) les plus élevés des Etats-Unis.

La croissance de la population mutante de Manhattan, conjuguée avec le racisme subi par celle-ci en cotoyant les humains « normaux », amena les mutants à former leur propre communauté, sur l’East Side de Manhattan. Bien que des humaines « normaux » y vivaient également, ils représentèrent rapidement une minorité dans le quartier. Celui-ci fut bientôt baptisé le District X par les autorités. Le voisinage était, dans l’ensemble, pauvre, surpeuplé et violent, avec un taux de criminalité élevée et des guerres entre bandes de mutants. Rapidement considéré comme un ghetto, le District X eut rapidement la réputation d’avoir les taux de chômage, d’analphabétisme les plus élevés du pays, dépassant même Los Angeles alors que, globalement, la criminalité refluait à New-York. Il possédait aussi les taux de criminalité les plus élevés du pays pour le trafic de drogues, la prostitution et les vols. De nombreux habitants étaient affligés de mutations plus proches d’une malédiction que d’un don, accroissant encore les malheurs et l’isolement de la communauté. Cependant, le quartier possédait aussi ses propres commerces, clubs et restaurants, détenus par des mutants, et commençait à produire une « sous-culture » mutante. Des groupes tels que les « Sentinel Bait » ou les « Fléaux » représentaient cette culture, de même que le modéliste mutant Jumbo Carnation ou des boîtes de nuit comme le Daniel’s Inferno, symbole d’une vie nocturne mutante. Mutant Town commença vraiment à faire les titres des journaux lorsqu'un énorme jeune mutant entra en furie à la recherche de médicaments pour sa mère. L'X-Man Xorn enquêta mais fut incapable d'empêcher la police de tuer le jeune homme. Le scandale suivant se déroula après l'assassinat apparent du modéliste Jumbo Carnation, un assassinat qui s'avéra finalement un accident suite à une overdose de Kick, la drogue des mutants, qu'il s'était lui-même administré.

Vers la même époque, Jamie Madrox fonda le cabinet d'enquêtes privées appelé XXX Investigators au sein de Mutant Town avec ses anciens partenaires de Facteur-X, Guido Carosella (alias Malabar) et Rahne Sinclair (alias Félina). L'une de leurs premières enquêtes concerna un paraplégique qui trompait son épouse pendant son sommeil grâce à ses pouvoirs de mutants, par le biais d'une projection astrale, avant de se retrouvés mêlés à une sombre affaire d’assassinats. Quelques jours plus tard, une cascade de meurtres dans le District par un mutant disposant de griffes d'adamantium attira l'attention de l'X-Man Wolverine, qui était considéré comme l'un des principaux suspects dans l'affaire. Augmentant la tension, Jade Parisi, la fille d'un puissant chef de gangs, fut apparemment enlevée par le tueur. Vers la même époque, menant l'enquête, les X-Men découvrirent qu'une jeune femme clonée à partir des gênes de Wolwerine, et baptisée seulement X-23, avait sauvé Jade d'une bande de voyous qui avait agressé la jeune fille pour la punir de sortir avec un mutant. Ensembles, les héros réussirent à sauver l'ami de Jade Parisi des Bacchae, une organisation de criminelles qui cherchaient à prendre le contrôle de toutes les affaires des mutants du District X.

Inquiet de l'escalade du crime dans le district, les autorités fédérales envoyèrent l'X-Man Bishop pour résoudre la situation. L'officier de police new-yorkais Ismael "Izzy" Ortega fut affecté comme second de Bishop afin d'enquêter sur une guerre des gangs latente entre les chefs criminels mutants rivaux Daniel "Sharky" Kaufman et "Filthy" Frankie Zapruder, au sujet de Toad-Boy, un mutant dont les secrétions corporelles s'étaient révélées être un narcotique provoquant une addiction particulièrement importante mais causant également des mutations mortelles chez les non mutants. Espérant calmer la violence, un habitant de District X, Absolom Mercator, utilisa ses pouvoirs de mutant pour altérer la structure moléculaire de Toad-Boy afin d'en faire un enfant normal, privé de pouvoirs. Cela ne fit, en fait, qu'accroître les tensions, déclenchant un conflit qui fut éteint grâce à l'intervention directe de Bishop. La paix fut cependant de courte durée après que Mercator eut cherché à faire totalement disparaître Mutant Town. Bishop et Ortega arrivèrent apparemment trop tard pour empêcher Mercator de faire son œuvre de destruction, mais il s'avéra que les deux policiers avaient organisé avec une mutante prostituée appelée Lara une vaste illusion pour tromper Mercator. Celui-ci fut alors arrêté et incarcéré. Plus tard, Bishop s'associa une nouvelle fois à Ismael Ortega pour enquêter sur un groupe de mutants vivant sous terre et qui avaient violemment réagi à des exactions policières en coupant tout le courant sur Manhattan. Les actions de ces mutants permirent au monstrueux mutant appelé le Ver de sortir des tunnels pour exercer une sanglante vengeance sur le monde qui l'avait rejeté.

C’est alors qu’eut lieu le Jour M, qui priva l’essentiel de la population du District X de ses pouvoirs. Rapidement, le groupe raciste anti-mutants Pureté a commencé à s'installer dans le District X, ouvertement pour en chasser les derniers mutants. L'X-Man Bishop continue à servir au sein de ce quartier, afin d'en apaiser les tensions, rassurer les anciens mutants et éviter l'escalade des conflits. Nombre de ces mutants ont pris la décision, plus ou moins volontairement, de s'installer à la Résidence Xavier, sous la protection à la fois des X-Men et des Sentinelles de l’O*N*E. Néanmoins, certains d’entre eux restèrent sur place, alors même que d’anciens mutants – en pleine dépression – venaient s’installer sur place, comme Vif Argent (Piétro Maximoff) ou Rictor. Naturellement, avec sa population mutante considérablement réduite, le quartier perdit vite ses caractéristiques propres, beaucoup d’anciens mutants se réinstallant dans d’autres quartiers afin d’y vivre une vie anonyme parmi les humains non mutants. Madrox renforça alors son agence, recrutant également Cyrène (Thérésa Rourke), M (Monet Saint-Croix) ainsi que Rictor, après avoir empêché le jeune homme de se suicider, afin de venir en aide aux derniers mutants ainsi qu’à ceux qui avaient perdu leurs pouvoirs. Le groupe finit par découvrir la vérité au cours de la Guerre Civile, lors d’une confrontation houleuse avec les X-Men et Madrox déclara alors que Mutant Town serait un sanctuaire pour les héros poursuivis par le gouvernement en vertu de la nouvelle législation. Bientôt, Facteur-X dut affronter la Celulle-X, un groupe d’anciens mutants qui reprochaient au gouvernement les événements du Jour M.

Après les événements liés à la naissance du premier bébé mutant après le Jour-M, le quartier se retrouva brièvement sous le contrôle du tueur à gages Arcade, engagé par un ancien Purificateur, Taylor. Au cours du combat entre Arcade et Facteur-X, le quartier fut ravagé par un immense incendie déclenché par le tueur après sa défaite. Afin d’empêcher les secours d’intervenir, Arcade avait érigé plusieurs champs de force bloquant l’arrivée des pompiers. L’incendie finalement éteint, Valerie Cooper annonça que les ruines allaient être rasées et qu’un quartier de banlieue allait être construit à la place, la nécessité d’un quartier pour les mutants étant devenu caduque après le Jour-M. Cette décision poussa Facteur-X à quitter la ville, pour se réinstaller à Detroit.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 6698

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 8
    Membre : 0