Les Funko Pop des Gardiens de la Galaxie sont chez Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 5 figurines Gardiens de la Galaxie Vol.2 Funko Pop.

De Star-Lord à Gamora en passant par Mantis et Ego sans oublier Rocket sur son jet-pack. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Hazzard, Mark - Marvel-World.com

Encylopédie - Hazzard, Mark

Véritable nom : Marcus E. « Mark » Hazzard
Profession : Mercenaire
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis (de la Terre-148611)
Identité : Pas de double identité
Autres identités : Aucune
Lieu de naissance : Inconnu
Situation de famille : Divorcé
Parents connus : Scott Hazzard (fils), Joan Hazzard (ex-épouse), Leonard Hazzard (père, décédé), Margaret Hazzard (mère)
Appartenance à un groupe : Membre d’une unité de mercenaires non identifiée, ancien membre de l’armée américaine
Base d’opérations : Mobile à travers la Tere-148611
Première apparition : VO : Mark Hazzard, Merc # 1 (novembre 1986, par Peter David & Gray Morrow) – VF : Aucune apparition en France
Taille : 1m92
Poids : 109 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Bruns

Histoire : Né en 1944, Mark Hazzard venait d’une famille de militaires ; dès sa plus tendre enfance, rien de ce que Mark faisait n’était jamais assez bon aux yeux de son père extrêmement exigeant et il grandit dans un foyer sans amour. Comme des générations de Hazzard avant lui, Mark alla à West Point, où il fut un bon cadet – mais pas le meilleur et donc, pas suffisamment bon pour son père. Décidant finalement qu’il était totalement vain de chercher à lui plaire, Mark quitta West Point et, quand son père exprima sa désapprobation quant au choix de sa petite amie, qu’il fréquentait depuis le lycée, Mark épousa celle-ci, Joan, puis s’engagea comme simplet soldat pour la guerre du Vietnam. Naturellement fait pour être soldat, il réalisa trois engagements successifs, finissant avec le rang de colonel, tout en œuvrant avec le Groupe des opérations spéciales ; il se forgea des amitiés durables, parmi lesquelles le Néo-Zélandais Mal Rossi, de l’AATTV (Australian Army Training Team, Vietnam / Groupe d’entraînement de l’armée australienne au Vietnam), le pilote Louis « Treetop » Barrington, le Navy SEAL Lincoln Griffin. Quand les Etats-Unis mirent un terme au conflit, Mark rentra chez lui, découvrant au fil des mois qu’il n’arrivait pas à trouver un emploi dans la vie civile. Après la naissance de son fils Scott en 1974, Mark devint un mercenaire. Son père mourut d’une attaque cardiaque peu après et son dernier souhait fut que Mark devienne un « bon soldat » mais, en apprenant la nouvelle carrière suivie par Mark, sa mère le renia. Mark constitua une équipe avec Barrington et Rossi, effectuant à l’occasion des missions de formations de rebelles à travers le monde, avec l’aide d’un soldat britannique, le Sergent Major Peel. Peu heureuse dans cette existence, Joan Hazzard fit par donner un ultimatum à Mark, choisir entre ses activités de militaires et sa vie de couple. Ils divorcèrent et Joan Hazzard se remaria par la suite, avec un courtier en bourse appelé Gordon, alors que Mark poursuivait sa carrière de mercenaire, passant peu à peu du rôle de simple soldat à celui de responsable des unités qu’il intégrait.

Avec le temps, Barrington commença à choisir leurs missions uniquement sur une base financière, impliquant souvent ses amis dans des missions à la moralité plus que douteuse, qui entraient en conflit avec le code personnel de Mark. Cette situation prit fin vers la fin de l’année 1986. Barrington accepta une mission pour contribuer au renversement d’une président corrompu du Pacifique sud mais Mark réalisa vite que le chef des rebelles et bientôt nouveau dirigeant, Santos, était aussi malfaisant que son prédécesseur ; Mark finit par tuer Santos et ses hommes. Quelques jours plus tard, Mark pénétra dans un gratte-ciel de Los Angeles extrêmement gardé pour délivrer les papiers de son divorce au dictateur sud-américain, le général Luis Montoya, qui était entré illégalement aux Etats-Unis afin de rendre visite à sa maîtresse. Pendant ce temps, las de vivre dans l’ombre de Mark, le nouveau mari de Joan, Gordon, demanda à son ami Henri Graymalkin de trouver et d’envoyer des tueurs à gages pour assassiner Mark alors que ce dernier venait rendre visite à son fils lors d’un match de football ; mais, Mark tua deux des assassins et captura le troisième. La police vint enquêter sur les meurtres et Mark reçut l’ordre de ne pas quitter New York en attendant la résolution de l’affaire, une instruction qu’il ignore tout aussi vite afin d’assurer la protection d’un politicien israélien en visite à Philadelphie. Mark espérait que le travail se ferait rapidement et calmement, sans que la police new-yorkaise ne remarque son absence mais des terroristes arabes enlevèrent le diplomate et la mission de sauvetage de Mark fit la une des journaux. Sur le chemin de New York, il fut arrêté par l’agent Dirkson de la CIA, qui tenta d’utiliser les ennuis de Mark comme moyen de pression pour recruter Mark mais celui-ci refusa, décidant de tenter sa chance au tribunal.

Innocenté par le tribunal, Mark, quelques mois plus tard, et son unité se rendirent en Europe, pour assurer la protection d’un politicien en vogue, Kurtz. Mais, apprenant que ce dernier était un criminel de guerre nazi et voyant ses hommes de mains assassiner un manifestant, Mark rompit son contrat afin de capturer Kurtz pour les autorités, tirant dans le genou de Barrington quand celui-ci essaya d’arrêter Mark. Peu après, Mark accepta un travail de livraison d’armes aux moudjahiddin d’Afghanistan ; tandis que Rossi et Griffin conduisaient les armes à travers le Pakistan, Mark et son ami Ritter jouaient le rôle de leurre, amenant par avion une cargaison inoffensive depuis le golfe d’Oman. Informés par Graymalkin, les forces iraniennes capturèrent Mark et Ritter. Ce dernier fut exécuté et Mark envoyé dans une prison à Bandar Abbas, jusqu’à ce que ses amis réussissent à l’extraire du centre de détention. Apprenant que Graymalkin était à l’origine de la fuite, Mark alla le trouver et apprit que Gordon était derrière toutes ces manœuvres. Accusé par Mark devant Joan, Gordon reconnut son rôle dans les agressions contre Mark, avant de tirer sur Mark à plusieurs reprises. Bien que sévèrement blessé, Mark étrangla Gordon, avant de perdre connaissance. Ses blessures étaient cependant trop importantes et, bientôt, il ne survécut que grâce aux machines qui maintenaient son corps en vie. Son fils Scott, convaincu que son père n’aurait jamais voulu vivre ainsi, décida qu’il était temps de couper les machines et Mark mourut peu après sans avoir repris conscience.

Pouvoirs :

Aptitudes : Mark Hazzard était doué dans les stratégies et tactiques militaires et parlait plusieurs langues. Il avait été formé à différentes techniques de combats à mains nues, ainsi qu’au maniement de la plupart des armes conventionnelles contemporaines. Il avait également suivi différents formations de survie pour s’adapter à la plupart des types de terrains.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 1129

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 20
    Membre : 0