Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Siège - Marvel-World.com

Encylopédie - Siège

Véritable nom : John Kelly
Profession : Ancien agent fédéral, ancien officier de police, ancien colonel
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, légalement décédé
Identité : Secrète
Autres identités : Deathlok
Lieu de naissance : Un lieu non identifié aux Etats-Unis
Situation de famille : Divorcé
Parents connus : Karen Kelly (ex-épouse), Sara Kelly (fille), Biohazard (restes réanimés de son cerveau)
Appartenance à un groupe : Membre du SHIELD, de l’Initiative, du Commandement
Base d’opérations : la Floride, autrefois mobile à travers les Etats-Unis
Première apparition : VO : (John Kelly) Marvel Comics Presents (vol.1) # 62 (novembre 1990, par Dwayne McDuffie, Greg Wright & Jackson Guice), (Siège) Deathlok (vol.2) # 19 (janvier 1993, par Greg Wright & Walter McDaniel) – VF : Top BD n°38 (1995, avec Daredevil (vol.1) # 321 ; Marvel Comics Presents # 62 et Deathlok # 19 sont inédits en France)
Taille : 2m43
Poids : 431 kg
Yeux : Rouges (marrons autrefois)
Cheveux : Aucun (blonds autrefois)

Histoire : Après avoir analysé l’ingénierie et déconstruit le corps du Deathlok original – Luther Manning – Harlan Ryker de Cybertek, une filiale de la Roxxon Oil construisit un prototype d’un nouveau cyborg de type Deathlok largement amélioré. Le colonel John Kelly, un vétéran de conflits en Asie du sud-est qui, une fois mis à la retraite, avait été mis à l’écart de la société. Il trouva du travail comme officier de police, dans le Bronx, mais ses méthodes expéditives avaient conduit à son renvoi des forces de police après une enquête interne. Peu après, le jugeant trop violent et craignant pour leur fille, son épouse Karen le quitta, demande et obtint le divorce. Sans aucune autre perspective, il se porta volontaire pour être le cobaye du scientifique, servant de base pour le système neuronal du projet de Ryker. Les restes du corps originel de John Kelly furent incorporés à la structure du cyborg Deathlok. Cependant, lors de sa première sortie comme soldat professionnel de type Deathlok, John se révolta contre les objectifs de la mission pré-programmée dans l’ordinateur du cyborg et celui-ci décida alors d’électrocuter son cerveau, après avoir conclu que John Kelly ne fonctionnait pas correctement.

Quelques temps plus tard, plusieurs mois après que Michael Collins était entré en action comme nouveau Deathlok, les restes du cerveau de John Kelly furent mutés pour donner naissance à la monstrueuse créature appelée Biohazard. Collins découvrit alors à l’intérieur des données informatiques de l’ordinateur de Deathlok un dossier appelé « John Kelly ». Ouvrant le fichier, il découvrit une copie de la conscience de John, préservée sous la forme de pures données numériques conservées dans le dossier dans un sorte d’état dormant. Dès l’ouverture du fichier, la copie de John infecta le propre cerveau de Collins, devenant une seconde conscience, pour la plus grande frustration des deux hommes.

La situation ne perdura guère cependant car, peu de temps après, Deathlok découvrit que Harlan Ryker travaillait sur une nouvelle séries de soldats cyborgs plus performants, cette fois avec des cerveaux lobotomisés pour éviter que ne se reproduise les situations rencontrées avec John et Collins. Durant la bataille qui s’en suivit, la copie de la conscience de John fut transférée dans l’esprit de l’un des nouveaux cyborgs, libérant Collins d’être l’hôte de cet invité non désiré, et redonnant un semblant de vie à John Kelly. Comme cyborg, aux côtés de Deathlok, Silver Sable et le Wild Pack, il affronta Mainframe, Ben Jacobs et les Cyberguerriers. John Kelly décida d’adopter le nom de Siège, s’inspirant d’un surnom qui lui avait été donné par un vieux compagnon de guerre. Avec Deathlok et Coldblood, il combattit également Harlan Ryker.

Siège devint ensuite un mercenaire, travaillant quelques temps pour Silver Sable et le SHIELD ainsi que d’autres. Avec Silver Sable, le Wild Pack, la Nouvelle Vague et les Chevaliers de Wundagore, il combattit la Coalition Genèse, qui avait développée ses propres Cyberguerriers. Il triompha d’une frappe aérienne par une puissance étrangère contre des troupes américaines, au Moyen Orient. Retrouvant Deathlok, il combattit Timestream et ses mercenaires en Australie, avant de recevoir l’aide supplémentaire du premier Deathlok (de la Terre-7484) et Luther Manning, pour traquer Timestream dans le passé. Puis, ensembles, ils vécurent l’épiphanie de la Déesse, avant de rencontrer Daredevil avec lequel il affronta Venom (Eddie Brock) et la Main.

Après la guerre de la communauté héroïque américaine, Siège intégra l’Initiative et fut affecté en Floride, intégrant l’équipe du Commandement, où il travailla aux côtés d’Aquarian, Jennifer Kale et du Conquistador. L’équipe fut envoyé enquêter sur une perturbation constatée dans le marais de Citrusville (le lieu où se trouve le Nexus des Réalités). Là, le groupe se retrouva brutalement face à un groupe de surhumains zombifiés venus de la Terre-2149; le Conquistador fut littéralement démembré ; Aquarian fut infecté mais put se purger du virus en s’enfermant dans une sphère étanche. Siège lui-même fut mordu au visage par un zombie et, malgré sa nature cybernétique, il se transforma rapidement en zombie. Il attaqua alors Jennifer Kale, se moquant de son costume « bikini ». Mais son ordinateur alerta alors l’ARMOR, l’agence chargée des menaces extradimensionnelles, informant ces derniers qu’il connaissait des dysfonctionnements. Puis, l’alerte donnée, la partie cybernétique de Siège tira sur sa propre tête, mettant un terme à la nouvelle vie de John Kelly.

Pouvoirs : Siège est un cyborg doté de capacités physiques surhumaines : force, vitesse, endurance et résistance. Il est réputé être plus fort que la version Michael Collins de Deathlok (qui peut soulever environ 85 tonnes). La moitié de son visage est dans un état de semi-décomposition. La partie droite de son visage est couverte d’implants cybernétiques. Les banques de données des systèmes cybernétiques de Siège sont capables d’une myriade de fonctions, dont une surveillance à distance, des systèmes de pistage, d’autodiagnostic et d’autoréparation. La personnalité et les schémas mentaux de John Kelly ayant été directement encodés dans le corps cyborg de Siège en langage informatique, il est insensible à toute forme de scan mental. Les systèmes digestifs simplifiés de Siège ne peuvent absorber les nutriments que sous forme liquide et il est incapable de digérer de la nourriture ordinaire. Il n’a aucune sensation tactile. Son corps est doté d’un large nombre d’armements et de systèmes d’analyses et de détections, ainsi que de boosters à réaction montés dans ses jambes ; ceux-ci lui permettent de voler jusqu’à des vitesses supersoniques. Le corps de cyborg de Siège est équipé d’une mitrailleuse sur son avant-bras droit qui peut tirer 100 décharges de plasma de faible charge par seconde. Son avant-bras droit contient également un canon à plasma qui est capable de causer des dégâts nettement plus significatifs. Il porte une armure faite de mailles de métal tissées qui améliorent considérablement sa résistance. Son équipement a été conçu et construit par les anciens concepteurs de cyborgs de Cybertek Ben Jacobs, Stanley Cross, le Dr Hu, le Dr Fox et le Dr Borruso. Peut-être parce que ses parties organiques ne sont pas les siennes, ou peut-être parce que le cerveau qu’il habite a été lobotomisé, Siège est incapable de ressentir quoi que ce soit physiquement et son spectre émotionnel est extrêmement réduit.

Aptitudes : Siège est un excellent combattant à mains nues, avec une formation de combats intensive.

Caractéristiques particulières : Michael Collins a émis l’hypothèse que Siège n’a jamais été vraiment John Kelly mais seulement un ensemble de données informatiques corrompues qui se sont convaincues elles-mêmes d’être l’esprit de Kelly. De son côté, « l’esprit » de John Kelly a décrit sa vie dans le corps de Siège comme s’il vivait un jeu vidéo grandeur nature.

ThierryM 2131

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 11
    Membre : 0